Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

All Activity

This stream auto-updates

  1. Past hour
  2. Quel produit technologique de petite série est arrivé directement de la planche à dessin à l'utilisation opérationnelle sans passer par une mise au point plus ou moins difficile ? Ben ... c'est déjà le cas pour les catapultes à vapeur. Il me semble même qu'il y a un officier d'exploitation américain, en permanence sur le CdG, pour faire la liaison si nécessaire. Technologiquement, la fabrication des éléments de catapultes électro-magnétique n'est pas un défi monstrueux. La programmation est, elle, beaucoup plus délicate. Mais, à une plus petite mesure, les briques techno des catapultes électro-magnétiques sont largement maîtrisées un peu partout - et utilisées notamment dans le domaine forain, sous le nom de "moteur linéaire", qu'il soit synchrone ou à induction. C'est juste une question de mise à l'échelle (et de programmation, je le répète) pour implanter ça dans un porte-avions.
  3. DEFA550

    [Rafale]

    Le best, en l'occurrence et d'après ce graphique, c'est le F-35. Du coup on est hors sujet, non ?
  4. Edit : Une précision supplémentaire, la distance du site de missiles à Deveselu en Roumanie à Moscou est un peu supérieure à 1 600 km. Depuis le site de Redzikowo en Pologne - prévu pour être opérationnel cette année - la distance est de 1 300 km.
  5. Je trouve très déplacé de reprendre les théories mises en avant par certains Républicains comme quoi Biden serait lentement atteint par la sénilité. Et tout ça parce qu'il n'arrive guère à être cohérent - de moins en moins en fait - et qu'il peut à l'occasion se lâcher de manière assez brutale - récemment en traitant un journaliste de "fils de p..." en public. Enfin, il s'agit à l'évidence de théories du complot ! Voyons, ce n'est pas parce qu'un homme de 79 ans est souvent décousu voire parfois décompensé qu'il y a la moindre raison de croire que cela pourrait avoir quoi que ce soit à voir, même de très très très loin, avec le début d'une sénilité ! Ah il est très colère M'sieur Evans-Pritchard, oui. Il faut dire que la Grande-Bretagne est vertueuse, elle ! Le moyen évident par lequel elle peut faire pression sur le régime kleptocratique de la Russie, c'est-à-dire menacer de s'attaquer à leurs avoirs dont une bonne partie est à Londres - et les kleptocrates sont peut-être patriotes, mais c'est au grisbi qu'ils tiennent le plus - elle l'utilise, elle, malgré qu'il soit dommageable pour la City. Vous dites ? En fait... non ? Une chose est claire en tout cas à l'esprit de M. Evans-Pritchard. L'Allemagne elle, et les autres Continentaux avec elle, doit menacer de cesser d'acheter du gaz à la Russie. Et le fait que cela pourrait coûter une diminution assez catastrophique de l'activité de la première industrie du Continent est un bonus bienvenu inconvénient que la morale commande d'accepter. Or, la morale, c'est très important aux yeux de M. Evans-Pritchard. C'est en effet de l'apaisement puisque l'Allemagne ne se tire pas une balle, ou plutôt une rafale de mitraillette dans le pied, pour un pays qui est pourtant son allié. Euh attendez ... non en fait, l'Ukraine n'est pas un allié de l'Allemagne. Et la décision de ne pas expulser la Russie de SWIFT, si elle est confirmée, décision américaine, c'est certainement de la faute des Allemands ! "Architecture de sécurité européenne" ? Il y a deux versions : - Ca n'existe pas encore (avis par exemple d'Emmanuel Macron) - Ca existe déjà, ça s'appelle OTAN Dans les deux cas... l'Ukraine n'en fait pas partie J'ai du mal à imaginer que le risque de se retrouver dans cette situation n'ait pas été identifié avant l'envoi des deux "projets de traité" de décembre dernier. Et s'il a été identifié, il a été accepté. C'est donc que Poutine s'est déjà résolu à appliquer les "mesures militaro-techniques" qu'il évoque, si Etats-Unis et OTAN ne bougent pas suffisamment à son gré. Il s'est volontairement mis dans la situation de ne pouvoir que très difficilement faire machine arrière - afin de renforcer sa position de négociation. Ce qui ne signifie pas nécessairement qu'il va ordonner une intervention militaire voire une invasion de l'Ukraine. Car les "mesures militaro-techniques"... cela pourrait être autre chose. Oui, mais ce qui est nouveau dans la situation actuelle, ce n'est pas le déploiement militaire même de grande taille près de l'Ukraine. C'est la manoeuvre diplomatique russe depuis décembre. La crédibilité politique me semble faible. Je ne vois guère les Etats-Unis se lancer dans ce genre de "coup". La crédibilité technique est assurée. Les silos Mk 41 placés en Roumanie et en Pologne peuvent abriter et tirer des Tomahawk, de portée classifiée mais supérieure à 1 600 km. Et les Tomahawk ont une charge utile de 450 kg, largement suffisante pour une ogive nucléaire. Il a d'ailleurs déjà existé dans le passé une version nucléaire de ce missile avec tête W80 de puissance variable 5 à 150 kt. Donc si on est un planificateur de défense russe essayant d'évaluer la menace potentielle, il y a bien un argument comme quoi les Américains n'ont pas placé de missile de croisière nucléaire en Roumanie et en Pologne. Mais cet argument, c'est "Rôooh allez ils vont pas faire ça, voyons !" Tous les planificateurs de défense ne seront pas nécessairement convaincus.
  6. D'après cet article de Futurism mit par un correspondant sur le Forum des Uchronies Francophones : https://futurism.com/the-byte/hackers-railway-russian-military "Les cyber-partisans ont attaqué le réseau des chemins de fer biélorusses. Ils ont crypté les serveurs, les bases de données et les postes de travail pour ralentir l'arrivée des troupes russes en Biélorussie. Ils demandent la libération de 50 prisonniers politiques en mauvaise santé et l'arrêt du déploiement de l'armée russe."
  7. Hirondelle

    [Rafale]

    The best de quoi ? Il me semble que le sort des 3 appareils est très comparable (et honorable). Quelqu’un comprend les pourcentages ?
  8. Avoir trois patrouilleurs, ça permet (en principe) d'en avoir toujours deux de disponibles, et c'est la même chose avec trois frégates... Maintenant, je me doute bien qu'au final on n'aura pas de navire supplémentaire !
  9. Ben disont que les pays riverains de l'Atlantique Nord, il ne reste plus guère que Mexico, Cuba, Haïti, l'Irlande, et le Maroc...
  10. Les catapultes EMALS ont des soucis de mise au point il paraît .... Ce qui me pose souci à ce sujet, c'est qu'on se retrouve dépendants d'une techno US : peuvent-ils bloquer notre PA en refusant de nous fournir les pièces détachées pour l'entretien ? A moins que le contrat ne soit béton et que nous puissions faire la maintenance nous mêmes, fabrication des pièces comprises :)
  11. C'est la parole des USA ça, et quand on voit comment les russes se torchent avec la parole des US ... Le Mk41 est un système modulaire et la taille du SM3 est légèrement supérieure à celle d'un Tomahawk (6,55m contre 6,25m avec booster) ce qui impose à minima la version intermédiaire du mk41, à savoir la 6,8m. Donc déjà, il y a forcement compatibilité matériel pour un conteneur Tomahawk. Quand au logiciel, la bonne blague, le support physique dans la bâtiment radar est le même que sur les destroyers donc un maj et c'est réglé. Mais de toute façon il ne s'agit que de 24 cellules fixes ce qui semble bien maigre et une maj en offensif pourrai se voir, je crois surtout que c'est un artifice de négociation pour les russes. Le système Dark Eagle qui devrait entrer en service sous peu dans l'US Army sur camion est certainement plus inquiétant pour les russes à moyen terme.
  12. ...j'ajoute qu'il faut aussi de l'eau. En quantité...hors au Sahel, c'est pas non plus miraculeux. Et on a aussi des postes au milieu de nul part qui se font matraqués tout pareil.
  13. Suffit de voir la crise thermonucléaire (oui le calembour est volontaire) des US quand ils ont appris l'existence du 9M729... Après, personne n'est blanc comme neige dans le m*rdier actuel: il est toujours utile de le rappeler vu l'avalanche actuelle de positions style "les russes sont méchants" et les "us sont gentils". Le monde est très loin d'être binaire
  14. D'un patrouilleur supplémentaire ou d'une frégate. Pas sûr. Patrouilleur certainement pas, notre ZEE est trop petite, sauf si on fait un accord avec les néerlandais pour la surveillance commune des ZEE métropolitaines. Frégate, peut-être (personne ne crachera dessus en tout cas) mais en l'état, le contrat est de 2 frégates ASW. Donc c'est plus chouette à avoir qu'absolument nécessaire Personnellement je pense que l'idée d'un mothership UUV/USV/UAV binational avec les néerlandais serait plus intéressant On notera cependant que Mr Pillen est échevin à Bruges. Tout investissement de la Marine dans de nouveaux vaisseaux retombe favorablement sur sa commune.
  15. Du patrouilleur et de la frégate supplémentaire ? Je me permets un avis «de français »: oui, la Belgique est une nation maritime. https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Marine_marchande_belge Et les européens aussi, rien que pour le port d’Anvers. Évidemment, il peut être tentant de laisser les Pays-Bas faire le taf.
  16. L'officier de détail est demandé chez le commandant!
  17. Non, comme dit plus haut, la fouille avant l'incident, les EOD traitent et les WIT analysent. https://www.irsem.fr/data/files/irsem/documents/document/file/93/20090212-NP-CICDE-DIA-3.12.2-FOPS-2009.pdf page 29 : la FOPS se situe, sur le schéma, en amont de l'incident EEI, c'est-à-dire jusqu'à la découverte de l'engin, alors que le NEDEX-EOD se situe juste avant et juste après (sécurisation) et que le WIT se situe en aval page 30 : La capacité WIT a pour objet principal d’alimenter le processus d’exploitation postérieur à une attaque par EEI. Ce processus vise essentiellement à alimenter en renseignements les capacités qui agissent en amont de l'incident EEI, c'est-à-dire à permettre l’attaque du réseau qui l'a développé et mis en place
  18. Obelix38

    Le F-35

    Il fallait bien vendre le concept de "Joint" dans la brochure "J.S.F." ! Marketing quand tu nous tiens . . . pardon . . . quand tu tiens nos alliés !
  19. Argument invalide les catapultes de 50 m (d'origine GB) ont disparu avec l'ex - Foch aujourd'hui le nouveau standard ce sont les EMALS beaucoup plus souples d'emploi d'ailleurs....les faits sont têtus
  20. Ce qui inquiète les russes c'est la possibilité de tirer du tomahawk avec charge nucléaire... Et la possibilité de voir a moyen terme l'ukraine devenir une menace, ou à tout le moins une tête de pont pour les USA. En cela, on ne peut pas lui donné tort à poutine !! La question c'est : que pourraient on lui donné comme gage pour le calmer. Quand on sais que : on a trahi notre parole pour le kosovo, on a trahi pour la lybie, on a joué un jeu dangereux avec la Syrie. Les usa ont envahi depuis 1991, fin de l'union soviétique : Irak deux fois, Afghanistan, bombardement Serbie et invasion puisque le kosovo est serbe. Encouragé la Géorgie. Possiblement financer quelques révolutions de couleurs... On ne peux pas dire que les russes n'est pas quelques raison d'être inquiet. Cité moi un pays envahi par la Russie depuis 1991 ?
  21. oui mais la Roumanie n'a pas été choisi au hasard, ni pour lutter contre l'Iran (version publiquement donnée par Bush a l'époque) mais contre les vecteurs russes.
  22. Effectivement Bush a retiré les USA du traité ABM en 2001, et c'est plus large que juste le site en Roumanie, les US déploient des ABM sur leurs navires.
  23. Oui mais c'est pas la question centrale, actuelle en tout cas. Ces missiles sont la concrétisation de la fin du MAD et je pense que les russes ont toute légitimité à demander ce retrait. Le fait d'avoir un bouclier (illusoire) anti missile nucléaire, laisse croire à une victoire possible (toujours illusoire en réalité) dans un conflit nucléaire et représente donc un risque de conflit nucléaire. Les russes prétendent également que les missiles peuvent etre chargé d'une tete nucléaire... aucune idée sur la crédibilité de la chose. En revanche beaucoup de rumeurs ont circulé sur le retrait des bombes de Turquie vers la Roumanie suite au coup d'état raté... Je remarque que les outils pour juguler les risques durant la guerre froide ont volé en éclat à commencer par le MAD et que c'est bien les USA qui ont ouvert le bal.
  24. Là dessus je te suis, j'ai l'impression que Poutine s'en serait bien passé mais qu'on lui a forcé la main, qu'il s'est fait dépasser par la base comme on dit.
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...