Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 09/19/2013 in all areas

  1. Je suis sur mon smartphone, mais je vois que le gouvernement syrien reconnaît que la guerre civile ne pourrait être emportée par aucun camp et il propose un cessez le feu surveillé par des observateurs de l'ONU. Il me semble que c'est une avancée majeur pour une sortie de crise. Ça permet de diminuer la fatigue des troupes et laisserait les rebelles se saigner à Blanc entre eux ou mettre à dos la population. Peu de chance que cette solution soit acceptée par les pétro-dictatures ou la France mais les États-unis, la Russie et l'Iran semblent avoir une approche plus pragmatique et plus réfléchi
    1 point
  2. Oui mais il faut le digérer à présent, ne serait-ce que pour penser à l'avenir. Imaginons même un scénario improbable où le peuple suisse parvient à bloquer le Gripen, l'attitude de Dassault depuis son éviction risquerait d'éliminer le Rafale de tout nouvel appel d'offre. Ca serait un comble que la Suisse finisse par s'équiper en Eurofighters...
    1 point
  3. http://www.theatlantic.com/international/archive/2013/09/william-polk-on-syria-what-now/279707/ (16 septembre 2013) Longue analyse de William R. Polk, 84 ans (il a travaillé dans l'administration Kennedy) sur la Syrie en 8 chapitres (1) les différentes armes, leurs caractéristiques, coût et disponibilité (2) une petite histoire des armes chimiques (3) l'intervention russe (4) pourquoi les Syriens ont accepté la proposition russe (5) la possibilité de débarasser la région des armes de destruction massive (6) la possibilité de terminer la guerre civile (7) Qui sont les insurgés e
    1 point
  4. la Yougoslavie et le reste des pays balkaniques n'ont jamais été dans l'influence russe, même pendant la guerre froide. De plus ces guerres ainsi que celles d'Irak se sont passés pendant le marasme russe, ou lors de la reconstruction. La Russie n'avait donc pas l'envie, les moyens ou le besoin d'agir... Je ne sais pas quelle est ta vision de la guerre de Géorgie, mais les américains se sont pris une taule terrible. Ils menacent la frontière russe directement en soutenant, équipant et entrainant les bataillons géorgiens... sans compter la possibilité de rentrer dans l'OTAN. certes le peti
    1 point
  5. Armer les rebelles en armes anti-chars n'ait pas aussi grave et risqué que de livré des armes anti-aériennes beaucoup problematiques à terme. Je continue donc à proner une eradication de l'aviation syrienne (hélicos compris), beaucoup moins compliqué qu'une no-fly zone et limité dans le temps alors que la no-fly zone devrait être maintenue pour tout le reste de la crise syrienne, avec des couts en terme de budget pour les pays qui y interviendrait, et les risques encourus de pertes matériels et humaines (pilotes surtout), sur une période prolongée avec ses conséquences dans une opinion publiqu
    1 point
  6. C'est aussi pour ne plus se faire emmerder par les Allemands qui jusqu'ici nous bloquer la vente d'Aravis à cause du châssis Mercedes.
    1 point
  7. Je ne sais pas trop pour l'Indochine, mais en Algérie, au vue des mémoires de Fleury, les Commandos Marines semblent avoir été surtout utilisé en tant qu'unités commandos/de chocs. Beaucoup de patrouilles, des raids héliportés, ce genre de choses, mais ça reste encore loin des de l'opération spécial moderne. C'était un outil certes plus pointu qu'un bataillon para ou légion mais la différence me semble beaucoup moins importante qu'aujourd'hui Et les opérations se faisaient au niveau du Commando qui comptaient une centaine d'homme si je ne m'abuse. edit: tant que j'y suis. Une plutôt
    1 point
  8. Perspectives de ventes exportations MBDA MMP 9000 missiles sur le marché mondial.Besoin Armée de terre 3000. DGA exprime 1500 MMP fermes.Souhait MBDA de ne pas oublier d'affermir les 1500 autres.
    1 point
  9. C'est sans doute ce qu'il y a de plus proche. J'ai l'impression que c'est une particularité française d'avoir seulement une partie des FS de sa marine qualifiée nageur de combat (ce qui n'est pas idiot, vu le peu d'occasions qu'ont eu les SBS et SEAL d'utiliser cette spécialité en opé réelle). D'après un témoignage que j'ai lu, en Indochine les commandos marine étaient encore des unités spécialisées dans les raids débarqués de quelques centaines de pax. Ensuite, je ne sais trop comment, ils ont dû évoluer vers un modèle plus "FS". Je suppose que ce qu'on a de plus proche des Commandos
    1 point
×
×
  • Create New...