Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 10/28/2014 in all areas

  1. Bon, ça n'apporte pas beaucoup de signal mais je dois partager que cette photo me fascine, (rêve de gosse): PICTURE: Star Wars Episode 1/7 - French AF Rafale down low over Northern Chad, via https://t.co/Bsfh512mbE #avgeeks pic.twitter.com/3xQ6ctKbPx — Guillaume Steuer (@G_Steuer) October 27, 2014
    3 points
  2. Écoutez le bruit d'un éclair sur Jupiter ou le «bip bip» de Spoutnik http://www.lefigaro.fr/sciences/2014/10/28/01008-20141028ARTFIG00149-ecoutez-le-bruit-d-un-eclair-sur-jupiter-ou-le-bip-bip-de-spoutnik.php
    2 points
  3. Donc quelqu'un de moralement supérieur va devoir décider pour moi si je suis ou intellectuellement capable de voir une vidéo ? De quel droit ? Si on juge une vidéo difficile d’accès, on peut mettre des messages d'alertes, accompagner la vidéo d'une explication préalable, mais vouloir la rendre inaccessible me semble être une fausse solution.
    2 points
  4. Le problème c'est que la constitution de se filtre analytique passe aussi par l'acquisition de connaissances dérangeantes. Pas d'analyse sans connaissance, pas de connaissance sans perte d'innocence...
    2 points
  5. Le budget de la Défense n'est sanctuarisé que dans les mots, pas dans l'exécution. C'est à dire que quand l'année de l'exercice débute : - l'argent n'arrive sur les comptes qu'en février, - une part de cet argent est interdite d'emploi. C'est officiellement une mesure prudentielles ; - en octobre, les organismes reçoivent un message leur demandant d'arrêter les dépenses au 1er novembre ; - le TPG emploie une série de techniques de jeu d'écriture pour déplacer les paiements de la fin de l'année A à l'année A+1 ; - le budget de A+1 doit donc régler l'année A ; - en fin d'année, on annonce aux armées qu'elles n'auront pas la réserve prudentielle ; Et ainsi de suite. Le résultat est que le budget n'est en rien sanctuarisé. Et pour la responsabilité de Bruxelles, encore une fois, elle ne fait que nous rappeler les engagements du gouvernement français lui-même. Rien de plus. Pour ceux qui pensent que c'était mieux avant, demandez vous qui peut tenir avec un déficits chronique de 20 à 30%.
    2 points
  6. Certes. Mais le problème vu la fragilité de la situation en Ukraine est moins que un tel ou un autre soit élu - sauf si ça avait été un néo-nazi bien sûr - mais que les régions dont les préférences politiques ont été écrasées par le renversement du gouvernement Yanoukovitch et la violence qui a suivi ne sont pas pleinement réintégrées au processus électoral. Que ce soit de leur propre fait, c'est-à-dire par refus de vote, ne change pas le problème. On pourrait même considérer que ça l'aggrave. L'idéal pour l'Ukraine après l'excursion hors de la légitimité démocratique qu'a représenté le renversement du gouvernement depuis février dernier serait que le fil de la légitimité démocratique soit renoué. Ce serait la meilleure garantie de la stabilité politique, et c'est d'ailleurs ce que disent attendre les partenaires internationaux de l'Ukraine. Si la participation avait été à peu près identique dans toutes les régions, comme c'était le cas avant 2014, ce fil aurait bien été renoué, même avec une élection imparfaite. Alors, peu importe au fond qui l'aurait emporté, les pro-occidentaux ou les pro-russes, du moment que ça n'était pas les néo-nazis. Le refus du vote en revanche signale un refus de la légitimité du processus lui-même. Ce sont des "mauvais perdants" suite au renversement du gouvernement ukrainien qui ne vont peut-être pas jusqu'à renvoyer les nouveaux gouverneurs imposés par le nouveau pouvoir, organiser des référendums d'autodétermination puis lutter les armes à la main pour se séparer de Kiev comme on l'a fait dans le Donbass. Mais qui se mettent tout de même en retrait... comme s'ils ne voulaient plus que ça les concerne, ou comme s'ils ne croyaient pas qu'on laisserait leur vote avoir une influence, de toutes façons. Dans un système démocratique stable et pacifique, il va de soi que l'abstentionniste a juste perdu son occasion de faire entendre sa voix, et il n'y a pas à s'occuper davantage de son cas. Il n'a échappé à personne que l'Ukraine a cessé en 2014 d'être un système démocratique stable et pacifique. Vu les épreuves que l'Ukraine va traverser dans les mois à venir - au minimum un effondrement économique - le fait qu'une partie significative de la population n'ait pas "digéré" le coup de force de Maïdan ni n'accorde sa confiance au processus électoral, qu'elle se mette en marge dans une attitude de refus, est une fragilité supplémentaire pour le pays. Dans le pire des scénarios, si l'effondrement économique s'accompagne de troubles et que les tensions augmentent, il est même pensable que de nouvelles révoltes émergent de ces régions qui jusqu'ici n'ont pas été jusqu'à la violence pour remettre en cause le résultat de Maïdan. Les séparatistes du Donbass seraient certainement prêts à aider de telles rébellions. L'attitude de la Russie est impossible à prévoir à l'avance. Dans un scénario moins grave, disons en tout cas que le gouvernement de Kiev ne peut guère s'attendre de la part de ces "refuzniks" du vote au genre de soutien que l'on accorde au gouvernement de son pays juste parce que c'est le gouvernement de son pays même si on n'a pas voté pour lui. Par exemple, un électeur de Nicolas Sarkozy ou de Marine Le Pen en 2012 reconnaît François Hollande comme le président français même si ça ne lui fait pas plaisir, simplement parce qu'il reconnaît le processus électoral de son pays. Pour peu que le gouvernement ukrainien soit amené à, ou croie devoir prendre des décisions impopulaires - et ça arrivera c'est l'évidence - il devra se garder des réactions des "refuzniks" des régions qui ne reconnaissent pas son élection comme légitime. Attention, le taux de participation s'entend dans les circonscriptions des provinces de Donetsk et Lugansk qui ont organisé le vote, c'est-à-dire celles qui sont sous le contrôle de l'armée de Kiev. La population des circonscriptions sous le contrôle des séparatistes n'est pas comptée dans le calcul. C'est la bonne nouvelle : il semble y avoir une majorité parmi les Ukrainiens pro-européens pour la paix plutôt que la continuation de la guerre.
    2 points
  7. Pour moi il est clair que le niveau militaire du Hezbollah est largement supérieur aux différents insurgés qu'ont combattu les occidentaux depuis 20 ans. Maintenant qu'il utilise cela pour minimiser la valeur des forces françaises au Mali...french bashing une fois de plus
    1 point
  8. Je viens de finir le livre ( fascicule Osprey ) de Robert Forczyk sur la face nord de la bataille de Koursk : Voici le commentaire que j'ai mis sur amazon "Dans ce court livre au format Osprey, Robert Forczyk résume de façon utile les affrontements ayant lieu sur le front nord de la bataille de Koursk avant de résumer rapidement la bataille d'Orel en juillet/août 1943. Le livre commence par résumer le contexte de la bataille puis présente ( de façon classique pour un ouvrage Osprey ) les généraux et les armées en présence avant de présenter dans 2 chapitres distincts l'assaut allemand vers Koursk à partir de la face nord du front puis la contre-offensive soviétique contre le saillant d'Orel. L'auteur fait un effort réel de présenter de façon concise les opérations terrestres et aériennes avec un point de vue plutôt allemand que soviétique. Outre une description correcte des principales opérations de ces 2 opérations, l'autre intérêt majeur de cet ouvrage tient à la réévaluation de la stratégie de Model : l'auteur démontre de façon convaincante que Model n'a jamais tenté de percer et de prendre Koursk mais a plutôt tenté d'engager Rokossovki dans un combat d'attrition afin de neutraliser le front "Centre" avant de se retourner contre les fronts "Ouest" et "Briansk", anticipant leur inévitable contre-attaque. Au final, un ouvrage certes non indispensable mais utile à la fois pour les connaisseurs de la bataille et les néophytes" http://www.amazon.fr/Kursk-1943-The-Northern-Front-ebook/dp/B00M6AKWRI/ref=cm_cr-mr-title
    1 point
  9. j'ai l'impression qu'il oubli un élément important ... les français ont combattu les insurgés Afghan aussi ... donc quand il doute sur se que dise des officiers français en se qui concerne les combattants islamistes au Mali en comparaison des des insurgés Afghan il se met le doigt dans l'oeil étant donné qu'on a un paquet d'officier/ sous/officier et MDR qui ont aussi servi en Afghanistan ... et donc qu'on a travaillé sur le retex de l'Afghanistan ... se qui nous a certainement bien servi pour le Mali . s'est marrant mais pourquoi il essai de comparé avec le Hezbollah en mettant du "mais si " en se qui concerne le Serval avait rencontré des forces de se niveau ? d'ailleurs est-ce que le contexte de capacité de combattre le Hezbollah peut-être comparé avec une opération Serval différente en terme de contexte régional ? l'opération Serval a mis une évidence une chose ,l'ennemi n'a put se planquer derrière les civils contrairement à se qui a put se passer en Afghanistan . surtout dans le massif des ifhogas . mais on a du quand même faire attention à nos otages . donc entre un Hezbollah largement soutenu par une population au Liban ,ou les populations ayant le cul entre deux chaises avec les Talibans et les occidentaux/force afghane en Afghanistan , l'affaire malienne est complètement différente du fait que le milieu humain et géographique est différent . maintenant ,si on part dans un principe uniquement militaire ,les Israéliens en sont revenu et ne voyait plus le Hezbollah comme de simples terroriste mais comme des soldats . donc qu'aurait fait l'armée US contre le Hezbollah ? et cette question peut-être aussi posé aux unités britanniques ... après il reconnait qu'on a pris des risques que l'armée US n'aurait pas pris avec nos effectifs pour Serval et que l'on a une expérience en terme de relation avec les populations . je pense que justement ,l'opération Serval s'est l'adaptation des retex de l' Afghanistan au contexte Malien dans les opérations mené par Serval . enfin voilà mon humble avis .
    1 point
  10. Le defendseas a l'air d'etre un chouette concept, par contre je suppute que l'engin ne soit pas a destination de la MN, mais de clients plus riches... par ailleurs ca fait longtemps que les chantiers francais sont en avance, rappelons nous les FLF Lafayette. Enfin si deja l'etat pouvait signer pour le 4eme B2M, ce serait bien parce que le besoin est reel et urgent.
    1 point
  11. n importe nawak ce contrat. En tout cas, un an pour le signer, bravo les suedois. Belle efficacité. Peut etre que DA devrait envoyer leurs équipes se former en suede?
    1 point
  12. Concise, me parait plus appropriée. :P Définition Larousse : adjectif (latin concisus, de concidere, couper) Qui exprime beaucoup de choses en peu de mots ; qui est exprimé en peu de mots ; bref ; laconique, succinct : Soyez concis. Texte concis.
    1 point
  13. De très belles images, la musique de Alexandros est un peu to much et le discours de Sarko agaçant.
    1 point
  14. J'avais vue une vidéo ou un type se fabrique un masque balistique avec du kevlar et de la colle style époxy... Puis il tire dessus avec tout un tas de qualibres et ce n'est qu'à partir du 7.62 qu'il y a pénétration... C'est masques que portent les policier taïwanais sont de Niveau III.
    1 point
  15. @ Kiriyama Mais la bande de détection ça indique leur "sensibilité", leur capacité à détecter une cible ? Bien sur. > Les infra-rouges détectent plutôt la chaleur, comme celles issues des réacteurs donc avec des missiles en auto-poursuites des aéronefs. > Les micro-ondes ou hyperfréquences, c'est à dire les fréquences créés par des guides d'ondes, des magnétrons et des Klystron sont les R.A.D.A.R qui détectent les objets tels les aéronefs. Etc.
    1 point
  16. Je reconnais la silhouette d'un Bofors 57 mm Mk. 3 sur le pont avant.
    1 point
  17. Au fait, y'a une coquille sur le site dédié à LOS : http://www.los-mag.com/anciens.htm Sur la catégorie du numéro 16 : "Cuirassé & croiseur de bataille Origines, caractéeistiques, différences"
    1 point
  18. C'est la fonction liée aux acronymes qui débloque sur certaines mises en initiales, dont E C qui devient EC
    1 point
  19. Elle fait un peu matrone de goulag... Taïwan
    1 point
  20. Tant que tu n'en récupères pas un dans le salon :p
    1 point
  21. Depuis, l'élection du dirigeant nationaliste indien Narendra Modi en mai 2014, les contrats militaires avec Israël reprennent de l'ampleur :
    1 point
  22. En attendant le lancement de Philae, un court-métrage qui n'apporte rien au sujet mais qui est tellement bien fait que ça vaut vraiment le détour, qu'on soit intéressé ou non par Rosetta : http://www.esa.int/spaceinvideos/content/view/embedjw/441534 (Source : ESA)
    1 point
  23. @Shark Owl je ne vais peut être pas surfer sur les sites internets économiques mais je regarde ce que l'Argentine de 2014 est capable de faire voler ou naviguer et ce n'est pas brillant en terme de budget militaire tout comme je m' interroge sur le fait de savoir si les équipementiers britanniques que je mentionne dans mon post (et j'en ai laissé de côté) seront du voyage sur un avion vendu à un pays dont le leitmotiv est de récupérer les Malouines liste des équipementiers britanniques sur le Gripen NG SELEX ES : radar à antenne active "Raven" ES-05 (en coopération avec Saab), capteur optronique "IRST SKYWARD G", IFF. BAE Systems : viseur de casque "IHMDS Cobra". AP Precision Hydraulics (APPH) : train d'atterrissage. Lucas Aerospace : hydraulic system, canopy and one-piece windscreen, auxiliary and emergency power system, etc. Martin Baker : siège éjectable. Page Aerospace Ltd : mini-stick fly-by-wire controls. Ultra Electronics : hydraulic monitoring unit. Cobham : NATO Multi-Mission Launchers, perche de ravitaillement en vol. Dowty Aerospace : Hydraulic system and transfer. Hymatic Engineering : système de contrôle d'environnement (ECS). Chelton Radomes : radome de pointe avant. Maintenant chacun en pense ce qu'il veut
    1 point
  24. Oui, mais ça, c'était avant. ;) (Et y'avait du déchet!)
    1 point
  25. Ils sont trrifiants,pour l'accoplissement de leurs mission
    1 point
  26. - Tu réponds toi même dans la second ligne - Désolé j'ai été trompé par ton pseudonyme - Oui vivre chez les autres ou dominé numériquement sur son propre territoire n'est pas réjouissant. Je n'échangerai pas ma situation en France pour une meilleur à l'étranger. je ne supporterai pas non plus que mon pays soit envahi par une population extérieur qui imposerait sa culture et ses institutions, même amadoué par l'égalité devant la loi et une situation économique meilleur que mes coreligionnaires voisins. Tout ceux qui aiment sincèrement leur pays se retrouvent forcément dans ma position.
    1 point
  27. Question d'habitude, je change de métier presque tous les ans... Je suis d'accord avec Conan, c'est plus facile quand on a l'habitude de changer. G4lly effectivement ça n'est pas valable pour certain métier qui nécessite des connaissances et un savoir faire qui prend du temps à acquérir. Tout le monde n'est pas forgeron de katana ou fabriquant de porcelaine Kakiémon, la plupart des métiers s'apprennent très bien sur le tas et rapidement.
    1 point
  28. Cf. Maïdan... Il est parfois plus simple de prendre le pouvoir que d'attendre un an que les élections arrivent. Et non, ce n'est pas de la mauvaise foi. Juste un constat pratique. Pour le reste, + 1 avec Alexis. J'ai de grosses craintes sur l'évolution de la situation dans les régions d'industrie lourde de l'Ukraine (le Donbass en premier lieu, mais pas que). Les mineurs ont souvent eu leur mot à dire dans les débordements sociaux les plus sérieux, ici comme là-bas. J'ai encore souvenir des mineurs roumains venus à Bucarest ou des manifestations dans les pays noirs russes. Ce ne sont pas des rigolos.
    1 point
  29. => Donc le terrorisme est favorable au intérêt d'Israel puisque factuellement la pays n'est pas intéressante, le cout politique et humain du terrorisme palestinien est négligeable, ça doit être inférieur à la mortalité routière ou aux accidents domestiques => C'est peut être ton problème en tant qu’israélien, mais ce n'est pas le problème de ton état. Le problème de ton état ça serait plutôt de revenir aux frontières d'avant 67. => En face ils pensent exactement de la même manière: pour les juifs nous ne sommes que des sous hommes, leur dieu leur a promis cette terre ils ne négocieront pas, il n'y pas d'autre solution que de les virer par la force comme l'histoire le démontre => C'est vilain de tirer sur les beaux 4x4 climatisés l'ambulance ...
    1 point
  30. Employer un ISU-152 en ville ? Il a gros tube et il fait du dégât, c'est certain. Maintenant, ce véhicule a une tourelle fixe. Pour tirer, il doit pivoter dans la direction souhaitée, ce qui prend du temps. Les Hongrois s'en étaient rendus compte en 1956 dans les rues de Budapest. En plus, c'est un gros bahut, peu maniable, lent au possible et qui consomme beaucoup de carburant. Et dans un milieu urbain où chaque pan de mur peut abriter un lanceur de cocktail Molotov ou un lance-missiles antichar, il faut lui fournir de l'infanterie pour le couvrir.
    1 point
  31. Je crois simplement qu'ils ont élevé la communication au rang non plus d'art mais d'arme et qu'ils s'en servent très bien en mettant en lumière des points positifs ou en parlant de choses dont généralement on ne parle pas mais qui existent partout: ici par exemple la rédaction de procédures et la formation des armuriers. Charge à nous de faire la part des choses et de donner à chaque information la place qui lui revient. Je suis persuadé que chez nous si les forces et les industriels communiquaient un peu plus et un peu mieux nous ne serions pas qu'une poignée d'activistes à nous intéresser à ces sujets. Airbus communique bien plus sur ses avions civils me semble-t-il. C'est une question d'ordre culturel, c'est bien beau de râler les mains sur les hanches après le grand public et les médias généralistes en regrettant l'indifférence des uns et la nullité des autres, mais l'aéronautique c'est comme le caniveau pour les chiens ce n'est pas inné çà s'apprend et çà se cultive, les ricains savent très bien le faire quand on voit ce qu'ils arrivent à dire sur un programme cahotant comme le F 35 imaginez ce que nous pourrions faire avec le Rafale "combat proven" !!! Sauf que chez nous quand on discute avec les mecs il nous répondent bof çà sert à rien tout le monde s'en fout ... ben non il faut prendre le pb à l'envers
    1 point
  32. Le Donar est une tourelle teleopérée. L'équipage est en châssis.
    1 point
×
×
  • Create New...