Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 03/31/2016 in all areas

  1. Et toi tu ne sais pas faire la part des choses, comme souvent. L'interprétation salafiste s'est rependu et tend à être dominante. Après des années de propagandes intensives de leur part c'est normal. Mais ça n'a pas toujours été le cas. Le littéralisme ou l'exaltation de la mort n'ont par exemple pas toujours été la norme, c'était même plutôt l'inverse, ne t'en déplaise. Tu ne comprend pas, ou plutôt ne veux pas comprendre, l'ampleur de la révolution néoconservatrice de l'islamise au XXème siècle. Tes vues étroites et ton expérience de vie te font considérer le salafisme tendance wahhabite comme l'alpha et l’oméga de l'Islam, grand bien te fasse, libre à toi aussi de penser que Daech en est l'aboutissement logique aussi ; mais je me réserve le droit de ne pas te prendre très aux sérieux. Oui, un musulman standard, c'est à dire un intégriste et un terroriste en puissance tel que tu l'imagines n'existe pas. Ils y en a de toute sorte. Pardon de le rappeler. Quand à l’accusation de relativisme je vais prendre ça comme un compliment de quelqu'un d'aussi bouché que toi... Et il n'existait pas de travail théologique avant Ibn Taymiyya ? On en est à ce genre de jeu à la con? Ne sois pas mauvais joueur. Il y a suffisamment de diversité dans l'Islam, aussi bien dans le temps que dans l'espace pour appuyer mon propos. C'est une preuve empirique. Et même passé au peigne fin, désolé mais ça reste vague sur encore beaucoup de point. Le littéralisme des salafous est toujours une impasse... D'ailleurs tu partage la même faiblesse de leurs argumentations qui sont le plus souvent des sophismes et particulièrement frustres avec ça. Tu devrais arrêter de manier des notions que manifestement tu ne maîtrise pas et sur lequel d'autres bien plus calés se sont cassé la gueule. Il m'a fallu quelques clics pour en trouver trois ou quatre à base "d'Allah est miséricordieux et plein d'amour". Rien que ça est une preuve que tu te fout de notre gueule et que tu troll pour troller. Je crois que si je t'avais eu devant moi je t'aurais même claqué le beignet pour avoir été aussi malhonnête...
    3 points
  2. Le djihadisme Islamique barbare et meurtrier tel que nous le connaissons maintenant en Europe a tout à voir avec l'Islam puisque dans l'esprit des auteurs ces actes sont fait en son nom. Ils ont autant de légitimité à clamer que leur Islam est le seul véritable vu qu'on trouve dans le Coran autant de poésie bienveillante que d'appels au meurtre. Bien sûr, l'Islam ne se résume pas à la vision de Daech, sinon effectivement nous serions en guerre avec tous les musulmans, mais dédouaner l'Islam du terrorisme fait en son nom est un grande hypocrisie, une sorte de facilité intellectuelle pour éviter de se dire les choses qui fâchent franchement. Cette hypocrisie est assez humaine de la part de beaucoup de musulmans pacifiques car il est évidemment très difficile pour eux de critiquer leur religion vu l'importance qu'elle a dans leur vie et leur culture. Et comme ce sont des gens pacifiques, par extension, ils se sentent offensés par toute critique vis à vis de leur religion. Je ne les blame pas car je ne suis pas sûr que je serai différent à leur place. Par contre je suis choqué du manque de courage de nos élites politiques républicaines qui, par soucis du politiquement correct, se refusent à dire que le terrorisme Islamique est aussi l'Islam et que cette religion doit se purger de son coté sombre. On peut deviner chez quelques politiques qu'ils le pensent probablement et le disent à moitié du bout des lèvres mais cela reste tabou. Quand aux Islamistes qui avancent masqués en disant que leur religion n'est que paix et amour face aux caméras et tiennent des discours fondamentalistes en privé ou dans les mosquées, ceux-là méritent le bagne à Cayenne.
    3 points
  3. N'importe quoi.Tu sais mieux que les musulmans ce qu'est le Coran ? L'important n'est pas comment toi tu interprètes le Coran, travail pour lequel t'es en aucune façon qualifié mais comment les élites musulmanes l'ont fait et continuent de le faire depuis les débuts de l'Islam. Et jamais ils n'ont cessé de l'interpréter et en s'appuyant sur le Coran et la pratique du prophète et de celle des compagnons. Les exemples ou Mohammed recommande l'interprétation ne manque pas et c'est la même pour les principaux compagnons, sans parler de l'ensemble des théologiens qui ont suivis au cours des siècles. Et il se trouve que TOUS les savants musulmans, même les plus rétrogrades, condamnent les pratiques de Daesh et Al Qaida. Alors venir dire que l'Islam c'est Daesh et que ce sont tous les autres qui mentent c'est juste une façon de vendre une propagande. Faire ce genre de déclaration disqualifie l'ensemble de ton discours.
    3 points
  4. Tu veux sa mort ou quoi : tu veux l’accoquiner avec des allemands maintenant !
    2 points
  5. Lawouach, merci Nemo (mais pas que), il y a du niveau dans le secteur, bon juste pour mettre mes 2 cents: Le tampon de la science n'apporte que rarement objectivite et encore moins verite, imagine ce que cela serait si tout ce que debitaient, par exemple, tous ces experts auto-proclames des affaires terroristes, etait presente comme preuve scientifique... en plus sur ce genre de sujet ou justement, on ne parle pas seulement d'elements factuels mais surtout d'elements spirituels, ce qui peut etre hautement subjectif en fonction du cadre de reference et de l'experience de l'observateur, tout autant que de la qualite (au sens scientifique du terme) des elements observes. Ce qui rend assez enervant cette facon drakenienne et preremptoire de decortiquer le monde en disant ce qui est blanc est blanc, ce qui est noir est noir, surtout quand on est en train d'observer une religion, le genre d'objet qui passe par toutes les couleurs et toutes les nuances en fonction de qui le pratique, comment, selon quel rite, dans quel environnement, a quelle epoque, etc... autant pour aborder un sujet vague ca peut permettre de fixer des lignes directrices, mais quand il faut rentrer en finesse dans les details pour comprendre ces nuances, ou chercher une anguille sous roche, ca n'aide pas d'entendre quelqu'un repeter en boucle qu'il y a mammouth sous gravier... Tout le monde avait bien compris que c'etait daesh sous le gravier Malheureusement, toutes les religions ont leurs "ultras", certains de ces ultras ayant plus de moyens, d'appuis financiers et operationnels que d'autres, surtout quand ils travaillent sur un terreau fertile et servent un calendrier plus politico-economique que religieux. Bon avec tout ca, c'est l'heure de ma verveine
    2 points
  6. Un feu gras en atelier ne se traite qu’à la mousse ou au CO2. Ici l’utilisation de RIA (robinet d’incendie armée) est pitoyable. L’insistance du combat à l’eau démontre effectivement un abysse lacunaire de simples consignes de sécurités. Quand je vois l’immaturité de l’ensemble de personnes présentes (tous grades confondus) face au départ de feu, les bras m’en tombent. On est sûr qu’il ne s’agit pas d’un tuto’ sur le « comment mal faire » ? Par ce que là et à cette échelle, on frise tout simplement la faute de commandement. Comme le dit Serge, le moindre mécano ne peut mettre de l’eau sur un départ de feu gras, pas possible. Ou alors on assiste à une volonté manifeste de détérioration volontaire. Quand on pense que pas un seul de la bande dans le rush n’a eu l’idée « pédagogique » de shooter avec élan « l’arroseur » … En fait, en écrivant ces lignes, je me dis qu’il s’agit plutôt d’une séquence de stage non-diplômant pour illustrer brillamment les mauvais actes réflexes, non ? Ou alors ce n’est pas un atelier AEB réel, mais plutôt une élaboration de maquettes en fraises Tagada pour reconstituer un décor chez Disney. Les figurants étant intermittents en distraction non conventionné, expliquant donc le léger « décalage » terrain. Rassurons-nous, ils n’ont pas sorti les battes à feu…
    2 points
  7. Le résultat de l'impact d'un obus M329 APAM sur un Merkava Mk. 4 :
    2 points
  8. Pour ce qui est du recrutement de délinquant par Daech, Christophe donne une clef dans son dernier message en rappelant qu'ils ont un sens pratique bien utile à cette organisation pour commettre des attentats et que n'ont pas les fils à papa radicalisés, grandes gueules, vantards, mais pas très débrouillards. Bien sur le les djihadistes ont un lien avec l'Islam, comme l'inquisition avec le christianisme. Prétendre le contraire est absurde. Le truc c'est que Drakene va un cran plus loin en assimilant le salafisme et leur interprétation littérale -qu'il reprend- comme la seule valide, les autres plus conciliable avec la vie moderne ne seraient selon ses dires que des falsifications. Quand au manque de réaction des musulmans c'est simple. c'est un mélange de honte, d'accablement et de désorganisation. La "communauté musulmane" ça n'existe pas vraiment. La plupart d'entre eux ne sont pas spécialement pratiquant ou a minima, voir pas du tout ; et les instances sensés les représenter ne représentent pas grand chose et sont noyauté par les intégristes, d'où leur réaction ambigu d''ailleurs vu que ces derniers partage une même doctrine avec les terroristes. En fait, la plupart s'en fiche des problèmes de religion, n'ont qu'un vague sentiment communautaire, peu de culture religieuse voir aucune et sont passablement agacé qu'on remette ça systématiquement sur la table comme s'ils avaient des comptes à rendre et qu'on les renvois systématiquement à cette dimension de leur identité. Le "musulmans" dont il est souvent question est un être métaphysique, un fantasme, qui n'existe pas vraiment. Enfin, je ne crois pas qu'appeler à une réponse en bloc soit une bonne idée, car c'est mettre le doigt dans un engrenage communautariste que je ne trouve pas très sain. Et l'on ne peut pas reprocher à la fois une dérive communautaire d'un coté et de l'autre reprocher un manque de réaction de même nature. C'est pas cohérent. L’étymologie du mot c'est quelque chose comme savant. Et être gardien de la tradition (comme les rabbins) ne les a pas empêché de chier des kilomètres d’exégèses à travers les siècles. S'il y a des experts c'est qu'il y a bien besoin d'expertise - même si ça ne présage pas de la valeur de l'expert et de son expertise. Réfléchis un peu. Si il y a autant d'écoles juridiques, au sein même du sunnisme d'ailleurs, c'est bien qu'il y a divergence d'opinions ? De tête, tu as des versets qui appels à la guerre, d'autre qui prétende que la paix vaut mieux que la guerre, d'autres encore passablement intolérants d'autres qui prêche le contraire ; et même un verset qui met en garde en rappelant que certains passages sont équivoques et d'autre pas....ecetera. Et comme le rappel jojo, la langue du Coran est celle d'un arabe archaïque, soit avant que ne soit fixé cette langue quelques décennies plus tard par les grammairiens. Aussi. Les sourates ont été rangé dans un ordre non pas chronologique mais en fonction de leur longueur, de la plus petite à la plus longue - méthode de classement empruntée au byzantin et dont j'ai oublié le nom- et c'est probablement ce qui rend ce texte obscur. Parce que oui, je connais peu de texte aussi hermétique et obscur. Comme toute la philosophie occidentale depuis Socrate. Et quand une idée est poussé jusqu’à ces extrémité elle en devient totalitaire. Le tournant pacifiste des ismaéliens date du petit fils du fondateur des "assassins". Avant, l'organisation avait pour spécialité l'attentat contre les personnalités politiques de haut rang, de la violence ciblé quoi.
    2 points
  9. Je suis, bien malheureusement, absolument d'accord avec ceci et je le regrette profondément ... Pour étayer mon propos comme celui de Drakene sur ce point, voici une réaction au lendemain de la décapitation d'Hervé Gourdel, rédigée le 27 septembre 2014 par Guillaume Hervieux. Je rajoute juste que je pense tout simplement exactement la même chose en tous points, et que ce doit-être le ressenti de nombre de français non musulmans. Voici le texte en question : "Bonjour, Voici un texte écrit ce matin au réveil, après une nuit de réflexion. La journée d’hier, rythmée par l’alternance des images et reportages sur la peine des proches d’Hervé Gourdel entrecoupés par celles des lamentations des représentants de l’islam m’a inspiré un mélange de colère et de dégoût. Bien cordialement. La Barbarie de « l’Etat islamique en Irak-Syrie » devrait obliger les représentants de l’islam à l’autocritique. Or, il n’en est rien. C’est même le contraire ! Poussés par l’obligation de réagir tant « l’image de l’islam » en prend un coup, tant « l’opinion publique islamophobe les accule », des représentants de « la( ?) communauté musulmane française » se décident à dénoncer cette barbarie afin de s’en dissocier et de rappeler que les vraies valeurs de l’islam sont, « dans ses fondements, la paix, la tolérance et le respect de la vie. » On aimerait les croire ? Oui, j’aimerai les croire parce que je souhaite la paix, pas la guerre. Mais, depuis la mort d’Hervé Gourdel, et 24 heures de discours lénifiant sur l’islam de paix, c’est le contraire, j’ai un sérieux doute. J’ai l’impression d’avoir subi, comme tous les Français, 24 heures de propagande, 24 heures d’insulte à mon intelligence, 24 heures de lavage de cerveau. Je me lève révolté ! Comme disait l’autre jour sur France 2 Nicolas Sarkozy, « si vous me prêtez deux neurones d’intelligence…. » Alors, puisqu’apparemment on prend les Français pour des cons, j’emprunte deux neurones à ceux qui en ont encore, les mets dans mon cerveau et commence à réfléchir. Si j’ai bien compris ce que l’on m’a pilonné hier, c’est que le djihadisme n’a rien à voir avec l’islam. Si j’ai bien compris, l’islam est l’amie de la France et il est interdit de penser le contraire. Pas un seul intervenant sur les médias radio-télévisés pour exprimer ne serait-ce qu’un doute sur le fond de cette affirmation. Présentateurs, hommes politiques, experts triés sur le volet se sont succédés derrière les micros et les écrans. Mais personne pour apporter la contradiction. Discours au procédé stalinien. Discours à vomir. Et ce matin, je recrache ce venin dont on a essayé de m’empoisonner ! Pas un seul savant invité sur un plateau télé ou une radio ! Que des croyants convaincus qui n’ont aucune objectivité et qui viennent défendre leur religion, que des experts timides et des présentateurs lisses, que des politiques vendus à leurs petits calculs personnels ou/et incultes. Tous ces politiques et journalistes là, ont-ils lu le Coran, y connaissent-ils quelque chose à l’islam pour parler ainsi ou sont-ils aveuglés par la tolérance, le relativisme, la perte des valeurs ? Vous allez me dire que les musulmans ne pouvaient pas rester silencieux, qu’ils ne pouvaient pas se taire ! C’est évident, et je pense la même chose ! Mais, entre condamner ces crimes barbares au nom d’une humanité commune, et défendre un dogme religieux, il y a une différence profonde. Et, là ou je dis avoir été victime d’une arnaque, c’est que les deux hier étaient mélangés. Malek Chebel, je l’ai rencontré plusieurs fois. Nous avons même bu un verre de Chablis ensemble lors d’un salon du Livre. Il n’a rien à voir avec ces bourreaux. Je me sent plus proche de lui que d’un communiste bouffant du curé ou d’un évangéliste américain. Et la plupart des musulmans de France, même s’ils ne boivent pas tous du Chablis, n’ont rien à voir non plus avec ces djihadistes. Mais le problème, ce ne sont pas les gens, mais le dogme et ce qu’il peut produire de pire ! Que la plupart des musulmans de France n’aient rien à voir avec les djihadistes de l’Etat islamique c’est un fait, mais que les djihadistes n’aient rien à voir avec l’islam, on a le droit et le devoir d’en douter. Et il faut distinguer les deux (gens/idéologie) absolument si l’on veut combattre l’idéologie de haine dans sa racine comme l’appelait l’expert du monde arabe et de l’islam Antoine Basbous. Si on avait invité des savants, des gens intellectuellement honnêtes qui enseignent l’islam dans les universités, des historiens, des professeurs de droit islamique, des codicologues, des islamologues, on aurait pu entendre la voix de la vérité. Pourquoi dire la vérité, parce que dire la vérité, c’est offrir une possibilité, une occasion aux dirigeants des communautés musulmanes d’assumer vraiment leurs responsabilités, c’est à dire de se remettre en question et publiquement, d’éclairer le problème auquel ils sont confrontés. Et quel est ce problème ? Après 24 heures de mensonges médiatiques organisés, posons enfin les questions qui fâchent tous ces gens : « Le djihadisme n’a t-il vraiment rien à voir avec l’islam, n’a t-il aucun rapport historique, idéologique et dogmatique avec l’islam ?». « Si les djihadistes de l’Etat islamique ne sont pas musulmans, d’où leur vient leur idéologie alors ? » Oui, il faut le dire, la vérité c’est qu’il y a deux islams. Celui des djihadistes et celui des musulmans. Et la majorité des musulmans de France vivent un islam « modéré », qui veut vivre dans son temps, en France en respectant les valeurs de ce pays. Mais il existe aussi un autre islam, qui lui veut encore vivre au temps du prophète Mahomet, l’imiter dans ce qu’il a fait de pire, et façonner le monde d’aujourd’hui selon les critères d’il y a 1400 ans. Et c’est cette grosse épine dans le pied qui emmerde la plupart des musulmans de France et dont ils ne savent pas comment se sortir. Le problème, c’est qu’ils s’en sortent par un mensonge, un énorme mensonge. Ce mensonge est le suivant ; L’islam, dans ses fondements, n’est qu’une religion de paix, de tolérance et du respect de la vie. Or c’est faux. Comme les Français n’ont plus de culture religieuse, on peut leur raconter n’importe quoi pour les berner. Mais heureusement, ils ont encore du bon sens. Alors, je voudrais éclairer leur bon sens. L’islam a pour fondement le Coran. Le Coran contient deux tiers de versets dit mecquois (révélés entre 610 et 622) et un tiers de versets dit médinois (révélés entre 622 et 632). Dans la période mecquoise, Mahomet tenait un discours moraliste bienveillant qui s’adressait à l’ensemble du genre humain. Dans la période médinoise, le ton change. Mahomet tient un discours politisé, légaliste, discriminatoire vis à vis des femmes et guerrier vis à vis des non-musulmans. Dans le Coran, il y a deux Coran, celui de la paix et celui de la guerre, celui qui stipule « nulle contrainte en religion » et celui qui stipule à l’inverse « tuez les associateurs où que vous les trouviez. Prenez les, assiégez-les et restez assis aux aguets contre eux ». Les musulmans de France qu’on a entendu s’exprimer hier revendiquent le premier discours, les djihadistes- qui mettent dans la case « associateur » tous les occidentaux- appliquent à la lettre le second discours. Qui a raison ? Les deux parce que les deux s’inspirent du Coran. Les deux sont donc musulmans. Je comprends le désarroi des musulmans de France. Mais je leur dis ; « ne mentez pas aux français, dites leur la vérité, dites leur combien vous êtes face à un problème crucial ». Et quel est ce problème ? Le problème est que le Coran est monolithique, on le prend tout entier ou on le rejette parce que le dogme islamique répète depuis mille ans que le Coran est la parole de Dieu dans sa perfection et son intégrité, il est la projection matérielle du Coran écrit au ciel par Allah et gardé par ses anges. Alors, rejeter les versets médinois c’est rejeter la parole de Dieu. Certains tenants d’un islam libéral, comme Malek Chebel qui prône un « islam des lumières », appellent à une lecture contextuel du Coran qui permettrait de renoncer aux versets guerriers, aux versets d’intolérance vis à vis des non-musulmans, discriminatoires vis à vis des femmes…. On ne peut qu’être en phase avec lui. Mais aucun musulman n’a eu le courage (normal, ils sont menacés de mort !), Malek Chebel y compris, de remettre en cause ce qui empêche une lecture contextuelle du coran, c’est à dire le statut divin du Coran, intouchable éternel, valable pour tous les temps et tous les lieux. Les djihadistes ne font qu’appliquer ces principes et prennent à la lettre les versets du Coran les plus barbares, vont puiser dans la tradition orale (hadith) les passages qui parlent du djihad armé, et prennent pour modèle les exemples historiques des conquérants musulmans les plus barbares. Alors que Faire ? En son temps, le réformateur égyptien Mahmoud Mohamed Tahaa proposa de réformer la doctrine musulmane, afin que les versets mecquois abrogent les versets médinois. Pour l’instant, c’est le contraire, cela veut dire que, selon la tradition, les versets guerriers sont premiers par rapport aux autres. C’est donc un devoir de faire la guerre aux infidèles ! Et Oui… Ce monsieur, a été pendu en 1985 sur décision des tribunaux religieux de ce pays, avec les applaudissements de l’Azhar et des différentes organisations musulmanes. D’autres depuis, ont eu du courage. Tilman Nagel, Professeur émérite de civilisation arabe à Göttigen pendant 40 ans, a écrit une biographie critique de Mahomet, montrant qu’il y a bien deux Mahomet, l’homme de paix et aussi l’homme de Guerre. Sami Awad Aldeeb Abu-Sahlieh, Responsable du droit arabe et musulman à l’Institut suisse de droit comparé de 1980 à 2009, a publié pour la première fois au monde, la première édition historique-critique du Coran en arabe. Travail éminemment novateur et salutaire qui descend de son piédestal le Coran de son statut mythique. Mais tous ces ouvrages sont interdits dans les pays musulmans. Alors que Faire ? Et bien, si l’on veut que l’islam de paix triomphe, il faut s’en donner les moyens. Enseigner l’islam de paix cela veut dire rentrer dans l’ère de l’exégèse historico critique, travail qu’ont fait d’abord les Juifs avec Spinoza au 17ème siècle, puis les Chrétiens avec l’école allemande au 19ème siècle. Il serait temps que les musulmans s’y mettent, parce qu’en attendant que cela arrive, des centaines de milliers de gens sur la planète payent le prix fort du fanatisme islamique ! Là, c’est aux musulmans d’avoir du courage, d’oser remettre en cause et critiquer une partie de leur fondement, c’est à dire le Coran ! Puis, il faudrait aussi interdire définitivement l’enseignement de cet autre islam guerrier, interdire les livres de propagande, les prêches haineux, et éditer une version critique du Coran et la diffuser. Musulmans du monde, voilà à quoi vous pouvez dépenser l’argent du pétrole que vous gagnez, utiliser l’argent de l’aumône que vous donnez. Mais, c’est aussi exiger la réciprocité de tolérance religieuse dans les pays musulmans. Oui, une vraie liberté religieuse dans les pays musulmans, pouvoir pratiquer le judaïsme, le christianisme, le bouddhisme par exemple en Arabie saoudite, le pays où est née cette soi-disant religion de paix universelle ! C’est une question de respect de nous-mêmes, de notre dignité. Là, c’est aux hommes et femmes politiques de notre pays d’avoir du courage. Là, c’est aussi aux musulmans du monde de descendre dans la rue pour exiger de leurs régimes la liberté religieuse pour les autres ! Voilà, ce que j’aurai aimé entendre des dirigeants musulmans, un peu d’humilité, un peu d’honnêteté et d’esprit critique à propos de leur religion. Un peu de courage en définitive ! Il leur suffisait de dire « les djihadistes s’inspirent d’une lecture ancestrale de l’islam dont nous ne voulons plus et nous allons tout faire pour réformer l’islam, afin de combattre l’islam guerrier et intolérant afin d’enseigner un islam prônant la paix universelle.» Alors là, j’aurais pu les croire. Du Courage diantre messieurs les représentants de l’islam, mesdames et messieurs les politiques ! Guillaume Hervieux" https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=6&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwjw0-_M-OrLAhWIzxQKHRqQA1wQFghCMAU&url=http%3A%2F%2Fripostelaique.com%2Fdepuis-legorgement-dherve-jai-limpression-de-subir-un-gigantesque-lavage-de-cerveau.html&usg=AFQjCNFtw-rNjnBLEYsm5fgZBQ2-pfTJDA Rien d'autre à ajouter, sauf qu'aujourd'hui fin mars 2016 et après les 2 attentas de Paris, ceux de Bruxelles et tous les autres ailleurs dans le reste du monde pour les mêmes motifs occultes et morbides, rien à changé sur ce point critique.
    2 points
  10. Tu le dis pas c'est induit par ton discours. Les musulmans contestant l'interprétation que tu fais sont légions alors dire qu'aucun contesterais ce que tu dis est de nouveau n'importe quoi. En religion y a rien de "clair et limpide" qu'on puisse isolé du contexte et du reste du corpus pour interpréter à sa sauce. Tout tient ensemble ce sont des règles de bases valable pour l'Islam comme pour toutes les religions. Quant à mes compétences concernant l'Islam contrairement à toi je ne prétends pas faire d'interprétation à la place des musulmans et surtout ceux qui sont qualifiés pour ce faire. Et au passage tu n'est pas non plus qualifié pour savoir qui est qualifié ta remarque sur le fait que ceux-ci soit sunnites ou autre chose tombe comme un non-sens de plus... ha ce genre d'interprétation qui oublie que les contemporains du prophète savaient exactement ce que disait le prophète, en quel langue il le disait, qu'ils en discutaient entre eux, qu'ils ont passé des jours et des années à lui demander ce que signifiais tel passage et tel autre, etc...Et tout cela forme les traditions prophétiques et des compagnons et c'est à cela qu'elles servent. Les mots du Coran sont devenu le lexique de l'arabe, justement à partir des sens que donne la tradition des mots en question.Traiter le Coran comme un livre qu'on viendrait de découvrir et qu'il faudrait reprendre du début n'a simplement aucun sens. C'est encore une fois la recherche de sensationnalisme qui fait tant de dégâts en histoire... Au passage les soufis ont une interprétation qui n'a rien d'absurde de cette histoire de Coran révéler en une seule fois et pourtant en 20 ans. Vouloir s'occuper d'interpréter le Coran sans comprendre ce qu'est le symbolisme religieux... Et je suis certain que l'exotérisme à lui aussi une interprétation valide même si moins profonde.
    2 points
  11. Je ne sais pas s'il a "raté" quelque chose, mais ses romans mi-90/mi-2000 se situent très clairement dans une ligne néoconservatrice complètement décomplexée et la vision du monde qui y est dépeinte est celle de ses théoriciens: fin de l'histoire par la conversion du Grand Méchant d'hier au capitalisme (ce qui se traduit par l'idée que la Russie intègre le bloc occidental en tant qu'allié affaibli, admiratif des USA et sympathique (*)), rôle quasi-messianique des USA qui en découle, célébration de la politique Reagan qui est vu comme à l'origine de ce succès idéologique et militaire, hyper-interventionnisme pour assurer une hégémonie idéologique la plus large possible, détestation des démocrate, des tièdes et des antiracistes qui ne partagent pas ces vues (au motif qu'ils seraient naïfs, coupés des vrais américains et corrompus) et gestion de l'état comme une entreprise privée. Il est amusant de constater qu'après s'être quelque peu égaré dans ces délires et avoir fait plusieurs roman sur la lutte implacable du Campus contre le terrorisme arab-musulman et l'espionnage chinois, Clancy semble comme revenu à la réalité avec, dans son dernier roman (Chef de guerre) la mise en scène d'une Russie dirigée par un ancien espion du KGB acoquiné avec des nationalistes et une partie de la mafia contre les oligarques et qui mène une politique de renaissance par la puissance militaire et menace ou envahit Crimée et Donbass en réponse à une politique par trop occidentale des dirigeants ukrainiens en profitant de la tergiversation et de la division de l'Occident (sauf de Jack Ryan, père et fils, bien sûr, des hommes qui en ont et vont se farcir les Popovs). Il est intéressante de noter que c'est paru en 2012-13. (*) Du reste, c'est une vision qui s'est largement développée en Occident au milieu des années 1990 et dont —notamment— la fiction porte des nombreuses traces, de James Bond à Philip Kerr en passant par Buck Danny. Il y a sans doute une part d'ignorance dans cette vision, et Clancy participe de ce mouvement, mais notons qu'elle a aussi été en partie entretenue par certains intellectuels et responsables russes.
    2 points
  12. Pour les ateliers Terre, comme les matériels sont de moindre valeur que dans l'aéronautique, il n'est pas possible de noyer la salle avec de la mousse. Ça coûte très cher. En revanche, quand tu as un feu d'hydrocarbure, il y a des moyens de lutte plus simples. Le premier reste le sable que l'on jette pour étouffer le feu. C'est pour ça que l'on trouve des bacs à sable rouge avec des seaux à poignés. Il y a aussi des extincteurs spéciaux. Là, on voit que ça tergiverse. Ils ne savent pas quoi faire alors que tout mécano est formé. En France, il y a un rappel tous les 6 mois sur les consignes. Comme le fait remarquer DarkLabor, avec les lances à eau, ils poussent le liquide en feu sous le char au lieu de l'étouffer. Tout ce qu'il ne faut pas faire. Quand on attaque un feu, on teste la force du jet de l'extincteur puis on attaque doucement pour qu'il n'y ai pas de projection incendiaire.
    2 points
  13. On va jouer à un jeu. Je vais essayer d’anticiper ses réponses. Il n'a jamais dit ça, juste lourdement insisté dessus. Nuance donc. Plus que ça, il faut nuancer la nuance, car il faut faire attention au relativisme quand même. Au choix: 1- ce ne sont pas de vrais musulmans. 2- Ils ne connaissent rien de leur propre religion. 3- le pire de tous, ils mentent et te manipule par hypocrisie et volonté de dissimulation. La fin du "relativisme"...
    1 point
  14. On avait évoqué il y a quelques temps l'exfiltration du général Aoun au Liban. J'ai trouvé une source ouverte qui parle de l'implication du service Action, "Aux Services de la République: du BCRA à la DGSE" écrit par Claude Faure. C'est une équipe du CEGS (centre d'entraînement à la guerre spéciale, visiblement l'ancêtre du CPIS) et du CEOM (l'unité de nageurs de combat) qui s'est occupée de l'exfiltration, sans plus de détails.
    1 point
  15. Ils plaisent bien ces bateaux tous le monde les aiment avec des installations ultra moderne et deux équipages de 23 Marins c'est l'affectation outre-mer qui fait rêver tout le monde.
    1 point
  16. Pour cela que beaucoup ont combattu les soufis alors. Des Taqiya sans doute dans leurs jeunes années... Sinon c'est aussi : - Le Conquérant, Celui qui ne cesse d'ouvrir et d'accorder la victoire - Al-Fattah (l'ouverture est l’invasion des territoires non musulmans par - - les musulmans). Celui qui avilit - Al-Mouzhill - Le Vengeur, qui a le dessus sur Ses ennemis et les punit pour leurs péchés - Al-Mountaqim Mais allah est surtout le meilleur des trompeurs. https://wikiislam.net/wiki/Allah_le_meilleur_trompeur Amour pour les musulmans oui, pour les autres : Sourate 3.110 Vous êtes la meilleure communauté qu´on ait fait surgir pour les hommes vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre (la Bible) croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d´entre eux sont des pervers. Sourate 5, verset 51. Ô les croyants! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. Sourate 9, verset 29. Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après s'être humilies . Et bien d'autres, c'est vrai que ça fait beaucoup d'amour pour les gens du livre qui pourtant sont mieux "considéré" que le reste de l'humanité. Ça remonte au année 80 lorsque les mollahs iraniens ont remis au gout du jour la notion de Martyr, donc oui c'est très récents. Non je ne comprends pas cette "révolution" car je connais l’histoire de la région. Hors vu d'ici ce n'est pas vraiment un fait nouveau, déjà les ottomans luttaient déjà contre ces "intégristes". Seulement à l'époque il y avait des pouvoirs politiques capable de massacrer des villes s'il leur en plaisait, donc forcément ça limite les ardeurs de certains, c'était une autre époque, mais déjà il y avait ce genre de problèmes. C'est n'importe quoi. Ou ai-je dit que tous les musulmans étaient des terroristes ? Justement le problème du relativisme c'est qu'il permet d'être borné et cela sans donnée factuelle. Je pense qu'il va falloir réviser sa fiche sur le relativisme car la copie n'est pas à la hauteur. Dans le temps et l'espace. La diversité entre les minorités qui sont menacés de mort par la majorité, ou celles qui se sont déjà fait exterminer ? Sérieusement. Ça reste vague ? Attends, tu rigoles, il n'y a rien de compliqué. La c'est de la malhonnêteté pure. Tu doit pouvoir demander ça a n'importe quel musulman dans la rue il saura te répondre. J'ai peut-être un peu trop détaillé, seulement le principe de l'abrogation et même l'Hégire ne sont pas vraiment ce qu'il y a de plus compliqué... Et bien vas-y cites les donc, je n'ai pas de problème avec ça hein, à moins que se soit des verset abrogés C'est le coran directement ou un quelconque "théologien" ? Sinon tu lui reproche quoi à Majid Oukacha ?
    1 point
  17. si je m'en tiens aux derniers échanges où 4 mois signifieraient 4 ans en Indien, ça fait 12 ans du coup ? L'accord avec Antonov, peut-on y voir un soutient à peine déguisé de l'Inde à l'Ukraine, et un petit doigt d'honneur à la Russie ?
    1 point
  18. http://www.telegraph.co.uk/business/2016/03/30/britain-sacrifices-steel-industry-to-curry-favour-with-china/ (31 mars 2016) Depuis trois ans, l'Angleterre bloque les réformes demandées par l'Allemagne, la France l'Espagne et l'Italie, qui permettraient à l'Union Européenne de durcir les sanctions anti-dumping contre la Chine. En conséquence de quoi les pénalités européennes sont lentes à se déclencher et faibles : 13% sur l'acier laminé à froid chinois, quand les Etats-Unis imposent une pénalité de 267%. Pour l'auteur, accorder à la Chine le statut d'économie de marché est un "suicide civilisationnel" par lequel l'Europe est "finie comme région industrielle et militaire".
    1 point
  19. Magazine take off mars 2016 http://en.take-off.ru/pdf_to/to35.pdf
    1 point
  20. Quel rapport? C'est pas pour rien qu'il y a des écoles juridiques et un enseignement. L'Islam est pas le protestantisme ou chacun dans son coin peut interpréter à sa sauce et ça les auteurs que tu cites le savent parfaitement. As tu entendus parler des lignées initiatiques? Est ce que tu sais que jusqu'au Wahabisme tous les théologiens majeurs de l'Islam ont été des initiés soufis y compris Ibn Timmyah? Que ces lignés remontent toutes au prophète en passant le plus souvent soit par Ali soit par Omar soit par Abu Bakr? Que l'étude de l'arabe s'appuie sur une certain nombre d'érudit finalement relativement peu nombreux que les contacts à l'intérieur du monde musulman ont été continus et ininterrompus jusqu'à l'arrivée des européens? Que les enseignements se faisait toujours en référence aux même principaux théologiens Ghazali etc...(pour les sunnites du moins) en nombre relativement restreint encore une fois en ce qui concerne le volet exotérique? Premièrement je les ais pas traiter d’ignare je dis qu'ils partent d'une perspective fausse ce qui est fort différent. Tu peux allonger cette liste tant que tu veux elle manque de l'essentiel à savoir une compréhension de l'Islam par lui même et non uniquement de l'extérieur. J'ai lu le travail de Berque et s'il contient des choses intéressantes il a le grave défaut de ne tenir que peu compte des travaux des érudits musulmans et considère en fait l'essentiel de ce qu'ils disent comme purement apologétique. Le travail de déconstruction sur l'Islam se fait exactement de la même manière qu'il c'est fait sur le christianisme et avec les même excès. Résultat? L'historiographie est très largement revenu en arrière par rapport aux multitude de thèse toute plus dissolvante les unes que les autres qui ont été pondus depuis le 18éme. Or les travaux de ces 30 dernières années (et depuis bien plus longtemps si on tient compte des érudits musulmans) montre abondamment que sous bien des aspects l'historiographie arabo-musulmane à fait correctement son travail. Lit Eric Geophroy par exemple. Ou Henri Corbin. Tous les théologiens majeurs précédant le 18éme, je dis bien TOUS ont été d'une façon ou d'une autre influencé par le soufisme. Lis Eric Geophroy. Et amour fait partis des 99 noms de Dieu parmi lesquels on trouve : le Bon, le Généreux, le Juste, le Miséricordieux, le Très Doux, le Bienveillant, le Protecteur, la Lumiére, le Patient, le Longanime, l'Equitable, l'Indulgent, l'Ami, le Tout-Pardonnant et chaque sourate commence en rappelant 2 fois Sa Miséricorde. Vraiment ou a-t-on été chercher qu'on parle d'amour dans le Coran?
    1 point
  21. L'idée d'une guerre courte est probablement l'une des illusions les plus funestes mais aussi l'une de celles qui est la plus répandus parmi les décisionnaires politiques. Sur tout les continents, à toutes les époques, ils se font toujours avoir.
    1 point
  22. Au Mali, les services de renseignement annoncent avoir arrêté Souleymane Keïta, le chef d'Ansar Eddine sud (AFP)
    1 point
  23. Je l'avais déjà dis (sur ce sujet il me semble) mais j'avais eu le droit a un tir de barrage ^^ . Un jours on ça va nous retomber sur la tronche et ce ne seront pas des barbus.
    1 point
  24. Si elle est sur un autre site (genre un réseau social), ça passe. Je l'ai déjà fait puisque je n'ai pas d'hébergeur non plus. Sinon, toutes mes félicitations à toi et à ta femme Gibbs Je vais éviter de mettre trop de smileys. Désolé pour le retard mais je vais rarement dans cette section. Sinon, en ce qui concerne le mariage avec une personne qui ne fait pas partie de la religion, tout dépend du prêtre. Faut pas chercher plus loin. Et parfois menacer d'aller voir ailleurs est un bon moyen (surtout si c'est crédible). Pour le baptême, il faut différencier les textes qui disent un truc et ce qui est réellement demandé. Ce qui varie là-aussi en fonction des prêtres et aumôniers (j'en ai connu plus d'aumôniers que de prêtres et étaient en général plus ouverts).
    1 point
  25. Il faudrait aussi, comme mentionné, mettre les sourats dans leur contexte dans un environnement de guerre tribale et de menace dans une société qui vivait dans la violence et dans les guerres. Cette interpretation est mise en valeur par 99% des imams Musulmants (sur le Milliards de population musulmane dans le monde). Encore une fois, le coran a été initié sur 20 ans et il n'y a pas de contradiction mais une évolution avec la société et ce qui se passait. La société arabe de l'époque était une société sectaire et tribale avec un mode de vie très "primitif" et peu de valeur sociale. La religion ne pouvait pas tout changer d'un coup. Une exemple dans l'Islam est l'alcool: au début ils pouvaient boire (la société arabe était une très grande consommatrice d'alcool), puis il pouvait boire mais ne devait pas être saoul pour la prière puis interdite, c'est pas une contradiction mais une évolution. Pour la partie sur la "régulation de la vie" faite par le coran, c'est tout à fait faut !! cette partie n'est mentionné que dans moins de 5% du coran avec une très grande partie sur le respect de la société, des parents et sur l'héritage. Il a des "hadiths" qui parlent de la vie du prophète tel que mentionné mais il n'y a aucune obligation à les suivre ou à vivre comme le prophète, c'est juste un aperçu de sa vie que chacun est libre de suivre ou pas. On vit dans une époque différente et il faut évoluer. Daesh, comme toute secte avant elle, a su jouer sur un mix et une haine pour recruter. Cette secte est la réincarnation du 21éme siècle des "Hachachines" qui avaient une doctrine très proche et qui faisaient la même chose. Je vous recommande ce livre: http://www.amazon.com/Alamut-Vladimir-Bartol/dp/1556436815
    1 point
  26. Ceux qui passent à l'acte violent en Europe n'ont effectivement rien de particulièrement religieux ou pieux, ils cherchent avant tout une cause qui pourrait canaliser leur pulsions - et les valoriser -, leur apporter un fierté inaccessible etc. Leur comportement est presque aussi autodestructeur avant - divers ruptures de socialisation - qu’après - suicide -. La force d'une logique sectaire - au sens de l'embrigadement - comme Daesh, c'est l'escalade d'engagement qui fait que l'idiot utile, fini rapidement chantre de la cause. La facilité avec laquelle Daesh récupère ces profils est un peu déconcertante aussi, c'est entre autre lié a l'absence non seulement de culture religieuse, mais aussi de culture politique. En pratique il y a un message politique derrière cette violence politique - déguisée en religieuse -, mais jamais les idiots utiles de Daesh n'arrivent a le verbaliser, ni avant, ni après. Les revendication d'un califat ne sont pas un message politique propre aux exécutants, c'est juste la vitrine du commanditaire. C'est très différent a mon sens pour les locaux du MO.
    1 point
  27. Non pas de pb , s'est surtout pour moi que je me faisais une réflexion en ce qui concerne l'image de l'Army ,j'avais justement bien compris que tu n'avais aucunement l'intention de dénigrer l'Army . Oui les périodes de repos n'étaient pas forcément tip top selon la ou l'on ce reposé , même sur des zones bien préparé pur le repos . N'oublions pas que ce qui usent aussi la troupe s'est les maladies tropicales ,certes on soigne mieux mais il y a un tas de saloperies qui usent les organismes , les ventres . le climat avec les pluies ,ou la chaleur , l'humidité ,la moiteur permanente usent encore plus les organismes . Pour les Marines , cela fut aussi leur quotidien sur certaines îles servant au repos ( pas du top pour récupérer ) , mais plus on avançait ,plus les nouvelles escales voyaient une amélioration . Un exemple , Guadalcanal fut un enfer pour les marines en 1942 , bien après cette zone de transit n'avait plus rien à voir avec celle de 1942 , tout était carré organisé .
    1 point
  28. Rien de spécial vu que nous n'avons pas d'avions de transport pour déployer le DRA10... Pour faire face au terrorisme en Suisse, on mise plus sur l'anticipation et une attitude décomplexée sur la question. Par exemple, la purge préventive récente à l'aéroport de Genève de plus d'une trentaine d'employés musulmans. Sinon, notre service de renseignement est très limité dans ses actions et attributions et reste dépendant des services étrangers. Actuellement au vu de la situation, on envisage même de lui attribuer plus de compétences et ce dès maintenant en utilisant la législation d'urgence. En ce qui concerne la PO, une permanence H24 et J7/7 sera effective en 2020. Jusqu'à cette date, la permanence se renforce par étape. On a bien tiré les leçon du dernier détournement.
    1 point
  29. Au risque d'alimenter le HS... S'il n'y avait pas possibilité de contextualiser et d'interpréter il n'y aurait pas besoin d’exégètes et de théologiens, en l’occurrence d’oulémas spécialisés en la matière. CQFD. Soi un peu sensé Drakene. Le Coran pour ceux qui l'on lu - et je suis sur qu'ils ne sont pas nombreux ici...- c'est à 80% de la métaphysique à base de "les méchants irons en enfer et les gentils qui obéissent à la loi divine irons au paradis", saupoudré d'un peu de droit privé et quelques autres bricoles. Prétendre qu'il règle la vie du croyant dans les moindres détails est juste un préjugé orientaliste née du constat de l'observance régulière de rituels comme la prière 5 fois par jours - pour les sunnites. Mais c'est une illusion intellectuel comme il y a des illusions d'optiques. L'Islam a ceci de particulier d'avoir voulu se différencier en réduisant au strict minimum les actes religieux au nom d'un idéal de simplicité et d’authenticité* et est connu pour être très pauvre en rituels. En conséquence de quoi, prétendre que le Coran fixe tout une bonne fois pour toute la vie du musulman - idée dont sont dupe de nombreux musulmans - est assez fantaisiste, un peu ridicule même. Aussi, parole de Dieu ou pas, non le sens des sourates n'est pas spécialement équivoques, bourré de contradictions et certain passage ne semblent avoir aucun sens. Il y a plus claire comme mode d'emploi s'il s'agit de le présenter comme ça. Et il y aurait encore beaucoup à dire sur le fond comme dans la forme. *Idéal que les salafistes poussent à ses extrémités de façon monomaniaque en faisant le nettoyage par le vide. C'est tout le sens de leur névrose.
    1 point
  30. pour moi l'engagement de ce Français, le mécanisme psychologique sous-jacent (lutte pour la vérité et la liberté contre l'occident/satan tout ça, on nous ment/complot/new world order), n'est pas si différent de celui des candidats au départ pour la Syrie. C'est tellement plus simple et plus apaisant pour le cerveau de se dire qu'une poignée de méchants dirige le monde, à la main-mise sur le moindre attentat, accident (et traînée) d'avion, pet de vache, que tout se décide dans des petites conférences à base de Champagne et de Ferrero Rocher, plutôt que de constater qu'on assiste juste à un bordel mondiale et chaotique d'intérêts contradictoires. C'est une variation sur un même thème, ça n'a pas tout-à-fait la même odeur, la même couleur, la même texture, mais ça reste du caca. Mais il faut qu'on comprenne ça au niveau sociétal, pour le démonter. combien de volontaires français au Donbass ?
    1 point
  31. le mindef indien a parlé d'un an.... lol
    1 point
  32. Comme je l'ai dit c'est HS sur ce fils. Pour l'homosexualité, et comme je l'ai dit, le coran interdit mais il n'y a aucun appel à tuer ou lapider. Pour tuer, il n'y a que deux verset que vous avez mis : - Sourate 9, verset 29: Il faut décrypter les circonstances qui ont entouré la révélation de ce verset dans une contexte de guerre contre les Bizanthins et le comprendre et de prouver ensuite qu'il est applicable meme a notre époque ce qui n'est pas le cas d'après 99% des explications - Sourate 2, 193: vous avez "oublié" les versets d'avant qui décrivent aussi le contexte "190] Combattez dans la Voie de Dieu ceux qui vous combattent, sans jamais outrepasser les limites permises, car Dieu n’aime pas ceux qui les transgressent. [191] Tuez-les partout où vous les trouvez et chassez-les d’où ils vous ont chassés, car la subversion est pire que le meurtre. Ne les combattez pas, cependant, auprès de la Mosquée sacrée, à moins qu’ils ne vous y attaquent les premiers. Dans ce cas, n’hésitez pas à les tuer. Ce sera la juste récompense des infidèles. [192] S’ils cessent de vous attaquer, sachez que Dieu est Clément et Miséricordieux." En l’occurrence ce verset, malgré sa portée générale, parle des tributs arabes qui voulaient exterminer les premiers musulmans. Les musulmans à Médine avait l’obligation de se défendre et de résister à l’agression. Le Coran les motive et les encourage à combattre cet ennemi déclaré. Motiver car l’homme préfère naturellement éviter le conflit et céder à sa lâcheté. Dans ces versets nous devons comprendre les règles suivantes : • Le musulman ne combat que celui qui le combat. • Le combat pour la justice et pour permettre l’exercice et la transmission du culte est obligatoire. • Le musulman ne transgresse pas dans le combat et n’outrepasse pas les mesures même avec ses ennemis déclarés. • Le musulman doit respecter les règles d’usage concernant la guerre et la paix. • Ne pas continuer une guerre si une paix juste est possible. • « Tuez-les » n’est pas une injonction à généraliser. Elle est valable uniquement au moment d’un combat déclaré et ouvert et quand les armes commence à parler. Il y'a aussi plusieurs études et articles très sérieux qui montrent le contraire et les ignorer est une grosse erreur, l'intégration dans la société fait partie des causes de radicalisations des jeunes et là on ne parle pas de statut sociale ou financier mais d'intégration dans la société: The second factor in the radicalization of Muslim youth is the increase of discriminatory policies vis-à-vis Islamic practices in Europe, including the use of the hijab and regulation of mosque minarets, circumcision and halal food. All contribute to a growing sense among Muslims that they are not accepted as full members of European society. Today, anti-Islamic discourse, not simply xenophobic sentiment, translates into discriminatory practices in employment, housing and political activities. It can be a factor in strengthening a defensive identification within Islam and therefore gives more leverage to any ideology that pits the West against Muslims. http://www.nytimes.com/roomfordebate/2014/08/28/how-to-stop-radicalization-in-the-west/europe-needs-to-embrace-islam Some of these concerns are legitimate. There are unquestionably major issues regarding the integration of Muslims in Western Europe. Unemployment rate, educational gaps, and income disparity clearly show extremely troubling challenges. And beyond the cold numbers, anybody that travels around Europe can easily perceive these problems. http://warontherocks.com/2015/01/wrong-assumptions-integration-responsibility-and-counterterrorism-in-france/ C'est un très grand débat et il faudrait un fil pour cela.
    1 point
  33. http://www.opex360.com/2016/03/29/le-candidat-donald-trump-ne-menage-pas-ses-critiques-lotan/ j'adore cet article
    1 point
  34. S-400, S-500 : le défi technologique russe http://www.ttu.fr/s-400-s-500-defi-technologique-russe/
    1 point
  35. Les anciens du commando Kieffer ne sont plus que 7. Le Lorientais Louis Bégot est décédé à l'âge de 94 ans.
    1 point
  36. Le principe, c'est que toute tentative de censure doit avoir l'effet inverse de celui qui était visé : donner plus de visibilité à l'objet du délit. En application de ce principe, voici "Erdo-comment / Erdo-où / Erdogan", une petite vidéo bien faite ma foi, qui cerne assez bien le personnage en moins de deux minutes, n'oublie pas ses ridicules, et mérite certainement d'être largement connue... Ah oui, y a des sous-titres en anglois pour les ceuss qui n'entravent rien au germanique.
    1 point
  37. https://www.facebook.com/notes/arm%C3%A9e-de-lair/serpentex-focus-sur-la-participation-des-fennec/1127330290644600
    1 point
  38. Ce qui est bizarre c'est que les chiffres de Grigori F. Krivosheev (en fait publiés en 1993, donc pas pendant la glasnost, erreur de ma part) de 14-15000 comprennent les pertes hors combat mais qui ne s'élèvent qu'à 2500-2600 personnes. Cela dit, on peut se poser des questions sur le nombre de 833 morts de maladie (chiffres Krivosheev de 2001, comprenant des décédés supplémentaires en retraite militaire) vu l'état effroyable de santé dans l'armée rouge en Afghanistan : sur ~600 000 soldats de l'armée rouge ayant servi dans cette guerre, ~400 000 ont été hospitalisés pour maladie pendant leur service. En gros un soldat soviétique avait deux chances sur trois d'être malade au point d'être hospitalisé pendant son service en Afghanistan !
    1 point
  39. [mode taquineur / on] Bah .... Les "pousse-cailloux" ont bons (tirant) dos, faut bien trouver un prétexte à la p'tite trempette des plagistes ... Z'ont bonnes mines d'ailleurs, et bien bronzés aussi : sont tous noirs ! [mode taquineur / off]
    1 point
  40. Je ne suis pas sur que les deux soient comparables. Qu'importe si l'ADT arme ses drones avant l'ADA, si c'est utile autant ne pas tergiverser.
    1 point
  41. Ils font pitié avec leurs tuyaux.
    1 point
  42. Un incendie s'est déclaré dans un hangar où sont entreposés des Merkava Mk. 4.
    1 point
  43. http://www.opex360.com/2016/03/14/patrouille-de-loperation-sentinelle-impliquee-dans-incident-strasbourg/ Heureusement que dans ce coin il y a des caméras partout, parce que le trinôme aurait galéré pour expliquer comment le gars passe par dessus la rambarde. Après pour connaitre l'endroit, allez s'assoir sur un profilé métallique à section ronde large de quelques cm donnant directement sur le vide... faut espérer pour tous qu'il s'en sorte bien. http://www.dna.fr/edition-de-strasbourg/2016/03/12/dramatique-chute-a-la-gare
    1 point
  44. J'ouvre ce file pour parlé de ce film ,en fait une sorte de documentaire tournée en vrai sur l'invasion de l'Irak en 2003 . On suit des marines ,ce qui nous donne un air de generation kill en vrai . Enfin voilà , s'est en français et s'est assez intéressant ,sa change de ce que l'on a put déjà voir .mais est-ce que les dialogues en français correspondent au film ( les traductions du point de vue terme militaire sont pas top top ...) ? Bon a regardé et vous me donnerez vos avis : Faut pas se fier à la page d'entrée , les images sont d'époque . J'ai un truc intéressant , pour le drill de descente en corde lisse depuis un hélico ,les marines économisent le potentiel en positionnant l'hélico le cul vers un ascenseur du navire ,et la les mecs peuvent descendre en corde de lisse depuis l'hélico moteur éteint . Pas con et une intéressante optimisation du drill/potentiel du matos sur un navire amphibie .
    1 point
  45. Un petit complément. 1° - En 1934, débarque à Shangaï la mission Italienne voulu par Mussolini pour prendre des parts du marché Chinois contre les Américains. La création d’une école de pilotage est au programme pour créer une aviation forte et puissante (sic). Le général Italien Scaroni créera une école d’aviation (à Loyang) ou les futurs pilotes Chinois – issus de classes privilégiés – se feront un devoir de casser les avions en particulier les vieux chasseurs Fiats, Breda et les bombardiers Savoia-Marchetti . Mais les promotions de pilotes perdurèrent tant qu’il y eu des avions. Porter l’insigne de pilotes sans savoir atterrir étant un honneur et le Maréchal Chiang Kaï Chek croira à une aviation forte jusqu’ai moment ou.... Restera aux futur Tigres Volants les centaines de caisse de Chianti apportés par les Italiens. 2° - Devant la catastrophe et le départ des Italiens qui ne stoppèrent aucuns bombardements Japonais, ce furent les Soviétiques qui prirent la relève en vertu du traité sino-soviétique signé à Nankin le 22 aout 1937 et l’envoi d’escadrilles de l’Armée Rouge (bien qu’appelé volontaires) équipés de Polikarpov I.15 biplan très manœuvrables et de I.16 monoplan très rapide sous le commandement du général Asanov. Sur le terrain, les appareils sont disposés en cercle, nez vers l’extérieur Curieusement, quand le leader est touché, l’escadrille atterrit alors que les pilotes sont agressifs, maitrisent bien leurs engins et engage littéralement un corps à corps avec les avions Japonais, souvent avec succès. ! 3° Au départ des Soviétiques, fut créé une escadrille dite Internationale (en octobre 1937 ou International Air Squadron par Claire Lee Chennault) avec le meilleur et surtout le pire des pilotes, tous vantard sur leurs heures de vol et la plupart ivrognes. Ivrognerie qui permit aux Japonais de les localiser suite aux bavardages dans les bars et de détruire par bombardements leurs bases et la plupart des pilotes par la même occasion. 4° - Puis ce fut la création de l’AVG (Groupe des Volontaires Américains) le 1° aout 1941 du futur général Claire Lee Chennault et toute l’Histoire qui va avec. Janmary
    1 point
  46. Tête baissé sans aucune garantie ? Tu prends vraiment nos décideurs pour des débiles ...Tout les décideurs européens en fait. Nous sommes tellement plus con que les Ricains.
    1 point
×
×
  • Create New...