Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 05/15/2016 in all areas

  1. 4 points
    Pour de nombreux points, je pense quand même que les russes ne sont pas vraiment moteurs mais réagissent aux événements du mieux qu'ils peuvent. Quand on réfléchit sereinement à l'annexion de la Crimée par exemple, je pense que c'est surtout une anticipation de leur part de possibles dérapages similaires à ceux des provinces séparatistes. Vu le taux de russophones en Crimée, ils n'auraient pas été possible pour les russes de ne pas intervenir militairement directement en cas de répression d'un soulèvement; ne serait ce que pour des raisons de crédibilité politique. Par delà les gains territoriaux, il était donc logique de leur part d’intervenir de manière anticipé pour garder l'initiative et être à peu près certain que cela ne dégénère pas en guerre contre l'Ukraine. En tout cas, la preuve que ce n'était pas un "complot" anticipé de leur part est bien le fait qu'ils venaient juste de dépenser des milliards pour se construire une base navale donnant sur la mer Noire afin de remplacer Sébastopol et que tous les projets pour éviter la dépendance au matériel ukrainien (en particulier moteur et turbine) étaient suspendus et non prioritaires à l'époque.
  2. 4 points
    Que LM a beaucoup de savoir-faire dans le Faire-Savoir ;-)
  3. 4 points
    Et donc ? Je rajoute à mon premier commentaire qu'il faudra aussi demander des excuses aux russes vu le nombre de tchétchènes. Je suis toujours sidéré par cette capacité des arabes à s'auto infantiliser en voulant toujours chercher la responsabilité uniquement chez un prétendu grand frère qui les laisserait faire des connerires.
  4. 3 points
    Faudra demander aussi la même chose pour les gouvernements arabes vu le nombre de leurs concitoyens dans les rangs d'Al Quaeda, EI et consorts...
  5. 3 points
    Allez, un petit croquis pour illustrer mes hypothèses... Rendez vous à Euronaval pour voir ce qu'il en est!
  6. 3 points
    Pardon je me suis mal exprimé. Par richesse organique j'entendais la matérialisation du travail cumulé par presque 2 siècles de véritable capitalisme devenu lui-même (En gros pour la France depuis la rupture 1789 avec ensuite les phases d'ajustement où la nouvelle classe au pouvoir doit prendre conscience de son rôle et de son système). Le salaire relatif peut alors être un instrument en ce sens qu'il est un indicateur du niveau de développement historique des forces productives d'un marché (national; puis continental pour l'Europe). L'exploitation est plus forte dans les pays développés parce que le salarié reçoit une part moindre de la richesse qu'il créé. Cependant, le niveau de productivité est tel qu'il peut avoir une vie confortable malgré son exploitation plus forte. Un tel niveau de productivité est possible grâce à la mise en mouvement de capital (travail mort / passé) qui va se matérialiser en moyens de production encore plus évolués. La richesse produite sera toujours plus grande, alors que le salarié, variable d'ajustement, ne verra pas forcement plus de richesse car la rentabilisation du travail mort est l'objectif premier; le salarié doit juste pouvoir survivre pour continuer à travailler. L'accumulation de richesse est telle, que cette survie devient toutefois plus confortable. Dans un pays arriéré du point de vue du processus de développement capitaliste, le salarié est moins exploité. Il vit beaucoup plus pauvrement, toutefois il voit venir à lui une plus grande part de la richesse qu'il a produite, car il ne produit pas beaucoup de richesse! Il est la variable d'ajustement sur lequel l'entreprise va faire son sur profit, donc il sera pressuré à souhait physiquement, mais son salaire nécessaire à sa "régénération" sera une part importante de son produit. Avec des productions de richesse si faibles en proportion de la masse travailleuse, il n y a pas assez de capital (aussi bien monétaire que technologique ou même en terme de paradigme de vision du monde), pour investir le travail mort dans un système de production plus évolué... ça prend du temps. Donc le confort qui va avec l'augmentation des taux de productivité met du temps à apparaitre. La mondialisation, et l'exportation des capitalismes avancés pour trouver des débouchés tend toutefois à gommer les différences, mais encore une fois, ça ne se fait pas en une nuit. La Chine a connu un réveil brutal au 19ème siècle car son mouvement historique était gelé à un stade très inférieur à la concurrence. Hors quand les européens sont arrivés avec la violence que l'on connait, cette arriération s'est effondrée, et la Chine a été remise en mouvement. Elle est toutefois demeurée très en retard (le régime coco étant une fermeture pour permettre au marché national de se protéger face à des concurrents qui auraient envahi son marché, et empêché la mise en place d'une quelconque accumulation primitive (premier capital capable de mettre en mouvement du travail pour s'augmenter lui-même) nécessaire au développement du pays. Ultérieurement, une fois le pays assez fort, il s'est ouvert (ça se fait plus ou moins consciemment) afin de rattraper son retard, et se débarrasser de ses archaïsmes (ce mouvement se fait bien sur en coordination de l'histoire mondiale). Le capital scientifique de l'Europe (et de la France of course) est par exemple colossal, et bien que l'Europe soit surement plus faible qu'elle ne l'a jamais été au cours des derniers siècles, elle reste toujours une menace pour la domination américaine parce qu'un tel capital ne s'évapore pas en quelques années. Il faut un travail de sape constant dans la durée pour éteindre le potentiel stratégique de l'Europe. Le capital scientifique et technique européen s'exprime par ses écoles, ses laboratoires, mais également par ces magasines (air&cosmos, mer&marine...), ou encore ce FORUM! En effet, ce lieu de rencontre et de discussion, et ce même s'il peut-être source de tensions (héhé), permet aussi la fertilité des pensées des membres et le développement de nouvelles idées, paradigmes et donc avancées. Il est le fruit du mouvement historique européen, et en même temps qu'un petit outil de sa continuation. Je suis abonné à Air&Cosmos, et suis toujours fasciné par les gains réalisés en terme de matériaux et de coûts sur certaines pièces, mais également en termes de paradigmes de production des pièces! De telles avancées demandent un long cheminement historique de plusieurs générations ou chacune bâti pour la suivante en profitant de l'expérience des précédentes! Voilà, dsl pour le longueur du texte et les éventuels (héhé) hors-sujets, mais c'est compliqué car un sujet n'a en lui-même aucune autonomie, tous sont liés au sein de notre histoire devenue mondiale.
  7. 2 points
    Ca fait maintenant un moment qu'il est plus que prouvé que les événements de ce type sont des gouffres à pognon ne créant pas de croissance (au mieux un petit boost estival, essentiellement pour des petits jobs sans lendemains) et beaucoup de dette (qui va elle dans les fouilles des grandes entreprises contractantes), l'investissement d'infrastructure étant très (trop) concentré (et organisé de manière trop spécifique) et en soi peu rentable même dans le moyen terme. Pour le Brésil, avoir non seulement la Coupe du Monde (dont l'absurdité des investissements a été pointée sous tous les angles possibles, et la construction d'infrastructures un pur cas de pork barrel politics) mais en plus les JO dans un délai si court, c'est un cauchemard pour leurs finances, et une illusion pour leur croissance. Mais c'est le genre de trucs qu'adorent les politiciens et les grandes boîtes. Heureusement que Paris a échappé à cette balle là.
  8. 2 points
    Obama a pas mal temporisé, c'est avant tout un enfant du Pacifique. Avec un vrai faucon comme Hillary - qui je pense sera la prochaine présidente des EU - ce sera encore bien pire. Et le président n'est pas tout en Amérique. Il y a une partie de l’establishment au EU qui a la Russie dans le collimateur et pour qui c'est un ennemi par défaut, et ils peuvent faire beaucoup de mal. La question c'est pourquoi ? un atavisme ? c'est culturel ? il y aurait une raison pratique et tangible ? Ce niveau d'animosité est irrationnel vu que la puissance russe n'a plus l'ampleur de jadis. Mais peut être que ça a une certaine logique en fin de compte: il est plus facile de s'attaquer à un pays affaibli qui en est encore à penser ses plaies, qu'a un autre en plein explosion dans tout les domaines - suivez mon regard ... Pour ce que j'en dis.
  9. 2 points
    Une nouvelle qui m'attriste : Décès d'André Brahic, Astronome/Astrophysicien découvreur des anneaux de Neptune (en 1984), sur la base d'un modèle théorique qu'il avait développé 10 ans plus tôt, et vulgarisateur hors-pair de cette Science > http://www.lefigaro.fr/sciences/2016/05/15/01008-20160515ARTFIG00148-andre-brahic-l-astrophysicien-qui-faisait-danser-neptune.php#xtor=AL-201 J'adorais ses interventions lors des émissions "La nuit des étoiles filantes" tous les débuts de mois d'août, lors du passage dans les poussières de comètes à hauteur de l'amas des Perséides, avec claude Sérillon sur France 2, dans les années 1990 ! R.I.P, son âme auprès des étoiles j'espère...
  10. 2 points
    Il ne faut pas confondre hiérarchisation et centralisation. Le pendant de la féodalité c'est la stratification sociale. La société est figé. Le pouvoir appartient à des privilégiés, mais ledit pouvoir est suffisamment éclaté et polymorphe pour être difficile à localiser. Dans une féodalité, la dynamique des rapports de forces est difficiles à identifier, ce qui fait un excellent écran de fumé qui protège le système, ça et sa décentralisation la rendent très résiliente. C'est cette enchevêtrement d’intérêts qui rend solidaire suffisamment de monde pour le perpétuer, et ce d'autant qu'ils bénéficient de l'impunité engendré par flou qu'il y a autour. C'est une sorte de bordel entretenu et auto-entretenu qui rend par exemple tant de pays irréformables. Si tu veux, la féodalité c'est le règne des intérêts particuliers, du "tout pour ma pomme et rien pour les autres".
  11. 2 points
    L'A400M n'en est pas à son premier problème ... suffit de lire ce fil .. et on en a tous le souvenir. Mais IL EXISTE, il vole, il satisfait pas mal ses utilisateurs, au moins l'ADLA Qui s'attendait raisonnablement à la fin des pbs malgré 20 appareils quasiment opérationnels ou sensés l'être. Vu sa complexité ! C'était l'A400M ou rien ! Nada: suffit de se rappeler ! il est le résultat d'un processus long et encore plus complexe que lui ! Ces PBS sont de + en + limités et il ne fait pas tomber dans le drame ... C'est vrai qu'il aurait été "mieux conduit" au delà du concept en industrialisation .. cela aurait mieux !!! Genre Ariane .... Et alors ... On en est là en Europe avec toutes nos différences, mais nos envies de participer "au partage" des fruits de ce genre d'aventure ... ! On en est là, mais on y est arrivé ! C'EST TRES BIEN et Cela ira de mieux en mieux pour l'A400M au delà du rêve qu'il porte Par ailleurs il est original et suscite des clients ... Confiance ! CONFIANCE ! Passez sur votre moment de déprime ! ( il peut être opportun d'acheter des actions Airbus ... elles sont relativement faiblardes depuis 6 mois ... car les boursicoteurs ne voient qu'à court terme ... Pas comme nous ! )
  12. 2 points
    Je pense qu'il y a de nombreux problèmes différents pour ces missiles tirés par le canon d'un char : - il faut une électronique très résistante au départ du coup, donc plus chère et aussi avec une fiabilité plus faible (idem pour les surfaces déployables) - le diamètre des canons de chars actuel est plus faible que celui des missiles anti-char ce qui limite la pénétration des charges creuses utilisés - la longueur des obus est plus courte que celle des missiles anti-chars donc cela limite la portée ou la charge - pour ce qui n'est pas de l'antichar, la charge explosive sera faible car en plus de celle ci, il faudra de l'électronique, des empennages, un booster, ... Au final, je pense qu'il est plus intelligent de mettre des missiles normaux déjà existants en nuque de tourelle tirant par dessus celle-ci plutôt que de diminuer la charge interne du char pour des missions annexes avec un matériel spécifique chère et limité.
  13. 2 points
    J'ai vu que la cote de popularité de Temer (ou étaient-ce les intentions de vote en cas d'élection?) était à 1%.... Ce qui est un chiffre assez ironique quand on observe quelle part de la population il semble représenter politiquement. J'ai lu et entendu quelques journalistes parler de toute l'affaire de "mise à l'écart" de Roussef et de prise du pouvoir de Temer comme d'un "coup d'Etat corporate" (certains disant même que c'était une manoeuvre préparée de longue haleine et planifiée, ce qui me semble pousser le complotisme loin), essentiellement pour le profit de l'oligarchie et des précieux "investisseurs étrangers" que le nouveau président semble invoquer 3 fois par phrase comme de miraculeux sauveurs qui vont amener l'or, la myrrhe et l'encens pour chaque brésilien.... Si seulement ils faisaient pas trop chier et renonçaient à.... A peu près tout en attendant que ces deus ex machina pondent leurs oeufs d'or et installent leurs cornes d'abondance. Le terme de "coup d'Etat" me semblait un peu mélodramatique et lié à l'indignation et à la gesticulation d'une Roussef aux abois, mais si d'autres pays refusent de reconnaître la légitimité de la chose et font plus que traîner les pieds, ça semble peut-être avoir plus qu'une résonnance esthétique saupoudrant un jeu politique pourri, mais somme toute "normal". Quel aspect a pris cet arrêt "de toutes les enquêtes contre la corruption"? Des juges cassés, des budgets suspendus, voire supprimés (des menaces?), ou simplement un décret de fait que toutes les affaires que l'enquête contre Roussef a explorées sont désormais terminées? La Justice brésilienne a t-elle aussi peu de moyens de décider de son propre agenda? Il me semblait pourtant que Sergio Moro avait été en mesure de prendre beaucoup d'initiative et d'avoir beaucoup d'autonomie dans son enquête sur Petrobras/Odebrecht: n'était-ce que parce que quelqu'un lui avait laissé la bride sur le cou? Parce qu'il était en "service commandé" ou indirectement téléguidé? Vu qu'il a suivi le International Visitor Leadership Program du Département d'Etat américain, et en rajoutant les fuites Wikileaks sur les rapports de Temer avec l'embassade US, les rumeurs d'un rôle étasunien dans toute cette histoire pourraient fleurir (mode conspirationniste ON). L'une des questions majeures qui se posent, plus sérieusement, réside dans la façon dont la population brésilienne va réagir, et surtout, va POUVOIR réagir: si le parti jusqu'ici au pouvoir est d'un coup non seulement décrédibilisé, privé de son leader et de ses positions clés, et si les alternatives ont encore moins de crédibilité, de popularité et de légitimité acceptée, qu'est-ce qui peut être fait? Il n'y a de fait personne pour empêcher Temer de faire ce qu'il veut: aucune plate-forme politique alternative qui ait un semblant de crédibilité, de leviers de pouvoir et d'assise populaire suffisante: ça semble une recette pour créer une situation de "moi ou le chaos", vu sous l'angle du nouveau "président par interim". Si des manifs sont attendues, ont-elles un fort potentiel de violence? Si oui, y'a t-il quelqu'un (individu et organisation) qui peut surfer dessus côté rue/société civile? Si non, Temer a, malgré son impopularité extrême, un boulevard, il me semble, en étant de fait le seul à pouvoir essayer de maintenir l'ordre et faire fonctionner le pays, simplement par vertu d'être en place. Je conjecture avec le peu que je connais, et je manque vraiment trop de connaissances sur la réalité de la représentation brésilienne et le fonctionnement des partis à la Chambre, mais l'éclatement de la dite représentation me semble extrême et fragile, et dans une telle situation, les coalitions sont encore plus bancales qu'à l'ordinaire (et la norme semble déjà être fragile au Brésil, vu la répartition de l'Assemblée).
  14. 2 points
    La rupture technologique peut intervenir aussi sur le software et le système de combat ... Au risque de se répéter l'étrave inversée correspond à un concept qui entend autant que faire se peut limiter le tangage du flotteur, l'étrave n'a plus de volume (celui qui lui permet de soulager à la lame moyennant un mouvement ascendant/descendant) et passe au travers de la vague. Moyennant quoi on se retrouve avec de gros volumes d'eau en plage avant sauf à avoir un haut franc-bord comme sur les Zumwalt, donc une surface latérale et une prise au vent importantes pas si anodine par vent de travers ... Qui dit volume d'eau sur la plage avant signifie évacuation de ces dits volumes, parfois des dizaines de tonnes, ce qui peut être réalisé grâce l'absence de pavois et un pont flush-deck; mais aussi gros efforts structurels et répartition des masses soigneuse ... Or ici on parle d'un bâtiment de 4500 tpc et d'environ 135/140 m avec une partie de l'armement ensilée sur le plage avant ... A voir, çà doit discuter ferme sur les compromis qu'il faudra adopter sur ce nouveau bâtiment sachant une fois de plus que la vision Marine nationale ne sera pas la seule à être prise en compte
  15. 2 points
    Pour permettre à chacun de se faire son opinion, et non dans un but polémique - y en a déjà eu assez à mon goût - je copie-colle ici les définitions officielles de l'IOC et de la FOC (full operational capacity) Vrai, il ne faut pas oublier que pratiquement tous les programmes d'armement connaissent des soucis, et le Rafale n'a pas fait exception. La différence, c'est l'échelle : - La dérive en prix du Rafale doit être de quelques pour cent sur l'ensemble du programme. Celle du F-35 n'est déjà pas loin d'un doublement, même une fois enlevé l'effet de l'inflation - Le Rafale a été retardé pour raison budgétaire dans les années 1990 - diminuer les dépenses annuelles - mais le retard du au programme lui-même est faible si pas inexistant. Le F-35 n'a jamais manqué de crédit et pourtant la version Block-4 accuse déjà un retard d'une décennie - de 2012 initialement visé à 2022 actuellement prévu C'est le fil des nouvelles positives ici, malheureux !
  16. 2 points
    Je pense que si le Rafale avait eu un dixième des problèmes du F-35 on aurait arrêté le programme. On n'a pas les moyens nous. Ce que tu cite ne sont que des détails par rapport aux défauts structurels du F-35, à ses logiciels critiques développés hors norme, à la dérive de son planning et de ses coûts qui ne sont pas dus à des décisions étatiques. La fin de l'article signifie que cela peut être entièrement conventionnel et qu'on peut déclarer l'IOC quand on veut. Ce qu'il y a de malhonnête ensuite c'est d'en tirer argument pour dire que le programme a avancé.
  17. 2 points
    Airbus avait perdu le savoir faire "Transal" et s'est engagé sur des performances en ayant en tête des "ratios" civils, en cours de développement ils se sont rendu compte qu'il y avait des contraintes supplémentaires et que ces "ratios" n'étaient pas valables, impossible à tenir avec la technologie disponible. Ils sont donc aux limites de la technologie, des négociations, du planning, etc...
  18. 2 points
    Savoir, savoir parler de, savoir faire... Il y a quelqu'un ici qui vous met en garde en se servant de son expérience : on est tentés de se comporter vis-à-vis du F-35 comme d'autres l'ont fait en totale ignorance et/ou déni par rapport au Rafale. Je maintiens : le soucis ici c'est que le programme F-35 est relativement transparent. Tout le monde en parle, l'info est amplifiée et/ou déformée. Tout y est matière à scandale en apparence et on s'y habitue. Sauf qu'il s'y passe bien des choses normales. Je ne vais pas cesser de penser aux Rafale LF1, red noses, aux systèmes foireux, diverses pannes, corrosion, armement Magic II etc qui ont fait rire les autres alors qu'ont les a petit à petit poussés jusqu'à l'océan Indien. En France , on nous a officialisé ça tard (vers 2006)... après nous avoir vanté des années durant le succès technique du développement. Bref. Je m'étais auto-banni de ce topic autrefois.
  19. 2 points
    Et bien, elles ne vont pas dans l'infanterie. Sauf si elles sont forcées. De plus, les femmes se posent une question supplémentaire qui est l'éducation des enfants en bas âges. Elles cherchent à n'avoir d'enfant qu'après le temps de commandement. Puis vient le choix de passer des concours ou non. L'Ecole de guerre ne les intéresse pas beaucoup.
  20. 2 points
    Ce thread me rappel une affiche de film... Changez planète par Europe, et le nom de chacun des protagonistes par Russie et EU selon les goûts de chacun, et on y est.
  21. 1 point
    Il me semble qu'à l'époque les moteurs diesels installer sur les FLF étaient volontairement identique au F70 afin de faciliter la maintenance et la formation? Et à propos de la modernisation des FLF qui va se faire en parallèle de la construction des FTI à partir de 2018. La aussi il y aurait une certaine évolution dans cette modernisation avec tout d'abord le traitement des obsolescences comme la carte électromagnétique des automates programmables, la carte électronique du radar etc.. et ceux des, les prochaines IPER. Puis, a partir de 2018 avec un ATM de 18 mois pour chacune des Frégate, ou il est prévu d'installer un sonar de coque, une modification du CO avec traitement des obsolances. On parle aussi d'une substitution des missiles surface Air Crotale naval ( RSA parce que jugé obsolète) remplacés non pas par des Asters, mais par des VL Mica plus compactes et autonomes. VL MICA qui semble t'il, pourraient être aussi installer sur les FTI suite aux essai réaliser à Biscarosse par la DGA http://www.meretmarine.com/fr/content/nouveau-tir-pour-le-missile-vl-mica Je rappel également que la marine tiens à ces FLF qui affichent le meilleurs taux de disponibilité de toute la flotte, même si elles nécessitent une main d'œuvre bien plus importante que sur les FREMM. Pour les sources que j'utilise, elle ne sont pas toute public. Mais certaine partie sont en libre accès. Comme par exemple sur le site de la DGA ou vous trouvez quelque information sur les FTI et leur nouveau radar à panneaux fixes http://www.defense.gouv.fr/dga/equipement/naval/les-fregates-de-taille-intermediaire-fti
  22. 1 point
    Le départ de coups n'a pas besoin d'être fort. Il se fait à faible vitesse. C'est en fait plus une éjection comme un tir vertical depuis un bateau. Le canon est alors un rail et le moteur se déclenche une fois sorti. En effet, ce qui signifie que ces missiles doivent avoir une trajectoire d'attaque verticale. Le passage au 130mm ne résoudra pas tout. Mais cela donnera plus de souplesse. Ces missiles ont des portées qui vont presque à 8km pour certains. Comme dans les conteneurs de missile anti-char classiques. Le problème de ce choix sera l'encombrement du pod de lancement et la complexité liée aux interférence entre l'axe de sortie du missile et tous les accessoires que l'on voudra avoir en toit et sur les flancs Maintenant, je suis convaincu que les prochains chars auront une capacité d'accrochage universel en nuque de tourelle et sur l'arrière du châssis pour une série de modules dont certains seraient porteur de drones volants ou terrestres récupérables.
  23. 1 point
    Pas seulement ils ont attaqué, mais en plus ils ont gagné (Eurovision). Plus sérieusement, avec les armes LETHALES fournies par l'oncle Sam, ils vont être revigorés. "Authorizes up to $500 million to provide security assistance to Ukraine, including lethal assistance. The bill restricts half of these funds until the Secretary of Defense certifies that Ukraine has taken substantial action to make defense institutional reforms to fight corruption, increase accountability, and sustain capabilities developed by security assistance efforts." http://www.armed-services.senate.gov/press-releases/senate-armed-services-committee-completes-markup-of-national-defense-authorization-act-for-fiscal-year-2017
  24. 1 point
  25. 1 point
    A ses débuts officiels (ça existait en fait depuis longtemps, et aussi ailleurs: là on parle de la féodalité médiévale européenne), peut-être.... C'est-à-dire sous Charlemagne, et avec Charlemagne seulement.... Qui a quand même passé l'essentiel de son règne à valser d'un incendie à un autre. Le point de la féodalité est que le souverain, censément le plus puissant, n'est qu'un "primus inter pares" entre les grands seigneurs d'un territoire censément "uni", soit un compromis par essence instable en tout sauf en principe (même si les féodaux lui font la guerre, le roi reste le roi.... Pour ce que ça veut dire), établi entre entités souveraines de rang comparable, avec des prérogatives plus ou moins significatives attribuées au monarque. Quand Hugues Capet est élu roi, c'est en partie parce qu'il est riche, en partie parce qu'il a bien joué son coup, en partie parce qu'il a le soutien de la plus puissante faction de l'Eglise en France, en partie parce que son domaine est central (= plus d'accès à lui, mais aussi possibilité de l'attaquer de partout), mais surtout parce qu'il a l'un des plus petits territoires et n'est perçu comme un réel danger par aucun de ses pairs. Côté allemand, les débuts du St Empire avec la dynastie saxonne auraient pu s'annoncer ainsi si les fondamentaux qu'avaient Otton Ier avaient été maintenus.... Essentiellement contrôler en propre le territoire le plus vaste, riche et puissant, le royaume de Germanie, qui n'a pas existé dans les faits très longtemps. On trouve la même chose en Pologne, et sous une autre forme dans l'Empire byzantin à partir des réformes thématiques qui établissent une féodalité de fait et offrent à ceux qu'on appellera les "dynatoi" des leviers de pouvoir inespérés via l'enracinement dans des fiefs complets (avec autonomie fiscale et militaire). Le point de la féodalité est qu'il s'agit censément d'un équilibre des pouvoirs.... Entre féodaux. Et cet équilibre n'existe réellement qu'en théorie; il est par essence un régime dont la pertinence n'est qu'abstraite, et la réalité éminemment concurrentielle et, souvent, conflictuelle, même au sein des entités féodales composant l'Etat (le modèle se reproduit entre les vassaux des grands féodaux, entre leurs vassaux....). La seule possibilité d'une relative stabilité est que l'entité centrale parvienne à réunir suffisamment de capital politique, financier, militaire.... Pour imposer l'ordre, ce qui n'a correspondu, dans la réalité des faits, qu'à quelques monarques à qui il a généralement fallu toute leur vie pour arriver à obtenir cela pendant quelques années (en France: Philippe Auguste, St Louis, Philippe le Hardi, Philippe le Bel, Charles V, Charles VII, Louis XI, François Ier, Henri IV), avec essentiellement tout à refaire pour leurs successeurs parce que la succession est un grand rebattage de cartes, que tout dépend souvent plus du monarque lui-même (de son "équipe" et de ce qu'il a pu accumuler et faire vivre comme système propre) que de moyens structurels (qui manquent), et que la façon dont la propriété, le capital (foncier, financier, politique) et les clientèles se transmettent est très particulière. La dernière guerre féodale, c'est la Fronde, pendant la jeunesse de Louis XIV, et c'est lui qui peut capitaliser sur ce qu'ont pu bâtir (essentiellement au XVIème siècle, mais surtout sous Richelieu et Louis XIII, et son propre parrain, Mazarin) ses prédécesseurs récents. Yep.... Les intérêts particuliers des plus forts, évidemment. Et absolument sans contrepartie, garde-fou ou moyen d'équilibrer. C'est un jeu immensément complexe, avec BEAUCOUP d'intervenants privés ("des intérêts économiques", c'est résumer en 3 mots un vaste univers de complexité: il y en a de toutes tailles, de tous secteurs, de tous pays, y compris de nombreux non européens, beaucoup sont des entités de fait réellement multinationales en termes d'intérêts, d'emprise, d'allégeances.... Certains sont liés à d'autres Etats dont ils sont des agents ou des complices....), certains non gouvernementaux (religions, causes quelconques....), et les logiques d'Etats (elles-mêmes en internes plus ou moins contrôlées par des intervenants privés). Et l'Etat (seule entité représentative de l'intérêt général au sens large, et disposant d'une légitimité et d'une responsabilité quand à la population) a perdu beaucoup de latitude d'action pour pouvoir affronter cette masse d'intérêts contradictoires.
  26. 1 point
    Les enquêtes sur la corruption ont été arrêtées par décret ( dégagé, il n'y a plus rien à voir ). Toute est histoire se rapproche quand même assez d'un complot : - l'urgence pour le faire ( si cela n'est pas définitivement d'ici la fin de l'année, il faut faire une élection et là, Lula passera ) - la pression sur pas mal de députés qui ont dit clairement qu'on les a obligé à voter pour le destitution ( ce qui normalement devrait être un motif d'annulation ) - le comportement de la presse, venant de Sao Paulo qui clairement à tout fait pour favoriser ce vote. - les tentatives pour faire inculper Lula pour l'empêcher de se présenter pour la prochaine élection. - les messages du nouveau ministre des affaires étrangères, l'ancien candidat qui à perdu contre Dilma, qui montre clairement un désire de vengeance assez grossier. Personnellement, je pense qu'ils ont joué aux imbéciles. Vu que la crise de Brésil est la pire depuis les années 1930, jamais ils ne pourront redresser l'économie d'ici la prochaine élection, et sauf à déclarer le PT illégale, ils vont perdre contre Lula ( sauf à l'assassiner ).
  27. 1 point
    Je ne suis absolument pas convaincu que Poutine est si conscient que ca des limites à ne pas franchir... - Annexion unilatérale de la Crimée - Intervention dans le conflit armé en cours en Ukraine - l'affaire du MH-17 avec le pouvoir russe qui ne fait qu'enfumer l'enquête - les balades de leurs bombardiers transpondeurs coupés et les interceptions cow-boys Je suis tenté de répondre à ton post en disant que c'est bien connu, quand tu ne veux que la paix et l'amitié avec ton voisin de gauche, tu tabasses et voles ton voisin de droite devant ses yeux et tu roules à fond les yeux fermés quand tu circules dans le quartier... C'est caricatural, et la vérité doit être quelque-part entre nos deux messages. Et si une guerre éclate, je ne crois pas que ca sera à cause d'une ligne rouge franchie d'un côté, mais d'incapacité à communiquer entre les deux camps... et pour ne pas se comprendre, il faut être deux.
  28. 1 point
    U.S. Senate Proposes to Disband F-35 Joint Program Office http://nationalinterest.org/blog/the-buzz/us-senate-proposes-disband-f-35-joint-program-office-16206
  29. 1 point
    Commentaire qui me semble absolument contre-productif car faux et décrédibilise l'ensemble.
  30. 1 point
    C'est un fil sur les trafics de drogues dans les Amériques, du producteur au consommateur. Je lis le titre avec des points de suspension après Mexique et Brésil...
  31. 1 point
    Le programme KC390 a l'arrêt faute de financement du gouvernement brésilien : http://www.ttu.fr/embraer-kc-390-mal-de-financement/ Ca serait dommage de mon point de vue car il me semble qu'il y a un beau marché à prendre pour cet appareil.
  32. 1 point
    Quelques passages du 7 éme rapports sur les femmes dans les forces armées : "Les mesures prises dans l’armée de terre, en matière de fidélisation des personnels, consistant à proposer un deuxième temps de carrière dans des spécialités administratives au personnel ayant servi dans des spécialités opérationnelles, ont des conséquences sur le recrutement. L’absence de recrutement extérieur initial dans les emplois administratifs qui jusqu’ici étaient recherchés par une population à dominante féminine, comporte un risque de diminution du taux de féminisation global de l’armée de terre, si, dans le même temps, un renforcement de leur accès aux autres unités n’est pas recherché53" . "Les réformes ont amené les armées à adopter des modes de mise en œuvre différenciés. Les mesures de transformation des armées ne produisent pas les mêmes effets sur les militaires, femmes ou hommes. Il est donc indispensable d’analyser leur impact sur le processus de féminisation. Le Haut Comité considère donc, comme lors de la phase de la professionnalisation, que celui-ci doit être tout particulièrement évalué et maîtrisé. Par ailleurs, les enseignements tirés des secteurs civils d’activités, notamment des secteurs tertiaire et industriel dont les taux de féminisation sont l’un élevé, l’autre faible, pourraient contribuer à éclairer ces études. L’analyse des évolutions constatées, positives ou négatives, du taux de féminisation dans les secteurs civils d’activités, notamment les secteurs tertiaire et industriel, doit pouvoir éclairer les réflexions qui sont à mener pour déterminer l’impact d’un changement de format des armées sur leur taux de féminisation." A la fin pour l'armée Allemande : Afin de combler le manque de représentation des femmes dans l’armée, la loi a établi des quotas par métier. Pour faciliter l’atteinte des objectifs, à aptitudes égales, la candidature féminine est privilégiée par rapport à un concurrent masculin. Pour améliorer le recrutement de femmes, l’armée cherche à utiliser de plus en plus de militaires féminins comme recruteurs Les hommes font preuve d’un assez grand scepticisme quant à l’aptitude des femmes à effectuer des exercices physiquement exigeants et à exercer des fonctions de supérieurs hiérarchiques. Ils soulignent l’effet négatif des femmes sur la cohésion des petites unités de combat et l’effet de gêne que pourrait créer la présence de femmes lors des situations de combat. C’est le groupe des sous-officiers qui émet l’appréciation la plus négative, groupe dans lequel se situent essentiellement les femmes militaires. Les militaires du rang masculins sous contrat perçoivent les militaires du rang féminins comme des concurrents Il ne faut pas oublier que l'armée comme beaucoup de secteurs et/ou fonction sont des secteurs considérés comme masculins et il y a donc des objectifs de mixités et dispositif contraignants pour obtenir une mixité dans le civil il faut comme objectif un nombre minimum de 30 ou 40 % de femmes. Je pense que comme dans l'article avec Marie on doit plus chercher à avoir le meilleur des candidats masculins comme féminins toutefois même si elle a adopté des comportements "masculin" les épreuves physiques et notation appartiennent à sa catégorie il y a des hommes un peu moins physique mais c'est le même barème et évaluation et ils peuvent avoir des remarques de leurs collègues. De nos jours on confond représentation, mixité, égalité un exemple : "Dans le cadre de la création de la Grande école du numérique lancée en septembre, qui permettra notamment à des jeunes sans diplôme ou à la recherche d'un emploi de se former aux nouvelles technologies, le gouvernement a de son côté fixé "un objectif de 30% de recrutement de jeunes femmes parmi les apprenants", indique Mme Lemaire." Je pense qui faudrait mieux partir dans une égalité des moyens et soutien aussi bien au niveau éducatif que professionnel : Des exemples sur les réseau de femmes dans les entreprises http://www.assystem.com/ContentFiles/GalleryCMS/269/Dossier%20de%20presse%20InterElles%202014_1481.pdft il y a des actions qui pourraient être identique bien sur en étant adapté à l'autre sexe mais c'est comme dans l'armée il ne faudra pas avoir peur des pourcentages de féminisation si aujourd'hui le taux de féminisation des armées et secteurs considérés comme masculins vient à baisser il y a un plan et des adaptations. http://www.lecese.fr/content/mixite-des-metiers-comment-lutter-contre-la-segregation-professionnelle "d'examiner l'opportunité et les possibilités d'introduire des mécanismes d'incitations et/ou des dispositifs contraignants de manière à ce que la mixité professionnelle soit réellement incontournable." ! " il n'existe que peu de métiers qui créent des contraintes physiques telles qu'ils ne puissent être proposés qu'à des hommes. "
  33. 1 point
    Les Rafale LF1 ont quand même eu l'avantage de répondre à un besoin et d'être plus performant que ce qu'ils remplaçaient (des Crusader quadragénaires presque sans systèmes d'armes) Même s'il y avait peu de mérites, c'était un progrès. Pour le F35A, l'objectif et d'être plus performant que les F15 et F16. Pour le F35C, c'est d'être plus performant que les F18E/F/G. En fait le F35 dont le cahier des charge est le moins "exigeant" pour une première mise en service est le F35B qui doit "juste" faire mieux que les AV8B+. D'ailleurs ça devrait même être plus rapide pour les clients exports qui souhaitent s'en servir pour la défense aérienne de la flotte que pour l'USMC qui souhaite s'en servir comme bombardier.
  34. 1 point
    On peut pas être à Sentinelle et se préparer au combat.
  35. 1 point
    Effectivement DEFA a statistiquement plus de chances d'être du voyage que toi... Ah la subtile différence entre Savoir et Savoir-Faire ;-)
  36. 1 point
    La bonne nouvelle, c est que corriger la blague de la premiere IOC n aura couter que 3 ans et 10 million. Pour ce programme c est un massive achievement. Je serais eux je fêterais ça, on sera pas inviter mais DEFA le sera et nous racontera. On a plus qu à se cotiser pour lui trouver un traducteur.
  37. 1 point
    Mais quand on y réfléchit, le design de l'A400M est vraiment pertinent et cohérent, je ne vois pas à quel choix on aurait pu renoncer pour rendre l'ensemble moins risqué. Sauf à développer une solution à deux avions. La certification civile va de paire avec un moteur qui permet des vitesse de croisière élevées, afin de voyager vite, en passant par les couloirs aériens civil et donc sans besoins d'autorisation de survol. Le moteur à hélices est justifié par le besoin de poser rustique, qui est lui même justifié par l'effacement de l'échelon tactique pour amener du matériel directement depuis la métropole sur le terrain le plus proche du combat, ce qui nécessite à la fois une charge utile importante et des moyens d'autoprotection. Les problèmes que rencontre l'A400M ne sont pas des problèmes de cahier de charges (comme celui du F35 basé sur la version B), mais des problèmes d’ingénierie "basique" : problèmes mécaniques et de flux d'airs !
  38. 1 point
    Le concept américain de nouvelle frontière : de la conquête de l’Ouest au cyberespace La conquête de l’Ouest, la Lune, le cyberespace : voilà trois figures de la frontière pour les Etats-Unis. Autant de facteurs de puissance, une puissance réinventée du XVIIIe siècle à nos jours. Y. Harrel éclaire avec une grande maitrise deux siècles et demi d’histoire. Il démontre la fonction géopolitique de la frontière pour les Etats-Unis dans leur réinvention permanente de la puissance. http://www.diploweb.com/Le-concept-americain-de-nouvelle.html
  39. 1 point
    Oui l'A400 M c'est un peu notre F-35 à nous. Les deux avaient des spécifications trop ambitieuses.
  40. 1 point
    ِQue les allemands veulent une tourelle sans chargeur auto pour leu Léo, très bien, mais j'espère qu'on ne nous imposera pas une tourelle comme ça sur nos Leclerc, ça serait un vrai retour en arrière. Je pense que la tourelle actuelle du Leclerc sera juste marginalement modifiée avec un allongement éventuel de la nuque.
  41. 1 point
    Ils ont pas réalisé que le point central pouvait servir à autre chose que l'ASMP ? Sur le Rafale Marine c'est pourtant là qu'on a le plus de chances de trouver un Exocet ou un SCALP. Quant aux 20 Mk82... Et bah en fait, Dassault devrait vraiment marketter cette capacité. Le rayon d'action en combat, c'est pour les faibles ! 20 bombes de 227lbs, ça ferait jaser sur keypub et F-16.net ! (mais que là, par contre). Sacrés japs !
  42. 1 point
    Il a voulu dire que c'est plus compliqué d'arriver au niveau de Boeing dans les avions de transport qu'au niveau de L.M. dans les avions de combat. =====================>>>> [ ]
  43. 1 point
    Il me semble avoir entendu vers 2:04 "staline akhbar"
  44. 1 point
    .... : il l'a encore fait! Donald Trump vient de se faire prendre en flagrant délit d'énormité pour une série de trucs zarbes et assez ridicules qu'il a fait dans les années 80-90. Comme quoi, le niveau d'examen qu'on subit quand on est candidat à la présidentielle -et pas juste dans les primaires, où c'est déjà gratiné- est sans commune mesure avec quoi que ce soit d'imaginable dans le reste du monde. Qu'a donc fait (encore) M. Trump? Une série d'enregistrements d'époque de conversations téléphoniques a fait surface dans le Washington Post, rappelant pour qui veut l'entendre que l'appellation de "con artist" (arnaqueur) n'est pas galvaudée: il aurait eu, à de multiples reprises, des entretiens avec la presse sous de fausses identités, créant pour l'occasion des personnages (un porte parole ou un vice-président de son organisation), parlant de multiples sujets, certains très sensibles, comme la démolition prématurée (et illégale.... Et par des travailleurs illégaux) en 1980 d'un prestigieux immeuble classé (et dont des éléments devaient être enlevés pour aller au Metropolitan Museum of Arts) pour construire la Trump Tower (événement pour lequel il aurait fait une fausse déclaration sur l'honneur devant une Cour), certains plus frivoles comme évoquer abondamment sa vie sexuelle (par fausse personne interposée donc.... Pour se passer la pommade et peut-être aider un de ses cas de divorce), notamment une relation en 1991 avec Carla Bruni (qui elle avait, à l'époque, nié). Personne ne sait pourquoi quelqu'un pourrait faire ça, quel intérêt il y aurait: Mythomanie? Goût du bizarre, de l'énormité ou du foutage de gueule? Humour douteux? Sentiment d'impunité? En tout cas, la voix de Trump et son phrasé sont reconnaissables sur les bandes, et sa façon de se vanter (indirectement puisque via un personnage fictif); au fil du temps, Trump a avoué, nié, re-avoué, re-nié.... Et quand le sujet est revenu sur le tapis depuis 2 jours, il a nié qu'il puisse même s'agisser de sa voix, malgré l'insistance des journalistes qui se sont penchés sur l'affaire, rappelant que c'était un truc qu'il faisait fréquemment à cette époque et que de nombreux journalistes, surtout dans la presse people, connaissaient son truc. Quand les journalistes du Washington Post, dans une longue interview téléphonique hier après-midi, ont évoqué le sujet, la ligne a été coupée brutalement. Malgré les prétextes évoqués par la secrétaire quand ils ont rappelé, il est assez clair qu'il leur a raccroché au nez. Pris la main dans le pot de confiture, bébé-Trump a donc pour réaction de nier, de se mettre les mains sur les oreilles et de chanter "lalalalala". Les journalistes concernés par la chose à l'époque soulignent l'absurdité du comportement, le changement de position permanent, la masse de mensonges incohérents, et le ridicule général de la chose, concluant qu'il est en train de faire essentiellement la même chose à grande échelle avec sa campagne présidentielle. Le ridicule ne tue pas une personne.... Mais une candidature? Ou s'en tirera t-il encore, tant l'électorat ne prête aucune attention à ce genre de trucs quand il s'agit du Donald? Vous le saurez au prochain épisode des aventures de Donald.... Décidément plus marrantes que celle de l'autre Donald (qui a aussi un copyright et son nom sur plein de produits).
  45. 1 point
    Trappe de chargement du leclerc http://www.military-kits.com/sections.php/sections.php?op=viewarticle&artid=2&page=%5Bpage4%5D On voit d'ailleurs sur ces photos la trappe d'évacuation par en-dessous et le chargeur avant qui est ouvert sur le poste de combat.
  46. 1 point
    Je ne sais pas, j'imagine que si le 20M621 tire à 750 cpm, que ce soit en affût P2, tourelle ARX20, Affût de sabord SH20 ou tourelle THL20... Il y a bien une raison.
  47. 1 point
  48. 1 point
    Effectivement. Les Japonais se sont pris de passion pour elle (ce sont les principaux créateurs de ces fan arts). Il faut dire qu'elle a un physique assez inhabituel pour la fonction. Voilà un article assez intéressant sur sa popularité au Japon.
  49. 1 point
    hallucinant le volume de Fan Art sur elle !
  50. 1 point