Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 07/12/2016 in all areas

  1. 45 points
    Mesdames, mesdemoiselles et messieurs, Air Défense a dépassé le million de messages sur le forum! Il semblerait que cela soit @chaba qui soit le grand gagnant! (merci aux membres qui ont fait la comptabilité!) Je ne pense pas que les créateurs du forum ainsi que la plupart des membres s'attendaient à avoir un tel succès, une telle longévité pour un "simple" forum de fana d'aviation, de tanks et autres machins cher et dangereux. Le forum le doit uniquement à vous! Oui toi, le lecteur, le contributeur! L'âme de ce forum! Imaginez le petit nouveau qui débarque et qui en a des mois de lectures: le début de l'Astan, Irak, le projet de 17 FREMM, le Rafale et ses aventures. Des innombrables débats toujours en cours malgré la décennie passée, les factions s'opposant bref la vie du forum.
  2. 28 points
  3. 26 points
    A propos, et ce n'est pas pour la pub mais pour sa mémoire... Dieu sait qu'il a du faire face (et été blessé) après son test du Rafale. http://www.portail-aviation.com/2016/09/farewell-peter-james-collins.html
  4. 24 points
    En 4 jours et tu penses que l'Inde va enfin signer ? Ton optimiste te perdra jeune Padawan : j'ai rencontré une minette juste au moment où DA a "gagné" le MMRCA. Quand elle m'a demandé pourquoi le resto, je lui ai expliqué MMRCA, rafale, toussa-toussa. Ca pose le gars et le décors. Depuis, on a eu le temps de se marier, d'avoir un enfant, qu'il fasse sa première rentrée,...
  5. 21 points
    Remarques (par rapport à Irma) - critiques (pour ne pas dire) purement, bassement et de façon puantes franco françaises Suffit de voir les emetteurs (Ciotti, Lepen et Melenchon, soit dit en passant le plus soft des 3) Amplifié par les réseaux sociaux, les rumeurs, les yaka faukons et les 66 millions de spécialistes de gestion de crise autoproclamés sur ze net En gros bruit blanc sur les médias avec une forte odeur de m**** Ca m'a donné envie plus d'une fois de jeter mon écran à travers la fenetre ou de la faire à la Galabru dans Kamikaze avec son canon à micro ondes Sinon pour mémoire depuis 2007 St Martin est un COM autonome en terme de gestion administrative, fiscale, occupation des sols et prévention des catastrophes C'est beau de dire que l'Etat n'a rien fait, ce n'etait pas sa prérogative. Les habitants de St MArtin ont décidé de la jouer tout seul (passage en COM par référundum) en dehors de la solidarité national (y'a qu'a voir comment sont calculés les impots). Par contre maintenant ça rale sur l'Etat Français (de Métropole)... notamment sur l'absence de l'application des normes anticycloniques pour les batiments. Ben ouais coco mais ça c'est de la prérogative locale, les autorisations de construction et les controles Privatisons les bénéfices, mutualisons les pertes .... Fuck off /coup de gueule
  6. 21 points
    Pour schématiser à l'extrême, on peut dire qu'un radar classique, c'est à dire mono statique voit par reflexion, là où le multisatique voit par transparence. Le mono statique classique est le principe utilisé par les chauve souris et les dauphins avec des ondes sonores. Meme si la bouche de la chauve souris n'est pas exactement au même endroit que les oreilles, l'environnement est détecté par réflexion. Dans le multi statique, il s'agit de faire balayer la totalité de l'espace à scruter par les lobes magnétiques entre deux pôles suffisamment éloignés. L'éloignement détermine en partie la résolution. Si au cours du balayage une position d'un lobe montre un changement dans le signal, il indique que quelque chose s'est interposé sur son trajet. Mais comme ça peut être n'importe où sur son parcours, il faut le croiser par un autre balayage (par exemple) perpendiculaire au premier. L'intersection des deux lobes interrompus indique la position. Pour suivre un oiseau en mono statique, il faut pointer le faisceau de la torche dans la direction de l'oiseau et se montrer assez rapide En multisatique, il faut calculer les variations de signaux sur la matrice en azimut et gîte des lobes. Et ce à chaque instant. Meme si on peut se contenter de positions des lobes au voisinage de la première détection, les calculs à mener sont bien plus gourmands en ressources, surtout si la résolution visée, la dimension du volume unitaire, est petite. Au passage, pour se montrer furtif en mondostatique, il suffit, c'est vite dit, de dévier l'onde réfléchie dans n'importe quelle autre direction pour diluer l'énergie reçue par la source et ainsi faire comme si on était plus loin du radar. En simulant une hors de portée, on est virtuellement invisible En multistatique, simuler une stransparence, donc une non perturbation d'un lobe magnetique, c'est une autre affaire...
  7. 21 points
    "Observons ici le VBCI en camo sable dans son milieu naturel, le désert. Le VBCI chasse et se déplace en meute, pendant les grandes migrations hivernales qui peuvent le mener jusque dans la péninsule arabique. Avec son régime alimentaire constitué de transports de troupes et autres véhicules de combat ennemis de la classe 5-20 tonnes, la femelle VBCI a à coeur de nourrir sa portée qui peut compter jusqu'à 8 petits qu'elle cache astucieusement dans la poche située dans son dos. En période de chasse, il lui arrive fréquemment de parcourir de longues distances afin de trouver le gibier nécessaire à la subsistance de sa portée. Elle peut alors compter sur sa vitesse et son agilité ainsi que son sens de l'observation pour débusquer ses proies, de jour comme de nuit. La meute se plait particulièrement à rabattre des troupeaux de pick-up, BTR 80, voire à s'attaquer à un BMP2 isolé, malgré le danger représenté par le redoutable ursidé sibérien." Ok j'arrête.
  8. 19 points
    Bonjour a tous , me revoilà. Je pense que vous avez du remarqué mon absence en terme de plosrte et messsages , alors que depuis 3 moiss j'avais ete tres actif . J'ai eu un accidents du travaille qui a tochee ma colonne vertébrale , entre les homoplates haut du dos . Depus le 31 janvier je suis devenu accrox à la morfine ( je suis en trin de et je suis passé sur la table d'opéracion . Très risqué ( c etai bien broye ) , mais sa c bien passe . Je viens de rentr chez moi . La plusieurs mois de repos . Donc voila , j'ai passe le week-end des élections a l'hôpital, et j'ai rencontre des gesns dans la souffrance avec qui j'ai passé de bob moment , simple et sincere ( loin de toute l actualite ) , des supers persobnnes du cebtre hospitaler , chirurgien, infirmier , aife soignant , brancardiers , merci à tous . Je vais peut-être devoor change ma vie professionnel met ce n'est pas grave , un ancien Troupe de Marine s'adate toujours . Donc je farigue vite , et la mon post me semble etre un pavé pour moi . Donc je vai ecrire peu mais je suivrai sur le forum , mai sa reviendra . Desole pour les fotes , mais je vais m'ammeliore . Je suis rincé la lol . Bon forum a tous . Gibbs . Edite : jai meme vu dark vador et ces starshiptrooper , le drd2 edt ds autrs personnahe d la guere de etoile .qui etait dans le hall de lopital le joir de mon arrivee . Apparemment il venaient pour l achitecture du hall , aussi et voir de malades . C passé a la tv regionale . Bon je suid pas passe du côté oscur de la force . Bon j arrêt la je suis cuit .
  9. 19 points
    Salut tout le monde. 65 ans d'histoire de l'armée de l'air résumés en un fichier excel. https://docs.google.com/spreadsheets/d/19hL-5Yhr2T4mfbGq9Obio5jUKS36R1OlOBeHHeeBdUM/edit?usp=sharing On va donc de 1960 à 2015. OCU réfère à une unité de conversion opérationnelle. Le rouge montre la dissolution de l'unité. Pourquoi ce travail ? Je m'ennuyais en vacances avec ma belle-famille et je cherchais une façon définitive de savoir répondre en 5 minutes à la question: quelle était la composition de l'armée de l'air en ... au hasard 1983. (mais ca marche avec toutes les années de 1960 à 2015). Avec ce fichier, je me place sur la colonne 1983 et je peux tout de suite répondre: - 8 escadrons de Mirage F1C - 8 escadrons de Jaguar - 7 escadrons de Mirage IIIE - 4 escadrons de Mirage IV - 3 escadrons de Mirage IIIR / RD - 2 escadrons de Mirage IIIC - 2 escadrons de Mirage 5F Soit 34 escadrons opérationnels. Plus les unités de conversion pour chaque type. Une autre époque ! Même si les escadrons de l'époque avaient un peu moins d'avions que ceux d'aujourd'hui (surtout ceux en Mirage IV!). Le fichier permet aussi de voir l'évolution des matériels, quel avion a remplacé quel autre, dans quel escadron. Source: les articles wikipedia de chaque escadron. Je ne promet pas qu'il n'y a aucune erreur A+ Vincent
  10. 19 points
    Revenons sur terre de grâce. Admettons un service militaire universel, donc pour tous, garçons et filles sans exception et non pas seulement pour les chomeurs, de 6 mois. Moins ne servirait strictement à rien, on arrive déjà pas a former des engagés volontaires sur ce temps imparti. On a plus de 700.000 jeunes par classe d'age, moins les "inaptes" on doit prévoir un système accueillant en permanence minimum 300.000 appelés ....si on les paie 500 € par mois, on est déjà à près de 2 milliards par an .... Pour encadrer, selectionner, former, organiser, payer, soigner ces 300.000 jeunes, il faut au bas mot 50.000 professionnels en permanence, soit 50 % des effectifs de l"AdT. Pour rappel le budget annuel de l'AdT tourne aux alentours du 8 à 10 milliards, on aurait donc là aussi 4 milliards de plus (on est à 6), et pour peu qu'on arrive à trouver ces 50.000 professionnels encadrants, ce qui prendra au minimum 5 à 10 ans, à moins de diviser par 2 ou 3 les capacités actuelles de notre bien maigre armée de terre. Et là on a encore que 300.000 conscrits et 50.000 encadrants "a poil", dormant sous les ponts et mangeant à la soupe populaire ... Rien que pour l'habillement/equipement de base on peut déjà allonger 400 millions d'€ (un peu plus de 1.000 € par conscrit) (6,4 milliards) Pour la bouffe, 8 € par jour c'est pas un luxe pour 3 repas, on en a pour 700 millions d'€ sur une base de 250 jours par an prestés. (7,1 milliards) Pour le logement, tous les espaces ont été cédés, démolis ou vendus, même si il rest un certain nombre d'emprises militaires libres et de terrains, on doit construire grosso-merdo 200 casernes de 2.000 places. Une prison coute par cellule environ 100 à 120.000 €, ici on aurait sans doute un environnement different, mais à peu près avec les mêmes exigences (ne croyez pas qu'en 2017 on va faire tenir les jeunes appelés dans des chambrées de 25 avec un poêle à bois ... sans compter les difficultés liés à la mixité, sans oublier le wifi, les équipements sportifs et de détente), donc une caserne de 2000 places, c'est mini/minimum 100 mio d'€ par caserne, on est donc là sur programme de 20 milliards de construction, soit si on le lance sur 5 à 7 ans, minimum de 3 à 4 milliards par an. (10 milliards). Ils sont maintenant selectionnés, plus ou moins encadrés, nourris et logés, mais ils n'ont pas fait un exercice, n'ont pas bougé d'un km vers un champ de tir qui n'existe pas, pas effectué une mission même la plus simple, pas eu une leçon même de base de secourisme ... Rien que pour le tir, admettons qu'ils doivent avoir tirés 200 munitions réelles, pour pouvoir évoluer sur la voie publique avec une arme de guerre (c'est même selon moi largement trop peu et presque irresponsable) 200 x 600.000 (2 contigents de 300.000 par an, chacun tire 200 munitions), ce sont 120 millions de munitions tirées, rien que cela coute plus de 30 mio par an, et on a pas encore de fusils, de cibles, de champs de tir, de bouchons de protection auditive, sans compter les obligations drastiques de sécurités des champs de tirs (vous imaginez la scéne quand 5 enfants de bobos seront morts après des incidents de tirs), la dépollution des sites ... Tout le matériel didactique (classes, rétroprojecteurs, PC's, programme, moyen d'entrainement de base, ...) Les transports et moyens de transport vers les lieux de missions et d'entrainement (il faudra minimum 1.000 bus, un bus c'est 250.000 € minimum), les transports vers les centres de sélection et de recrutement, les transports gratuits pour qu'ils puissent rentrer chez eux le week-end (on aura pas une caserne sous la Pyramide du Louvre) ... Et je crois que j'ai encore oublié pas mal de trucs .... Au total on est à 12 à 15 milliards d'€ par an minimum, et pour quel résultat ? vous croyez qu'on arrêtera un fou sur un camion de 20 tonnes, avec une charmante jeune fille de 18 ans et demi qui aura eu pendant 5x 3h un famas rouillé en main un matin de bruine sur le terrain sommairement aménagé de Fous-la-moi-En-Joie ? Et l'autre argument ici sorti : les carences de l'Education nationale ? c'est quoi cette daube ? qui est responsable de "l'éducation" de ses enfants ? les parents d'abord et dans une moindre mesure la fratrie, les oncles et tantes et grands-parents, mais l'education nationale (au nom mal trouvé) elle est chargée d'instruire pas d'éduquer ? Tant qu'on y est on peut aussi accuser les mouvements de jeunesse de ne pas remplir leur mission ... Les absents, les irresponsables se sont les parents. Mes gosses font le moins de conneries possible, sont polis, travaillent, s'intéressent au monde, parce qu'il en ont reçu l'obligation de ma part et de celle de ma femme et par l'exemple ... L'école, même de qualité, ne leur a apporté qu'un certain nombre d'outils. Arrêtons de nous décharger sur quelques fonctionnaires de l'Education Nationale de toute façon débordés par l'ineptie des programmes et de la politique de formation de ce pays. Et qui croit encore que ce que des parents et des enseignants n'ont pas réussi à inculquer en 18 ans, une brochette d'adjudants Kronenbourg et de caporaux Maredsous y arrivera en 6 mois ... Clairon
  11. 17 points
    Bon je vais vous le faire sous la forme d'un dialogue fictif entre Monsieur Air Force et Monsieur Défense (qui représente donc le point de vue du ministère de la défense Indien). Défense: j'ai une grande nouvelle: notre président et notre conseillé pour les affaires stratégiques sont allés aux états unis, ont rencontré Trump et ils se sont mis d'accord sur un accord militaire stratégique entre nos deux pays. Cet accord est très avantageux pour nous il permet un engagement total à l’encontre d’un ennemi commun L'accès à toutes les facilités en termes d’armes et de systèmes d’armes, d’accès aux technologies à un coût minimal avec Foreign Military Sales partiellement subventionnées . un mouvement progressif vers le F-35 depuis le F-16 avant que le chasseur de 5ième génération de l’ennemi soit déployé sur de nombreuses frontières Des moyens fonctionnant sous commandement commun des deux pays incluant une énorme capacité ISR (Intelligence, Surveillance, Reconnaissance) et de surveillance sous-marine. L’accord inclura aussi un soutien militaire dans tout le domaine de l’Océan Indien. Des équipes de réaction rapide font partie du plan pour détruire les installations stratégiques dans l’ouest. Beaucoup d’autres points resteront classifiés du fait de la nature de l’accord. Air Force : Et? Défense: Et bien sûr à court terme on doit mettre en place du Make In India pour produire des F-16 Block 70 ce qui est gagnant gagnant pour les US et pour l'Inde. Air Force : Vous oubliez la sécurité du pays: le F-16 ne convient absolument pas pour satisfaire les besoins de l'IAF afin de lui permettre de remplir sa mission. Défense : Monsieur Air force soyez raisonnable, on ne veut pas envahir la Chine, on veut juste avoir un force suffisante pour qu'ils ne nous attaquent pas. Du point de vue des Chinois, si on a 1000 avions, que ce soit des Rafale ou des avions Américains, c'est dissuasif. Et si ils nous attaquent quand même, les US doivent venir nous aider au titre de l'accord. Air Force: ma mission c'est d'assurer la sécurité de l'Inde tout seul, avec des Rafale je peux le faire et avec des F-16 je ne peux pas. Défense : Ce n'est même pas vrai, la Chine commence à déployer des avions furtifs qui seront supérieur au Rafale. Vous devrez compter sur le Pak FA pour avoir la supériorité. Air Force : Le Pak Fa, parlons en! De nouvelles contre mesures améliorées rendent le Rafale F4.2 aussi bon que le SU-57 planifié. L' IAF recommande donc d'acheter plus de Rafale ou d'améliorer le PAK-FA pour le rendre meilleur que Rafale F4.2. Comme le SU-57 est encore supérieur aux programmes chinois de 5ème génération le Rafale F4.2 est assez bon pour toutes ces menaces et il nous faut donc la flotte de Rafales au plus vite. Défense : Mais si le SU-57 et les avions Chinois sont si décevant, pourquoi le F-16 ne conviendrait pas? Air Force : On a fait une évaluation pour le F-16 et le Gripen E. Le Gripen E est marginalement supérieur au F-16 blk 70 mais la plupart des remarques qui suivent et qui concernent le F-16 restent valables pour le Gripen: La cellule est instable à basse et haute altitude La maniabilité est sur-dépendante au système de correction automatique et dissipe l’énergie ce qui augmente le risque de décrochage La compatibilité électromagnétique et les problèmes d’émission et de génération d’interférences, la haute sensibilité et l’immunité négligeable bien que le contraire soit présenté sur papier. Les rapports de sécurité fournissent une détection limitée des problèmes survenant dans les systèmes embarqués La taille du radar proposé limite la zone de détection (en l’état 50-60% de ce qui est offert par le RBE2 AESA du Rafale pour les deux monomoteurs) Les capacités BVR sont limitées par la portée radar, la puissance, et plus important le rafraichissement à mi-course pour les missiles BVR comme l’AIM120 et le Meteor Haute vulnérabilité au piratage et suite de protection absente ou de très faible qualité Les missions air-air et air-sol limitent toutes deux la capacité à prendre des G à cause de la dissipation d’énergie, des problèmes de maniabilité, des susceptibilités d’interférence électromagnétiques et ainsi la survivabilité décroit sévèrement dans des environnements où des menaces se dévoilent Les taux de succès opérationnel sont compromis et il y aura très rapidement une perte rapide de capacité à maintenir un tempo opérationnel élevé du à l’attrition qui à son tour réduira le temps global passé à combattre Donc votre plan pour des F-16 n'est pas correct et si une montée en puissance destinée à contrer la Chine était nécessaire elle devait se faire avec des Rafale. Une flotte de 300 Rafale est un cauchemar pour la Chine et avec une mise à niveau prévue pour le Rafale. Ces 300 Rafale ou 15-18 escadrons représentent la plus puissante des dissuasions. Défense : Mais le Rafale est cher! Air Force : Si on dit que le Rafale vaut 100 en prix et en capacité opérationnelles, on nous avait promis pour les mono moteurs un prix de 66 et des capacités opérationnelles de 80+. En dépouillant les offres on se rend compte que si on tient compte de toutes les personnalisations nécessaires on obtient un prix de 85 à 90 et des capacités opérationnelles de 66. De plus il y a des choses qu'on ne peut pas faire avec les mono moteurs, comme les missions stratégiques.
  12. 17 points
    Quand j'ai commencé a lire le cahier des charges sur les performances de l'A400M, j'ai été très étonné de voir l'exigence d'une vitesse de croisière de Mach 0,72 avec des hélices et une capacité pour le même avion de ravitailler en vol des hélicoptères. Mon étonnement était d'autant plus grand que le constructeur de l'avion était le même qui construisait les hélicoptères. A l'évidence, les ingénieurs de l'avion ne se sont pas parlé avec ceux des hélicoptères. Avec cet exemple, nous avons rassemblé dans le même sujet ce que je viens d'exposer sur les hélices et les rotors. Revenons au rotor : le fait que les pales soient libres en battement aboutit a ce que l'hélicoptère amortisse les effet de turbulence par des rotations alternées autour de son axe de lacet. L'hélicoptère se dandine plutôt que de sursauter comme les avions dans les passages en masse d'air turbulente. Lors d'un ravitaillement en vol entre un A400M et un hélicoptère, l'A400M est dans la tranche basse de sa plage de vitesse, l'hélicoptère est dans la tranche haute de sa plage de vitesse. Pour l'A400M la tranche basse de vitesse impose un braquage de volets ( en position intermédiaire ) avec un soufflage suffisant de la tranche d'aile sustenté. Ce braquage de volet additionné du soufflage nécessaire ( par les hélices ) génère un écoulement turbulent en arrière de l'aile. Il y a encore bien d'autres phénomènes qui compliquent les choses, notamment que la zone turbulente n'est pas de la même intensité d'un côté de l'hélicoptère par rapport à l'autre côté. Quoi qu'il en soit, l'hélicoptère amortit ces turbulences pas des rotations autour de son axe de lacet ce qui déclenche un mouvement d'éventail à l'extrémité de la perche de ravitaillement. Ce mouvement d'éventail est d'autant plus rapide que l'hélicoptère est dans la partie haute de sa plage de vitesse. Et comme le "panier" de ravitaillement est aussi en zone turbulente... la perche est dans le zig quand le panier est dans le zag. C'est donc encore plus difficile que le jeux de bilboquet.
  13. 17 points
    Témoignage sur le combat aérien d'un pilote US ayant volé sur F-15, F-16, sur F-5 chez les Agresseurs et sur... MiG-29 : http://foxtrotalpha.jalopnik.com/how-to-win-in-a-dogfight-stories-from-a-pilot-who-flew-1682723379 Traduction-résumé à la volée : le Lt. Col. (en retraite) Fred "Spanky" Clifton s'est engagé dans l'USAF en 1981. Il est affecté sur F-15A en 1983, puis après trois ans et demi, au 65th Aggressor Squadron à Nellis AFB sur F-5 Tiger II. Quelques péripéties plus tard, il rejoint une unité au Japon sur F-16 et est dans la dernière promo du cours avancé (Fighter Weapons School, le "top gun" de l'USAF) en 1992. En 1995, il est sélectionné pour être le premier pilote d'échange sur MiG-29 allemand. Il décrit le F-15A comme confortable comme une Mercedes, très bon chasseur. Il ne l'a poussé à mach 2,35 que deux fois et le mach 2,5 n'est possible qu'à plus de 50 000 pieds et pendant moins d'une minute. Il a fait des exercices d'interception face à face contre un SR-71 simulant un MiG-25. Les moteurs du F-15A sont d'une fiabilité limitée ("décrochage" des aubes) et son rapport réel poussée-masse légèrement inférieur à 1 : l'Eagle n'accélère pas en montée verticale. Sa grosse faiblesse est son radar APG-63 qui n'a jamais été à la hauteur de sa réputation. Sa qualification sur Tiger II se fait sans passage par le biplace. Le F-5E est très simple, et beaucoup plus performant que le T-38 malgré les apparences. Sa petite taille peut poser des problèmes aux radars adverses et il est difficile à trouver à vue. Son radar n'est pas bon et difficile à utiliser. Il est manoeuvrant mais ne peut pas soutenir longtemps un virage serré. Sa visibilité vers l'arrière est passable et mauvaise vers le bas - il lui est souvent arrivé d'entrer en combat tournoyant en vol dos. Clifton est fan du F-16, qu'il compare à une formule 1. Il est petit, agile, et il est le meilleur à l'accélération. Les versions propulsées par Pratt & Whitney (sauf la dernière dans l'USAF, le Block 52) sont bonnes mais sans plus. Les autres sont excellentes. Sa vitesse est limitée à 810 noeuds à basse altitude par la résistance du canopy, et à mach 2,05 à haute altitude par l'entrée d'air fixe. F-15 vs F-16 : l'APG-68 du F-16 a une puissance crête plus élevée que l'APG-63, mais ce dernier a plus de puissance moyenne par sa fréquence de répétition d'impulsions plus élevée, du coup le F-15 détecte de plus loin. L'APG-68 a plus de modes et peut suivre plus de cibles. Les Falcon n'ont reçu des missiles BVR que fin 1991. Le F-16 a une distance franchissable, un temps sur zone et une accélération supérieurs. En combat rapproché, le F-16 a un avantage en termes de taux de virage soutenu et de rapport poussée-poids. Si on ralentit, on butte contre les limitations d'angles d'attaque des CDVE. MiG-29 : En 1994, Clifton doit chercher un nouveau job car son unité est en excès d'officiers supérieurs après qu'il a été promu major. C'est donc par hasard qu'il tombe sur le poste de pilote en échange en Allemagne sur MiG-29. (Il était l'expert ès Fulcrum et Flanker chez les Agresseurs.) Il passe un test d'aptitude aux langues où il nage (à chaque fois qu'il ne sait pas la réponse, il coche la C) et on lui dit qu'il a réussi. Finalement il est sélectionné, à l'insistance des Allemands, séduits par son CV de pilote qualifié F-15, F-16 et Agresseur. Après un an à l'école des langues de la défense, il arrive à Laage début 1996. Formation théorique, cinq séances de simulateur, une éval des procédures d'urgences sur simu, quelques vols sur biplace avant d'être lâché en solo, que les Allemands arrosent au champagne. Il suit une formation tactique, accélérée en raison de son expérience (il a déjà 2500 heures de vol sur chasseur), puis une formation de pilote instructeur sur MiG-29, là aussi accélérée parce qu'il a déjà été instructeur sur d'autres types (il a moins de 30 heures sur Fulcrum quand il est qualifié). L'unité allemande utilise le MiG-29 selon des tactiques occidentales, proches du F-16 pré-AMRAAM. Il y a environ 25 pilotes allemands, moitié des anciens de l'ex-RDA moitié des pilotes venus de F-4F Phantom de RFA. Les relations sont bonnes entre tout le monde, sauf avec quelques sous-officiers supérieurs mécaniciens (presque tous ex-RDA) qui lui sont hostiles. Le MiG-29 a une mauvaise ergonomie et son avionique est plus pensée comme un moyen de faire feu que comme un moyen d'aider la conscience situationnelle (situation awareness) du pilote. Il est fiable et facile à maintenir (les pilotes sont formés à la maintenance des systèmes de carbu, lubrifiant, hydraulique et pneumatiques). Sa manoeuvrabilité est entre celles du F-15C et du F-16, mais les commandes sont peu précises et peu réactives, ce qui demande plus de travail de la part du pilote. Son rapport poussée-poids, idem entre F-15C et F-16. Le Fulcrum conserve mieux sa vitesse à haut angle d'attaque que le F-15. Il peut faire un looping en partant à 150 noeuds (il faut 250 noeuds pour le F-16, sinon les CDVE l’empêchent de cabrer assez). Son rayon d'action est assez limité. Le radar a une bonne portée mais une mauvaise ergonomie. L'AA-10 Alamo a une bonne cinématique mais une portée inférieure à l'AMRAAM et n'est pas "fire and forget", du coup, face à des chasseurs occidentaux, les pilotes ne comptent pas sur l'Alamo et se reposent sur des tactiques sournoises pour aller au combat tournoyant. L'IRST est pratiquement inutile et après quelques tentatives le pilote ne l'utilise plus. Le viseur de casque est simple et efficace et permet des tirs très dépointés de l'axe de vol que ne peuvent pas faire les chasseurs occidentaux. Dans les exercices où seul le canon est autorisé, il pilote le MiG comme un F-16 en gérant l'énergie. Si les Archer sont autorisés, il va chercher à se mettre dans les paramètres de tir le plus vite possible. Cependant, s'il y a beaucoup d'adversaires, il hésite à perdre son énergie pour ça, car il risque ensuite d'en avoir besoin pour les engagements suivants. Clifton a croisé pas mal de modèles de chasseurs. Il avait entendu beaucoup de bien sur les Mirage 2000 français mais ils ne l'ont pas impressionné quand il les a rencontrés sur MiG-29. Il a été impressionné par le professionnalisme d'un leader de Harrier de la marine italienne qui a briefé une patrouille mixte (deux Harrier équipés APG-65 et AMRAAM et deux MiG-29 vs quatre F-4F ICE allemands) et debriefé la mission comme à la Weapons School. Après son poste en Allemagne, Clifton espérait aller à l'Adversary Flight, l'escadrille restante des agresseurs dans les années 1990 [j'ignorais son existence], mais retourne dans une escadrille de chasse à Cannon AFB sur F-16. En 2001 il retourne à Nellis au Detachment 3, du 53rd Test and Evaluation Group faire de l'analyse du matériel militaire étranger. A l'été 2003, il organise une campagne d'essais de MiG-29 allemands qui viennent à Eglin AFB en Floride, où ils tirent 11 Alamo et 12 Archer. (Les MiG Allemands étaient déjà venus quelques fois aux USA.) A noter : des deux pilotes suivants en échange sur MiG-29, le premier a démissionné et est devenu pilote de ligne, le second était sur le point de partir dans l'Air National Guard quand Clifton l'a pris comme officier d'opérations à Nellis. Le pilote en question s'est ensuite porté candidat au 64th Agressor Squadron (recréé entretemps) mais n'a pas été pris. Bref, l'USAF a envoyé trois pilotes se former sur MiG-29 pour ensuite ne rien faire pour utiliser leur expertise ainsi acquise. Clifton a testé en vol le premier MiG-29 privé. Quelques avis de sa part : - les F-15 et F-16 modernisés sont viables face aux Su-30 / Su-35. - la poussée vectorisée est un atout à double tranchant : elle permet une opportunité de tir, mais en cas d'échec l'avion devient une cible facile. Il a participé à des exercices contre des F-22 et les jeunes pilotes découvraient que dans pas mal circonstances, il vaut mieux ne pas utiliser la poussée vectorisée. - les Agresseurs ne pourront simuler la furtivité, la super-manoeuvrabilité ni les IRST tant qu'ils ne passeront pas sur F-22 et F-35, ce qui n'est pas prévu dans l'immédiat. - il est pour l'annulation du F-35 et l'achat de versions plus avancées des F-15, F-16 et la relance du F-22. - les principaux manques dans la chasse : (1) un AESA pour le F-16, (2) un meilleur brouillage offensif et de meilleurs systèmes défensifs (3) + de DACT (Dissimilar Air Combat Training) - il y a des élèves qui arrivent à la Weapons School sans avoir jamais fait de mission DACT 4 vs 4.
  14. 17 points
    A ce stade de vos échanges je souhaite intervenir pour rétablir une vérité soigneusement cachée par des années de dénigrement de la chenille dans notre belle armée. Quand je lis que si il avait fallu du 120 mm dans les Ifoghas, on l'aurait eu dans le baba. Rien n'est plus faux. J'ai eu l'immense chance de mener des essais de char Leclerc dans le Golfe dans les années 90, aux EAU et en Arabie. Aux EAU, l'épreuve standard consiste à faire le tour des Emirats en 2 jours, soit 1250 km. Le Leclerc a avalé la distance sans chauffer, sans casser et plus vite que les 4x4 de l'escorte sur la plupart des terrains. Il faut juste un peu de carburant, ce qu'un PPT citerne au cul fait sans pb. En Arabie, l'épreuve dure une journée. On part le matin de Khamis Mushait et on fait un tout droit dans le désert pendant 6 heures sans s'arrêter. Au bout des 6 heures, demi-tour, pleins refaits et tout droit dans l'autre sens. Le tout à 50 mk/h de moyenne, soit plus vite que bien des véhicules à roues dont la vitesse est limitée à cause du terrain. Total : 600 km avalés en une journée. Il faut que les légendes urbaines cessent rapidement sur l'emploi des chars, véhiculées soit par des gens qui ne savent pas (et ce sont les plus nombreux) soit par des gens qui ne veulent pas et il y a des baffes qui se perdent. Tous les personnels de Giat (l'AMX 40 l'a fait aussi) ou de Nexter qui sont sur ce forum et qui ont fait ces épreuves comme moi peuvent utilement témoigner. A un moment donné il faut siffler la fin de la récré bon WE
  15. 16 points
    Salut les vilains, comme non prévu je me suis retrouvé avec le HK 146F-C entre les mains en vue d'une séance de tir. Au premier abord il envoie une sensation à la foi de simplicité et de rusticité et c'est bien le cas, en dépit d'une "boutonnique" que l'on maitrise au bout de quelques minutes, ce bousin m'a plus, une prise en main sympa, un port agréable (fini le bipied dans le dos qui perso me faisait chier) et bien que je ne sois pas trop focalisé sur l'esthétisme une putain de gueule. Entouré de rouge, la goupille de démontage, se pousse de la droite vers la gauche, elle permet de démonter le fusil. En vert, le sélecteur de tir, présent sur les deux côtés, 3 positions: Full auto, coup par coup et sécurité En violet, le levier de commande de déverrouillage de l'"ensemble mobile" En blanc le levier pour enlever le chargeur. Pardonnez moi pour les appellations, je ne les connais pas donc j’essaie de faire au plus juste pour que ce soit compréhensible par tous. Au tir, ULTRA DOUX, la crosse amorti remarquablement bien le recul, déjà que le famas était doux et bien là messieurs, c'est du COTON! on ne sent rien et on peut tirer à gogo précisément avec une toute petite correction, pour se faire, j'ai utilisé les organes de tir d'origine, qui sont définis comme "organes de secours", et bien ça fait super bien le taf. Sur les organes de visée, la seule chose qui se règle c'est le guidon et c'est très intuitif! A l'entretien... comment dire... bah c'est simple, 10 minutes, la poudre ne se stocke pas, fini les grattages durant des heures, il n'ont aucune raison d'être. Fini aussi les petites pièces, l'"ensemble mobile se compose d'une culasse"complexifiée, d'un percuteur et d'un ressort qui ne mangent même pas la poudre. un vrai plaisir! Seuls bémols, comme cité plus haut, la garde main en Picatinny n'est pas très agréable ET la poignet pistolet beaucoup moins ergonomique que sur Famas. Si vous avez d'autres questions plus techniques...
  16. 16 points
    Non les deux serveurs qui ont eu un gros soucis après redémarrage suite a une mise a jours. Les disques de donnée connectés aux serveurs n’étaient plus reconnus pour une raison encore obscure (l’hébergeur est toujours aux abonné absent). Du coup j'ai du créer et reconfigurer deux nouveaux serveurs en essayant de migrer les disques de donnée sans tout péter ^^ ce qui est toujours un peu délicat surtout avec la base de donnée qui assez grosse.
  17. 16 points
    Sylvie Goulard est une "pure" Européenne, dans le genre mentalité post-nationale, et c'est une politicienne, pas une gouvernante. Ce qui semble l'intéresser en ce moment, c'est: - la possibilité qui commence à se profiler de remplacer les sièges britanniques au Parlement par des sièges "non nationaux" d'élus de tous les pays-membres redevables à aucun pays, mais à des partis trans-européens - prendre autant de contrôle possible de ce qu'il reste du MoDem ou, à défaut, les élus sur lesquels elle pourra mettre la main - avoir la peau de Bayrou et DeSarnez (qui font des cochoncetés ensembles, selon une rumeur de longue haleine), dont il est connu qu'elle ne peut pas les encadrer depuis trèèèès longtemps, ce qui la fait régulièrement revenir à la charge contre eux La seule force politique de Goulard est au Parlement européen, où elle est connue comme étant l'un des seuls vrais "dealmakers" (la qualité/pertinence des deals obtenus est une autre affaire.... Notamment d'opinion): elle manque de poids à Paris, et là, elle fait comme Marion Maréchal (qui prend ses distances par rapport à tantine et surtout Philippot qui va disparaître en faisant des crasses), se retirer pour se blanchir pendant la tempête, et mieux revenir après comme seul poids lourd du quartier encore disponible. Mais faut pas faire d'erreur sur cette dame: c'est une passionaria européiste qui se foutrait complètement de brader la BITD (ou de connaître sa valeur réelle et son positionnement) du moment que ça lui permet de négocier quelque chose à Bruxelles qui est pour elle le seul centre qui compte. Si elle s'est barrée, bon débarras, faut surtout pas la laisser revenir même quand la poussière des déchirements interne du (futur défunt?) Modem sera retombée. Heureusement, le score du parti réalisé dimanche, et celui d'En Marche, leur font perdre beaucoup d'importance. Pour le fait de sa démission par rapport au Salon du Bourget, mon avis à deux balles est qu'il faut pas chercher trop loin: la plupart de ces gens n'ont rien à foutre de leur domaine d'emploi, un ministère ne leur servant que de jeton politique et plate-forme/multiplicateur de force pour "jouer le jeu". Je ne crois pas que le Salon ait été, même pour une seconde, un facteur jouant à aucun niveau dans la prise de décision. Elle n'en a rien à battre; là, c'est le jeu de pouvoir dans le Modem/les réseaux relationnels du Modem qui compte, et l'image qu'elle essaie de se tailler, rien d'autre. Encore une fois, du point de vue des Armées, BON DEBARRAS.
  18. 16 points
    Ma cousine et son mari y étaient avec leur gamine de 6 ans 1/2 h avant l'attaque. Ils sont sains et saufs.
  19. 16 points
    ... la chute du mur -on avait des MIrage III C dont le radar voyait moins loin que l'oeil de leurs pilotes -on avait des Mirage 5F sans radar -seul le Jaguar pouvait envisager d'espérer tirer un jour de l'armement laser -le 530 pétait plus souvent à la gueu... du tireur qu'au cul de la cible -le pilotes de III E volaient au ras du sol de nuit ou par tous les temps avec des instruments de navigation qui feraient peur aujourd'hui -les pilotes avaient des casques tout blanc -y avait des appelés sur les bases qui avaient parfois le droit de nettoyer les verrières (merci mon adjudant -souvenir perso) -il nous arrivait les années noires de perdre l'équivalent d'un escadron par an ... -on avait plus de 500 avions Bref comme disait ce grand penseur Maître Folace: "toute une époque"
  20. 16 points
    Urgent. Erdogan c'est réfugié dans l'ambassade de la Fédération de Russie et demande l'asile politique au gouvernement russe.
  21. 15 points
    Quelques nouvelles de INCAS En fait si je donne ces nouvelles c'est que sans doute qu'une partie des travaux de INCAS sera intégrée au Standard F4. Donc quels sont les domaines où Thales travaille: En plus des travaux LEA il y a de la détection et du brouillage (dont les ampli en nitrure de Gallium): Au minimum, il faut avoir une détection large bande. On appelle ça du LBI, comme Large Bande Instantanée, mais par analogie, on peut l’appeler “du grand angle” du fait que la nécessité d’écouter sur la totalité de la bande limite la sensibilité (“la distance de vue”). Sur SPECTRA, a été ajoutée une détection bande étroite (“zoom”), qui ne fonctionne qu’à partir d’une plage de fréquence plus limitée (“un pointage”) mais qui apporte une meilleure sensibilité (technique superhétérodyne ou SH). Ses qualités intrinsèques permettent une localisation interférométrique dont on parle régulièrement dans les forums. Le besoin étant d’améliorer le temps de réaction, on voit l’intérêt à détecter plus tôt que ce que permet le LBI actuel et toujours sur toute la bande. Il faut en fait détecter à une distance cohérente de la détection et localisation SH. En plus, comme tout “grand angle”, il faut le faire avec potentiellement “une image chargée en signaux d’intérêt”. On peut dire qu’avec ses PEA la DGA fait travailler Thales sur ce 3ème niveau de performance, alors que les concurrents en sont probablement encore à préparer le 2ème niveau.
  22. 15 points
    La mauvaise fois frise parfois au ridicule. A plusieurs reprises les US ont demandés au Belges d'intervenir pour leur savoir faire et surtout la précisions de leur bombardement. Je vais pas sortir les chiffres qui en feraient rougir pas mal. Tiens, un pilote F16 belge a été cité dans la presse britannique pour avoir dégommé au 20 mm des poseurs d'IED devant un convoi britannique en Afghanistan mais cela pour certain, ce n'est rien. Ce fil est déconcertant de mauvaise fois, un belge en colère.
  23. 15 points
    P.tain, l'Express et leur soi-disant expert ... ils ne peuvent pas venir ici plutôt ? et ils auront toutes leurs réponses à leur questions plutôt que de telles inepties : "C'est une balle de petit diamètre, avec une très haute vitesse initiale, donc un pouvoir d'arrêt important", explique à L'Express Jean-Claude Schlinger, > Ben non, justement, les petits calibres ne sont pas réputés pour cela, première connerie "Du fait de sa petite taille, cette munition a une capacité dans le chargeur qui est plus importante que des gros calibres." Mouais, quoi que des munitions .300 Blackout par exemple ont une même capacité de chargeur, avec un calibre plus important, y a pas que le diamètre de la munition qui compte "Plus longue, moins compacte que le Famas, ce fusil allemand possède "un avantage certain pour la précision des tirs à plus longue distance", tout en pouvant être utilisé "en combats rapprochés". Intrinsèquement, si la longueur du canon est la seule et l'unique référence, ben non alors l'HK416 doit être moins précis à longue distance, vu que son canon est plus court ... démonstration par l'absurde de ce pseudo expert, c'est l'amélioration des caractéristiques des poudres et munitions qui permet de s'extraire dans une certaine mesure de la problématique de la longueur des canons. assure Jean-Claude Schlinger. "A ce titre, les petits calibres se généralisent dans toutes les armées du monde." , mais merde, cela fait environ 30 à 45 ans que toute les armées dignes de ce nom, moins une ou deux exceptions se standardisent sur les munitions de petits calibres hyper-véloces, les dernières récalcitrantes ont été l'Allemagne dans les années 90, la Norvège dans les années 2000 et dernièrement la Turquie, mais pour le reste la totalité ou presques des nations OTAN, une énorme partie des ex-bloc de l'est, plus tout le reste qui compte un peu (Israël; Chine, Australie, Nlle Zélande, Afrique du Sud, ...) Et puis le pompon de la connerie suprème : Le HK 416 F équipe les armées allemandes et américaines, et se trouve dans les rangs de certaines polices nordiques. "Il est également utilisée en Turquie, même s'il ne s'agit pas de l'arme réglementaire là-bas", selon Jean-Claude Schlinger. Quelle tissu de mensonge, pas une unité importante Allemande n'utilise le HK416, et il n'est pas réglementaire dans l'armée US, hormis quelques milliers d'exemplaires chez les Marines et dans les FS ... Et des Polices Nordiques, ben non pauvre con, l'armée Norvégienne dans son ensemble, et que je sache, c'est pas une police Nordique ... N.m de dieu l'Express, venez ici pour des experts gratuits. Clairon
  24. 15 points
    On l'a échappé belle. Imaginez la population française disant "Je suis Fillon"...
  25. 14 points