Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 03/27/2017 in all areas

  1. 3 points
    Un doc sur le Rafale https://vicatronic.fr/img/cms/Le Rafale.pdf
  2. 2 points
    On ne choisit pas qui est au contact c'est l'ennemi qui choisit pour nous. En revanche le groupe appui (à condition que ces armes soient faciles à mettre en œuvre) s'en sortira mieux, du fait de la puissance de feu. Le pb du groupe appui c'est le poids et l'emport de munitions et l'utilisation des armes à portée "utile" qui le fait forcément manœuvrer différemment des autres. Pour moi la solution c'est la modularité, des groupes égaux avec des équipes appui et voltige. Le CDS choisit son articulation selon la mission, groupes mixtes, groupes appui et voltige.
  3. 2 points
    Si on suit ton raisonnement, nous n'avons pas le choix non plus : C'est Rafale partout, le reste à la poubelle. Et des Rafale full option, tant qu'à faire... Il ne te reste plus qu'à apprendre le pragmatisme et à mettre les priorités au bon endroit pour être en adéquation avec la vraie vie.
  4. 2 points
    La bonne raison, c'est que les allemands, les britanniques et les italiens n'ont rien d'autre. Nous on envoie, comme eux, du matériel et du personnel adapté à la mission particulière de police du ciel. C'étaient des F1 CR en 2013. C'étaient aussi des Rafale en 2014, en complément, sur la base de Malbork en Pologne. Tu t'es fait une opinion sur la base d'informations partielles et mal interprétées, le tout orienté par un raisonnement de consommateur pour qui le dernier truc en vogue justifie de jeter tout le reste aux orties. Mauvaise pioche.
  5. 2 points
    Essai 2: avec la position des SAM connue 07:30 Un rafale chargé d'AASM part en pointe un peu en avant des autres, cap sur le SA-17 central .Tout les Rafale partent vers l'Est en TBA et silence émissions 07:50 le rafale de pointe passe en poussée sèche max 07:53 le rafale de pointe rentre dans les 200 miles de la position estimée de l'AWACS, allume son radar, et est détecté par l'AWACS à cause de ses émissions. C'était bien la peine de finasser. 07:54 le rafale de pointe passe en post-combustion, remonte en altitude, rentre dans l'enveloppe de tir du SA-17 central le SA-17 rentre à portée d'AASM (qui est un peu optimiste dans le jeu, c'est la même en moyenne et haute altitude), 2 AASM sont tirées (1 par radar de controle de tir du site AA) le tireur fait demi-tour pour sortir de la zone menacée par le SA-17 toute la ligne de défense AA avancée s'allume 07:55 la CAP1 de Su-30 (la patrouille de 2 Sukhoi à l'Ouest des montagnes, il y en a une autre appelée CAP2 à l'Est, et 2 Mig-29 sont aussi en alerte à 5 minutes sur le tarmac près des objectifs 3 et 4, c'est donné par le pdf) met le cap sur les rafale le rafale de pointe a rejoint le reste du groupe, qui est aussi repassé en haute altitude 07:57 le SA-17 tire sur les AASM les 2 AASM sont détruites. Zut. 2 autres AASM envoyés vu que les rafale sont en train de franchir le SA-17 central en passant à ras de l'enveloppe de tir du SA-17 Nord, et sont à portée de tir AASM 07:58 le SA-17 tire sur les rafale, qui font une évasive en rentrant dans l'enveloppe du SA-17 Nord les missiles n'ont pas assez d'énergie pour les rattraper les rafale détectent les Su-30 de CAP1 08:00 le SA-17 central intercepte les AASM à nouveau l'AWACS A-50 Mainstay est détecté au radar par les Rafale 08:02 les rafale ont franchi l'enveloppe du SA-17, rentrent à portée de Meteor des Su-30, 2 sont envoyés sur le Su-30 de tête, puis cap au Nord-Est pour garder de la distance Un Su-30 tire ses missiles R-27 (IR & semi-actifs) sur les rafale 03:03 les Su-30 détectent les Meteor qui leur arrivent dessus les meteor ratent parce que j'ai connement rompu le contact radar et ils n'ont pas eu de mise à jour de la position de la cible les R-27 ratent parce qu'il ont dégradé trop d'énergie (Ils n'ont pas de ramjet donc en limite de portée ils ont beaucoup moins de vitesse qu'un Meteor, et donc sont esquivables plus facilement) 08:05 nouvel échange longue portée de Meteor et R-27, cette fois en gardant le Su-30 dans le coin du cone radar de l'AESA (dans Command le RBE2-AESA a environ140° d'ouverture, c'est super pratique. En comparaison les Su ont des ouverture de 30° et donc n'y verraient pas grand chose sans AWACS. Ca va être important pour la suite) les meteor arrivent en phase terminale et les manœuvres évasives des Su-30 leur font rompre le guidage semi-actif des R-27. Ca laisse au rafale le temps de souffler et de se repositionner 08:06 les 2 sont Su-30 abattus par les Meteor le A-50 se barre plein Est à vitesse maximum, un rafale part à sa poursuite (les autres vont aussi plein Est mais sans pousser trop fort pour économiser du carburant) 08:12 la CAP2, composée de 2 autres Su-30 est détectée 08:15 les rafale franchissent la ligne de montagne au centre de la carte 08:16 un meteor est tiré sur l'AWACS, avec beaucoup de marge niveau portée, pour être sur de toucher (il ne reste plus beaucoup de meteor). le tireur rejoint ses petits camarades en prévision de l'engagement de la CAP2 08:17 l'AWACS est abattu les SA-10 autour des cibles s'allument les 2 Scalp-EG sont tirés vers le bunker 08:20 le dernier meteor est tiré sur un Su. Le tireur fait demi-tour pour rejoindre ses petits camarades restés en retrait qui assurent la couverture radar en restant hors de portée des R-27 CAP2 tire des R-27 en retour 08:21 les Su commencent de manœuvres évasives, ce qui leur fait perdre le contact radar, mais comment ils ont tirés des R-27 infrarouge les missiles continuent quand même les R-27 n'arrivent pas à rattraper leur cible qui fuyait et finissent au sol le 1er Su est détruit par le dernier Meteor disponible. Les Mig-29 décollent et mettent le cap sur les rafale 08:22 Le Su restant tire des R-27 à longue portée les rafale se séparent en deux groupes (Nord et Sud) pour le prendre en tenaille et s'approcher plus (il n'y a plus que des Mica sous les ailes, et ils ont une portée plus faible que le R-27, donc il va falloir la jouer fine) la séparation en 2 groupes permet d'avoir une piste précise juste avec Spectra vu que le Su a son radar allumé, et du coup on peut désigner le Su aux Mica même en s'enfuyant dans le direction opposée (dans Command les LAM ne sont pas directionelles) 08:23 les premiers R-27 n'arrivent pas à rattraper le groupe Nord, qui du coup remet le cap en direction du Su le Su rentre en évasive et les R-27 tirés vers le groupe Sud perdent le verrouillage semi-actif et s'autodétruisent 08:25 le dernier Su se prend un Mica (le dernier sur 3 tirés) tout les rafale remettent le cap plein Est vers les cibles 08:26 les Mig-29 qui viennent de décoller en alerte sont détectés par les rafale 08:33 les mig arrivent à portée de R-27 du groupe Nord, qui fait demi tour le groupe Sud essaie de se rapprocher par le Sud (les Mig n'ont pas détecté le groupe Sud, et les radar des SA-10 non plus) tentative de prendre les Mig en tenaille 08:34 le groupe sud engage, avec uniquement des mica IR pour rester discrets les Mig voient le départ de tir et du coup détectent le groupe sud. Pas de bol. Par contre ils partent en évasive et perdent le contact radar. Le groupe Nord en profite pour se rapprocher 1 Mig est abattu. L'autre engage le groupe Sud. Le groupe Nord l'engage et il part en évasive bataille au couteau avec le dernier Mig, qui même à 4 contre 1 défend chèrement sa peau 08:38 Au bout d'une demi-douzaine de Mica, le dernier Mig est abattu. Ouf. Le ciel est dégagé, il reste le SA-20 qui peut poser problème Le vol reprend vers l'Est 08:40 Les 2 scalp font mouche, la cible est détruite (juste endommagée dans Command parce que j'ai mis un bunker très durci) 08:47 Les rafale armés d'AASM (8 missiles restants) mettent le cap sur la base aérienne, celui de GBU-24 sur le pont à travers les SA-10, le rafale restant n'a plus rien sous ses ailes et reste en haute altitude pour assurer la situation tactique. Les autres plongent Les SA-10 engagent L'approche des objectifs: 2 Rafale contournent par le Nord, un va essayer de passer au milieu en TBA. Les lance-missiles avec marqué "10" à coté c'est des sites de SA-10. Au nord les bâtiments c'est la base aérienne avec les objectifs 3 et 4. Le pont est le bâtiment isolé au milieu des 4 groupes de SA-10 08:51 Passer à travers les SA-10 ça va pas être possible même en TBA, il arrivent à engager le rafale en TBA, du coup 2 AASM sont tirées pars un des rafale au Nord vers le site qui gène le plus Le tireur s'est trop rapproché et est abattu par un SA-10, et on perd du coup 4 AASM sur les 6 restantes. Ca s'annonce mal, il n'y a plus assez d'AASM pour tous les objectifs, on va se concentrer sur les AWACS au sol. Du coup on laisse tomber aussi pour le pont, c'est pas la priorité dans la liste des objectifs 08:53 Le SA-20 voit un rafale à portée et s'allume 08:59 le dernier rafale en approche de l'aérodrome tire ses 2 AASM sur les A-50 au sol. il est engagé par un SA-10 et le SA-20. Il retourne en TBA et les missiles perdent leur verrouillage Le dernier rafale tire ses AASM sur l'aérodrome et se taille avant de se prendre un SA-10 09:01 Une des AASM est interceptée par un SA-10 mais l'autre passe. 2 A-50 sont détruits. Suite et fin les 3 avions restants retournent vers l'Ouest. un rafale se crashe par manque de carburant, les 2 autres esquivent quelques missiles de SA-17 sur le chemin du retour mais parviennent à passer
  6. 2 points
    On est prêts à lancer les opérations, top départ! Essai 1: chronologie des événements 07:42 Les rafale commencent à L'ouest, en TBA et sans émettre au radar OPFOR n'émet rien sauf l'AWACS 08:00 l'AWACS détecte les rafale la position estimée de l'AWACS est à 200 nautiques, donc les rafale savent qu'ils vont entrer dans son horizon radar. Du coup ils allument leur radar pour voir ce qu'il se passe 08:02 Le rafale sont aperçus par un SA-15 08:05 Les rafale passent pile au-dessus d'un SA-17 (dont la position était inconnue), pas de chance. Le Sa-17 tire et les abat tous. Bilan: échec complet, ne passez pas par la case départ, ne touchez pas 20 000 francs. A la relecture du scénario, ils ont l'air de dire que la position de la plupart des SAM est connue par les Belges, donc je vais relancer une partie avec cette info du côté Belge, ça permettra de passer entre les sites AA et ça devrait se passer mieux (c'est pas difficile).
  7. 2 points
    Bon alors je m'y suis collé. J'ai pris le scénario 2: Air interdiction (page 187 et suivantes). En gros faut pénétrer une défense antiaérienne faite de SAM, SU-30, Mig-29 et AWACS, et ensuite détruire des objectifs fixes. Ca s'annonce tendu. Avant toute chose un résumé de la description du scénario trouvée dans le pdf: (les 15,17,10 et 20 sur la carte c'est les positions des site de SA-15,SA-17,SA-10 et SA-20) Dans Command ça donne ça: La vue coté OPFOR: J'ai essayé de trouver un coin qui ressemble à la carte du pdf, et j'ai trouvé un massif montagneux qui a la même tête en Roumanie, donc ce sera le terrain de jeu. En plus L'OPFOR (les ennemis) est équipé de matériel Russe donc on est dans le thème "La Russie envahit ses voisins", très populaire en ce moment. Coté Belge, on a droit à 4 avions, j'ai pris 4 Rafale B F3R. Au niveau des armes, j'ai pris: - 1 Rafale avec 2 Scalp-EG, 2 Mica EM, 2 Mica IR et 2 Meteor pour détruire le bunker (cible #1 dans la liste au dessus). La munition a l'air adapté (y'a un plan du bunker dans le pdf), et ça m'évite de m'approcher trop près - 1 Rafale avec 2 GBU-24 (https://en.wikipedia.org/wiki/GBU-24_Paveway_III), 2 Mica IR, 2 Em, 2 Meteor. Il visera le pont (objectif #2), le scénario exige 1 arme de 1000kg par pile de pont, et c'est la seule munition qui correspond pour le Rafale. - 2 Rafale avec 6 AASM laser, 2Mica EM, 2 IR et 2 Meteor chacun. Il viseront les hangars pour avions (obectif #3) et les AWACS sur le tarmac (objectif #4) Du coup au départ côté Belge la situation donne ça:
  8. 1 point
    Et comment tu le mets ton if ?????? Tu ne parles pas de virus ou de hacking mais d'un sabotage des équipes de développement qui laisserait volontairement des back-door dans leur code. De plus, avec des tests sérieux couvrant les exigences et justifiant le code mort (qui est souvent interdit), une back-door doit normalement être découverte car elle ne fait pas parti des spécifications.
  9. 1 point
    Ne pas ennuyer un raton laveur fou de la gâchette : https://encrypted-tbn3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQD4X_i114Y4UVFIbK7iNj_h3cDCWtPJMwbf054dn6-5GT96issEg
  10. 1 point
    Les HM Mk3i a bord du Mistral ont été navalises en 2015 (rotor repliable etc), donc à priori ils devraient être compatibles au JP5. 3.2t de carburant a bord, donc 13-13.5t avec les pleins et sans pax.
  11. 1 point
    On peut le dire d'ailleurs : depuis le 3310, Nokia fait vraiment des produits pourris. Bon alors, ces Rafale ?
  12. 1 point
    Oui mais la vraie question reste. Est-ce qu'au moins il sait correctement jouer?
  13. 1 point
    D’où l’intérêt de XP : très stable. Peut être le meilleur des windows... juste après VISTA
  14. 1 point
    Le Typhoon pour faire le lièvre habituel ?
  15. 1 point
    La Finlande vient d'envoyer sa RFI pour le remplacement de sa flotte de Hornet. http://puolustusvoimat.fi/en/article/-/asset_publisher/puolustusvoimien-logistiikkalaitos-lahetti-hornetin-seuraajahankkeen-aseistusta-ja-muita-varusteita-koskevan-tietopyynnon
  16. 1 point
    je pense que c'est un mélange des 3 avec un petit plus pour empêcher le ripage latéral en cas de fort roulis
  17. 1 point
    Avant de tout jeter de l' OTAN, il faudrait peut-être considérer que cette organisation peut évoluer, et que l'on peut, en France, influencer cette évolution ...Même si cela fait longtemps qu'on attend, je sais, je sais ... Voyez "La Grande interview" de Air & Cosmos papier du 24/03/2017, sur 5 pages: général Denis MERCIER, Commandant suprême Alliés Transformation de l'Otan ... + intro: http://www.air-cosmos.com/interview-exclusive-du-general-denis-mercier-92283 On y voit que cet ancien ( pas si ancien ) Chef d' EMAA ( 2012 à 2015 ), qui explique son rôle, équivalent n°1 de l'OTAN ( pour les opérations de demain ) à côté du responsable des opérations d'aujourd'hui ( autre n°1 ) Il y a du souffle et de l'ambition
  18. 1 point
    Ça y ressemble. Mais n'oublie pas que ce fusil est toujours utilisé de nos jour (par le MVD Russe par exemple) et que de nombreux Américains pensent que le M1911 est le meilleur pistolet jamais créé. Alors si un M1911 n'est pas considéré comme obsolète, pourquoi est-ce que qu'une SKS le serait?
  19. 1 point
    l' AW101 MERLIN diam rotor 18.59 m , et 14.6 tonnes je crois avec une distance de sécurité rotor de 6 à 7 m normalement par rapport à l'obstacle le plus proche sinon droit technique de posés sur tous les spots ; - NH90 diam rotor 16.30 m - TIGRE diam rotor 13 m - AS532 diam rotor 15.60 m la "pudeur de Gazelle" ; diam rotor 10.5 m devrait faire l'affaire sur le 1 seulement SUPER STALLION diam rotor 24 m , 33 tonnes
  20. 1 point
    En fait j'ai écrit ça parce que je suis un fan inconditionnel du 2000, que j'ai "trouvé" ça marrant de rabaisser le Typhoon, mais finalement je n'ai pas trouvé de smiley-coeur pour souligner le côté parti-pris de mon intervention...
  21. 1 point
    La dernière visite de François Hollande a l'étranger se fait dans les pays de l'ASEAN ou il semble que l'on veuille profiter du retrait américain sur le plan économique pour se faire remarquer : http://m.huffingtonpost.fr/alexandre-michel/visite-hollande-malaisie-singapour-indonesie_a_22010440/ Et la Mission Jeanne d'Arc montrera les couleurs de la France dans la région.
  22. 1 point
    Il est bien gentil l'Abou Djaffar, mais son texte est quand même plus que contestable. Comparer la répression d'un mouvement de subversion et d'assassinat certes cruel mais marginalisé et techniquement peu doué... avec une guerre mondiale contre la deuxième puissance industrielle et première puissance scientifique mondiale suivant comme un seul homme un chef charismatique mégalomane dont la doctrine se résumait à une adoration du Moloch ! Heureusement que le ridicule ne tue plus Oui. L'auteur le démontre bien. Ah bon. Donc les djihadistes sont sur le recul en Irak comme en Syrie, la version E.I. est en train de perdre Mossoul, la version Al Qaeda a perdu Alep... mais "ils sont en train de gagner" ? Eh bien je leur souhaite de continuer à gagner de la sorte, parce qu'ainsi ils finiront par perdre tous les territoires actuellement sous leur coupe en Syrie comme en Irak Donc leur objectif est d' "isoler les communautés les unes des autres" en France et en Europe ? Ah ils cachent bien leur jeu les bougres, quand leurs proclamations publiques visent la création et l'expansion d'un Etat sunnite salafiste sur toutes les terres traditionnellement musulmanes, quand leur principal effort militaire et de loin porte sur cet objectif, quand la quasi totalité de leurs "soldats" sont amenés en Syrie et en Irak ou dans un autre territoire sous leur coupe pour contribuer à cet effort. Alors qu'en fait, c'est "isoler les communautés les unes des autres" en Europe qu'ils veulent ! Heureusement qu'Abou Djaffar est là pour nous éclairer, moi je m'y serais laissé tromper ... L'auteur a parfaitement raison. Regardez toutes les milices qui se saoulent le soir avant d'aller faire une descente dans tel quartier pour "casser" du musulman à la batte de base-ball. Est-ce que ça n'arrive pas tous les jours ? Vous voyez bien que la France démocratique, laïque et éduquée ne sera bientôt plus qu'un souvenir. Je me demande si l'auteur a entendu parler du concept psychologique de "projection". Lequel consiste à attribuer à autrui des sentiments que soi-même on éprouve mais qu'on ne souhaite pas (s') avouer... Ce n'est pas parce que l'auteur a le trouillomètre à zéro que c'est le cas de tout le monde. Edit : Je retire la phrase plus bas, qui à la relire était plus un mouvement d'énervement qu'une analyse et où je dépassais le raisonnable. Je la laisse parce que je ne souhaite pas cacher une erreur, mais je ne la soutiens plus.
  23. 1 point
    Je ne sais pas. Tiens, il y en a un qui suit... Mais la Belgique veut une configuration en tous points identique à celle du pays vendeur et la phase de préparation des propositions s'arrête à la mi septembre.
  24. 1 point
    En admettant que la Russie ait été jusqu'ici inf...ue de construire un système de paiement national, et que diverses désorganisations et corruptions difficultés internes retardent encore le projet, la "force de frappe" permettant d'équilibrer la menace que le Bloc occidental actionne ce levier d'attaque économique massive que serait la fermeture du réseau Swift aux banques russes existe déjà. Sous la forme d'un gros robinet, avec l'essentiel de la consommation de gaz européenne plus à peu près 12% de la consommation de pétrole mondiale en aval... et le doigt du Kremlin sur l'interrupteur. Bref de quoi provoquer une crise économique mondiale - ô combien ! Utiliser ce levier d'action brutal et massif en temps ordinaire serait bien entendu pratiquement impossible pour plusieurs raisons économiques et politiques - pensant à la politique interne en premier lieu. En temps de guerre économique ouverte, visible et indéniable du Bloc occidental contre la Russie telle que la signerait une décision de blocage du réseau Swift, il serait tout à fait utilisable. Parce qu'alors Родина-мать зовёт (La Mère Patrie appelle) et toute cette sorte de choses. La Russie n'a aucun besoin d'un moyen d'encourager Wikileaks à faire ce qu'il fait déjà, par exemple exposer les turpitudes du Democratic National Council. A supposer encore que Assange et les autres lanceurs d'alerte aient besoin du moindre encouragement ... Voici le dernier sondage de Levada sur Navalny qui date de février 2017 (version en anglais) Les questions sont détaillées, mais s'il faut résumer avec quelques chiffres : - 47% des Russes savent qui est Navalny, - Parmi ceux-là, 16% expriment un sentiment positif, 43% un sentiment négatif - Toujours parmi ces 47%, 1% sont décidés à voter pour lui à la présidentielle, 9% pourraient voter pour lui Nous ne parlons pas d'une Le Pen, mais au mieux d'un Dupont-Aignan les bons jours, voire d'une Arthaud les plus mauvais. Le Vladimir, à voir ces chiffres, il pourrait dormir sur ses deux oreilles... Ce qui soit dit en passant fait apparaître d'autant plus stupide la réaction du pouvoir aux manifestations d'hier contre la corruption. Quand il aurait été si facile de "laisser p...er"... répression des manifs qui certes n'avaient pas été autorisées (ce qui en soi était déjà stupide) et centaines d'arrestations. Quand il aurait été naturel et pas menaçant pour un sou de parler en quelques mots de ces manifs aux journaux télévisés... ce fut le silence complet. Quand il aurait été si facile de créer une commission pour enterrer le sujet répondre aux inquiétudes exprimées, suite à quoi quelques lampistes auraient été sacrifiés, permettant à la pression de retomber largement... sourde oreille et rien d'autre. Or les manifs ont montré que si les partisans de Navalny sont peu nombreux, ils sont décidés. Qu'ils sont jeunes, se mobilisant par les réseaux sociaux. Et les chiffres des vidéos Navalny en ligne montre l'audience du sujet "anti-corruption" est beaucoup plus large que ce noyau militant déterminé mais très réduit. L'incompétence de gens qui laissent un opposant politique certes peu apprécié récupérer pour lui seul un sujet populaire est criante. Ce qui pose la question soit dit en passant de savoir si Vladimir est aussi incompétent qu'eux - culture KGB peut-être, après tout c'est sa formation initiale ? - ou s'il est aux fraises, je veux dire en train de s'occuper de politique étrangère. Anthropomorphisme tout à fait déplacé, M'sieur Shorr Kan. A moins que tu ne sois toi-même un raton laveur ?
  25. 1 point
    Je repensais à un truc : on aura une annonce d'achat de HMDs pour l'AdlA au plus tard c'est été, c'est obligatoire...
  26. 1 point
    La suite est plus intéressante. En fait il traduit un message en arabe trouvé sur les réseaux sociaux, et s'interroge sur les actions prises par les pouvoirs publics contre l'auteur, arguant du fait que le phrasé utilisé dans le message est très proche de celui employé par un djihadiste menaçant de commettre un attentat, en plus de constituer une apologie du terrorisme, et que l'auteur est tout à fait identifiable puisque toutes les informations personnelles permettant de retrouver cet individu sont disponibles sur ce même réseau social... C'est le fil directeur de la vidéo. Sans adhérer à l'ensemble des propos qu'il semble tenir sur d'autres de ses vidéos, ses interrogations sont dans celle-ci assez légitimes. Il constate simplement que les apologistes du terrorisme islamique ne se cachent même plus.
  27. 1 point
    En Israël, ça me paraît hautement improbable. Ils ont une enveloppe fortement dotée par l'administration américaine, de l'ordre de 3,8 milliards de dollars annuels. Or ces sommes doivent être en très grandes proportions consacrées à l'acquisition de produits américains, ce que déplorent nombre de sociétés israéliennes productrices de matériel militaire. L'argent directement investi par Israel dans la défense doit donc être presque intégralement injecté dans l'économie israélienne. La seule alternative envisageable au F-35, en l'absence de solutions locales, c'est donc l'acquisition de nouveaux F-15, F-16 ou éventuellement F-18 sur les fonds octroyés par l'administration américaine. Ensuite, je ne suis pas sûr qu'il faille interpréter le passage sur le Rafale comme tu le fais. Shapir semble craindre une réduction du rapport de forces entre Israel et ses voisins régionaux. Dans ce contexte, pas évident qu'un F-35 puisse offrir la supériorité souhaitée face à des voisins équipés de Rafale, à savoir l'Egypte, le Qatar, et éventuellement Emirats Arabes Unis. C'est du moins ainsi que j'interprète le passage sachant l'endroit où ilprend place dans le texte.
  28. 1 point
    A lire ce lien , Rupture coté diésel et coté turbine http://www.rusnavyintelligence.com/2016/03/turbines-pour-la-marine-russe-de-l-eau-dans-le-gaz.html 1 . coté turbine rupture avec Zorya MachProject Avec cette combinaison sur projet 11356 http://eng.zmturbines.com/?rubs=products&srub=1245353770&sart=1245932861 http://eng.zmturbines.com/?rubs=products&srub=1245353770&sart=1245820668 "attendre 2020 que le russe Saturn (Rybinsk) mette au point des turbines indigènes" En tout cas la théorie turbo réacteur, certes avia , semble être maitrisée à Moscou , on dirait http://flightcollege.com.ua/library/3_ТЕХНИКА_И_ТЕХНИЧЕСКИЕ_НАУКИ/39_ТРАНСПОРТ/39.5_ВОЗДУШНЫЙ_ТРАНСПОРТ/39.551 АВИАЦИОННЫЕ ДВИГАТЕЛИ/Учебник Пермь/TOM1_ALL.pdf 2 . coté diesel rupture avec MTU , mais ils ont du Zvezda et du Kolomna "L'allemand MTU a également mis un terme à sa coopération militaro-technique avec la Russie, et a cessé de livrer les turbines diesel pour les corvettes lance-missiles des projets 20385 et 21631, dont un lot est en cours de construction au chantier naval Gorki (Zelenodolsk) pour la flotte de la mer Noire." alors ici on parle de turbine diesel ? soufflante de diesel ? a) du Zvezda M520 radial 56 cylinder diesel engines pour projets corvette http://www.prof-ges.com/lectures/HTL 2012 reccords in the engine world 260212.pdf http://articles.maritimepropulsion.com/article/Launch-of-Russian-Project-21630-Buyan-Class-Corvette11835.aspx reste dubitatif coté maintenance pour ce moteur étoile à 56 cylindres et à 2000 rpm b) du Kolomna 16D49 de 4.412 kw constitué en 2 ensembles propulsifs et des hélices à pales fixes "Marine diesel-diesel aggregate ДДА with full power 12000 hp is intended for use as a component of the main marine propulsion plant driving fixed-pitch propeller. Environmental friendliness Diesel engines making up the aggregate fully satisfy the requirements of the Sea register for harmful emissions and may be operated in any climatic conditions.Diesel-diesel aggregate ДДА 12000 is intended for driving fixed-pitch propeller and includes 2 modern diesel engines 16D49 rated 6000 hp each. It also includes 2-speed reduction gear with noise isolating coupling providing combined and separate operation of diesel engines, local microprocessor-based control and protection system. The microprocessor-based control system permits to adjust engine load, to provide reverse operation modes and to shut off one of the engines if necessary. Kolomensky Zavod takes an active part in the process of revival of the Russian fleet. Diesel engines Д49 are being installed in submarines "Lada" and "Amur" – the most advanced projects of the XXI century" http://www.kolomnadiesel.com/eng/productions/diesel_engine/d49/dda/
  29. 1 point
    Oups ! Autant pour moi, j'ai oublié des mots et un article qui précisait les conditions de l'opération égyptienne dans le massif du Jabal al-Halal : Egypte: dix soldats tués dans des attentats dans le Sinaï, 23 mars 2015 En Egypte, dix militaires ont été tués jeudi dans deux attentats dans le centre du Sinaï. Par ailleurs, quinze terroristes ont été tués, a indiqué le porte-parole militaire. Depuis deux semaines l’armée a lancé une vaste opération visant une région qui sert de refuge aux membres du groupe Etat islamique du Sinaï. http://www.rfi.fr/moyen-orient/20170323-egypte-bombes-sinai-morts-soldats-explosion-jihadistes-ei
  30. 1 point
    On peut réellement défilé les armes a la main sans que la police n'interviennent ? Cette article me laisse un drôle de goût sur le délabrement de l'État de droit outre Atlantique.
  31. 1 point
    Les sous-marins nucléaires et les sous-marins classiques sont certes deux sous-marins, mais sont de nature totalement différentes. La vérité des pays qui savent les construire et les possèdent, ainsi que leurs caractéristiques nous disent la vérité de ces armes. Les sous-marins AIP/ Diesel-electrique sont des sous-marins de défense de petites nations qui sont bien souvent des "victimes" des puissances impériales (terme un peu galvaudé avec toutes les utilisations faites, mais qui signifie bien la projection de puissance chez l'autre car notre "chez nous" est "chez lui" avec la présence d'intérêts internationaux de haute intensité stratégique). Ils servent de petite capacité de nuisance que la puissance impériale devra prendre en compte, et qui pourrait éventuellement la faire patienter, mais certainement pas la faire reculer si cette dernière estime que son intérêt est d'agir par la force. Ils peuvent également servir entre puissances locales qui se font la gueguerres pour leurs "petits" intérêts régionaux. Il est d'ailleurs intéressant de voir que les deux grands perdants de la 2nd Guerre Mondiale, qui sont deux imperium vaincus et en sommeil, ont des sous-marins AIP... ils n'ont plus d'intérêts stratégiques à défendre par la force à l'internationale . Ils se contentent de gagner le plus possible dans les règles édictées par le dominant (pour le moment). Bref l'AIP c'est bien et gentil, et puis bon on peut en vendre aux petits gars qui veulent avoir un sous-marin parce qu'ils ne se sentent pas trop en sécurité et qu'ils veulent faire un peu balèze. Par exemple je ne vois pas trop ce que le Chili irait faire avec des sous-marins atomiques dans le Golfe Persique. Pour les vrais durs il n y a qu'une seule solution: l'atome. Les sous marins nucléaires, de par l'énorme intensité capitalistique placés dans cette production, sont bien des armes de nations capables de projeter leur puissance chez les autres. La propulsion nucléaire demande un investissement colossal pour l'acquisition des savoirs-faire. On peut tout à fait interpréter les problèmes rencontrés sur les réacteurs navals anglais comme une acquisition incomplète des savoirs nécessaire à la maitrise de ces design complexes : comme les Américains leur ont beaucoup donné, ils ont finalement très peu cherché par eux-mêmes et sont DEPENDANTS. Nous le savons tous à notre niveau: on ne retire pas le même niveau de compréhension d'un exercice que l'on cherche soi-même et de celui pour lequel on regarde la solution... C'est à peu près aussi simple que cela. La France s'est à une époque donné les moyens de réussir à défendre ses intérêts et depuis certaines courroies de l'appareil étatique profitent de l'inertie pour préserver ces savoirs-faire durement acquis. Ainsi les Barracudas sont (à ce que l'on sait) toujours faits en totale autonomie par la France, et ce même si on voit clairement que le capitalisme français est vassalisé aussi bien de l'intérieur ("élites" qui ne voient plus grand chose), que par le rapport de force visible (peur de la justice américaine etc...) Nos deux fabriquants de turbines n'ont-ils d'ailleurs pas été rachetés par GE?. Le Chine est de son côté en train d'acquérir les savoirs-faire et sa base industrielle en constitution depuis 40 ans l'y aide beaucoup. Toutefois elle demeure archaïque et très fragile sur de nombreux points, et sur les sous-marins atomiques on peut surement dire qu'ils correspondent plus ou moins à la 3ème génération soviétique (un peu mieux peut-être, surtout au niveau du système de combat probablement). La Russie a consommé une part immense de sa richesse pour construire ses bateaux noirs atomiques mais l'accouchement a été douloureux pour les équipages, les ouvriers et l'environnement. De la même manière le résultat a été mitigé du point de vue de la disponibilité, de la fiabilité, du rayonnement acoustique etc... Les Russes sont des gens brillants mais l'arriération capitalistique de leurs pays s'exprimait en partie par le manque de bons ingénieurs: des mecs pratiques de haut niveau qui trouvent des solutions fiables pour le réel. Rickover l'avait d'ailleurs tout de suite remarqué en visitant le Lénine et en inspectant son compartiment réacteur. Il avait par la suite dit que les OK-150 avaient été "réalisés par des physiciens et non des ingénieurs". Par exemple foutre les 3 réacteurs dans le même compartiment sans séparation entre les trois... c'est toujours le cas pour les deux OK-900 qui équipent les brises glaces Artika. Les nouveaux brises-glaces russes verront "enfin" une séparation physique de leurs réacteurs. "Last but not least" les Etats-Unis qui est l'imperium vainqueur du grand match de boxe de 39-45 et qui était donc le seul à pouvoir mettre au point l'arme qui assiérait un peu plus sa domination. Le résultat est la création d'une immense flotte atomique extrêmement fiable (leurs deux accidents sont plus dus à une envie inconsciente de voir jusqu'où ça pourrait tenir sans gros entretien) et surtout toujours remise à niveau. Le rythme de production a été également particulièrement impressionnant pour sortir leur "41 for Freedom" en seulement 7 ou 8 ans! Et avec leur flotte sous-marine ils peuvent projeter une force colossale (escorte, S&D, bombardement à terre, blocus...) très loin de chez eux pendant très longtemps... Cette arme sert à ça puisque leur "chez eux" est partout ^^. On ne va pas tenir compte de l'Inde parce que voilà... Peut-être pour plus tard. Au vu de ce panorama atomique de sous les mers on voit qu'il y a deux imperiums nucléaires techniquement autonomes et avancés: la France et les USA, avec le premier qui est presque entièrement soumis au second, et qui y perdra probablement son savoir faire sur le long terme. Mais évidemment au niveau de la masse de moyens il n y a aucune comparaison possible, sauf si un Rubis est capable de couler environ 8 ou 9 sous-marins US parce que après tout... "ba génie français représente quoi". J'ai surement été un peu dur avec la Russie, et même si on ne sait jamais trop, leurs dernières productions n'ont pas l'air dégueulasse. En résumé, l'AIP c'est bien pour être un peu moins à poil, mais quand t'es le caïd de la cours de récré et bien tu te balades dans ton sous-marin nucléaire. PS: ça c'est une phrase de conclusion ! Yeahh.
  32. 1 point
    Quand on te donne un cheval, tu ne regardes pas ses dents.
  33. 1 point
    Difficile à savoir au final: ça fait un bon moment qu'il présente le sujet otanien sous cet angle, ayant décrit cette "ardoise" que devraient les pays européens aux USA, comme s'il y avait un compte courant qu'ils refusaient d'approvisionner depuis des années. Il évoque la chose ainsi depuis qu'il a commencé à parler de l'OTAN dans sa campagne électorale. En venir à une version écrite de l'ardoise ne serait pas un grand stretch, même si la foutre effectivement sous le nez de Merkel, en personne, ça serait maousse, un mélange de couilles, de sans-gêne, d'insulte et de connerie.... Bref, ça étonnerait assez peu du personnage. Surtout qu'au final, une fois le choc passé, et si les Youesses trumpiens gardent ce genre de discours même juste en arrière-plan, ça peut simplement être utilisé comme de la tactique de négo, aussi débile et potentiellement dommageable que soit cette "position initiale". Si la posture du nouveau président est de jouer les tarés ignares ruant dans les brancards, laissant planer l'inquiétude et ne devenant jamais réellement fiable, après tout, c'est une position. Je doute juste que ce soit très productif pour les USA.
  34. 1 point
    Nuance, les serveuses on fait défections l'année dernière. La, on parle de leur futur insertion dans la vie professionnelle en Corée du Sud en retournant faire des études.
  35. 1 point
    Désolé, mais cela ne change rien à l'affaire... eux n'avaient peut-être pas le choix, nous si... et à l'arrivée, le fait est qu'ils envoient depuis près de 10 ans des appareils d'une génération plus récente. Et tu ne devrais pas prendre les "raisonnements de consommateur" à la légère. Nous parlons de symboles politiques, pas d'efficacité réelle. Parce que voilà ce qu'ils pensent les "consommateurs": http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/pologne-militaires-francais-ont-mal-a-regarder-vers-l-est-104522 Alors après, tu as le droit de te moquer de l'opinion des baltes et des polonais, c'est un autre débat, mais quand on envoie des 2000-5 plutôt que des Rafale, non, le symbole n'est pas le même. Et d'ailleurs, quand cela chauffait un peu trop avec les russes, nous avons envoyé en Pologne... 4 Rafale.
  36. 1 point
    Il manque une virgule en fait
  37. 1 point
    Apparemment Trump a littéralement présenté à Merkel une facture de 300 milliards d'euros pour des "retards de paiement à l'OTAN": http://www.independent.co.uk/news/world/americas/us-politics/donald-trump-angela-merkel-nato-bill-defence-ignore-usa-germany-spending-a7650636.html Non seulement c'est un clown en public, mais en fait dans ses conversations privées avec les chefs de gouvernement il est pire.
  38. 1 point
    Ca me rappelle l'histoire de Klipper et Ariane V, cela avait fait long feu, ca a été un échec. le seul truc qui semblait un temps crédible était la version de l'ATV en CRV/CTV pour le mode habité, mais ils n'ont pas osés prendre le risque. on n'avait jamais été aussi près, avec le succès de l'atv. mais raté c'est pas de sitôt qu'on aura une nouvelle occasion. Si il faut qualifier le lanceur pour le vol humain, il faut le concevoir dès le départ comme l'était pour ariane V, à ses débuts, a cause de la redondance des systèmes nécessaire au vol humain. hors je n'ai rien vu sur ariane 6, qui indique qu'ils intégreront ce cas d'utilisation, donc ne pas révez pas trop vite il y a eu tous les autres projets qui sont tombés à l'eau. meme la capsule dlr on en parle plus. kilpper+ariane Moebius est imaginatif, une version perso Hermes+ariane
  39. 1 point
    Moi j'en ai rêvé en tout cas. Content de voir que je ne suis pas le seul à avoir ce fantasme honteux ........gros canon dressé vers le ciel, phallus tout ça .......
  40. 1 point
    Sauf qu'à la différence d'un éventuel dérivé d'XIV ou vehra, le Dream Chaser est presque prêt. Ce serait chouette que l'Europe puisse enfin lancer des astronautes - presque - par ses propres moyens, mais la question que je me pose est de savoir est-ce que la chandelle vaut le surcoût pour faire de l'A6 un lanceur man rated ? Dans un environnement devenu beaucoup plus compétitif que par le passé, j'ai tendance à penser que non.
  41. 1 point
    Je pense qu'il faut clarifier les choses , car on passe du haut intensité à du moyenne intensité, et d'un seul coup on met en avant les capacités de protection et le fait que cela compliquerait la donne à un adversaire en terme de moyens à avoir pour détruire un AUF1 , alors que le CAESAR lui offre plus de possibilités au niveau faiblesse . Sur du haute intensité , dans tout les cas nous verrions nos pièces être détruite . Mais sur du moyen intensité aussi . Idem en basse intensité. Tout simplement pour une simple raison , la capacité d'obtenir des lances missiles portatifs . Moi j'observe que l'exemple de la guerre au Yémen ou celle menée au Liban par Israël dans la dernière guerre. Sans avoir besoin d'avions ou d'artillerie le Hezbollah ou les Houties ont causé de la casse à des armées moderne , certes toute n'ayant pas le même niveau en terme capacité opérationnelle et morale . On observe quoi dans ces guerres ? L'Artillerie reste à distance , ne subissant aucune attaque de combattants isolé . Pourtant cela pourrait arrivé , on l'a vu en Irak . Mais la bulle de sécurité est de mise . Neamoins si une phase offensive verrait l'artillerie ce déplacer , on aurait toujours un risque d'être attaquer par des éléments qui ce laisserait dépasser . Franchement , au vu de la dispersion de lance missile AC portable fourni à la rébellion en Syrie par exemple , je pense que sa ne ferait aucune différence , le blindage d'un AUF1 ne ferait pas mieux que celui du CAESAR en ce prenant un missile ... Si peut-être pour les servants qui seraient débarqué , par contre pour l'équipe de piece de l'AUF1 , je pense qu'au vu du sort des équipages de chars israélien ou saoudiens, les turcs aussi en Syrie , ou l'armée du regime syrien je me dis que la donne menace lance missile AC met à mal ce sentiment de sécurité qu'apporterait un blindage d'AUF1 . On critique l'alourdissement des véhicules, mais que ce soit pour du haute intensité ou l'adversaire aurait un tas de moyens , on observe que les guerres actuelles vont voir ce disséminés des lances missiles AC portable ... Donc que le blindage de nombre de vehicules moderne comme celui d'un warrior , Bradley, VBCI , d'un M109 , d'un piranha ou d'un griffon , etc ... etc ...celui de l'AUF1 ne pèse plus rien face à ces nouvelles armes . Moi je vois que les missiles Tow servent aussi énormément à la destruction de VCI ou de vehicules léger ... de fantassins à pieds ... Car oui le missile AC portable est devenue une arme AP , du sniping lourd longue distance ...Donc que les fantassins débarqué ou embarqués sont maintenant nullement à l'abri avec la menace lance missile portable AC . Alors désolé mais actuellement , le risque n'est plus celui du RPG7 ou de la mitrailleuses lourdes ou légères , les armes légères, mais bien un lance missile AC portable . Moi j'observe qu'en Syrie , les artilleurs ne ce font pas détruire par des éléments isolé , tout simplement parce que l'artillerie reste toujours trop éloignée tout en gardant une bulle de securité . Dans ces guerres " bâtarde" , on s'aperçoit que le risque pour les artilleurs restent minime et que si cela arrive , ce sera la destruction totale avec un lance missile AC portable ... Donc au final , je reste sur mon sentiment que le blindage ne veut plus rien dire , tout simplement par l'arrivé de lance missile AC portable . Donc voila , qu'on me présente l'AUF1 comme un moyens rapide pouvant ce deplacer aisément ok , mais le côté protection sécurité d'un blindage dans du basse , moyenne et haute intensité reste un faux sentiments de sécurité au vu de la dissémination de lance missile portable AC , tout en observant que l'artillerie reste même dans l'offensive dans une bulle de protection. Personnellement je pense que les CAESAR, AUF1 ,LRM , 120 mm reste un ensemble qui ce complétera dans du haute intensité . Si je compare avec les US , on a une longueur d'avance , même nos TRF1 ancien sont des pièces ultra rapide au niveau mise en batterie et disposition de route . Le problème qui ce pose s'est que l'on oppose des concepts alors que pour moi tous ont leur place dans du haut intensité. Pour moi il y a un marqueur net et comparatif qui mettront justement le grand avantage que nous avons avec nos pièces divers et variés en terme de 155 . Les US ont des pièces de 155 automoteur, et des M777 . Les US comptent sur leur puissance aérienne. Et pour l'instant face à un adversaire comme l'armée irakienne tout a fonctionné. Mais face à la Chine ou la Russie , la donne serait différente du point de vue aérien et artillerie. Néanmoins en quoi consisterai une guerre face à des puissances de même niveau ? Aucune victoire au final . Quel posture et ou ce situerait les combats , sur quel terrain ? Quels effectifs et pays allié de part et d'autres ce ferait face ? Alors actuellement on ne peut du point de vue budget miser sur une dotation égalitaire entre CAESAR et AUF1 , par contre ils nous reste la possibilité d'avoir encore 24 pièces dans un contexte d'armée à vocation expéditionnaire. Donc largement de quoi gérer une place dans une coalition d'importance. Maintenant si on garde une marge s'est aussi pour être capable d'inverser les besoins , donc de pouvoir lancer un nouveau programme de canon automoteur sous casemate , et la on inverserait rapidement la dotation qui verrait des régiments passé sur du 155mm automoteur. Pour de la mauvaise rencontre et le blindage , voir mon message plus haut avec l'idée que l'artillerie a une bulle de sécurité même dans l'offensive et que la dissémination de lance missile AC portable avec la guerre au Liban , mais aussi en Syrie rend caduque tout sentiment de sécurité au niveau blindage des AUF1 étant donné que le lance missile AC portable n'est plus uniquement une arme AC mais aussi anti vehicule léger non blindé , ou blindé au niveau VCI , ainsi qu'une arme anti position ou anti personnels comme on l'a vu en Syrie . Pour le reste , pour moi nous avons l'avantage vis à vis des US , entre le TRF1 , le CAESAR, l'AUF1 , le LRM et le mortier de 120 mm , tout ces moyens auraient leur place dans du haute intensité. Certes ils ont du M109 ,du LRM , mais leur M777 , il est pas pratique à ce niveu . Bon pour l'intérêt du M777 s'est qu'ils peuvent l'héliporter . Néanmoins nous autre avec le 120 mm même si il tire moins loin il a pour lui sa taille et son poids , la quasi même efficacité qu'un obus de 155 mm . L'USMC ne sait pas trompée en adoptant le mortier de 120 mm français. On doit voir le côté complémentaires de nos différentes pièces d'artillerie et non perpétuellement les opposées . Moi le coup du blindage est une fausse bonne raison ...comme je l'explique plus haut . Par contre les qualités de mobilité et de puissance de feu la s'est concret pour défendre l'AUF1 , face à ceux qui pensent qu'il devrait disparaître ( ce qui n'est pas mon cas ) .
  42. 1 point
    C'est contesté. L'usine électrique du barrage (de Tabqa) aurait été touchée avant d'être remise en service, mais il ne s'agit pas du barrage en lui-même. En revanche, plusieurs sources annoncent que Daesh demanderait à la population de Raqqa de fuir, ce qu'elle ferait. Le fond de l'affaire sera connu avec certitude du public plus tard : une bonne de désinformation circule manifestement dans tous les sens. La fuite de la population serait certes une opportunité de fuite, pour tout un tas de gugsses de Daesh, mais ce serait aussi plus simple de prendre Raqqa vidée de ses civils. Daesh entend-il se débarrasser de bouches inutiles avant un siège, tout en conservant assez de boucliers humains ? La coalition entend-elle favoriser le départ des civils par une opération de désinformation ? Daesh envisage-t-il faire sauter le barrage tout en imputant le crime à la coalition ? Tiens, d'ailleurs, à l'instant : Si je lis bien les cartes et en ne tenant compte que des axes majeurs, la voie de retraite est d'ors et déjà coupée à l'Ouest de Tabqa, depuis deux jours.
  43. 1 point
    Aux dernières nouvelles, l'essentiel des interceptions réalisées au-dessus de la Baltique concerne des appareils russes en transit régulier entre la Fédération de Russie et l'enclave de Kaliningrad. Généralement, ces rencontres se passent bien et ne posent aucun problème. Ça n'a pas été le cas en revanche de quelques incursions russes dans les espaces aériens estonien et suédois ces dernières années.
  44. 1 point
    Triste anniversaire : Yémen, deux ans après : la guerre oubliée Le Yémen est plus instable que jamais. Ce 26 mars marque le triste anniversaire des deux ans de l’escalade du conflit dans le pays. https://www.franceinter.fr/monde/yemen-deux-ans-apres-la-guerre-oubliee Deux ans de guerre au Yémen, la coupable indifférence de la France https://www.franceinter.fr/emissions/comme-un-bruit-qui-court/comme-un-bruit-qui-court-25-mars-2017
  45. 1 point
    Très, très raté pour l'instant, et c'est un plantage majeur deux deux premiers personnages de l'Etat américain, le Président et le Speaker de la chambre des représentants. L'édito de David Brooks, un conservateur pourtant, dans le New York Times en date d'hier, donne une idée de la curée médiatique qui va suivre :
  46. 1 point
    Cet article fait beaucoup plus de suppositions et de sous-entendus que ce que j'ai pu voir ailleurs, je trouve. Par ailleurs, l'assassin présumé était un petit escroc avec une expérience militaire: pourquoi s'étonner que l'acte n'ait pas été "propre"? Un glandu lié à personne, apte à la violence pour un prix modique, ça suffit pour quiconque veut outsourcer: quel besoin d'un "professionnel"? La question à laquelle il est difficile de répondre est de savoir à qui le crime profite. L'hypothèse de parties ukrainiennes ayant intérêt à la chose tient difficilement la route, en l'absence d'éléments concrets, et on ne sait pas vraiment en quoi ce type pouvait menacer ou emmerder Moscou: que savait-il? Son utilisation politique avait-elle du poids? Son assassinat peut-il avoir valeur d'exemple? Poutine (ou d'autres parties, un peu plus bas dans la pyramide) a t-il plus un sentiment d'impunité? La violence physique, médiatique, économique, psychologique.... A l'encontre de quiconque le critique n'est pas nouvelle, surtout dans ce que Moscou considère comme son "pré carré", et l'affaire Manafort qui explose actuellement aux USA montre d'ailleurs à quel point l'ex-directeur de campagne de Trump a participé à une stratégie systématique dans ce registre, si bien qu'un tel assassinat ne ressort pas non plus du conspirationnisme délirant, presque du "business as usual" pour un pouvoir qui n'a aucun compte à rendre.
  47. 1 point
    c'est là qu'un bon CRAB serait utile avec un CRAB TT... du 100% pur CRAB
  48. 1 point
    La Lafayette au passage du Canal de Corinthe (si ma mémoire est bonne c'est coté Mer Égée) début mars
  49. 1 point
    Dommage qu'on ne puisse pas mettre plusieurs appréciations positives, c'est magistralement expliqué tout en restant simple, Bravo.
  50. 1 point
    Quand j'ai commencé a lire le cahier des charges sur les performances de l'A400M, j'ai été très étonné de voir l'exigence d'une vitesse de croisière de Mach 0,72 avec des hélices et une capacité pour le même avion de ravitailler en vol des hélicoptères. Mon étonnement était d'autant plus grand que le constructeur de l'avion était le même qui construisait les hélicoptères. A l'évidence, les ingénieurs de l'avion ne se sont pas parlé avec ceux des hélicoptères. Avec cet exemple, nous avons rassemblé dans le même sujet ce que je viens d'exposer sur les hélices et les rotors. Revenons au rotor : le fait que les pales soient libres en battement aboutit a ce que l'hélicoptère amortisse les effet de turbulence par des rotations alternées autour de son axe de lacet. L'hélicoptère se dandine plutôt que de sursauter comme les avions dans les passages en masse d'air turbulente. Lors d'un ravitaillement en vol entre un A400M et un hélicoptère, l'A400M est dans la tranche basse de sa plage de vitesse, l'hélicoptère est dans la tranche haute de sa plage de vitesse. Pour l'A400M la tranche basse de vitesse impose un braquage de volets ( en position intermédiaire ) avec un soufflage suffisant de la tranche d'aile sustenté. Ce braquage de volet additionné du soufflage nécessaire ( par les hélices ) génère un écoulement turbulent en arrière de l'aile. Il y a encore bien d'autres phénomènes qui compliquent les choses, notamment que la zone turbulente n'est pas de la même intensité d'un côté de l'hélicoptère par rapport à l'autre côté. Quoi qu'il en soit, l'hélicoptère amortit ces turbulences pas des rotations autour de son axe de lacet ce qui déclenche un mouvement d'éventail à l'extrémité de la perche de ravitaillement. Ce mouvement d'éventail est d'autant plus rapide que l'hélicoptère est dans la partie haute de sa plage de vitesse. Et comme le "panier" de ravitaillement est aussi en zone turbulente... la perche est dans le zig quand le panier est dans le zag. C'est donc encore plus difficile que le jeux de bilboquet.