Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 04/11/2018 in all areas

  1. 14 points
    Vivement que Kim jong Un et Rodrigo Duterte amènent leurs compétences de négociation sur ce conflit ....
  2. 7 points
    On a signé l'accord de Genève. À partir de là, cela voulait dire que tout le monde devait négocier avec le régime. Mais en 2012 on a retiré notre ambassadeur de Damas, et plus tard on s'est mis à soutenir des groupes qui rejetaient explicitement la négociation avec le régime. Donc on n'a pas "décidé de rien faire". On a décidé délibérément de déstabiliser le régime, et en particulier si on inclut les Américains dans le "on", de fournir des armes aux rebelles. Donc tout cela n'est pas "rien faire", c'est "faire quelque chose". Désolé de chipoter sur les mots.
  3. 7 points
    Les taoistes ont une très belle notion, le Wuwei ou le non agir qu'on pratiqué de nombreuses générations d'empereurs chinois. Souvent ne rien faire est la meilleurs politiques qui soit, et dans l'absolu il va falloir se rendre à l'évidence que les interventions à répétitions dans cette région du monde ne fait qu’aggraver la situation à chaque une d'entre elle.
  4. 6 points
    Arrêtez avec vos blagues, j'ai jamais autant cliqué sur le smiley qui rit alors qu'on est peut être à la veille de la fin du monde !
  5. 6 points
    Et le forum et ses membres aux fraises... Tient ça me fait penser que mon verre est vide !
  6. 6 points
    Bien sûr. Le problème, c'est que les parties réclament cela officiellement mais sont incapables de s'entendre sur une procédure. On l'a vu au CS de l'ONU hier: les USA ont déposé une motion soutenue par la France et le Royaume-Uni demandant une enquête indépendante avec collecte d'échantillon sur place et identification de l'origine des tirs. Rejeté par la Russie (veto) qui estime qu'une telle enquête serait nécessairement "aux ordre" des occidentaux avec des conclusions écrites d'avance. La Russie a déposé deux résolutions demandant une enquête sous l'égide de l'OIAC, mais sans identification de l'origine des tirs et refusée par les USA et ses alliés parce que la Russie veut que la désignation des coupables s'il y a armes chimiques (car, pour rappel, la version officielle russe est que tout cela est un mensonge et les victimes des comédiens participant à une mise en scène), soit du ressort exclusif du Conseil de Sécurité (donc d'elle, entre autres...) et non des enquêteurs.
  7. 6 points
    Syrie: Ankara exhorte Moscou et Washington à cesser leur «bagarre de rue» http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/04/11/97001-20180411FILWWW00190-syrie-ankara-exhorte-moscou-et-washington-a-cesser-leur-bagarre-de-rue.php y a une phrase qui dit, quand les requins se battent, les petits poissons s'en vont au large. je crois pas qu'il ai compris
  8. 6 points
    Du coup est ce je fais ma déclaration d'impôt ou c'est inutile ????
  9. 5 points
    Surtout que la saison a déjà commencé.
  10. 5 points
    Je me référais au service de renseignement turc : quitte à causer d'opération sous faux drapeau, autant rajouter une tête de turc dans la sauce. Mais effectivement, je n'y crois guère : il me semble bien qu'à chaque fois ou presque que les russes oublient trop les intérêts du clan Assad, un événement scandaleux les oblige à resserrer les rangs avec leur charmant allié syrien : bombardement du convoi de la Croix-rouge à Alep, bombardement de l'adduction d'eau de Damas, etc... : ça mériterait d'être étayé de manière systématique, mais je fiche mon billet qu'on discerne là un style politique, très fin, délicat même. On ne sait pas et on ne saura pas avant un bout de temps les éléments dont disposent Macron et autres (pour Trump, ça n'a pas d'importance), mais l'attaque pourrait bien quand même être signée "Et Bachar, c'est du jambon ?'" en réaction au flirt Ankara-Moscou.
  11. 5 points
    La suite du même site: http://www.wikistrike.com/2018/04/dernieres-nouvelles-a-propos-de-la-possible-attaque-occidentale.html je n'ai pas vu le fait que 59 missiles aient été tirés, pour moi l'auteur se fait plaisir dans le sensationnel ...
  12. 5 points
    La pédagogie c'est l'art de la répétition. Encore un mauvais Américain. Je parie qu'il n'avait même pas sa carte de la NRA ?
  13. 5 points
    J'ai vérifié, craignant d'avoir mal utilisé le mot. Mais si, c'est bien le sens que je voulais exprimer : La fièvre obsidionale est une psychose collective frappant une population assiégée Je veux dire que les Russes se sentent encore plus comme dans une forteresse assiégée Bon après, j'ai rajouté un -isme, c'était peut-être pousser le bouchon...
  14. 5 points
    Bon c'est décidé je fais pas ma déclaration d'impôt. Puis de toute façon le prélèvement à la source ça aurait merdé !!!
  15. 5 points
    Le président des États-Unis réagit aux inquiétudes exprimées par la diplomatie russe J'ai une question pour un spécialiste de l'I.A. Serait-il possible de greffer à Trump la capacité de réflexion et le sens de la modération d'une des «smart bombs» dont il parle ? Ça pourrait peut-être améliorer son intelligence, je veux dire.
  16. 5 points
    Ce que je voulais dire, c'est que la radicalisation du conflit, notamment religieuse, est bien plus la conséquence de la stratégie d'Assad (libération massive des islamistes, jouer l'islamisation de la rébellion pour ensuite jouer le rôle du recours modéré) bien plus que de nos "amis" réels ou supposés là-bas: l'Occident n'a cessé de tergiverser sur le degré d'islamisme des uns et des autres, se méfiant de tout le monde et n'aidant tel ou tel groupe qu'au compte-gouttes sauf dans ces derniers mois, Kurdes exceptés.
  17. 5 points
    C'est vrai que toutes ces discussions sur la guerre et la paix, c'est bien gentil, mais faut quand même parler des sujets qui intéressent les Français Sinon, j'ai trouvé ça. Sont-ils pas mimi !
  18. 4 points
    Au fait je ne sais pas si vous avez noté mais Trump a fait d'autres tweets. Un premier où il s'est semble-t-il rendu compte qu'il était allé "un peu" trop loin sur le précédent Et un autre où il explique que la situation actuel est la faute de... l'enquête qui le vise sur la campagne bien sur ! Pourquoi n'y avais-je pas pensé avant ! Guignole...
  19. 4 points
    Moi j'ai annoncé à la mienne que ça servait plus à rien de tondre le gazon... qu'à partir de demain y en aurait plus .... ça l'a pas fait rire...
  20. 4 points
    J'ai déjà mal aux doigts
  21. 4 points
    Et au bout de 7 jours de veille intense et de fausse alertes, les forces syriennes et russes vont être sur les rotules, les mécanos épuisés, les réservoirs vides... C'est à ce moment là qu'on pourra reprendre la partie nord de Chypre après avoir bombardé les labos du MIT. C'est ça ?
  22. 4 points
    Et vu sur un groupe de spoter sur facebook: "Cet après midi , sur Albertville , Savoie , sont passés en altitude sur l'axe nord-sud 4 F-15 , suivis de 4 F-16 , puis d'un quadriréacteur , en 3 minutes"
  23. 4 points
    Ben on t'aurait bien fait une p'tite place au frais (plutôt au vert !) à la montagne, dans la grotte de glace du Mt Blanc, à la Mer de Glace à Cham. Sauf qu'elle a fondue ... Et le Trump veut pas nous croire, lui ... En fait je crois (moi) qu'il ne croit en rien, car il ne pense tout simplement pas. C'est un être dépourvu de pensée, qui ne peut réagir que de façon épidémique, à l'instar de bestioles vertébrées primaires ... Un chien dans un jeu de quille en somme (pour être gentil et poli) ... Nous autres (tous les autres) sommes les (pôvres) "quilles" qui risquons de se tomber les unes sur les autres à cause d'un simple roquet sorti de je ne sais où, qui ne sait faire qu'aboyer, autrement que de tout renverser d'avec "sa queue" en maraude ... Une catastrophe intergalactique à lui seul. Comment celà peut-il exister au 21ème siècle, au firmament de l'évolution de l'espèce humaine une chose pareille ? (on a du atteindre le sommet, reste donc à dégringoler ... Il est de fait tout indiqué pour nous montrer le chemin. Vl'à un nouveau "guide", qui va bien compléter la pourtant bien tristement riche collection du genre) Ma gamine de 6 ans est plus inspirée, plus imaginative, plus respectueuse, plus civilisée mais surtout bien plus responsable et raisonnable que cet avatar de "chose", non clairement identifié, sauf peut-être comme un des plus gros boulet du genre humain. Le paradoxe de tout çà, c'est que ma gamine est bien plus représentative des enfants de son âge, que pourrait l'être le gros boulet vis à vis des séniors ... Alors qu'est-ce qui a buggé dans le logiciel ? Sur un autre plan, je ne sais pas trop ce que peuvent en penser les militaires US de tous grades dont il est le chef ... Pour ma part, à leurs places je me poserais quelques questions, même s'ils ne sont est pas payés pour çà, évidemment. Mais "en même temps" ...
  24. 4 points
    Quel comique cet Erdogan quand même ....
  25. 4 points
    Ce mec est un troll ambulant, c'est juste pas possible...
  26. 4 points
    Moi aussi. Il s'agit de dissuasion et d'un avertissement. Le 13 mars dernier, le CEMA russe Valery Gerasimov a indiqué - D'une part que la Russie avait des informations sur la préparation d'une attaque chimique par des rebelles de la Ghouta orientale qu'ils comptaient attribuer au régime, tandis que les Etats-Unis prévoyaient d'utiliser cette attaque sous faux drapeau comme prétexte pour bombarder - D'autre part qu'en cas "de menace sur la vie" des soldats russes, Moscou exercerait "des représailles contre les missiles et leurs lanceurs" Bref, la ligne rouge de la Russie, c'est l'attaque de leurs hommes. Et Gerasimov rappelait qu'ils se trouvent dispersés un peu partout, coopérant avec leurs collègues syriens. Ce que fait la Russie, c'est crédibiliser leur ligne rouge. Si des missiles ou des bombes occidentales tuent des Russes, Moscou attaquera les avions, les navires ou les bases d'où ils seront partis. Comme indiqué dans un lien posté par @Wallaby, la plupart des analystes considèrent que l'avertissement est sérieux. Macron a d'ailleurs bien précisé que la France prévoit de viser les "capacités chimiques" syriennes Il ne s'agit pas de prendre le risque de tuer des Russes, et de se retrouver avec une attaque aérienne sur l'Aquitaine - ou sous-marine ? - sur la base jordanienne qui héberge les Français, voire qui sait avec des missiles de croisière sur Solenzara. Et déclarer qu'on ne visera que les "capacités chimiques" est assez astucieux politiquement, car la Russie a affirmé qu'elles ont été démantelées, il est donc impossible que des personnels russes se trouvent sur les lieux ... Même si naturellement, viser les "capacités chimiques" syriennes - supposées avoir été entièrement démantelées - nécessite que le renseignement ait réussi à les localiser. Après, la guerre n'exclut pas une part de friction, suivant l'expression consacrée. De bordel, pour parler plus directement. Bref, les choses ne se passent pas nécessairement exactement comme dans les beaux plans établis au départ. Mais on peut aussi avoir de la chance, et ne toucher aucun Russe. Il est permis de supposer - disons au moins d'espérer - qu'avant d'attaquer une "capacité chimique" syrienne qui aurait été repérée, on vérifie les conséquences probables sur les alentours. Après, la guerre n'exclut pas une part de friction, comme déjà dit plus haut (bis) Mais on peut aussi avoir de la chance (re-bis)
  27. 4 points
    je ne suis pas sûr que la réduction soit un progrès même si c'est présenté comme ça surtout quand on voit le nombre de machins implantés sur la tourelle du Jaguar et qui auraient requis un mec de plus. La MN se bouffe les noix avec ses équipages réduits de FREMM et en a tiré les conséquences pour les FTI dont l'équipage sera renforcé. ça n'empêche pas que sur certains systèmes comme ceux cités, caesar et LRM, la réduction soit un gain net effectif en toute objectivité. il faut faire très attention et regarder au cas par cas. la réduction des équipages n'est pas toujours vertueuse.
  28. 4 points
    Au passage on va bouter les turquois hors de Chypre !!! ( désolé ... je vais prendre mon cachet...)
  29. 4 points
    Communiqué du MinDef "objectif atteint l'usine a été touchée tous les avions sont rentrés désormais nous allons porter notre effort sur les gares jusqu'à fin juin"
  30. 3 points
    Dire que nous sommes là à discuter de l’éventualité d’une guerre mondiale alors que l’etat-major américain doit être en train de demander aux russes quel casemate abandonné au milieu du desert peuvent-ils frapper histoire de ne pas passer pour des mauviettes aux yeux du monde...
  31. 3 points
    Note: ce sujet est pour l'instant dans le registre "criailleries", mais pourrait assez vite avoir un upgrade et aller sur le fil USA "sérieux", voire sur un sujet générique existant ou nouveau. Mark Zuckerberg, le patron-créateur de Facebook, était interrogé par une commission d'enquête au Congrès aujourd'hui, et on voit des lignes de bataille se dessiner dans les débats sur la propriété des données individuelles, le droit à la vie privée et la liberté d'expression. Un peu attaqué par certains élus, Zuckerberg n'a pas vraiment brillé, notamment quand il a été interrogé sur la douteuse neutralité politique de son site (et la définition très politiquement malléable du "discours d'incitation à la haine" ou encore le harcèlement indirect de certaines opinions), mais plus encore, sur la nature juridique de Facebook. Quand la question lui a été posée de dire si Facebook était une plate-forme ou un média (au sens d'une publication), il a directement répondu que c'était une publication, ce en quoi son avocat s'est empressé de le prendre à part pour le corriger (trop tard). C'est un point que le géant des médias sociaux va devoir désormais sérieusement aborder, ne pouvant plus exister dans le flou. La question est tout sauf anodine: si Facebook est une publication, alors TOUT ce qui y est écrit est de sa responsabilité, texte, photos, vidéos, dessins.... Si quelqu'un est pas joasse avec même un détail, Zuckerberg est responsable et un procès est possible, ce qui, vu le volume de publication, rendrait la société non viable en deux temps trois mouvements. Mais s'il est une plate-forme, le site ne peut jouer les éditeurs hors de quelques grandes lignes définies dans les lois, notamment celles liées à la liberté d'expression (1er Amendement) qui limitent la censure à certains trucs consensuels et évidents comme l'incitation directe à la violence (mais il reste beaucoup de moyens réglementaires et techniques de tricher avec ça). Jusqu'à maintenant, les médias sociaux ont pu exister dans un flou juridique entre les deux définitions, avec un très faible effort de l'Etat pour essayer de regarder de près. La situation a changé, mais il n'en reste pas moins que, surtout dans les dernières années, les grands sites sont devenus de plus en plus ouvertement activistes et tout sauf neutres politiquement, outre leurs menus problèmes sur les sujets comme l'exploitation des données privées et le datamining sans restriction (bien au-delà du mandat induit par les conditions d'utilisation.... Ce texte qu'aucun humain n'a jamais lu avant de cliquer "j'accepte").
  32. 3 points
    J'avoue que je ne parierais pas trop la-dessus. Volodia n'est pas un risque tout, mais il me semble discerner chez lui ces derniers années une certaine prédisposition à s'opposer aux vils occidentaux au nom de la mère Russie, quitte à prendre cher. Si on ajoute à ça chez lui un indéniable esprit de suite, je pense qu'il est raisonnable de s'attendre à un certain niveau de surenchère de la part de Moscou qui étonnera les dits occidentaux....................en espérant me tromper.
  33. 3 points
    Non, et ils se sont même pas arrêtés à l'abbaye acheter du Tamié, ni à Beaufort pour visiter la coopérative. Et ils ont fait peur aux tarines. De vrais malpolis. Mais non voyons, que vas-tu imaginer espèce de complotiste!
  34. 3 points
    ce n'est pas "à qui profite le crime" çà signifie simplement qu'Assad envoie un gros pied de nez à la communauté internationale. Il a gagné sur le terrain grâce à l'aide directe des Russes et de surcroît les Turcs attaquent les Kurdes pour lui c'est tout bénéfice. Dès lors son message est clair "je suis le maître chez moi point barre" et je vous emm...
  35. 3 points
    C'est l'effet Trudeau: on fait jeune, beau, gentil et policé, et derrière...
  36. 3 points
    Dans les fait le gouvernement des Vanuatu donne des licences de pêche aux navires chinois pour leur ZEE en plus il revendique les Île Hunter et Matthew. Ou nous sommes régulièrement obligés de faire des opérations de police des pèches et des débarquement de détachements de marsouins afin d' affirmer notre souveraineté sur ses 2 ilots . Je vous poste la carte de notre zone maritime Le général COMSUP est en charge d’une vaste zone de responsabilité permanente (ZRP) dans le Pacifique Sud-Ouest, centrée sur Nouméa, comptant les deux collectivités territoriales de la Nouvelle-Calédonie et de Wallis & Futuna, et incluant les deux puissances régionales que sont l’Australie et la Nouvelle Zélande ainsi que l’ensemble des pays îliens de l’Arc Mélanésien. Cette zone étendue comprend les zones économiques exclusives (ZEE) de la Nouvelle-Calédonie (1,6 millions de km²) et de Wallis & Futuna (0,4 millions de km²) qui représentent de vastes espaces sous juridiction française distants de plus de 1000 Nq, soit environ 4 jours de mer Notre ZEE c'est la zone en vert sur la carte la zone en rouge est la zone de commandement sud pacifique COMSUP Je rappel également que les 2 prochains patrouilleurs construits seront affectée sur cette zone en remplacent des deux P400.
  37. 3 points
    Ce qui fait l'existence d'un pays, c'est aussi sa reconnaissance internationale. Et là il y a justement matière à s'ingérer dans les affaires internes : reconnaître celui que l'on pense légal selon sa perception à soi du droit et ses valeurs. Pas d'accord du tout. La question est de faire la part des choses entre un événement qui s'est déroulée et une autre hypothétique. Qui peut conclure sur ce qui se serait passé si la révolte de Benghazi avait été écrasée? A mon sens cela relève de la fiction et non de la science.
  38. 3 points
    https://www.theguardian.com/commentisfree/2018/apr/10/the-guardian-view-on-syria-dont-blindly-follow-donald-trump (10 avril 2018) Éditorial Ce pays (le Royaume-Uni) a contribué au naufrage de la Libye et de l'Irak, qui ont été des erreurs commises parce que nos dirigeants ont entretenu des prophéties de catastrophe exagérée. L'argument selon lequel les risques d'inaction sont plus grands que les risques d'action a refait surface en Syrie. Faire apparaître les enjeux énormes est une forme d'auto-hypnose.
  39. 3 points
  40. 3 points
    Peu importe leur raison, rien que de l'avoir fait est pour moi un acte hostile. Il est fini le temps de remettre à plat les erreurs des uns ou des autres (et cela dans les deux sens) qui ont amené à l'état du monde actuel. Les russes ont opté pour une stratégie depuis pas mal d'années , alors qu'il y avait d'autres choix de stratégies qui seraient mieux passé via les erreurs des USA des 2003 tout en en y gagnant un capital de sympathie auprès de la communauté internationale. Enfin bref on en est plus là... Je sais très bien que les rebelles islamistes ne sont pas clair dans se conflit ( que ce soit via leurs actes et le chimique) , mais je pense que le régime non plus n'est pas clair. Les russes se sont fait baiser par les syriens qui n'ont sûrement pas du apprécier la réunion entre les patrons de la Russie, de l'Iran et de l'Empire Ottoman... Comme par hasard cette affaire de bombardement chimique tombe à point nommé juste après cette réunion entre russe, iraniens et ottomans ... Le régime sait que les russes tiennent à leurs bases en Syrie... Donc pourquoi ne pas encore plus compliquer la donne aux russes, la Syrie étant en dans une situation pourrie autant que tout le monde se retrouvent dans la merde... Les occidentaux ont aussi été piégé par leurs alliés et les groupes de rebelles qui en fait étaient des islamistes ( se n'est pas faute d'en avoir parlé...) dans se conflit... Donc maintenant que se merdier syrien et en place avec tout son lot de mensonges, manipulations, propagandes, guerres de l'images, etc... Il ne reste plus que le positionnement des uns et des autres, leurs choix et les intérêts. Les russes sont devenu pote avec les turcs... Bon ben voilà... Pour moi plus la peine de réfléchir sur tout le reste... On en est plus là...
  41. 3 points
    A suivre sur tweeter le compte de guevara, le chien de la commune libre de Tolbiac. ..
  42. 3 points
    La question n'est pas de savoir si la situation est meilleure en Libye ou en Syrie, mais si la situation est meilleure en Libye après l'intervention occidentale qu'avant : Voir aussi l'article du même auteur, Alan Kuperman, dans Foreign Affairs : https://www.foreignaffairs.com/articles/libya/obamas-libya-debacle (mars/avril 2015)
  43. 3 points
    Voir ceci : l’utilisation d’armes chimiques donnera lieu à des répliques, y compris de la France seule. C'est se placer en dehors de la légalité internationale. La France est signataire de la convention sur les armes chimiques qui stipule que la réponse à une crise sur des armes chimiques relève exclusivement du Conseil de Sécurité. La France n'a pas le droit d'agir seule. Agir de manière unilatérale, au mépris du droit international, pour moi c'est du néoconservatisme. Donc quand il dit deux lignes plus haut dans la même interview, avec moi, ce sera la fin d’une forme de néoconservatisme importée en France depuis dix ans on est dans une forme d'hypocrisie.
  44. 3 points
    Notons que la dimension humanitaire n'est ici pas (ou peu) mise en avant (même si on peut supposer que ça le sera si une opération est lancée): il s'agit surtout de crédibiliser les "lignes rouges occidentales". En clair: on n'a pas grand chos eà faire des (pauvres) Syriens gazés, mais on a tellement dit qu'on ne laisserait pas faire en ne faisant rien derrière que les dirigeants occidentaux se sont mis tous seuls dans l'obligation de faire un truc spectaculaire juste pour créditer l'idée que quand ils disent un truc, ça peut être sérieux.
  45. 3 points
    On avait pas accès à Afrin parce qu'on avait déjà laissé les turcs occuper Al-Bab ... et nous tirer dessus depuis leur zone ... ... après juste ou injuste ... c'est vraiment pas le probleme de la guerre.
  46. 3 points
    Alors, je suis pas forcément en désaccord avec ça. Je dis juste que la grande différence entre, par exemple, l'invasion de l'Irak et les diverses interventions que les occidentaux auraient pu mener suite aux printemps arabes, c'est qu'il y a à la base un fait qui est totalement étranger aux dits pays occidentaux. Les Syriens se sont soulevés contre Al Assad, et cela ne se limitait pas aux seuls sunnites. C'était leur histoire à eux, pas une guerre que nous aurions déclenchée pour nos intérêts. Il y avait une opportunité unique et à la limite, peu importe que nos motivations n'aient pas été que pures et justes. Mais nous n'avons rien fait pour les aider, et plus ça va, plus nous nous retrouvons empêtrés dans cette histoire. C'est une leçon à tirer, mais je ne voulais certainement pas défendre des aventures comme celle de l'Irak en 2003.
  47. 3 points
    Ah, si j'avais connu cette belle notion lorsque enfant mes parents m'intimaient d'avoir à faire mes devoirs !
  48. 3 points
    Urbain II ? Euh... Ta Sainteté, Jérusalem, c'est en face !
  49. 3 points
    Oui l'intervention de JD Merchet était très pertinente et bienvenue : - Insister sur la distinction de ces deux dossiers : la Syrie où le bloc occidental a tout simplement perdu, sa politique est un échec et il n'est plus possible d'abattre Assad les armes chimiques dont l'interdiction est intérêt international plus général - Rappeler que la dernière utilisation à grande échelle des armes chimiques était la guerre Iran-Irak il y a trente ans. Il y a donc non seulement un traité d'interdiction, non seulement la destruction progressive des stocks existants, mais un "tabou" pour l'instant partiel qui est en train de se mettre en place. On peut voir ici un historique des armes chimiques, et le coup d'arrêt à partir du début des années 1990 est de fait bien visible. Des utilisations ponctuelles mais répétées d'armes chimiques en Syrie le mettent en danger - Et mettre en lumière ce paradoxe que en fait tout le monde est d'accord sur l'interdiction des armes chimiques, les Russes aussi, et les Iraniens encore plus ils en ont beaucoup souffert durant la guerre Iran-Irak. Mais c'est l'intensité du choc des intérêts entre puissances en Syrie qui les empêche de s'entendre sur les armes chimiques alors qu'elles auraient tout intérêt à le faire Je remarque tout de même : 1. Que si une riposte est décidée, il peut être difficile de la centrer et la limiter, alors que plusieurs parmi nos "partenaires" et non des moindres s'intéressent bien moins à la question du chimique qu'à la prolongation de la guerre civile syrienne voire la "punition" de l'Iran voire de la Russie. Si Ben Salman avec son bon sourire a posé à côté de Macron, ce n'est certainement pas parce qu'il en a quoi que ce soit à fiche de l'interdiction des armes chimiques. De même pour Israël qui pousse les Etats-Unis en coulisse - mais n'a pas ratifié le traité d'interdiction des armes chimiques. Quant à la superpuissance alliée, comme indiqué dans l'entretien en deuxième partie de ton post, les pressions en faveur de "a new Syria policy that addresses the wider American interests at stake in Syria beyond ISIS and the deterrence of chemical weapons use" s'y font fortes. Bref, il s'agit de remettre des sous dans la machine de la guerre civile. On ne peut sans doute pas forcer la destitution d'Assad ? Bon, mais si on essayait quand même ? Au pire, on ajoutera au moins au b....l dans ce pays et on augmentera les frais encourus par Russie et Iran. Serait-ce dans 'intérêt de la France de se joindre à un tel projet, même si la répression de l'utilisation des armes chimiques serait la raison officielle de notre participation ? Lors de la Deuxième guerre de l'Opium, les Français sous Napoléon III ont envahi la Chine au côté des Britanniques avec un objectif a priori défendable, forcer Pékin à accorder la liberté religieuse aux catholiques chinois. Du côté de Londres, il s'agissait plutôt de forcer le gouvernement chinois à arrêter de réprimer le trafic de drogue organisé à grande échelle par la Grande-Bretagne avec de graves conséquences pour la population chinoise. Eh bien, il y a une raison pour laquelle cette guerre s'appelle "guerre de l'Opium" plutôt que "guerre pour la liberté religieuse" ... C'est aussi la raison pour laquelle on n'insiste pas trop dans les livres d'Histoire de France sur cette guerre. Car c'était une honte, purement et simplement. 2. Que la réalité et surtout les responsabilités de l'attaque chimique de Douma ne sont pas établies, alors que les puissances n'ont pu s'entendre à l'ONU pour missionner une enquête : Moscou et les Occidentaux ont refusé chacun la proposition de l'autre pour une telle mission. En attendant, les victimes ont été touchées par armes chimiques alors qu'elles étaient sur un territoire contrôlé par une organisation salafiste Jaich al-Islam, c'est-à-dire une organisation à la même idéologie que les Al Qaeda et les Daech. Est-il au-delà des limites morales d'une telle organisation de répandre des poisons sur une population civile qu'ils retiennent en boucliers humains, pour un bénéfice politique ? Je ne crois pas. Est-ce au-delà de leurs limites organisationnelles ? J'ai beaucoup de mal à imaginer que trouver du chlore leur soit difficile. Le mélanger avec un neurotoxique c'est un peu moins aisé, mais de là à dire que c'est exclu ? La Syrie avait avant le début de la guerre un stock de 1000 tonnes d'armes chimiques avancées, est-il impossible qu'une toute petite partie ait été récupérée par des rebelles à la faveur du désordre ? Et même si Jaich al-Islam n'a pas pu mettre la main tout seul sur des neurotoxiques, qu'est-ce qui empêcherait une tierce partie intéressée à la guerre de leur en fournir une quantité limitée, juste assez pour l'attaque de Douma ? Même si on imagine que personne aux Etats-Unis ne joue plus aux jeux d'enfumage et de mensonge de 2003 (j'aime bien l'imagination), quid de l'Arabie saoudite et de leurs moyens financiers ? Quid d'Israël, l'un des seulement quatre pays dans le monde à ne pas avoir à la fois signé et ratifié la convention ? Edit : @Dino je constate que tu m'as gentiment attribué un "Merci" alors que j'avais à peine commencé à rédiger ce mail, mais que je l'avais déjà posté par erreur. Il faut que tu voies si le texte complet rencontre toujours ton accord
  50. 3 points
    Je me suis permi de mettre un smiley car avec les bombardements israéliens tout les mois, si la DCA était encore en repos, c'est qu'il y a un gros problème.