Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 05/21/2018 in all areas

  1. 8 points
  2. Ici et dans les autres commentaires, vous cherchez un peu la petite bête de celui qui a la plus grosse. Faire passer ce Jaguar, comme un véhicule juste bon pour l'Afrique ou l'Afghanistan et qu'en dehors il sera problématique, c'est tout de même un peu étrange. On dirait que vous imaginez l'ennemi bien plus armé qu'il ne l'est, on dirait qu'en dehors des quelques rebelles en Afrique, on se retrouverait avec des blindés à gros calibre, y compris dans la cavalerie. Pourtant ce n'est pas le cas, des véhicules de cavalerie en dehors des chars, vous n'en trouverez pas beaucoup avec du 105 ou autres. Les 10RC et ERC90, faut le dire, c'était vraiment un truc bien spécifique à la France, vous ne trouvez pas cela ailleurs ou alors vous allez les compter sur les doigts d'une main et après encore vous compterez le nombre réel d'engins en service dans le monde. Nos "chars sur roues" comme véhicule d'éclairage et de combats, étaient presque uniques et faire croire qu'ils étaient adaptés à une menace de même calibre dans les véhicules équivalent d'en face est une erreur, car aucun blindés russes, américains ou je ne sais quoi ont ce genre de gros calibre en dehors des chars. Voyons ce que nous avons et risquons vraiment d'avoir en face et non pas d'aller chercher des véhicules que personnes ou presque ne disposent et en nombre. Les "destructeurs" de chars russes sont tous avec des missiles. Pour les russes, la majorité de leurs véhicules c'est du 14.5 ou du 30mm et leurs "nouveaux" engins qu'ils doivent recevoir en VCI et autres, restent toujours dans cette gamme là. Ce qu'un Jaguar risque avant tout de rencontrer, même face à une armée classique, il n'y a pas grand chose que le canon de 40mm ne traversera pas. Mais il ne faut pas non plus juste regarder le calibre en pensant que le plus gros gagnera contre l'autre, ce qui fait l'avantage c'est la réactivité des armes et de l'équipage, c'est de voir sans être vu, de tirer en premier et d'être le premier à toucher l'autre. Quand vous regarder nombre des véhicules qui sont en dotation dans les armées du monde, je ne crois pas une seule seconde que le Jaguar serait en retard, de même qu'il est faut de croire que la majorité des chars en face seraient de dernière génération, avec des protections réactives et autres. Comme dit plus haut, le combat moderne, ce n'est pas world of tank ou deux véhicules se surprendraient au même moment, qu'ils feraient feu au même moment et que le canon le plus gros gagne si l'autre en face n'a pas assez de blindage. Après si on devrait intervenir dans un pays ou la menace blindé (chars) adverse et sérieuse et importante, les Leclerc seront là, tout comme il faut savoir qu'avant un tel engagement au sol, on se sera assuré d'avoir une supériorité aérienne importante, permettant de surveiller et d'appuyer au profit d'une force terrestre.C'est pour cela que l'aviation est à ce point stratégique et qu'on préférera tourner dans le ciel pendant 6 mois que de débarquer au sol tête baissée. Après sauf à s'imaginer des guerres impossibles pour nous, français (contre la Russie, la Chine, la Corée du Nord etc.) non, le Jaguar n'est pas un "problème" pour intervenir en dehors de l'Afrique, c'est juste que vous imaginez des scénarios défavorables par ce que pour vous, le modèle du 10RC et de son 105mm s'inscrit toujours dans l'idée de l'affrontement contre les chars de l'armée rouge qui descendraient par milliers. Le MMP suffit largement dans la menace anti-char actuelle et le 40mm répond largement mieux qu'un 105mm, dans l'ensemble de nos opérations, en Afrique ou contre une armée plus conventionnelle. Il faut de la réactivité, de la précision, de la communication et du renseignement, c'est ça aujourd'hui qui fait qu'on surpasse l'ennemi.
    7 points
  3. Oh toi tu t'es pris la tête avec des trolls anglosaxons sur un forum je parie.
    5 points
  4. MD11 Volvo de 11 litres de cylindrée 6 cylindres en ligne. en U signifie que le moteur est parallèle à la boîte, les deux sont reliés par ce qu'on appelle une guitare, un train de pignons droits sur lesquels on peut venir greffer des PTO, des prise de forces pour mettre des pompes hydrauliques ou des génératrices. Le GMP du Leclerc EAU est en U mais monté à 90° par rapport au Jaguar car il faut alimenter les barbotins de chaque côté. les câbles je suis d'accord c'est pas top dans la configuration actuelle le réponse est non le Jaguar n'a pas de potentiel de croissance.
    4 points
  5. Plus c’est petit , plus c’est tassé et plus c’est vulnérable . Faut faire en sorte d’éviter une promiscuité des installations , c’est plus facile de gérer le « damage control » en ce sens qu’on a plus d’espace dans les zones et sous zones pour séparer / ségréger en cas d’avarie de combat ; incendie , assainissement des fumées et vapeurs toxiques …..etc . Quand on a la longueur le reste suit dans la gestion des volumes et grand équilibres Comme déjà évoqué la longueur du PA dépend de la masse de l’avion , à l’atterrissage et au décollage ; déroulé au 4 eme brin, et puissance catapulte lié à sa longueur . Ensuite faut intégrer la gestion les flux divers ; strickes , parking ext et int … mouvements de mun dans le respect DRAM et CEM et du personnel pour assurer le BF de l’ usine . + situation aérologique de l'ilot évidemment Je dis des conneries ?
    4 points
  6. Sans oublier le drone léger/tactique. Le fort débattement du canon devrait normalement permettre de traiter cette menace nouvelle, qui en est à ses balbutiements.
    4 points
  7. Pour ce qui est de l'éternel débat CTA40 vs canon de 105, faut pas oublier que Scorpion prévoit une composante de mortiers de 120mm automatisés portés sur VBMR légers. Ca fournira un appui-feu très réactif grâce à la numérisation, et de beaucoup plus loin que le 105. Avec en plus une munition qui doit peser environ deux fois plus lourd, donc plus d'effets. Et TDA développe un obus de mortier guidé laser, donc le mortier pourra offrir une plus grande précision que le 105. Du coup pour le cas d'ennemis retranchés dans une baraque avec des gros murs en pisé, ça se traitera au mortier si il y en a un, ou avec les munitions antibatiment du jaguar, qui peuvent perforer 21cm de béton quand même, voire avec une rafale de flèches de 40 qui doit pas faire du bien à ceux qui se trouvent derrière le mur.
    4 points
  8. S'il est colmaté on risque de ne pas y voir grand chose... -> [ ]
    4 points
  9. https://www.cairn.info/revue-herodote-2017-1-page-101.htm L’Union européenne ne semble pas prête à considérer la Russie comme un partenaire mis sur un plan d’égalité. La Russie est en quelque sorte un pays à occidentaliser, c’est-à-dire à transformer en fonction de la vision normative de l’Union européenne, qui se pose en force morale avec la défense de ses valeurs. Cette posture est perçue par les Russes comme une manifestation d’impérialisme moral inacceptable. Jacek Sayusz-Wolski, vice-président polonais du Parlement européen, a déclaré lors d’une table ronde à Bruxelles en 2014 qu’il fallait s’engager dans une bataille de longue haleine pour « provoquer un changement de régime » en Russie, en se focalisant sur l’émergence des classes moyennes, et tenter d’occidentaliser la Russie avec des stratégies d’influence de la société civile au moyen des ONG. Dans l’une des publications du Martens Center consacrée à la propagande russe [Vojtíšková et al., 2017], deux think tanks français, l’IRIS et l’IFRI, ont été accusés de relayer la propagande russe et de recevoir à cette occasion des financements en provenance de Russie de manière non transparente. En ce qui concerne celui de l’IRIS, selon ces mêmes auteurs, il « n’est pas complètement transparent » et ils mentionnent pour le prouver un article de Libération qui a souligné que « la raison d’être du think tank est de promouvoir un agenda russe puisqu’il est dépendant du Kremlin ». Dans ce rapport, les auteurs se basent sur des entretiens avec des sources anonymes et portent sur les experts et organisations qui ne se plient pas à la doxa euro-atlantiste. Une autre caractéristique des débats dans les think tanks du Parti populaire européen est la tribune offerte au point de vue des États-Unis et leurs représentants pour la promotion d’une relation transatlantique renforcée face à la Russie. Un autre think tank du PPE, le European Ideas Network (EIN), a consacré l’une de ses tables rondes à la Russie. Le panel était exclusivement composé de personnalités notoirement hostiles à la Russie, sans un seul Russe ou expert d’un État membre de l’Union européenne pouvant porter la contradiction.
    3 points
  10. On en reste au même problème. A chaque changement de mandature, un changement possible à 360 degrés. Pour faire des affaires, c'est plutôt mauvais d'avoir cette énorme incertitude qui plane en permanence. Et ça nuit aussi aux relations politiques sur le long terme.
    3 points
  11. Moi je pense que l'on oubli le principe de base, c'est qu'un peloton de chars s'est aussi une escouade de cavaliers portés, et donc pas mal de possibilité question capacité en terme de missions, et d'occupation du terrain au niveau pions, et que cela permet d'éviter de perdre tout les pions ( cavaliers porté qui serait aussi dans se véhicule) lorsque l'on opte pour un seul véhicule. Si on perd un véhicule au combat , on garde quand même encore du monde pour assurer la mission ou du moins gérer le repli si il y a trop de monde en face. De plus l'intérêt d'avoir un peloton avec escouade de cavaliers porté c'est aussi plus compliqué pour l'adversaire à gérer, via des pions mobiles et plus nombreux. On parle d'inter-armes, ce qui est une bonne chose mais l'inter-armes c'est aussi l'artillerie et l' ALAT ... Et ensuite aussi l'inter-armées via l'aviation. Donc j'ai du mal à voir le fait que le Jaguar n'apportera rien car n'ayant pas de canon de 105 ou 120 mm... bon Perso du 120 mm sur un châssis sur roue... J'ai du mal... Pour moi le 120 mm c'est sur un tank à chenilles que cela doit allé... Enfin bref, bien évidemment que le contexte inter-armes est de mise ( mais faut pas oublié les artilleurs et les Alatmen), néanmoins cela ne veut pas dire que l'inter-armes reste visser au plus lourd. Il y a une modularité comme on peu le voir via des GTIA/SGTIA ayant plutôt une connotation infanterie, mais aussi cavalerie. On a même un battle group artillerie en Irak qui voit les fantassins assure un rôle de protection qui permet aux artilleurs de se concentré sur leur mission . Donc il y a une modularité dans le travail inter-armes qui n'est pas figé sur un modèle. Le Jaguar à une capacité à traiter des cibles diverses, allant du pick up au char lourd, du fantassins etc... Le VBCI garde quand même au départ un rôle de mécanisé dans un l'optique brigade blindée avec les Leclerc , son positionnement dans les brigades médianes permet d'apporter un +, mais moi je le vois surtout comme une possibilité de renforcer une brigade blindée si le besoin venait un jour à se faire. Idem pour le Jaguar. Le VBCI n'a pas vocation à être présent partout en Afrique, et une fois que le Jaguar sera présent au côté du griffon 4x4, on aura largement de quoi traiter les menaces que l'ont pourrait rencontrer sur se continent, des moins forte au plus forte (blindés) même si elles sont rare pour la plus forte. Maintenant comparer un Jaguar avec une AML n'a pas de logique, tout comme mettre en avant que le Jaguar parce qu'il n'a pas de canon de 105 ne serait qu'un VCI avec canon de 40 mm en moins pratique sans pour autant emporter un groupe ou une équipe de combat embarqué. Moi je vois une capacité et une plus value comme plate forme d'appui mobile, qui peut rapidement ce déployer sur le terrain en ayant les moyens de traiter diverses menaces , même dans un cadre de renforcement d'une BB, via l'apport du 40 mm et des missiles MMP pour flanquer ou appuyer les lourds , et les VBCI. Moi je pense que cela va densifier la capacité AC et anti personnels via les MMP de l'infanterie sur VBCI et ceux du Jaguar, et que de facto cela offrira une bulle complémentaire de sûreté pour nos Leclercs et VBCI sur de grosses affaires. Honnêtement, rien que pour l'Afrique le Jaguar va offrir pas mal, et le travail inter-armes restant de mise avec de quoi taper de loin l'adversaire sans forcément raser un village. De plus on permet dans le contexte de l'organisation d'un peloton donner un effet de nombre question pions sur le terrain , entre le Jaguar et les VBL comme on l'avait avant avec la Sagaie. La perception pour l'adversaire et les populations de voir du nombre en pion qui se déplace étant à prendre en compte. Si j'observe la dernière guerre au Liban, j'observe que les 120 mm des Merkavas ont pas apporté beaucoup face à un adversaire bien planqué et équipé de missile AC, et que malgré les systèmes d'observation moderne du Merkavas, cela n'a pas suffit pour surveiller l'environnement. Moi je pense surtout que quand bien même il y avait du drone, les satellites, des fantassins débarqué qui se faisait accroché à courte distance ( et donc plus la capacité de perdre de la manœuvrabilité) il a quand même manqué aux israéliens une capacité offrant plus "d' yeux" et de détection de départ de coup. C'est bien de pouvoir disposer d'une plate forme mobile qui appui avec des munitions plus adaptable selon le besoin, et qui dispose de plusieurs pions ( Jaguar et VBL) , mais surtout renseigne le poing blindé et mécanisé qui avance en tête. Moi je vois le Jaguar et les VBL d'un peloton comme l'outil qui va permettre d'avoir du recul car non focalisé sur le combat en pointe, et qui offrira une surveillance et un à appui adapté. Surtout avec les capacités d'observation, on peu voir de loin et avec précision. Idem, le Jaguar pourra gérer les missions reco, éclairage etc... de manière sereine, pouvant ainsi se dégager lors d'une rencontre ou l'adversaire est en nombre, en ayant de quoi faire mal de manière adapté et décrocher rapidement. Pour moi l'inter-armes est très important quand on prend en compte toute les composantes qui sont utilisé, idem via l'inter-armées, néanmoins je pense qu'il ne faut pas non plus allez dans un sens qui ne verrait plus que l'inter-armes comme seule option et finalité, en oubliant que la souplesse tactique c'est aussi pouvoir adapter selon le besoin et le terrain, le type d' adversaire etc... A une époque, au Tchad on monté des des unités autonome avec une section d'infanterie, un peloton D'AML et un canon de 105 mm, tout en ayant la possibilité d'avoir des appuis aériens via l'aviation ou l'ALAT. Question inter-armes on était en plein dedans, et sans pour autant que se format soit permanent en métropole. L'intérêt de l'inter-armes s'est la souplesse selon la mission et un besoin. Donc on peut être axé sur le concept inter-armes sans pour autant oublier qu'on pourra un jour aussi profiter d'une opportunité tactique pour employer la compétence spécifique de l'un ( la je parle des unités de mêlés) qui en règle générale sont apporté aux autres ( fantassins ou cavaliers) en le regroupant avec l' autre éléments (fantassins ou cavaliers) appartenant à un autre GTIA ou SGTIA déployé sur une même opex. Donc voir un escadron reconstitué ou une Cie de combat reconstituée pour une opportunité tactique. Le Jaguar ayant donc aussi une capacité pour se type d'opportunité, tout comme le Leclerc. Du point de vue cavalerie, le Jaguar apportera beaucoup comme je l'explique plus haut. Pour l'AML, on avait du 90 mm et du mortier de 60 MM, avec des mit 7,62 mm, servi par des cavaliers, et pourtant on avait aussi des jeeps avec missile Milan ou SS 11 ou canon sans recul, chez les fantassins, idem pour les cavaliers sur AMX13 en se qui concerne le SS11, ou le VAB HOT qui a fait un tour chez les cavaliers puis chez les fantassins. Donc bon... Comparer le Jaguar avec l'AML est un peu juste en terme de comparaison... Aujourd'hui le Jaguar offre tout cela... Et en mieux... Tout comme le mettre au même niveau d'un VCI sur roue avec 40 mm, alors que le Jaguar c'est d'abord un peloton de char et une escouade de VBL offrant plus de capacité de déploiement qu'une équipe débarquée qui sera limité dans la distance de déploiement une fois mise à terre, la où un VBL ira plus loin. Pour une section d'infanterie c'est différent. Donc ben idem que pour la comparaison avec une AML, le Jaguar n'est pas comparable avec un VCI sur roue armé d'un 40 mm. Enfin voilà, mon humble avis.
    3 points
  12. les ponts (lattes de bois sur platelage en tôle) sont rapidement réparables et de surcroit ne sont pas structurels. Le pont d'envol n'est pas blindé car le blindage c'est du poids dans les hauts et de toute manière l'essentiel du groupe aérien est stocké sur le pont d'envol où il n'est protégé par aucun blindage en revache le pont du hangar bliné offre un centre de gravité plus bas et une épaisseur potentiellement > ... Pour les américains les avions c'est du consommable (Bethpage sort 24 Hellcat / jour) et les pont d'envol sont rapidement réparables le seul soucis la vulnérabilité de certains locaux disposés sur le pont galerie juste sous le pont d'envol. Pour disposer d'un pont blindé les américains devront concevoir les Midway deux fois plus lourds que les Essex (54000 t). L'Essex est un design intermédiaire de 27 000 t (tonnage unitaire maxi autorisé par traité de Wash.) directement inspiré du Yorktown lui-même conçu sous la contrainte des traités (en terme de tonnage total octroyé aux USA). Au départ l'Essex doit faire environ 20 000 t mais les exigences en matière de taille du groupe aérien et de protection font grimper l'addition; la vraie rupture (intégration du radar dès la conception, pont blindé) c'est les Midway
    3 points
  13. Afficher en plus grand est certainement un plus. Même si la résolution des écrans augmente, l'acuité visuelle des pilotes ne change pas, donc soit tu mets l'écran plus près, soit tu augmentes sa taille, sinon tu ne gagnes rien. Évidemment la taille des écrans est limitée par la taille et l'organisation du cockpit. Un affichage unique permet d'optimiser la surface utile en supprimant les montants des carters de chaque visualisation. C'est la suite logique de l'écran tactile qui a permis de supprimer la couronne de boutons des MFD et donc de gagner -un peu- en surface d'affichage sur le Rafale. Quant à l'aspect brouillon, il n'est pas dû à l'écran unique, lui-même, mais plutôt à l'implémentation de l'interface. Si c'est brouillon c'est que les ergonomes n'ont pas bien fait leur travail. Idem pour le fait qu'il soit reconfigurable, c'est une fonctionnalité pas une obligation. C'est à l'utilisateur de fixer les limites. (Le fait de pouvoir afficher les différentes pages du SNA sur le MFD de gauche ou de droite existe d'ailleurs sur le Rafale) Enfin, l'écran du F-35 a 2 électroniques séparées qui assurent la redondance du système et sa dalle est rétroéclairée par LEDs (très fiable car redondant par design). Le cockpit a également un petit écran séparé pour l'ADI de secours. Est ce suffisant ? je n'en sais rien, mais il ne faut pas croire qu'il ne sont pas posés la question de la sécurité.
    3 points
  14. Et d'un autre coté, on est en train d'activer des législations UE qui disent simplement "va te faire foutre" à ces sanctions, interdisant à nos entreprises de les payer et permettant de saisir des biens US dans l'UE à hauteur de ce que les US saisiraient dans les entreprises UE. La question des sanctions risque de devenir extrêmement intéressante dans les mois à venir.
    3 points
  15. Je ne remet pas en doute que la 14,5mm issu de l'antique PTRD/PTRS soit plus dangereuse (meilleure portée, plus précise et meilleure perfo) que le 23mm développé pour l’antiaérien, mais j'aime bien chipoter Tu compares des perfos qui ne sont pas prise dans les mêmes conditions... 10mm RHA c'est pour 1200m et 30° d'incidence, or a cette distance ce calibre ne vaut plus rien à cause de son mauvais coefficient balistique (rien qu'à 1000m et 30°, on remonte à 15mm RHA soit une différence de 50% de perfo avec juste 200m d’écart !). Pour la 14,5mm qui perce plus de 50mm RHA c'est quasiment en sortit de canon, on tombe déjà à 40mm RHA à 100m. Si on compare dans des conditions similaires (pour 90° d'incidence), ça donne 30mm RHA à 500m pour la 14,5mm et 25mm RHA à 400m pour le 23mm (pas réussi à trouver des chiffres exactement dans les mêmes conditions). alors certes la 14,5 est largement au-dessus mais la 23mm perfo reste une menace sérieuse à ces distances d'engagement (a condition que les barbus aient accès à de telles munitions bien entendu).
    2 points
  16. L'Ark Royal (coulé par une seule torpille) était de conception un peu différente par rapport aux Illustrious.de la classe suivante (Victorious, Formidable et Indomitable). Ces derniers possédaient une protection latérale des hangars de 35 mm contre les coups de l'artillerie navale, de 50 mm du pont d'envol et de 114 mm de ceinture. Ils transportait - bien sur - moins d'appareils (40 à 50 avions au lieu de 60 pour l'Ark Royal) de ce fait de cette importante protection compte tenue des faibles caractéristique des avions embarquées Britannique. Ils encaissèrent des dégâts considérable tant en Méditerranée qu'en 1944 / 1945 au large de Formose subissant ds attaques kamikaze (qui ne traversèrent pas le pont d'envol).. Pour la classe Midway (F.D Roosevelt et Coral Sea) la protection totale répartie sur plusieurs ponts étaient de 40 cm. Le pont de structure n'était pas le pont d'envol comme les Illustrious Britannique, mais au niveau hangar (au dessus ds œuvres vives).. Source = Les flottes de combat1940 et 1952.
    2 points
  17. Avec le Leclerc la cavalerie lourde a découvert le tir en mouvement et sa plus-value opérationnelle, si cette légende est réelle il est normal de vouloir en doter le segment médian. Sur un engin de maximum 25t un armement principal de 120mm ou de 105 ne permettait pas d'atteindre cet objectif. Avec le 40CTA nous avons choisi un 40mm dopés!!!! Ce ne sera jamais un 105mm ou un 120mm mais quand vous comparez la lethalité de ces calibres vous etes très classique dans votre approche coup vs coup alors qu'avec le 40CTA nous rafalerons. Sur un objectif durci type tank assez moderne/ vci récent un pelot de 120/105 ou 6 pelots de 40mm avec une combinaison 2flèches/2explo/2flèches avec une meme durée d'engagement, un avis sur le résultat? Et contre une mirya de tactical avec des 14.5 voir des bitubes de 20mm en infériorité numérique comme cela aurait pu se présenter en périphérie de Ndjamena(en 2008 je crois) tir en mvt + saturation ou "gros calibre"? L'EBRC a pour nom jaguar "C'est un prédateur solitaire qui chasse à l'affût,".
    2 points
  18. Encore une info bidon... La photo elle date sûrement du Mali au début de Serval . 6 batteries d'artillerie . Ça y les turcs vont monter le bourrichon à leur populace... Les méchants français sont en force chez les kurdes !
    2 points
  19. A ce stade je ne peux que conseiller à tout lecteur de retourner 50 pages en arrière, où il lira très exactement le contenu de ces pages et des suivantes. J'ai répondu dans le cadre de la joute parce que c'est ce qui était proposé, aussi peu réaliste soit-ce. Et précisément, puisqu'il est plus pertinent de considérer une situation réaliste, et donc pas un face à face à 4 km l'un de l'autre au milieu du Sahel, on parle d'un véhicule capable d'observer, communiquer et se déplacer au moins aussi bien, sinon mieux, que les "légers" de 20+ tonnes lourdement armés, mais aussi de réduire ces derniers en pulpe... pour peu que, comme n'importe quel véhicule de reconnaissance essaiera de le faire, il ne se pointe pas commeune fleur à découvert à portée extrême de flèche antichar. Dans quasiment toutes les situations, il est préférable d'avoir un autocanon court à fort débattement capable de tir stabilisé en mouvement plutôt qu'une pique médiévale qu'est le 120mm, pour un résultat similaire à savoir la destruction du véhicule "léger" d'en face. Il me semble absurde de tergiverser des années sur la situation incroyable du duel au milieu de nul part à portée extrême de 120mm et sans appuis, mais si ça vous amuse toujours continuez sans moi. Le Jaguar n'a jamais eu vocation à être un canon antichar automoteur. Si vous en voulez un, faites ouvrir le créneau, n'essayez pas de faire rentrer le concept de force dans le rôle du Jaguar qui n'est pas celui-ci.
    2 points
  20. Je n'y étais pas, je ne permettrais pas de tirer trop de conclusions sans avoir toutes les infos, ni imaginer la réponse pertinente sans prendre en compte la partialité des infos du décideur, le bordel du combat etc. Tout ce que l'on peut dire, d'après les images, c'est qu'ils restent manœuvrants, ce qui est plutôt un bon réflexe, ils essayent de bloquer les axes de progression des autres. A un moment donné ils se font déborder et dans ces cas, FS ou troupes intergalactiques, t'est dans la merde.
    2 points
  21. Le débat moderne dans toute sa définition
    2 points
  22. Je verrais bien ce genre de tourelle sur le VBAE, histoire de fournir aux brigades de décision de la défense aérienne au plus près du front. Parce que si leur vocation c'est d'aller défendre les pays baltes contre les divisions russes, à un moment va falloir se soucier de la menace hélico.
    2 points
  23. Deux bémols : le nom officiel a très rapidement été Communauté Européenne, puis Union Européenne, et on oublie beaucoup trop rapidement tout ce qui ne relevait pas du "marché" et de l'économie dans la conception du bidule. Les marchands et les banquiers voulaient un grand marché, ils ont poussé pour : va bene, andiamo ! Nombre de politiques ont voulu rester accrochés à leur bout de gras, et donc c'est de ce côté que ça freine, des quatre fers souvent (et souvent pour de bonnes raisons .aussi, quand même !). Oui mais l'Europe a été un relais puissant de ses négociants qui, eux, veulent la mondialisation et la concurrence. Ils ne sont pas seuls : l'idéologie de la concurrence est en fait devenu le vrai courant "philosophique" dominant, très au-delà des diverses religions et débarrassé de celles-ci, protéiforme (sport, entreprises, états : tous unis pour se concurrencer !) et puissant jusqu'au fanatisme à beaucoup d'endroits.
    2 points
  24. Des balbutiement qui font mal : il me semble que les kurdes l'ont appris à leur dépends à Afrin (pour des drones d'observation) ou les irakiens à Mossoul (avec ces p'tites saloperies de grenades aéroportées, qui obligent à veiller la tête en l'air et doivent bien miner le moral).
    2 points
  25. L'Europe a été pensée comme un marché, depuis toujours, çà s'appelait même le Marché Commun ! dans les années 70. Dire que çà détruit la classe moyenne c'est assez étrange. Ce n'est pas l'Europe qui détruit la classe moyenne c'est la mondialisation et la concurrence ...
    2 points
  26. Deadpool 2 Grand fan du 1er (quoiqu'ayant un peu de mal avec ce type de films comiques hyper-centrés sur un personnage omniprésent qui parle tout le temps et commente tout, à la Louis de Funès), je suis nettement moins fan du second. J'adhère très moyennement à l'idée d'une équipe (même si elle sert juste pour une vanne) ou de trop de monde en général, surtout quand trop choisis sur casting démographique, vu que la plupart du temps, ça a tendance à trop "diluer" le personnage principal (moins par le principe que par la façon dont c'est mené). J'adhère aussi moins à l'humour tout le temps référentiel qui risque de très vite dater ce film: j'ai plus de goût pour l'humour "intemporel" (subtil ou pas du tout subtil) recourant le moins possible aux références du moment (une vanne sur Jared Kushner, sérieux?). Et par dessus-tout, qu'on arrête avec les intrigues, et surtout leur résolution, fondées sur le voyage dans le temps. Y'en a trop, ça sert trop de deus ex machina pour scénaristes flemmards, ça permet trop souvent de voir les persos avoir le beurre, l'argent du beurre et le sourire de la crémière (vu que c'est Deadpool, ce sera aussi le cul de la crémière avec un gros plan sur celui de Deadpool) via un coup de b(r)aguette magique. Alors je sais que le film est avant tout une parodie du genre censée servir de support à des avalanches de vannes, mais il doit y avoir un équilibre assez sain entre une vraie histoire avec de vrais persos en interaction, et la dite avalanche dont le but est de satyriser non seulement les dialogues, actions et scènes-types de films de superhéros, mais aussi la construction de leur récit. Pas facile, mais bon, on est le consommateur final, on n'a pas à pardonner la flemme, la facilité ou la foirade. Surtout dans un film qui n'est pas là pour l'évasion ou l'identification, vu qu'il ne laisse pas de place à l'imagination et veut tout remplir avec le perso et l'humour: s'il ne le fait pas assez bien, il foire son truc. Alors il y a effectivement plein de moments et de scènes drôles, de vrais bon gags pas subtils et tout le reste, mais j'ai vraiment eu l'impression d'un truc plus forcé que le premier, pas du tout inspiré, d'un truc de peinture par numéros où l'on essaie de remplir toutes les cases pré-établies, le parcours imposé censé toucher toutes les catégories démographiques visées par le département marketing en exagérant juste ce qu'on pense avoir été la cause du succès du premier. On fait plus, pas mieux, et quand c'est comme ça, à mon goût, c'est qu'on en fait trop, qu'on essaie trop fort. Et au global, je me suis surpris à moins rire: plus ou moins fréquemment, je sais pas, mais moins ouvertement, témoignant d'un film qui arrive moins à m'arracher un éclat de rire incontrôlable avec larmes en prime. Donc c'est pas emmerdant, c'est pas mauvais, c'est même pas une déception.... Mais c'est plus un produit vite consommé, vite oublié. Voilà mon impression personnelle.
    2 points
  27. N'y aurait-il pas comme une forme d'égarement sévère, là, à reprendre tel quel les élucubrations trumpiennes ? C'est quand même assez mauvais signe. Ca fait des mois que Trump essaye de nous réchauffer cet argument contraire à tout ce qui a été observé en direct à l'époque, où tous les alt-whatever agitaient furieusement le spectre de la Démocrate va-t-en guerre contre la Russie, la Syrie, la Chine et l'Iran, bien sûr, alors que Trump, lui, allait user d'une nouvelle approche face à la Russie, se félicitait de leur aide pour les courriels de Clinton, etc, etc, etc... Prochaine étape, Infowars, avec un Alex Jones enfin remis des dernières trahisons et remonté comme une pendule : cette salope d'Hillary, pensez donc ! Bien sûr qu'elle a été aidée par les russes ! Sans compter que c'est de sa faute si son mari a été impeaché et ainsi de suite, et... ... c'est reparti pour un tour des réseaux pédophiles dans les pizzerias ! Hop là ! P.S. : met donc une citation significative. Ca nous évitera de faire monter leurs revenus publicitaires. P.S.S. : très bon, aussi, le "tous des pourris" tel quel. C'est franc.
    2 points
  28. C’est la première fois que j’observe ce type d’écubier en saillie débordant sur un navire de type destroyer ou grosse frégate , c’est inhabituel . On en voit souvent sur les navires de commerce pour qu’à l’affalage l’ancre ne vienne pas heurter le bulbe hydro. Ici sur un 055 cette solution technique sur l'ancre bâbord uniquement répond évidemment à la nécéssité de ne pas toucher le fragile bulbe sonar à la descente de l’ancre . Cette problématique est connue ; soit en début de conception on arrange le design d’étrave pour positionner les ancres de nez et de devers éloignées du bulbe , soit on adopte la solution « Chinoise » avec l’inconvénient d’avoir une verrue SER …….ce qui de toute façon n'empèchera pas les chaines de venir riper sur le bulbe navire au mouillage , risques connus aussi que l’on évite avec la « braidline Bridle » cf fig 2.29 https://fr.scribd.com/doc/273305807/BR-67-Seamanship-BR Chez nous on appelle çà une « marguerite » . http://www.air-defense.net/forum/topic/675-destroyer-type-45-contre-fregate-horizon/?page=4&tab=comments&_fromLogin=1
    2 points
  29. Cet EBRC est une sorte de RAFALE terrestre et les utilisateurs confirmeront vite si le concept est pertinent.
    2 points
  30. De quoi parles-tu? Si c'est de l'accès au postes d'équipage oui c'est impossible de les mettre ailleurs compte tenu du diamètre de la circulaire, de l'encombrement du 40CTAS approvisionnement inclu, de l'encombrement des différents équipements et de la protection que l'on souhaite. Sinon il aurait fallu faire un châssis plus large capable d'accueillir un panier de tourelle plus large et organiser celle-ci en deux postes distincts comme sur le Leclerc afin de libérer le maximum de surface sur le toit de tourelle. Crois-tu que les mecs qui ont pondu ça n'ont pas chercher à innover justement? C'est une tourelle nouvelle, elle n'a pas la même architecture de la T40 montée sur VBCi 2 pour le Qatar. A un moment il faut enfin finir par comprendre ça, les architectes chez Nexter qui ont conçu cette tourelle ont bien entendu pensé à toutes ces problématiques, que crois-tu ? Qu'ici sur Air Defense tout le monde est plus malin que des mecs dont c'est le travail quotidien depuis, pour certains, plusieurs dizaines d'années? Que les architectes Jaguar à la DGA n'ont pas eu leur mot à dire non plus? Que la STAT n'a pas validé ça? Que l'Armée de Terre ne l'a pas fait non plus? A quoi à servi la maquette 1:1 en bois à ton avis ? A quoi ont servi les tourelles proto T40 qui ont été mises dans les mains de la DGA et de la STAT? A quoi servent les essais réalisés en commun Nexter/DGA/STAT ?
    2 points
  31. Oui et non. Oui sur presque tout. Non sur le mépris de l'étranger car en pratique le Japon s'était refermé (et s'étaiet pris une pilée en Corée). L'étranger tout simplement n'existait pas dans leur vision entre 1600 et 1850. Soudain les Européens apparurent et les japonais furent saisis d'une peur panique: se retrouver colonisés. Depuis près de 300 ans les Samouraï existaient et ne servaient à rien. Ils taient des rouages administratifs avec une valeur combattante proche de 0. Et en plus contre toute évolution sociétale! Il existe un exemple connu: un officier de marine américain a fait une compétiation de coupe et les japonais furent plus que surpris de constater que le sabre modèle basique américain arrivait aux mêmes résultats que leurs super sabres... L'industrie avait sorti une lame d'acier standard largement aussi bonne que 2000 ans d'artisanat. Donc les japonais se dirent: si on ne veut pas être colonisé, on deviendra occidentaux et on colonisera. D'où l'adoption des costumes diplomatiques etc etc. Le mépris de l'étranger n'arrive que très tardivement avec la guerre de 1905 où les Russes sont au delà du mauvais. Dans les années 20-30 les officiers japonais comprirent bien que leur puissance économique était lamentable et donc ils développèrent le concept de "moral", de "supériorité intrinsèque". En gros "comme on ne peut pas vaincre par le nombre ou les armes on suppose que l'on vaibcra car notre moral est meilleurs". C'est de l'autosuggestion "on est meilleur car on est meilleur et donc on gagne". Et le pire c'est le ques faits semblent leur donner raison: les Mandchouriens n'arrivient à rien. Les Chinois s'effondrent, les anglais et Français sont humiliés en Europe. Sauf que contre les Russes ils se prennent une branlée majeure et brusquement ils se rendent compte que ça va pas le faire contre une armée mécanisée. Donc ils se disent "les américains sont industrialisés mais faibles car on a besoin qu'ils soient faibles pour qu'on gagne donc ils sont faibles". Et au début tout va bien car ils affrontent les pires des unités alliées: une armée philippine pas encore au point (franchement à 60 jours près c'était une toute autre histoire, il y avait en mer le fameux convoi Pessacola qui aurait pu à lui seul planter les japonais sur l'île). Tout à fait et c'était logique: tout était pensé pour l'attaque. A quoi ça sert de se préparer à encaisser si on sait ne pas pouvoir encaisser car on doit forcément gagner de suite?
    2 points
  32. Simplement parce que l'architecture de la caisse du Jaguar est basée sur le principe non pas de la protection additionnelle uniquement (comme le VBCI) mais sur le principe de la cellule de survie. L'architecture de la caisse du VBCI date du début des années 2000, nous sommes presque en 2020, les menaces ont évoluées, les solutions de protection aussi. Partir sur une caisse de VBCI comme base aurait été une erreur, c'est pas "parce qu'on est trop con" comme tu le dis mais justement l'inverse, c'est, excuse moi, ta réflexion qui est non réfléchie.
    2 points
  33. C'est officiel ... la bataille de Damas est finie ... elle aura duré 7 ans ... les derniers partisans de Daesh ont quitté Damas en bus pour "Badiyat Al-Sham" ... a priori c'est le désert Syrien ... probablement une des deux poche Daesh soit a la frontière irakienne soit a l'est de Palmyre. La base de Khmeimim a encore subit une attaque ce soir ... à priori aérienne via des drones rebelles.
    1 point
  34. Je ne dis pas que ces mauvais ... c'est tres bien pour du "man portable". Mais dans le format d'un missile portable sur un poids lourd on aurait facilement pu vouloir un missile deux ou trois fois plus lourd ... comme les isralien décline dans le haut de leur gamme Spike. C'était d'ailleurs l'intention au tout début de l'EBRC avec des missiles qui permette la "reco" en zonant une dizaine de minutes au dessus de la zone a interdire/attaquer ou en portant a une dizaine de kilomètre. Ça a été abandonné en cours de route contre un missile hérité de l'infanterie et plutôt typé défense dans le cadre de le cadre EBRC. On se souvient du très joli VAB Mephisto ... avec ses 12 missiles portant déjà à 4500m ... il y a très longtemps dans les année 70 ...
    1 point
  35. Engagé par les Irakiens dans des conditions particulières et en plus mal engagé. Les T-80 ont pris cher à Grozny en 1994 et si, ils ont été exportés. En Corée du Sud par exemple. Les tubes d'origine soviétique sont tout à fait valables, notamment les calibres 122 mm. N'oublie pas que nous aussi, on a des vieilleries qui font toujours très bien leur effet quand ça commence à tomber. Pour le reste, méfiance. Parce que je ne veux pas dire, mais on n'arrive déjà pas à engager plus d'une brigade à la fois de notre côté. Alors même si en face c'est vieux, sale et puant, ça reste quand même légèrement plus nombreux. Mais bon. Retour au sujet !
    1 point
  36. Comment dit-on «Nous saffons les moyens te fous faire ententre raisson» en américain ? Mince, c'est embêtant de ne pas arriver à traduire. Rien de tel que la traduction, pour la bonne entente entre les peuples.
    1 point
  37. N'oublions pas comme le démontrait l'article (bon ça reste un léger plus) que le Jaguar peux recevoir des protections supplémentaires pour le combat de haute intensité. Je trouve qu'on se centre beaucoup sur le 40CTA, mais qu'on oublie le MMP pour les gros morceaux, le MMP a quand même 4km de portée et peut tirer sans ligne de vue.
    1 point
  38. Le MMP a la portée utile a lequelle l'équipage détecte l'ennemi ... ni plus ni moins que le canon de 120mm ... Sauf que s'ils tirent en même temps le missilier sera détruit avant le canonnier ... si le missile est tiré en F&F ... peut etre que ce serait un draw ... ou pas. Reste la solution hard kill ... qui éliminera le missile ... alors que la flèche passera ... 1 : 0 pour le canonier De toute évident contrairement a l'AMX10RC en son temps le Jaguar ne semble pas conçu pour monter des embuscade face a des blindé de cavalerie moyen/lourd un peu moderne. Visiblement le tire NLOS de l'ATGM ne semble pas au rendez vous ... pour pas fâcher les artilleurs. Donc il sera un peu compliqué de monter une embuscade en défilement complet. Le canon lui est donnée pour 2500m ... quand une flèche gros calibre est donnée pour 4000m ou plus, d’où le risque d’être "over-ranged".
    1 point
  39. Ils tombent dans une embuscade dont il y a clairement une issue au sud ... plein gaz et on dégage en zone moins arboré ... et on se réorganise plus loin. C'est pas comme s'ils avaient été pris dans une nasse! Tellement pas qu'ils contre-attaquent ... Ils commencent à nous monter une manoeuvre d'encerclement à pied autour d'un bois?!!!! puis se ravisent ... et la visiblement c'est sauve qui peut ... avec des FS qui tardent a décrocher et des appui qui se sont évaporé ... alors que les véhicules sont encore en ordre de marche et qu'il y a pas de bobo. Résultat il se retrouve seuls face a beaucoup de monde visiblement ... et des mec remonté comme des coucous qui semblent résolus a se farcir des FS US en trophée... J'ai pas tout regardé en détail ... il y a une explication sur l'abandon du SUV? Il est mis hors service par les tirs? le conduteur est tué? Parce que sur les images les vitrages semblent intacts, et on ne voit pas d'impact sur la carrosserie coté pile ... les pneus sont intactes aussi.
    1 point
  40. Pourquoi tu veux remercier Jean-François B? La gamme General Dynamics OTS Flyer LTV Et les FS espagnoles s'équipent FOX Jankel LRPV
    1 point
  41. Les années 1980 pour faire simple. Mais même dans les années 1990, le franc était surclassé par le deutsche mark (DM) et la livre sterling. Quand je suis parti en voyage scolaire en Allemagne, il fallait presque 3,75 francs pour avoir un DM. Après, c'était moins ridicule que la lire (ah les Corse-Matin qui valaient des milliers de lires !) mais quand même.
    1 point
  42. La question c'est qu'est ce que des FS vont foutre dans du combat d'infanterie ... qui n'a pas a être mené par des FS ... surtout dans les conditions pourries d'une green zone, d'une embuscade, et d'un groupe finalement assez peu nombreux - 46 pax dont 75% de nigériens ... c'est pas super nombreux pour avoir le dessus dans du combat d'infanterie très nivelant - ... sans appui ... avec des nigériens pas forcément au top du top du combat d'infanterie. Les Land Cruiser "cabine" sont probablement blindés ... mais seulement contre les armes légère ... une rafale de 14.5 et tu as une passoire. Correction le SUV est annoncé non blindé ... pas plus que les J70 pickup double cabine En même temps sur les vidéos il a pas l'air criblé de balles ... Pour les pickup US avec mitrailleuse je ne m'avancerai pas plus que ça. Même avec des VAB ... sous les rafale de 14.5... ou même de doucette russe ... tu sers les fesses, d’autant qu'a priori les distance d'engagement sont très rapprochées ... on parle de 100 et quelques mètre souvent. On voit une photo avec les véhicules disposant d'une antenne satellite ... il y a un Land Cruiser "cabin" récent probablement blindé ... et deux vieux J70 pickup probablement ceux avec les M2. Ce qui a merdé avant tout c'est le désengagement ... de l’embuscade initiale ... personne n'a appuyé les éléments dernier éléments a désengager ... en fait ce sont les élément d'appui au plus près de l'ennemi qui ont désengagé en dernier ... appuyé par personne. Le "courage" est mauvais conseiller sur ce coup là ... premier parti ... dernier tué. Ils ont bien essayé de faire un écran de fumée pour désengagé mais c'était déjà trop tard ... ils étaient isolé et sans appui. Sinon j'ai raté un truc ou il n'y a pas d'estimation du volume de force ennemi?! Autre chose ... le manque de munition pour les deux M2 ... c'est étonnant pour des US qui en général se balade sur-armé ... C'est la que tu te demande si contre des cible molle comme les "insurgés" il ne vaut pas mieux une belle MAG gavé de munition ... plutôt qu'une M2 avec pas assez. Aux distances d'engagement dont on parle ... jamais plus de 500m ... dans un pickup ... la MAG fait plus de volume plus longtemps que la M2. Pour tirer vraiment plus loin genre 2000m autant prendre un fusil de précision en plus d'une MAG ... voir meme deux MAG pour le meme poids que la M2. Autre chose vraiment bizarre ... comment ca se fait que le Reaper n'a pas pu "éclairer" au laser pour désigner au Mirage les amis ou les ennemis?!!!! Il y a bien un spotter laser sur les pods de désignation quel-qu’ils soit non? Sinon au pire il suffisant de griller un fumigène coloré ... et de regarder par la fenêtre?! Ou même un petit flasher IR?! C'est bizarre ces FS US qui semble si démuni alors que d'habitude ils ont tous les gadget de la terre?! Même un signal avec une lampe torche aurai du faire l'affaire! A priori il avais au moins un fumi rouge au premier désengagement...
    1 point
  43. Au pire, si le 105 vous manque, vous pourrez toujours demander à quelqu'un de vous faire une tourelle de 105 ou 120 à installer sur châssis EBRC.
    1 point
  44. C'est ce genre de tourelle multi-fonction que les US déploient actuellement sur leurs Stryker (missiles antichar Hellfire d'un côté et SAM Stinger de l'autre) : L'intérêt de ce genre de tourelle va dans le sens d'avoir moins de véhicule hyper-spécialisé comme actuellement ce qui mutualise les ressources pour des utilisations somme tout assez ponctuelles. Surtout que si ton adversaire n'a pas ou peu de moyen anti-aérien, ton véhicule reste utile. C'est une bonne idée d'y ajouter aussi le tourelleau mitrailleuse d'autodéfense. Et à mon avis il faudrait faire pareil au niveau naval au lieu d'avoir des canons de 20 mm et eds lanceurs mistral indépendants avec chacun leur optiques coûteuses et électroniques spécifiques.
    1 point
  45. Mais ça reste une bonne nouvelle quand même, sachant qu'on avait pas vraiment de système du genre pour accompagner un GTIA au plus près. Et pour l'AdlA le SAMPT/T est plus destiné à protéger un périmètre en mode statique il me semble ?
    1 point
  46. Images déclassifiées (visiblement celles d'un Reaper) de l'embuscade de Tongo Tongo au Niger, le 4 octobre 2017, qui coûta la vie à 4 soldats américains. Ici des captures de l'intervention française. We've Posted The Pentagon's Entire Moment-By-Moment Niger Ambush Video Briefing http://www.thedrive.com/the-war-zone/20936/weve-posted-the-pentagons-entire-moment-by-moment-niger-ambush-video-briefing?xid=twittershare
    1 point
  47. Je signale cette petite vidéo bien montée du Musée des Armées pour une exposition sur l'Empereur "Napoléon stratège", le film-annonce ! Humour d'excellente qualité a la Kamelot la
    1 point
×
×
  • Create New...