Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 12/30/2018 in all areas

  1. 24 points
    Bah je tiens ça des pilotes avec qui j'ai pu parler, des évaluations indiennes et suisses, des opérations en Afghanistan et de "quelques" années de pratique sur le Rafale (dont un mémoire de Master et une dizaine d'articles publiés sur le sujet). D'ailleurs, je vais pas revenir dessus car ça a déjà été dit un peu plus loin, mais si tu ne te bases que sur la traînée et la poussée pour déterminer les performances d'un avion à haute altitude, tu te fourres le doigt dans l'oeil! La "limitation" du Rafale en haute altitude n'a absolument rien à voir avec sa motorisation. Ce qui est marrant, c'est que tu sembles prêter beaucoup de crédit aux performances du Typhoon, notamment. Or, si les pilotes de Rafale reconnaissent eux-même que des Typhoon haut perché peuvent (pouvaient) faire mal en exercice, ils expliquent que c'est principalement dû au fait que l'AMRAAM tiré en HA et en supersonique porte nettement plus loin que le MICA (en tous cas tel que c'est simulé). Quand aux supers performances supersoniques haute altitude... Il semble qu'en opération les Typhoon restent soumis à des limitations largement en dessous de leur vitesse max officielle, idem pour les F-15C qui ne dépassent quasiment jamais Mach 1,8 avec de l'armement air-air (même sans réservoir). Seul le F-22, effectivement très optimisé pour ça, et avec un emport en soute, reste au dessus du lot. Pour le reste, c'est CLAIREMENT pas une question de poussée du moteur, on y reviendra. Le problème c'est que tu es tellement obnubilé par la motorisation que tu penses en dehors de toute réalité opérationnelle pour affirmer des trucs qui ne reposent sur rien. Je prends un exemple parmi d'autre pour te montrer que la puissance d'un moteur militaire n'est pas son alfa et son omega. Si tu as un moteur qui pousse 10t mais qu'il met une plombe à monter en régime, alors un moteur de 7,5t peut très bien fournir une accélération pratique et un taux de montée opérationnel plus intéressant que ton moteur de 10t de poussée. Et s'il se fait dépasser par le 10t à un moment donné, le fait qu'il consomme moins permet peut-être d'opérer plus longuement en vitesse supersonique. Idem si ton avion met 5min entre la décision d'allumer les moteur et le moment où les roues décollent de la piste alors que le concurrent met moins de 2min. Idem si l'aérodynamique de ton avion (et de tes entrées d'air) est mauvaise en transsonique (le Rafale "supercruise" mieux et plus facilement que le Typhoon par exemple) Ce que la réalité opérationnelle nous montre, c'est que les choix techniques qui ont été faits sur le M88, les COMPROMIS réalisés par la SNECMA, valent AUTANT que ceux réalisés par Rolls Royce ou GE ou PW sur les moteurs respectifs. Ce sont des choix, pour optimiser tel ou tel truc plutôt que tel autre. Et, dans les faits, dans les réalités opérationnelles de la vraie vie véritable, les choix qui ont conduit à 7,5t mais à un moteur qui accélère vite et consomme peu, tant en basse altitude qu'en haute altitude, sont tout aussi valables que d'autres choix. Et même nettement plus valables dans le cas du Rafale et de ce qu'on lui demande de faire. Oui, on pourrait avoir un moteur de conception plus simple qui pousserait plus avec une SFC équivalente (ce qui, dans les faits, revient à consommer plus tout court), ce qui permettrait d'améliorer les performances du Rafale en interception (mais pas sa vitesse max ni son altitude opérationnelle, on y reviendra). Bref, on pourrait avoir un Rafale avec EJ200. Sauf que notre appareil perdrait beaucoup de ses qualités opérationnelles en matière de pénétration, d'attaque air-sol et de supériorité aérienne. Par tous les Saints, pourquoi est-ce que les forces françaises voudraient d'un truc pareil?! Si l'idée est d'augmenter la capacité d'emport (déjà exceptionnelle) par temps chaud ou la sécurité pour les opérations navales, le tout avec un Rafale qui s'alourdit, je pourrais comprendre. Mais dans le cadre que tu évoques, certainement pas !! Si personne ne fait référence à ce facteur à part toi, c'est parce que cet argument est, excuse moi le terme, parfaitement... disons "pas intelligent" pour rester poli. (soit dit en passant, est-ce que tu comprends bien le sens du mot marginal? En tous cas, est-ce que tu l'emploies dans le même sens que moi?) C'est complètement, complètement stupide de comparer le TWR en partant sur un avion chargé et d'en tirer des conclusions sur l'efficacité du système propulsif. Dire que le Rafale est désavantagé parce qu'il emport plus de carburant... c'est... merde je suis désolé mais c'est tellement stupide comme argument!!!!! Si on suit ta logique, on aurait mieux fait de lui coller à peine 1200 litres de carbu en interne, comme ça il aurait été bien bien avantagé dans les comparaisons ridicules sur les forums et les PowerPoint, mais contraint dans la vraie vie d'embarquer 8000 litres de carburant externe !!!!!! Ah bah heureusement qu'il est pas handicapé par du carburant interne hein !! Même en combat aérien pur, avoir plus de carburant implique un rapport poussée/poids marginalement inférieur, mais ça éloigne considérablement le moment du Bingo. Tu veux un vrai exemple de la vraie vie véritable: pour tenir en l'air aussi longtemps qu'un Rafale sur plein interne, le Typhoon est obligé de se coltiner un réservoir externe en point d'emport central. Et pas uniquement dans les meeting aériens! On en reparle de son TWR super plus mieux du Typhoon, dans le vrai monde de la vérité véritable ? MAIS SINON !! on va jouer un petit jeu. Vu que tu n'arrêtes pas de demander des sources mais affirme un paquet de trucs sans présenter de sources (le manque de puissance en Astan, j'en ris encore!!!!), elle sort d'où ta supériorité du TWR du Typhoon? Sur papier je veux dire, pas dans la vraie vie véritable hein! Non parce que si on se base sur des sources fiables (donc pas Wikipedia ni les éditions de 2007 de Janes, mais plutôt les documentations fournies par Eurofighter et Dassault, les TWR qu'on trouve pour les deux appareils sont les suivantes (et encore, Eurofighter parle "publiquement" de 12t à vide depuis les dernières modifications de l'appareil, j'ai considéré 11,8t parce que je suis gentil comme gars. Et pareil, je suis parti du principe qu'ils avaient la même SFC, alors que celle du EJ200 est possiblement très légèrement supérieure (ou très légèrement inférieure, on a pas de certitudes). DONC !!! on trouve à ce moment là, sachant que tout ça ce ne sont que des ordres de grandeur hein (ça ne prend en compte ni l'altitude, ni la consommation réelle, ni la température du carburant, etc etc.) Pour le Rafale: TWR à vide = 1,55 TWR demi plein= 1,25 TWR plein interne= 1,05 TWR 30min combat (avec dotation armement air-air standard) = 1,04 TWR 20min combat= 1,14 Pour le Typhoon: TWR à vide = 1,55 (au mon Dieu le Rafale est tellement sous-motorisé que... oh wait...) On passe à 1,59 si on prend 11,5t à vide pour le Typhoon. TWR demi plein= 1,28 TWR plein interne = 1,09 TWR 30min combat = 1,03 TWR 20min combat = 1,13 Pour le Typhoon, si on envisage qu'il fait plutôt 11,5t que 11,8t à vide, il fait rajouter en gros 0,02 à chaque TWR, pas la mer à boire donc, mais il faut enlever 0,02 si on considère qu'il fait 12t à vide. Idem si on passe le Rafale à 10t, on perd 0,01 sur chaque TWR, en gros. Alors oui, si on prend en compte les 11t annoncées à l'origine pour le Typhoon (ça n'a jamais été le cas) sans les équipements spécifiques à chaque nation et les modifications apportées à la cellule depuis (renforcement structuraux pour charges, nouveaux LEX, etc.), ou mêmes les "arround 10t le TWR est supérieur. Peut-être que ton "haut la main" de l'époque était valable. Mais ce n'est pas le cas aujourd'hui. Mais tout ça ce ne sont que des ordres de grandeur! Le TWR est un indice de performance, pas LA performance elle-même! Et ce que cet indice montre, c'est que le Rafale ne MANQUE PAS DE PUISSANCE en tous cas pas par rapport à la concurrence! Si on se place en termes opérationnels (en regardant la capacité de combat restante et pas la quantité max de carburant), on constate même qu'il est plus puissant que le Typhoon. Et tu sais ce qui me fait le plus rire dans tout ça? C'est qu'il y a plus d'écart de TWR entre 2 variantes du Rafale ou entre 2 variantes du Typhoon qu'entre le Rafale C et le Typhoon FGR.4 !! Et pourtant le Rafale M a peu ou prou exactement les mêmes performances que le Rafale C ! Parce que, tout simplement, sur ces ordres de grandeur et dans de tels périmètres opérationnels, chippoter pour 0,02 de TWR, ça sert profondément à rien. ... En fait tu n'as aucune idée de ce dont tu parles, n'est-ce pas? Ta définition de "performance", c'est quoi, juste pour rir pour voir! Non parce que si tout ce qui compte à tes yeux c'est de comparer un avion polyvalent avec un intercepteur et dans conclure que l'avion polyvalent ne va pas assez vite et assez haut, alors tu n'as absolument rien compris à ce que signifie le terme "performance" pour les militaires. On parle pas de Formule 1 ici, mais d'avions de combat. Bah sachant que tu as l'air de te baser sur: un postulat erroné, ou en tous cas insuffisant des calculs erronés, ou en tous cas obsolètes un rapport à la réalité très... virtuel J'en conclus que tu n'es pas forcément un fanboy, juste un amateur... pas assez éclairé malheureusement. Au lieu de t'acharner à faire entrer les faits dans tes conclusions déjà toutes faites, pourquoi est-ce que tu n'essaies pas de prendre du recul et de te rendre compte que tu chasses des moulins? Qu'est-ce que tu veux qu'on dise? -Qu'un Rafale avec 8,5t ou 9t de poussée par M88 aura de meilleures performances dynamiques? Oui, c'est vrai. -Que la SNECMA avait proposé une augmentation de poussée du M88 sans changer de réacteur ou d'avion? Oui, c'est vrai. -Qu'il est possible que ça se fasse un jour? Encore une fois oui, peut-être. Mais que ça implique en corollaire que: -Le Rafale est sous-motorisé aujourd'hui. Non, c'est faux, voir supra. -Qu'il gagnerait sur l'ensemble de son spectre de performances à avoir plus de puissance. Faux également, il pourrait y perdre en capacités air-sol, en autonomie, en fiabilité, ou en facilité de maintenance en OPEX, autant de paramètres qui entrent dans le cadre des "performances" de l'appareil. -Qu'il deviendrait aussi performant que le Typhoon ou le F-22 en haute altitude et haut supersonique juste avec plus de puissance: faux également. Ce n'est pas la puissance du moteur qui limite la capacité de l'appareil à opérer à THA et très haute vitesse. -Qu'il serait possible d'obtenir des gains à la fois en MCO et en poussée: pas complètement vrai. Oui, en théorie, à budget de R&D donné, on peut améliorer la poussée du moteur ou d'autres aspects techniques, ou un peu des deux. Snecma l'a déjà proposé, et les forces françaises ont toujours CHOISI d'optimiser toujours plus la fiabilité et le MCO) Tu n'en as aucune idée. Je prends le pari inverse. Vues les qualités de vol et les performances opérationnelles du Rafale, aucun besoin en puissance supplémentaire n'a été détecté, ni par la Marine ni par l'Armée de l'Air. Si on avait mis plus de pognon pour améliorer le M88, on aurait encore et toujours choisi de réduire les coûts d'utilisation et de maintenance, la consommation et la fiabilité. D'après toi, à quel moment entre la fin des années 1990 et aujourd'hui penses-tu qu'on a identifier un besoin accru en combat à très haute altitude, plutôt qu'un désir de pouvoir déployer nos avions loin et longtemps? Au Kosovo? Pour les raids à très longue distance au Mali ou en Libye peut-être? Ou encore en Afghanis... Pardon, je rigole encore du "manque de puissance en Afghanistan"... Tu es sûr que tu ne confondais pas avec les Super Etendard déployés à Kandahar ? Si on avait mis du pognon dans la R&D (et la SEULE raison qui aurait pu justifier de le faire), ça aurait été JUSTEMENT pour améliorer l'autonomie opérationnelle et la logistique des appareils, et pas spécifiquement leur puissance brute. Avec le retour de la Russie en force, peut-être qu'on aura envie de changer d'avis. En encore, si on booste la puissance du M88, ce sera plus pour emporter des charges plus lourdes au décollage et fournir plus de puissance électrique que parce qu'on en aura besoin en combat aérien. Après, si un autre client veut un moteur plus puissant, ça pourrait PARFAITEMENT se comprendre! S'il ne fait pas d'OPEX, qu'il opère dans un désert ou en haute altitude et qu'il veut embarquer de gros chargements de missiles de croisière sous l'appareil, ou qu'il souhaite une meilleure vitesse ascensionnelle, bah pourquoi pas oui. Ah oui et, je devais revenir dessus mais.... le M88 à 7,5 n'a jamais limité la vitesse et le plafond opérationnel du Rafale !! Ce sont d'autres considérations (sécurité du pilote, life support, forme et revêtements de la cellule, etc.) qui limite le plafond opérationnel et la vitesse max du Rafale. Certainement pas des considérations dynamiques!
  2. 18 points
    La verrière, mais c'était après.
  3. 16 points
  4. 16 points
    Blacktail • 2 days ago 2013 : "Ce ne sont que des problèmes de dentition. D'ici quelques années, le système ALIS sera opérationnel normalement...." ; https://www.pogo.org/invest... 2014 : "Ces problèmes sont temporaires, et on peut s'y attendre dans n'importe quel avion de cette nouvelle génération. ALIS fonctionnera bientôt..." ; https://breakingdefense.com... 2015 : "Tous les nouveaux systèmes ont leur hoquet. Très bientôt, ALIS mettra les sceptiques au lit..." ; https://www.pogo.org/analys... 2016 : "Donnez-lui juste un peu plus d'argent et de temps, et ALIS sera prêt dans un an ou deux..." ; https://www.defensenews.com... 2017 : "ALIS s'améliore de jour en jour. Il sera bientôt prêt à être déployé..." ; http://www.thedrive.com/the... 2018 : "Nous sommes en train de gagner l'effort de développement, et tous les bugs dans ALIS seront corrigés avant que vous ne vous en rendiez compte..." ; http://www.nationaldefensem... 2019 : "Le système ALIS devient peu à peu un énorme succès. Nous devons garder le robinet d'argent ouvert un peu plus longtemps...." ; https://www.strategypage.co... C'est drôle, c'est presque comme si le F-35 était une arnaque !
  5. 16 points
    Dans six mois, commande de 5000 Rafale, payés rubis sur l’ongle. La France divise son déficit public par deux, Macron offre un poney à chaque Français, et les Anglais décident de nous prêter allégeance en demandant pardon pour Trafalgar et Mers-el-Kebir.
  6. 15 points
    SCOOP le RAFALE F5 VOLE ! C'est un X-Wing à la française ! Tri réacteurs & ailes en X ! on subodore qu'il va dans l'espace et qu'il file en hypervitesse ! Les américains sont dépités et l'aire51 dans le désert n'est qu'un rassemblement de vieux coucous !... plusieurs ingénieurs de LM se sont suicidés, d'autres s'en vont en masse pour essayer de se faire embaucher chez Dassault ! Les allemands, et d'autres, se plaignent de l'arrogance française ! Bon on est pas le 1er avril et avant que plusieurs forumeurs aient une attaque, le cliché (remarquable) représente 2 Rafale vu sur Loïc Lz‏ @DefensAero Impressive picture! Rogue Victor display team (@Armee_de_lair) during training flight ====> mais franchement, indiscutablement, avouez quand même que ma version avait quand même une sacré gueule ! ====> désolé...
  7. 15 points
    Patience ! Il va en avoir, en coûts et en délais.
  8. 15 points
    Thank you for the kind welcome, prof.566. Honestly, I only posted to annoy Patrick for his endless, but funny, targeting of the Tempest project. Please do not take offense!
  9. 15 points
    Quand tu commences une réflexion en te disant que des troupeaux d’experts n’ont pas pensé à un truc qui saute aux yeux d’un néophyte, c’est qu’il y a un biais dans ton raisonnement. Quelque soit le domaine, quelque soit le contexte.
  10. 15 points
    "La situation est très tendue dans le Pacifique. Si la Russie ou la Chine parvenaient à s'emparer de l'épave du F-35 abîmé il y aurait un risque très élevé qu'ils construisent ensuite leur propre avion inopérant à mille cinq cent milliard de dollars."
  11. 15 points
    EXCLUSIF air-defense ! Après un travail colossal, les scientifiques ont enfin pu prendre en photo le budget du F-35 !
  12. 14 points
    Re: VayuSena Rafale: News and Discussions - 17 Oct 2016 Postby Rakesh » 09 Aug 2019 10:34 Traduit avec www.DeepL.com/Translator Re : VayuSena Rafale : Nouvelles et discussions - 17 oct 2016 Postby Rakesh " 09 août 2019 10:34 J'ai donc réussi à mettre la main sur la dernière édition d'Air International. L'édition de juin 2019. Je n'achète jamais le magazine pour deux raisons principales - coût élevé et peu d'informations que l'on ne peut obtenir sur le web. Cette édition m'a tellement époustouflé que je l'ai achetée. Ils ont un spécial de 24 pages sur le Rafale + Partie 2 (d'une série en trois parties) sur le BAe Hawk + le Gripen E. Comme c'est le fil du Rafale, je vais parler du Rafale. Je vais parler du Gripen E dans le fil MMRCA. Je ne vais pas tout copier mot pour mot, à cause des lois sur le copyright. Je vais donc paraphraser. Et j'en lis encore beaucoup moi-même. Quelques faits saillants que j'ai lus à ce jour (moins de 2 heures depuis que j'ai le magazine entre les mains !) méritent d'être mentionnés. 1) Meteor peut passer d'une cible à une autre (en vol), si la deuxième cible devient plus menaçante que la première. Le radar RBE2 AESA a une excellente portée et peut surveiller la trajectoire du météore à longue distance et peut effectuer une réallocation de cible pendant que le missile est en vol. Et ceci a été testé en vol et n'est pas qu'une simple simulation informatique. 2) La prochaine variante F4 (qualifiée en 2022) du Rafale aura une interopérabilité complète avec le F-35. L'article fait référence à des réseaux de liaison de données plus importants et aux radios logicielles CONTACT, mais n'approfondit pas la question. Évidemment. Tout comme dans la variante F3, la variante F4 aura des sous-variantes comme F4.1 (qui comprendra un affichage de nouvelle génération, monté sur casque). Les Rafales de l'IAF (variante F3R) sont livrés avec un casque israélien monté sur écran, je crois. F4.1 sera doté d'écrans latéraux numériques tactiles plus grands pour afficher des images couleur TALIOS (Targeting Long-range Identification Optronic System). 3) D'énormes améliorations à Spectra dans la variante F4.1. L'article parle de l'identification rapide des menaces en 3D, des nouvelles formes d'ondes de brouillage et de la nouvelle suite Spectra qui permettra de mieux détecter les émetteurs hostiles opérant dans des bandes d'ondes très élevées. 4) La variante F4.1 sera équipée d'un système IRST actualisé dans le système FSO (Front Sector Optronics) du Rafale. Ce nouvel IRST sera également capable de détecter les cibles furtives. Mon commentaire - à quel point cette détection sera efficace et à quel niveau de furtivité reste à voir. 5) Des mises à jour du radar RBE2 sont également prévues dans le cadre de la variante F4.1. Il comprendra un mode indicateur de déplacement de cible au sol (GMTI). Un mode radar à synthèse d'ouverture (SAR) plus précis sera également disponible pour la cartographie radar à distance de sécurité, par tous les temps. Des améliorations seront également apportées au système IFF (If Friend or Foe). 6) La version M de la variante F4.1 comprendra également une nouvelle aide à l'atterrissage et sera similaire au système MAGIC CARPET du chasseur F-18E/F de l'US Navy. Le principal objectif de cette mise à niveau est d'accroître l'interopérabilité avec les porte-avions de la marine américaine. C'est compréhensible, si l'on considère que la Marine nationale française n'a qu'un seul porte-avions. 7) La variante F4.1 aura une arme air-sol plus lourde et plus puissante, le HAMMER 1000. Il remplacera le GBU-24 Paveway III, sera d'une excellente précision par tous les temps et sera équipé d'un moteur fusée. Bien que la puissance et la capacité de pénétration soient les mêmes, la portée sera plus longue. La variante C du Rafale pourra transporter le HAMMER 1000 dans l'axe du pylône et dans les ailes. La variante M ne transportera le système que dans l'axe du pylône, en raison des restrictions de poids à l'atterrissage sur le porte-bagages. 8] La variante F4.1 comprendra un missile de croisière SCALP actualisé et un missile ASMP-A (tête nucléaire) amélioré. Les détails de cette dernière mise à niveau sont classifiés en raison de sa mission nucléaire. 9) La variante F4.2 devrait arriver en 2024. L'objectif principal de cette mise à niveau est d'accroître encore davantage la guerre et l'interconnectivité en réseau. Une version militaire sécurisée d'un routeur civil sera installée sur chaque avion et sera à l'épreuve des cyberattaques. L'article en parle davantage et il vaut mieux que vous mettiez la main sur le magazine et que vous le lisiez vous-même. En raison du coût impliqué, tous les Rafales ne subiront pas la mise à niveau F4.2. Chaque avion - basé sur l'âge de la cellule - devra être analysé pour voir s'il vaut la peine d'être amélioré ou non. Cependant, tous les avions de la cinquième tranche de production disposeront de la suite complète F4.2 et peut-être même de systèmes encore plus avancés. 10) Celui-ci vous impressionnera. Les futures variantes du Rafale seront dotées d'un système défensif composé d'une charge utile motorisée (c'est-à-dire un mini-drone) qui sera lancé depuis l'un des distributeurs de paillettes et se trouvera entre la menace et le Rafale qu'il protège. En même temps, le drone suivra et transmettra le radar SAM qui suit le Rafale, saturera le système et le forcera à mal fonctionner. Je n'ai aucune idée de la façon dont il prévoit le faire, mais c'est ce que dit l'article. La première mise en service est prévue pour 2025. 11) MICA-NG (New Generation) arrive en 2026 et viendra compléter (et éventuellement remplacer) le MICA actuellement en service. Le point clé à noter, c'est que le missile a un chercheur de type AESA. Moteur à deux étages, le deuxième étage étant allumé en phase terminale. Les chances d'évasion seront très minimes. 12) Ce que j'ai tiré de l'article. Les Français sont TRES, TRES, TRES, TRES heureux avec le Rafale. Ils ont une solution gagnante en termes de capacité. Mais le coût est épouvantable. L'une des leçons à en tirer est que le Rafale a été conçu dans une perspective de croissance future, c'est-à-dire que les Français sont convaincus que le Rafale sera totalement interopérable avec le futur Future Air Combat System (leur avion de combat de sixième génération) dans les années 2040. Pour un avion conçu dans les années 1980, mis en service dans les années 1990 et toujours efficace dans les années 2040, ce n'est pas rien. Bravo aux Français pour un excellent design. 13) La prochaine partie du blitz Rafale est la variante F3R. Je ne veux pas m'asseoir ici pour vous donner une séance point par point, mais si ce qui précède vous a impressionné... soyez assuré que le F3R est tout aussi impressionnant. Je vous suggère fortement d'acheter le magazine, si vous le pouvez. Il est de 11,99 $ US, tel qu'indiqué sur la couverture inférieure droite du magazine. Certaines choses - que j'ai trouvées impressionnantes dans la section F3R - que je vais mentionner sont... le Meteor est un missile plus lourd que le MICA. Il en résulte une légère augmentation de la consommation de carburant. Des mises à jour logicielles ont été effectuées pour surmonter ce problème et de nouveaux indices de traînée ont été fournis par Dassault. Les pilotes, par contre, trouvent que le lancement de Meteor n'est pas un événement. L'armée de l'air française a trouvé le Meteor si bon, qu'elle est maintenant forcée de réévaluer sa tactique. Beaucoup de temps est passé dans les simulateurs pour créer un nouveau programme tactique. Il ne faut pas être un génie pour comprendre pourquoi l'armée de l'air indienne a choisi cet oiseau plutôt que tous les autres dans le concours MMRCA. Les oiseaux américains ont les mêmes systèmes (sinon meilleurs), mais il y a le problème (de l'éléphant dans la salle) de gérer leurs manigances politiques. Les Russes ont encore un long chemin à parcourir pour se rapprocher de leurs homologues occidentaux en matière d'électronique et de capteurs. Le Gripen NG n'était pas assez mature lors du premier concours MMRCA. Et l'Eurofighter est un gâchis de consortium de quatre nations. L'IAF a pris une sage décision en choisissant le Rafale. La troisième et dernière partie du blitz Rafale concerne la variante M. C'est ce que je ferai demain. https://forums.bharat-rakshak.com/viewtopic.php?f=3&t=7266&p=2371048&sid=d3e0eb3322690aa953f84883ec8b4a31#p2370767
  13. 14 points
    Bon, puisque personne ne demande mon avis, je le donne quand même ;) Ce truc est dégeulasse... Visuellement, ça me donne envie de vomir, de mourir, de me ranimer pour revomir: -D'une part en terme de design pur, avec ce pif gigantesque, cette absence totale d'élégance, et... non mais juste ce pif immonde en fait ! Franchement, de l'entrée d'air aux tuyères, ça passe. Mais par pitié, coller dessus l'avant "Rafale style" de la maquette présentée à Euronaval !! Que, paraît-il, ce soit Dassault qui ait bossé dessus me fait encore plus mal ! Si à la limite ça venait d'Airbus, bon... -D'autre part, la maquette est moche, n'accroche pas bien la lumière, et fait passer celle du Tempest pour une oeuvre d'art (je parle de celle à l'échelle 1). En matière de com', c'est du zéro pointé absolu, et ça me fait mal rien que de penser que je vais devoir passer devant toute la semaine. Ensuite, le cockpit virtuel, et toutes ces joyeusetés, je trouve aussi que ça sert surtout à vendre un concept et à faire "plus mieux que le F-35" qu'à réellement faire la guerre. Que c'est du (mauvais) commercial au lieu d'être de l'ingénierie intelligente qui demande avant tout aux pilotes ce dont ils ont besoin. Bref, c'est s'aligner sur la mentalité Lockheed, Airbus ou Leonardo plutôt que de faire du pragmatique et de l'efficace "à la Dassault". Et que, commercialement parlant, c'est con, parce que ça donne juste des billes au F-35. Dassault nous a présenté le F-35 comme un Rafale raté, un machin qui reprenait le concept d'omnirôle en le dévoyant par un usage disproportionné de la technologie. Et les voilà aujourd'hui à nous présenter un F-35-like qu'il va falloir venter pendant 20 ans sans justifier pour autant l'achat de F-35 ni mettre des bâtons dans les roues du Rafale. Bon courage les mecs... MAIS... Mais mais mais... Si je laisse mon côté émotionnel de côté (my eeeeeyes !! It buuuuurns!!!), je trouve certaines choses intéressantes. Concrètement, rien ne les empêchait, en effet, de reprendre l'avant assez élégant de leur précédente maquette, quitte à y coller la formule voilure/empennage/entrée d'air présentées aujourd'hui. S'ils ont caler le cockpit trois fuseaux horaires derrières la pointe du museau, c'est pas uniquement pour le plaisir de faire un appareil plus moche que le Tempest. Et c'est là que ça devient intéressant. Parce que effectivement, s'ils arrivent à développer leur idée de cockpit virtuel, alors ça ouvre des possibilités infinies en matière de design. Plus besoin de s'encombrer à mettre le cockpit en avant, à réduire la taille du radar pour avoir une visibilité avant, à avoir un nez plongeant pour la version navale... Si l'idée est d'en faire un appareil optionnellement pilotable, ça permet aussi de prendre en compte le fait qu'on puisse remplacer le "module cockpit" par un module "carbu" ou "charge utile interne" plus proche du centre de gravité. Peut-être même que ça permet de positionner le pilote différemment (plus allongé), d'améliorer sa résistance au G et donc la maniabilité de l'avion, voire de modifier en profondeur l'agencement des divers équipements internes (trains d'atterrissages, antennes, capteurs optroniques, etc.). Bref, peut-être que l'avenir est aux avions moches, et que c'est inévitable. Peut-être qu'une confrérie secrète franc-maçonno-illuminati a déjà protégé le monde une première fois en causant la perte du Republic XF-103 mais qu'il s'agit d'une fin du monde (du design et de l'élégance) inévitable, d'un sacrifice à faire sur l'autel du pratique et de l'efficace. J'espère en savoir plus demain. PS: Sur une note plus sérieuse, je pense très sincèrement que cet avion ne verra jamais le jour. Que d'ici à ce que les démonstrateurs divers (motorisation, système d'arme, etc.) voient le jour, non seulement notre partenariat avec l'Allemagne aura volé en éclat, mais également que l'Europe de la défense en général et celle de la France en particulier auront d'autres chats à fouetter que de développer un nouvel avion de combat. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que le NGF est quasiment le dernier maillon de la chaîne SCAF à devoir entrer en service. Ce n'est pas pour rien que Thales a investit des tonnes de pognon dans le SCAF hors NGF, ou que Safran Aircraft Engine cherche à s'assurer que les techno développées pour la motorisation du SCAF soient toutes compatibles avec un M88-NG. Bref, ma conviction personnelle est que le gros moche ne dépassera pas le stade de démonstrateur, voire de prototype, et qu'on partira plutôt sur un gros Rafale F5 ou F6 à l'occasion. Mais c'est n'est que MON option hein ! (qui est sans aucun doute influencée par les larmes de sang versées en cette fin de matinée ::P )
  14. 14 points
    info "off". Ca cèest TRES bien passé en Suisse (selon un pilote)
  15. 14 points
    Hush kit s'amuse: https://hushkit.net/2019/05/28/dassault-confident-that-internet-will-be-able-to-spell-rafael-correctly-by-2045-three-injured-in-press-briefing/
  16. 14 points
    Ce jour est à marquer d'une pierre blanche... ...ça faisait bien longtemps que je n'avais pas été d'accord avec Daniel Cohn-Bendit ! "Macron doit dire stop" Et puis "Dany le Rouge" qui appelle à imiter De Gaulle... c'est assez savoureux !
  17. 14 points
    Au moins les filtres de KALMAN sont efficace en alerte. 17 minutes après avoir invoqué son nom, Picdelamirad-oil a répliqué.
  18. 14 points
    Après, les personnes qui résument l'UE à un machin ultralibéral qui sert qu'à rien faire, genre opinion café du commerce, ils me rappellent les British qui découvrent progressivement tout ce que l'Union faisait pour eux dans les coulisses et dont ils vont devoir se passer, comment toute leur économie était ficelée autour, comment leur législation était intégrée, comment leurs budgets locaux dépendaient de Bruxelles, etc. Mais bon, pour les citer, "on en a assez des experts", et ils ont préféré écouter le Daily Mail, Boris Johnson et Nigel Farage. D'ailleurs, ce dernier s'est empressé de récupérer un passeport UE quand il s'est rendu compte que les électeurs ont voté pour son délire. Mais bon, qu'est-ce que savent les experts, après tout ?
  19. 14 points
    imagine que nous soyons dans une démocratie et que la portée des symboles est plus puissante que le meilleur blindage... tu n'as pas l'impression que les GJ, ce soit la fete à neuneu ??? tous les jours, toujours plus ; pas de porte parole, que du brouhaha, que des revendications (pas forcement fausses) mais, personne ne se demande comment on va payer, qui va payer. Le niveau zero ou le niveau polder, en dessous du niveau de la mer, pour le raisonnement ! et Macron (qui a certainement des torts, à commencer par un manque de communication) est en train de payer pour 40 ans de lacheté. quant à le démissionner, pour y mettre qui ? avec quelle experience ??? la télé realité ?
  20. 13 points
    Billevesées ! Le F-35 est encore plus récent et cela n'a pas empêché la diffusion d'un module extrêmement réaliste. Voici une capture d'écran du DCS F-35 VR pour illustrer mes propos :
  21. 13 points
    Si on mettait des M-88 9,5 t sur un Rafale il n'irait pas plus vite. Le rapport poussée poids à vide du Rafale est de l'ordre de 1,5 et celui d'un mirage 2000 à vide est de l'ordre de 1,31 et pourtant le mirage fait M 2,2 et le Rafale M 1,8. La réalité c'est que si on mettait des parties mobiles aux entrées d'air du Rafale il atteindrait facilement mach 2,5, mais les autres limitations resteraient qui interdiraient d'utiliser cette vitesse sauf à détériorer l'avion. Donc on s'est passé de parties mobiles sur les entrées d'air ce qui est très favorable à la furtivité.
  22. 13 points
    Pour ceux qui voulaient avoir une vue de dessus :
  23. 13 points
    Procédure dite Tigrex, développée par le 4è RHFS puis généralisée à l'ensemble de l'ALAT (malgré quelques heurts...) Tigrex et Gazellex sont les deux mamelles de l'IMEX rapide (extraction immédiate) - et très drillées durant Harmattan notamment Quelques kilomètres sanglés ainsi puis ils posent et attendent l'hélicoptère de manoeuvre (Puma, Cougar ou autres) qui réalise la phase d'IMEX puis d'évacuation Procédure Tigrex sur un Tigre "sauveur" : position 1 sur les marchepieds au niveau du train principal et position 2 sur les ailettes d'emports d'armements (illustrations d'expérimentations)
  24. 13 points
    Ça y est! J'ai la traduction en anglais de "Bien faire et laisser braire" : "We do not talk. We solve problems."
  25. 13 points
    @Shorr kan Comme tu aimes Risitas et que je suis gentil (et que je m'ennuyais) j'ai pensé à toi. Cadeau: https://www.captiongenerator.com/1367552/Risitas-et-lavion-furtif-anglais-Tempest Attention à tes côtes!
  26. 13 points
    Il y en a un qui utilise tous les jours ce qui était promis lors de l'évaluation précédente, et trois autres qui en sont encore à développer ce qui était annoncé pour hier.
  27. 13 points
    D'accord. http://www.portail-aviation.com/blog/2014/12/09/rafale-la-revolution-dans-levolution/ Je crois me souvenir avoir lu dual core et 1.2ghz. @bubzy @Ponto Combo @Picdelamirand-oil @hercivpourront peut-être préciser. Il y a aussi toujours un emplacement de plus en rab pour un autre EMTI dans le Rafale. Voire plus mais je ne veux pas m'avancer sur ce point. F-35 et autres: http://www.f-16.net/forum/viewtopic.php?f=36&t=53071&sid=57c1599d3ebe1f611c31891dca47cc9a&start=15 Bien entendu on ne mentionnera pas que Harris a obtenu un contrat pour remettre tout ça à jour sur le F-35, ce qui va coûter quelques milliards, une bagatelle. Au passage leurs valeurs pour le Rafale sont donc très datées. Et le volume total de slots disponibles pour augmenter la puissance de calcul très sous-évalué, comme tu t'en rends compte en lisant l'article de portail aviation plus haut. En gros on peut multiplier rien qu'à technologie actuelle, la puissance de cacul du Rafale par 2. Et là on a pas encore parlé des évolutions à venir sur F4... Bref... Nous sommes des nazes en retard sur les autres, etc etc... Oui je confirme: tu ne sais pas. https://indico.lal.in2p3.fr/event/3343/contributions/8397/attachments/7835/9212/Data_fusion_Benameur.pdf https://www.defense.gouv.fr/actualites/dossiers/dossiers-archives/le-bourget-2013/les-materiels-presentes/etude-amont-tragedac Tragedac vole et fonctionne "très bien", d'après un témoignage recueilli il y a des années. Il sera opérationnel sur F4 en 2024. Et ton assertion finale n'a AUCUN SENS. Bien entendu que les avions évoluent! Le problème c'est qu'à t'entendre le Rafale n'est pas capable d'évoluer et que seul le F-35 aurait déjà tout prévu tout fait tout vu! C'est la saison des trolls en ce moment ou quoi ma parole???
  28. 13 points
    Opinion | What the IAF-PAF dogfight reveals The February 27 aerial duel shows India’s military capability doesn’t match its ambitions. Blame the nation’s tardy defence acquisition process for this. Traduit avec www.DeepL.com/Translator Que l'accord Rafale soit une escroquerie ou la meilleure chose pour la défense de l'Inde, c'est qu'un plus grand nombre de personnes éminentes puissent en débattre. Permettez-moi, pendant ce temps, d'énumérer quatre faits qui ressortent des escarmouches aériennes des 26 et 27 février pour vous raconter l'histoire de ce qu'on devrait appeler le vrai scandale du Rafale. *Dans l'escarmouche aérienne du secteur Rajouri-Mendhar, un jour après le succès des frappes Balakot de l'Indian Air Forces (IAF), la Pakistan Air Force (PAF) a réussi à créer la surprise et la supériorité locale - technologique et numérique - dans un champ de bataille choisi. Il a frappé en plein jour, au moment où on s'y attendait le moins, et au moment idéal pour attaquer la relève des patrouilles AWAC de l'IAF. Les pilotes de l'IAF (12 appareils de trois types très différents), qui étaient en surnombre, ont décollé de diverses bases et ont fait preuve de la présence d'esprit de ne pas tomber dans l'embuscade qui leur était tendue, mais ils n'ont pas réussi à dissuader les PAF d'utiliser la force. * Quatre Sukhoi-30, le plus puissant avion de supériorité aérienne de l'IAF, ont participé à la mêlée à une distance de visibilité supérieure (BVR). Ils ont été surpris par les F-16 du PAF tirant leurs missiles AMRAAM américains de si loin que leur propre radar/ordinateur/missiles n'ont pas été en mesure de leur donner une "solution de tir". Traduit : Le meilleur chasseur de l'Inde, qui constitue la moitié de la force de combat de l'IAF, était surpassé et désarmé. * Heureusement, deux des Mirage-2000 améliorés étaient en patrouille. Ceux-ci ont de nouveaux missiles français (MICA, ou Missile d'Interception, de combat d'autodéfense), qui sont exactement les pairs du F-16/AMRAAM. Ils ont pu se verrouiller sur certains des avions de la PAF, qui ont paniqué pour laisser tomber leurs armes d'origine sud-africaine, des armes de combat (SOWs) à la hâte, manquant pour la plupart les cibles. Néanmoins, l'un d'eux est tombé au milieu du complexe du quartier général de la brigade Nowshera. C'était plus proche qu'on ne le pense. * Surpris et en infériorité numérique, l'IAF a envoyé six MiG-21 Bisons de Srinagar et Awantipur. Comme ils ont grimpé dans l'ombre de la chaîne Pir Panjal, le PAF AWAC n'a pas réussi à les détecter. Leur apparition soudaine sur le champ de bataille a bouleversé le plan de la PAF. C'était un hasard. Ce n'est que grâce à la bonne formation de l'IAF, à sa connaissance de la situation et à un peu de chance que cette audacieuse mission PAF a échoué. Aucune cible au sol n'a été touchée. Son objectif plus vaste d'attirer beaucoup plus d'avions à réaction de l'IAF dans une " zone de massacre " préétablie était le plus grand échec. Ce qui nous amène à notre question centrale : Aurions-nous dû avoir cette conversation aujourd'hui si nous avions eu la capacité militaire d'être à la hauteur de notre économie (huit fois supérieure à celle du Pakistan) et de nos ambitions stratégiques ? Le 27 février nous a rappelé que ce n'est pas le cas. Si nous avions un système d'acquisition de défense fonctionnel, nous aurions déjà creusé un tel fossé que le Pakistan n'oserait même pas riposter. Jetez un coup d'œil sur un raid à la bombe laser Mirage-2000 rarement signalé pour nettoyer une incursion pakistanaise à travers la ligne de contrôle dans le secteur de Machil en 2002. Oubliez les représailles, les Pakistanais ont fait comme si de rien n'était. Les missiles air-air indiens de l'époque, tant sur les Mirage-2000 que sur les MiG-29, avaient une meilleure portée que les PAF, ce qui leur permettait d'esquiver le défi. Ce sont les ordinateurs, les radars et les missiles qui décident de l'issue de la guerre aérienne moderne d'après-guerre, principalement dans le cadre du BVR. Comment l'Inde a-t-elle perdu cet avantage ? Ce crime en série remonte au gouvernement Vajpayee. En 2001, l'IAF a prévu le besoin d'un nouveau chasseur pour remplacer les MiG. Son choix s'est plutôt porté sur les Mirage-2000. Dassault était prêt à déplacer sa ligne de production en Inde, l'IAF connaissait l'avion et l'adorait. À ce moment-là, l'IAF aurait eu 6 à 8 escadrons supplémentaires de Mirages, des Mirages fabriqués en Inde et modernisés, avec de nouveaux missiles. Le Rafale ne serait probablement même pas nécessaire si désespérément. Le PAF n'aurait pas osé effectuer le raid du 27 février, et s'il l'avait fait, il aurait été attaqué. Mais alors, George Fernandes, malin sous Coffingate et Tehelka, a refusé d'aller de l'avant avec un contrat " unifournisseur ". Le processus complet pour une nouvelle acquisition a été lancé. On a dormi pendant une décennie. Les Pakistanais ont reçu leurs nouveaux missiles F-16 et AMRAAM des États-Unis après 2010. L'équilibre tactique dans les airs a changé. En attendant, nous avons mis jusqu'en 2012 pour le choix d'un nouveau chasseur, le Rafale. Sauf que le ministre de la Défense AK Antony n'a pas voulu prendre de décision. Trois des 14 membres de son comité de négociation étant dissidents, il a mis un comité au-dessus d'eux. Et il a mis sur pied un autre comité de trois "moniteurs" extérieurs pour superviser ce comité. Enfin, toutes les entrées, le choix a été effacé. Bien sûr, Antoine s'est encore esquivé. Il a dit trois choses à des moments différents : Au sein du ministère de la Défense, a-t-il dit, lancez de nouveaux appels d'offres. Aux médias, il a dit qu'il n'avait pas de marge de manoeuvre dans le budget de cette année-là. Et maintenant, il a dit aux médias, il y a trois semaines, qu'il avait reporté l'opération dans "l'intérêt national" puisque deux personnalités éminentes, Subramanian Swamy et Yashwant Sinha, avaient écrit des lettres signalant des problèmes dans l'affaire et avaient ordonné une enquête. Depuis, il a refusé de parler de ces lettres, même lorsqu'il a été poursuivi par un journaliste de The Print. La question est trop sensible, lui dit-il. Il y a de fortes chances que son groupe l'ait frappé à la tête pour avoir failli tuer leur histoire de Rafale juste pour sauver son propre cou. Je serais agréablement surpris qu'il reparle de ces lettres. L'accord précédent de 126 avions MMRCA était déjà mort au moment de l'entrée en vigueur de la NDA. Le premier réveil a eu lieu assez tôt, avec le raid de Pathankot. Comme d'habitude, les forces aériennes sont d'abord sorties des blocs, et pendant les patrouilles agressives, l'IAF a réalisé la supériorité de la portée du PAF. C'est encore une histoire non écrite, mais certains missiles MICA ont été achetés du jour au lendemain, suspendus sur des Mirages qui volaient délibérément assez près pour que PAF puisse les observer. Au cours des quatre années qui ont suivi, combien de nos plus de 40 Mirages peuvent même transporter ce missile ? Ne me demandez pas la vérité parce que, comme l'a dit le colonel de marine Nathan R. Jessep de Jack Nicholson dans A Few Good Men, vous ne pouvez pas affronter la vérité. Soyez reconnaissants que les deux patrouilleurs qui patrouillaient le matin du 27 février aient... Comme je vous l'ai promis, je vous parle du vrai scandale du Rafale sans parler de l'affaire Rafale. Le gouvernement Vajpayee n'achèterait pas d'autres Mirages, de peur de toucher une commande d'un seul fournisseur. Le missile MICA avait d'abord été recherché par l'IAF en 2001, le premier n'a été lancé qu'en 2015 lorsque Pathankot a choqué le ministère de la défense pour retirer le dossier de l'orbite. Les Mirages existants ont ensuite dû être mis à niveau. Deux ont été modernisés par Dassault. HAL a dit qu'elle ferait le reste. Combien en a-t-on déjà fait ? Je t'avais prévenu, tu ne peux pas affronter la vérité. Et ça devient encore plus scandaleux. Comment le commandant de l'escadre Abhinandan Varthaman a-t-il franchi la ligne de contrôle ? Il était à la poursuite visuelle d'un chasseur de la PAF, c'est sûr. Mais son contrôleur l'avertissait de revenir. Il ne l'a pas fait. Parce qu'il n'entendait pas. Comme on pouvait s'y attendre en 2019, la zone de combat était entièrement brouillée par radio. C'est pourquoi les avions de combat modernes disposent de liaisons de données sécurisées. Pourquoi ce MiG ne l'avait-il pas ? Demandez au courageux bureaucrate du ministère de la Défense qui a bloqué l'achat pendant trois ans en prétendant qu'une PSU de défense pourrait le faire. Ne me demandez pas son nom, découvrez-le. Vous pourriez apprendre une autre vérité que vous ne voulez pas affronter. Cette commande a été passée récemment. Avec Israël. Bientôt, tous les chasseurs de l'IAF auront cette liaison de données sécurisée. Et vous mourriez de honte, quand je vous dis que c'est un achat, d'une valeur de 630 roupies, moins de la moitié du prix d'un Rafale. Nous avons eu la chance de ne perdre qu'un seul MiG ce jour-là. https://www.hindustantimes.com/columns/opinion-what-the-iaf-paf-dogfight-reveals/story-dDa4H38Xtq7LPnj6DtkZRN.html
  29. 13 points
    Aaaaaah, du bullshit de la part d'un propagandiste encravaté qui n'a rien compris au schmilblick, il y avait longtemps! Le FCAS est un système de systèmes, l'Allemagne domine déjà sur d'autres systèmes comme le MALE RPAS. Et oui, on dit merci à Jospin qui a vendu (ou même cédé je sais plus) les parts de l'état dans Dassault à Airbus par pure débilité idéologique, et aux gens d'Eurofighter qui ne savent pas faire des avions. Sacré Lionel. Cela étant c'est faux si on se réfère aux déclarations d'amour entre Trappier et Hokke. Mais bon. Ça a pourtant été mentionné. Turbine basse pression, parties froides. C'est pas ce qui ressortait jusqu'ici et de toutes façons c'est pas la faute des français si Hensoldt ne sait pas faire des AESA qui ne fondent pas parce qu'il n'y a pas le refroidissement qu'il faut derrière. OFFERED??? La France était membre fondateur du programme d'avion de combat européen! BULLSHIT. Les 46% c'est juste parce que les français voulaient une motorisation française sur LEURS avions parce qu'on allait pas sacrifier la SNECMA pour faire plaisir à rolls royce, et que comme les autres étaient DEJA ultra-favorables à ce que Dassault soit leader sur la cellule, on arrivait à une part française de X% + X% = 46% dans l'avion. Donc en gros la France n'a rien demandé, la France a posé ses grosses bollocks sur la table en disant "nous on a ça". Et les autres pays on dit "oh non c'est trop gros on ne pourra jamais faire le poids!" Ils ont eu alors l'idée de génie de proposer aux français de se couper une de ses propres bourses en sacrifiant la SNECMA pour que l'équité soit préservée, sauf que concrètement, je crois qu'aucun homme sain d'esprit au monde ne s'est jamais coupé une valseuse pour faire plaisir à son interlocuteur. End of story. La blague! Ce sont les allemands qui ont demandé a faire un projet commun avec la france en prenant la place du ru dans fcas! C'est Dirk Hokke lui-meme tout guilleret qui est venu le premier raconter " on va faire des trucs avec la france". allooooo! On reparle des commandes avortées d'A-400M? On reparle de la Luftwaffe pas contente qui veut des F-35? Quel workshare pour l'Allemagne sur le F-35 actuellement? Parce que ça VEND politiquement. Ça VEND au peuple européiste de dire "OHLALA REGARDEZ C'EST EUROPÉEN!". Mais si il y a des crétins pour croire que les industriels au complet, ceux qui font gagner du POGNON à l'état ce qui lui permet de PAYER des fonctionnaires et de se verser un salaire, vont laisser tomber le NGF (ou du moins les développements associés) si les allemands décident de se barrer pour acheter des F-35 parce que "les français demandent trop", ils se fourrent le doigt dans l'oeil jusqu'au lobe occipital (ce dont ils ont certes l'habitude ce qui explique sûrement leur niveau intellectuel, spéciale dédicace à Jacques "leu Rafale cé tro chère on auré du prandre l'eurofaytère!" Attali).
  30. 13 points
    Il y a un autre probleme qui pousse l'Air Force vers le F-15EX ... ce sont les armes de demain ... notament les missile hypersonique air-sol. A priori on s'oriente vers des très gros missile à la russe ... jusqu'à 4T ... et seul le F-15 peut trimbaler et larguer ce genre de gros bébé. Ces grosses armes seront tiré de près par le B-21 ... ou de plus loin par le F-15. Ce sont des armes suffisamment "perforante" et endurante pour que le tir "de loin" depuis un avion non-stealth ne soit pas un probleme même face a un ennemi solide. A noter que contre la Chine par exemple ... l'USAF envisage des tactiques mixte furtif non-furtif ... avec les F-22 servant de veille avancée - sans délivrer d'armement sauf auto défense - désignant des cibles ... et l'armement serait délivré par des F-15 lourdement chargés en missile air-air et servant juste de brouette. Ça permet de pallier a la faible quantité de F-22 ... sans trop exposer les F-15 puisqu'il n'allumeront rien et ne feront qu'écouter les ordres. Le F-15 comptant sur sa vitesse pour dégager rapidement si ça devient pourri.
  31. 13 points
    #1 : Rafale C #2 : Rafale M #3 : Rafale B Effectivement, il revient dans le Top 3.
  32. 12 points
    C'était en marge du salon LIMA où deux appareils étaient envoyés pour le RSD. Une rumeur dit que les appareils auraient fait un crochet sur le trajet pour aller taquiner des zones à la souveraineté contestée dans la région. Certains disent que c'est passé comme dans du beurre. D'autres disent que si c'est le cas, c'est qu'on les a laissé faire pour mieux les connaître/renifler. Certains disent qu'ils se sont fait intercepter, et reconduire vers leur trajet initial, la crosse entre les tuyères. D'autres disent qu'il n'y a aucun mérite à intercepter des appareils en transit, sur une trajectoire connue, documentée sur un plan de vol transmis au préalable. Et je ne me souviens pas d'avoir vu la moindre déclaration officielle, ni française, ni chinoise, sur un éventuel incident ou même une interception "amicale". Tout ce que j'ai vu à ce sujet relevait de l'hystérie de fanboys (des deux camps).
  33. 12 points
    Hier soir 20 commandos du 13ieme DP, ont capturé et détruit 5 Rafale dans leur hangar sur la base de St-Dizier. Partis de nuit depuis une clairière où ils avaient été déposés en hélicoptère à une 10 de km de l'aéroport militaire, 20 commandos ont utilisés pour la premières fois la flyboard du Français F.Zapata en version militaire. De nuit, en profitant de l'atterrissage d'un duo de Rafale de retour de mission pour masquer leur bruit, ils se sont facilement introduits dans la base en montant à une altitude de 500m et en redescendant à la verticale aidés par un petit parachute. La version militaire du flyboard, multiplie le nombre de réacteurs plus miniaturisés, le bruit est plus contenu et variable en fonction de la puissance utilisé. La version militaire possède également un gyroscope pour gérer la stabilité et faciliter la prise en main. L'effet de surprise a été total, 5 gardes ont été neutralisés, six mécanos et les armements ont été traités. Les bruits des explosions à couvert leur départ avec leur flyboard. Après un vol de 3km, Les commandos ont été récupérés par 4 véhicules et sont repartis à Dieuze. L'armée de l'air à protesté contre l'armée de terre qui devra rembourser les Rafale. En atterrissant au retour, je me suis cassé la gueule et je me suis réveillé. Source : www.sleep&dream.likeachild.com/007
  34. 12 points
    Le dernier espoir de LM : que les Chinois réparent leur avion à distance.
  35. 12 points
    Anecdote pas banale que je viens de découvrir par hasard : Georg Gärtner, capturé en Afrique du Nord, s'est évadé en septembre 1945 de son camp de prisonniers aux Etats-Unis parce qu'il craignait d'être renvoyé dans sa ville natale, désormais sous occupation soviétique. Il a réussi à vivre sous une fausse identité en Californie pendant presque quatre décennies. Pendant tout ce temps, il était sur la liste des personnes recherchées par le FBI, mais considéré comme non dangereux, les recherches n'étaient pas très actives. A partir de 1964, il était le dernier prisonnier de guerre manquant aux USA. La même année, il épousa une Américaine et adopta ses deux enfants d'un mariage précédent, mais refusa de lui parler de son passé. En 1984, alors qu'elle était près de divorcer, il lui raconta enfin et elle le persuada de se dévoiler publiquement. Il le fit dans une émission télé et publia peu après un livre, Hitler’s Last Soldier In America. Les autorités ne trouvèrent pas de raison de le poursuivre et il put demander une demande de naturalisation, qu'il n'obtiendra cependant qu'en 2009. Il est décédé quatre ans plus tard. https://warisboring.com/hitlers-last-soldier-how-a-german-pow-hid-from-the-fbi-and-lived-in-the-u-s-undetected-for-four-decades/ https://en.wikipedia.org/wiki/Georg_Gärtner
  36. 12 points
    Je propose que le coût de ce contrat pour 32 F-35 soit soustrait des aides européennes que touche la Pologne chaque année. Si les polonais ont par la suite toujours besoin d'argent, qu'ils s'adressent aux USA pour obtenir un prêt. Après tout ils ont l'air de bien s'entendre.
  37. 12 points
    Il ne faut pas confondre les pommes et les bananes, chaque pays a ses propres manières de mesurer différentes choses. En France, on fait des calculs du style "la durée de vie d'un Rafale est garantie pour 7500 heures, on veut qu'ils durent 30 ans, ça fait 7500/30=250 heures de vol par an". Donc les avions ont un "potentiel de vol" annuel de 250 heures. Une fois ce seuil atteint, l'avion n'est plus utilisé jusqu'à l'année suivante, et on le dit alors en "régénération de potentiel". (Je simplifie un peu, car il y a d'autres facteurs qui peuvent influer sur le quota de vol d'un appareil particulier pour une année donnée ; par exemple s'il a dépassé son quota l'année précédente, il peut avoir une sorte de "dette" de potentiel à "rembourser" par étalement.) Mais ça ne veut pas dire que ces avions ne peuvent pas voler plus ; ils en sont parfaitement capable, et les avions qui sont déployés en opération en général dépassent très largement leur quota annuel. En cas de besoin, les avions qui sont mis en indisponibilité pour régénération peuvent être utilisés tout de même. Seulement, si on décidait de passer à 500 heures de vol par ans au lieu de 250, et bien le résultat serait que la durée de vie garantie du Rafale passerait de 30 à 15 ans, et donc soit il faudrait augmenter le nombre d'heures garantie (les Américains font ça très souvent avec leurs avions, à cause des retards du F-35) ce qui demande des tests et des études avec peut-être, selon résultats des tests, des modifications structurelles (et là, ça devient cher), soit on démarre le programme de remplacement des avions avec 15 ans d'avance sur l'agenda prévu initialement (et là aussi, ça coûte cher). A côté de ça, il y a d'autres chiffres qui mesurent la disponibilité des avions "en parc", c'est à dire ceux qui n'ont pas épuisé leur quota annuel, ou pour lesquel le quota est ignoré car il n'y a pas de remplacement pendant leur déploiement lointain, et là on a un taux de disponibilité de plus de 90%. En gros, la flotte de Rafale de l'Armée de l'Air est dimensionnée de manière à avoir un peu de marge en temps normal, cette marge permettant d'absorber les effets des OPEX et d'être capable de monter le tempo rapidement en cas de crise. Donc une disponibilité de 50% répond à l'objectif de garder cette marge. Ce n'est pas une limitation causée par des problèmes avec l'avion, dont la disponibilité réelle en cas de besoin est excellente.
  38. 12 points
    À propos de la perche fixe, un gros argument que j'ai entendu d'un pilote de retour du Mali, mais à propos d'exercices internationaux : la perche fixe n'étant pas contrainte par l'espace où se rétracter dans le nez, elle peut être sensiblement plus éloignée de l'avion, de ses turbulences. Résultat : beaucoup moins de raté pour choper le panier. Réduction du risque d'accidents, réduction du nombre d'heures d'entraînement pour le ravitaillement en vol
  39. 12 points
    Clairement. Dans le désordre: En propageant des fake news sur le prix par avion et ce qu'il signifie En tentant de faire d'Anil Ambani, qui fut autrefois un allié du congrès, l'homme à abattre, ce qui n'a pas fonctionné En proclamant que Macron lui avait dit des choses que l'intéressé a nié avoir dites En essayant de faire du "Rafale deal" l'équivalent du "Bofors Scam" pour lequel le congrès était coupable, ou du "Agusta scam" pour lequel le même congrès était tout aussi coupable En ayant bénéficié de briefings aux USA sur les produits de défense US vendables à l'Inde En contredisant la cour des comptes indiennes, la cour suprême indienne, et l'ancien ministre de la défense mort entretemps mais qui avait eu le temps de rectifier Raoul, qui de son côté annonçait avoir des documents qu'il n'a jamais produits En tentant de surfer sur des fake news diverses et variées et s'érigeant en protecteur de HAL: "Rafale is your right" et autres "HAL built the Mirage 2000" En accueillant favorablement la divulgation à la presse de documents secrets sur le Rafale En faisant miroiter que le consortium Eurofighter aurait une meilleure offre puis en faisant volte-face en disant que le Rafale est un super avion En couvrant son beau-frère Robert Vadra (une sorte de Zied Takkedienne indien) dont l'ami Christian Michel a été reconnu coupable d'avoir versé 24 millions d'Euros au congrès pour que ce parti choisisse l'Eurofighter ce qui a valu la petite phrase de Nirmala Sitharaman "for every AA (Anil Ambani), there is a RV (Robert Vadra)" En contredisant son propre parti qui a dit qu'il ne remettrait pas en cause le contrat pour 36 avions, en mentionnant qu'il allait "scrap the deal" Je ne serais pas étonné qu'après la défaite ce soit tout le système Gandhi qui s'effondre: ses soutiens financiers (dont le frère d'Anil Ambani, Mukesh Ambani, avec qui il est plus qu'en froid depuis la mort de leur père) vont sûrement le lâcher: pas assez bankable. Son parti va sans doute vouloir le remplacer également. Il me fait penser à une Ségolène Royal sous stéroïdes. C'est la machine à perdre. Par contre il y en a deux qu'à titre personnel, et j'espère que c'est partagé par "celles et ceux qui en sont", qu'on oubliera pas: c'est Hollande d'abord, pour avoir raconté n'importe quoi à médiapart d'une façon suffisamment vague pour être mal interprétée, et Edwy Plenel pour avoir plongé la tête la première dans les fausses nouvelles et avoir entretenu une narration fantasmagorique sur un pseudo-scandale entourant le Rafale en Inde tout en s'imaginant pouvoir faire changer la politique d'un pays de 1300 millions d'habitants... Un sacré cave encore, tiens...Bref le Rafale prouve avec cette affaire qu'il est réellement omnirôle: il peut même faire chuter les politiciens véreux de leur nuage. Edit: et ça commence à sortir dans la presse: Et puis pour continuer à rire avec des déclarations surréalistes... Vous vous souvenez quand je vous disais que les Rafale seraient élevés au rang de divinités indiennes? Et bien pour certains c'est encore pire que ça... Ce site pro-BJP prêtant des pouvoirs surnaturels à Narendra Modi par exemple: Voilà voilà... Pour les profanes, les "Uran Khatolas" sont des véhicules volants présents dans les mythologies indo-pakistanaises. https://en.wikipedia.org/wiki/Uran_Khatola Florence Parly serait-elle la réincarnation d'une divinité indienne? Éric Trappier va-t-il VRAIMENT devenir fakir charmeur de serpents? La cuite (hips) au prochain épisode!
  40. 12 points
    Voyons voyons... Soyons sérieux... le F35 équipe un superbe équipement de guerre électronique, de plus il est VLO. Donc pourquoi un leurre tracté ? Je pense qu'il s'agit là d'une mauvaise interprétation d'une image à la base. Vous voulez un leurre tracté ? Je vous en montre un ci-dessous. C'est le F35 le leurre tracté ! Et tout d'un coup, tout prend sens... C'est pas vraiment un avion en fait ! On s'est planté sur toute la ligne et ça fait presque 900 pages qu'on se fout de la gueule de ce qui en fait n'est qu'un leurre... Ils nous ont bien trollé les ricains sur ce coup là en fait...
  41. 12 points
    Une économie dirigiste, comme vous y allez ! Vous êtes bien sympathique, Dolorès, mais épargnez-moi vos analyses politiques… Savez-vous seulement ce que c'est qu'une économie dirigiste? Une économie dirigiste c'est quand les gens sont communistes, déjà. Qu'ils ont froid, avec des chapeaux gris et des chaussures à fermeture éclair. C'est ça, une économie dirigiste, Dolorès.
  42. 12 points
    En parlant de chats, Nathalie Loiseau, ministre française de l’Europe, a appelé son chat Brexit parce qu’il miaule comme un chieur pour sortir puis, une fois la porte ouverte, reste comme un con et s’énerve quand elle le pousse dehors. https://www.thelocal.fr/20190318/frances-europe-minister-names-her-cat-brexit-because-he-is-reluctant-to-leave https://www.independent.co.uk/news/world/europe/brexit-france-theresa-may-deal-nathalie-loiseau-cat-a8828026.html?utm_medium=Social&utm_source=Facebook#Echobox=1552911466
  43. 12 points
    @mehari Dans une configuration digne d'un jeu vidéo avec plein de missiles partout, un pod sera apprécié, pod qui n'existe qu'en emport ventral sur Eurofighter. Donc on peut envisager 18 Brimstone 1/2 avec 4 Meteors 2 ASRAAM, pas de pod et 1 bidon de 1000L. Ou 12 Brimstone 1/2 avec 4 Meteors 2 ASRAAM, un pod et 2 bidons de 1000 L. Ou 12 Brimstone 1/2 avec 4 Meteors 2 ASRAAM et 3 bidons de 1000L mais pas de pod (ces images datent un peu): ... De belles vues d'artistes et configurations statiques pour faire rêver. Ça, c'est ce qui vole: Je compte 6 Brimstone et 2 Paveway 4. Certes ça fait encore deux bombes de plus que sous un Rafale avec "seulement" 6AASM. Mais pour quelle persistance avec seulement 2 bidons de 1000L? Un peu de comparatif d'emport carburants. http://www.endmemo.com/chem/massvolume.php?q=Kerosene 0.820 la densité du kérosène. Pour rappel un Rafale C c'est 4700kg internes soit 5731 litres de kérosène pour le C, 4400kg soit 5365L pour le B. le Typhoon c'est 5000kg soit 6096L de kérosène. On ajoute jusqu'à 3 bidons de 2000L pour le Rafale C pour un total de 4920kg ou 2 bidons de 2000L pour 3280kg. Soit 7731L (1 bidon) 9731L (2 bidons) ou 11731L (3 bidons) pour le Rafale C ou 7365L, 9365L et 11365L pour le Rafale B. Et 7096L (1 bidon) 8096L (2 bidons) ou 9096L (3 bidons) pour l'Eurofighter. Avec 2 bidons de 2000L et un emport carburant interne plus petit, le Rafale emporte plus de carburant que le Typhoon avec 3 bidons de 1000L. Rafale qui souvent n'emporte que deux bidons car sinon la configuration traîne trop et ce n'est plus autant intéressant d'emporter plus de carburant. Mais sans bidon ventral, rien n'empêche d'emporter de l'armement, même si c'est une GBU-24. Et tout ce qui pourrait être intégré d'autre ici. GBU-12, AASM... L'avantage Typhoon reste d'avoir 2 Meteor de plus. Mais les points 3, pas ouverts sur Rafale, peuvent accueillir 2 MICA, qui seront bientôt NG, et donc porteront beaucoup plus loin que l'ASRAAM. De plus les bidons ça ne sert pas qu'à aller loin, ça sert aussi à durer plus longtemps au dessus du champ de bataille entre deux ravitaillements (ou pas). En termes de persistance le Rafale qui fait des missions de 9, 10, 11h, n'a rien à prouver. Bref. ... Maintenant puisque nous faisons de la prospective sur les points d'emports farfelus et que c'est ma spécialité (je ne t'ai jamais parlé de ma configuration "Docteur Folamour" avec 5 ASMP-A sous Rafale pour le jour où les belges wallons et les suisses romands voudront annexer la France pour nous voler notre fromage, notre pain, et notre vin rouge?) et bien rions un peu: En effet il suffit de regarder la configuration "J'AI PLEIN DE MISSILES!!! ...mais j'ai aussi des moyens de ciblage intégrés!" du Tornado (dont on appréciera au passage l'aérodynamique de fou avec des Brimstone penchés vers le bas pour faciliter leur éjection et faire en sorte que ceux de derrière ne tapent pas ceux de devant): ...D'observer la place prise par deux SCALP/Storm Shadow sous ce même Tornado, avec ces 3 longs supports de pylônes qui font la même longueur: ...Puis d'observer un Rafale M là aussi équipé d'un SCALP: ...Pour se rendre compte que oui, sous Rafale 6 Brimstone en point ventral à la mode Tornado, ça peut passer, avec un pylône un peu plus long et un adaptateur. En théorie (parce que la pratique c'est pour l'intendance), il y a la place. En ajoutant les mêmes 6 Brimstone sous les points 1 de voilure (là où on met des bidons même si aucune arme n'y a jamais été intégrée à part le missile APACHE sous le B-01), on est à 6+6+6 soit 18. En armant les points 2 avec 3 autres armes, on en ajoute 6 de plus et on passe à 24. Il n'y a en revanche pas la place d'en mettre 3 de plus derrière, ils taperaient dans les ailerons! Et enfin si on est vicieux on part du principe qu'avec un poids de 50kg pour le Brimstone contre 112kg pour le MICA, on peut mettre 2 Brimstone de plus sous chaque point 3 de voilure, pour un total de 28 Brimstone sous Rafale! Chose amusante cette "philosophie" de configuration correspond peu ou prou à celle présentée par MBDA pour la SMART GLIDER, avec l'avantage que la SMART GLIDER n'est qu'éjectée et non propulsée car c'est une bombe planante, et donc n'a pas besoin de l'espace supplémentaire entre les armes pour éviter qu'elles se percutent au moment du tir. Il en résulte un profil bien plus aérodynamique sans missiles penchés agissant comme de véritables aérofreins ambulants! Rien n'empêche ici aussi de mettre des SMART GLIDERS à la place des bidons, ce qui donnerait 5*6 = 30 armes. Allez je vous en mets deux de plus, une sous chaque point 3, vu leur poids comparable à un MICA (100kg contre 112), c'est cadeau. 28 Brimstone ou 32 SMART GLIDER (26 avec un bidon ventral), voilà qui a de l'allure! Bien évidemment je ne suis en rien responsable de l'aérodynamique à chier qui suivrait l'intégration de tous ces machins sous Rafale et ferait passer les pylônes du F-18 Super Hornet pour des chefs-d'oeuvres d'aérodynamique. Nous sommes ici dans de la prospective option farces et attrapes. ... Mais pourtant, et trollage mis à part, on ne peut pas pour autant considérer le Typhoon comme particulièment mieux lotti que le Rafale! En effet ça coince: L'image est petite mais: Les points "d'épaule": avoir les Meteor à côté n'est pas une sinécure pour le domaine de tir de l'arme, on y trouve plus généralement 2 bombes de 250 ou de 500kg (et pour ces dernières il n'est pas gagné que le domaine de tir du Meteor soit ouvert en leur présence, devoir larguer ses bombes pour tirer ses missiles, ça serait un peu ballot si on rencontrait des avions ennemis AVANT d'arriver sur l'objectif terrestre, ce qui est généralement le cas). Les points centraux de voilure: le support n'est pas assez long pour caler 6 Brimstone de plus avec l'espace nécessaire entre les armes comme sur Tornado. Ou alors il faudrait un nouveau pylône avançant beaucoup plus avant. Les points externes: on ne peut en caler derrière il n'y a pas la place et risque d'interaction défavorable avec les éjecteurs de leurres dans le support de forme proche d'un pylône juste à côté, parallèle aux Meteors situés à l'arrière dans les emports semi-conformes. En point central c'est soit bidon soit pod (on note que cette image date de l'époque ou les anglais pensaient qu'un pod à la place d'un Meteor c'était encore possible, un peu comme le "Sea Typhoon" ) Mais à supposer qu'on en mette en point central on ne pourrait plus déployer le train d'atterrisage!!! En regardant la longueur/largeur de 3 Brimstone et superposant grossièrement avec les emplacements des trappes de train principal et avant, on voit que ça ne passe pas! Reste éventuellement derrière, en étant gentils donc j'ajoute 3 Brimstone à cette configuration si j'en retire 6 pour mettre deux bidons au lieu d'un seul. Par conte pour le pod c'est toujours mort! Il ne sera pas assez éloigné des Brimstone pour qu'ils ne rentrent pas dedans au moment du tir! Et derrière il y a la crosse (destinée à attraper des brins d'arrêt lors d'atterrissages d'urgence). Voir photo ci-dessous ... Voilà maintenant qu'on a fait le tour de la question de la capacité d'emport "INFERIOR!!!" du Rafale par rapport à l'Eurofighter, attaquons-nous au duel Brimstone-AASM! Regardez il a changé de coiffure. Une AASM fait peu ou prou ce que fait un Brimstone. Certes le Brimstone peut intercepter un véhicule à 110km/h là où SAGEM revendique 80km/h pour l'AASM, mais déjà bonne chance pour trouver un char roulant à 110km/h (y'en a pas) ET qui soit capable de résister à une Mk82 tombant à proximité immédiate. Un MBT de 60 tonnes peut faire ça mais ne roule pas à 110. Un VCI de 30 tonnes roule à 110 sur piste ou route mais ne peut pas faire ça non plus. On passera sur la quantité d'explosif bien plus importante dans l'AASM et la possibilité d'intégrer différents corps de bombe avec des effets dirigés, ou limités, pour éviter les dégâts collatéraux. L'AASM possède par ailleurs différents autodirecteurs, ce qui est rendu possible par son architecture modulaire, qui en fait une arme bien plus complète que le Brimstone rien que sur ce point-là. Ensuite si on parle de prix de revient, on est certes perdants, MAIS... Actuellement à 167.000€ hors coûts de développements contre 120.000€ hors coûts de développement pour le Brimstone, la nouvelle AASM évolution est pourtant annoncée 30% moins chère, soit... autour de 120.000€ (tiens donc comme c'est étrange)... Et là on ne parle que d'un prix moyen, pas spécifique à des versions qui pourraient utiliser des autodirecteurs beaucoup plus simples et low cost, ou des kits de voilure sans propulsion. De même une AASM légère avec un corps de bombe qui ne fasse pas 227kg, portera probablement bien plus loin que les 50km (si tirée en haute altitude) mentionnés par le fabricant si elle conserve le même kit de propulsion. Et enfin j'aimerais VRAIMENT savoir quel genre de scénario demande 12 armes air-sol "stand-off" pour faire face à des hordes de véhicules. Raid de pick-ups suicidaires de Daesh suffisamment éloignés les uns des autres pour ne pas être atteints chacun par la même arme? Raid de petites embarcations rapides? D'accord ça se tient, mais un tel raid ça se détecte par avance. Et avec quels moyens? Bah des radars longue portée, des drones MALE qui mettent déjà en oeuvre des Hellfire, de moyens ISR dans de gros avions gros porteurs qui permettent d'enrayer ces raids ennemis avant qu'ils ne posent problèmes. Ça a encore été récemment le cas au Tchad. Renseignement au sol et ROEM > Atlantique 2 > Mirage 2000D > GBU-12 = y'a pu d'méchants. Alors même face au scénario Iran vs Arabie Saoudite, ou Qatar vs Arabie Saoudite, je ne vois pas trop la plus-value qu'il y a à disposer de beaucoup de missiles chers ayant 50km de portée. Même pour le SEAD DEAD des bombes planantes ou des missiles dédiés feront mieux le job. Ne pas oublier que le Brimstone et toute la famille associée ne sont que des gros Hellfires 4 fois plus chers. Avec une voilure déployable pour le SPEAR 3. Parfait pour taper du char, mais les raids de chars n'appartiennent-ils pas au passé? (hors cas turc en Syrie, j'entends, mais ces derniers privés de leurs officiers gullenistes ont eu de la casse face à de simples djihadistes aguerris). Ce qui est important pour un avion de combat exécutant des missions air-sol c'est la PERSISTANCE au dessus du champ de bataille. Bien sûr on peut envisager d'avoir des ravitailleurs, mais une force qui doit gérer des dizaines de tanks à sa frontière peut-elle en même temps assurer la sécurité de ses ravitailleurs? L'ennemi qui est aux portes n'a-t-il que des chars? Les anglais diront oui c'est possible car 4 Meteors donc double mission: frappe au sol et interdiction aérienne pour protéger les tankers et AWACS. ...Sauf qu'un avion en train de ravitailler ou de se diriger vers son hypodrome n'est pas en train de combattre. Et si les forces sont imbriquées, autant maintenir les avions en alerte au sol prêts à décoller plutôt que de chercher à les faire tenir en l'air... En clair mettre des Meteors et des Brimstone sur le même avion pour suggérer une utilisation de ces moyens dans la même mission, c'est doublement contre-productif. 4 Meteor + 2 Storm Shadow/SCALP= oui. 4 Meteors + 3 bidons et ASRAAM/Sidewinder, oui. 2 Meteors à la rigueur + plein chargement d'armes air-sol + pod= oui. Armes à longue portée hors situation de raid dans la profondeur + armes air-sol= non. Un rafale avec plus de Meteors et d'AASM mais pas de bidons n'aurait pas plus de sens. En France 2 SCALP 6 AASM sont jugés suffisants pour faire face à suffisamment de scénarios différents. Certes il manque des armements dédiés, notamment pour le SEAD réalisé à coups d'AASM, mais je ne vois pas en quoi le Brimstone serait mieux taillé pour ce travail-là. Après bien entendu, il y a SPEAR 3. Mais là... https://missilethreat.csis.org/missile/spear-3/ Rien que le développement et l'intégration. Ça calme. Voilà les joies de la non-modularité. Toutes les missions ne réclamant pas le même niveau de performance, avoir le MÊME missile sans possibilité de le modifier pour l'adapter à la mission est une perte sèche de performance en termes de rapport coût-efficacité. De même, les histoires d'emport en masse sous Eurofighter sont là aussi à prendre avec une grosse pincée de sel... ...Pour rappel le Brimstone 1 et 2 pèse autour de 50kg. Le SPEAR 3 lui en pèse autour de 100 pour 130km de portée, et serait réputé être emporté par 4. Sauf que là aussi ça coince par exemple avec cette superbe vue d'artiste OFFICIELLE ISSUE DU SITE DE MBDA (!!!) montrant une configuration où... l'Eurofighter ne peut pas ouvrir ses trappes de train d'atterrissage. Cliquez et vérifiez. Mes félicitations au graphiste pour ce trollage. ... BREF pour conclure pour l'instant l'Eurofighter a surtout partiellement rattrapé son retard sur le Rafale en terme d'armements "stand off" et l'a THÉORIQUEMENT dépassé dans ses capacités d'emport EN NOMBRE d'armes. Sans le même niveau de modularité ni les mêmes perspectives d'avenir. Mais c'est tout. Ce n'est pas la fin des haricots. De la même manière, l'une des dernières configurations opérationnelle du Tornado incluant le Brimstone, c'était ça: un pod Litening III, un Brimstone, trois Paveway 4, deux énooorrrrmes bidons, deux pods de guerre électronique. *** Avec l'arrivée d'abord sous Mirage 2000D puis un jour prochain sous Rafale de l'ASPTT/BAT120LG, la donne pour le close-air support contre des cibles coopératives ou non-dangereuses pour le Rafale comme des colonnes de pick-ups va encore changer en faveur du Rafale. On peut envisager des configurations rigolotes à base d'AASL/BAT120LG emportées par 18 comme leurs ancêtres BAP100 et BAT120 sous Mirage 2000 C. La BAT120LG portera certes moins loin et ne sera pas propulsée, mais restera efficace en antichar avec un explosif multimodes. Avec une bombe de 35kg, une grappe de 18 donne 630kg de bombe par pylône dont j'ignore le poids. Je t'en mets 3 grappes de 18 sous Rafale avec deux réservoirs pendulaires de 2000L et deux réservoirs conformes de 1150L. J'ajoute également deux lanceurs Telson 12 de TDA emportant chacun 12 roquettes Acculeus à guidage laser sous point 3. 2 MICA IR 2 Meteors. (18*3)+(12*2) = 54+24 = 78 armes légères guidées. Le cauchemar de colonnes de Toyotas dans le désert. La portée sera certes relativement courte, mais suffisante pour traiter les objectifs de la manière dont ils le sont depuis la Bosnie et l'Afghanistan quand la maîtrise du ciel est assurée. Pour le reste il y aura la SMART GLIDER 100 et sa grande soeur la SMART GLIDER 1300. Et L'AASL. Et peut-être une nouvelle gamme d'armes modulaires issues du concept Flexis de MBDA qui semble décidément de plus en plus être une voie d'avenir.
  44. 12 points
    Comment arriver à faire revenir les Britanniques sur leur décision de quitter l'UE ? L'auteur européiste de la série télévisée Yes Minister a demandé à Humphrey Appleby, personnage (fictif) de cette série... et voici une stratégie originale ! Et si on disait que tout est de la faute des Français ?
  45. 11 points
    Je lis beaucoup de choses sur cette page depuis pas mal de temps, et à chaque fois j’ai le sentiment que l’on perd de vue certains point particuliers. J’ai déjà dit quels étaient les intérêts des USA, d’Israël et de l’AS pour « attaquer » l’Iran, je n’y reviendrai pas ici. Par contre, pour compléter ce point, il est évident que le but d’une « entrée en guerre » avec l’Iran (je reviendrai sur sa forme ensuite) n’aurait pas pour objectif de « gagner », mais simplement de créer un bordel monstre et très durable en Iran. => la guerre économique actuelle, puisque c’en est une ? Le but est d’étrangler l’Iran pour que le pays n’ait certes plus les moyens de soutenir un effort militaire, et encore moins de redresser sa situation économique, et ultimement pour pousser le peuple à faire tomber le régime. Mais l’étranglement en soi est déjà très bien (du point de vue des objectifs de la coalition) => des attaques aériennes ciblées sur l’Iran ? (Par l’AS, Israël et les USA, chacun ciblant des points d’intérêt personnels) : en détruisant des capacités, le but n’est pas simplement de limiter les possibilités de défense ou de riposte mais d’aggraver encore la situation économique. Aucun raison par exemple qu’Israël n’applique pas la même méthode que celle qu’il pratique au quotidien avec les Palestiniens, s’il en a la possibilité. => créer une guerre civile en poussant d'éventuelles minorités à se soulever et prendre les armes, façon guérilla ? S’ils le peuvent, ils ne s’en priveront pas. Là encore, l’essentiel est que le bordel soit durable. Pourquoi cela ? - Parce que Israël ne veut plus être menacé : il doit donc détruire les sites d’enrichissement, mais aussi et surtout casser le lien entre l’Iran et le Hezbollah d’une part, et le Hamas d’autre part. Si ces 2 derniers ne reçoivent plus de soutien militaire, ils auront moins de capacités à faire face à une éventuelle intervention musclée de la part d’Israël (ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : le Hezbollah d’aujourd’hui, même si le soutien iranien vient à cesser, a d’ores et déjà largement les capacités de donner beaucoup de fil à retordre aux israéliens, voir même à les mettre en échec. Ce ne serait pas la 1ère fois). Dans la durée, Hezbollah comme Hamas se retrouveront forcément affaiblis, ce qui changera significativement le rapport de force. - Parce que l’AS ne veut plus que l’Iran chiite s’oppose idéologiquement au wahhabisme, et pas uniquement à l’échelle régionale, et qu’il cesse de contrecarrer ses plans aussi bien en Syrie qu’au Yémen et au Liban (entre autres). Un Iran en guerre civile ou avec un changement de régime empêcherait nécessairement la voix des Mollah de porter, et le Guide Suprême se retrouverait à parler au milieu du bruit des combats contre lui. Plus la guerre civile durera, plus l’AS sera en position de force. - Parce que les USA tiennent absolument à finir de mettre en coupe réglée le Moyen-Orient, et que si la Syrie leur a résisté notamment du fait du soutien russe, il n’en serait pas de même avec l’Iran, très isolé finalement. Cette main-mise pour sécuriser les ressources énergétiques passe par un affaiblissement significatif des capacités de production de l’Iran - ce qui a pour effet d’augmenter le prix du baril, ce qui arrange aussi bien l’AS que les USA (et la Russie, mais c’est un dommage collatéral, vu des États-Unis) - mais aussi possiblement par le passage sous pavillon américain de certaines compagnies iraniennes. Les champs gaziers partagés avec le Qatar sont selon moi une cible évidente et trèèès tentante. Dans tous les cas et pour tous ces objectifs, il est évident qu’à aucun moment des ressources « sur le terrain » ne sont nécessaires, hors commandos. Le vrai problème de ce plan génial, c’est que toute intervention de l’un des protagonistes génèrera des représailles, et c’est contre celles-ci qu’ils se demandent tous comment s’en préserver. La réponse est simple : ils ne peuvent pas. Même avec des troupes au sol, même avec une protection constante sur mer du détroit d’Ormuz, même avec l’intervention de Casques Bleus dans certaines parties du Moyen-Orient, ils ne pourront pas empêcher les sabotages des navires comme des oléoducs ou des sites de production, ni des commandos chiites d'attaquer les assets AS, en venant du Yémen ou d’ailleurs, impactant la production mondiale de pétrole. Et l’on ne parle pas ici de troubles sur une petite année, mais bien de véritables opérations de guérilla qui dureront pendant 20 ans. Pour Israël ceci dit, ça ne devrait fondamentalement pas changer grand chose quant à ses amicales relations par roquettes interposées avec le Hamas, si ce n’est la question de la crise énergétique mondiale, évidemment. A moins bien sûr que le Miracle advienne : le régime iranien tombe, les iraniens reconnaissants envers les USA qui les auront étranglé pendant 40 ans et privé le pays du moindre moyen de se defendre décident de voter pour une marionnette américaine, et tout d’un coup tout le monde s’aime et se fait des bisous. Bolton, Pompéo et MBS semblent croire aux miracles. C’est bien. La meilleure carte américaine, s’ils avaient su en faire bon usage, était la population Kurde (je rejoins ZX en cela). Véritable cheval de Troie en Syrie, en Turquie, en Irak et en Iran, elle a le potentiel pour déstabiliser n’importe lequel de ces États, pour peu qu’on lui en donne les moyens. En Irak et en Syrie, on a bien vu ce qu’ils étaient capables de faire, mais aussi de perdre dès lors que le soutien politique cessait. En attendant, ils sont toujours en place dans ces 2 pays, sont structurés politiquement et les régions sous leur gouverne ne sont plus contestées dans leur globalité, même s’il reste quelques bisbilles à la marge (le cas de Kirkouk par exemple est très représentatif). C’est une épée de Damoclès au-dessus de la Turquie, ce qui géopolitiquement est toujours intéressant sinon à manier, du moins à maîtriser (les populations kurdes en Turquie continuent de parler du Kurdistan du Nord, là où les kurdes en Irak font partie du Kurdistan du Sud... et ceux d’Iran du Kurdistan iranien), et c’est aussi potentiellement un élément fort contre le régime des Mollahs, les kurdes n’y étant pas spécialement bien traités.. 2 cartes ici pour comprendre un peu mieux ce point de vue : (La carte date de 1998, donc le « kurdistan irakien » n’a plus la même couverture, mais les autres informations demeurent parlantes) Faire se soulever le Kurdistan iranien, c’est priver directement l’Iran de Kermandshah et donc de l’une de ses principales raffineries, ainsi que des champs de pétrole autour d’Azar. Cela ne suffirait pas à faire tomber le régime, mais ça le déstabiliserait suffisamment pour qu’avec les sanctions économiques, il ne puisse pas s’en relever. Certes, ça ne se ferait pas en un jour. (Et la CIA semble quand même avoir pas mal perdu la main sur ces techniques, elle qui avait une véritable expertise en la matière il fut quelque temps) Toujours aussi cyniquement et sur un autre front, les USA finiront par comprendre qu’ils ont intérêt à faire la paix avec les talibans et même à les soutenir, contre le développement par ceux-ci d’exactions aux frontières iraniennes, ce qui continuerait d’affaiblir le régime iranien, sans que dans les 2 cas l’Iran puisse réellement répliquer en s’en prenant fortement à la production pétrolière de l’AS ou à la circulation dans le Détroit d’Ormuz. (Il y aura bien quelques attentats de-ci de-là, mais on est bien d’accord qu’en géopolitique, tout le monde s’en fiche. Ce sont juste de petits soubresauts) Bref, les USA se sont coincés d’eux-mêmes là-bas, et d’une façon tellement naïve et court-termiste que j’ai du mal à ne pas nommer Trump et ses conseillers du nom de ce met délicat que le groin d’un cochon révèle en sous-bois.
  46. 11 points
    En préalable à ce que je vais dire: Une seule cause à la mort de nos deux soldats, les seuls coupables: les terroristes! Personne d'autre. Je suis fier de nos deux soldats qui sont morts pour que d'autres vivent, qui sont morts pour la liberté, entre autre, pour être à même d'aller ou l'on veut. J'espère que ce sacrifice, amènera d'autres touristes à ne plus donner de l'or en barre aux terroristes. J'espère ... Certes je considère qu'en aucun cas le terrorisme ne doit gouverner, ni dicter notre liberté d'action, mais dans le cas qui vient de se dérouler, on parle de distraction et de voyage, on parle surtout de favoriser par nos actes, le travail des terroristes, on parle de menacer indirectement la vie d'autres personnes. En tout cas, merci, à ceux qui sont morts, pour nous, pour que l'on puisse continuer de vivre. je suis très triste, mais fier d'eux.
  47. 11 points
    Entièrement d'accord avec vos analyses. Le T34 était certes supérieur au Sherman comme le blindage incliné, larges chenilles, canon de 76 mm puis de 85 mm, etc.et convenait bien au champs de bataille de l'Est. L'avantage de ces deux chars fut leurs standardisation, donc un nombre élevés de construits. La radio était in facteur déterminant sur le Sherman vis à vis du T34 par exemple dont les manœuvres de commandement se faisaient à l'aide de drapeaux, procédé obsolète des le départ de ce conflit. Au départ, les équipages de Sherman furent convaincus de leurs ascendants sur l'armée allemande et ce fut une hécatombe en Tunisie et en Normandie. Les équipages ne manœuvraient pas tactiquement leurs chars, roulaient en fil (embuscades), etc.Les équipages Allemands avaient - par contre - une grande expérience du combat entre char au vue des combats sur le front de l'Est. Le combat ne pouvait qu'être inégal. 1° -- Le canon de 75 mm ne permettait pas "l"allonge" des tirs suffisants contre des Panthers et Tigers Nazis. Le canon de 76mm (d'origine Britannique) améliora la balistique (chars dit Firefly), c'est à dire la portée et la pénétration de l'obus contre les blindages adverses. 2° - Les équipages - en particulier l'Armée Patton - manœuvrèrent au possible avec des fumigènes devant des chars supérieurs aux leurs et se déplaçaient sur le coté des chars ennemis pour percer les cuirasses plus faibles latéralement. 3° - Le "Briquet" fut le surnom donné aux Sherman quand ils étaient percés par un obus provoquant une explosion des munitions et de l'essence et même parfois quand ile étaient touchés par un obus explosif dans le compartiment moteur. Les blindages des Sherman ne correspondaient plus aux canons Pack 75 et 88 mm allemand du champs de bataille. 4° Le M26 Pershing avec un canon de 90 mm fut créé en urgence et fut suivi par la lignée des Patton ( toujours avec des canons de 90 mm). Du fait d'avoir travaillé dans un groupe de la défense US, j'ai beaucoup parlé avec mes directeurs américains dont certains avaient servis sur Sherman et bien d'autre matériels, en Corée et au Vietnam. Globalement, ceux qui ont servis sur Sherman considéraient ce dernier comme un "briquet" et ne comprenaient pourquoi avec l'URSS en guerre et la fourniture de matériels à ces derniers, ils n'avaient pas fabriqués un "T34 américanisé". Il faut reconnaitre, qu'en matière de chars, les USA revenaient de loin avec des petits engins de combat au départ. Le canon de 105 mm monté sur un châssis de Shermn M7B1 de 22, 6 tonnes devaient suffire à l'obtention d'une allonge et d'une puissance de tirs considérable sur le camps de bataille en artillerie. Lors de mon service militaire sur Patton (1961-1963), l'accent était sur la mobilité et la manœuvre systématique (le char en mouvement est le moment ou il est le moins vulnérable). Depuis les guerres du golf, c''est moins vrai, puisque les tourelles de chars sont du type gyroscopique et peuvent tirer en roulant en suivant leurs objectifs. La télémétrie est assumée par "intensification de lumière" avec LASER couplé (Qui consiste à amplifier le nombre de photon de lumière par tubes électronique et le LASER à fournir une distance exacte), etc. Les cuirasses sont énormes ainsi qua la puissance des turbines donnant du soucis à la logistique. Janmary
  48. 11 points
    Mais cette vidéo est totalement conne: le problème n'a JAMAIS été la pénurie. C'est le fait que le bout de fromage coûte un mois de salaire mensuel. Le salaire be base en dollars c'est 5.47$ Qu'est ce qu'il veut montrer? C'est pas du journalisme, c'est de la stupidité en barres. Un véritable journaliste aurait montré les gardes à l'entrée et les gens qui rament 2km plus loin. On dirait un reportage de la pravda en 1980 à Leningrad sur le ton de "tous les magasins sont pleins". Mais bordel, qu'est ce qu'ils sont cons les 3.5 millions de gens qui ont préféré aller crever sur les routes dans la jungle en fuyant le pays. Il suffisait d'aller faire ses courses!
  49. 11 points
    The Mig-21 is so good that the Americans had to rename their F-16 as F-21 just to have a fighting chance.
  50. 11 points
    Bah au moins ils ne se poseront pas la question s'il faut larguer les bidons ou pas... --> [ ]