Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 05/26/2019 in all areas

  1. 4 points
    En fait ils ont un autre projet de remorque mieux adaptée au Scrabée, poussée cette fois ci.
  2. 3 points
    Sous Hollande, monsieur ! E. Macron faisait parti de son gouvernement.
  3. 3 points
    Pas impossible que telle ou telle cour de justice, suivi d'une réaction des marchés, donne le clap de fin plus tôt qu'établi politiquement
  4. 3 points
    Comme quoi la situation internationale qu'on perçoit sur ce forum est perçue par d'autres et je pense à l'échelle de l'Europe. J'espère qu'à la fin de la journée on pourra annoncer que les électeurs européens ont rejeté la stratégie nationaliste et en plus en parlant d'une seule voix.
  5. 2 points
    Deux vieux beaux. On pourrait les mettre dans un sac avec Jack Lang et Attali ?
  6. 2 points
    Le parti au pouvoir ne s'en sort pas trop mal, c'est toujours une élection difficile pour ceux qui sont en place, mieux que le PS en 2014 qui était à 16 %; après les gilets jaunes et toussa, c'est plutôt bien. Le FN / RN fait moins bien qu'en 2014 (on attend les résultats définitifs mais à priori ) J'annonce : avec ce résultat -panorama Macron est réélu à la prochaine
  7. 2 points
    Merci, de toute façon j'allais voir le reportage en entier. Donc c'est un drone UAV IT180-120 ECA group https://www.ecagroup.com/en/solutions/uav-it180-120-unmanned-aerial-vehicle
  8. 2 points
    Ce qui est parfaitement illustré par le parlement britannique et son incapacité à choisir autre chose que le non. Je l'ai compris justement par rapport à cette situation. Voter blanc c'est dire non mais sans rien d'autre comme indication.
  9. 2 points
    ce qui est absolument certain c'est que l'industrie allemande déteste cette coopération sur le char car ils n'ont pas besoin des Français, ces relous, qui vont vouloir imposer soit des composants soit pire un concept. Le seul objectif des Allemands et il est compréhensible à 100% quand on veut bien essayer de se mettre à leur place c'est de développer un produit qui puisse maintenir la part de marché du Léopard 2 c'est à dire la vingtaine de pays clients. Il y a belle lurette que ce sont les ingénieurs allemands qui disent aux militaires allemands ce dont ils ont besoin (des fois c'est pas con, des fois ça plante comme avec le Puma), quant au besoin français ils n'en ont rien à carrer; Pour donner le change ils resteront polis gagneront du temps et prépareront dans le dos des Français une solution qui laissera quelques câbles électriques disponibles pour brancher les bidules de Scorpion. Cette histoire est déjà écrite. Soit les Français achètent le char allemand tel quel soit on trouve un plan B.
  10. 2 points
    Hé Pic j'avais pas vu que tu avais repris mes petites captures d'écran de googlemaps annotées sur Strategicfront! C'est malin maintenant j'ai l'impression d'être pertinent... Alors que bon...
  11. 2 points
    Surtout que les dates correspondent à son voyage en Inde (à quelques semaines près). Ce qui a de bien avec cette victoire de Modi c'est que le rafale va faire parti de la narrative surnaturelle.
  12. 2 points
    Pour la beauté de la photo en noir & blanc
  13. 1 point
    Oulla... Vieille, vieille, vieille rengaine paralysante chez les socialistes & Co., ça... En général, la réponse ne les intéresse pas, c'est d'ailleurs pour ça qu'Hollande a méprisé Bayrou tout du long, et que Sarkozy a détesté le même pour refus de ralliement. Et donc, cherche bien, et pas bien loin : maintenant, à de multiples élections présidentielles, en 2007, etc... Et puis, si on veut rigoler, on peut aussi dire qu'Hollande était bien tombé côté centre-mou. Pas très intéressant tout ça.
  14. 1 point
    Attention la petite minute pute à cliques: Huffington post / Fallait-il les inviter? La (courte) soirée électorale de TF1 de ce dimanche 26 mai pour ces élections européennes a été le théâtre d’une dispute d’une rare intensité entre Daniel Cohn-Bendit, soutien de la liste LREM-Modem, et le député du Rassemblement national Gilbert Collard. https://www.google.com/amp/s/m.huffingtonpost.fr/amp/entry/gilbert-collard-et-daniel-cohn-bendit-se-hurlent-dessus-sur-tf1_fr_5ceae045e4b0512156f3acce/ Audiodescription: Cohn-Bendit : "Tu es une ignoble ordure!" Collard : "Va-t'en !" [...] Cohn-Bendit : "Ferme ta gueule ! Connard !" Collard : "Traître des idées !" Cohn-Bendit : "Sale connard ! Crétin !" Journaliste : "Coupez leur le micro !
  15. 1 point
    Certes, mais totalement éclatés, sans aucune possibilité d’avoir vraiment un rôle en permanence. Ça va être de la négociation à la petite semaine entre eux à chaque fois.
  16. 1 point
    Dans sa déclaration Wauquiez estime que la responsabilité imcombe à Macron dans sa volonté de réduire l'élection à un duel LREM / RN. Un peu facile et mauvais joueur quand on a définie la ligne de la campagne européenne de son parti.
  17. 1 point
    En effet, mais il me semble que cela était à cause de la faible participation pour les européennes, ou le FN avait toujours réussi mobilisé ses troupes plus que les autres pour cette élection.
  18. 1 point
    Si on parle d'export, depuis que le Leclerc est en service (donc après la fin de la guerre froide) les allemands ont vendus combien de Léopard neufs ? Les derniers léopard neufs ont été produits quand ? Quand on regarde un peu, la comparaison Leclerc et Léopard 2, n'est pas tellement en faveur des allemands.
  19. 1 point
    La caricature aussi est bonne... En Bulgarie, il est certain que certains métiers et certains profils apprécient grandement la soupe européenne. C’est nettement moins vrai des autres, notamment dans les campagnes ou ceux à revenu moyen à faible dans les villes, où au contraire ils ont pris très cher. Et pour eux, c’est clairement la soupe à la grimace. Il fait vraiment distinguer le sentiment européen (appartenance, sécurité) des conséquences économiques et politiques de l’entrée dans l’UE. C’est une balance entre les 2, et l’on voit bien aujourd’hui que cet équilibre est très précaire y compris dans les pays historiquement fondateurs, tout simplement parce qu’il y a toujours un moment où les rêves politiques sont rattrapés par la réalité économique sur le terrain. On ne dira pas ici « on vous avait prévenu », mais enfin, il faut vraiment se mettre en tête que pour une bonne majorité des citoyens maintenant, l’UE sous cette forme ou encore plus fédérée n’offre plus de garanties ni de perspectives économiques réjouissantes, bien au contraire. Cette lente et (perçue comme) inéluctable dégradation de leurs conditions de vie est un frein fort et sérieux à toute volonté d'intégration politique plus poussée, sans volonté manifeste en prime de prendre en compte sérieusement leurs attentes et inquiétudes. Et plus les politiques insisteront pour avancer à marche forcée dans cette direction, plus le retour de balancier des peuples sera violent. Cet aveuglement des politiques (avec en plus ce carcan qu’est l’Euro à l’échelon national) et leur volonté délibérée de ne pas prendre sérieusement ce sentiment en compte pousse vers ces extrémités : ce sont les partis d’extrême-droite qui émergent en tête (et ça, c’est vraiment une très mauvaise nouvelle : ça signifie que le point d’équilibre est dépassé. Quand c'était uniquement en Hongrie ou en Autriche, on pouvait encore s’en offusquer sans trop en tenir compte, mais si des pays comme la France basculent, alors c’est un vrai coup de pieds à l’âne.)
  20. 1 point
    France selon la Libre Belgique : En France, le Rassemblement national arriverait en tête, devançant ainsi La république en Marche du président Emmanuel Macron, selon différents sondages à la sortie des urnes. Le Rassemblement national récolterait ainsi entre 25-27%des suffrages, contre 20-23%pour la République en Marche (voir le détail des estimations par ici). 25-27% pour le Rassemblement national (Le Pen) 20-23% pour la République en Marche (Macron) 10-13% pour Les Républicains 8% pour Les Verts 5-7% pour la France insoumise si le compte est bon ça fait plus de 60% de francais hostile à l'UE sous cette forme, et 23% qui veulent une réforme dont nos voisins ne veulent pas. Reste les 10-13%d de LR dont je ne sais pas trop ce qu'ils ont proposé au juste.
  21. 1 point
    Non mais il sera acheté en Pologne, pour épargner les terres allemandes... et gagner sur le prix de la main d’œuvre.
  22. 1 point
    premieres estimations en Allemagne CDU-CSU : 28 % (2014 : 35,3 %) Verts : 22 % (10,7 %) SPD : 15,5 % (27,3 %) AfD : 10,5 % (7,1 %) Die Linke : 5,5 % (7,4 %) FDP : 5,5 % (3,4 %) Taux de participation : 59 % (48,1 %) des commentaires ?
  23. 1 point
    Moi je crois que le gouvernement en avait conscience dès le départ du projet. L'attention sur le SCAF a servi de leurre. Maintenant tant que le gouvernement Français maintient sa part de 50% les allemands ne peuvent plus rien faire. Ca éventuellement c'est une autre cartouche qui permettra de ne pas diluer la participation "France" quand un autre larron voudra monter dans le capital.
  24. 1 point
    @Fusilier Tu as aussi le Commando Kieffer qui utilise ce drone https://www.colsbleus.fr/articles/2084 https://www.colsbleus.fr/articles/10252
  25. 1 point
    Mais c'est aussi comptabilisé en France, à toutes les élections, et séparément des nuls ! Sauf qu'ensuite, euh..., ben..., Machin a voté blanc, euh... qu'est-ce qu'on en fait ? Rien, on ne sait pas ce qu'il a voulu dire bien qu'il ait été présent : c'est bien mais insuffisant. On refait l'élection ? Avec qui ? La seule idée qui me vienne serait de ne garder que les 4-5 listes ou candidats arrivés en tête pour enfin avoir des débats qui ressemblent à des débats. Et puis ensuite, enchaînement sur un vote de Condorcet. Et là, il faut du vote électronique... Mis à part ça ? Edit : Condorcet direct évidemment...
  26. 1 point
    Quelles sont les priorités d'Airbus Helicopters cette année ? Obtenir la certification du H160 d'ici la fin de l'année pour des premières livraisons en 2020. Nous avons eu nos 15 premières commandes en 2018 et en attendons autant cette année en vue d'une montée en cadence progressive. Mais nous aimerions aussi raccourcir le calendrier prévu pour le développement de sa version militaire sur laquelle nous travaillons depuis deux ans au titre d'une étude de levée de risques avec les Armées et la Direction générale de l'armement. Nous pensons que le calendrier peut être optimisé de deux ans, c'est l'objet de la visite et des annonces de Florence Parly lundi. Avec un contrat de développement en 2021, les livraisons qui démarreraient en 2026 au lieu de 2028 comme actuellement prévu dans la Loi de programmation militaire. https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/bruno-even-lhelicoptere-leger-interarme-securise-2000-emplois-chez-airbus-helicopters-1024008
  27. 1 point
    personnellement, je sais, c'est suggestif, mais j'ai du mal à imaginer ce bâtiment comme appartenant à la flotte des gentils ! mais plutôt du coté du mal ... à coté de l'étoile noire. Rien que son nom agresse mon oreille.
  28. 1 point
    Avec un bon café alors, puisque grand-mère sait le faire...
  29. 1 point
    Le véhicule volant des mythes indien ou Rafale F-22 L'histoire que représente le tableau (j'ai cadré sur la deuxième partie de l'histoire)
  30. 1 point
    https://www.thehindu.com/news/national/rafale-deal-not-even-fir-much-less-cbi-probe-government-tells-supreme-court/article27248559.ece J'avais oublié cette narration fantasmatique... Les mecs vont même jusqu'à considérer que les 1.48 millions d'euros dont a directement bénéficié la société de production de Julie Gayet pour faire son film "Tout là Haut" réalisé par Michel Hazanavicius, qui a coûté au total 10.4 millions et en a rapporté 2.3 (soit une perte nette de 8 millions pour Reliance Entertainment qui a financé le film tourné en Inde) étaient allés dans la poche de Julie Gayet... Sauf que non, elle n'a certainement pas touché ça, ni même le dixième de ça. Même si je serais curieux de connaître le montant exact. Imaginons même qu'elle en ait touché le 10ième, soit 140.000€, si le contrat Rafale s'élève à 7.8 MILLIARDS, ça veut dire qu'elle aurait touché 1/55714ième de la valeur du contrat... Pour transposer ça à une maison à 300.000€, ça voudrait dire que la commission se serait élevée à 5.38€. Soit le prix d'un sandwich et d'une boisson à une barraque à frittes... Et tout ça pour plaire à la petite copine du président et se mettre ce fameux président dans la poche? Sur ordre de Modi qui voulait favoriser son ami? Ça ne tient pas debout! Si une telle opération avait été souhaitée, elle serait passée par des canaux différents! Reliance Entertainment est le plus gros producteur de films d'Inde. Passer par eux pour faire un film, c'est un peu comme passer par Hollywood pour faire un film aux USA! C'est assez logique! Si Hollande avait voulu faire gagner ça à sa copine, il aurait utilisé des canaux différents. Un financement du CNC par exemple... Si Ambani avait voulu faire de même, pareil. Il aurait pu offrir un cadeau diplomatique dont la valeur n'aurait pas été divulguée... Et dans l'affaire, sachant que le film a pour l'instant un manque à gagner de 8 millions d'euros, Ambani a perdu beaucoup d'argent, alors qu'il est encore dans la mouise... Donc ce serait ça la commission? Et l'effacement de l'ardoise de 140 et quelques millions de sa société de télécoms pour au final ne lui en faire payer que 7 millions (si je me souviens bien, je ne sais plus) serait la rétrocommission? Ambani rentrant ainsi dans ses frais? Donc au final il n'aurait rien perdu et rien gagné? Donc en quoi cela représenterait-il une commission ou une rétrocommission??? Dire à un mec "hé psit, je te donne 1€ et en échange tu me rends 1€", c'est de la corruption maintenant??? ÇA N'A AUCUN SENS! Surtout quand au même moment on sait prouver que Dassault et Reliance étaient en discussion depuis 2011... Certes à l'époque c'était la partie détenue par Mukesh Ambani, le très riche frère ennemi qui a tout fait pour ruiner son frère Anil... mais quand même. Et quand on sait que Mukesh finance LE CONGRÈS... Et qu'au marriage de sa fille on trouvait HILLARY CLINTON et JOHN KERRY... et que sa division qui se serait chargée de la participation industrielle au Rafale Make in India aurait été chapeautée par UN ANCIEN DE BOEING... ...On peut comprendre que des dents aient grincé en France et qu'on se soit tournés vers Anil Ambani qui en 2017 obtenait un contrat avec sa société Reliance Defense pour assurer la maintenance des navires de l'US Navy dans l'océan indien. Y-compris les porte-avions! Bref c'est une histoire à dormir debout... Mais une chose est certaine: le PARTI DU CONGRÈS a bel et bien essayé de gruger Dassault en envoyant un de LEURS affiliés, Mukesh Ambani, généreux donateur au Congrès, gratter du workshare sur le Rafale sans avoir plus de billes que le groupe du frère Anil en face, qui lui est devenu un soutient du BJP. Donc le camouflet est total non seulement pour le Congrès, mais aussi pour l'une des plus grandes fortunes d'Inde, et pour les factions démocrates américaines qui étaient derrière! On comprend mieux pourquoi cette affaire fait penser aux fake news entourant le "rapport Mueller" et autres boules puantes jetées sur les républicains par les démocrates et leurs soutiens parmi les "1%"... Et pendant ce temps les constructeurs aéronautiques US et européens hors-Dassault cumulent les casseroles dans le cadre du MMRCA indien, mais personne n'en parle... Surtout pas la presse française. Amusant non?
  31. 1 point
    Paris a été complètement bouleversé avec les travaux d'Haussmann, et s'il reste quelques vestiges préhaussmaniens (le Marais, Montmartre), ils sont devenus l'exception plutôt que la règle. Il y a en Chine tout plein de villages traditionnels, dont certains qui sont inscrits sur les guides touristisques. La page suivante en propose 6 autour de Pékin : https://www.chinahighlights.com/beijing/article-ancient-villages.htm
  32. 1 point
    Dans cette video on reconnait @Picdelamirand-oil parlant du rafale. Elle est maintenant attestée par ce forumeur l'ayant reconnu comme Nostradamus.
  33. 1 point
    Mani, tu sautes d’un sujet à l’autre avec des assertions très suprenantes, c’est franchement dur à suivre : developpe un peu, explique, justifie stp
  34. 1 point
    Il n'y a pour l'instant pas eu d'obstruction recourant à des méthodes illégales, et il y a eu beaucoup d'abus de procédure côté démocrate, essentiellement à des fins de communication politique pour entretenir le climat et les apparences de crise permanente pour favoriser ce qui semble être leur stratégie électorale: d'un côté le "président fou" valet de la Russie qui détruit la démocratie, de l'autre un candidat, Biden, se posant en "père tranquille qui va rétablir la normalité" (heum, heum). Il y a beaucoup de parlementaires démocrates qui pointent des fautes imaginaires, généralement avec la complicité et/ou l'ignorance des médias sur le sujet, qui lancent des chefs d'accusation auxquels ils ne donnent jamais de substance (avec des journalistes qui ne demandent JAMAIS en quoi il y a eu obstruction ou faute, et qui sont juste là pour filmer l'accusation indignée), qui font des demandes d'information pour s'offusquer d'un refus (de Barr, généralement, qui n'a aucune obligation légale de comparaître -surtout parce que ce serait pour le théâtre politicien- et aucune raison objective de le faire puisque les infos demandées concernent l'enquête -donc pas son expertise) face caméra, "oubliant" de mentionner que les informations demandées sont écrites noir sur blanc dans le rapport Mueller et ses à côtés (dont les personnels ayant mené l'enquête, qui sont tous anti-Trump et peuvent être reçus en audience au Congrès à la demande). "Sans base légale", c'est juste de la communication politique qu'on voit actuellement dans une presse très partisane. Pour la note, si la Maison Blanche faisait réellement une telle obstruction sans base légale, la Chambre aurait toute latitude et toutes les prérogatives pour entamer immédiatement une procédure d'impeachment et lancer des volées de procès à la ronde. Ils ne le font pas. Pourquoi? Parce qu'il n'y a pas vraiment eu grand-chose d'illégal d'une part, donc pas de matériel pour des procédures pouvant déboucher sur quoique ce soit. Et parce qu'ils craignent de lancer un tel pataquès sans biscuits pour rien, ce qui créerait un précédent politique destiné à revenir dans la gueule d'un prochain président démocrate: il est des tabous qu'il vaut objectivement mieux ne pas briser. Une procédure d'impeachment gratuite et destinée à foirer est de ceux là. Tout ce qui se fait actuellement est du pur théâtre politicien, les démocrates profitant d'un contrôle quasi absolu de la caisse de résonnance médiatique pour créer l'image voulue, et surtout ne pas s'enferrer dans la procédure d'impeachment, préférant de loin entretenir la fiction qui a été concoctée dès la défaite de Clinton et battre indéfiniment le camp d'en face avec, aussi imaginaire que soient les griefs. Il y a BEAUCOUP de raisons et motifs légitimes de critiquer Trump et son administration, de pointer fautes et mauvais choix, mais c'est celle-là qui a été choisie à la place, parce qu'elle fonctionne bien médiatiquement et semble constituer la seule capable d'entretenir l'idée d'une crise fondamentale, avec la complicité de médias trop enthousiastes afin non seulement de satisfaire leur biais dominant, mais plus encore, de continuer à vivre du "Trump Bump" qui seul semble capable de limiter leur perte d'audience structurelle. "Sans base légale" est juste un slogan répété à l'envi dans les médias pour alimenter les narrations toutes faites qui font le trending actuel: si c'était vraiment le cas, il y aurait eu une crise constitutionnelle ouverte, pas juste le terme de crise constitutionnelle répété à l'envi en prime time. Faut faire attention à tous les côtés de la scène publique: ça se passe aussi dans l'autre camp, et en fait de façon bien plus systématique, organisée, financée.... Avec la complicité active de l'immense majorité des médias dominants qui ont abandonné depuis longtemps l'idée même de journalisme pour devenir des "power players" avançant un agenda et vivant du buzz de court terme (avec des audiences qui ne justifient aucunement leurs budgets.... Mais personne ne va jamais enquêter là-dessus). Bref, tout le monde est devenu FoxNews depuis une décennie, et ce alors même que, ironiquement, FoxNews s'est beaucoup calmée ces derniers temps, hors de quelques shows (3 ou 4 selon les opinions), signe du passage de témoin de Murdoch à ses fils (qui veulent ratisser plus large et rajeunir leur audience). Tout le monde est devenu le FoxNews de la "grande époque" Aisles, surtout circa 2003-2012, cad un tabloid enragé et hyper-militant laissant seulement les opinions les plus tarées et malhonnêtes de son côté de la barrière s'exprimer, sans réel contrôle ou "fact check" (le terme même est devenu une vaste blague dans les médias US), avec un impératif de l'hyper court terme qui n'a jamais été si fort, en grande partie à cause des médias sociaux et de l'impact de leur temporalité sur la politique. "Un mensonge a déjà parcouru la moitié du monde quand la vérité met encore ses chaussures": c'est essentiellement le fonctionnement du débat actuel, et ce qui motive sa façon d'être mené par les pros, semi-pros et "bénévoles" qui y participent. Le processus que tu décris, c'est "juste" la politique telle qu'elle se pratique maintenant, ici dans ses aspects les plus minables: beaucoup de ces choses ont toujours existé, mais jamais à une telle échelle, avec une telle place dans les processus, et avec autant de moyens. Des moyens dédiés (ceux voulus/consacrés par les campagnes et le milieu "pro"), et ceux procédant directement des innovations technologiques et pouvant être employés gratuitement et opérés par des amateurs/volontaires/bénévoles, y compris de leur propre initiative (le militantisme, la malhonnêteté, les méthodes.... Aussi deviennent viraux). Et à ce jeu, il faut signaler que les républicains sont de nos jours infiniment moins armés, vu le déséquilibre total des forces dans la sphère médiatique, tant classique que "nouvelle": voir le rôle de Google, Facebook et Twitter dans la censure d'opinions, d'organisations et d'individus par mille et une méthodes (certaines visibles, certaines imperceptibles). Tout cela n'est pas bon du tout pour le débat, qui semble ne pouvoir désormais que monter directement à l'affrontement manichéen, incantatoire, accusatoir sans nuance, qui ne se soucie plus d'aucun rapport avec la réalité, avec des plates-formes d'intermédiation (les médias sous toutes leurs formes, y compris dans le monde physique: town halls, universités, rallies....) qu'il est impossible de modérer ou fact-checker. C'est là, pour moi, l'élément vraiment paniquant. Le reste, désolé, mais tu verses dans la rhétorique d'un parti alors que c'est essentiellement du théâtre politicien de bas niveau, mais avec beaucoup de moyens et complicités. L'essence du problème est que le merdage est avant tout dans l'agora contemporaine, qui n'existe pour ainsi dire plus (ironique dans une époque hyper-médiatique) en tant que médiateur, 4ème pouvoir, outil de responsabilisation des acteurs et pouvoirs publics et privés (essentiellement parce qu'ils en sont, et sont juste ça désormais, oeuvrant exclusivement pour un camp ou l'autre, au mépris de toute forme). Comme je l'ai dit plus haut: c'est le principe même et le théâtre de l'affrontement qui est flippant: on ne sait pas où ça va s'arrêter. On est dans un territoire complètement nouveau. "The medium is the message", comme disait l'autre, et là, on n'a encore qu'une petite partie du message dont la démocratie pourrait ne pas se remettre, sombrant, comme son prédécesseur historique, Athènes, dans la démagogie la plus complète, extrême et gratuite. Jusqu'à la destruction. Allégée par les démocrates, juste pour le rappel; Harry Reid s'en mort maintenant les doigts. Et pour les nominations de juges, c'est une réponse du berger à la bergère, comme le veut le principe même de la constitution US, faite sans grande illusion sur une éventuelle propension d'acteurs et factions politiques à rechercher des juges impartiaux. Les démocrates nomment des juges ultra-militants prêts à tordre les textes et les "interpréter" dans le sens du programme du parti, bien au-delà de tout ce que ces textes avaient jamais prévu, et/ou des gens complaisants envers les industries qui financent la gauche (les GAFA en tête), les conservateurs nomment soit des pro-big business, soient des "strict constitutionalists" qui essaieront de limiter jusqu'à l'absurde l'interprétation des textes au sens le plus strict. Et tous nomment avec la plus grande malhonnêteté pour justifier leurs choix; le déséquilibre des forces médiatiques fait qu'un camp est infiniment plus pointé du doigt pour son hypocrisie, et l'autre s'en tire blanc comme neige, avec un grand "choc" que les "honnêtes" candidats qu'ils ont présenté puissent même être critiqués (ce qui est généralement qualifié dans les médias de "grande violence", de "harcèlement", de "déshumanisation"....). Les juges fédéraux sont un enjeu politique, et toute forme de consensus minimum bipartisan sur le profil général des candidats est essentiellement morte dans les années 90, avec la "nuclear option" instituée par Harry Reid en 2013 comme dernier clou du cercueil. Du coup, chacun ne fait qu'opérer sur des termes strictement partisans, sans le moindre reliquat de contrainte bipartisane. A côté, les années 90 semblent avoir été un paradis de compromis et d'entente au centre. Et en face ils font quoi? Ils jouent les honnêtes commis de l'intérêt public? Ils font exactement la même chose, en bien pire et plus puissant parce qu'ils ont la haute main sur la caisse de résonnance. Un jeu d'ombres chinoises et de poker menteur permanent, avec la quasi totalité des mégaphones. Que Trump lance une enquête sur l'usage partisan des moyens de grandes agences n'a rien de si choquant ou d'illégal; qu'il le fasse afin de paralyser ou de prendre des revanches est en grande partie méprisable et politicien, mais ce sera loin d'être la première fois (c'est juste rare qu'autant de caméras se pointent sur la chose.... Suspect?), et ce n'est pas totalement injustifié dans certains cas (comment s'appelaient les deux amants du FBI, déjà? Eux avaient été bien au-delà de leurs prérogatives). Au final, je vois ça comme les puissants se purgeant les uns les autres (et pas pour des motifs nobles), par alternance. Moins il y a d'habitudes partisanes dans des organisations aussi sensibles, mieux c'est, et plus on évite des phénomènes comme ce que le "règne" de J Edgard Hoover a incarné.
  35. 1 point
    La bombe atomique a cela de particulier qu'elle invite les membres extérieurs au théâtre à les modérer dans leurs querelles. Jadis, certains auraient invité ces 3 voisins à se taper allègrement sur la gueule dans une logique de redistribution des rapports de forces au niveau régional, voire mondial. Tout fout le camp !
  36. 1 point
    Le patriotisme, c'est bien. Sur le champ de bataille, ça a nettement moins d'importance dès que les balles commencent à siffler. Mannerheim disait que rien n'était important dans l'effort de guerre si le soldat n'était pas persuadé que c'était lui qui défendait son pays. Mais à l'heure actuelle, le courage et le patriotisme sont un atout, pas la panacée. Sans armes, sans doctrine, sans logistique, sans support politique, on ne gagne pas une guerre. Si j'étais Indien, je passerai moins de temps à taper sur le passé et davantage à préparer l'avenir. Le BJP table sur l'ultranationalisme, avec succès. Mais à long terme, c'est un nid à conflits des plus inquiétants. On s'en prend régulièrement aux musulmans en Inde depuis 1947, mais jamais dans le cadre d'un programme coordonnée. Que se passera-t-il le jour où Modi ou un autre feront de ce type d'activité le support de leur programme électoral ?
  37. 1 point
    Ce n'est pas une "note" attribué a des gens qui passeraient tous le même examen, donc il n'y a rien à en retirer vu de l'extérieur. Grosso-modo ça gratifie ceux qui ont le mieux réussi ce qu'ils avaient à faire, et les "points" peuvent tout aussi bien être attribués au niveau de l'équipe (rouge ou bleue) qu'au niveau individuel (unité, équipage). Il n'y a rien de testé. Il n'y a que des missions à remplir. La peinture n'est pas du tout la même, le solvant non plus. C'est un peu comme enlever une décoration à la gouache sur une voiture ; ce n'est pas un coup d'éponge qui va tout ruiner.
  38. 1 point
  39. 1 point
    impressionnant, si ils ont fond plusieurs comme celle là, ils pourront exporter de l'énergie via des autoroutes énergétiques, ca atteint la puissance d'une centrale nucléaire, ca devient intéressant, très belle carte à jouer pour le Maroc, c'est à combiner le stockage de masse de l'électricité. EDF va construire une centrale solaire de 800 MW dans l'est du Maroc https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/edf-va-construire-une-centrale-solaire-de-800-mw-dans-l-est-du-maroc_3456665.html#xtor=AL-79-[article]-[connexe]
  40. 1 point
    Pour être exacts : source wiki / Henry Dunajewski, « Le lend-lease américain pour l'Union soviétique », Revue d'études comparatives est ouest 15.3 1984, p. 40 à 44 "409 526 véhicules, dont 43 728 jeeps, 152 000 camions Studebaker US6, 3 510 amphibies, 4 398 tracteurs, 12 161 véhicules de combat dont 1 239 chars légers et 4 957 chars moyens, 32 207 motocycles, 7 570 tracteurs spéciaux avec 3 216 moteurs de remplacement. 1,4 million de tonnes de pétrole, 1,3 million de tonnes de carburant à haut indice d'octane pour avions, 3,6 millions de pneus avec chambre à air, 325 784 td'explosifs, 136 190 pièces d'artillerie légères et armes automatiques, 35 800 stations radio émetteurs, 5 899 récepteurs, 348 appareils de localisation radio, 705 détecteurs directionnels, 538 altimètres, 800 compas radio, 3 400 km de câbles marins, 1 823 km de câbles sous-marins, 135 484 km de câbles télégraphiques, 1 900 locomotives à vapeur, 66 locomotives diesel électriques, 9 920 wagons plateformes, 120 wagons citernes, 100 wagons à bascule, 35 plates-formes pour engins lourds, 685 740 tonnes de rails et pièces dont 110 000 t d'axes et roues de wagons 19." 14 798 avions furent expédiés et 14 018 arrivèrent sur le sol soviétique, ce qui représente 12 % de la production d'avions soviétique pendant la guerre (115 596). 344 bâtiments divers frégates, patrouilleurs, dragueurs de mines, etc.. 5 millions t de nourritures, 55 000 km de cotons, 49 200 km de laine, 12 300 km de sangles, 14 000 kmde tissus imperméables, 46 126 t de fils à coudre, fibres et laines à tricoter et de boutons, 14,5 millions de chaussures et bottes en cuir et 49,900 t de cuir. 2,6 millions de t d'acier (5,96 % de la prod soviétique), 261 109 t d'aluminium, 781 663 t de métaux non ferreux (magnésium, nickel, zinc, etc Deuxième bénéficiaire du "prêt bail" derrière la Grande Bretagne
  41. 1 point
    Une porte coulissant c'est plus complexe que sur charnières, le(s) joint(s) sont plus complexe(s) et l'étanchéité est moins simple. Ça risque de faire plus de bruits à l'ouverture/fermeture. Ce sera plus sensible à la boue et à la poussière. L'entrée dans le véhicule est en général moins accessible. Le tout est peut être plus lourd. La manipulation de la porte est moins simple et peut demander plus d’effort. Et ça offre une moins bonne protection au soldat.
  42. 1 point
    "La distance [de tir] maximum varie en fonction du secteur d'attaque, des altitudes et des vitesses relatives entre appareils. A basse altitude elle peut atteindre 20 kilomètres. A haute altitude malgré une dénivelée positive de l'adversaire de 10 000 mètres elle atteint 40 kilomètres." Brochure Matra, Super 530D, juin 1987. Ceci étant dit, un missile à autodirecteur semi-actif s'accroche sur l'écho reflété par la cible. Sa capacité d'accrochage est donc fonction de la puissance du radar émetteur, de la distance à la cible, et de la SER de cette cible selon son angle de présentation. Il n'est donc pas dit que le tir en mode LOBL soit toujours possible à la portée maximale. A contrario un autodirecteur infrarouge profite en haute altitude d'un air froid et sec qui améliore encore ses performances (transparence et contraste).
  43. 1 point
    C'est celui qui est devant qui a tiré - ils ne sont pas suicidaires, quand même ! Le missile a juste parcouru deux fois plus de distance que l'avion depuis le déclenchement de son propulseur. Le point duquel il a été tiré, sur rail, c'est tout au bout du nuage.
  44. 1 point
    Pfff Soho, moi je les trouve très jolies ces DDG ;)
  45. 1 point
    23/05/2019 Tir de Magic II depuis un Mirage 2000-5 lors d'un exercice
  46. 1 point
    Oui enfin c'est pas comme si le design de base était beau...Ces navires n'ont absolument aucune classe et ne ressemblent à rien
  47. 1 point
    Pour ceux qui l'aurait oublié le CH-47 flotte en configuration normal un peu comme le Super Frelon.
  48. 1 point
  49. 1 point
    on note les radômes des antennes des moyens de comm' ayant poussé sur les flancs de la superstructure
  50. 1 point
    Le CH-53K King Stallion teste les systèmes et les performances de l'appareil dans des conditions extrêmes, des températures élevées et la poussière.