Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 09/08/2019 in all areas

  1. 13 points
    La lumière au bout du tunnel ?
  2. 3 points
    Oui. https://aviationvoice.com/will-rolls-royce-trent-1000-engine-problems-see-the-end-201908071553/ Et aussi pour P&W. https://www.americanmachinist.com/news/new-engine-trouble-pratt-whitney-airbus En conclusion, aucun motoriste occidental n'est resté à la hauteur et il faut donc se rendre à l'évidence qu'il faut tout simplement arrêter de faire des avions.
  3. 2 points
    Tiens , conteneurs montés sur résilients antichocs ( çà bouge un peu lors du tir) , et pas de protection réfractaire visiblement Sur FREMM , les conteneurs sont montés rigides , et les aspects tenues aux chocs sont traités dans la masse que l'on donne aux carlingages. Par ailleurs on canalise les gaz chauds (1500/2000 °) dans un plenum extérieur « abladurisé » .
  4. 2 points
    Si si, on peut en faire un : Avant d'avoir le premier client, il y en a zéro. On peut même en faire un second : Pour une partie de la population il n'est plus permis de se tromper, la moindre erreur étant forcément le signe d'une profonde décrépitude. Mais ça montre aussi les limites du raisonnement tenu à cette occasion.
  5. 2 points
    Retour en images (et en français! Une fois n'est pas coutume!) sur la cérémonie du Suffren, 1er sous-marin du programme Barracuda pour la Marine Nationale . Interventions de l'Amiral Christophe Prazuck #CEMM, de Hervé Guillou PDG de #NavalGroup et de l'Ingénieur général François PINTART directeur des opérations #DGA. Interview du Commandant Dumoulin Bertrand
  6. 2 points
    Dans le sondage du 23 juin 2016. Diplomatiquement, il serait très maladroit pour la France de prétendre connaître ce que le peuple britannique veut mieux que les instances officielles de l'état du RU ne le connaisse.
  7. 2 points
    cela va durer tellement longtemps qu'ils vont oublier de sortir, et qu'on rendra automatique le report.
  8. 2 points
    Depuis quand il est légitime d'avoir des doutes sur quelque chose dont on ne sait rien faute d'informations ? Au mieux c'est l'expression du syndrome tweeter : L'essentiel est d'avoir un avis même s'il est fondé sur du vent.
  9. 2 points
    C'est aussi mon sentiment. C'est une étrange manière de formaliser une sorte de reconnaissance d'un "soft power" renouvelé de la France au travers du succès du Rafale (rappelé par le titre de la couverture: "french industry targets exports, aircraft updates") doublé d'une façon passive-aggressive de mesquinement tenter de basher cet avion. Traduction: ils ont la rage et ça les fait braire.
  10. 2 points
    Il se peut que les USA informe les kurdes des horaires et mouvement des patrouilles.
  11. 2 points
    The (very) special relationship : Boris Johnson est encensé par Trump et son administration. Mais ça empêche pas les canadiens de se foutrent de lui : https://www.theglobeandmail.com/amp/opinion/editorials/article-how-bad-is-boris-johnson-we-cant-even-find-the-words/ Édit : Hugh Schofield (BBC à Paris) : "si quelqu'un dit qu'il sait ce qu'il se passe, il ment"
  12. 2 points
    Un quart de siècle plus tard, nous nous excusons officiellement en France. (bizarre ca sonne comme une excuse empoisonnée, juste pour rappeler et pointer que le raffy à un quart de siècle) The Tale Of The Upside Down French Flag https://aviationweek.com/defense/tale-upside-down-french-flag si pb d'accès
  13. 2 points
    Il est juste intéressant de savoir que le problème du Silvercrest touchait son compresseur HP, ce qui est rangé dans les parties froides et les parties "moins nobles". De plus le problème en question était une performance insuffisante dans un coin du domaine de vol, rarement exploité en réalité. Mais insuffisant, donc revu et corrigé. Les partenariats couvrent la majeure partie des composants. Parties froides sur le LEAP ou le CFM-46, parties chaudes sur le SaM146 ou le TP-400, sans parler des évolutions constantes du M-88. Ne retenir de tout ça que l'erreur de conception du Silvercrest pour tirer des conclusions est juste dénué de fondement.
  14. 1 point
    Même si ces navires de guerre ne sont plus d'actualité, ils méritent tout de même un fil de discussion approprié. Pour donner une idée de leur grandeur : Une photo du HMS Vanguard à Portsmouth Point en 1960, deux ans avant son démantèlement : Une des tourelles du cuirassé japonais Mutsu, récupérée pour la ferraille, après la Seconde Guerre mondiale : Un peu de lecture : Battleship Bismarck: A Design and Operational History de William H. Garzke Jr., Robert O. Dulin Jr., William J. Jurens et James Cameron The British Battleship 1906-1946 de Norman Friedman U.S. Battleships: An Illustrated Design History de Norman Friedman The Littorio Class: Italy's Last and Largest Battleships 1937-1948 de de Erminio Bagnasco et De Toro, Augusto French Battleships, 1922-1956 de Robert Dumas et John Jordan Le cuirassé du futur, en 1940 :
  15. 1 point
    AIRPOWER L'AVENTURE DOIT CONTINUER ! AIRPOWER N° 19 SORTIRA-T-IL ? À VOUS DE DÉCIDER ! L'histoire d'une belle aventure En septembre 2016, AIRPOWER faisait son apparition dans le monde restreint des magazines d'aviation militaire. L'attente et l'engouement étaient tels que de nombreux abonnements pour deux ans nous sont parvenus, alors que le N° 1 n'était pas encore en kiosque ! https://fr.ulule.com/airpower/
  16. 1 point
    Et dans le même journal, Pratt&Whitney, lui aussi, se voit reprocher des problèmes sur des moteurs d'A320-qquechose, en Inde...
  17. 1 point
    Juste sur cet argument. Il y a moins de 5 ans et ce depuis une bonne dizaine d'année une TRES GROSSE partie de la presse, qualifiait le programme Rafale de fiasco... Voilà. Pour le reste je ne sais pas, mais celui-là n'est pas un argument, c'est une ligne éditoriale dictée par un besoin économique, celui de vendre du papier. Et on ne vend pas du papier avec des jolies histoires qui finissent bien.
  18. 1 point
    Peut-être peut on alors envisager la problématique en des termes différents. Les produits (Moteurs d'avions, centrales nucléaires, etc.) deviennent très complexes, les cycles de développement deviennent excessivement longs. Cela est vrai pour tous les acteurs de ces industries. Et tous les acteurs (RR, PW, EDF, AREVA, Naval Group, etc.) sont confrontés à la perte d’expérience (je n'ai pas dit expertise) puisque la période intercalaire entre les temps forts de développement de projets majeurs dépasse les durées de vie professionnelles (disons 30 ans). Dès lors les nouveaux développements font face à des trous de compétences que ces mêmes industries n'ont pas eu à affronter lors des cycles précédents : Combien de temps entre le développement du F1 et du 2000 ? Du 2000 et du Rafale ? Du Rafale et du SCAF ? Si l'un de vous me dit que cela ne porte pas à conséquence, en effet on peut clore le débat. Si cela ne fait pas lever le sourcil, pas de soucis. Après en ce qui concerne le terme Fiasco (échec total selon la définition), à date, moi je je le défend : La perte de tous les clients de lancement, la perte réputationnelle (avant d'avoir un nouveau client qui accepte de rentrer sur un programme que les clients de lancement ont déserté, on pourra compter les piscines de sueurs des commerciaux) et le versement d'un compensation financière de 280 M€ ... oui SAFRAN fait face à un fiasco. Et évidemment la communication financière de SAFRAN va minimiser l'impact et maximiser les perspectives . Rien que de très standard en Com Fi. Enfin, est ce que SAFRAN va pouvoir tirer des enseignements, des compétences, des briques technologiques et donc des bénéfices de l'aventure Sivercrest ? On l'espère tous mais sans commune mesure avec l'échec A DATE. des
  19. 1 point
    Pourquoi fiasco? Il y a eu une mauvaise estimation du temps nécessaire en rapport avec une gestion des ressources orientées LEAP. Il y a eu des erreurs, oui, mais pourquoi fiasco? C'est exactement ce que certains disaient sur un certain eurocanard il n'y a pas si longtemps. 286M€ est un dédommagement contractuel suite à un dépassement de délai. Et comme l'a très bien dit DEFA550, il pourrait y avoir des milliers de contributeurs à ce forum qui expriment des doutes sur ce sujet, cela ne changerait pas le fait que cela reste des doutes, pas des évidences. Le Silvercrest a été planté par Safran, quelqu’un le conteste t-il ?Oui, je conteste, sur la base des déclarations officielles disponibles: https://www.safran-group.com/fr/media/silvercrest-20190717 La conception du M88 est ancienne, quelqu’un le conteste t-il ? Si tu entends par conception uniquement la conception initiale, elle n'est pas plus ancienne que celle des moteurs concurrents. Faut-il s'inquiéter pour RR? Sinon, s'interroger, oui, pourquoi pas, mais si c'est pour ne pas accepter les réponses sous prétexte qu'elles ne vont pas dans le bon sens, à quoi bon? Il me semble que ce forum n'est pas idéal pour étaler ses humeurs ou ses états d'âme, il y a d'autres endroits mieux adaptés je pense. Donc si on ne crie pas avec les loups, on n'est pas digne de visiter la forêt, c'est bien cela? Les faits: Il y a un communiqué officiel de Safran qui indique que le développement de son moteur est à nouveau en bonne voie. Mais il est préférable de douter et de s'inquiéter? Sinon on est chauvin? Sérieux...Prenez un peu de recul...
  20. 1 point
    C'est du à la présence des deux fumigènes !
  21. 1 point
    Tu oublies ce passage du communiqué: "Si le couple avion/moteur n'atteint pas, à ce jour, l'ensemble de ses objectifs, le développement du moteur Silvercrest a, pour sa part, réalisé depuis 12 mois les progrès attendus. Les résultats des essais au sol du nouveau compresseur haute pression ont démontré un niveau de performance supérieur aux attentes." Encore un raccourci lapidaire. Donc, tout ce qui est en étude ou en développement est voué à l'échec s'il n'y a pas de précommande? Octobre 2006 selon wikipedia donc 13 ans. C'est assez peu en comparaison d'autres développements mais trop long par rapport à leurs engagements initiaux.
  22. 1 point
    Quelle est la durée classique de mise au point d'un réacteur innovant, et depuis combien de temps le Silvercrest est-il en travaux ?
  23. 1 point
    Pour le silvercrest, il n’y a plus de doute à avoir, zéro client , je pense que ça se passe de commentaires
  24. 1 point
    alors, seconde option, ils font monter les encheres en montrant leur capacité de nuisance
  25. 1 point
    Ce qu'il fait est tout à fait cohérent. Mais ... (NB: qu'il soit cohérent ne signifie pas qu'il a raison !) Tout dépend sous quel angle il est évalué. Si c'est sur l'angle du brexit, plus spécifiquement trouver un accord, je suis d'accord avec toi, c'est (au premier abord) incohérent. Par contre c'est cohérent sur le plan électoral. Aujourd'hui notre vue est "brouillée". Le parlement se présente, et est présenté, comme anti-nodeal, comme allant sauver le R-U du nodeal. Il ne sert à rien d'être anti-nodeal tant qu'on n'est pas pro-deal. Le parlement n'est pas pro-deal, en tout cas ne trouve pas de majorité pour un deal, donc tous ses blablas sur sa vertueuse posture anti-nodeal est du ... blabla. La première priorité de Johnson pour avoir un deal est de changer le parlement, avec une majorité net qui le soutient sur sa ligne "brexit le 31/10 de préférence avec un deal". Le "peuple brexiter" veut un brexit rapide. Sur l'ensemble des Anglais, il y en a plus qui préfère un nodeal que voir Corbyn 1er ministre. Pour la majorité net, ça se présente bien si on en croit les sondages. Pour une majorité qui le soutient, le message des derniers jours est très clair. Ceux qui se présenteront sous les couleurs des conservateurs aux prochaines élections devront assumer la ligne Johnson. A mon avis, une fois qu'il aura une majorité solide, il acceptera un deal très proche de celui de May. Il y aura une ou deux modifs mineurs pour qu'il sauve la face. Le "peuple brexiter" sera très satisfait si le 31/10 le brexit est fait. Le brexit party ne le sera pas, mais ce n'est pas très grave. Mais Johnson disant qu'il est prêt à aller jusqu'au nodeal récupère beaucoup de voix du brexit party. Il n'a pas intérêt à un nodeal car ça va lui pourrir son "quinquennat". Boris Johnson n'a pas de forte conviction sur le brexit. Pour le référendum il a beaucoup hésité entre le remain et le leave. Son choix c'est porté sur le leave par pur calcul politicien, pour virer David Cameron. Telle est mon analyse. J'ai l'impression que c'est aussi l'analyse au niveau de l'UE. Lorsque Johnson a lancé sa première tentative pour renouveler le parlement, ils espéraient qu'il y arrive, ils espéraient le voir obtenir une majorité (car l'UE ne croit pas qu'il veut un nodeal). Si j'ai mal "lu" Johnson alors je suis con, mais je peux me réconforter en pensant que Johnson l'est aussi. Si vraiment il cherche un nodeal, ce qu'il a fait depuis qu'il est PM est excessif, inutile. Il n'avait qu'à faire comme May... Par contre sa stratégie demandait qu'il y ait des élections en octobre. Ce weekend le n°10 a encore dit tout faire pour déclencher des élections en octobre, mais les chances d'y parvenir sont très faibles. Donc Boris Johnson est très mal. C'est l'erreur (ou la prise de risque ?) de Johnson. Il a sous-estimé l'opposition. L'opposition, les oppositions, ont très bien compris que Johnson sera en position de force s'il y a des élections avant le 31/10 ou s'il y a brexit avec deal. Donc elles refuseront des élections avant le 31/10 et tout aussi sûrement un deal avant le 31/10. Même après le 31/10, pas sûr qu'elles acceptent un deal, donc il faut à Johnson, à n'importe quel PM, une majorité solide. Non. Macron a déjà dit qu'il y aura report SI évènement démocratique majeur, élections ou référendum, sinon il est contre un délai supplémentaire (donc sortie brutale dès le 31/10). Il n'est pas le seul à avoir cette position. Quand JYLD dit qu'en l'état actuel il n'y aura pas de report, il ne fait que dire ce que dit Macron et d'autres.
  26. 1 point
  27. 1 point
    Le convertible/hybride vont prendre ce rôle ... a priori.
  28. 1 point
    Ce Stalingrad est pour moi le meilleur des livres d’Anthony Beevor. Je lis en ce moment Arnhem, pas emballé, plein de détails mais on s’y perd et ça manque de souffle.
  29. 1 point
    J'ai du mal à comprendre l'intérêt de développer un truc à 25 Md€ pour pouvoir exploiter des LHD "low cost" A ce niveau remplacer les LHD "low cost" par des LHD "hors de prix" équipés de brins d'arrêt et de catapultes serait globalement plus économique. À mon avis il y a une erreur dans le raisonnement. Pour les harrier, la justification initiale était de ne plus dépendre des bases aériennes trop vulnérables (et le risque d'un conflit type guerre des 6 jours à l'échelle européenne) Pour les F35B, le développement doit s'amortir sur un grand nombre de plateformes (une vingtaine juste en remplaçant les harrier) et théoriquement vu les performances souhaitées du STOVL, il devait être possible de s'en servir aussi depuis des bases terrestres. Pour le F35B, il y a aussi le volet pub qui doit compter vu que la vente de quelques F35B permet de favoriser la vente du F35A. Mais développer un STOVL pour économiser l'adaptation de 4 navires...
  30. 1 point
    Et elle a raison : elle a fait campagne pour le remain, s'est probablement vu promettre que le but du Boris était de trouver un accord de sortie et constate qu'il fait n'importe quoi. La posture du dit Boris est totalement incohérente. L'idée en vertu de laquelle il disposerait d'une plus grande lattitude de négociation avec Bruxelles s'il était seule au manettes des négociations ne tient pas pour deux raisons : d'une part - et c'est majeur - parce qu'il ne propose foutrement rien qui ne soit déjà convenu ou n'ait déjà été rejeté à propos du dilemme en Irlande. Il y a quelques jours, ses conseillers testaient à Bruxelles l'hypothèse d'une sortie de l'Irlance (Eire) du grand marché européen ; ah ah ah ; d'autre par parce que tout le monde le sais à Bruxelles et à Dublin, et le déplore ; enfin parce qu'il n'est, de toutes façon, pas au manettes : c'est le Parlement qui aura le dernier mot côté UK ! Je serais des parlementaires britanniques, et tant qu'à patauger en pleine crise constitionnelle, je militerais pour l'établissement d'un parlement volant pendant la fermeture imposée à partir du 12 septembre...
  31. 1 point
    Ça dépend. L'UE ne peut pas être contre un report d'une poignée de semaines si ça règle cette grave crise. Même si on considère qu'un nodeal n'est pas vraiment grave globalement pour l'UE, établir une frontière douanière Irlande / Irlande du Nord est un cauchemar pour des années voire des décennies que tout le monde veut s'épargner. S'il y a des élections (ou référendum) en novembre/décembre, j'suis sûr qu'il y aura report. S'il ne se passe rien, à mon avis il n'y aura pas de délai, ou qu'un délai type 15 jours en forme d'ultimatum. Il est très probable qu'il y aura des élections, donc la question est que fera l'UE après les élections (qui peuvent encore être en octobre même si c'est peu probable). S'il n'y a pas de majorité claire, et donc pas de majorité pour valider un deal (à cause de politiques politiciennes), ça sera dans les semaines qui suivent un nodeal. Je crois et j'espère que l'UE fera un "marquage à la culotte". Pas de délai de 3 mois pour faire des élections, réfléchir, négocier puis valider. Un tout petit plus que nécessaire pour chaque étape. 7 jours pour lancer des élections. Délai jusqu'à j+2 après les élections pour évaluer les résultats. Etc. À chaque étape ce sera "fait le ou nodeal". Tout retard, même de 24h, à cause de tergiversations devra être sanctionné d'un nodeal. Il en va de la crédibilité de la parole de l'UE.
  32. 1 point
    La situation est très fluide il me semble. A noter que la manière dont beaucoup d'Anglais perçoivent les événements ne correspond pas nécessairement au point de vue qui s'exprime le plus souvent dans les médias. Les sondages pour le parti conservateur sont en train de s'améliorer.
  33. 1 point
    Excellentes questions ! Le Gouvernement ? Tiens, encore une ministre qui se taille.
  34. 1 point
    Parfois on cherche trop de modernisme alors que l'on peut faire beaucoup avec de vieux systèmes, mis au goût du jour mais toujours sur le même principe, du gros calibre au dessus du 155 mm serait bien utile, même pour faire de la présence mode "diplomatique" (montrer la force). Pour le leurre, je pense que c'est pas si extrême comme utilisation, l'idée de prendre en force de petits îlots, naturelles ou artificiels mais hyper protégé, défendu avec en nombre en terme d'effectif un adversaire très motivé me fait penser que l'on craint à de la casse inevitable dans un tel affrontement ou l'assaut frontal sera inévitable vu les objectifs à prendre. On revient à l'idée de pouvoir faire face à diverses capacités, comme les actions sur des archipels avec quelques îlots peu défendu mais occuper car à peine installé (donc action mode raider) , ou des objectifs durci. Je pense que dans tout les cas, si se type d'affrontement ultra violent en terme de combat n'arrive pas demain, on aura quand même été dans une capacité pragmatique pour employer les AAV automatisés de manière classique. Je pense que comme pour l'artillerie lourde qui aidait beaucoup mais n'évitait pas la casse pour la force d'assaut, les Marines et la Navy pensent que l'emploi de leurre pourra aider. D'ailleurs le leurre pourra aussi compliquer la donne, car même si l'adversaire sait qu'il y a du AAV automatisé pouvant ne transporter personne , il sera toujours dans le doute, car ceux-ci pourront soient être vide, soient voir quand même du personnels embarqué. Bien évidement on va peut être aussi voir la capacité d'embarquer dans ces AAV des drones sur chenille qui pourront être employer en pointe pour faire du nettoyage de bunker, enfin neutraliser se qui pourra prendre à parti les fantassins de la vague d'assaut. Ça remplacera l'équipe de génie équipé de lance flamme et de charges comme à l'époque du Pacifique durant la deuxième guerre mondiale qui était chargée de cette mission à haut risque. Ça permettra donc aux sapeurs de plus orienté leurs missions d'appui aux fantassins. Enfin c'est mon sentiment, il y a un tas de possibilité, et je pense que les marines doivent réfléchir à un paquet de capacités d'emploi, et cela étant motivé par les risques qui seront de mise sur des petits objectifs bien plus facile à défendre, l'idée étant que ceux-ci en résistant longtemps, coûtant du monde à l'assaillant qui n'a plus les effectifs de la 2ème guerre mondiale, cela amenant aussi à voir une capacité de menacer les navires de l'US Navy chargé des opérations amphibie via les moyens de la marine chinoise, sous-marins, etc... Bien évidemment les US ont des capacités pour faire face , mais je pense que les chinois sont dans l'optique du nombre ( hommes, navires etc...) et de la capacité de temps, même si l'écart est encore là question technologique. Je pense que le besoin d'effectif complémentaire via des pays alliés et dans l'optique des US, c'est pas un hasard de voir le Japon développer une capacité assaut amphibie via le AAV and Co , idem avec les australiens qui vont finir par acquérir aussi du AAV au sein du régiment dédié à l'amphibie ( le remplacement du Tigre se fera pour du Viper, j'en suis persuadé) . Ce trio de pays se dirige sur du matos en commun, le Japon ayant déjà pas mal de choses en commun en terme de matos avec les US, AAV et LC ( plus ceux à venir, remplaçant du Cobra par du Viper à mon humble avis, arrivé de F35 B) , et aussi du commun avec les australiens via le chinook ( qui restera une capacité qui aidera beaucoup en plus des CH 53 de l'USMC) . Les australiens ont du M1 Abram et 155 mm M777. Sur le long terme il y aura bien une uniformisation basique commune. Va falloir du monde pour gérer le risque des îlots, archipels naturels ou artificielle que la Chine finira par prendre car innocupé. Bon je déborde hors sujet, je fatigue sévère, mais voilà mon sentiment.
  35. 1 point
    Douter est un moyen d’ouvrir un débat, se questionner permet de l’élargir. Le silvercrest est plus stratégique qu’il n’y parait pour safran, car ça fait un moment que safran n’ a pas développé un moteur complet. Après 280 millions d’euros versés à dassault je pense que c’est parlant. le discours du dg de safran sur le cessna est éclairant, suite à la résiliation de l’accord avec textron« le moteur est prêt mais on poursuit le développement et on tient textron au courant des progrès, pour que textron puisse réévaluer la situation « ( donc c’est pas notre faute mais un peu quand même)
  36. 1 point
    Mais si c'était un autre que le premier ministre qui envoyait cette lettre, le Conseil européen ne pourrait pas la prendre en compte. Que ce soit le modérateur des débats John Bercow, le chef de l'opposition Jeremy Corbyn, voire même Elizabeth II pendant qu'on y est - les hypothèses fleurissent dans tous les sens - je ne vois pas ce que le Conseil pourrait faire d'une telle lettre sachant que le chef de l'exécutif britannique confirmerait qu'aucune demande de report n'existe et que la lettre est nulle et non avenue. Johnson me semble bel et bien coincé. Soit c'est lui qui fait la demande et pas un autre - et il se déjuge complètement, et il est fini politiquement - soit il contrevient à la loi Benn. En revanche, il est possible que son discours comme quoi il n'appliquera pas la loi ne soit qu'un simulacre destiné à inciter le parlement à le renverser avec un vote de défiance lundi prochain juste avant la vacance du parlement. Ce serait alors un piège destiné à obtenir finalement l'élection à la mi-octobre qu'il veut. Ça ne sera clarifié qu'après que le parlement soit suspendu en semaine prochaine. Si Johnson continue ensuite d'affirmer qu'il n'obéira pas à l'injonction de la loi Benn... alors c'est qu'il est vraiment sérieux.
  37. 1 point
    Ce qui est inquiétant dans le fiasco du silvercrest , c’est que c’est ( sauf erreur de ma part)le seul moteur civil 100% safran, pour tous les autres moteurs , safran est partenaire 50/50, et pas forcément sur les parties les plus nobles ou simple sous traitant. il serait intéressant de savoir ce que pense les utilisateurs du superjet de Sukhoi, là safran a réalisé les parties chaudes du réacteur.
  38. 1 point
    Je ne sais pas si l'on peut dire qu'ils aiment leur président, mais ils ont du moins une certaine image de leur président. En outre, ne pas sous estimer l'influence du bipartisme.
  39. 1 point
    J'ai tendance à penser qu'un gouvernant français qui dépasse les 10 % de Français ne souhaitant pas lui envoyer un pavé dans la gueule est un gouvernant fortement estimé. Autrement dit, il y a tout de même des facteurs culturels et l'influence de la structuration du jeu politique.
  40. 1 point
    Faut dire aussi que baptiser un réacteur pour jet d’affaires « silvercrest », soit le même nom que la marque de petit électroménager de chez Lidl... ca n’a pas porté chance à Safran.
  41. 1 point
    Oui la fameuse réplique "mais non je rigole ...." Idiocracie en marche plein pot que ce soit aux USA, Brésil, GB alors que la maison brule ..... De dieu que je déteste ce siècle ....
  42. 1 point
    La vérité c’est que le marché à part les bilans comptables et les perspectives financières au doigt mouillé, il s’en cogne que Safran sache fabriquer un réacteur ou pas. Les gars vendraient un moteur qui ne fonctionne pas, du moment qu’il se vend c’est tout ce qui intéresse le marché. Ça c’est la vraie certitude. Dans le monde il doit y avoir 6,5 boites capable de le faire (le 0,5 c’est pour les chinois, spéciale dédicace @Henri K.), et Safran en est.
  43. 1 point
    US Coast Guard commissions 7th and 8th National Security Cutters https://www.navalnews.com/naval-news/2019/09/us-coast-guard-commissions-7th-and-8th-national-security-cutters/
  44. 1 point
    Du nouveau sur ce front. Dans l’espoir de booster leurs futures carrières, des dizaines de jeunes écrivains lancent à leur tour leurs propres revues antisémites La relève arrive : l'avenir de la littérature française est assuré ! Le premier conseil qu'on peut donner à quelqu'un qui est au fond du trou, c'est d'arrêter de creuser. Il faudrait que quelqu'un prévienne Bolsonaro...
  45. 1 point
    -- 10 septembre 2018. Philippe Méral a étudié les mécanismes socio-économiques derrière la déforestation de Madagascar.
  46. 1 point
    Et sinon pour ma part j'aurai bien vu un Rafale ALAT en camo centre europe Bon, ok, il est dégueulasse par rapport à vos réalisations, mais bon vous voyez l'idée quoi
  47. 1 point
    Une AMV sympa sur Gits reprenant des éléments des deux séries stand alone complex et du film de 1995 sur le thème "inner universe". J'ai appris par la même occasion que la chanteuse russe Olga Vitalevna Yakovleva, alias Origa, était décédée en janvier 2015...
  48. 0 points
    Autant utiliser du Rafale :)))
  49. 0 points
    https://www.franceculture.fr/emissions/le-tour-du-monde-des-idees/le-steve-bannon-de-bolsonaro-sappelle-olavo-de-carvalho (6 septembre 2019) « Olavo » se présente comme philosophe. Il a publié dix-huit livres, dont les derniers sont devenus des best-sellers au Brésil, ces dernières années. C’est un autodidacte, sans aucune qualification universitaire, mais qui possède un certain talent de conférencier. Il organise des « séances » payantes, mi-philosophiques mi-politiques sur Youtube. C’est un de ces personnages de demi-intellectuels qui ont compris avant les autres, l’usage que l’on pouvait faire des réseaux sociaux. Il tweete comme un forcené, du matin au soir, maniant l’invective et l’insulte. Il a ainsi traité le maire de New York, Bill de Basio de « fils de pute, dont la place est en prison. » Il a conseillé à Bolsonaro de cliver lui-même, de se montrer constamment offensif, de ne pas respecter les formes. Et on a entendu le président brésilien comparer les tribus vivant dans des zones reculées de l’Amazonie à des animaux de zoo. Il a lancé des provocations ahurissantes dans le contexte brésilien, comme « la plus grande erreur de la dictature militaire a été de torturer des gens. Alors qu’il fallait les exécuter… » Olavo de Carvalho déteste les journalistes et fuit les interviews. Pourtant, il a accepté de recevoir durant plusieurs heures, l’an dernier, le rédacteur en chef de la revue américaine Americas Quarterly, Brian Winter. Celui-ci décrit un homme âgé, mais fumant des cigarettes et la pipe, habitant au bout d’une route de campagne, dans une maison délabrée, en Virginie. Il lui fait l’effet d’être « un mélange de Steve Bannon et du cow-boy Marlboro ». Au cours de la conversation, de Carvalho lui révèle son obsession du marxisme : à ses yeux, tous les gens de gauche sont des communistes. Pour lui, le changement climatique relève d’ailleurs d’un « complot marxiste ». Il estime que son pays allait « vers la criminalisation de l’hétérosexualité et de la viande rouge ». Il pense que la mondialisation est un complot des élites, destiné à détruire les peuples. Il accuse la Chine de s’infiltrer partout en Amérique latine et prône une alliance des « trois grandes nations chrétiennes » : les Etats-Unis, le Brésil et la Russie. Il défend cependant une politique économique libérale Ces idées étaient inconnues au Brésil jusqu’à la campagne présidentielle de 2018, estime Brian Winter. A présent, de Carvalho est considéré comme un oracle : le seul qui ait vu venir la vague populiste en l’alimentant. C’est le Steve Bannon de Bolsonaro.
  50. 0 points
    Une attaque contre l’ambassade de Roumanie à Kaboul a eu lieu dans la nuit du 2 au 3 septembre. Un officier de l'équipe de sécurité roumaine à été tué. Un autre membre de l’ambassade blessé. L’attaque à la mitrailleuse et aux voitures piégées a rendu inutilisables les locaux de l’ambassade. Le personnel a été évacué vers un camp militaire de ll’OTAN. Edit Victimes d'explosions et des tirs, au moins 16 civils ont été tués et 120 blessés.