Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 10/12/2019 in all areas

  1. 10 points
    Tous ceux qui annoncent "guerre contre le terrorisme" sont à mon sens à côté de la plaque. Le terrorisme c'est un mode d'action. Et on en combat pas un mode d'action, on combat un groupe de personnes ou une idéologie.
  2. 8 points
    Cette Ministre elle ne fait pas de bruit mais elle avance dans beaucoup de dossier .
  3. 7 points
    Pour les forages illégaux, il suffit de trouver un nom d'opération suffisamment hypocrite pour que même Erdogan en reste pantois. On lance l'Opération Eaux Cristallines pour couler tous les navires turcs qui s'approchent de Chypre et pis voilà.
  4. 6 points
    C'est un usage fréquent, mais ce n'est pas le seul. Quand même... En l'occurrence, l'information est confirmée, ne serait-ce que de source américaine et... turque. Et toujours chez FoxNews, témoignage d'un gars des FS US sur place, mettant en pièce la rhétorique turque d'actions nécessaires du fait d'activités "terrorirstes" menées depuis le Nord de la Syrie. Ces articles sont loin de la première page, sur le web...
  5. 5 points
    Enfin! Forages «illégaux» turcs: la France va envoyer une frégate dans les eaux chypriotes http://www.lefigaro.fr/flash-eco/forages-illegaux-turcs-la-france-va-envoyer-une-fregate-dans-les-eaux-chypriotes-20191012?utm_source=app&utm_medium=sms&utm_campaign=fr.playsoft.lefigarov3
  6. 5 points
    Frontex c'est plutôt de l'ordre du Spontex... Une bonne marque d'éponge...
  7. 5 points
    Une autre grande différence : les gilets jaunes n'avaient pas une revendication, mais un amalgame de revendications dont il était parfois difficile de comprendre la cohérence entre elles et dont il était encore plus difficile de comprendre lesquelles pouvaient éventuellement être représentatives au sein des gilets jaunes et surtout dans l'ensemble de la population française. Ils ne proposaient d'ailleurs généralement pas de modalités permettant de financer les mesures demandées. Les manifestants hongkongais réclamaient en 2014 le retrait du projet visant à limiter la portée du suffrage universel pour l'élection du chef de l'exécutif de Hong Kong, ils s'opposèrent par la suite à l'amendement d'une loi sur l'extradition. Les plus radicaux demandent désormais l'indépendance ou du moins plus d'autonomie, ce qui semble difficilement acceptable du point de vue de Pékin. Mais les revendications sont assez claires et cohérentes entre elles.
  8. 4 points
    Il est surtout arrogant et démago.
  9. 4 points
    Les Italiens devraient envoyer également une frégate dans les eaux de Chypre pour surveiller le forage d'ENI (cf fin d'article d'opex360) http://www.opex360.com/2019/10/12/la-france-deploie-au-moins-une-fregate-dans-les-eaux-chypriotes-ou-la-turquie-a-envoye-un-navire-de-forage/ Erdog-âne est quand même un peu neuneu de croire que des pays avec des marines dignes de ce nom allaient rester les bras croisés...
  10. 4 points
    Encore un "départ", Kevin McAleenan le secrétaire de la sécurité intérieure (le fameux Homeland Security) par intérim. https://www.lefigaro.fr/international/trump-annonce-la-demission-de-son-ministre-de-la-securite-interieure-20191012 Je vais finir par lui donner le petit nom de "You Fired". Donald J. "You Fired" Trump
  11. 3 points
    "Paris suspend ses exportations d'armes vers la Turquie" : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/paris-suspend-ses-exportations-d-armes-vers-la-turquie-20191012
  12. 3 points
    s'il y a des italiens , j’appellerais l'opération "Mare Nostrum"
  13. 3 points
  14. 3 points
    !!! En même temps, peut-être que des gens comme Gamelin auraient du le faire.... Ca aurait pu les aider à mieux cerner leurs propres problèmes.
  15. 3 points
    J'ai lu ce rapport du JATR qui est fort intéressant et montre le colossal travail qui attend la FAA pour se remettre à niveau. Ce rapport contient 12 recommandations principales qui sont ensuite explicitées sur la base de constats et d'observations qui amène le JATR à détailler ces recommandations en sorte de "sous-recommandations". Au total, on en compte près d'une centaine...
  16. 3 points
    Rafale, Rafaut, Raphel, Rafaël, Waffel, Roffel... Ca va pas simplifier la vie de nos amis anglo-saxons ca
  17. 3 points
    International regulator report slams Boeing, FAA over 737 MAX design and approval Le rapport de l'organisme de réglementation international condamne la conception et l'approbation de Boeing, FAA, de plus de 737 MAX 11 oct. 2019 à 9 h 31 Mise à jour 11 oct. 2019 à 20 h 51 Le journaliste du Seattle Times sur l'aérospatiale Traduit avec www.DeepL.com/Translator Un groupe international d'organismes de réglementation de la sécurité aérienne convoqué par la Federal Aviation Administration (FAA) a publié vendredi un rapport accablant qui critique Boeing et la FAA pour la façon dont ils ont évalué et approuvé la conception du système automatisé de commandes de vol 737 MAX impliqué dans deux accidents d'avion de ligne fatals. De façon plus générale, le comité s'est également demandé comment les systèmes du MAX avaient été certifiés comme étant dérivés d'une conception d'avion vieille de plus de 50 ans. De plus, il recommandait que les systèmes de sécurité aérienne tiennent compte de la nouvelle réalité de l'automatisation accrue du poste de pilotage en réduisant le recours aux pilotes pour intervenir en cas d'urgence et en concevant plutôt des protections dans le cadre de ces systèmes. Le rapport des fonctionnaires représentant 10 organismes de réglementation différents porte le poids des experts mondiaux de l'aviation. Ses constatations révèlent des lacunes flagrantes dans la façon dont le 737 MAX de Boeing a été certifié comme étant sûr, la compagnie ayant effectivement vérifié sa propre conception et la FAA n'étant pas en mesure de remplir son rôle de surveillance. C'est un coup porté à la réputation de Boeing, mais aussi à la primauté établie de longue date de la FAA au sein des instances aéronautiques mondiales. Et le rapport soulève de sérieuses questions quant à la façon dont le système de réglementation peut être réparé pour prévenir des accidents similaires à l'avenir. La commission d'examen technique des autorités conjointes (JATR) a constaté que le nouveau système de commandes de vol du MAX, qui a joué un rôle central dans les accidents qui ont fait 346 morts en Indonésie et en Éthiopie, n'a pas été correctement évalué dans les documents de certification que Boeing a soumis à la FAA. Faisant écho à un rapport du Seattle Times du 17 mars, moins d'une semaine après le deuxième écrasement, le groupe d'experts a constaté que Boeing avait soumis à la FAA une description technique inadéquate du nouveau système de renforcement des caractéristiques de manoeuvre (MCAS) de l'avion, ne donnant pas tous les détails sur le moment où le système s'est activé et sur la puissance nécessaire pour faire piquer un avion vers le sol. La documentation de Boeing sur le MCAS était fragmentée et incomplète, selon le rapport. Lorsque Boeing a modifié la conception pour la rendre plus puissante et pour réduire le mécanisme de déclenchement à un seul capteur, cela n'a pas été entièrement communiqué à la FAA. Pression indue Le rapport a également constaté que la FAA avait une "participation limitée" à l'évaluation du MCAS et qu'elle laissait l'essentiel du travail d'évaluation du système à Boeing lui-même. "Le MCAS aurait dû être considéré comme une nouveauté (et donc clairement souligné au personnel technique de la FAA) en raison des différences importantes de fonction et de mise en œuvre qu'il présente sur le B737 MAX," déclare le rapport. Dans la pratique, le personnel de la FAA n'était pas suffisamment sensibilisé au fonctionnement du MCAS, ce qui a empêché la FAA de procéder à une évaluation indépendante. Le rapport, confirmant un rapport du Seattle Times du 5 mai, cite également des indications selon lesquelles les employés de Boeing travaillant à la certification de l'avion pour le compte de la FAA ont subi des "pressions indues" de la part de gestionnaires qui ont priorisé les coûts et le calendrier. Le rapport recommande la révision du système en vertu duquel la FAA délègue une grande partie de la surveillance de la certification des avions à Boeing, un système appelé Organization Designation Authorization. En vertu de la LPHO, les ingénieurs de Boeing qui effectuent les analyses et les essais de certification relèvent des gestionnaires de l'organisation Boeing qui transmettent les résultats à la FAA. Le JATR recommande d'ajuster cette structure de façon à ce que les ingénieurs autorisés de Boeing disposent de " lignes de communication directes et ouvertes avec les ingénieurs de certification de la FAA, sans crainte de mesures punitives ou d'infractions au processus " pour s'assurer qu'ils " travaillent sans pression excessive lorsqu'ils prennent des décisions au nom de la FAA ". Cette recommandation reflète l'avis des experts cités dans l'article du Seattle Times du 5 mai qui ont conseillé à la FAA de revenir à des éléments d'une structure de surveillance antérieure - appelée Designated Engineering Representatives ou DER - dans laquelle les ingénieurs de Boeing qui agissent au nom de la FAA rendent compte à leurs homologues techniques à la FAA. Pilotes incapables de faire face Le tableau d'affichage remet également en question l'hypothèse de la réglementation de la FAA selon laquelle les pilotes reconnaîtront quelque chose d'anormal en moins d'une seconde lorsqu'ils piloteront l'avion manuellement et prendront des mesures correctives en moins de 3 secondes. Le rapport indique que les systèmes d'alerte de l'équipage du 737 qui avertissent les pilotes lorsque quelque chose ne va pas bien ne sont peut-être pas adéquats pour une telle hypothèse. Le JATR a noté qu'une défaillance du système peut entraîner des défaillances en cascade et a demandé à la FAA d'évaluer la pertinence du processus de certification et de la formation des pilotes pour tenir compte de " l'impact des alarmes multiples et de l'effet de sursaut possible sur la capacité des pilotes à réagir adéquatement ". Les organismes de réglementation doivent veiller à ce qu'il y ait une formation adéquate pour que les pilotes puissent " réagir efficacement à des défaillances qu'ils n'ont peut-être jamais connues auparavant ", peut-on lire dans le rapport. La semaine dernière, le Seattle Times a rapporté que Boeing avait poussé la FAA à assouplir les exigences de certification pour les alertes d'équipage sur le 737 MAX. Par conséquent, l'équipe du JATR a déterminé que le processus de certification ne tenait pas suffisamment compte de ce problème d'alarmes multiples et de l'intervention prévue du pilote. Le JATR recommande donc une réévaluation descendante de la façon dont les avions comme le MAX, qui sont des dérivés de modèles antérieurs, sont certifiés, afin de déterminer quand un aéronef vieillissant est "incapable de soutenir les progrès en matière de sécurité introduits par les dernières réglementations". Le rapport indique que la FAA a fait part à Boeing de ses préoccupations au sujet de l'effet cumulatif des changements apportés aux systèmes du poste de pilotage par rapport au modèle 737 précédent et a laissé entendre qu'il pourrait être nécessaire de donner une formation au pilote sur simulateur. La réponse de Boeing à cette préoccupation, que la FAA a acceptée, a été qu'il n'y avait "aucun précédent" pour une demande de formation améliorée dans les certifications antérieures des modèles dérivés. Lors d'une téléconférence vendredi, le président du JATR, Christopher Hart, ancien président du National Transportation Safety Board (NTSB), a déclaré que la prédominance croissante de l'automatisation à bord des avions signifie que les problèmes avec le MAX sont " non seulement un problème d'avion, mais un problème avion/pilote " qui, a-t-il dit, complique les décisions concernant l'immobilisation et l'immobilisation au sol et le non-immersion au sol des avions et est appelé à devenir un problème majeur dans le futur. "À mesure que l'automatisation devient de plus en plus complexe, les pilotes sont de moins en moins enclins à la comprendre pleinement et de plus en plus susceptibles d'avoir des problèmes et de rencontrer des scénarios dans des opérations réelles qu'ils n'ont jamais vus, même dans un simulateur ", dit-il. Hart a demandé à la FAA et aux organismes de réglementation du monde entier de reconnaître et d'aborder " cette nouvelle réalité de l'automatisation super-complexe et le fait que les pilotes ne comprennent pas nécessairement comment l'exploiter ". Le rapport du JATR indique qu'à mesure que les systèmes deviennent plus complexes, le processus de certification devrait s'assurer que les aéronefs intègrent des conceptions " à sûreté intégrée ", ce qui signifie que toute défaillance du système déclenche un défaut automatique dans un mode sûr. L'objectif est d'éliminer ou d'atténuer les dangers " par la conception, en réduisant au minimum le recours à l'action pilote comme principal moyen d'atténuation des risques ", poursuit le rapport. Le Comité d'examen recommande séparément que "la FAA examine les caractéristiques naturelles (cellule nue) de décrochage du B737 MAX afin de déterminer s'il existe des caractéristiques dangereuses". Cela implique que le JATR veut que la FAA évalue la sécurité de l'avion sans MCAS en service. Boeing a déclaré que le but du MCAS n'est pas d'empêcher un décrochage, mais simplement de s'assurer qu'il se comporte exactement comme l'ancien modèle 737 lors de certains essais de décrochage. Certaines critiques à l'égard de l'entreprise sur les médias sociaux ont été sceptiques à ce sujet, proclamant la MAX "intrinsèquement instable" parce qu'elle a besoin de logiciels pour voler en toute sécurité. Pour démontrer le contraire, les pilotes d'essai de Boeing cet été ont effectué à maintes reprises des essais de décrochage sur la MAX - une manœuvre extrême appelée " virage à remontoir " - avec et sans le nouveau MCAS en marche. Boeing se dit satisfait des résultats. La FAA et les organismes de réglementation étrangers effectueront leurs propres essais en vol, probablement le mois prochain. Mise à niveau du MCAS Le JATR a été convoqué en avril par la FAA pour évaluer indépendamment tous les aspects de la conception et de la certification du MCAS. Le groupe est composé d'experts techniques de la sécurité de la FAA et de la NASA ainsi que des autorités de l'aviation civile de l'Australie, du Brésil, du Canada, de la Chine, de l'Union européenne, du Japon, de l'Indonésie, de Singapour et des Emirats arabes unis. Boeing n'a pas directement abordé les conclusions du rapport vendredi, mais a déclaré dans un communiqué qu'il "s'engage à travailler avec la FAA". L'administrateur de la FAA, Steve Dickson, a publié une déclaration dans laquelle il remercie le JATR pour son rapport " non verni et indépendant ". "J'examinerai chaque recommandation et je prendrai les mesures qui s'imposent ", a dit M. Dickson. "Nous nous réjouissons de cet examen minutieux." MCAS consiste en un nouveau logiciel de commandes de vol ajouté au MAX. Si un capteur qui mesure l'angle d'attaque du jet, l'angle entre l'aile et le flux d'air venant en sens inverse, indique que le nez de l'avion est en cabré, le MCAS est conçu pour faire pivoter la queue horizontale du jet - appelée stabilisateur horizontal - afin de pousser le nez de l'avion vers le bas. Le rapport du JATR fait état d'un manque de communication entre Boeing et la FAA au cours du processus de certification, le MCAS ayant évolué " d'un système relativement inoffensif à un système beaucoup plus agressif ". Il en a résulté un échec dans la prise en compte des conséquences involontaires potentielles résultant de "la conception d'un logiciel pour un scénario - dans ce cas, des virages à grande vitesse - puis la modification du logiciel pour un scénario différent - dans ce cas, la réduction de la tendance au cabrage à des angles d'attaque élevés à basse vitesse". Boeing a préparé une nouvelle conception du MCAS qui corrige les lacunes de la conception originale, laquelle a été activée par un seul capteur d'angle d'attaque. Lors des deux vols ayant mené à l'écrasement, les accidents ont été déclenchés par un faux signal provenant de ce capteur. Le logiciel MCAS mis à jour ne sera activé que si les deux capteurs de l'avion présentent le même angle d'attaque élevé. De plus, le système a été redessiné de sorte qu'il ne peut être activé qu'une seule fois. Et Boeing a modifié l'architecture globale du système logiciel pour comparer les lectures des deux ordinateurs des commandes de vol, au lieu d'en utiliser un seul, et pour arrêter le MCAS en moins d'une seconde si les ordinateurs sont en désaccord. Mais alors que les régulateurs évaluent ces améliorations et la formation des pilotes qui sera nécessaire, le 737 MAX reste au sol dans le monde entier sept mois après le second accident. Lors de la téléconférence de vendredi, la porte-parole de la FAA, Lynn Lunsford, a déclaré qu'étant donné que la FAA effectue une analyse de sécurité entièrement nouvelle de tous les changements apportés à la MAX avant de donner l'autorisation de remise en service, " la majorité des problèmes de remise en vol soulevés par le JATR ont été résolus ". "Nous examinons les recommandations une fois de plus pour nous assurer que celles qui ne sont pas prises en compte le seront dans le cadre de l'examen actuel ", a ajouté M. Lunsford. Le Rapport du JATR https://www.documentcloud.org/documents/6467999-Final-JATR-Submittal-to-FAA-Oct-2019-FINAL.html#document/p1
  18. 3 points
    Le nouveau camouflage sera a pour object d'apporter avant tout une couleur "passe-partout", qui sera le beige "coyote". Ensuite les quelques motifs servent à optimiser par leur couleur, un environnement "vert" et par la forme une cassure des formes. Un camouflage n'a pas pour objectif d'être beau à 3m du blindé, mais d'avoir un effet trompeur pour être le moins visible possible ou pour faire perdre du temps à une identification précise de la silhouette. Pour juger de l'efficacité d'un camouflage il ne faut pas juste le trouver "cool" quand on l'a devant soit, car à ce niveau de distance, le camouflage ne sert plus à rien. Plaçons ce Leclerc à 200m et on verre si vous verrez encore des tables basses. * Le Serval est un véhicule blindé multi-rôle, il n'est pas un char devant dévier des obus ou je ne sais quoi. Il faut vivre dans notre temps et non pas dans les design recherchés pendant ou au lendemain de la 2eGM pour optimiser un blindage dans une optique de combat en face à face. Pourquoi vouloir des flancs non plats pour ce type de véhicules? Pourquoi cela vous pique les yeux? Quel est le fond de votre pensée? Sachez déjà bien une chose, l'esprit visant à dévier des projectiles ou augmenter l'épaisseur d'un blindage ça fonctionne uniquement en cas de tir perpendiculaire, tout cela restant encore dans un vieil esprit des combats de chars ou l'on s'imagine 2 chars l'un en face de l'autre. Mais dans la réalité l'ennemi se trouve t-il vraiment à la perpendiculaire de la face qu'il vise? Il suffit qu'il soit sur une colline, à la fenêtre d'un bâtiment ou autres pour que cette "logique" balistique disparait. Les blindés modernes ne sont plus les blindés d'hier, ils ont une bien plus grosse épaisseur de blindage. Ce n'est pas par ce qu'un BMP1/2/3 a une forme qui semble non plate qu'il a une meilleure protection balistique qu'un véhicule avec des tranches plates. Les choix qui sont faits aujourd'hui pour un transporteur de troupes blindé, c'est d'avoir du blindage qui résistent aux balles des armes les plus répandues (jusqu'à du12.7/14.5) sur le champ de bataille. Ensuite il y a une protection contre les mines et contre les roquettes en utilisation dans l'infanterie. Pour contrer ces roquettes, le plus efficace n'est pas l'épaisseur du blindage, mais des grilles, des filets et figurez vous pour installer ce genre de choses, l'idéal c'est d'avoir un véhicule avec de belles faces pour éviter un encombrement hasardeux. Donc vous semblez vouloir avant toute chose un style en omettant l'essentiel, c'est que ces véhicules seront protégés de toutes munitions en usage dans l'infanterie, seront optimisés contre les mines et pourront s'adapter au mieux contre la menace roquette.Ensuite aucun véhicule n'est invincible, un missile anti-char, un obus flèche, une bombe aérienne, oui ça passera, ça cassera. Il faut voir ce véhicule comme un maillon d'une chaine, on a de l'aviation, on a des unités de cavalerie, on a ensuite le VBCI, puis le Griffon qui passent avant. Le Serval doit évoluer dans un milieu qui a été ou qui est généralement débarrassé des menaces aériennes et blindés (qui possèdent généralement les gros calibres que les hommes ne peuvent pas porter), il évolue dans un environnement ou l'ennemi sera essentiellement à pieds sans blindés, même si la menace reste présente (l'infanterie dispose de missiles non sans raison). Donc protégé contre des tirs de kalash, contre des mines, contre des RPG, des jets de grenades, des éclats d'obus, voilà ou il sera engagé. Le missile anti-char restant également une menace plus ou moins grande. On mise aujourd'hui également beaucoup sur des véhicules avec de bonnes capacités de repérages et pouvant parfaitement communiquer afin de prévenir et répondre efficacement à des attaques. Cela passe par des équipements sur l'homme, tel que des jumelles infra-rouge (thermique), voir des drones, comme sur le véhicule avec des moyens optiques d'une tourelle téléopéré permettant de zoomer, voir en infra-rouge et de traiter avec précision une cible. L'ajout qui va se faire de détecteur de départs de coups va là aussi mettre à mal les positions de l'ennemi. On prend l'avantage là dessus, contrairement à avant ou tout ou presque se passait au niveau humain, les nouveaux équipements permettent de trahir les positions de l'ennemi, ça ne se planque pas facilement dans un buisson quand on a une caméra thermique que quand on a juste une paire de jumelle, l'oeil humain à ses limites, son oreille et son cerveau dans le stress d'un combat également. Pour le parebrise c'est pareil, faut pas croire que c'est beaucoup moins résistants que de l'acier, le verre est très épais (plus épais que la plaque d'acier qui serait autour de 2 parebrises plus petits), multi-couches et ça résiste tout autant aux projectiles prévus. On privilégie un grand champ d'observation pour faciliter la conduite et la détection de menace, ce qui entre dans la logique de mon paragraphe d'avant. Les véhicules modernes ne sont plus de simples boites de conserves roulantes dans lesquelles on se planque pour aller d'un point A à un point B. Ils sont pleinement actif en apportant autre chose qu'une protection et une mitrailleuse en plus. Ils deviennent des positions défensives mais actives pour neutraliser l'ennemi qui doit se montrer pour attaquer. Les blindés deviennent des postes d'observation (ça pouvait déjà l'être d'une certaine façon pour des chars ou autres véhicules disposant de moyens optiques utiles à ces tâches), l'augmentation du nombre de drones, le partage global des informations gonflera très vite dans les années à venir ce potentiel. On peut y rajouter les radars Murin qui peuvent également étendre des zones de surveillances.
  19. 3 points
    Il peut être utile de préciser quelques ordres de grandeur - Exportations de la Turquie : 50% vers l'UE, 5,3% vers les Etats-Unis - Importations de la Turquie : 41% de l'UE, 5,3% depuis les Etats-Unis Pire encore : Saladin le vainqueur de Hattin en 1187 était d'origine kurde ! Moi je serais d'accord sur le principe... mais je rappelle quand même que l'Alliance atlantique par exemple est une alliance permanente Mais bon... George Washington aurait approuvé ce que tu dis ! Les orgues d'Erdogan ... "Nazi" n'est peut-être pas strictement correct, mais cet auteur a une fascination tout à fait remarquable pour les scénarios où il massacrerait ses concitoyens qui ne pensent pas comme lui People's Republic Indian Country Ça semble bien être des sortes de bouquins pornos... où il ne s'agit pas de fantasmer sur le sexe, mais sur le meurtre d'opposants politiques. Je ne comprends même pas qu'un site comme Townhall, qui est a priori un point de rencontre de conservateurs - mais de conservateurs justement pas d'allumés ! - puisse ouvrir ses pages à ce type de personne Le nouveau missile MMP de MBDA explose les performances Je dis ça, je dis rien, naturellement. Mais le temps nécessaire à MBDA pour augmenter significativement sa cadence de production serait intéressant à connaître... Je le croirai quand ce sera confirmé par les principaux intéressés. Ce n'est certes pas impossible... mais bon on en est au stade des rumeurs. Attendons d'éventuelles confirmations. Je n'en sais rien. Mais je suis d'accord que c'est que Erdogan doit penser, oui. Ça se produit...
  20. 2 points
    Day 1 video coverage at PACIFIC 2019, the international maritime exposition held in Sydney, Australia ===================== In this video we cover New designs by Austal, MHI, Whiskey Project, Kongsberg & L3Harris: 0:56 - Austal's OPV 84 proposal to the Philippine Navy 2:17 - Mitsubishi Heavy Industries new ship designs: OPV and Destroyer 4:41 - The Whiskey Project next generation watercraft 6:13 - Kongsberg's new Vanguard ship design 7:59 - L3Harris sonobuoy pod dispenser for UAVs Day 2 video coverage at PACIFIC 2019, the international maritime exposition held in Sydney, Australia ===================== In this video we cover Royal Australian Navy programs: 0:42 - Hunter-class Frigate (SEA5000) with BAE Systems 3:11 - Safran Optronic masts for Attack-class submarine (SEA1000) 4:39 - Luerssen Arafura-class offshore patrol vessel (SEA1180) 6:02 - Saab UMS Skeldar V200 VTOL UAV (SEA129 Phase 5) 7:39 - Australian Naval Infrastructure / Osborne Naval Shipyard Day 1 for the French industry at the PACIFIC 2019 exposition in Sydney, Australia. Overview of the French pavilion federated by GICAN. In this video we cover: ===================== 0:30 - Interview with the French Ambassador to Australia, Christophe Penot 2:54 - SEAir 5:14 - Unseenlabs 7:15 - Coyard
  21. 2 points
    https://www.lci.fr/international/trump-turquie-les-kurdes-ont-bien-aide-les-etats-unis-pendant-la-seconde-guerre-mondiale-2134694.html Les kurdes se sont bien battus, avec les alliés, durant la WWII, Mr Trump ...
  22. 2 points
    Il suffit de demander... https://investir.lesechos.fr/cours/matiere-premiere-tourteaux-de-soja-chicago-futures,wmpcb,sm,sm,opid.html
  23. 2 points
    "Syrie: neuf civils auraient été «exécutés» par les rebelles proturcs" : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/syrie-neuf-civils-auraient-ete-executes-par-les-rebelles-proturcs-20191012 "Forages «illégaux» turcs: la France va envoyer une frégate dans les eaux chypriotes" : http://www.lefigaro.fr/flash-eco/forages-illegaux-turcs-la-france-va-envoyer-une-fregate-dans-les-eaux-chypriotes-20191012 "Syrie: les Kurdes appellent Washington à «respecter ses promesses»" : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/syrie-les-kurdes-appellent-washington-a-respecter-ses-promesses-20191012 Les forces kurdes en Syrie ont appelé samedi Washington à «assumer ses responsabilités morales» et à , les États-Unis étant accusés d'avoir abandonné leurs alliés, sous le coup d'une offensive de la Turquie.
  24. 2 points
    La chaîne d eureka devrait etre considéré comme intérêt public ! Ce niveau de pédagogie ! Une pépite !
  25. 2 points
    Boeing CEO loses chairman title as company separates roles after 737 Max crisis
  26. 2 points
    Ce sera hors sujet sur ce topic, je n'irais pas plus loin. Juste intéresse toi à ce qui fait qu'un créancier gagne de l'argent. Ce n'est pas sur le capital remboursé, mais sur les intérêts. Un "'cadeau" de 13 milliards, quand de l'autre côté... On en prends beaucoup plus. De plus, comparer un niveau de dette à un flux qu'est le PIB n'a aucun sens, ça sert juste à faire peur. Pour le coup, ce que ne dit pas ton graphique, c'est que ce n'est pas la dette qui a augmentée d'autant, mais le PIB qui s'est cassé la figure en parallèle. La crise de l'euro est complexe, et si ça t'amuse, c'est super bien expliqué ici: https://www.youtube.com/watch?v=5uBXviM1PcQ
  27. 2 points
    La véritable explication est plus simplement que l'UE, ou plutôt la quasi totalité des pays de l'UE, s'en fout des kurdes, d'où les simples déclarations et petites actions qui ne coutent pas grand chose.
  28. 2 points
    Pour protester contre l’offensive en Syrie, Berlin stoppe ses ventes d’armes à la Turquie - En 2018, les livraisons d’armes à la Turquie ont représenté, avec 242,8 millions d’euros, près d’un tiers des exportations allemandes d’armes de guerre. vu que des armes elle en a déjà beaucoup, la Turquie, aux Kurdes cela leur fait une belle jambe.... pour l'offensive actuelle c'est d'aucun intérêt... au pire les Turcs iront s'approvisionner auprès de leurs nouveaux amis russes.
  29. 2 points
    Le problème avec le "plan" turc c'est d'avoir fixé une zone limitée de conquête (30km de profondeur). En agissant ainsi ils donnent aux kurdes une cours arrière qui reste visiblement toujours sous la "protection" des USA, notamment pour éviter que les forces d'Assad et alliés n'en profitent. Il y aura donc une zone tampon qui deviendra une ligne de front avec tous les vices des escarmouches, des actions clandestines et c'est la dedans qu'Erdogan souhaiterait forcer (oui faut le dire ainsi) tous les réfugiés syriens en Turquie de s'y installer? Le front est large, permissif, en regardant une carte on imagine que la route qui coupe de long en large à plus ou moins 30km de la frontière turque sera l'objectif et surtout la nouvelle frontière. Si les kurdes ont un minimum d'envies, de combattivités, cette zone sera problématique à tenir et poussera les turcs à vouloir "éliminer" l'arrière. Je pense que les américains sont naifs d'imaginer que les turcs se contenteront de 30km de bordures, après vouloir "sécuriser" le territoire turc avec une zone tampon, ils voudront sécuriser la zone tampon et ça passera par l'étendre au maximum, ça passera par vouloir une frontière géographique tenable et l'Euphrate est parfait. Les turcs ont obtenus le feu vert russe pour entrer en Syrie pour défaire Daesh puis ont accordés un "droit" pour prendre la région d'Afrin avant de s'installer dans la province d'Idlib, les américains viennent maintenant de donner un feu vert aux turcs sur toute la zone Est de l'Euphrate. Les turcs ne font les intérêts de personnes en dehors d'eux même, mais ils sont stratégiquement trop importants pour s'y opposer sérieusement. Les russes rêvant de voir la Turquie sortir de l'Otan et d'affaiblir le bloc occidental, la classe politique américaine espérant la maintenir dans le giron ou la sanctionner mais qui se trouve face à un Trump agissant seule et lui donnant ce qu'elle veut sans en mesurer les conséquences, l'Europe regardant son portefeuille et craignant les migrants, la Turquie est donc un électron libre avec qui pour l'instant tout le monde fait avec. Ankara jouant également sur tous les tableaux Mais je reste persuadé que viendra un moment ou ça changera. Il y a une réelle incohérence géostratégique autour de la Turquie ce n'est pas tenable sur la durée, que ce soit nous européens, les russes, les américains, va falloir clairement trancher, les turcs en réalité vont devoir trancher, car ça ne va pas continuer très longtemps, la Turquie n'a pas la puissance de soumettre plus fort qu'elle. Les américains ont dis récemment à l'Iran qu'il ne faut pas prendre leur retenue pour une faiblesse, d'une certaine manière j'adhère à ce principe également pour le cas turc. Autour de la Turquie il y a beaucoup de retenue et j'ai l'impression qu'Erdogan prend tout cela pour de la faiblesse et joue largement dessus, laissant miroiter l'espoir ou la peur. L'espoir pour les russes de voir la Turquie changer de camp et devenir anti-occidentale, l'espoir pour Trump de pouvoir désengager ses troupes, la peur pour les européens de voir des migrants ou de perdre de l'argent. En attendant ils avancent leurs pions et c'est la Syrie qui passent, briques par briques et on va me dire que les russes vont aider Damase à chasser la Turquie et récupérer tout le territoire? On enchaine des alliés, on enchaine ses propres forces pour l'intérêt des turcs et surtout d'un homme vieillissant.
  30. 2 points
    Une p'tit dessin finlandais Traduction : - Dits ; "Le président Erdogan est le seigneur de la paix". - Presidentt... - PLUS FORT ! - P-Presidentt...
  31. 2 points
    https://www.theguardian.com/world/commentisfree/2019/oct/12/turkey-invasion-syria-trump-withdrawal-gulf-rivals-unite Analyse intéressante. La fin est optimiste... la trahison américaine vis à vis des Kurdes pourrait conduire les saoudiens à négocier avec les iraniens dans la mesure où ils n auraient plus aucune confiance en leur "protecteur".
  32. 2 points
    T'aurais pas oublié les américaines, par hasard ?
  33. 2 points
    C'est probable que ça soit un des navires utilisés par l'Iran pour faire la navette régulière avec la Syrie, ou ils livrent au régime syrien plusieurs millions de barils chaque mois. Sinon apparemment la National Iranian Oil Company, propriétaire du navire, s'est rétractée a propos du tir de missile : "La Nioc est ensuite revenue sur ses propos, assurant que le bateau n’avait pas été touché par des missiles, ni qu’ils avaient été tirés par ou depuis l’Arabie Saoudite. La télévision d’Etat iranienne a publié des photos censées montrer l’état du Sabiti. Aucune trace d’explosion n’est visible. «Tous les membres de l’équipage sont sains et saufs. Il n’y a pas d’incendie à bord», a déclaré la Nioc, jetant un peu plus le trouble sur l’affaire. «Si le tir de missile antinavire avait réussi, le pétrolier aurait pris feu et coulé», relève un bon connaisseur des affaires navales." Le dernier paragraphe pourrait également aller dans le sens qu'évoque Rochambeau : "Le comportement du Sabiti nourrit aussi les interrogations. Celui-ci n’avait pas allumé son système de transmission AIS, sorte de transpondeur pour les navires, depuis le 13 août. Il se trouvait alors dans le golfe Persique. Il l’a soudain réactivé ce matin, peu après les explosions. Le pétrolier, qui transporte environ un million de barils selon le site spécialisé TankerTracker, a fait demi-tour et se dirige maintenant vers le golfe Persique." https://www.liberation.fr/planete/2019/10/11/mer-rouge-interrogations-autour-de-l-attaque-supposee-d-un-tanker-iranien_1757044
  34. 2 points
    Norway’s F-35s have a problem with a unique piece of gear https://www.defensenews.com/global/europe/2019/10/11/norways-f-35s-have-a-problem-with-a-unique-piece-of-gear/
  35. 2 points
    Une autre info notre second Horizon https://www.meretmarine.com/fr/content/le-chevalier-paul-bientot-de-retour-en-flotte A noter que dans le cadre d’un programme d’amélioration de l’autodéfense des grands bâtiments de la flotte française, le Chevalier Paul comme le Forbin ont été équiper de 3 canons télé-opéré de 20 mm de Nexter, soit deux à la place de ses affûts manuels de 20 mm, de chaque côté en arrière de la passerelle, et le troisième sur le toit du hangar. Avec les 8 FREMM les 3 BPC et les 3 PAG Nous serons à 28 affûts Narwhal en service. Restera à équiper les 3 FLF Moderniser avec la aussi 3 affûts comme sur les Horizon et les 5 FDI avec 2 affûts .
  36. 2 points
    Un peu de tenue je vous prie, c'est l'insulte suprème ! Clairon
  37. 2 points
    On comprends mieux pourquoi les turcs envahissent la Syrie ... ... Trump leur a promis des F-35 s'ils ne le faisaient pas! http://www.businessinsider.fr/us/trump-sell-turkey-f-35-jets-for-no-syria-invasion-2019-10
  38. 1 point
    La dette grecque, le foot féminin, pourquoi pas les cours du soja pendant qu'on y est ...
  39. 1 point
    De façon très marginale sauf en cas de rupture technologique majeure. De plus un equipement plus ancien et moins sophistiqué n'a pas cette courbe en baignoire. Un t55 tu lui colles 2 coups de marteau et un coup de visseuse et il roule. On ne peut pas en dire autant dun M1, Leopard ou Leclerc. Pourtant un t55 correctement manié peut aussi mettre hors de combat chacun des chars cités au dessus. Un pauvre RPG7 de 60ans d'age y arrive bien. Le tout technologique est une illusion. Un adversaire intelligent trouvera un reducteur de force et la complexité des systèmes nec plus ultra consomme trop de ressources en MCO et en budget, limitant le nombre qui est une qualité en soit. Dans un environnement terrestre le plus sophistiqué n'est pas necessairement le mieux. Dans un environnement aérien ca peut se discuter fortement. Il n y a guere que dans un environnement naval qu'un ecart tech minime peut avoir une influence et encore on a vu des FFG et DDG partir a la casse contre des hors bords suicide, de vieilles mines navales ou des AShM de 2 generations anterieures
  40. 1 point
    Si les Grecs n'avaient pas augmenté leurs retraite à 55 ans 40% plus vite que le reste de l'Europe, si ils avaient instauré un cadastre etc. Ils ne seraient peut être pas arrivés dans une situation aussi catastrophique... C'est facile de taper sur les intérêts, le privé etc.Trop facile. Quand au dividende de l'action Dassault tu devrais le regarder. Pas lerche.
  41. 1 point
    Il faut bien comprendre qu'on leur vend trois choses bien différentes, et ces trois éléments font chacun leur petit bénéfice 1- Le matériel (et tout ce que ça comporte en entretien, formation, etc.) 2- Le crédit et ses intérêts 3- La garantie et ses intérêts Sachant qu'en plus, si l'état grec ne peut pas payer, il préférera vendre ses actifs (ports, aéroports, infrastructures, services) à des privés, réduire les retraites de 30 à 40% pour éviter un défaut. Et là encore... Y'a du pognon à se faire. Ah, mais... Ils l'ont déjà fait ? bon bah... y'a pas vraiment de risque alors. Même plus besoin d'être cinique pour comprendre qu'organiser la presque faillite d'un état est extrêmement rentable. Car même les aides qui leurs sont accordées sont des prêts qui sont consentis par les principaux états de la zone euro et reffourgués avec des taux d'intérêts bien supérieur. Donc partant de ce principe, on peut bien leur en vendre une centaine des Rafale... Alors oui leurs finances sont "saines", c'est juste que leurs dépenses sociales ont été siphonnées par le privé. Je vais caricaturer, mais obtenir un dividende d'une action Dassault qui leur vend du Rafale, ça serait comme toucher la rémunération d'un capital obtenu sur le dos de bien des pauvres. Le malheur des uns fait le bonheur des autres.
  42. 1 point
    Démenti de sources sûres. (ouf!)
  43. 1 point
    Ce qui en soi ne serait pas con/inconcevable.
  44. 1 point
    Effets de bord Ou Prétexte construit pour annuler 22 B-787 ... MAX et B-787 dans un même bateau ! https://air-cosmos.com/article/aeroflot-annule-ses-22-boeing-787-21841?
  45. 1 point
    Justement, en parlant de barrière : Sur cette photo on distingue bien la lanière horizontale haute, dont la préservation de son intégrité en action est primordiale pour que la barrière remplisse correctement son rôle. http://www.defens-aero.com/2019/10/dga-qualifie-systeme-barriere-arret-urgence-renove.html
  46. 1 point
    Une voie avec des camps de concentrations, des cimetières rasés, un contrôle Orwellien sans aucun contre-pouvoir c'est tellement vendeur et parfait... On se demande vraiment pourquoi les gens veulent la liberté et se battent pour...
  47. 1 point
    Le vent commence à tourner en tout cas. Dans le quartier où j'habite actuellement, les locaux qui étaient pourtant "neutres" initialement commencent à déchirer les affiches de "manifestant". Dimanche dernier j'ai été surpris de voir un groupe de jeunes qui est allé sur un pont dévasté par les affiches et les tags et ils ont nettoyé le tout par leur propre moyens. Et quand quelques "man in black" sont venus les insulter (genre vous êtes des sales cons pro-communistes, vous ne méritez pas d'être un homme...etc), des passants vieux comme jeunes ont commencé à demander les "man in black" de partir et "aller foutre le bordel chez vous". Et dieu sait que ça fait plaisir de voir ça.. Henri K.
  48. 1 point
    Par TOUTATIS , des RAAAAFAAALEs !!!!!!!!!!…………………..à L’ATTAQUE !!!
  49. 1 point
    Source Air Fan:
  50. 1 point
    On ne parle plus guère d'Abqaiq, pourtant de nouvelles images sont sorties via une émission de 60minutes : Ca ressemble carrément à du pénétrateur cinétique