Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 12/26/2019 in all areas

  1. 5 points
    En cherchant à comprendre les ZEE dans le coin, je suis tombé sur cet article : https://www.realclearworld.com/articles/2019/12/08/turkey_tests_the_waters_in_the_eastern_mediterranean_113124.html Qui présente la carte suivante des revendications turques directes, indirectes (via la RTCN) et l'accord avec la Libye: C'est carrément grand-guignolesque comme revendications, faisant fi de tous les usages et règles de délimitation maritimes, et niant les pays voisins. Il y a même des îles habitées par des grecs directement dans la zone de l'accord maritime.
  2. 4 points
    C'était le livre du colonel Luc Gennart, bien "aimé" de nos amis français sur ce forum depuis ses déclarations sur le Rafale! Plus sérieusement, c'est une problématique assez compliquée qui mêle trois problèmes un peu différents: Une logique de quotas linguistiques dans la répartition des postes (60% pour les Flamands, 40% pour les francophones, exactement comme pour l'investissement dans les chemins de fer p.ex), dont on peut se demander dans quelle mesure elle a une véritable pertinence aujourd'hui, mais qui est une question politiquement très sensible; Une logique politique qui amène des politiques ou des partis à pousser leurs partisans dans les nominations, y compris les partis nationalistes flamands qui rejettent l'état belge mais ont vu l'intérêt qu'ils pouvaient avoir dans l'utilisation des postes, et qui semble avoir pour effet d'accroitre les effets de cette clé de répartition (à nouveau, comme pour les investissements du chemin de fer, où les besoins flamands conditionnent la possibilité —ou non— d'investir en Wallonie), sans même compter les jeux politiciens avec une vision communautaire à la clé; Une logique générationnelle et sociologique, qui veut qu'il y a pour le moment proportionnellement plus de francophones que de Flamands tentés par l'armée (pour diverses raisons, qui vont du chômage plus élevé en Wallonie au fait que les Flamands en majorité mieux formés sont plus intéressés par le privé), et c'est ceux-là qui sont bloqués dans leur progression par cette clé de répartition, qui contribue à faire fuir une partie des motivés. Sans compter qu'au sein de smotivés, toute considération politique mise à part, les Flamands étant en moyenne mieux formés se retrouvent poussés plus que le Wallon de base avec juste son CESS... En résumé, qu'il y ait ou non "flamandisation de l'armée" (au sens d'une politique délibérée), on paie ici le fait que l'armée ait cessé d'être vue comme une institution fédérale a-linguistique et soit pensée, par une partie des politiques, comme un enjeu communautaire, qui entraîne ces absurdités.
  3. 4 points
  4. 4 points
  5. 3 points
    Jamais eu l'occasion de le rencontrer, mais ce serait avec plaisir La doctrine russe (disponible sur internet et en anglais) est du type défensive (oui je sais ça fait rire jaune, mais je n'en suis pas le rédacteur): la menace identifiée en priorité étant l'OTAN (très schématiquement, on ne résume pas une doctrine en 3 lignes sur un forum). Par conséquent, les avions employés sont conçus pour fonctionner "chez soi"/"à proximité de chez soi" en priorité (il suffit de regarder les "multiplicateurs de forces" russes que sont les AWACS et les Tankers pour se faire une meilleure idée de la question) sous le couvert d'une couverture sol-air/radar pointue et pas tout seul. En outre, la Russie est un pays disposant de distances énormes à parcourir dans des endroits désertiques (aucunes installations de secours): par conséquent, il faut disposer de très longues jambes. Ce qui nécessite d'avoir un appareil de grandes dimensions (donc fort logiquement peu compatible avec la "furtivité totale" prônée par certains) ne pouvant pas compter sur les tankers pour se déplacer (ces derniers sont de toutes façons destinés en priorité aux forces stratégiques). Ceci explique en partie pourquoi les avions de petite taille et les monomoteurs ont disparu (ou presque) de l'ORBAT russe. De plus, les russes mettent toujours l'accent sur la manoeuvrabilité. Pourquoi? Très honnêtement, j'ai lu beaucoup de choses sur la question et on ne peut pas dire qu'une idée générale se dégage surtout qu'à l'époque du BVR, la manoeuvrabilité on s'en "Balec" un peu quand même... Mais soit, c'est ainsi. Le fondement du PAK FA (le programme initial) est très simple: remplacer le T-10 (notez que je ne parle pas du Su-27 mais bien du T-10, la plate-forme). Donc il faut créer une plate-forme de grande dimension (autonomie), évolutive (apte à devenir embarquée à terme, avion d'entraînement, bombardier tactique, etc... bref de se réserver des perspectives d'évolution à long terme), offrant un emport conséquent (que ce soit en soute ou sous voilure), apte à travailler en réseau (seul ou accompagné) donc disposant des capteurs nécessaires ainsi que de la capacité de génération électrique suffisante pour maintenant et demain et enfin furtive. Mais pas furtive version F-35 ou aucune concession (ou presque) n'a été faite en matière de furtivité (mais bien sur tous les autres éléments) mais bien une furtivité nécessaire et suffisante que pour pénétrer des systèmes non-permissifs qu'on pourrait qualifier de relatif (la Russie n'envisage pas d'aller un jour bombarder Beijing) vu que l'envoi de Su-57 en cas de conflits serait très probablement précédée par une frappe de décapitation avec les moyens disponibles (Iskander/Tu-160/PAK DA à terme/autres): la préservation des différentes performances techniques espérées (emport/autonomie/capteurs/manoeuvrabilité) étant aussi (si pas plus) nécessaires que la furtivité absolue de l'appareil. En ce sens que les russes ne sont pas plus c*ns que les chinois, les français, les américains, etc... Ils connaissent les exigences techniques induites par la recherche de la furtivité mais ils ne veulent pas en arriver à un canard à trois pattes avec le PAK FA: donc on a une furtivité frontale et latérale travaillée, mais moins "absolue" à l'arrière de l'avion (et encore, en l'absence des Izd.30 et de leur montage définitif, on se trouve dans l'expectative sur cette question) tout comme on dispose d'une plate-forme avec deux options d'emploi: - Une option "furtive" avec emport des armements en soute - Une option "charge offensive" avec emport accru d'armements sous voilure Sans compter que le Su-57 s'intégrera à terme dans un système relativement polyvalent: S-70/Su-57 en pointe, Su-35S/Su-30SM(D)/Su-34 en 2ème ligne qui assureront le gros des frappes (et ce sans même envisager l'emploi des bombardiers régionaux/stratégiques). Je l'ai déjà écrit il y a quelques années sur AD.net, on a tendance à oublier très régulièrement lorsqu'on aborde la Russie qu'elle dispose d'une flotte polyvalente (avec emploi d'appareils optimisés) capable de traiter tous types de missions et qu'elle n'a absolument pas les mêmes contraintes qu'un pays qui doit (par exemple, aucune critique spécifique dans le propos) remplacer quatorze types d'avions avec un seul avion polyvalent ("Jack of all trades"). Par conséquent, la Force Aérienne Russe peut se permettre de panacher (ce qu'elle fait déjà en Syrie d'ailleurs) les appareils mis en oeuvre sans devoir tirer son plan avec un seul modèle d'avions ceci lui offre donc la possibilité de dessiner un avion qui complète/s'intègre dans ce système en ne devant pas faire autant de "concessions" que d'autres pays. Dis de manière plus simple (et bien que je ne souhaite certainement pas assister à ce scénario un jour): si Varsovie était attaquée par les Russes, le Su-57 serait en première ligne... mais seulement après un nettoyage en règle des moyens A2/AD déployés (ou des bases aériennes du coin) avec des bombardiers stratégiques et/ou des Iskander ou autres crasses du même genre. Bon c'est résumé hein, si je dois entrer encore plus dans les détails: j'en ai pour 30 pages Non, c'est bien Bogdan qui a ramené le T-50-5 incendié. Une partie des composants du T-50-6 ont été employés pour le T-50-5R mais le T-50-6 a finalement été achevé par la suite. Ils ont joué au Légo avec les pièces en somme. Non, le T-50-3 vole toujours bel et bien. (Désolé pour les multi-réponses: j'essaie d'être le plus clair possible).
  6. 3 points
  7. 3 points
    Il devait lui manquer une serpe... SW et la forêt des Carnutes?
  8. 3 points
    la tension va monter entre la Grèce et la Turquie .... je verrai bien la Turquie faire un coup de force sur l'ile grecque de Kastellórizo histoire de donner une certaine légitimité à sa nouvelle frontière maritime. et pour avoir un regain de popularité dans l'opinion publique - Ce petit caillou de 9 km2 est un vrai poison pour "sa" ZEE. La Turque est aller un peut loin et si elle confirme elle va y laisser des plumes car les autres, Grèce, Chypre et Egypte ne vont pas se laisser plumer. Il y a forcement un des 2 camps qui va pleurer. Le mort cérébral qu'est Macron (selon Erdogan) va bientôt avoir sa petite revanche et l'autre mort cérebral qu'est l'OTAN va encore faire nous faire une crise d'épilepsie.
  9. 3 points
    Comme Ciders, je ne pense pas que les russes s'opposeront aux turcs. Bien étrangement Poutine rend visite à Erdogan le lendemain (8 janvier) du vote du parlement sur l'autorisation de l'envoi des troupes en Libye. Le positionnement russe en Libye est à mon avis assez simple, c'est le soutien du camp "opposé" à celui que supporte (sans y être non plus pleinement engagé) les américains. Les russes n'ont pas vraiment d'intérêts et d'ambitions en Libye, par contre ils ont une stratégie anti-occidentale/américaine qu'ils jouent pleinement. Poutine a intérêt d'avoir et de continuer à avoir Erdogan avec lui plutôt que contre lui, les cadeaux qui lui ont été faits, les concessions qui ont été faîtes, le risque autour de la Syrie, l'espoir de voir cette Turquie sortir de l'Otan et devenir un "front" contre l'occident est trop tentant et les russes accepteront bien volontiers de jouer la non ingérence en Libye, les turcs peuvent au pire négocier un petit retrait au niveau d'Idlib s'il le faut. Par contre je pense que Poutine est bien plus lucide qu'Erdogan et qu'il sait qu'une Turquie nationaliste, si ça favorise un intérêt anti-occidentale, c'est aussi un risque pour la Russie. La Turquie n'est pas un pays qui cherche juste à s'isoler de l'Otan et à s'éloigner de l'occident pour signer des chèques à Moscou, c'est un pays qui est traditionnellement hégémonique à différents niveaux et qui ne va pas jouer les intérêts russes, mais bien turcs. Le "tonton Vlad", pourrait bien être le manipulateur manipulé dans cette histoire, je me méfie fortement de ce "rapprochement", car les actions déstabilisantes des turcs risquent de perturber bien des choses et des tensions trop fortes avec l'occident, c'est tout le turkish stream et autres qui se voient remis en question. La Syrie est un bon gâteau à partager avec les turcs, il est "facile", les deux y gagnent de leurs accords qui se font sur le dos des syriens et d'Assad, mais sur d'autres questions, l'allié turc peut devenir encombrant et même gênant aux intérêts russes.
  10. 3 points
    C'est toute la stratégie "flamande" a moyen et long terme. Ils ont largement la richesse économique du Pays, ils décident donc quasi totalement de l'affectation des moyens et par delà des postes. Classique, quand tu tiens les cordons de la bourse, tu imposes, même discrètement, tes vues et objectifs ... Dans une certaine mesure, à l'échelle de la Belgique les Flamands font ce que les USA font à l'échelle de l'OTAN ... On accepte un commandement Français et Britannique pour quelques fonctions prestigieuses, mais le patron exécutif du SHAPE/SACEUR est et restera toujours un Général US .... Tant que les wallons n'auront pas retrouvé une vitalité économique au même niveau que leurs voisins du nord, voire supérieure, ils seront toujours les seconds servis. Le problème est qu'ils risquent de ne retrouver cette vitalité économique que bien trop tard et entre-temps les flamands auront "liquidé" la Belgique, victime au sens stricte d'un "Burn-out" > Apparté, l'expression "burn-out" vient du monde spatial et désigne l'état d'un étage de propulsion de fusée lors qu'il a rempli sa mission et retombe vide vers la terre, ne servant plus à rien et n'ayant encore que l'enveloppe ... Clairon
  11. 3 points
    Vu la qualité actuelle de leurs services, ils risqueraient de commencer une révolution wokiste en Mongolie Extérieure par accident en visant la France.
  12. 3 points
    Première fournée de moniteurs sur Griffon reçu! Au passage je trouve dommage que les soldats transportés n'est pas accès à un ou deux écrans pour pouvoir observer l’extérieur du véhicule comme l’équipage. Peut être ce sera pour une prochaine mise à jour... https://forcesoperations.com/une-premiere-classe-de-pilotes-certifiee-sur-griffon/
  13. 3 points
    C'est peut être ce qui dérange
  14. 2 points
    Trois cents mines dans le Bosphore, ça passerait niveau négociation ? Oui je fais du Kotai en ce moment, c'est mon côté Grinch qui se révèle.
  15. 2 points
    La N-VA n'utilise pas l'expression, mais a ouvertement la même stratégie: elle parle de disparition de la Belgique "par évaporation". L'idée est qu'on ne va pas avoir une sécession brutale, un bazar à la catalane, ou des négociations longues et compliquées comme pour la Tchécoslovaquie. Juste qu'on jour, on constatera que la Belgique n'existe plus, qu'elle est simplement "évaporée" par des dizaines d'années où on l'aura consciencieusement vidée de toute substance.
  16. 2 points
    PAS d'Erdogan en Libye ! Car s'il s'implante avec la Turquie, il va jouer la politique des réfugiés et la menace des terroristes internationaux comme chantage à travers le monde notamment l'Europe ! Il est moins intelligent que Vladimir Poutine, qui est son maître , il reste un élève dangereux intégriste (islamiste) et pourvoyeur de djihadistes internationaux. Il faut aider l’Égypte, la Tunisie, ... à contrer et à chasser la Turquie islamiste et terroriste pour le bien de l'Europe et le reste du monde !
  17. 2 points
    Quand j'ai montré cette vidéo à un copain, pilote RC venu pour les fêtes, il m'a dit qu'on était passé pas loin d'une erreur de débutant au décollage. A priori, sur les modèles RC rapides (à réaction, le plus souvent), lorsque la vitesse est suffisante pour avoir une portance annulant la masse, le décollage est très soudain. Comme le frottement des roues cesse immédiatement, malgré leur trainée, la vitesse augmente d'un coup, augmentant brutalement la portance. Et là, deux erreurs sont possibles : soit on laisse faire, et il y a le risque d'une prise d'incidence trop importante, pouvant conduire à un décrochage fatal à ces basses altitudes soit on sur-corrige, et le coup de manche en bas nous met en piqué, fatal aussi à ces hauteurs et vitesses. Là, dans la vidéo, il y a une correction forte, bien visible à 2:13 et 2:14 (sous un autre angle), suivie d'une légère reprise (pour compenser la correction presque excessive). Mais c'est globalement peu souple et très près du sol ... A priori, le décollage est un secteur où l'appareil gagnerait à être en pilotage automatique, avec des CDVE qui seraient finalement plus souple que la boucle humaine basée sur une perception extérieure au planeur.
  18. 2 points
    Pour comprendre le souci ... ... les lignes de la ZEE reconnu par les "autres" ... et la zone Mavi Vatan "Blue homeland" désiré par la Turquie.
  19. 2 points
    Apres avoir enfin vu le film, que dire ... J'ai trouvé cela assez décevant, c'est évidement beau en terme d'image et d'effets spéciaux mais sur l’histoire, c'est assez faible et incohérent avec les épisodes d'avant. Le bandeau du début de film est mal fait et tombe comme un cheveux sur la soupe. Le film commence avec un enchaînement de séquences courtes qui recalent à la trique l'histoire sur des rails autres que ceux de la fin du 8 mais au prix d'un enchaînement sans réelle logique ou raison d'être. Il y a une inversion quasi totale de la philosophie sur certains aspects, celui de la sensibilité a la force en particulier, et un abandon de beaucoup des personnages à un rôle de comic relief tout en introduisant des nouveaux qui ne sont pas développés et dont on se moque. Il n'y a plus aucune proportionnalité dans la puissance des personnages, la force devient le mot magique pour tout justifier: entre le forcetime, la forceportation, la forceguerison, la forceresurection, ça n'a plus aucun sens. J'ai passé une bonne partie du film a me facepalmer, le ponpon est peut être quand ils débarquent à dos de chevaux galactiques sur un star-destroyer, qui au passage sont maintenant tous aussi puissant qu'une étoile noire. La résistance arrive en masse de nulle part et pour aucune raison comparé au 8 ou l’ennemi était 10,000 fois moins puissant ( oui oui, au dire même des généraux du first order). J'ai aussi été très surpris du traitement qu'il est fait de C3 PO, qui passe de droïde de protocole a une espèce de IA avec des sentiments. Il y a trop de scène pensée uniquement pour la larmichette. Au mois les scènes de combats ente Rey en Kylo sont pas trop mal, surtout celle sur l’épave de l’étoile noire...
  20. 2 points
    En cherchant à comprendre les ZEE dans le coin, je suis tombé sr cet article : https://www.realclearworld.com/articles/2019/12/08/turkey_tests_the_waters_in_the_eastern_mediterranean_113124.html Qui présente la carte suivante des revendications turques directes, indirectes (via la RTCN) et l'accord avec la Libye: C'est carrément grand-guignolesque comme revendications, faisant fi de tous es usages et règles de délimitation maritimes, et niant les pays voisins.
  21. 2 points
    Lors de la conférence de Yalta, Staline avait revendiqué le contrôle de la Libye...qu'il n'a pas obtenu. Pour en venir a l'actualité, le Qatar (qui téléguide la Turquie vers le camps opposé de Haftar) doit sa fortune a l'exploitation d'une fabuleuse nappe de gaz située a moitié coté Qatar, moitié côté Iranien. Coincé par l'embargo, les Iraniens sont pénalisés pour pomper la nappe de Gaz, tant que le handicap dûre côté Iranien, les Qatari se dépêchent de pomper le plus de quantité de gaz possible donc le plus de richesse a cumuler. Actuellement une zone gazière pourrait se révéler aussi riche, voir plus, que la zone Qatar-Iran. Cette zone englobe les ZEE égyptiennes, israéliennes, libanaise, chypriote et grecque. Le Qatar a intérêt a retarder le plus possible l'exploration et la mise en production de cette zone qui diminuerait l'effet de créneau favorable de prélèvement de "leur" gaz. Donc, les Qatari délèguent leur "allié" turc en contre-concurrents. Les Russes ont besoin de l'Iran, donc dans cette histoire, ils sont opposés au Qatar.
  22. 2 points
    Avec le recul je serai devenu chirurgien et j'aurai joué les bons numéros au loto. L'affaire libyenne est loin d'être terminée, c'est comme pour la Syrie, faut pas croire que parce que les russes ont préservés Assad, que le pays va renouer avec sa situation d'avant. Il ne faut non plus placer "notre" intervention comme le début et la cause de tout en Libye, notre intervention faisait suite à ce qui semblait bel et bien un soulèvement assez généraliser contre Kadhafi dans l'esprit du printemps arabe. On ne peut pas toujours vouloir se responsabiliser de tout, nul ne sait de ce que serait la Libye aujourd'hui si nous n'aurions rien fait, en tout cas elle n'aurait pas été la Libye d'avant 2011. Malheureusement on le voit trop souvent sur internet, cet oubli volontaire des problèmes en Libye qui ont conduits à notre intervention et cette responsabilisation des problèmes en laissant entendre que si Kadhafi serait resté, la Libye aurait continuée à se développer en paix, en harmonie avec elle même. La paix et la stabilité de la Libye n'existait déjà plus quand nous sommes intervenus, la majorité des tribus du pays s'étaient retournés contre Kadhafi et ce dernier n'avait plus qu'une armée, avec une grande part de mercenaires pour écraser dans la force ses opposants largement démunis pour faire face. Croire que si on avait laisser faire (sans pour autant croire au possible "massacre de Benghazi"), ça serait retourné à la normale est faux, Kadhafi avait perdu les coeurs et les esprits d'une trop grosse partie du pays et son pouvoir aurait été largement réalisé par une poigne de fer qui aurait alimenté d'autres troubles. Nous sommes intervenus, nous avons casser la force de Kadhafi, ses mercenaires se sont enfuis jusqu'au Mali avec armes et bagages et les libyens se sont retrouvés entre eux. Le problème de la Libye, c'est de vouloir considérer ce pays comme un pays lambda, ce qu'il n'est pas. Il reste comme pour d'autre un "faux état", une fausse union de son peuple, ça reste un agglomérat de tribus qui se sont vu imposés un état par la loi du plus fort et par des accords, des avantages, de la corruption de différentes tribus. C'est tout cela qui a été un pot de pu et qui l'est encore pour le pays. Notre responsabilité n'est pas celle d'avoir déstabiliser ce pays, car il l'était déjà. Il n'est pas d'avoir dégager Kadhafi car une large partie du pays n'en voulait plus et que le climat du printemps arabe poussait à virer les vieux dirigeants visser au pouvoir. Notre responsabilité est de ne pas avoir accompagné le pays sur l'après. Laissé à son sort, on pensait les libyens "soudés" pour faire un renouveau nationale, mais la soudure était avant tout l'oeuvre d'un conflit dont le symbole venait d'être très maladroitement assassiné (ça aussi, pour la Libye, un jugement de Kadhafi aurait pût amener des réponses collectives). Très vite les armes à profusion ont nourris qui voulait un peu de pouvoir et les différentes tribus, qui étaient sous Kadhafi très sous-équipés pour faire la police de leurs zones, ont montées des milices et les terroristes et autres voyous ont fait de même. A force on en est arrivé à la situation actuelle, avec Haftar d'un côté qui porte le flambeau de différentes tribus alliées et de l'autre un gouvernement entré de force par les nations unies et qui est devenu le serviteur de milices plutôt douteuses. Un autre chapitre va s'ouvrir, l'intervention turque fera son effet, ce qu'il sera est encore une inconnue.
  23. 2 points
  24. 2 points
    Il est certain que la Turquie va intervenir en Libye, de toute façon le parlement est tenu par la majorité au pouvoir. Erdogan fait tout pour légitimer et légaliser son action, malheureusement ça se fait en petit comité, bilatéralement avec un "gouvernement" de Tripoli qui ne gouverne pas grand chose mais qui représente malgré nous, aujourd'hui, la légitimité de la communauté internationale. Une "faille", un vide de puissance active derrière lui, une quasi soumission de ce gouvernement aux milices locales, donne aux turcs (ou à quiconque voulait le prendre et l'assumer...) une porte d'entrée et un rôle de premier plan sans pour autant y consacrer de gros moyens. La question n'étant plus de savoir si oui ou non ils interviendront, il convient de se poser sur ce qu'ils comptent faire. Serait-ce une assistance renforcée un peu comme ce que nous voyons "secrètement" (mais qui ne l'est plus du tout, tant les matériels "offerts" sont uniques chez les turcs)? Est-ce pour simplement donner au GNA les moyens de "sauver" Tripoli de l'offensive et continuer le long bras de fer comme ça se passe depuis quelques années? Ou est-ce que ce sera une opération de reconquête globale avec pour ambition d'éliminer fortement l'influence et les forces d'Haftar? Je pense que les turcs savent qu'ils peuvent et qu'ils ont les moyens de réaliser une reconquête globale (même si techniquement ils pourraient laisser le Nord Est libyen (Benghazi etc...) à l'écart d'une reprise pour ne pas s'emmerder avec une population hostile et l'Égypte. Pour Erdogan il y a une Libye "utile", il y a une stratégie qui se dessine et qui semble avoir vraiment pris naissance avec son partenariat russe. Cette stratégie est tourné autour du pétrole et du gaz. Pour la Libye, l'intérêt est donc d'avoir un pouvoir "allié" avec qui il vient de redéfinir des zones maritimes, un allié chez à qui on cherchera à lui donner les zones pétrolières de Libye pour qu'il engrange de l'argent et dont les turcs profiteront en partie. Mais dans tout cela, sachons aussi analyser que les intérêts turcs ne sont pas les intérêts de tous et que la simple volonté ne suffit pas pour y arriver. Peut-être que l'épisode syrien et les discussions en petits comités à Astana ont donnés des idées à Erdogan, pensant qu'il est facile de pousser ses pions, pensant que l'occident et d'autres "ne veulent pas" prendre de risque, que "celui qui ose gagne", il ne faut pas non plus se faire emporter par un excès de confiance. Si l'UE en tant qu'entité ne joue pas le rapport de force, elle a tout de même un poids et une influence qui porte, ça ne se mesure pas en discours belliqueux, ni en déploiements de troupes, mais de manière presque invisible par notre attrait économique. C'est ainsi par exemple qu'on va signer dans quelques jours le gazoduc EastMed avec Israël, Chypre et la Grèce (les turcs ne sont pas dedans). D'ailleurs si tout le monde se bat pour avoir sa part du gâteau, c'est en perspective de vendre à l'UE, idem pour les russes, l'UE même si elle semble "absente" elle est l'enjeu. Les turcs veulent empêcher cela et l'intérêt d'agir en Libye y est lier. Cette action militaire dont Erdogan cherche des alliés (Algérie, Qatar (l'argent...), Tunisie...) pousse le camp d'en face à en faire de même et ceux qui ont conscience et sont opposés aux turcs ont des chances d'être présent. Les grecs, les égyptiens, les émiriens, Erdogan risque vraiment d'avoir une forte opposition et des gens qui veulent le faire perdre (un échec dans une intervention militaire, ça le ferait mal au nationalisme parfois débordant des turcs). La Libye n'est pas la Syrie, pour Ankara ce n'est pas que des troupes à soutenir aux frontières, c'est une projection de forces et une nécessité de tenir la logistique. La proximité avec la Libye reste avantageux pour les turcs. Pour mettre en échec cette intervention, cela doit passer par la rupture ou une forte perturbation de ces lignes d'approvisionnements, on ne peut pas parier sur une usure au sol (si personnes ne veut s'engager), même en armant Haftar. Les turcs auront l'avantage rapidement, ils ont des alliés locaux qui ont une culture islamique commune et qu'ils tâcheront de mettre sous leur aile, en les armant, en les finançant. Accompagnés de soldats turcs, d'une aviation, en face ça ne peut pas tenir, ça fera de la perte symbolique mais non déterminante sur l'issue finale. Soit Haftar comprend sa situation et cherchera au plus vite de se lancer à l'assaut de Tripoli et à mettre HS les aéroports et ports aux mains du GNA, soit il va devoir acquérir des moyens et compétences pour fortement perturber la logistique turque. Si Haftar a vraiment des alliés "intelligents", ces derniers pourraient lancer préventivement des frappes intensives sur les ports et les aéroports. Car même si la signature par le parlement turc intervient le 7 janvier, actuellement ils se préparent déjà pour être prêt à venir au plus tôt.
  25. 2 points
    Les 2 futures Ravitailleurs Hollandais ont un super look https://navaltoday.com/2019/12/20/the-netherlands-to-begin-construction-of-new-combat-support-ship/
  26. 2 points
    A ce stade ça fait encore partie de la mise au point (pour moi c'est un avion de pre-série), il n'y a pas eu de mort, c'est tout ce qui compte.
  27. 2 points
    Pékin demande une révision de la bible et du coran pour qu'ils s'adaptent à la réalité actuelle https://www.valeursactuelles.com/monde/la-chine-veut-adapter-la-bible-la-ligne-du-parti-communiste-114255 https://www.lefigaro.fr/international/xi-jinping-veut-reecrire-la-bible-pour-l-adapter-a-la-ligne-du-parti-communiste-20191222 Mais puisque qu'on vous dit que Jésus est un communiste, pas de soucis https://www.institutcoppet.org/jesus-est-il-le-premier-communiste-au-monde/
  28. 2 points
    Oh put... ! J'utilise cette expression depuis que je suis arrivé en France, et ce n'est que ce soir, la veille de Noël, que je découvre qu'il y a un "r"! ...'Tain, trente ans à s'interroger sur le lien entre une cuvette de chiottes, un navire envoyé par le fond, et le Dalaï-Lama, quel gâchis! Bontempi... Joyeux Noël quand même! Yankev
  29. 2 points
    C'est Snoke qui devrait dire ça, vu qu'il était tout le temps en robe de chambre.
  30. 2 points
    Y a des points pour trollages qui vont tomber au fur et a mesure que je vais remonter les pages. En attendant je ferme temporairement le topic, ca permettra aux membres algeriens de calmer leur fierté mal placé, aux trollos bien franchouillards d'aller s'en jeter une au PMU du coin et de facon generale de foutre la paix aux modos pour Noel.
  31. 1 point
    Pourquoi qualifier les ysalamaris de facilités scénaristiques? Les deux premières trilogies établissent que certaines espèces pensantes sont immunisés à la force. Il n'est pas absurde d'introduire une espèce non pensante qui l'est aussi dès lors que son écosystème comporte un prédateur non pensant sensible à la force. L'introduction des ysalamaris expliquent comment un non jedi (Thrawn) réussit à s'associer avec un maître jedi (Joruus C'baoth) et l'intégrer dans ses plans. Mais, surtout, il évite (évitait plutôt) à la saga de sombrer dans le cosmisme: une galaxie où les simples mortels ne peuvent rien contre les jedis. C'est jouable dans une galaxie où il était absent car traqué et éliminé sans répit par des superjedi bien équipés et soutenus. L'ysalamari permet justement de les réintroduire en complément des simples mortels et pas à leur détriment comme dans la période Kotor qui, par bien des aspects, rappelle les oeuvres de Lovecraft... Et on évite de transformer l'Après-Empire en un simple "Kotor 2e round", avec des trames axés sur le maître Jedi classique contre le seigneur sith classique. J'ai trouvé que Joruus C'baoth était assez original comme jedi noir surtout comparé à ceux qui ont suivi...
  32. 1 point
    Même sans parler du A10, le M61 avec quelques centaines de coups sur des F18, F15 ou F16 permet déjà suivant l'objectif de faire pas mal de choses. En Afrique les Jaguar et Mirage avec leurs 2 canon de 30mm et 125 ou 150 obus par armes donnaient satisfaction.
  33. 1 point
    D'ailleurs à propos du blondinet "Syrie: Trump appelle Moscou, Damas et Téhéran à cesser le «carnage» de civils à Idleb" : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/syrie-trump-appelle-moscou-damas-et-teheran-a-cesser-le-carnage-de-civils-a-idleb-20191226 alors que les forces rebelles pro turcs sont de doux mouton, c'est bien connu.... En tout cas les Russes rigolent: "Syrie: l'armée russe s'installe dans une ancienne base américaine" : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/syrie-l-armee-russe-s-installe-dans-une-ancienne-base-americaine-20191226
  34. 1 point
    Mais non, V6 = version 6 (MAJ électronique, camouflage...) J'ai aussi relevé cette phrase car je me ne souvenais par que l'Adt ou Nexter aient communiqué sur cette roadmap et le contenu exacte de ces versions. On avait juste entendu que certaines améliorations étaient attendu et que la pleine maturité était attendu pour juin 2020.
  35. 1 point
    Avec la direction que ça prend, why the F not? On a bien Star Wars et le festival burning man.
  36. 1 point
    La miniaturisation des composants, mon bon monsieur: on n'arrête pas le progrès. Ca doit encore être un coup des Chinois.
  37. 1 point
    Pour les Chinois, apparement pas. Pour les Argentins non plus. Mais c'est juste des exemples. A ce qu'il me semble, les USA n'ont pas participé a l'élaboration de la Convention de Montego Bay en 1982 et donc, ils ne l'ont pas ratifié non plus. Mais ma connaissance n'est peut être pas à jour. Concernant les Îles Canaries, il me semble que la question des ZEE s'inscrit dans un contexte élargit à d'autres sujets entre le Maroc et l'Espagne, mais pas seulement : les Îles Canaries sont aussi Région Ultra Périphérique de "l'Europe" idem pour Madère et Porto Santo. Concernant le pétrole et le gaz, il faut un intervenant spécialisé dans les forages en Mer.....puis la mise en production, il faut des reins solides.
  38. 1 point
    Le tiroir caisse de la Turquie est renfloué par le Qatar. Sur ce dossier, les turcs sont prestataires de service.
  39. 1 point
    je dis juste qu'il faut atteindre une altitude de 20000m pour lancer une fusée d'un avion et éviter d'emporter trop carburant et de poids. Tu ne vas pas embarquer une fusée Vega sur un rafale pour atteindre l'orbite basse, elle pèse 210t A elle seule, elle fait déjà 30m de hauteur, pour 1,5t de charge utile. son premier étage fait 11mx3m et embarque 90t de carbu. Donc il faut réduire à un seul étage pour atteindre la basse orbite. Même si l'idée parait séduisante, je vois mal le rafale capable de faire ca. il suffit de voir la complexité que cela pose sur un avion qui n'a pas été conçu pour ça, un avion porteur c'est bien plus simple à réaliser. Pourquoi on fait des 1er étage aussi gros sur toutes les fusées ? ce sont les premier 20km qui sont les plus dur . C'est pour ca que les avions porteurs essayent d'atteindre une altitude de 15km. Mais c'est pas assez pour moi, même si on y arrive avec white knight two de virgin galactic, ils ne font que du sub orbital, idem pour la new shepard de Blue Origin. Cela ne suffit pas d'atteindre l'orbite basse, il faut au moins 2 étages pour pouvoir placer la charge utile. Après on comprend mieux pourquoi le projet Eole a été créer, j'attends de connaitre les spécifications de Eole.
  40. 1 point
    Il ne faut pas oublier l'association Lokhed-Airbus en vue de répondre au prochain appel d'offre pour un ravitailleur en vol aux USA.
  41. 1 point
    bouh, je n'ai pas la suite du pleurnichage : https://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/diplomatie-affaire-huawei-trudeau-est-il-tombe-dans-le-piege-tendu-par-trump
  42. 1 point
    L'Air Force intercepte un missile de croisière avec une roquette guidée lors d'un test. Après le low cost Air-Sol, le low cost Air-Air! https://defpost.com/u-s-air-force-f-16-aircraft-intercepts-cruise-missile-target-with-apkws-rocket/
  43. 1 point
    Faut au moins du S500 !
  44. 1 point
    Je rejoins ce débat sur le tard, mais la réponse est simple: en évacuant (pour l'exercice mental) la possibilité de la coercition (c'est le boss d'un empire militariste et autoritaire après tout, et en plus, s'il veut, il a un pouvoir de contrôle mental) ou de la prostitution (il a la Force, mais il a aussi du flouze), il a pu procéder de la même façon que Mitterrand trouvait ses "nièces" qui avaient la moitié ou le tiers de son âge. Quand t'as le bon statut et la confiance en toi qui va avec, qui "fait" les grands politiques/personnes de pouvoir, y'a pas à dire, ça marche. Pas besoin d'être un sex symbol. Ca me fait penser, maintenant que la Force semble avoir toutes les applis possibles et imaginables (skype, guérison de tout, résurrection, destruction de flottes spatiales, téléportation d'objets -sans doute bientôt de personnes... Et aussi pour les transferts de cash, soit les 4 libertés de circulation de l'UE), vont-ils explorer les usages du machin pour la séduction et le sexe? A ce stade, tant qu'à faire....
  45. 1 point
    Critique de l'Odieux connard, ici.
  46. 1 point
    J'ai été enfant de coeur et militant socialiste, c'est dire si j'ai entendu des conneries.... Clairon
  47. 1 point
    Faut arrêter la paranoïa . je ne suis pas pro Enders mais l'accuser de felonie n'est pas très sérieux.
  48. 1 point
    il me semble que Macron a clairement désigné l'ennemi : le Terrorisme . et sous cet angle il me semble que le Qatar y a pris largement sa part .. activement à plus d'un titre. Il n'y a pas que le Qatar (la Turquie, les EAU, les USA indirectement ...) mais le Qatar est certainement le plus faux culs et roublard de tous ... car derrière le sourire du client (la Turquie n'est pas véritablement un client de la France par exemple) il contribue par le biais des frères musulmans à élargir le fossé entre les Musulmans crédules et les reste de la Nation et représente très concrètement un profond déstabilisateur et un fouteur "d'emmerd". Aussi par le biais de ses fonds qu'il use aussi à des fins corruptives. Acheter des Rafale, le Printemps et le PSG, BeIN etc... sont l'équivalent "des indulgences" qu'achète le Qatar pour que ses frères puissent "travailler" dans les quartiers. et ça on doit y mettre fin. Ca commence par leur faire un doigt d'honneur et pas qu'au stade vélodrome. Après le Qatar n'est pas le seul... ai je dit cela ? Le Soft Power des USA est un autre problème, tout comme la bienveillance de certaines élites à son égard.
  49. 1 point
    sinon en statique ce camping pas car : ça c'est gentil d'avoir pensé à mon petit Noël. C'est à ça qu'on reconnait les poteaux de clavier...
  50. 1 point
    Pour ''le cinquième missile'', je l'ai vu il a des décennies sur la FR3. Film avec Papy Boyington et Hutch Impossible de trouver pour le moment une version française sur le web, je me rappelle que la peinture rendez les marins paranoïaques, et que le scénario de l'exercice démarré par une révolution en Égypte qui déclenche une énième guerre israélo arabe qui finit en Troisième Guerre mondiale. Version originale disponible sur YouTube . Sinon, ici, pour dégommer un Trident, on a un hélicoptère léger (Bell 206 ?) a partir de 2h06 :