Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 02/18/2020 in all areas

  1. 3 points
    Sur une aile volante, les dérives on s'en passe assez bien. Surtout si on met des winglet géantes :) Pour les hublots voir l'étude : https://www.usinenouvelle.com/editorial/video-ce-concept-revolutionnaire-d-avion-en-v-est-soutenu-par-la-compagnie-aerienne-klm.N850700 Perso sur les vols intérieurs j'essaye toujours d'être près des hublots.
  2. 3 points
    Bonjour, Le sujet est à peine abordé dans le livre et je le développe ici : le camp de travail forcé de l'île de Dawson. Cette île dans le détroit de Magellan est située dans l'archipel de la Terre de Feu, au sud Chili, et a servi à la détention de certains détenus politiques, généralement des ministres de l'ancien gouvernement Salvador Allende. L'île se caractérise par son isolement rendant la communication avec le reste du pays très compliquée, et par un climat très inhospitalier. Selon un rapport de la Croix-Rouge internationale daté de 1974, elle abritait 99 prisonniers politiques condamnés aux travaux forcés et qui vivaient dans des conditions misérables. La prison fut fermée moins d'un an plus tard, et les prisonniers transférés dans un autre lieu de détention. Il y a assez peu d'informations sur le vécu des prisonniers dans ce camp, et ce qu'on en connaît vient essentiellement d'un livre écrit par un ancien détenu, Sergio Bitar intitulé Dawson Ile 10. Un camp de concentration sous Pinochet. Il existe également un film basé sur ce livre, et qui retrace le parcours de ces détenus, mais très peu de documents d'époque. D'après lui Sergio Bitar, les gardiens ont eu des attitudes assez ambivalentes avec les détenus. Certains se montraient très brutaux et rigides idéologiquement avec un sentiment de revanche qui se traduisait par des comportements violents, alors que d'autres ressentaient une réelle gêne face aux traitement infligés aux détenus.
  3. 3 points
    C'est exactement ce que je lisais dans le Spiegel hier : https://www.spiegel.de/international/germany/the-race-to-succeed-merkel-germany-s-conservatives-face-a-fight-for-their-future-a-e781c480-4f5f-4a9a-821f-b8954a314930 (14 février 2020) Même les démocrates-chrétiens équilibrés perdent patience ces jours-ci, comme Ralph Brinkhaus, un leader conservateur au Parlement allemand. Mercredi, Brinkhaus a participé à une réunion confidentielle d'une vingtaine de membres des partis CDU et Verts. Ils se sont retrouvés dans un restaurant italien au cœur de Berlin. Le groupe se réunit de temps en temps depuis un certain temps. L'atmosphère est généralement amicale et détendue. Mais pas mercredi. Plusieurs Verts ont fait part de leurs préoccupations concernant l'évolution de la situation en Thuringe et ont averti les membres de la CDU présents de prendre plus clairement leurs distances par rapport à l'extrémisme de droite. Après environ une heure de discussion, les participants disent que Brinkhaus a explosé, disant qu'il s'attendait à une soirée agréable mais qu'il a dû assister à cette leçon de morale à la place. "Vous êtes tout le temps sur vos grands chevaux. Ca me révulse !", le citent les participants. Il a déclaré que lui et les dirigeants de la CDU avaient pris leurs distances - que pouvaient-ils faire de plus ?
  4. 2 points
    Les scouts américains annoncent déposer le bilan, plombés par des scandales d'abus sexuels Submergés par des accusations d'abus sexuels, les Boy Scouts of America (BSA), principal mouvement scout des États-Unis, ont annoncé mardi un dépôt de bilan. https://www.lefigaro.fr/international/les-scouts-americains-annoncent-deposer-le-bilan-plombes-par-des-scandales-d-abus-sexuels-20200218
  5. 2 points
    Dites les enfants, vous savez que je dois travailler pour payer mes factures? Et non, la Rodina ne me paie pas pour être dispo H24 sur AD...
  6. 2 points
    "Turquie: acquittement du mécène Osman Kavala dans un procès emblématique" : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/turquie-acquittement-du-mecene-osman-kavala-dans-un-proces-emblematique-20200218 Un tribunal turc a acquitté mardi plusieurs figures majeures de la société civile, dont le célèbre mécène Osman Kavala, une décision inattendue à l'issue d'un procès emblématique de la situation des droits humains en Turquie.
  7. 2 points
    Oui mais bon, il est garanti pour combien d'appontage ?
  8. 2 points
    Le taux actuel de montée des mers est de ~3 mm/an. Si l'infrastructure est censée servir pour une génération de navires (type Fremm/FDI), on part pour 2029 + 30/35 ans soit au maximum 44/45 ans (en arrondissant) à partir d'aujourd'hui. La définition de l'infrastructure devrait prendre en compte une hausse de 135 mm, si la hausse moyenne du niveau des mers ne s'emballe pas d’ici là. Instrument de cartographie mondiale de l'aléa décennal de submersion d'ici 2050 : https://coastal.climatecentral.org/map/9/-1.4657/47.1301/? Régionstheme=sea_level_rise&map_type=coastal_dem_comparison&elevation_model=coastal_dem&forecast_year=2030&pathway=rcp85&percentile=p95&return_level=return_level_10&slr_model=kopp_2014
  9. 2 points
    Tu ne confondrais pas avec une offre secrète en cours d'élaboration pour l'Allemagne?
  10. 2 points
    Si on pouvait mesurer la part de la psychologie d'une époque dans la perception du niveau de vie (présent et anticipé), je me demande quel serait le poids du souvent invoqué "hédonisme/hyper-individualisme" de notre époque dans ce ressenti de plus grande fragilité économique, là où même la génération du baby boom, pour l'essentiel, découvrait pour la première fois dans l'histoire humaine des choses qu'on considère basiques aujourd'hui, genre accès aux études supérieures (5% de la population dans les années 50-60 je crois), chiottes et salles de bain individuelles, téléphone et voiture accessibles à tous ou presque, eau courante dans tous les logements.... Le niveau d'attentes pour estimer "vivre correctement" a drastiquement changé, autant boosté par le progrès (ce qui est assez normal) que par le marketing et la culture ambiante (très déformant, beaucoup moins normal, effets probablement néfastes), ainsi que les promesses sans cesse à la hausse de politiciens court-termistes. La déresponsabilisation sur certains comportements économiques jadis vus comme normaux (notamment l'épargne -y compris au prix de sacrifices-, ou ce qui est légitimement à la charge de chacun et non du collectif....) joue aussi dans le mix, même si cela n'excuse pas l'inflation outrancière de certains coûts de vie (par effets de perversion de divers marchés, de corruption...).
  11. 1 point
    S'agissant d'une épidémie causée par un nouveau virus, la question humaine est évidemment primordiale. Mais il faut aussi parler des impacts économiques, certes incomparablement moins graves sur le principe, mais potentiellement beaucoup plus étendus. Quelques données pour ouvrir la discussion 1. Les marchés se sont attendus jusqu’ici à ce que le cœur industriel de la Chine « redémarre » relativement rapidement. Au vu des derniers développements, il n'est pas certain que ce sera bientôt le cas. L'impact potentiel sur les marchés financiers est sujet à caution 2. Pour rappel, à ce jour 3. Au 5 février, Hyundai était l’un des premiers à interrompre sa production de voitures en Corée du Sud, faute de composants cruciaux dont l’approvisionnement issu de Chine est interrompu. L’un des premiers… mais certainement pas le dernier. Et ce n’est pas seulement l’industrie automobile qui est concernée, loin de là 4. D’autre part, le prix du pétrole a chuté de 12% à 14% depuis un mois, clairement en réaction à l’anticipation d’une demande moindre de la part de la Chine 5. Les transporteurs maritimes rapportent des pertes sérieuses du fait des nombreux navires qui doivent rester à l’arrêt vu la diminution du commerce mondial causée par Covid-19 : 6. Parmi les produits dont les chaînes d’approvisionnement sont fortement menacées… les médicaments, sachant que la Chine produit environ 70% de tous les principes actifs de médicaments utilisés dans le Monde. Enfin, plus précisément elle les produisait, avant le Covid-19 7. S’agissant plus précisément des producteurs de médicaments génériques indiens, qui dépendent largement de principes actifs importés de Chine 8. La grande question, c’est donc bien la DURÉE de l’épidémie. Si elle est vraiment sur le point d’être maîtrisée, comme le gouvernement chinois dit le croire, peut-être la vie pourra-t-elle reprendre rapidement son cours normal en Chine, les industries être redémarrées suffisamment rapidement pour que les stocks intermédiaires suffisent à éviter les pénuries ? Mais si les Chinois ne peuvent reprendre le travail normalement pendant encore plusieurs mois, alors même si d’autres foyers importants de Covid-19 n’apparaissent pas ailleurs qu’en Chine, l’impact économique mondial risque bien d’être brisant. 9. En tout état de cause, l’estimation de Bruno Le Maire la semaine dernières comme quoi le coronavirus pourrait coûter « 0,1 point » de croissance à la France en 2020 est tellement optimiste qu’il est difficile de l’interpréter autrement que comme une plaisanterie plutôt sotte. Les seuls touristes chinois représentent plus de 4% des revenus du secteur touristique en France (c’est-à-dire 7% du PIB), soit 0,3% de l’économie française rien qu’à eux seuls. Le ministre de l’Economie croit-il donc que leur absence sera le seul impact en France, même dans le scénario le plus optimiste ? 10. Le coronavirus pourrait ainsi devenir le « cygne noir » qui coulerait les marchés financiers mondiaux Rappelons qu’un « cygne noir » est un événement négatif que personne n’avait vu venir ni inclus dans les risques, pour la bonne et simple raison que personne n’avait envisagé sa possibilité même. Un nouveau virus qui coulerait la finance mondiale en rajoutant 2020 à la liste des grandes crises financières serait exactement cela : personne à ma connaissance ne l’a inclus dans la liste des risques financiers potentiels.
  12. 1 point
    C'est la question de Pétain, et elle est assez sensible comme on s'en doute.
  13. 1 point
    Doit on dire "merci Mme Merkel" et dommage qu'elle ne puisse faire un mandat de plus.
  14. 1 point
    Méééé, Shorr kan...qu’est-ce que...je veux dire...cette symétrie abjecte...odeur de plastique...chambre adolescente...énorme...’comprend pas...pourquoi... ...POURQUOI ?! Laisse moi te montrer ce qu’est le vrai bon goût, l’authentique chef d’oeuvre de la nature: Une parfaite hirondelle
  15. 1 point
    Y'en a plus, je suis le dernier, j'ai coupé la tête aux autres. Shorr Kan, n'écoute pas Pascal, ton avatar est trop plat !
  16. 1 point
    M...., Tancrède, la loi de Paretto à froid c'est le claquage assuré... .
  17. 1 point
    Relis les rapports parlementaires, etc... Ca a déjà été longuement débattu ici et ça n'est pas en continuant à jouer le même disque que ça change les faits. Et donc ça, c'est faux. Et tu dirais "opération chèvre", j'aurais tendance à te suivre (ils servent de chèvre pour les cons-comme-des-boucs). Ce n'est pas "glorieux", mais c'est possiblement utile. 90% de ceux qui réclament actuellement la fin de Sentinelle seraient les premiers à hurler en cas de nouvel attentat si Sentinelle était stoppée, et 50% des autres. Et le pouvoir craint certainement que l'arrêt de l'opération ne soit interprêtés comme une invitation à remettre le couvert par connards : c'est un soucis politique et opérationnel assez concret je pense. Un point qui me semblerait de nature à adoucir la mission : le contact avec la population. Pour l'instant, j'ai le sentiment - à tort ou à raison, mais je croise quand même des gens de Sentinelle régulièrement - que ni les édiles, ni les militaires eux-même ne favorisent les échanges et la valorisation du truc. Le contact est quasi-universellement froid, peut être à dessein. On ne sait pas si les militaires sont invités, ne serait-ce que sur leur temps libre, à sortir, visiter, profiter un peu de la ville, des compèt' au Stade de France ou des concerts, que sais-je ! Ca me semble dommage : on aurait pu souhaiter que des efforts soient faits en ce sens, au moins pour mitiger l'ennui et favoriser le rapprochement.
  18. 1 point
    amphidrome https://products.damen.com/fr-fr/ranges/road-ferry/drfe-8521
  19. 1 point
    https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/02/18/en-rachetant-bombarbier-alstom-devient-numero-deux-mondial-du-train_6029941_3234.html Certes mal en point, Bombardier Transport représente une « opportunité unique », a insisté M. Poupart-Lafarge lors d’une conférence de presse téléphonique. Cela lui permet de se renforcer sur un marché où le chinois CRRC (China Railroad Rolling Stock Corporation) fait office d’épouvantail mondial. Le nouveau groupe dirigé par le français devrait peser, à la fin du processus de rachat mi-2021, 15,5 milliards d’euros de chiffres d’affaires, deux fois moins que CRRC, mais tout de même deux fois plus que Siemens.
  20. 1 point
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Écart_circulaire_probable Et sinon pour toi @MeisterDorf c'est quoi l'ordre de grandeur probable sur une bombe lisse ? Le corollaire étant, quel est l'amélioration de la précision obtenue avec le SVP-24 ?
  21. 1 point
    Tout comme moi, et les rares fois ou j'ai laissé la place à la personne m'accompagnant, je me suis fais grillé directe. Une sombre histoire de vue facilitée sur la magnifique hôtesse... - "À ta plaaace !"
  22. 1 point
    Velu et redondant, une DCA comme on voudrait voir en Suisse
  23. 1 point
    Attention, quand on dit transparent aux ondes radar, je coirs que c'est relatif.
  24. 1 point
    Absolument. Je ne comprend pas que cette solution soit, à priori, non reconduite. des canards avec bords de fuite et d'attaque alignés avec la voilure principale et faits de composites ne devraient pas être une pénalité en terme de RCS. Vu les avantages en terme de portance et maniabilité....
  25. 1 point
    S'ils ne veulent pas de trop gros break entre les livraisons de l'actuel lot et les suivants, faut qu'ils se grouillent. Ce qui serait cocasse c'est que Dassault gagne en Suisse et en Finlande, et là... ca va se batailler pour les créneaux de livraison.
  26. 1 point
    Pour les communes littorales , la mienne . Le PLU , et donc tout permis de construire inhérent , tient compte du PPRL http://www.morbihan.gouv.fr/Politiques-publiques/Risques-naturels-et-technologiques-majeurs-et-leurs-plans/Reduire-l-exposition-aux-risques/Plan-de-Prevention-des-Risques-Littoraux-PPRL PPRL, renseigné carte aléas actuels et centenal + 20 cm La MN et les travaux maritimes devraient être tenus aux mêmes règles en terme de risques , non ?
  27. 1 point
    Non tu as raison mais comme tu as raison aussi de souligner en filigrane que cet avion a simplement été conçu presque 10 ans plus tard ... ce n'est pas sans conséquences malgré tout
  28. 1 point
    En anglais FPP , Fixed Pitch Propeller FCPP , Featherable Controllable Pitch Propeller
  29. 1 point
    C'est plutôt bizarre, cette histoire de HAL, vu les embrouilles passées, ils ont pourtant de quoi bosser Hindustan Aeronautics Limited de retour sur le radar Rafale et parle de la fabrication d'avions à réaction en Inde L'avionneur français Dassault et l'entreprise publique Hindustan Aeronautics Limited ont travaillé récemment sur un accord de 2,1 milliards de dollars pour moderniser la flotte de Mirage 2000 de l'IAF. Le général Rawat a parlé d'achats échelonnés d'avions de combat à l'avenir, son idée étant que de petits lots seraient commandés pour que les fonds alloués puissent couvrir le prix. https://economictimes.indiatimes.com/news/defence/hal-back-on-rafale-radar-talks-on-for-making-jets-in-india/articleshow/74183640.cms?utm_source=contentofinterest&utm_medium=text&utm_campaign=cppst
  30. 1 point
    @Fusilier Les solutions transitoires qui durent 20ans, on connaît. ;-) Les FLF ne partiront pas pour la plupart avant 2035.
  31. 1 point
    C'est bête pour l'économie britannique, si elle devait perdre l'accès au marché commun.
  32. 1 point
    Un article sur le PATMAR du futur dans la Revue de la Défense Nationale, par un Capitaine de Frégate: https://ecoledeguerre.paris/points-de-vue/lavion-de-patrouille-maritime-patmar-du-futur-2/
  33. 1 point
    C'est ça. Sert surtout au chef de projet sur site pour rasséréner ses troupes, parce que lui est au courant pour les commerciaux, le client, tout ça, alors que ses clampins, eux ont toujours un doute ! "Peut être que cette fois-ci..." Parfois, on rajoute un additif rouge pour faire violet, ou un peu d'sucre, on fait miroiter des formations, les chefs parlent évasivement de primes et ce sont eux, les principaux utilisateurs des cierges, qui coûtent plus cher mais sont plus beaux. A l'optimal, c'est la symbiose entre le manager-de-proximité (qui n'a pas la main sur les finances) et le chef de projet sur site (le seul qui ait une idée réelle d'où on pourrait aller) et arrive le temps d'un optimum local temporaire : un saupoudrage léger du solide égrené sur le plasma des chandelles produit une belle lumière bleue, on est rempli d'espoir. Et le premier qui dit qu'on est HS n'a rien compris à la gestion de projet à la Boeing/LM, on est en plein dedans.
  34. 1 point
    Pour le premier commentaire, le problème est que c'est une réalité mesurée (ça ne préjuge en aucun cas des qualités d'un individu donné ni ne pose de jugement moral: ce sont les quantifications scientifiquement disponibles) dont de nombreuses personnes, y compris noires, ont essayé de parler en place publique pour voir à quoi c'est du, savoir s'il y a des solutions.... Et à chaque fois, la réponse est la même, et plusieurs carrières de gens absolument sans animus raciste en ont souffert. Un exemple de la censure quasi religieuse de la science sur de nombreux sujets. Savoir si ce gars évoquait la chose dans ce contexte, c'est autre chose. Faut avouer que, de façon absolument instinctive au vu de sa tronche, je n'écarterais pas la possibilité de racisme, ou de mépris élitiste. Pour le deuxième commentaire, allez! Faut pas se leurrer: qui veut croire que ce n'est pas une pensée récurrente dans les élites de droite, du centre, de gauche, dans un grand nombre de pays, depuis bien avant que le mot "eugénisme" existe? Et encore plus depuis le développement de l'Etat Providence? Y'a pas eu besoin d'attendre les théories et politiques de ce style fin XIXème-début XXème pour savoir que c'était dans les pensées et discussions des gens "de qualité". De toute façon, dans cette culture, à moins que l'accusé du jour et tous ceux qui le connaissent de près ou de loin renoncent à tout dans leur existence, rampent nus sur du verre pilé et fassent un sepuku complet, ils sont tous Hitler à jamais. Et encore, les insultes, la diabolisation et l'instrumentalisation outrancière du moindre propos, du moindre hochement de tête, pour alimenter la trame narrative voulue, continueraient sans doute quand même. Dans de telles conditions, pourquoi donc admettre le moindre tort, même s'il y en a de légitimes? C'est pour cela que les accusations de l'autre bord sont balayées d'un geste, qu'elles soient justifiées ou non (parce qu'elles ne le sont pas la plupart du temps), et qu'il n'y a pas de recherche d'entente ou de sacrifice d'un "des siens" face au lynchage permanent, dans le contexte médiatique tel qu'il a évolué. Quel gain pour le concept même de place publique. On devrait réécrire Roméo et Juliette dans ce contexte, tiens; l'animosité Montaigu/Capulet, c'est soft et civilisé, à côté. Dans l'Angleterre post-Brexit, une Juliette militante socialo-féministe noire rencontre un mâle toxique et conservateur pire que blanc (genre aristo, riche et rouquin), et malgré tout, ils tombent amoureux et changent tous deux de sexe avant la fin du récit (et meurent tous deux de complications post op). Un net progrès par rapport à la fadasse histoire Harry/Meghan.
  35. 1 point
    Les hélices de FREMM ont les avantages des HPO mais pas les inconvénients: Avantage des pales rapportées ; en cas de détérioration d’une pale ( choc) , on peut la remplacer sans changer toute l’hélice cas des hélices en bloc ( moulée d’une seule pièce) Inconvénients des HPO ; - le mécanisme d’orientation synchronisé des pales des FASM ( servo moteur et alimentation en air et en huile ) requière de l’entretien lourd que l’on a pas sur les FREMM puisqu’il s’agit de pales fixes boulonnées donc sans servo-moteur - difficulté à maitriser la cavitation , cf extrait note technique expert hélices DGA ancien directeur technique du BEC Les hélices des FREMM ont été conçues au top de la « discrétion acoustique » en terme ; - de géométrie ; devers , charge en bout de pale , épaisseur pied de pale ….etc - d’intégration ; jeu de coque et voute arrière adaptée à minimum de pulsation de pression et de sillage …. Les hélices , quand elles sont ventilées , sont alimentées en air via boite à air connectée en extrémité de ligne d’arbres dans l’appareil propulsif. Les lignes d’arbres sont percées ce qui permet d’y faire passer 3 tubes concentriques, pour canaliser séparément l’huile de manœuvre hydraulique des pales et l’air qui est ensuite distribuer ver les canaux de ventilation des pales , puis vers les trous situées en bord de fuite https://fas.org/man/dod-101/sys/ship/weaps/prairie.htm
  36. 1 point
    Non, le dessin original retenu etait le TFK-90, concept de Herbst qui a travaille sur le X-31, a l'origine, il etait prevu pour utilisation avec TVCs.
  37. 1 point
    J'ai quelque peu plus confiance dans ce que dit Pic, au vu de son passé professionnel. Donc, s'il le dit, c'est que c'est probablement correct.
  38. 1 point
    Si ils veulent équiper le Vishal d’EMALS, je les vois mal aller s’équiper en Chine... donc poser la question c’est déjà y répondre.
  39. 1 point
    Ces nouvelles terres seront surtout des marécages incultes, des tourbières acides et de la roche mère de peu d'utilité agronomiquement parlant.
  40. 1 point
    Tu veux dire comme les généraux allemands des deux guerres ? Non, c'est pas un Point Godwin mais ça me faisait penser à ça, la reine tactique et une stratégie aux fraises.
  41. 1 point
    Peut-être également que les campagnes et attitudes "bisounours" durant les formations initiales (on a vu des encadrants se faire très fortement recadrer pour avoir infligé une punition de type pompes à des primos-engagés qui refusaient de se séparer de leur téléphone ou qui perdaient leur Famas à la première marche ...) ont faire comprendre à certains états-majors qu'ils étaient sur la mauvaise voie ... Clairon
  42. 1 point
    @Tancrède J'observe depuis pas mal de temps la mise en avant du côté guerrier et la rusticité, cohésion dans la communication, mais aussi depuis peu la mise en avant des valeurs de l'armée, ses traditions , l'enracinement dans son histoire, l'esprit de corps, l'ascenseur social, la Légion étant aussi mise en avant dans comme un modèle d'intégration, d'assimilation pour les étrangers. J'ai l'impression que la communication de l'armée de Terre a analysé la société française en cette période trouble ou un paquet des thèmes que je mets en avant plus haut dans mon message sont des thèmes qui sont très abordé dans la société civile , mais abordé sous forme de pertes de repères. C'est intéressant je trouve comme adaptation dans la communication.
  43. 1 point
    ben si ils veulent faire le tempest, ils ont intérêt a avoir au moins un aesa qui fonctionne.
  44. 1 point
    https://www.lenouvelespritpublic.fr/podcasts/194 (16 février 2020) Béatrice Giblin : Poutine se place dans la lignée des grands dirigeants qu’a connue la Russie (et j’insiste : la Russie, pas l’URSS). Qu’il s’agisse de Catherine ou d’Alexandre, il s’agit d’apposer sa marque et de restituer à la Russie une place qui lui revient, le respect (voire la crainte) envers l’Etat le plus étendu du globe. C’est semble-t-il sa première préoccupation, et il me semble qu’il a plutôt réussi sur ce point, dans la mesure ou ses interventions, par exemple auprès de Bachar el-Assad en 2015, ont été fructueuses. Il n’a pas d’états d’âme, mais désormais la Russie est très présente au Moyen-Orient, et reconnue comme une force avec qui compter. Il a su garder des relations satisfaisantes à la fois avec Israël, avec l’Iran, et même avec la Turquie (avec qui cependant des désaccords existent, notamment à propos de la Libye). A première vue, il a donc plutôt bien réussi à conférer à la Russie une vraie puissance et une vraie place. En revanche, quand on regarde la situation intérieure, elle paraît bien plus difficile. Si Moscou ressemble aujourd’hui aux autres grandes capitales occidentales (technologiquement parlant), dès qu’on s’enfonce un peu dans les terres, la situation est bien moins reluisante. Le taux de pauvreté est important, et le programme visant à la réduire paraît invraisemblable au niveau des délais. Avec quels moyens le mettra-t-on en œuvre ? L’économie russe est largement basée sur une rente puisque près de 50% vient du pétrole et du gaz. La recherche russe n’est performante qu’en ce qui concerne le complexe militaro-industriel, on voit donc mal comment le pays pourra continuer à fonctionner avec cette reconnaissance extérieure (flatteuse pour le nationalisme russe), un important appui sur l’Eglise, mais aussi avec une population dont 53% des jeunes aspire à partir ? La majorité du peuple russe est convaincue que les difficultés à venir seront pires que les problèmes actuels. Cette situation est très paradoxale. Sylvie Bermann (ambassadeur de France à Moscou jusqu’en décembre dernier) : En mars 2018, Poutine a obtenu 76% des voix, il reste populaire. Beaucoup de gens le critiquent mais votent tout de même pour lui. Certes, il y a peu d’autres candidats sérieux à ne pas avoir été empêchés, mais in fine, les gens votent Poutine. Il est vrai aussi qu’il est là depuis 20 ans, et que toute une génération n’a connu que lui, mais le souvenir des années Eltsine, avec les magasins vides et les 2500% d’inflation est encore très présent. Poutine est donc vu comme celui qui a restauré la stabilité. Le moment où cela se transformera en autre chose reste une question ouverte. Les Russes nous reprochent en réalité de constituer un Occident collectif aux ordres de Washington. C’est pourquoi la position d’Emmanuel Macron a vivement intéressé les Russes dernièrement. Environ 50 000 Russes quittent leur pays chaque année, et c’est effectivement une fuite préoccupante des cerveaux. Jean-Louis Bourlanges : On a le sentiment, peut-être parce que Poutine aime la force tandis que l’UE apparaît désespérément pusillanime et fragmentée, que le souci principal du président russe est d’arbitrer ce qui se produit entre la Chine et les USA. Et que comme l’Europe semble inféodée aux Etats-Unis, il s’en désintéresse. Sylvie Bermann : La fonte du permafrost en revanche est une vraie préoccupation, car certaines villes sont construites sur pilotis, il y a donc un vrai danger pour les populations. Aujourd’hui Poutine tient un langage très favorable à l’action écologique. Les relations avec le Royaume-Uni sont au point mort après l’affaire Skripal, et Angela Merkel sur le départ leur paraît affaiblie. Pour eux, l’interlocuteur c’est Macron, et cela se sent dans la manière dont les diplomates français sont traités à Moscou par rapport aux autres.
  45. 1 point
    Et pour plus de détails sur les variantes de Tu-160; https://redsamovar.com/2020/02/16/actu-le-tupolev-tu-160m/
  46. 1 point
    Incident voulu et orchestré par le général ISHIWARA. Ce général issu d'une famille de samouraï, se hisse rapidement au sommet de l'Armée Impériale et devint un incontournable de l’extremum droite Japonaise. Formé en Allemagne dans les années 20, il devint l'homme aux nouvelles théories de la guerre totale. En rébellion contre l'establishment, il participe aux divers rushs Ce général décidant d'acquérir la Mandchourie pour "l'espace vital du Japon" dans le sens ou une partie de la population agricole du Nord du Japon fut transférée dans ce nouvel espace et d'autre part pour posséder les ressources minières essentielles du sous sol. Un Empereur Chinois fut même mis à la tête de cet état fantôme (Pu-Yi qui donna lieu au film "Le dernier Empereur") C'est, en fait, ce général qui déclencha le début de la seconde guerre mondiale de par ses théories de la guerre totale avec les occidentaux et surtout l'Amérique (tous décadent) dont le japon allait imposer au monde ses vues morales. En tant qu'activiste, il désobéi aux ordres de l’État et indirectement à l'Empereur qui ne voulait de souci avec la Mandchourie et la Chine. En effet, avec cet incident, il appela à l'aide l'Armée Japonaise....qui envoya des troupes pour mater ces Chinois qui osait s'en prendre à l'Armée Impériale. Il pensait et provoqua autant que cela ce peut un conflit international ou le Japon sortirait vainqueur. Pour cela il participa à un effort de guerre des industries Nipponne travaillant au maximum. Pour lui, par la suite, le Japon n'était pas prêt en 1941. La Chine allait absorber trop de d'effort militaire compatible avec une guerre dans le Pacifique. Il comparait l'enlisement en Chine à la Campagne de Napoléon en Russie. Il s'opposa donc au belliqueux général Tojo, premier ministre qu'il méprisait totalement du fait que le Japon ne pouvait plus que de déclencher une offensive dans le Pacifique pour sortir du contexte posé, ce qui une curieuse façon de réagir mais bien dans l'esprit de la classe militariste Nippone. Au procès de Tokyo sur les criminels de guerre, il ne fut pas jugé et mourut au milieu de sa secte agricole bien qu(il fut auditionné. Sources = 1° - ISHIWARA l'Homme qui déclencha la guerre. Téléfilm à la télévision sur les chaines "Histoire" et "Toute l'Histoire". 2° - ISHIWARA l'Homme qui déclencha la guerre. Par Bruno Birolli. ARTE Édition et Armand Colin.2013.
  47. 1 point
    Mouais. Un duopole c'est jamais bon.
  48. 1 point
    « Plusieurs » jihadistes ont été neutralisés par Barkhane après avoir tendu une embuscade aux forces malien http://www.opex360.com/2020/02/13/plusieurs-jihadistes-ont-ete-neutralises-par-barkhane-apres-avoir-tendu-une-embuscade-aux-forces-maliennes/
  49. 1 point
    Surtout pratique pour les navires dépourvus d'artillerie permettant une bonne défense rapprochée comme des CIWS. Ça me rappelle quelqu'un mais je ne sais plus qui...
  50. 1 point
    En supposant ça pourrait être ceci , je m’amuse Comme nous avons déjà eu l’occasion de l’expliquer par ailleurs , la propulsion des T45 est électrique . Elle dispose de 4 générateurs ( 2 GT/WR21 de 22Mw en vert et 2 DG/12V200 de 2 Mw en marron ) qui alimentent 2 MEP/de 20 Mw en bleu des lignes d’arbres ainsi que le courant bord ( charge hotel load) . Les lignes d’arbres sont à entrainement direct via MEP , l’ensemble étant distribué en répartition de sources de la façon suivante ; - Compartiment machines avant ; 1 GT+ 1 DG +1MEP - Compartiment machines arrière : 1 GT + 1MEP - Compartiment auxiliaire arrière ; 1 DG Pour faire avancer ce type de navire à 28/29 nœuds il faut entre 40/41 Mw aux hélices , soit 20/20.5 par LA sous les 4160 V , ainsi de 2 à 3 Mw en courant bord 440 V selon conditions été/hiver et poste de combat/croisière, soit 44/45 Mw au total aux conditions environnementales normales . En cumulant les générateurs de puissance ; 2 x 20 Mw aux MEP soit 2 x 22 Mw aux GT , et 2 x 2 Mw aux DG on arrive à un total d’au moins 48 Mw niveau de puissance censé couvrir les besoins de 44/45 Mw. Le nombre de générateurs de puissance GT et DG sont actifs en tuilage via le PMS en fonction de la situations opérationnelles du navire ; petite/moyenne/grande vitesse et bilan de puissance mouillage , croisière , combat, le tout sous conditions atmosphériques du moment en températures d’eau de mer et d’air extérieurs . Dans le golf persique l’eau de mer peut être > à 35 ° et l’air > à 45 ° , paramètres conduisant à des niveaux de puissances dégradés . Si en plus de cela viennent se greffer des soucis techniques divers et variés sur les générateurs entrainant l’arrêt d’un d’entre eux ( un GT par ex ) , le niveau de puissance disponible sera réparti entre les générateurs restant en chargeant au maximum les diesels avec de facto des risques d’usures accélérées et de pannes intempestives . On a compris que pour palier à tout ceci BAE a opté pour une augmentation significative de la puissance DG afin de donner encore plus de souplesse fonctionnelle et redondance à l’IEP ,le tout se traduisant par rajout d’un troisième DG voire une augmentation de la puissance unitaire de ceux-ci Le challenge technique est délicat car l’environnement est déjà figé ,cloisons et ponts intouchables , compartiments déjà bien rempli on imagine , difficile donc à reboucler tout ceci à moins que BAE ait prévu des marges dans les volumes. Les DG actuels sont des Warstilae 12V200 capotés et doublement suspendus , à ma connaissance ces moteurs ne doivent plus être commercialisés , d’où probablement une mise à niveau DG avec trois nouvelles unités identiques ; à iso puissance ou dopés je verrai bien des MTU série 4000 ou des Isota Franchini , montés sur FREMM fr et it. Les contraintes d’intégration du troisième DG ( cf pointillés marrons) seront je pense d’abord guidées par les positions actuelles des trunk échappement admission des deux cheminées actuelles ; les passages existent , on peut les modifier à moindre cout sans tout casser pour faire passer les gros collecteurs d’air comburant et d’échappement . Restera ensuite , la gestion des volumes disponibles , des brèches de bordés , des connexions fluides ( eau de mer –rajouts manchons de coque-huile- gazole- rajout caisse alimentaire ) et in fine rebouclage du projet en transverse ; étude de stab , HVAC , , carlingages coque, chocs , discrétion acoustique. Conséquemment , je verrai plutôt le troisième DG dans le compartiment aux arrières et deux brèches à prévoir ; - Une compartiment machine avant pour sortir le DG actuel à remplacer par un nouveau - Une autre dans le compartiment auxiliaires arrière pour sortir le DG actuel situé entre les deux LA et on fait de la place pour y loger deux DG . Voir embarquement d’une paire de DP sur FLF par brèche de bordé et coulissement horizontal par chemin de ripage ( manip au neuvage) Et oui du très gros boulot avec des indispos conséquentes ……et du pognon