Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 03/20/2020 in all areas

  1. 10 points
    La différence majeure qui existe entre le SRAS-COV 2 et les grandes pandémies récentes c'est le côté totalement nouveau, la virulence du volet contagieux et la rapidité de la progression. Quand on en sera à 18500 morts (une des grosses années à grippe de la dernière décennie en France) je te l'accorde à ce moment là on pourra parler d'un phénomène différent. Moi ce ne sont pas les morts qui me font peur ... désolé du pragmatisme c'est l'après c'est-à-dire la situation économique et sociale que nous allons connaître en sortie de phénomène. Là on va peut-être pleurer pour de bon ... Pour le moment je pense à toutes les populations touchées de par le monde et de manière endémique par d'autres grandes affections le paludisme (450 000 morts par an), la malaria ou plus simplement la faim tout ces gens dont tout le monde chez nous se moque en temps normal doivent se demander s'ils vivent sur la même Terre que nous ... Dernier point 3 milliards de personnes aujourd'hui n'auraient aucun moyen de vivre en confinement (pas d'accès à l'eau potable, pas d'accès à une alimentation de proximité ... simplement pas de maison). Ceci non pas pour gommer le sérieux de notre situation, simplement pour le replacer dans un contexte plus global. Pour faire le point sur la situation générale à 15h43 https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6
  2. 10 points
    Je vous retransmets le petit coup de gueule d'un médecin de ma connaissance, avec qui j'ai fait un skypero hier soir, au sujet de la pénurie de masque ... "Jusqu'en 2013, la gestion des stocks de masques était centralisée par l'Etat. En 2013, il a été décidé que cela devait être les employeurs qui géreraient leurs propres stocks, pour faire face directement à la crise qui pourrait les toucher (cabinets de médecins, hôpitaux, commerces de première nécessité, industries vitales, etc.). Moi (lui), la SCM qui gère mon cabinet a acheté des masques FFP2 pour tenir 2 mois pour tout le personnel, fait tourner le stock avec les péremptions, ainsi que des masques chirurgicaux pour en distribuer à TOUS les patients sur la même période. Ca nous (lui) a coûté cher, mais c'était conforme aux directives. Les autres, ceux qui se plaignent maintenant de manquer de moyen, ils ont fait quoi pendant ce temps ? Et qu'est-ce qu'ils ont fait de l'argent économisé ?" Lui est médecin de ville et régulateur au 15 à mi-temps. Il est très, mais alors très, très, très réservé vis à vis des autres médecins libéraux qui crient au scandale de la non-dotation par l'état en moyens de protection. Lui est favorable au maintien ouvert des cabinets qui ont respecté leurs obligation d'équipement, et à la fermeture (administrative) de tous les autres, avec réquisition de leurs personnels pour les grands centres de soin (hôpitaux, etc.). C'est plutôt punitif comme vision, mais ça s'explique par son vécu.
  3. 9 points
    Tout est politique. Après, le but ici, c est d échanger sur des sujets qui nous passionnent alors que nous avons un panel d opinions très large. Moi d ailleurs en découvrant le forum, j étais persuadé qu il serait très orienté et force m est d admettre que j avais tort. Donc bon, comme la vocation première est l aspect technique, il me semble raisonnable de ne pas trop insister sur l aspect politique ici. Comme s est lié, forcément, on déborde un peu, et faut reconnaître qu on a quand même une relative tolérance de la modération par rapport à la lettre de la charte. Voilà, l équilibre est pas trop mauvais au final, ici j apprends plein de trucs, même et surtout grâce à des gens avec qui je ne serais sans doute d accord sur rien si on parlait de notre vision du monde. Et quand je veux me lâcher sur le gouvernement ou le système, j ai largement l occasion de le faire ailleurs. Y a plein de remarques qui me brûlent les lèvres mais je les garde pour moi, tout est question de contexte. Air Defense est pour moi un outil précieux, pas envie de le casser.
  4. 9 points
    L'explication pour les stock et les non stock de masque ... Avant on stockait des centaines de millions de masques ... ... mais c'était de la mauvaise gestion ... et certains ont semble t il passé a une gestion a flux tendu - pour tout un tas de "bonnes" raison - ... en cas de besoin on pourrait de toute façon commander des millions de masque en chine ou les capacité de production étaient sensé être pléthorique ... on connais le résultat. https://www.caducee.net/actualite-medicale/14755/stocks-insuffisants-de-masques-ffp2-la-faute-lourde-de-l-etat.html Il n'y a plus de stockage de masque depuis 2011 ... ... "on" faisait "confiance" dans les stock "privé" ... et les ouvriers chinois ... https://www.caducee.net/actualite-medicale/14757/masques-ffp2-la-france-n-a-pas-de-stocks-d-etat-les-medecins-sont-eberlues.html Le rapport de 2011 de l'HSPC ... qui demande le maintient des stocks de masque https://www.hcsp.fr/docspdf/avisrapports/hcspr20110701_stockEtatmasquesresp.pdf
  5. 8 points
    Si cette crise ne questionne pas les quarante dernières années en matière de système économique, alors je crois que l'humanité sera bonne pour la casse. Pour ceux qui disent qu'on ne pouvait pas prévoir l'étendue de cette pandémie, il faut quand même regarder deux mois et demi en arrière, quand on a commencé à parler du virus en Chine et qu'on entendait parler de villes entières en quarantaine. Peut-être que nos dirigeants ne se sont pas souvenu que la mondialisation était dans sa forme la plus développée dans l'histoire humaine et que donc, le virus n'avait aucune chance d'arriver chez nous. Plus probablement, ils se sont d'abord penchés sur les conséquences économiques de cette épidémie et on pensé que laisser développer l'immunité de groupe serait le moins préjudiciable. Sauf que l'exemple italien a vite montré les limites d'un choc de morbidité de cette ampleur sur la société, y compris d'ailleurs sur leur caste, puisqu'ils sont eux-même touchés. Paradoxalement, c'était aussi le pire choix économique à faire puisque cela déséquilibre complètement les structures pour de longues semaines.. Sanitairement, cela a fait perdre un bon mois au moins de préparation. Je ne parle même pas de la communication désastreuse : mais non sortez, vivez, n'ayez pas peur. Heu non restez chez vous. Mais allez voter. Non maintenant, restez bien chez vous, mais allez travailler quand même. Sans masque non. On n'en a pas, parce qu'on a laissé le privé auto-réguler tout ça. Ca marche bien l'auto-régulation, on a vu ça avant 2008. Plus encore, voilà des années qu'entre autres services publics, l'hôpital est concassé et les agents méprisés , qu'on supprime les lits, qu'on assèche les moyens et que nombreux sont ceux qui hurlent, je dis bien hurlent au saccage et à l'irresponsabilité. Et aujourd'hui, il faudrait dédouaner des criminels de leur responsabilité ? Cette fois-ci, j'espère bien que les comptes seront réglés à la sortie de cette crise. Le court-termisme, les abandon de souveraineté en chaîne, le bien-commun au fossé... En attendant, voilà leur réponse. Personne ne pourra dire qu'ils ne l'ont pas cherché... https://www.marianne.net/societe/c-est-confirme-la-loi-urgence-coronavirus-va-revenir-sur-les-droits-aux-conges-les-35-heures?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1584711081
  6. 7 points
    Le vice président de la Croix Rouge chinoise, également responsable de l'équipe médicale chinoise envoyée à la Lombardie en Italie, est très mécontente de la situation locale et a prononcé un discours "de colère" lors d'une conférence de presse récente. Ma traduction rapide : Henri K.
  7. 7 points
    Une amie a fait un tuto à partir d'une revue de médecine, il y a quelques jours, je repartage ici. La production est simple et on a quelque chose de mieux que pas de protection du tout ou une simple écharpe. Les filtres d'aspis semblent donner un résultat correct.
  8. 6 points
    Sans être un spécialiste ca me semble surtout une stratégie très aléatoire voire suicidaire, plus là pour masquer une impréparation/impuissance qu'autre chose. Une "immunité collective" c'est pas quelque chose qui se crée en 1 mois, ni même en 6 ou en 60. L'humanité a mis des siècles pour développer une "résistance" -pas une immunité- à certaines maladies. Demandez aux amérindiens ce qu'ils en pensent de l'immunisation collective-éclair.
  9. 6 points
    On n'en sait pas assez sur l'immunité acquise lors de l'infection Pas de tests serologiques efficaces pour l'instant Nombre de variants de virus circulants? Niveau de reponse immunitaire requise pour etre protégé ? Niveau de charge virale infectante ? Niveau de portage au niveau de la population Donc impossible en l'etat de laisser circuler les gens...
  10. 6 points
    Le problème de cette crise n'est pas de vouloir régler demain les problèmes qu'on rencontre aujourd'hui, car quand ce sera passé, ces mesures seront transparentes pour tout le monde. Par contre les difficultés économiques qui frapperont de plein fouet la société et même le monde. On en mesure pas vraiment les conséquences, mais il faut être lucide, nous allons être pour plusieurs années en prise avec un défi économique, budgétaire et sociétale qui éclipseront très vite nos préoccupations sanitaires actuelles. Nous ne faisons pas actuellement une petite pause globale ou l'on se dit, on l'on espère que dans 2 mois ça recommence comme avant, non, on sera en récession, on sera en difficulté budgétaire et on va entrer dans des politiques d'austérités, on va chercher des économies. On ne peut pas tous les 5 ans remettre en cause les responsables à la tête de l'état quand on connait la situation économique du pays. Les français s'aveuglent d'illusions (ça ne date pas d'aujourd'hui), imaginant que tout va bien, ne comprenant pas pourquoi il devrait donner plus à l'état, ne comprenant pas pourquoi il ne reçoit pas plus, voulant toujours travailler moins pour gagner plus, voulant que le voisin paye plutôt que lui, imaginant qu'en prenant aux riches on règle tous les problèmes, si ce n'est à l'autre extrémité, s'imaginant qu'en supprimant l'immigration on résorbera tous les maux de la société. Notre pays va mal et ceux qui sont élus aujourd'hui ou demain héritent d'une situation ou ils sont pieds et poings liés par une société qui n'acceptent pas l'effort collectif, une société individualiste qui considère l'état comme un voleur, qui considèrent les défavorisés comme des profiteurs et les plus favorisés comme salopards qu'il faut amener plus bas que terre. Que ce soit Macron, Le Pen, Mélenchon ou autres, ça ne change rien, ils vendent un rêve idéologique devant servir à amener des solutions magiques pour régler tous les problèmes, ça marche comme voix d'opposition politique, mais une fois au pouvoir, ils ne pourront rien faire car la société française individualiste sera dans la rue à compter ses sous avec une absence totale de vision collective. Cette société ne connait plus le collectif et par conséquent ne comprend plus les décideurs qui pensent à la France. Elle sera satisfaite ou séduite par des "idées", qui sont bien souvent celles ou ceux qui "payeront" ou "recevront" moins sont les autres, que ce soit le riche, le patronat pour les uns, les migrants et les profiteurs du système pour les autres si ce n'est le miracle de la sortie de l'UE, au fond c'est toujours la même chose, l'individualisme. Malheureusement dans les mois à venir, les années à venir, on risque de connaitre divers troubles et quand on a vu ce que quelques centimes sur le litre d'essence pouvait engendrer, on se dit que les mesures pour résorber un déficit qui va devenir structurellement problématique ne se feront pas, les futurs décideurs ou les actuels vont s'y casser les dents et on a beau dire "qu'ils font de la merde" , la réalité c'est que c'est bien nous, le collectivement individualiste qui n'acceptons pas l'effort, qui n'accepte pas de revenir sur des acquis. Un égoisme ou l'on voit des cheminots bloquer le pays pour une retraite à 55 ans, pour des primes qui n'ont plus lieu d'être depuis 60 ans, ils ont une situation que bien des français envient, ils ont un devoir public envers la société, tout va mal dans la SNCF, endetté jusqu'au cou, mais non, ces gens ne "comprennent" pas pourquoi on leur demande un sacrifice. Quand ce genre de personnes, portées par des syndicats, se comportent ainsi, comment voulez vous que d'autres l'acceptent? Oui j'estime qu'individuellement on a notre responsabilité dans l'état de notre pays et dans les décisions à minima, les demi-mesures, les retournements de vestes de nos politiciens ainsi que leurs "choix" budgétaires et stratégiques.
  11. 5 points
    ça me rappelle ce que disait le philosophe Orc : "Nous Orcs avons acquis comme vérité indubitable qu'il n'y pas de problème que la guerre ne puisse résoudre".
  12. 5 points
    Je ne suis pas d'accords avec cette assertion. Il existe une solution simple et presque universelle même aux problèmes les plus complexes... Sinon pour les cas plus marginaux il y a ça... Et pour les cas les plus désespérés il reste ça
  13. 5 points
    Tiens, en cherchant le truc des singes sur MedxRiv, suis tombé sur une recherche publiée à priori par les Français intitulée : "COVID-19: Forecasting short term hospital needs in France" Je connais 0, je vous laisse commenter... Henri K.
  14. 5 points
    18 mars 2020. Des Bavarois (Bamberg) chantent pour soutenir les Italiens de Vahrn (Varna) au Tirol du Sud germanophone.
  15. 5 points
    Rigueur.... Trique..... Mais où va donc ce fil? En ces temps apocalyptiques, fuyez le péché et tournez-vous vers le Seigneur, mécréants!
  16. 5 points
    En janvier 2019, alors que Flottille 11F n'a pas encore reçu son premier Rafale F3-R, les forces armées françaises a approuvé l'élaboration de la norme F4 suivante. Prévu en service à partir de 2024, le Rafale F4 sera une évolution importante, notamment : optimisation du radar RBE2 pour le suivi des cibles terrestres en mouvement et cartographie à très haute résolution Lien 16 Intégration du bloc 2 De nouvelles armes, dont le futur missile air-air MICA NG, qui comporte des composants miniaturisés, un propulseur supplémentaire et une vitesse et une autonomie accrues Des écrans de cockpit plus grands et à plus haute résolution, ainsi qu'un système d'affichage monté sur le casque Nouveau système de liaison de données tactiques et de partage d'informations entre Rafales Réseau de communication avec un haut degré de protection contre les cyberattaques SATCOM sécurisé et crypté Autoprotection renforcée de SPECTRA plus de nouveaux Flares et des brouilleurs électromagnétiques Nouveau système numérique de contrôle des moteurs et de diagnostic/pronostic permettant une maintenance prédictive pour une meilleure préparation opérationnelle Dès son arrivée en service, le F4 devrait être rapidement suivi d'une mise à jour de mi-vie pour le Rafale en 2025. On sait peu de choses sur ce projet, si ce n'est que la Spectra sera encore modernisée et que la cellule du chasseur sera légèrement modifiée pour réduire sa section radar. Il sera également doté d'un nouvel émetteur/récepteur des antennes intégrées sous la peau de l'avion. Il est difficile de dire si le F4 sera le dernier standard Rafale, mais il est certain ces optimisations permettront à Dassault de réaliser le Système de Combat Aérien du Futur (SCAF, ou Programme Future Combat Air System), qui est menée conjointement avec Airbus (voir les titres, p6-7). Un premier vol de l'avion de combat piloté de la composante du SCAF: "Next Generation Fighter" (NGF) est prévue pour 2026. Le nouveau chasseur devrait également fonctionner comme un "vaisseau-mère" pour des drones de combat autonomes. Il s'agit d'un projet ambitieux mais, si tout se passe comme prévu, il devrait devenir opérationnel entre 2035 et 2040. Un NGF basé sur un porte-avions est également prévu et il est tout à fait possible que la Flottille 11F soit la première unité française équipée de cette version.
  17. 5 points
    Tout est question de formulation, je m'explique: parler d'impréparation c'est évident, tous les pays à commencer d'ailleurs par la Chine en ont été victimes. Désinvolture certainement pas ... je parlerais d'une absence de repères. Qui fin janvier envisageait la crise chinoise comme une pandémie mondiale ... une faible minorité de spécialistes et de mémoire aucun de ceux qui aujourd'hui ici comme ailleurs crient au loup. La gestion des stocks a été "libéralisée" à l'initiative de certains décideurs après H1N1 c'est un vrai problème, tout comme l'est la vision commerciale de ce qui doit toujours relever de la réserve stratégique. La létalité réelle du virus en %, elle inconnue pour la bonne raison qu'on ne sait pas combien de personnes se baladent avec le corona ... d'ailleurs à ce propos pour en discuter tous les jours avec quelqu'un de la partie les protocoles de certains tests ici comme partout dans le monde laissent à penser que ceux-ci peuvent, s'ils sont réalisés dans certaines conditions, être d'une efficacité douteuse voir sujette à caution tant par la technique du prélèvement en elle même que du fait de la chaîne logistique amenant ce prélèvement au labo de test. Alors s'il vous plaît arrêtez de nous balancer des chiffres qui ne veulent souvent rien dire. Ce matin à 10 h 13 on en était grosso merdo à 10 000 morts dans le monde pour un phénomène apparu en décembre soit il y a ... déjà presque 4 mois et qui touche de manière avérée 250 000 personnes. çà devrait nous inviter à une certaine retenue. Enfin les attitudes personnelles ... on en revient toujours au même point. Ce genre de lutte révèle l'efficacité des organisations autoritaires ... et des sociétés habituées à ce style de fonctionnement la Chine en est un exemple marquant. C'est à ce type d'organisation et de mobilisation que la Chine se doit aujourd'hui de contenir l'épidémie. C'est en cela que son exemple ne peut être et n'est pas suivi ailleurs. MAIS IL FAUDRA QU'IL LE SOIT Avant de critiquer les dirigeants regardons bien ce que nous nous faisons à notre niveaux après on en rediscutera, regardons ce que nous sommes prêts en temps normal à accepter au quotidien. J'en parle avec un certain bonheur sur un forum où en temps normal pour beaucoup hormis les crédits de la Défense et de la sécurité rien ne compte vraiment ... Moi j'ai une pensée pour les britishes et les noeux landais qui vont revisiter le darwinisme à grande échelle.
  18. 5 points
    Oui, bon maintenant on le sait, les réglemente de comptes arriveront assez tôt ! Je me suis fais reprendre de volé deux fois pour avoir anticipé ou dénoncé cette impréparation et la désinvolture du début de la gestion de cette pandémie qui ne disait pas encore son nom chez nous ! Quand à la létalité du virus, trop souvent minimisé, (le curseur était réglé à 2%) alors qu'on est à 8% en Italie et que l'on suit la même courbe de progression ! C'est surtout ce genre de message martelé sans cesse qui est sans doute à l'origine de la nonchalance ambiante d'une partie de la population en sus des comportements rebelles et des crétins ! Ajoutes à ça toutes les conneries diffusées au plus haut niveau qui se vérifient aujourd'hui sur une population cosmopolite déjà difficilement gouvernable en temps normal ! Là, il semble malgré quelques couacs, que le message commence à passer et des mesures plus drastiques sont à venir pour endiguer la propagation (du moins je l'espère). Les industriels commencent à prendre des initiatives pour adapter leurs outils et accélérer la production du matériel qui manque cruellement. Le système "D" à la française se met en route avec pleins d'initiatives personnelles à tous les niveaux et ça met du baume au cœur ! Paradoxalement, on redécouvre une solidarité de proximité, alors que la distanciation est de rigueur ! Cette pandémie sera nul doute un avertissement qui fera date et j'espère que tous les pays en tireront les conséquences pour y faire face si d'aventure d'autres saloperies encore plus virulentes venaient à se pointer.
  19. 5 points
    Pour les masque "chirurgicaux" ... les carré plissés qui empêchent de cracher sur les autres ... vous pouvez les coudre vous même. Vous trouverez sur internet les explication quant au nombre de couche de tissu a utiliser et des patrons tout simple. Pour le tissu vous pouvez utiliser vos stocks ... des vieux vêtement etc. Idéalement utiliser de la "double gaze" coton https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaze ... mettant en deux couche - elles sont double ça fait 4 couches de tissu -... plus un tissu déco en coton fin a l'extérieur, deux élastique flashy ... vous en faites une dizaine pour pas avoir a faire une machine par jour ... vous les lavez a 60° ... avant de les porter ... et vous les utilisez maxi une journée ... puis lavage 60°. Certain ajoutent du molleton de coton a la place de la gaze, d'autre de la polaire 150 ... toujours deux couche. Le souci de la polaire c'est que normalement ça se lave pas a 60° ... même si en pratique ça passe. Un exemple avec un patronage déjà un peu chiadé ...
  20. 4 points
    l'armée marocaine se déploie sur l'ensemble du pays https://youtu.be/TQ27hBOCmco
  21. 4 points
    Ma voisine a fait tombé un pot de fleur... Pas de blessés.
  22. 4 points
    Je vais dire des conneries mais j'y vais quant même : Dans des situations urgentes, soit on y va franco soit on n'y va pas du tout. Quand on y va en reculant on mettra 200% d'effort pour 50% de résultat. Si je reviens à la Chine, ils ont mis 2 semaines pour comprendre que c'est un nouveau truc, et 2 semaines de plus pour comprendre qu'en fait c'est super grave, et à partir de là une décision a été prise, "On y va et on y va franco", et elle a été menée de manière verticale jusqu'au bout. Dans l'absolue la Chine a perdu 1 mois et demi de ses productions (habituellement pendant la période du Nouvel An Chinois il y a déjà 2 ans que le pays est presqu'à l'arrêt) parce que l'exécution de sa décision a été nette et propre. Et maintenant la vie reprend progressivement. Henri K.
  23. 4 points
    C'est rassurant d'une certaine façon de voir que la vie continue... toujours en campagne @Nicks?
  24. 4 points
    A vrai dire, il y a eu beaucoup d'erreur de communication de la part du gouvernement ... il faut se rappeler que le Président Macron a longtemps maintenu un discours incitant les citoyens à sortir et de continuer leur train-train quotidien. Ces allocutions furent d'une grande maladresse, même certains membres du forum demandaient des éclaircissements sur les précautions à prendre ... Sans parler du fait que depuis le début on relativise la portée du problème, par exemple comparant le covid-19 avec la grippe.
  25. 4 points
    Un peu d'info pour la MLU http://www.f-16.net/forum/download/file.php?id=32619 En dernière page.
  26. 4 points
    Le rapport d'information au sénat 2009 https://www.senat.fr/rap/r08-388/r08-38826.html
  27. 4 points
    Le vice président de la Croix Rouge chinoise, également responsable de l'équipe médicale chinoise envoyée à la Lombardie en Italie, est très mécontente de la situation locale et a prononcé un discours "de colère" lors d'une conférence de presse récente. Ma traduction rapide : Henri K.
  28. 4 points
    Le mot de « peste » venait d'être prononcé pour la première fois. A ce point du récit qui laisse Bernard Rieux derrière sa fenêtre, on permettra au narrateur de justifier l'incertitude et la surprise du docteur, puisque, avec des nuances, sa réaction fut celle de la plupart de nos concitoyens. Les fléaux, en effet, sont une chose commune, mais on croit difficilement aux fléaux lorsqu'ils vous tombent sur la tête. Il y a eu dans le monde autant de pestes que de guerres. Et pourtant pestes et guerres trouvent les gens toujours aussi dépourvus. Le docteur Rieux était dépourvu, comme l'étaient nos concitoyens, et c'est ainsi qu'il faut comprendre ses hésitations. C'est ainsi qu'il faut comprendre aussi qu'il fut partagé entre l'inquiétude et la confiance. Quand une guerre éclate, les gens disent : « Ça ne durera pas, c'est trop bête. » Et sans doute une guerre est certainement trop bête, mais cela ne l'empêche pas de durer. La bêtise insiste toujours, on s'en apercevrait si l'on ne pensait pas toujours à soi. Nos concitoyens à cet égard étaient comme tout le monde, ils pensaient à eux-mêmes, autrement dit ils étaient humanistes : ils ne croyaient pas aux fléaux. Le fléau n'est pas à la mesure de l'homme, on se dit donc que le fléau est irréel, c'est un mauvais rêve qui va passer. Mais il ne passe pas toujours et, de mauvais rêve en mauvais rêve, ce sont les hommes qui passent, et les humanistes en premier lieu, parce qu'ils n'ont pas pris leurs précautions. Nos concitoyens n'étaient pas plus coupables que d'autres, ils oubliaient d'être modestes, voilà tout, et ils pensaient que tout était encore possible pour eux, ce qui supposait que les fléaux étaient impossibles. Ils continuaient de faire des affaires, ils préparaient des voyages et ils avaient des opinions. Comment auraient-ils pensé à la peste qui supprime l'avenir, les déplacements et les discussions ? Ils se croyaient libres et personne ne sera jamais libre tant qu'il y aura des fléaux. Albert Camus La Peste
  29. 4 points
    C'est ballot...
  30. 4 points
    La bonne nouvelle : ma compagne a été testée et est negative pour le SRAS CoV 2. La mauvaise nouvelle c'est que nos symptomes persistent Donc soit le test est trop peu sensible pour les cas paucisymptomatiqueq. Soit il circule en ce moment un virus respiratoire autre (pas le seul avec ces symptomes) et la classification empirique COVID + sans confirmation par les triages va foutre le bordel pour le controle epidemiologique du vrai coronavirus.
  31. 3 points
    Tous les hopitaux, toutes les cliniques des principales régions touchées attendent un pic d'affluence ce WE avec risque de saturation Ce qui est logique vu le délai d'incubation (médiane a 5,5 j soit en comptant depuis le confinement toal, mardi matin - dimanche)
  32. 3 points
    Ben ... retour au plan initial, ça ne douche quand même pas grand chose. Moi, ce prospect ne m'en donnait même pas une demi-molle ...
  33. 3 points
    Non pas LA Chine ... essentiellement la province du Hubei ... Je crois qu'il y a une ambiguïté à lever ce n'est pas LA Chine qui est confinée. Il y a une énorme différence entre confiner 50 60 ou 100 000 000 de personnes sur une population de 1,5 milliards soit 5 à 10 % de la population sur un territoire de plus de 9 millions de km² et confiner de la même manière 30 ou 40 millions de Français ou d'Italiens ou d'Allemands ou d'Espagnols ... parce que là Henri tu confines 50/60 voir 70 % de la population d'un pays. Ce n'est plus pareil. La Chine s'est pas arrêtée de tourner, elle a tourné à un rythme ralenti ... nous on est partis pour s'arrêter. En clair la Chine pouvait se permettre de confiner totalement 10 % de sa population globale durant 2/3 mois nous si on fait comme eux les conséquences économiques seront incommensurablement plus grandes, parce que répétons le 40 millions de personnes chez nous c'est 60/70% de la population. En terme de gestion et de prise de décision ce n'est pas pareil.
  34. 3 points
    Pas medecin Enseignant chercheur dans une unité avec bcp de medecins epidemiologistes (parmi les premiers a etre intervenu via Reacting France sur l'épidémie d'Ebola) Travail sur le reservoir, la circulation et la diversité genetique des pathogenes (dans mon cas c"est les champignons pathogene, dans l'unité au sens large c'est le VIH, Ebola, la tuberculose)
  35. 3 points
    French Navy to Deploy Mistral-class LHD Tonnerre for Coronavirus Response https://www.navalnews.com/naval-news/2020/03/french-navy-to-deploy-mistral-class-lhd-tonnerre-for-coronavirus-response/
  36. 3 points
    Côté Chine, à priori non, mais je ne sais pas interpréter les éléments correctement. 1) Un professeur en micro-organisme à l'Université de Hong Kong a indiqué dans son interview le 9 Mars dernier que les responsables chinois lui ont informé qu'il n'existe pas encore de cas confirmé de ré-infection. Mais la NHC n'exclut pas la possibilité de ré-infection (conférence du 31 Jan). 2) Les rumeurs parlent d'un cas ré-infecté en province du Jiangsu, mais ça vient d'un petit média local et pas confirmé par d'autres sources. 3) Il y a un document de recherche chinois publié sur bioRxiv le 15 Mars qui dit qu'une singe infecté et guéri ne peut pas être ré-infecté. la phrase exacte est, les primates ont subi 2 tests PCR avec résultat négatif et ont donc atteint la norme de "sortie", puis ils ont été ré-infectés avec la même "dose" (charge virale ?) de virus. La température corporelle a augmenté mais les tests PCR restent toujours négatifs, les virus ne se clonent plus et n'endommagent plus les poumons. 4) Dans le même document, il est précisé cependant que depuis le mois de Février, 14% de patients ayant quitté l'hôpital ont été re-contrôlé positif au PCR. Les chercheurs pensent alors que les patients étaient en fait des "faux négatifs", et non des cas de ré-infection. Les chercheurs conseillent alors d'ajouter les tests IgM/IgG dans les tests de sortie (ils sont déjà inclus dans le dépistage en Chine aujourd'hui, mais pas à la sortie). Côté Corée du Sud, une patiente de 73 ans est sortie de l'hôpital le 22 Février, puis testé positif de nouveau le 28. Le CDC coréen pense que la ré-infection est due "à son âge et d'autres raisons". Je n'ai pas la suite de l'histoire. @Akhilleus ? Henri K.
  37. 3 points
    Pour ceux qui se posent des question sur les PH https://www.meretmarine.com/fr/content/la-marine-nationale-depeche-le-tonnerre-pour-evacuer-des-malades-en-corse "La ministre des Armées, Florence Parly, a annoncé ce vendredi que le porte-hélicoptères amphibie (PHA) Tonnerre, allait appareiller « prochainement pour évacuer des patients en réanimation de Corse vers les établissements de santé pouvant les soigner " (....) "Les deux autres PHA de la flotte française sont également disponibles pour contribuer aux opérations de lutte contre le coronavirus. Actuellement déployé dans le cadre de la mission Jeanne d’Arc, le Mistral va demeurer en océan Indien pour être prêt à soutenir en cas de besoin La Réunion. Quant au Dixmude, lui aussi basé à Toulon, il pourra si l’Etat en fait la demande intervenir en métropole ou par exemple vers les Antilles"
  38. 3 points
    Je vois pas mal de trucs faux: 1) Est ce qu'on a écouté les labos? Ben non. C'est pour ça qu'on a moins stocké de masques parce que ça coûte cher.... Eh oui, c'est de la simple logique économique. C'était publique et je n'ai vu PERSONNE se plaindre pendant les 5 dernières années. Aucun parti, aucune association etc. Facile de venir après. 2) La léthalité est bien de 2%..... quand on fait le rapport avec les contaminés. Les chiffres veulent surtout dire qu'en Italie on a totalement perdu le contrôle du nombre de contamination, pas que c'est plus dangereux. Cela veut aussi dire que comme le système sature tu as effectivement plus de morts en proportion (genre 2% de base + 4% de "pas la place sous le respi"). J'ai évidemment pas les bons chiffres Pour la saturation et le tri, cela va venir dans les 8 jours en France...
  39. 3 points
    Suis pas d'accord sur le terme "évidence", l'évidence pour une bonne partie de gens de nos jours c'est on vit dans une société d'assistanat, on a oublié que pour avoir quelques choses, il faut d'abord donner quelques choses en échange. RIEN n'est gratuit. Henri K.
  40. 3 points
    L'avis de Santé publique France en mai 2019 https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/186926/document_file/192273_spf00001103.pdf Les masque chirurgicaux - les carré en papier qui t’évite de cracher sur les autres - pas de limite ... Les FFP - ce qui t’empêche de respirer des poussières microbe etc. - ont des dates de péremption ... en général 5 ans après fabrication. Pas certain que les masques périmé marche beaucoup moins bien ...
  41. 3 points
    La base moderne pour ce genre de crise c'est le SRAS 2002-2004 ... ca fait 18 ans ... https://en.wikipedia.org/wiki/2002–2004_SARS_outbreak Puis les piqûre de rappel ... grippe aviaire ... H1N1 ... Zika ... Sauf que par "accident" on - en Europe - est passé a travers sans gros bobos ... et donc on a pas appris. Les autres syndrome viraux classique ... grippe saisonnière et gastro ... on s'en branle ... les grippes y a le vaccin ... et l gastro ça fait perdre nos quelques kilo en trop. Résultat il n'y a pas de stimulus incitant a quelconque préparation sauf avec la langue ... malgré une population vieillissante et de plus en plus fragile.
  42. 3 points
    Oui restons confinés au sujet.
  43. 3 points
    Ben c'est tellement évident, je ne sais vraiment pas pourquoi tu poses la question ?
  44. 3 points
    Autre exemple: On a le choix entre un médecin, un ouvrier conducteur de machines industrielles, et un statisticien. On prend qui? *** Juste pour préciser: j'ai lu le reste et je ne te souhaite AUCUNE complication, soyons sérieux. Mais s'il est tentant de vouloir jeter la pierre à l'autre, on peut TOUS avoir eu à un moment un comportement qui pourrait, aux yeux d'une autre personne, avoir été irresponsable. Je ne pense donc pas que ce soit le moment de hiérarchiser, surtout en prenant des cas extrêmes qui, comme tu es le premier à le savoir, ne sont jamais bons à prendre en compte pour établir une moyenne.
  45. 3 points
    Ben faut dire que ça ne leur a pas réussi pour la 1ère et 2ème guerre Mondiale. Trop de rigueur tue la rigueur.
  46. 3 points
    Dans l'ensemble, le chasseur F-35A vole exceptionnellement bien. Il offre désormais aux États-Unis un avantage concurrentiel important face à la menace d'un concurrent de même niveau. Les lacunes en matière de pièces de rechange et d'autres problèmes mineurs doivent être résolus dès que possible, mais les capacités que le F-35 offre aujourd'hui à la nation, ainsi que la chute spectaculaire des prix, rendent très déroutantes les décisions de l'armée de l'air d'acquérir le F-15EX et de ne pas accroître l'acquisition de F-35A. L'avion fournit une capacité dont l'Amérique a besoin pour s'engager dans la compétition stratégique. https://nationalinterest.org/blog/buzz/f-35-isnt-perfect-it-has-successfully-taken-aviation-world-storm-133922
  47. 2 points
    Pour le plaisir des yeux (et des oreilles). Aucune assurance que se soit lui aux commandes, mais il y a de fortes probabilités.
  48. 2 points
    Et on les voit bien, à l'époque, répliquer à Napoléon (piqué à une vieille citation de la marionnette de Balladur aux Guignols): "j'veux bien qu'on m'encule, mais j'veux d'la tendresse".
  49. 2 points
    Les entreprises les proposent d'elle même aux services hospitaliers ... j'ai donné les miens a un médecin près de chez moi ... j'ai cousu des masque en textile pour mon usage perso. On s'organise un peu a la bourre ... parce qu'on a pas été mis en condition suffisamment précocement ... mais c'est pas très original ce biais. Les fois précédente on est passé a coté ... on a fini par croire qu'on été naturellement immunisé contre les "quart de crobe".
  50. 2 points
    F-35 ALIS open deficiencies grow to 4,700 over past two years Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite) Les lacunes ouvertes du système ALIS F-35 sont passées à 4 700 au cours des deux dernières années Lockheed Martin a apporté plusieurs améliorations au système d'information logistique autonome (ALIS) du F-35, mais la technologie reste entachée de quelque 4 700 lacunes. Une nouvelle étude du Government Accountability Office (GAO) sur ALIS, le système de support logiciel au sol du F-35, souligne l'ampleur des problèmes qui affectent encore la technologie, qui a longtemps été en proie à des difficultés. Le rapport indique que 66% des déficiences en suspens sont apparues au cours des deux dernières années, et que 22% sont des problèmes de "catégorie 1" ou de "catégorie 2". "Les déficiences de catégorie 1 sont considérées comme critiques et pourraient compromettre la sûreté, la sécurité ou une autre exigence", indique le rapport du GAO. "Les déficiences de catégorie 2 sont celles qui pourraient entraver ou limiter la réussite de la mission". Le rapport fait la distinction entre les déficiences de la catégorie 1 et celles de la catégorie 2. ALIS, fabriqué par Lockheed Martin, est un ordinateur basé au sol qui supporte les opérations des F-35. Son logiciel gère les pronostics, la maintenance, la chaîne d'approvisionnement, les opérations de vol et la formation. Par exemple, le système de pronostic d'ALIS suit le temps avant que les pièces ne doivent être remplacées ; le système de maintenance planifie et suit la maintenance des avions ; le système de la chaîne d'approvisionnement gère l'inventaire des pièces ; le système des opérations planifie et débriefe les missions ; et le système de formation suit les dossiers de formation des pilotes et des responsables de la maintenance. Les 4 700 lacunes ouvertes d'ALIS viennent en plus des 873 déficiences du F-35 qui ont été récemment exposés dans le bureau du directeur des essais et évaluations opérationnels du ministère américain de la défense (DoD). Le rapport a été présenté au Congrès américain le 30 janvier. De la même manière qu'un grand nombre de déficiences ALIS ont été constatées récemment, le personnel chargé de réparer les F-35 découvre régulièrement de nouveaux problèmes. "Bien que le programme s'efforce de corriger les déficiences, de nouvelles découvertes sont encore faites, ce qui n'entraîne qu'une légère diminution du nombre total de déficiences", indique ce rapport. Malgré une myriade de problèmes, quelques petites améliorations sont apportées à ALIS, selon une enquête du GAO sur cinq sites qui hébergent le système. "Selon les pilotes, les responsables de la maintenance, le personnel d'approvisionnement et les entrepreneurs de cinq sites de F-35 américains, ALIS est généralement plus performant qu'il y a cinq ans", déclare le GAO. "Plus précisément, les utilisateurs des cinq sites ont déclaré que le traitement des données, le téléchargement des informations et la navigation à l'écran étaient généralement plus rapides que les années précédentes". Ces progrès continuent d'être contrebalancés par un grand nombre de problèmes liés à ALIS. "Si les utilisateurs des cinq sites F-35 que nous avons visités ont déclaré qu'ALIS est plus performant qu'il y a cinq ans, ils ont également déclaré que le système posait encore des défis importants aux opérations quotidiennes des F-35", déclare le GAO. L'enquête menée par l'agence gouvernementale sur les installations a révélé que sept grands groupes de problèmes subsistent : des données inexactes ou manquantes, des difficultés de déploiement du système, un besoin en personnel plus important que prévu, un processus de résolution des problèmes inefficace, une mauvaise expérience utilisateur, des applications immatures et une formation inefficace. Problèmes ALIS signalés par les utilisateurs de cinq sites F-35, selon le GOA Données inexactes ou manquantes: Des données inexactes et/ou manquantes dans ALIS ont parfois eu pour conséquence que le système signale qu'un avion F-35 ne doit pas être piloté même si l'avion n'a pas de problèmes qui l'obligent à être cloué au sol et est prêt à voler. Les responsables du service militaire décident alors d'assumer ou non le risque et de faire voler un F-35 qu'ALIS leur dit de faire atterrir. Les défis du déploiement: Prendre ALIS en mission peut être difficile car le matériel nécessaire est encombrant à transporter, la connectivité internet est souvent limitée et le soutien d'un entrepreneur est nécessaire. Des besoins en personnel croissants: Les escadrons de F-35 ont besoin de plus de personnel que prévu pour soutenir les opérations ALIS Processus inefficace de résolution des problèmes: Les solutions aux problèmes généraux liés aux F-35, y compris les problèmes matériels et logiciels liés à ALIS, ne sont pas partagées dans ALIS à travers la flotte, ce qui entraîne une dépendance à l'égard du soutien des contractants pour résoudre les problèmes qui peuvent déjà avoir été résolus. Mauvaise expérience utilisateur: ALIS n'est pas très convivial ou intuitif, la navigation peut être difficile et les fonctions standard peuvent prendre plus de temps que les utilisateurs ne l'espèrent. Applications immatures: L'application de gestion de la formation dans ALIS ne répond pas aux besoins de la plupart des utilisateurs et reste inutilisée par eux, tandis que l'application de soutien aux missions hors bord reste difficile à parcourir sans l'aide des contractants. Formation inefficace: La formation actuelle pour ALIS ne prépare généralement pas les utilisateurs à utiliser ALIS, et la plupart des connaissances sur le système sont obtenues par une formation en cours d'emploi. À long terme, Lockheed Martin et le bureau du programme commun F-35 (JPO) prévoient de supprimer ALIS et de le remplacer par le réseau intégré de données opérationnelles (ODIN), un système basé sur le nuage qui, selon eux, n'aura pas les mêmes problèmes et sera prêt d'ici décembre 2022. Pour sa part, Lockheed Martin souligne les améliorations récentes et refuse de commenter la date à laquelle les problèmes d'ALIS seront résolus. "Lockheed Martin travaille en étroite collaboration avec le JPO F-35 sur les améliorations d'ALIS et nous restons engagés à améliorer la vitesse, à réduire la main d'œuvre et à améliorer l'expérience des utilisateurs lors de la transition vers le réseau intégré de données opérationnelles dirigé par le gouvernement", déclare la société. En fin de compte, le GAO est préoccupé par le fait que le Pentagone et Lockheed Martin n'ont pas de plan suffisant pour réparer ALIS à court terme. "Le ministère de la Défense n'a pas développé de processus de mesure des performances pour ALIS, ce que le GAO a recommandé en 2014, ni déterminé comment les problèmes d'ALIS affectent l'état de préparation de la flotte de F-35", déclare l'agence. "Sans efforts dans ces domaines, le DoD sera empêché de relever les défis de l'ALIS et d'améliorer l'état de préparation des avions".