Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 05/24/2020 in all areas

  1. 8 points
  2. 7 points
    Vous emmerdez tout le monde avec vos batailles d'ego à 2 balles ....
  3. 6 points
    Pour changer des querelles de chapelle, c'est dommage qu'on n'ait pas de masque personnalisé comme ça : Y a des designers sur le forum ? C'est une série limitée US à la gloire du A-10, vendue au profit du personnel d'urgence US. vu sur : https://www.thedrive.com/the-war-zone/33569/support-first-responders-and-look-brrrrtttiful-with-this-a-10-warthog-mask-and-t-shirt https://www.blipshift.com/products/whole-hog-bundle
  4. 5 points
    SUITE, En parallèle de la conception de la charge creuse et de la réalisation des munitions Française à sous-calibrage, l’Allemagne Nazie développa aussi la charge creuse par connaissance des travaux de l’inventeur Suisse, Mr Mohaupt. Ils utilisèrent ce type de charges contre le fort Belge d’Eben Emaël en 1940, lors de l’invasion de ce pays par assaut de planeurs de parachutistes. Tout nouveau à cette époque l’utilisation de parachutistes. Une anecdote. Nous avions une compagnie de parachutiste en France. Manœuvre en 1938 / 1939. Ils « prirent un PC divisionnaire en train de déjeuner ! Réponse de ces derniers, pas heureux du tout, allez donc voir ailleurs ! Petite histoire. Une parie de cet État-major fut fait prisonnier pas les parachutistes Allemands en Belgique ! . Les Nazis développèrent également une notion nouvelle d’un canon dit « Conique » du fait que le tube soit de diamètre du calibre intérieur de 28 mm et de 20 mm à la sortie de bouche. En fait l’obus était de 20 mm et des ceintures extérieures éolisables maintenaient l’embase de la douille au diamètre décroissant dans l’âme du tube. La pression de l’explosion d’un 28 mm s’appliquait donc au 20 mm de l’obus. D’où vitesse initiale plus élevée, donc plus grande trajectoire avec une pénétration des blindages plus grande. Ce canon fut utilisé en particulier pas les parachutistes et sa fabrication (délicate) pris fin lors de l’apparition d’armes anti-char portable. Les Obus Fusées (Roquettes) pour avions. https://fr.wikipedia.org/wiki/Armement_air-sol https://fr.wikipedia.org/wiki/Roquette_(arme) Un ingénieur Français, Polytechnicien, diplômé du génie maritime qui participa à l’élaboration de nos cuirassés et fut en charge, par la suite, au Ministère de l’Air, des réalisations techniques. IL démissionna assez rapidement du fait des interférences en tout genre au sein de ce Ministère. Il écrivit en 1936 un ouvrage en 2 volumes « L’aviation de bombardement », puis, par la suite « Les enseignements de la guerre d’Espagne ». Ces ouvrages sont toujours disponibles aux éditions Lavauzelle (Mr Camille Rougeron). Par la suite, cet auteur écrivit nombre d’ouvrages et de publication très technique sur les armements, le nucléaire, etc. Ses études l’amenèrent à étudier plus spécifiquement l’artillerie, les bombardements aériens et les fusées. Il effectua et proposa des innovations technique basées sur l’utilisation combinée de tirs d’obus ou de lâché de bombes avec une addition de vitesse par fusées donnant un rendement nettement meilleur en vitesse, précision et distance parcourue. Il proposé ses diverses applications aux Services technique des armées. L’une de ses innovations fut la bombe fusée permettant des tirs de précisions contre des objectifs fixes ou mobiles, avec ou sans ailes (Chars, Navires, etc.). La vitesse de l’avion s’ajoutait à la vitesse en propre à ces « Roquettes ». Refus du service du matériel. Trop compliqué pour un aviateur ! Il fut invité en URSS en 1938 / 1939 ou ses ouvrages avaient été lus et les Soviétiques développèrent les roquettes Air-sol, les Orgues de Staline sur le même concept et les Nazis mirent en étude à la fin du conflit les torpilles avec une trajectoire aérienne et une immersion sous marine minimum. Formule développée par l’auteur dans ses ouvrages. Le canon « Ceasar » de 155 mm de l’Armée Française fonctionne de cette façon avec des obus « A propulsion additionnels », nouvelle appellation. L’US Navy en 1965 prévoyait pour ses cuirassés avec canons de 406 mm (Missouri, classe IOWA) de tirait des obus avec « propulsion additionnelle » d’une portée de 150 km couvrant ainsi tout le Vietnam pour éviter les pertes en avions engagés sur ce territoire. Sources = Ces notes sont issues des ouvrages de l’auteur d’une part, et d’autre part, de deux séminaires effectués à titre professionnel à l’ex-école du Génie Maritime désormais appelé ENSTA (École Nationale Supérieure des Techniques Avancées) sur l’application de l’électronique dans les Armées. Avec des compléments par divers entretien avec les professeurs sur les « Grands noms « des anciens élèves et de leurs apports sur les problèmes intrants à la Défense nationale. La Bombe explosive-incendiaire ou armes thermobariques (qui associé chaleur et pression ou armes à effet de souffle amélioré ou armes fuel-air dites FAE) https://fr.wikipedia.org/wiki/Arme_thermobarique Le même concepteur d’armes proposa pour le bombardement des villes, à la même époque, la Bombe explosive-incendiaire (qui allait devenir les armes thermobariques d’aujourd’hui et d’il y a quelques décennies. Le mélange ou la combinaison chimique d’un combustible et d’un comburant pour en faire une charge propulsive ou une charge explosive fut considéré comme un grand progrès de l’Histoire militaire. En partant du principe contraire ou l’oxygène de l’air, omniprésent, fournit le comburant, l’économie est importante en charge transportée. La tolite, utilisée comme explosif dans les bombardements de la seconde guerre mondiale libère 1.000 kilocalories au kilo. La combustion des hydrocarbures dégage (fonction de la teneur en hydrogène) 10.000 à 11.500 calories au kilo. La bombe explosive, chargé de 50% de tolite, avec fuses à retard est d’une brisance élevée et pulvérise tout dans un volume considéré. Bien inutile pour des bombardements « sur zone étendue des villes » ou le critère d’efficacité n’est pas de tout briser menu-menu. La bombe considérée comportait u hydrocarbure léger, essence par exemple, qui était pulvérisé et enflammé par un amorçage de poudre noire. L’explosive incendiaire classique. Au poids de 3 kg avec des formes aérodynamique assurant la vitesse d’impact et la pénétration dans les bâtiments, elles assureraient des destructions mécaniques et et incendiaires semblable à une fuite de gaz. Même en tombant dans les rues ou dans des cours, airaient le même effet sur les véhicules. L’air carburé peut exploser qu’enter deux limites de teneur en carburant. Le mélange trop ruche ou trop pauvre ne convient pas. Les résidus de la poudre noire restent incandescents et brulent encore pendant un temps assez long pour assumer l’explosion du nuage carburé. L’explosion à donc lieu à tout coup. L’expérimentation à Bourges en 1936 confirma les caractéristiques de cette bombe. Avec un mélange de 4% de poudre noire ‘essai à l’air libre). Dans une vieille ferme ou le local de 200 mètres cube avec une charge de 2 kg d’essence, l’ensemble de la toiture fut projeté aà distance. L’effet incendiaire suivi. Elle fut refusée par les Services techniques pour « Défaut de brisance » de l’explosion. Il y a donc explosion (poudre noire) suivi avec un temps pour d’une seconde explosion du nuage carburée en hydrocarbure. Aujourd’hui et depuis quelques décennies. Ces armes portent le nom d’armes thermobariques. (Associé chaleur et pression ou armes à effet de souffle amélioré ou armes fuel-air FAE) Elles sont explosives, incendiaires, à fort effet de souffle, puissantes, portables et font des dégâts terrifiants dans les sites fermés (tunnels, blockhaus, etc.). Deux cas que sont les bombes américaine BLU-82 « Aérosol » puis la GBU-43B MOAB. La première est d’un poids de 6,8 t avec 5,7 d’explosif et larguée à 2.000 m d’altitude d’un C-130. Son surnom « Big Blue » (Grande Bleue) et « Daisy Cutter » ‘faucheuse de marguerites). L’onde de choc est tellement puissante (1.800 m/s) fait exploser les mines, endommage les véhicules et tuent de façon atroce les personnel sous terre (aspiration des poumons et des organes). Utilisé au Vietnam, en Irak et en Afghanistan. L’autre type de bombe est plus récente et les « performances » sont plus élevées. Janmary Pour les deux autres posts, « l’artillerie longue portée, les rapports entre poids des tubes avec la pression de tirs / ou vitesse initiale et portée, etc. » et « Le sujet consacré aux turpitudes des avions Français avec les services techniques », du temps est nécessaire.
  5. 5 points
    Oui, Gibbs le Cajun. C'est exact. Les USA et la Grande-Bretagne avait l'Océan et la Manche entre leurs États et l'Allemagne Nazie. Et l'URSS avait la profondeur de l'espace qui allait de la Pologne à l'Océan Pacifique. Nous autres, nous avions une frontière commune avec cet État dictatorial. Les "fautes" de ces pays en stratégie, matériels, etc. n'ont pas été aussi funeste pour leurs pays que les nôtres, an contact avec une frontière commun avec les Nazis. C'est aussi vrai pour le pacifique et Chine. les USA n'avaient pas grand chose concernant l'Armée de terre et la G.B avait sa flotte, son aviation et son réseau RADAR qui lui ont permis avec ce fossé que représente la Manche, de tenir. Le service matériel de nos armées de terre et de l'Air de notre pays était une calamité . Le procès de Riom en donne une idée. Tout était basé sur la poursuite en 1940 de la guerre que nous avions stoppés en 1918. Oublié toutes les innovations.introduite par le général Estienne du couple Chars-Avions (défini par Liddell Hart et le général Fuller en G.B). Oublié la préparation de l'Offensive aérienne et parachutistes de 1918 du général américain Mitchell (qui fut condamné aux USA en faisant la preuve que les avions pouvaient couler un cuirassé). la aussi cela n'a pas plu aux hautes instances.. Pourquoi ? 1° - Parce que nous avions été saigné à blanc. Parce que dès 1920 (traité de Versailles) jusqu'à 1939, nous ne voulions plus de guerre. Nous n'avions plus assez de forces militaire pour faire face. 2° - Nous avons définis la politique de la DEFENSIVE politique et militaire d’où la ligne Maginot pour économiser des soldats et avoir un "rempart". de protection. 3° - La défense de l'Empire était primordial pour continuer à posséder matières premières, ressources diverses et hommes Les Britanniques pareillement. Ce furent des Armées de maintien de l'ordre, d'occupation de territoires. Singapour, la Malaisie (100.000 hommes de l'Empire Britannique contre 40.000 assaillants Nippon) , l'Indochine n'ont pas résisté au déferlement Japonais pourtant inférieur en nombre, mais entrainée avec chars et aviation. Seulement le "MODE DE PENSÉE était dans la continuité de 1918 et les RÈGLEMENTS MILITAIRE également.. 4° - Le Front populaire de 1936 fut acclamé par les classes salariées et populaires. Mais une peur bleue s'empara de la classe politique, bancaires, des grands groupes économiques en assimilant "Communisme" de l'URSS et Front Populaire. D’où le cri de cette époque "Mieux Vaut Hitler que le front populaire" (Voir l'Histoire des partis politique de cette époque). Même problème en Espagne ou un certain général Franco prit les armes et ce fut une abominable guerre civile. 5° - Le Roi en Grande-Bretagne et une partie de la classe politique était pro-Nazi et avait déclaré "Jamais le Grande-Bretagne ne fera la guerre à l'Allemagne". Heureusement pour l adémocratie, il abdiqua pour se marier avec une divorcée américaine et il fut littéralement banni du Royaume Unis par Sir Winston Churchill devenu Premier Ministre. 6° - Le pire, dans notre pays, c'est que quelques rares députés avaient lus l'ouvrage "Mein Kampf" (Mon combat) d'Hitler et se posait la question de la déclaration de guerre à l'Allemagne pour la Pologne sachant que le conflit entre URSS et Nazis serait la suite pour acquérir "L'ESPACE VITAL' expansionniste Allemand vers l'Est. Ils furent prés d'être lynchés ! Nos amis Polonais...notre devoir...nos accords, etc. Je vais poursuivre la suite de mon premier document sur les "Charges creuses", "Sous Calibrage" avec un additif sur le canon conique allemand et surtout sur deux refus du service du matériel concernant les bombes fusées ('ou roquettes pour avons) et bombes explosive-incendiaire (ou armes thermobariques) dont nous fîmes les précurseurs et qui furent refusées à cette époque. C'est de l'Histoire désormais. Le pire étant l'élaboration des avions par les nouvelles entreprises Nationalisées qui firent un énorme travail de réalisations et de productions et qui se virent bloqués dans leurs activités par le Service du matériel. Obligation et imposition du type de moteurs; refus en 1940 de livrer les avions aux escadrilles car devant transiter UN TEMPS" dans les dépôts pour raisons administrative, Etc. Je vais tenter de faire un .post sur ce point car ubuesque et dramatique. Nous avions un appareil équivalent au Me 109 dont le Service du matériel exigea qu'il fut équipé d'un moteur de 800 ch 'de par sa taille et non d'un moteur de 1000 ch.Que dire de plus ?
  6. 4 points
    Bonjour, "beaucoup" est une question d'appréciation personnelle ;o) Ce qui change est là : https://www.areion24.news/2020/05/12/la-nouvelle-formule-de-dsi-quels-changements/ L'article du général Pena, patron du CDAOA, qui explicite la vision de l'armée de l'Air en matière de combat collaboratif, est le plus long du 147. Vous pensez bien qu'un sujet pareil ne se planque pas dans un coin. Sur 146, la couv renvoyait à 18 pages sur 116 ; à 11 pages sur 116 pour le n°145. Au demeurant, on peut ne pas avoir de dossier... Et donc, évidemment, je prendrai une belle couv en relation avec un des articles. Pour le coup, nos confrères anglo-saxons peuvent ne pas s'embarrasser de tels questionnements et mettre une photo totalement décorrélée de ce qu'on peut trouver à l'intérieur. Pour mes hors-série, ma foi, je ne vois pas trop bien où il y aurait décorrélation... Sur ce qui fait vendre : depuis 15 ans beaucoup de gens m'expliquent que DSI va se casser la figure dans trois numéros... alors qu'on a des chiffres plutôt honorables (je ne vais pas entrer dans le détail, mais DSI est la revue spécialisée française qui se vend le plus à l'étranger). Yep, on peut faire dans le pointu "lourd". Certains font des choses qui peuvent se lire d'une traite... et c'est très bien ! Mais notre rôle n'est pas uniquement de présenter/analyser ce qui se fait. Il est aussi de participer aux débats : ce qui fait notre succès est aussi qu'on est une revue par/pour les professionnels. Le fait est que le monde de l'armement change : si on ne prend pas à pleine mains les aspects cyber, IA, etc. et qu'on se limite à l'approche "matérielle pure", façon années 80/90, nous serons dépassés. Je préfère de loin avoir un ponte de l'IA m'expliquer ce que c'est plutôt que de laisser un journaliste lambda me dire ce qu'il aura retenu de sa discussion avec ledit ponte. Bon dimanche !
  7. 4 points
    Belle maniabilité à faible vitesse et basse altitude
  8. 4 points
    Histoire des vols qui ont fait perdre leurs illusions d'intercepteur au f-35 b et c. La question est ouverte pour le A.C'est billy flinn qui pilotait les f-35 b et c quand ils ont atteint les limites de vitesse et détériorés les matériaux furtifs. Selon billy c'est pas grave de toute façon la vitesse ça compte pas puisqu'il est furtifs. Bon ben retour aux avions en bois subsoniques alors ? https://www.defensenews.com/smr/hidden-troubles-f35/2020/05/22/the-inside-story-of-two-supersonic-flights-that-changed-how-america-operates-the-f-35/
  9. 3 points
    A l'ère nucléaire. :-P Quant à citer des films, je préfère Wargames : "Un jeu étrange. La seule façon de gagner est de ne pas jouer."
  10. 3 points
    Haute altitude, le Rafale est limité à 50 000 pieds car pas de combinaison pressurisé pour les pilotes. C'est surtout la portée de l'AMRAAM très supérieur au MICA (pour des Pk très exagérés d'après les pilotes et l'histoire des missiles AA au combat) qui désavantagent le rafale en BVR. Plus de puissance ne changerait pas grand chose. Désavantage qui disparait avec le Meteor. Taux de montée, taux de virage soutenu, conditions chaudes. Tous les retour qu'on a eu des pilotes montrent que le rafale est parmis les meilleurs si ce n'est le meilleur dans ces domaines en configuration air-air.
  11. 3 points
    Voilà voilà ..,. https://www.laprovence.com/actu/en-direct/5997076/saint-cyr-sur-mer-elle-cree-un-santon-a-leffigie-du-professeur-raoult.html
  12. 3 points
    Il n’y a pour moi pas vraiment de doute à ce sujet. Les liens peuvent continuer à se distendre, on est encore très loin d’un renversement d’alliance, y compris pour des pays comme la Grèce où la Chine est très présente. Et même si les USA devenaient « a rogue nation », l’Europe choisirait la neutralité (ou parierait sur sa propre capacité à durer) plutôt que de s’allier à la Chine contre les Etats-Unis. Plus personne n’est naïf à son sujet ni quant à ses intentions. Dans un monde en paix et en forte croissance économique, ce n’est pas un souci. Dans un monde entrant en guerre froide, la frontière est globalement assez connue. Pour moi, la vraie incertitude repose sur la Russie, et c’est l’Europe le pivot essentiel sur le sujet. La Russie se méfie tout autant de la Chine et n’a pas envie de devenir son vassal : une Europe qui lui tend la main lui permettrait de conserver une relative neutralité. Est-ce que l’on aura cette vision-là, c’est le véritable enjeu des 5 prochaines années, d’autant plus qu’une Russie ouvertement alliée à la Chine en pleine nouvelle Guerre Froide créerait toutes les conditions pour une guerre sur le sol européen (à l’initiative de l’Allemagne et de la Pologne entre autres, pour une bête question de trop forte dépendance énergétique à la Russie).
  13. 3 points
    Oui, Gibbs le Cajun. Tu ouvres des éléments qui méritent un développement d'un sujet entier. En fait, je me suis borné à décrire des éléments peu connus d'une part, et d'autre part, de développer de façon très rudimentaires l'aspect technique de l'armement et de techniciens et ingénieurs qui ont permis des avancées de par leurs clairvoyances.Ils étaient Français. Malheureusement, nous ne pouvons qu'effeuiller avec un point particulier les éléments à développer. D’où des développements complémentaires sur l'Espagne, par exemple qui est un probleme bien complexe dû - sur le fond - à une misère approfondie - tout comme l'Allemagne - avec la crise de 1939 géré, ou plutôt pas géré du tout et aggravé par le Président Hoover. La France et la Grande-Bretagne avait emprunté normalement aux USA en 14-18. Les Allemands avec le Traité de Versailles ne pouvait pas payer les indemnités exigés par les Alliés. Les USA voulaient leur argent. Donc, ils prêtaient à l'Allemagne qui remboursait les indemnités à la France et à la Grande-Bretagne, qui ,elles mêmes, remboursaient leurs dettes aux USA. Tout le monde était content. Sauf qu'avec la crise de 1929, la Bourse aux USA, ayant déclaré "forfait", il n'y avait plus de liquidité. Donc plus d'emprunt possible. Donc plus d’Économie de prêts avec les entreprises à l’arrêt et les salaires ne pouvant plus être honorés. La décision irraisonnée et stupide - contre ses conseillers économique - du Président Hoover décida de rapatrier tout les prêts de l'Allemagne aux USA pour avoir des liquidités.Rien n'y faut puisque il aurait fallu pas moins de 40 milliards de dollars de fond permanents. Et l'Allemagne d'abord , puis la France et la Grande-Bretagne entrèrent en récession par manque de liquidités. Et c'est le ¨Président Roosevelt élu sur un programme de gauche qui inventa le New Deal (Nouvelle donne) ou politique des grands travaux pour employer des sans emplois, tel les barrages hydro-électrique par exemple..Les politique de Mussolini avec ses guerres en Libye, puis en Éthiopie ; le mouvement Néo-Nazie et ses prétentions de rayer le Traité de Versailles et de l'Espace vital à l'Est ; la guerre d'Espagne ; l’expansion Japonaise en Mandchourie puis en Chine etc.fit comprendre que la guerre mondiale était inévitable. Les industriels américain (General Motors, IBM, ITT, Dupont de Nemours, Etc.) s’implantèrent en Allemagne dans les domaine militaires entre autre avec le Dollars.. Des le commencement du conflit Européen, le Président Roosevelt comprit que les USA allaient devenir l'arsenal des démocraties. Lois sur l'achat contant des armements pour les démocraties.. Les Britanniques puis Soviétiques ne pouvant plus et pas payer, Loi sur le Prêt Bail (Prêt du matériel remboursable....en dollar) ou compensation à définit (bases sur 50 ans, licences de matériels gratuits tel les RADAR, puis les TURBORÉACTEUR ou la G.B était très en avance ou revois du matériel le cas échéant). Après la guerre, ce fut la Plan Marshall d'aide à l'Europe....en dollar. Ce qui à fait dire aux Soviétiques que le dollars à commencé la guerre et à terminé la guerre en devenant la devise internationale.. La prospérité des USA fut l'atout majeur de la guerre, le spectre du chômage disparu et les USA ont toujours pris soin de veiller aux deux fondamentaux de leur économie, le lobby du pétrole et le lobby des industrie de l'armement. L'Histoire est quand même passionnante :
  14. 3 points
    1) Pour commencer, merci pour tes efforts pour poster en français (qui n'est pas ta langue maternelle si j'ai bien compris). 2) Justement, j'allais dire qu'un peu de sources (cad avec liens accessibles), ça ne ferai pas de mal pour élever le débat. Ce qui permettrait de séparer ce que tes sources disent (avec la date, et les conditions d'application de l'étude) ... et tes opinions personnelles. ça n'a rien de personnel, ça fait des années que je tanne @Tancrède pour avoir ses sources (et que je les poste quand je les trouve) 3) par ailleurs, je crois que ta présentation ne disait pas si tu travaillais dans l'aéronautique, ou si tu étais juste un amateur passionné. Il y a quelques intervenants ici qui justement travaillent dans l'aéronautique (voir sur le programme Rafale et / ou l'armée de l'air), et qui ont déjà montré les années d'expérience à l'appui de leurs opinions. Merci.
  15. 3 points
    J'ai lu à une époque (2010 par là) qu'il avait fallu 3h à 7 techniciens de la "douzef" à bord du Truman pour déposer un M88. Je me demande combien de temps et de modos il faudra pour "déposer le topic" le temps des "réparations", mais j'espère que ça ne durera pas trop longtemps.... tttcccchhiiiiiaaaaaaaouuuu .......je suis loin...... J'ai remis plein gaz dans mes M88 à 90 Kn !!
  16. 3 points
    @ARPA tu es dur avec le M2000. @ThincanKiller ouais bon et alors ? Tout le monde veut plus de puissance, les pilotes, les experts, toi, moi, et tous les forumeurs qui lisent ce topic. Ils se trouvent que les mecs qui signent les chèques sont pas d’accord. Fin de l’histoire. Side note : @Rufus Shinra arrête de te marrer sacripant.
  17. 3 points
    S'il est issu de foret bien gérées oui ... mais ça pollue. Le mieux pour conserver la séquestration c'est de favoriser la construction bois. C'est rapide - quasi tout peu se faire en préfabrication en atelier -, ça pollue infiniment moins que le béton ... c'est confortable et naturellement isolant. Mieux ca éviterait qu'on vende tout notre bois aux Chinois pour qu'il nous le rétrocède avec toutes la plus-value gardé chez eux.
  18. 3 points
    Je me disais aussi que ce destroyer Type 55 était un peu bizarre. Flotter sur la tranche, c'est pas ordinaire même pour un navire chinois.
  19. 2 points
    "À mon humble avis, à l’aire nucléaire le seul ennemi est la guerre elle même." USS Alabama, Cdt Ron Hunter (Denzel Washington). :-)
  20. 2 points
    On sort juste aussi de l'OTAN en 1967, et les organisations Division = 3 Brigades + EOD est la structure type de l'armée allemande ou néerlandaise de l'époque Clairon
  21. 2 points
    A ce niveau, vraiment, seuls les experts sauront trancher ...
  22. 2 points
    Toi tu connais pas la DGA Rien que pour installer un support Famas en passerelle de navigation sur un petit batiment il à fallu 2 ans d'etudes et 18 mois pour la qualification.
  23. 2 points
    Non mon pote, fin de TON histoire (et deni de realite). Au cas ou t'aurais loupe le scoop, la DGA a signe un cheque de 115 millions a SAFRAN pour un programme de recherche ayant pour but d'augmenter la poussee ET la duree de vie du M88, quand on est charette cote info, on essaie pas de moucher les autres dans les forums au risque de sortir ce genre d'aneries. J'aime bien les caids des forums, jamais une info digne de ce nom, par contre c'est fort pour atirer l'attention, desole mec, je suis pas nounou...
  24. 2 points
    De mon point de vue, Pékin voulait ériger hong kong en modèle d'intégration et de démonstration de la faisabilité du un pays 2 systèmes vis a vis de Taiwan. Ça marchait plutôt pas trop mal les premières années mais ça a fini par tourné au Fiasco ces derniers temps. Si cela continue, le problème de Hong Kong ne fera que s'aggraver pour Pékin. Du coup, il y avait un choix a faire et Xi a pris la décision de reprendre en main la ville. On peut aussi se poser la question de si Pékin a abandonné l'idée de réunification avec Taiwan sur le model de Hong Kong. A ce moment là, est ce qu'il ne reste plus que l'option militaire dans les prochaines années ?
  25. 2 points
    Comment surclasser un adversaire symétrique sans renouveler DAVANTAGE de Leclercs ?
  26. 2 points
    @Janmary Effectivement, très bonne analyse des problématiques d'une époque. Pour l'Espagne il y a des éléments spécifique au pays avec un contexte lui aussi très spécifique en étant pas près du tout à gérer une democratie dans un cadre ou les idéologies et les partis de part et d'autres à divers degrés et une internationalisation des idées ont pesée et vu une radicalisation qui a fini en guerre civile. Mais il y a un contexte historique qui a vu des guerres civiles bien avant celle-ci, et le désastre de 1898 avec la guerre hispano-américaine qui va être un la fin d'un monde et d'une époque pour l'Espagne. Mais il y a aussi un caractère très spécial aussi en Espagne qui au final a toujours était de limiter les ingérences étrangère même si a un moment donné chacun à dû se part et d'autres trouvaient une aide ( qui ne sera pas gratuite) . Les espagnols ont des mentalités différente d'une région à une autre, mais si il y a bien un point commun à tous, c'est le côté passionné et impulsif qui dans un tel contexte ne pouvait que finir par une explosion et une guerre civile. Maintenant il faut prendre en compte que la grosse partie du pays n'avait pas spécialement envie d'une guerre civile car ayant des problèmes très terre à terre en terme de niveau de vie, même si on a aussi vu deux mondes s'éloigner entre le monde paysan et la ruralité et le monde ouvrier des industries plutôt urbain même si bien évidemment on aura des gens de part et d'autres, mais qu'il ne faut pas négliger. Là aussi une bascule d'un monde à un autre va peser. J'aborde le sujet car mon côté espagnol a pas mal réfléchi sur le contexte, tout en observant qu'après Franco, ben dans le village j'avais un oncle qui a servi dans l'armée nationaliste ( il sera blessé au coude, touchant une pension pour cette blessure) sans avoir disons une vision idéologique marquée ( son fils sera au PSOE sans que cela ne lui pose pb) tout en voyant dans la famille des visions opposées politiquement, et de l'autre un voisin qui avait combattu côté anarchiste, beaucoup de choses les avaient éloigné mais pourtant ils arrivaient à se parler sans animosité ni rancune marquée, d'ailleurs se voisin anarchiste sera fait prisonnier par la Légion espagnole, il pensait qu'il serait exécuté malgré que l'officier de la Légion ait donné sa parole que les prisonniers seraient bien traité, il appréciera le geste même si tout les opposés, tout en revoyant les choses et que de part et d'autres tout n'était pas forcément . Comme quoi tout ne fut pas simple avec d'un côté des gentils et de l'autre des méchants vu que les saloperies ont eu lieu de part et d'autres tout en voyant encore des gens de bonne volonté de ne pas faire pire quand bien même on est adversaire de part et d'autres , la réalité est bien plus compliquée. Quand la démocratie est arrivée, les débats furent animé et passionnée à table, mais plus personne n'avait envie de régler ça à coup de fusil. Vu la guerre Froide et l'état des pays de l'Est à la chute du mur, l'Espagne a morflée mais elle aura évitée la longue évolution pour rattraper un meilleur niveau de vie, longue évolution qui sera de mise après le régime sec ou dominé les Soviétiques dans les pays de l'Est avant la chute du mur. Enfin voilà, désolé pour le petit hors sujet, mais je voulais donnait mon sentiment sur l'Espagne. Mais en se qui concerne les partis communiste, oublions pas qu'ils furent en France comme ailleurs, Espagne comprise aux ordres de Staline qui en jouera pour déstabiliser les démocraties en les affaiblissant de l'intérieure , tout en laissant craindre un risque de guerre civile, même en 1944 pour la France, et qui verra aussi cette influence de Moscou via le PCF être de mise dans nos conflits de décolonisation. Là on était bien dans l'ingérence étrangère aussi. En se moment je suis dans la lecture sur la guerre d'Indochine et de Corée, et franchement pas simple d'être militaire à l'époque où dirigeant du pays. On verra ainsi un Boudarel très bien s'en sortir et cela malgré son rôle de commissaire politique côté viet dans un camp de prisonniers français. Une période pas simple le 20ème siècle, avec beaucoup de changement. Pour la France, on a peut-être aussi eu comme pb une trop forte centralisation et système d'administration du pays qui ont final vu une forme de couches qui chacune au final ont vu aussi bien les politiques, militaires, gestionnaire créer cette problématique de manque de pragmatisme et de souplesse , et qui va voir des normes et des règlements pour adopter un projet , tout cela avec des services et chef en surnombre là ou les prérogatives étaient imposée et limitée, résultat des règlementations stupide. Mais bon, on connaîtra après encore cette problématique par la suite. Voilà un pb qui est liée au passé qui aura compliqué la vie dans l'histoire de notre armée mais qui aujourd'hui voit une vision très judicieuse dénonçant se mal, le CEMAT mais en plein dans le mille :
  27. 2 points
    Tom Cooper sur ACIG a fait un décompte des drones turcs et Pantsir détruits GNA -> 14 Bayraktar TB2, 1 Bayraktar Mini, 1 Anka S LNA -> 11 Pantsir (9 sûrs) et 1 système Krasuha EW (supposé)
  28. 2 points
    Non non regardes plus près. ;-) Il y a bien 2 Simbad (cercles rouges) ET 2 Narwhal (cercles jaunes) sur le Gowind 1000 à la sauce 2014. (Bon en jaune ce sont peut être des doucettes ou des Dillon, ce n’est pas totalement clair, mais en rouge c’est certainement des Simbad) J’avais dessiné un patrouilleur “Aviso NG” assez similaire, mais avec le hangar hélico et VLS en plus: Aujourd’hui avec l’étrave inversée qui permet de surélever la plage avant d’un pont, on peut caser les VLS devant. Et quand on ajoute une superstructure plus furtive, surélevée d’un pont et avec antennes intégrées ça donne peu ou prou le “Sea Patrol”: Quant à l’habitabilité, la config de l’Adroit pour 50-59 pax m’a l’air un peu dense mais pas invivable, sachant qu’il navigue rarement avec le plein de personnels. Ça donne ~2.5m2 pour les couchages de l’équipage et ~3.75m2 pour les officiers en double. Approximativement: QMM: 2x postes de 8 ou 10, et 2x postes de 6 OM: 2x postes de 4, et 1 poste de 3 Officiers: 3x cabines doubles Cdt et Cdt en second: 2x cabines simples Passagers (forces spéciales etc): 1x poste de 6 ou 8 pax Voir image ci-dessous... en vert les postes et cabines, en bleu clair les sanitaires. Il faudrait bien entendu reconfigurer tout ça pour un équipage féminisé, ce qui réduirait le nombre de couchages. Le Sea Patrol pourrait régler ces problèmes grâce à son maître bau et sa superstructure agrandis qui doivent augmenter les volumes disponibles pour l’habitabilité.
  29. 2 points
    Le CEMAT terre devait annoncer le nouveau plan en Mai http://www.opex360.com/2019/11/15/apres-au-contact-larmee-de-terre-prepare-un-nouveau-plan-strategique-en-vue-de-conflits-plus-durs/ J'en avais plus ou mois donner les grande ligne avec le renforcement de l'ALAT Avec la creation de PPRAD peleton protection de reconnaissance et d'appui au déploiement supplementaires L' Artillerie avec la commande des CESAR des 2021 et une nouvelle organisation en matiere de batterie de renseignement avec les mini drone Avec la crise COVID l'annonce du nouveau plan et reporter à debut juillet car de nouvelle priorité son apparue au grand jour pour l'armée de terre Comme par exemple le renforcement du 2 régiment de Dragons. Dont les effectifs actuel qui avait était reduit à 800 hommes en 2015 on était jugé bien trop faible. J'ai enttedue que ce regiment doit étre completement réorganiser autour de son coeur de metier avec une monté des effectifs à 1200 Hommes voir plus et avec l'implentation de 2 antenes une sur Istres ( pour tenir une alerte projection OM ) et une autre sur Suippes. Avec commande de nouveaux moyens de decontaminations, des SAS Projetables, des nouveaux vehicules etc..
  30. 2 points
    Nouvelle Calédonie, une des plus grandes réserves de Nickel.... De plus, l'opération Barkhane risque de devenir un enfer car l'Afrique détient des ressources nécessaire à ces deux nations, les armes modernes vont pulluler comme jamais...Et puis la France devra choisir son camps...
  31. 2 points
    1 régiment d'Infanterie Alpine de plus, comme cela on a quelque chose d'équilibré pour les 2 brigades "légères" et on a un vrai modèle quaternaire pour les alertes, relèves, opex, ... Renforcement de l'artillerie tant classique que AA, donc au moins un RAA recréé en plus, et les RA des brigades au moins blindées et médianes doivent être renforcés Un gros paquet sur les hélicos, impensable d'avoir à peine 60 hélicos de combat, max 90 de transport moyens et 80 légers, l'hélico est l'arme du 21e siècle avec le drone, donc au moins un RHC de plus Le Train avec 5 régiments seulement est très limite, là aussi une recréation serait bienvenue Si le combat "haute-intensité" revient dans l'actualité, un Régiment du génie "lourd" pour du franchissement lourd et de la guerre des mines sera sans doute aussi nécéssaire Je ne sais pas si un Régiment "rangers" ou "commando alpin para" en plus au sein de l'ex BFST serait une bonne idée, ou bien on continue à utiliser les alpins et les paras pour cela. On vient de voir ce que "résilience" peut signifier, il faut donc prévoir aussi au sein de chaque unité des sections/pelotons ou compagnie/escadron de "renforcement", une unité élémentaire connait toujours des absents, des gars en stages ou formations, des décalages entre départs et arrivées, donc si une compagnie d'infanterie fait à effectif complet 175 pax, il faut en prévoir 15 à 20 de plus, pour toujours avoir 175 pax près à partir. Pour la BFA, c'est dommage pour le glorieux 1er RI qu'il en soit réduit à faire tapisserie avec le 3e RH, sinon on peut créer la BFB, Brigade Franco-Belge, comme l'ABL va passer sur Griffon/Jaguar/Scorpion, et que les Belges sont parfois un peu plus chaud pour aller risquer leurs fesses aux confins de l'Empire ... Mais bon, on ne pourra le faire que quand les Allemands nous fouteront dehors de l'Euro, ou nous forcerons à avoir moins 17 % de déficit .... Après, y a toujours Bercy qui décide à la fin, et les têtes oeufs de ce ministère sont encore formatés au modèle "lean", "flux tendus", "pas de stock", "pas de réserve" Clairon
  32. 2 points
    Pour compléter nos échanges, un petit complément sur certains armements qui aurait pu changer l’aspect tactique des unités Françaises en 1940 face à l’offensive Allemande. 1° - La charge creuse. https://fr.wikipedia.org/wiki/Charge_creuse C’est à la fin des années 1800 que furent signalés les puissants effets de destruction dirigés dans l’axe d’une cavité creusé dans un bloc d’explosif. D’une masse d’explosifs convexe, portant des ondes divergentes dont l’effet s’atténue à mesure que l’on s’éloigne. Partie d’une charge concave (en gros la forme d’un chapeau qui en est l’appellation), ces ondes convergent dans l’axe et donnent un effet localisé mais très intense. Dans un musée américain, on montre encore, une plaque de métal au contact de laquelle l’un des expérimentateurs à qui est dû cette découverte avait fait éclater un bloc d’explosif dans lequel il avait gravé son nom. Le nom avait été reproduit en creux dans le métal. Quelques années plus tard, un autre chercheur avait eu l’idée de garnir la cavité d’un chapeau métallique. Il réalisa ainsi un véritable canon par la projection du métal (en fusion) dans l’axe de la cavité sous l’effet de l’explosion. Curiosité de laboratoire durant des années. Ce n’est quelques années avant le second conflit mondial qu’un inventeur Suisse, Mr Mohaupt, eut l’idée de rechercher les applications militaire du phénomène Il travailla l’idée et conçu un « pétard » qui perforait un blindage sensiblement égal à son diamètre. Il ne lui restait plus qu’a placer son invention dans un quelque pays désireux de s’s’aasurer de l’énorme supériorité au début d’une guerre entre les mains de chaque fantassin d’une arme portative pour l’arrêt du char ou le montage sur une vedette d’un engin perforant une ceinture de cuirassé. L’inventeur choisit la France. Après visites dans e plusieurs services compétant, on l’envoya dans le centre d‘expérimentation (Bourges ?) ou il fit éclater plusieurs « pétards » contre des blindages qu’ils perforèrent très correctement. Mais l’Armée Française n’avait-elle pas d’excellents canons anti-char de 28 mm et un nouveau canon de 47 mm en gestation (remarquable du reste) ? Il fut éconduit et on lui proposa d’autres services avec des problèmes identiques. Essais de nouveau « pétards » sur des blindages plus importants. Blindages perforés et toujours éconduit (Nous avons l’artillerie voulue). Éconduit. Il s’adressa au privé qui fabriquait le matériel. La guerre venait d’être déclarée et la Pologne avait été écrasée y compris ses pièces anti-char par les chars et les avions d’assauts. Un bureau fut des plus intéressé (Hochkiss-Brandt en l’occurrence dont le Président était un ancien ferronnier d’Art)). Proposition à l’état-major, qui acceptât sans peine convaincu par les photographies et tests précédents la charge creuse dans une grenade à fusil (du Mas 36) qui était la meilleure arme anti-char. Il fallait quand même un peu de temps pour concevoir et exécuter une grenade empênée tirée à 200 mètres avec une fusée percutante instantanée. Prototype accepté et commande lancée. La fin de la Bataille de France met fin au la fabrication. Hochkiss-Brandt « plaça » ses grenades à fusils aux USA et les Britanniques (qui s’approprièrent chacun la paternité) ! Les américains du reste ne firent que peu d'usage de la grenade à fusil et la remplaça par le bazooka en 1942 utilisant des charge creuses. Les parachutistes Allemands utilisèrent sur le fort d’Eben Emaêl Belge des charges creuses qui détruisirent certain blindages et força la garnison à capituler.L'armée Allemande fit un usage intensif de l'armement anti-char par grenade à fusil et perfectionna le bazooka US par des armes plus performantes portable du type Panzer....Nous en reparlerons. https://www.lesoir.be/art/1312954/article/soirmag/soirmag-histoire/2016-09-09/secrets-defaite-du-fort-eben-emael-10-mai-40 2° - Le sous-calibrage C’est Hochkiss-Brandt qui conçu également les obus sous calibrés. Trop tard, trop peu et ce sont les Allemands qui prirent possession des obus de 105 mm sous- calibrés en 88 mm. https://fr.wikipedia.org/wiki/Munition_anti-char 3° - Le mortier de 120 mm. C’est toujours la firme Hochkiss-Brandt qui créa le mortier de 120 mm décomposable en 3 fardeaux pour port à dos d’homme tout comme le mortier de 81 mm. La puissance du tir est le cube du diamètre du calibre du tube (Donc 120 X 120 X 10). Ce qui est égale à la puissance d’une batterie de 14-18 de 4 canons de 75 mm (4 X 75 X 75 X 75) Jean-Marie A suivre = L'Histoire des canons coniques ; des roquettes (bombes fusées); des armes thermobariques ou à effet de souffle; l’artillerie longue portée, les rapports entre poids des tubes avec la pression de tirs / ou vitesse initiale et portée, etc..
  33. 2 points
    Elle est avant tout attachée à Marseille Une phrase tirée de l'article de France Soir qui met en lumière le fond du propos Et à Bordeaux moins qu'à Marseille ... et à Vallon pont d'Arc moins qu'à Bordeaux Bref tentative de sauvetage pathétique, par la "sphère Raoult", de l'icône dont le bateau commence à prendre l'eau sévère
  34. 1 point
    A ce propos, je ne savais où la mettre, dans le genre anecdote complètement dingue :
  35. 1 point
    J'avoue mon incompétence sur ce point. Pour les légers, on est sur des brigades à base de régiments d'infanterie 9e Outremer 2 régiments + bataillon de soutien , 20e aéroportée 3 régiments 1 Cie de transmissions , 25e 2 régiments + 1 Cie trans) les soutiens, artillerie, génie, cav etc, sont divisionnaires. A noter qu'il avait un groupe d'hélicoptères divisionnaire Les Alpins , étaient organisés en deux brigades , regroupés en division en 1976. Sur le plan global, il y avait des différences entre les unités de manœuvre / 1ere Armée et les unités de mobilisation (qui fourniront la DOT à partir de ~ 72 / 73 ) Oui et aussi une réorganisation après l'Algérie , c'était tout frais.
  36. 1 point
    Le pays traverse une très grosse crise économique; je ne sais pas jusqu'à quel point ça peut impacter le programme. Mais, ce n'est vraiment pas bon. L'argentine vient de faire défaut sur une échéance de 500 millions. S'ils arrivent a trouver une solution avec les créanciers et restructurer la dette, ça ira, plus ou moins bien, mais ça ira. Si non, ça va faire boule de neige, contentieux etc et ils ne pourront plus emprunter sur les marchés etc...
  37. 1 point
    On en a encore 240 en ligne, déjà on pourrait tous les moderniser plutôt que seulement 200. Ensuite à voir combien il reste de chars "récupérables" dans les stocks et éventuellement modernisables. 280 chars ça nous permettrait d'avoir 4 régiments de chars à 4 escadrons de 4 Leclerc.
  38. 1 point
    Je ne pense pas que c'était un mensonge dans l'esprit de Deng Xiaoping, simplement c'était il y a plus de 20 ans et certaines choses ont changé depuis, notamment le fait que l'homme actuellement à la tête du pays s'est bien débrouillé pour rester au pouvoir pendant une durée indéterminée, ce qui n'était pas le cas avant. Peut être que c'est la personnalité de Xi qui est en cause, peut être aussi que les manifestants pro-démocratie flirtent un peu trop avec certaines limites (ils revendiquent pour certains clairement l'indépendance comme Joshua Wong par exemple)
  39. 1 point
  40. 1 point
    Je vais finir par croire que tu as organisé les pb budgétaires de l'Argentine ^_^
  41. 1 point
    Les obus HE du CT40 sont des boites à chaussure ... une aéro de merde et une portée utile en conséquence. Sur un VCI ou un char léger ca ne pose pas probleme ... de toute facon les distance d'engagement classique c'est 2500m. Sur un navire de guerre c'est complètement autre chose ... Le Bofor 40 Mk3 ... la portée pratique lobé des HE c'est 10.000m et la portée pratique CIWS contre missile rasant c'est plus de 2500m.
  42. 1 point
    Lapidaire mais exact : je me serais attendu à des propositions plus concrètes comme : "Avancer le 2ème BRF vu qu'on peut anticiper une baisse de charge sur les chantiers..." Mais là, c'est un inventaire à la Prévert : on se croirait sur ADnet !
  43. 1 point
    Yep, dans ce domaine on se comporte comme un pays du tiers-monde : on leur vend nos grumes, ils nous vendent les meubles. Niveau pollution, dans des poêles de masse à double combustion, une partie des composés nocifs sont éliminés il me semble.
  44. 1 point
    Ram Air Turbine, une éolienne de secours qui se déploie sous l'avion et qui te sert de génératrice de secours quand tu n'a plus d'alimentation électrique. C'est le cas si tu perds tes 2 moteurs.
  45. 1 point
    Il n'y a pas de mal à s'incliner devant une foufoune. C'est même la prérogative d'un gentleman. Et non seulement ça, mais c'est vivement recommandé. Et en remerciement, les ingénieurs de Lockheed se verront attribuer la distinction de héros de peuple par le PCC et leurs statues érigées sur la place Tiananmen, pour avoir mis à genoux le complexe militaro-industriel américain.
  46. 1 point
    Pour résumer le truc, j'avais soulevé le point un soir sur Twitter en voyant ladite photo (évidemment un châssis KAMAZ en Libye, ça soulève beaucoup de questions) et le lendemain en creusant sur certains forums russes généralement très bien informés: ils sont tous unanimes sur le fait qu'il s'agirait d'un véhicule syrien détruit en février/mars de cette année. J'avoue que je me rallie à leur opinion, vu que je ne dispose pas d'un satellite militaire perso qui me permettrait de zieuter quelques zones précises m'intéressant tout particulièrement. Ca reste de l'OSINT: l'erreur est toujours possible, j'ai fait mon mea culpa sur Twitter par rapport à cette photo. Bref, wait and see même si clairement peu crédible... Je sais c'est très réponse de jésuites mais je ne peux rien apporter de plus pour l'instant.
  47. 1 point
    D'après des voix discordantes sur l'hyperNet, les personnes in the know savent que le Typhoon reste bien supérieur, surtout avec son nouveau moteur turboprop qui lui permet de dépasser facilement les 90 km/h (par vent arrière), et une fois que CAPTOR-E sera au point (dans très peu de temps, d'après ces mêmes sources), le projecteur tachyonique gravitationnel à effet elliptique inverse du Rafale ne sera qu'un gadget pour enfants.
  48. 1 point
    Et en 2050 pour fêter la production du 10 millième Rafale une cérémonie est organisé entre les chefs d'états des deux pays. Jean Jacques Empereur des français et une IA hautement évolué appelé Gandhi II. Ce Rafale F12, équipé d'un moteur hyper-drive s'élancera pour accomplir le premier voyage interstellaire de l'humanité vers Proxima du Centaure et trouver un foyer pour les pauvres réfugiés américains dont le pays a été englouti par le super-volcan de Yellowstone. L'avenir s'annonce radieux.
  49. 1 point
    Plan Chine 2025 : loin de l'autosuffisance électronique https://www.scmp.com/tech/enterprises/article/3085656/china-fall-short-made-china-2025-localisation-target-integrated Un rapport d'un Think Tank US (à confirmer donc) indique que la Chine est très loin de l'indépendance en production de Circuit Intégré (on parle ici de puces électroniques top niveau , avec finesse de gravure < 14nm (comme pour PC ou pour téléphones portables) ... pas les gravure grossières 90nm des vieux pentium que tout le monde sait faire...). La production de CI en Chine représentait 15.7% (soit 0.6% de plus qua l'année précédente) de la consommation domestique ... et 6% en excluant les usines ouvertes par les sociétés étrangères. Selon le plan chine 2025, l'objectif était d'atteindre 70% de production domestique. Le blocus US sur l'approvisionnement en puces à destination de Huawei pardon de la Chine risque donc d'être efficace pour ralentir son développement (pour quelques années en tout cas). ----------------------------------------------------------------------------------------------------- Ce blocus vient d'ailleurs d'être resserré, forçant mêmes les fournisseurs étrangers à demander une licence d'export aux USA (s'ils ont des machines US dans leurs usines). Par exemple , TSMC, un des plus grands fondeurs mondial (Taiwanais d'ailleurs) a arrêté de prendre des commandes de Huawei, et négocie la création d'une usine de gravure de semi conducteur dernier cri (finesse de gravure 5nm) aux USA (investissement de 12G$ !!! ) https://www.zdnet.fr/actualites/l-affaire-huawei-plonge-tsmc-dans-l-embarras-39903847.htm https://www.reuters.com/article/us-usa-huawei-tech-tsmc-idUSKBN20B1YO https://www.lesnumeriques.com/telephone-portable/huawei-voit-les-portes-des-usines-de-tsmc-se-fermer-n150471.html
  50. 1 point
    Je n'ai pas de source fiable, seulement des rumeurs et des vagues souvenir de reportages vus à la télé (avec la fiabilité proverbiale qu'on peut attribuer aux "journalistes" TV) ... Cependant, tant sur les conditions de recrutement que sur la formation, je sais que les critères portent sur : - la pratique des langues étrangères - la bonne condition physique (pour la capacité à tenir le coup en cas d'incident) - la psychologie (pour la gestion des "crises" pouvant survenir en vol) L'aspect esthétique, s'il est légendaire, est le plus souvent relégué au second plan. En effet, les hôtesses de l'air ne sont pas, comme on pourrait le croire, que de jolies plantes qui vous distribuent un whisky, des cacahouètes et un plateau repas tièdasse. Ce sont aussi des auxiliaires de sureté, qui ont à gérer la sécurité cabine (comptage/placement/comportements à risque), l'évacuation de celle-ci en cas d'accident, le contact avec une clientèle exigeante et parfois procédurière, etc. Ce sont les yeux et les oreilles du commandant de bord dans la "bétaillère", et parfois sa voix, en cas de problème. C'est, je le crois, la vision européenne du rôle. Sur les lignes intérieures US, les hôtesses sont parfois plus proches de la potiche, qui doit être évacuée par les passagers parce qu'elle s'est cassé un talon lors de l'atterrissage d'urgence ... Ok, j'exagère un peu ... cependant, c'est la perception que j'en ai eu, et que je retrouve sur certaines compagnies low-cost, où j'ai plus l'impression d'avoir affaire à des serveuses qu'à des hôtesses.