Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 02/15/2021 in all areas

  1. C'est légèrement plus complexe que ça hein. . . On considère d'ailleurs que la France en 1918 est la première nation à avoir pensé et commencé à mettre en place le concept d'art opératif. Et si les anglais et américains n'avaient pas tout fait et obtenu d'arrêter la guerre en Novembre 1918 l'Allemagne l'aurait salement senti passer . . . Ensuite et comme trop souvent dans l'histoire française son élite politique a ruiné tout les progrès réalisés (tant militaires que sociétaux. Largement HS mais c'est une honte de ne pas avoir attribuer par exemple le droit de vote aux femmes dans l'entre deux guerres.) . On a surtout obligé l'armée à avoir le cul entre deux chaises l'obligeant à garder sous les drapeaux des effectifs pléthoriques en temps de paix l'empêchant d'investir et de penser son évolution. Une immobilisation criminelle. On ne parlera évidemment pas de l'instabilité politique majeure qui règnera et comme au début du XX siècle (l'histoire des fiches) et d'une classe militaire aux ordres et dont on se soucie plus de sa "ferveur républicaine" que de sa compétence. Sans compter les hommes politiques comme Aristide Briand que l'on pourrait qualifier de naïf et stupide si l'on est d'humeur clémente avec un pacifisme complètement hors sol. Et pour recoller au sujet on peut remarquer de nombreuses similitudes entre ces années là et aujourd'hui. Une classe politique prête à touts les compromissions avec l'Allemagne par trouille, incompétence et fantasme fédérale européen. Alors certes les moyens sont différents aujourd'hui qu'hier. Les allemands ne comptent plus sur la force militaire brute ( et je pense, mais c'est un simple avis, par pure impossibilité technique plutôt que par "éthique" morale. Ils n'ont pas l'arme atomique et nous oui. Qu'ils s'aventurent sur ce terrains là et c'est game over, DEFINITVEMENT. Pas pour rien qu'ils essaient depuis des années de saborder notre industrie nucléaire ou de réclamer la double clé. ). On a rien à attendre de l'Allemagne. Et elle nous l'a clairement fait comprendre depuis la trahison du traité de l'Elysée en 1963. "Dieu se rit des créatures qui déplorent les effets dont elles chérissent les causes." Je ne sais pas combien de partenariats foireux il faudra pour que certains comprennent enfin le sens de cette citation
    12 points
  2. C'était quand même une bonne idée de tenter une coopération Européenne, mais sitôt Trump défait, certains renouent avec le parapluie US sans avoir compris qu'ils ne seront plus les protégés par l'ombrelle... Après, on ne peut pas dire que la réponse de Mme Parly soit du type carpette : clairement elle previent que sauf retour à la raison, cela va pas le faire. Surtout qu'entre le Rafale et le savoir -faire de Nexter sur le leclerc, on a clairement les moyens de faire sans les Allemands et rapidement (cf le projet de char de 45 t de Marc Chassilian dans Raids)
    11 points
  3. Et que les utilisateurs du Rafale, ceux qui l'achetent pour le combat, seraient certainement prêts à prendre la place des allemands au pieds levé. J'espère que quelques coup de fils se font en ce moment avec New Dehli.
    7 points
  4. C'est oublier deux concepts majeures: Une nation n'est pas une personnes morale et n'a donc pas se comporter de la sorte et une nation n'a pas d'amis mais que des intérêts. Rien n'est signé dans le marbre et les traités ne sont finalement que de l'encre sur du papier. Chacun respectant sa part tant qu'il y trouve ses intérêts. C'est d'ailleurs pour ça que je prenais comme exemple le traité de l'Elysée. Il a suffit d'un préambule ajouté pour faire complètement capoter le but même de ce traité et ils n'ont pas attendu très longtemps à l'époque. . . Ce qui est dingue c'est la dissonance cognitive totale des européistes sur le SCAF. L'Allemagne joue sa partition et pense uniquement à ses intérêts alors que chez nous ça parle uniquement coopération et amitié. . . Et fustigent fortement toute voix dissonante et critique et finissent par utiliser les mêmes arguments de nos adversaires sur l'arrogance française et son égoïsme supposé. Bref les autres peuvent faire valoir leurs intérêts et nous non. . . Ce projet est foireux depuis le début et mon seul espoir est qu'il s'agit d'une opération de nos services pour faire perdre du temps à l'Allemagne et la mettre publiquement devant ses contradictions et son hostilité à notre égard. Après quand on sait que ce projet est lancé sous goulard, une traîtresse à la solde de l'Allemagne ( qu'elle a publiquement avoué hein.) j'ai du mal à l'imaginer.
    6 points
  5. On va devoir étendre l'opération "Barkhane" à l'Ecosse le temps que ça se mette en place.
    5 points
  6. On va revenir à une discussion mainte fois évoqué mais une coopération dans quel but ? Il est là pour moi le péché originel et la très très grosse erreur de positionnement. La coopération ne doit pas répondre à une éventuelle exigence industriel ( soit sur une nécessite technologique sur un segment que nous ne possédons pas, soit sur une composante financière) mais à une exigence politique. Et navré mais politique et conduite réussie d'un projet industriel cela fait rarement bon ménage. On gagne quoi à filer du workshare aux allemands ? A part délocaliser des boulots (et des boulots qualifiés) en Germanie je ne vois pas bien l'intérêt. . . Et l'argument financier est juste plus recevable. Les coopérations coûtent PLUS cher que de faire soit même. L'Eurofighter est un cas d'école exemplaire. Les allemands ne sont pas des partenaires fiables. On va se répéter une n-ième fois mais ils ont failli foutre en l'air, par incompétence (la Deutch qualitat c'est de la légende urbaine antifrançaise) le programme A400M, ont emmerdé le monde sur le Tigre, nous escroquent sur les satellites d'observation sans compter le court-circuitage de la compétition en Norvège pour les sous marins pour sauver leur champion national ( elle est où l'Europe libéral et non protectionniste vendu depuis des années ?). Pascal nous a donné une estimation du coût de développement et production d'un nouvel appareil: deux fois plus cher que le rafale. Est ce une dépense inaccessible ? A chacun de juger. En fait non ^^ Quand on lance le programme Rafale au début des années 80 on a un PIB compris entre 550 et 600 milliards de dollars ( en 1986 quand le démonstrateur vole on est à 770 milliards). Aujourd'hui on dépasse les 2750 milliards de dollars. On a multiplié par quatre notre PIB alors que le coût du nouveau programme serait seulement multiplié par deux. Comparativement cela coûterait moins cher de développer un programme aux alentours de 100 milliards aujourd'hui que de lancer un programme de 45/50 Milliards dans les années 80. De plus l'investissement rapporte ce ne sont donc pas des dépenses "à perte". Et toute les dépenses engagés se lissent dans le temps. Le programme Rafale commence au début des années 80 et le dernier Rafale est prévu pour être décommissionner dans les années 2070. On a donc un programme de 50/60 milliards ( j'anticipe le coût des futurs standards de modernisation) sur quasi un siècle. Sans compter (et il a fallu attendre la crise du Covid pour que beaucoup s'en rendent compte. . .) toute l'importance qu'il revêt pour une nation de posséder sur son sol national les outils (les usines) pour répondre à des crises soudaines. On s'est retrouvé à poil dans notre fourniture de médicaments au printemps dernier au plus fort de la crise car on est passé en 30 ans de 90 % de production national à mois de 15%. . . Et le coût engendré pour ne pas pouvoir répondre à une crise explose largement les petites économies (pour peu qu'elles existent réellement) Après depuis même pas 4 ans que cette coopération soit lancé elle se doit d'avaler des boas constrictor tout les 6 mois. . . Elle avait déjà du élever la voix quand le plus naturellement du monde les allemands allaient vers le F35. Le projet n'est même pas réellement lancé et le partenaire "principal" mets déjà un boxon d'enfer; . .Mince des collégiens savent que dans un travail en groupe si l'un des participants fait sa tête de mule ça n'aboutit jamais à un exposé réussi. . . C'est le B.A BA de tout projet un tant soit peu sérieux. Les bases doivent être hyper solides sans le moindre flou, désaccord ou incompréhension. Le projet doit être clair et les besoins fixés. Sans ça ce n'est même pas la peine de commencer à développer de nouvelles technologies et/ou faire preuve de "génie" créatif on ira dans le mur
    4 points
  7. "la vache" quel outrage que de désigner ainsi l a dirigeante que" tout le Monde a envié à l'Allemagne" ! au moins les propos de notre cher ministre sont sans ambiguïté et plus porteur que le diplomatiquement correct qui n'apporte rien sinon qu'apparaitre comme une manifestation supplémentaire de faiblesse.
    4 points
  8. "L'Europe avant tout" c'est une manière de dire que si ca foire ce sera pas notre faute, on aura tout fait, je pense.
    4 points
  9. Le problème identitaires va malheureusement bien au delà de problème de "moyen" injecté localement ... ... d'ailleurs il ne touchent pas spécifiquement des cas sociaux ou des pauvres. Le fait est que l'intégration/assimilation ne fonctionne pas - ou plus depuis belle lurette - ... et que personne ne veut s'y résoudre. Parce que d'un coté unir les français comme étant français c'est un truc de sale con natio ... et que d'un autre coté on a rien qui nous unirez autrement. Résultat ce qui ne se sente pas plus "français" que ça - soit parce que la communauté "française" leur fait remarquer souvent, soit qu'il s'en sente suffisamment différent pour ne pas s'y sentir chez eux, en général les deux - ... et qui trouvent une communauté d'accueil ... vont rapidement se rabattre sur cette appartenance communautaire bien plus conviviale et essentielle - ou vu comme telle -. Les islamistes qui passent leur temps à faire le porte à porte pour amener ton gamin à la mosquée ... te distribuer de l'aide alimentaire ... prendre des tes nouvelles quand on t'a pas vu dans le quartier etc. On une proximité avec la communauté infiniment supérieure à "La France" ... ou à n'importe quelle autre communauté concurrente. Forcément que leur discours finissent par payer ... c'est toujours plus facile de faire de la propagande à un ventre plein qu'à un ventre vide. On trouve la même chose avec les communautés évangélistes qui recrutent à tour de bras dans les minorité asiatique ou africaine chrétienne. Pareil avec les communauté "natio" genre association des soudeur turc du football club de trifouilli ... Le mal derrière tout ça c'est que l'individualisme sur-développé dans les société occidentale ... ne convient pas à tout le monde ... qu'il crée de forte vulnérabilité ... et que ceux qui sont malins en profitent à plein pour ventre leur soupe. Malheureusement l'individualisme est un mouvementent de font ... cultivé à l’envie par idéologie et facilité ... mais qui risque bien a terme de mettre le dernier clou dans le cercueil des société intégrée occidentale qui se pensaient encore un temps soit peu collective.
    4 points
  10. Je place une option sur la protection des distilleries et des pêcheries locales. Parce que... parce que !
    4 points
  11. C'est la que tu n'as rien compris à l'hybridation de la guerre ... ... les moyens de combat azéris était localisé sur des assets US - toute l'imagerie satellitaire et les flux de donnée - ... israélien - le système de télé-pilotage et de relai de télé-pilotage - et turcs - les stations les conseillers et la DCA au dessus de l'Azerbaijan hors champ de bataille -. Et tu ne peux pas de permettre de bombarder les USA, Israël et la Turquie pour espérer que les drones arrêtent d'opérer. Donc croire que les solutions de contrôle du ciel depuis le ciel façon guerre froide ... interdiront de fait l'usage de drone est à mon sens un erreur grossière. Aujourd'hui on produit du drone tactique, organique à de petite unité, qui rend les même service qu'un gros drone tactique. Avec à la clef une très forte capacité de dilution. Aujourd'hui on sait faire un usage particulierement dilué du télé-pilotage des drones ... via des relais de com' qui masque la vrai source du télé-pilotage ... on a même des drones qui servent essentiellement a ça, créer un maillage de com' point à point ... pour dissimuler les sources et les cible des communication. Aujourd'hui ce genre de techno est disponible COTS ... et à la disposition non seulement de groupe armée non gouvernementaux ... mais aussi de simple groupes criminels. En gros n'importe quel trou du cul peu développer une capacité de nuisance inégalé jusqu'alors. C'est pas une faiblesse ... c'est une forme d'abandon. En gros sauf défense de point on a laissé la supériorité aérienne à l'aviation. Nos unité ne sont pas équipés de MANPADS ... le peu de moyen de DCA - les canon de 20 - ne font quasiment plus parti des dotations. Le SAMP/T et très orienté défense de "base" ou de concentration de force ... mais pas vraiment de théatre. D'autant plus qu'il n'est dispo qu'en quantité homéopathique. Le quelques unité SATCP qu'il reste ont essentiellement comme rôle le déploiement rapide - et bon marché - pour de la défense de petit concentration de force. Mais la non plus ça n'a jamais été vu comme une solution de parapluie pour toute la force. En gros on a des moyen de DCA qui servent plutot à boucher les trous que l'Adla peut laisser dans la raquette ... défense ABM ... et défense de point à basse altitude ... qu'a déployer un parapluie étanche au dessus de la force. --- Évidement dans une guerre de moins en moins étanche ... ça peut finir par rapidement poser problème. Si l'Adla n'arrivent pas a servir de barrière à l'avant du front - au sens de l'interdiction air-sol - ... n'importe quel trou du cul peut faire décoller alors n'importe quel petit drone sur l’arrière du champ de bataille. On notera d'ailleurs que ce genre de tactique ... déployer des moyens sur l’arrière de l'ennemi ... était déjà la norme dans les modèle de confrontation du PaVa ... C'est encore plus problématique aujourd'hui parce que les moyens déployable peuvent être bien plus nuisible qu'auparavant - une équipe de casse couille avec une palette contenant une dizaine de drones kamikaze ... pourrait être infiniment plus nuisable qu'une section de spetsnaz avec juste quelques ATGM -
    4 points
  12. Dans la victoire ou la défaite, il n'y a pas que la qualité du matériel qui compte ... sa doctrine d'emploi et les qualités/compétences de ses servants peuvent toujours faire la différence.
    4 points
  13. Tu as beau avoir le meilleur char, s’il est en 1 contre 5, malheureusement il ne pourra rien faire. On avait également la meilleure marine, mais on a décidé de la couler. Bref on va pas remuer le couter dans la plaie, on se l’ai enfoncer bien assez profond.
    4 points
  14. On était beaucoup à se dire que les Britanniques ne seraient pas assez stupides pour quitter l'UE.
    4 points
  15. Alors ça dis donc, c'est fou ! On découvre que les allemands tentent de s'approprier des briques technologiques sur notre dos. Qui était en mesure d'anticiper pareil comportement de leur part ? Chuuutttt ! On découvre qu'une collaboration autour d'un avion de chasse avec une autre puissance est problématique (alignement des besoins, protection des secrets industriels, partage du travail) et qu'on risque finalement de devoir faire cavalier seul. Cela aussi c'était totalement imprévisible, c'est pas comme si cela s'était déjà produit par le passé... Dans le prochain épisode, le gouvernement français découvre l'eau qui mouille. A ce rythme là, qui sait, ils finiront peut-être par découvrir la notion de souveraineté ?!? Nan, je déconne !
    3 points
  16. Ayant, enfin, (au bout de 18 mois) pu récupérer la quasi totalité du contenu de mon précédent ordinateur crashé, j'ai retrouvé certaines de mes archives et où je les avais récupérées : le dessinateur Alain Ratinaud (qui avait illustré l'article du Fana sur les Dassault tri-soniques) avait laissé trois schémas sur le site SecretProjects en ce qui concerne la série "L" (avions motorisés avec des versions du SNECMA M53), en l'occurrence des biréacteurs à géométrie variable ("W") assez semblables (ils ressemblent, en gros, au deux Dassault G8 qui voleront quelques années plus tard) : LW1-42, LW1-42-02b et LW2-47-02b. Sachant que le biréacteur LZ1-43 de la même série "L" (donc moteurs M53 également), mais à ailes delta, était : "capable de pointes de Mach 3,5, d'un temps de montée à Mach 3,2 et 16 500 m de 5 à 6 minutes, avec poursuite à Mach 3,2 de 10 minutes", leurs performances devaient être approchantes (je n'ai, pour l'instant, jamais réussi à trouver l'explication du "1" et du "2" pour cette série "L") : Si je retrouve d'autres précisions ou si je trouve d'autres dessins/schémas, je vous les communiquerai.
    3 points
  17. Le plus amusant dans cette histoire est qu'une décision française unilatérale de se retirer des deux programmes allémano-français, serait vue comme une démonstration de confiance et de force, y-compris par les clients éventuels de nos matériels.
    3 points
  18. Nouvelle du sympathique PUCARA argentin : L’Argentine avance dans la certification du Pucara Fénix ! http://psk.blog.24heures.ch/archive/2021/02/14/l-argentine-avance-dans-la-certification-du-pucara-fenix -870559.html La modernisation du « Pucara » en « Phoenix » comprend : le remplacement des deux turbopropulseurs Turbomeca Astazou de fabrication française par des turbopropulseurs Pratt & Whitney PT6A-62. Les hélices à trois pales de l’avion seront remplacées par des hélices à quatre pales du fabricant Hartzell. L'avion bénéficiera de nouveaux équipements ISR, tels qu'un capteur multispectral, un indicateur de cible laser et un radar à ouverture synthétique. De nouveaux équipements de communication seront également installés, notamment un modem de données par satellite. Cette modernisation à la fois technique et tactique de l’avion est une résultante des maux dont souffre aujourd’hui la FAA avec un budget austère et toujours limité par l’embargo britannique. Il a donc fallu penser de manière créative et réadapter un ancien guerrier en fonction des besoins actuels.
    3 points
  19. Oui, mais plus en Angleterre, depuis que le gouvernement anglais vient de bannir la chaîne CGTN : Enfin presque. Ils ont fermé la porte, la télévision, mais oublié la fenêtre, internet, youtube.
    3 points
  20. Voici un bel article bien s*ce-b**le dans la presse américaine Forbes https://www.forbes.com the-five-most-important-facts-about-the-f-35-fighter je copie juste les 5 arguments ainsi que la petite phrase de fin... […] It really is invisible to enemies. It is more than a fighter. The cost of each plane has fallen steadily. Many U.S. allies have committed to the program. The domestic economic impact is huge. Companies engaged in building F-35 contribute to my think tank. Traduction par deepl.com Il est vraiment invisible pour les ennemis. C'est plus qu'un simple combattant. Le coût de chaque avion n'a cessé de baisser. De nombreux alliés des États-Unis se sont engagés dans ce programme. L'impact économique national est énorme. Les entreprises engagées dans la construction de F-35 contribuent à mon groupe de réflexion.
    3 points
  21. Et encore car comme vous le dites il n' y a aucune compétences supplémentaires du côté allemand pour les blindés. Il n' y a donc aucune raison d'un partage autre que 50/50. Et en étant légèrement cocardier on pourrait avancer que le Leclerc est un char technologiquement plus avancé que léopard 2 nous donnant de fait une avance substantielle dans le développement de blindés et exiger un découpage 60/40. . . Mais la déclaration hallucinante de Goulard en 2017 alors qu'elle était une éphémère ministre des armées sur la nécessité que la France abandonne des pans entiers de savoir faire industriels pour faire L'Europe grande encore ( et ça osait se moquer de Trump ensuite ) n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd. Avec une telle invitation guère étonnant que les allemands se jettent comme des rapaces (on les changera jamais) Pourtant tout le monde pourrait comprendre l'argument " 1 euro investi dans la défense rapporte en moyenne 1,2/1,4 euros. Tout le monde, surtout depuis la crise du Covid, pourrait comprendre la nécessité de posséder sur le sol national les usines pouvant équiper notre armée. Bref avec des arguments justes, de bon sens ( qui ne demandent pas un Bac+8 en stats avancé et bidouillages en tout genre) tout le monde pourrait saisir la nécessité et l'INTERET d'une défense puissante. On va éviter de trop rentrer en politique "politicienne" mais c'est là qu'on voit que les "opposants" de Macron (MLP et Mélenchon pour ne pas les citer) sont des pipes complètes. . .
    3 points
  22. Peu de français y comprennent quoi que ce soit ... Pour la grande majorité ... Moins y a de budget de la Défense, plus + on distribue dans le social etc... , moins - y a d'impôts à régler etc ... moins de dette à rembourser etc ... Franchouillards quoi ! Donc, non ! à mon avis décision avec ou sans les allemands : à ne pas trop diffuser hors cercles initiés !
    3 points
  23. Pour tuer le débat on ne s'y prendrait pas autrement. Pendant ce temps ca discute à l'assemblée sur une loi qui s'oppose au séparatisme. Pas entendu que c'était à destination des gentils asiatiques. Mais j'ai peut être raté quelque chose. La politique de l'autruche ne fait que repousser le problème. En l'aggravant.
    3 points
  24. Le problème c'est qu'on a déjà une faiblesse contre la menace aérienne classique au niveau des moyens de défense anti aérien... Et ça vaudra aussi pour les drones à un moment donné. Mais le risque majeur sera toujours justement les phases de concentration des forces, et si on a pas la maîtrise totale du ciel ou de la capacité à détruire ou rien que déjà d'empêcher l'artillerie d'en face de pouvoir frapper à sa guise, on ne fera que subir l'adversaire là où au contraire c'est à nous de lui compliquer la donne en ayant le dessus et en lui compliquant la vie pour nous détecter, nous frapper. Pour l'artillerie, c'est sa mobilité qui lui sauvera la mise, sa capacité de dispersion tout en étant réactive pour appliquer ses feux à n'importe quel moment . Bien évidemment, cela ne veut pas dire qu'il ne faudra pas pour autant améliorer la défense sol-air contre les avions, hélicos et les drones, mais il faudra forcément être toujours apte à être très mobile, à se disperser, réactive et apte à appliquer des feux à tout moment. Justement à un moment il faudra être apte à gérer tout risque soit pour compenser des manques, soit compenser se que l'attrition causera, que ce soit contre nos capacités sol-air, aérienne même si on a les capacités à un bon niveau, en étant bien équipé et bien doté. De facto si on ne prend pas en compte que l'artillerie est aussi une force de proposition tactique, on la cantonnera à un rôle alors que le but est d'avoir des acteurs qui sont aussi une force de proposition, qu'il soit fantassin, cavalier, sapeur, artilleur, logisticien etc... Voilà mon humble analyse sur le sujet.
    3 points
  25. Semblable à l esprit humain jamais de machine pensante tu ne fabriquera (Séréna Butler, Dune)
    3 points
  26. Ce n est pas tant le nombre mais plutôt le militantisme exacerbé d une minorité de migrants qui pose problème face aux valeurs républicaines, c est assez visible dans l éducation nationale qui est tétanisée par les extrémistes (islamistes en particulier). La Turquie joue beaucoup cette carte (ainsi que les pétromonarchies) cela permet de faire oublier aux turcs leurs problèmes économiques.
    3 points
  27. Sauf que ça cest un fantasme. En France la population immigrée (nationalité française ou non) cest un peu moins de 10 %. Et les grandes vagues d'immigration (espagnoles, italiennes, maghrébines) ne sont pas prêtes de se renouveller. En plus dans ces moins de 10 %, une grosse part est parfaitement intégrée en ayant parfaitement accepté les valeurs occidentales (certains son des migrants... occidentaux). Ce qui fout le bordel c'est une minorité sur laquelle il faut rester vigilant ou sévir oui. Mais les démocraties occidentales submergées par des vagues d'immigration, c'est le fond de commerce de Le Pen et consorts mais ce n'est pas la réalité. https://www.insee.fr/fr/statistiques/3633212 https://www.cairn.info/revue-population-et-societes-2019-2-page-1.htm
    3 points
  28. En fait, le parallèle qui me trotte dans la tête, avec toutes ces remises en cause successives au Bundestag, est celui du rachat des sous-marins suédois par une société allemande. Avec à la clé le démantèlement de leurs capacités et la nécessité pour la Suède de devoir les racheter en urgence pour sauver leur savoir-faire. On comprend de mieux en mieux pourquoi les GiBi ne voulaient pas d'eux pour un futur avion de chasse ...
    3 points
  29. Ca sera LE problème de l'occident du 21eme siècle. Des populations qui refusent les règles du pays hôte mais qui en exigent la totalité des avantages. Et ils ont des soutiens...
    3 points
  30. Amusant cette sortie, alors que les pays d'Europe Centrale s'équipe de F-35 juste pour pouvoir garder des bombes nucléaires gravitaires sur leur territoire... Ce que je n'aime pas avec les pacifistes, c'est qu'ils pensent que tout le monde l'est, et le jour où un fou arrive aux manettes d'un pays voisins, ils se retrouvent à poils avec leurs colliers de fleurs. Les armes nucléaires sont efficaces dans un équilibre de la terreur et de sanctuarisation du territoire, et c'est déjà ça. Demandons à l'Iran si elle n'aimerait pas avoir quelques têtes pour les protéger de voisins proches ou lointain... Demandons à Kim si il n'est pas tranquilou des velléités US maintenant... Après c'est sur, il faut avoir la volonté de les posséder, de les moderniser, et accepter la responsabilité de s'en servir. Un site RU, certes hors pays de Galles ou Angleterre, je propose les Malouines. Ca fera pas chier les voisins civils, et en plus avec la base militaire qu'ils construiraient, l'Argentine n'essaiera jamais de choper à nouveau les îles...
    3 points
  31. Il y a urgence à travailler sur un plan B en parallèle, sans les allemands, et de le faire savoir, même si je souhaite que le scaf/NGF aille jusqu'au bout. Comme tout est rapport de force, il faut leur faire comprendre que nous sommes aussi capable d'avancer sans leur argent et ils se calmeront
    3 points
  32. Aujourd'hui, la France en est à 4 000 000 de premières doses injectées et 750 000 secondes doses administrées ... Compte tenu des livraisons prévues, malgré le creux annoncé, les 3 250 000 deuxièmes doses en attente seront bien administrées dans les 3 semaines qui viennent. On n'a, aujourd'hui, qu'un retard que de 200 000 doses par rapport au nombre de primo-injections qui avaient été faites au 24 janvier, et ce retard n'est pas un problème puisque c'est sur le délai idéal de 3 semaines entre les injections, sachant qu'on peut étaler jusqu'à 6 semaines, au max, sans prendre de risque sur les préconisations du laboratoire. Ca parait toujours trop lent aux yeux de ceux qui attendent (dont je suis), mais il faut quand même reconnaître que le plan de vaccination est globalement dans les clous de ce qui était annoncé début janvier, voire même un peu en avance - et qu'il était prévu qu'il accélère au fil du temps.
    2 points
  33. Après je me demande si on n'est pas en train de penser 2040 avec nos concepts de 2020 : quand on voit tous les projets de drones ayant aussi pour but de faire du Air-Air, il n'est pas sur que le NGF de 2040 sera forcément comme on l'a envisagé au Bourget...
    2 points
  34. 2 points
  35. https://www.meta-defense.fr/2021/02/15/scaf-mgcs-pourquoi-lallemagne-va-t-elle-trop-loin/ Mais dans ce jeu, il n'y a pas que Mme Merkel qui a des échéances électorales : Acter d'une situation impossible et se drapper dans la nécessaire protection de nos intérêts souverains pourrait aussi être un plus électoral en France.
    2 points
  36. Mais est-ce seulement son rôle ? Est-ce à elle de corriger une société inégalitaire par choix politique et sociétaux (libéralisme, mondialisation, individualisme...) ? C'est comme mettre le feu à sa maison et après se plaindre que les pompiers ne l'éteignent pas assez vite. Ne fais pas semblant de ne pas avoir compris de quelle problématique on parlait, en remplaçant le sujet par un autre et en faisant diversion avec de l'humour.
    2 points
  37. Pour filer la comparaison, il me semble qu'ils sont aussi en train de tenter le coup avec la composante blindée Rosbeef en profitant des gaucheries locales : se placer comme l'unique acteur qui vaille sur le Vieux-Continent (dans le monde) et ainsi participer à l'achèvement des quelques capacités anglaises restantes en la matière. Char de combat anglais et sa BITD enterrés.
    2 points
  38. Il y a les bons et les mauvais chasseurs immigrés, l’assimilation prend toujours du temps et n’est pas linéaire, et il est tout à fait entendable que des personnes originaires d’un pays se constitue en groupe de pression et ait ses relais d’opinion. La ligne rouge, c’est la légalité. Pour tout le monde, Turcs ou Arméniens, ou Sénégalais, etc. La communauté asiatique par exemple a la réputation de peu se mélanger et de garder des liens forts avec le pays. Quel problème si ce faisant elle importe aussi ces organisations maffieuses et encourage l’immigration ? C’est affaire de police et de temps. Les difficultés françaises tiennent plus à l’état de nos banlieues, et si tu connais quelques gaulois bien de chez nous qui poussent là bas, c’est pas toujours plus jojo. Ajoutons au constat une société inégalitaire où l’Ecole notamment joue mal sont rôle d’egalisateur des chances : les situations s’enkystent, c’est très grave. Tu crois que les « gilets jaunes » étaient/sont de quelle couleur de peau ? Et bien cette référence aux gilets jaunes doit aider à comprendre que la société doit autant être celle des jaunes, bobos, immigrés, toi, moi, et pas dans la désignation d’un ennemi intérieur qui ne sera jamais où tu le crois mais que chacun voit à sa porte : l’immigré, le bourgeois mondialisé, le zadiste pacifique, le musulman, le fonctionnaire... La liste est infinie des boucs émissaires rien que sur ce forum. Eh oui, p’être pas «pas d’amalgames », mais un peu de finesse dans le constat. Parce que ça ne va pas fort, alors autant éviter de se jeter sur les solutions faussement évidentes (et qu’on ne sait pas mettre en œuvre tous autant qu’on soit), et commençons par mieux faire l’ecole, l’urbanisme, la police et la justice, tous secteurs fondamentaux mais massacrés.
    2 points
  39. Y'a pas que dans l'Est que c'est le bordel : https://www.leparisien.fr/societe/variants-cas-contacts-fermetures-de-classes-lallegement-du-protocole-sanitaire-a-lecole-irrite-les-syndicats-15-02-2021-CVGMOMQOLFHWLEJKUE52B3ZS7E.php#xtor=AD-1481423552 Le protocole change toutes les semaines. On a vraiment comme tu dis l'impression que personne ne veut avoir de responsabilités, donc ça dépend des IA, des chefs d'établissement et des familles. Comment dans ces conditions savoir ce qui se passe vraiment puisqu'on change de modèle de thermomètre toutes les semaines ?
    2 points
  40. En 2003, plus des trois quarts des Polonais étaient contre une intervention militaire en Irak. 16 pour cent des répondants ont déclaré leur soutien à l'intervention. Il a également été demandé aux répondants qui ne se sont pas fermement opposés à l'intervention s'ils soutenaient la participation de soldats polonais à la guerre en Irak. Il s'est avéré que la plupart des personnes interrogées faisaient dépendre la participation des troupes polonaises du possible consentement de l'ONU à l'intervention (33%), ou s'opposaient complètement à l'envoi de soldats polonais (36%). 12 pour cent des répondants ont déclaré leur soutien à la participation de soldats polonais, quelle que soit la position des Nations Unies. https://www.bankier.pl/wiadomosc/Ponad-trzy-czwarte-Polakow-przeciwko-interwencji-w-Iraku-674293.html Naturellement, après être intervenu auprès de chaque soldat perdu, le soutien a diminué. Environ 15 000 soldats polonais sont passés par l'Irak au cours des cinq années de la mission. Près de 30 Polonais sont morts pendant cette période - dont 22 soldats, trois anciens militaires employés par des sociétés de sécurité étrangères, deux journalistes de TVP et un officier du Bureau de la protection du gouvernement. 116 soldats polonais ont été blessés. Au cours de 10 équipes de contingents polonais, 88 000 patrouilles et convois ont été effectués, 3 millions de véhicules ont été inspectés et plus de 3,6 millions de bombes non explosées et de restes de guerre ont été détruits. Le reste de la mission comprend également plus de 3 000 projets de reconstruction de l’Iraq pour un montant total d’environ 172 millions de dollars et la formation d’environ 31 000 Iraquiens des forces de sécurité locales. Le coût du maintien du contingent militaire polonais en Irak, financé sur le budget de l’État, s’est élevé à plus de 800 millions de PLN au cours des cinq prochaines années. L'implication de l'armée polonaise dans la mission en Irak est une période de changements très intenses. L'Irak "forcé" réorganisation du personnel, des structures, du système de formation et des équipements. L'expérience irakienne est devenue cruciale pour la mission en Afghanistan. https://www.wprost.pl/kraj/173557/rok-temu-polacy-wyszli-z-iraku.html Le contingent polonais en Irak en 2003 a été créé pour les besoins d'une mission de stabilisation de type ONU et non de combat. Il n'y avait ni hélicoptères d'attaque, ni véhicules blindés, ni pelotons de combat bien entraînés. Personne n'a remarqué que l'armée du Mahdi, une formation paramilitaire radicale fondée par le pasteur chiite Muktada al-Sadr, se formait dans la zone de responsabilité polonaise depuis quatre mois. Six mois plus tard, ce sont les rebelles de cette organisation que les Polonais devront mener le combat le plus dur. http://www.polska-zbrojna.pl/home/articleshow/27968?t=Wojna-w-swietym-miescie-czesc-pierwsza
    2 points
  41. Je ne parle pas de gens qui ont la nationalité française et/ou belge, mais de gens qui ont des origines extra-européennes, même si nés en Belgique. Les enfants turcs dont je parlais plus haut (qui parlent à peine français et ne sont pas pressés de l'apprendre) sont nés en Belgique et ont la nationalité belge. Sont-ils pour autant européens, avec un sentiment d'appartenance à une culture européenne ? En France, même chose pour le reste de l'immigration extra-européenne, papiers français ou pas. Et là, on dépasse sûrement les 10% de la population, surtout dans certaines régions/villes... Bon, là encore le sujet est glissant, et pourtant, impossible de parler de la Turquie sans l'aborder, tant cette diaspora est un levier de pouvoir de la Turquie. Je ne sais pas quels moyens sont possibles pour la contrôler, surveiller...
    2 points
  42. On peut aussi ajouter de l'expérience réelle pour les allemands ( Espagne et surtout Pologne ), permettant d'avoir des RETEX
    2 points
  43. Le vaccin fonctionnera effectivement ici comme un rappel, relançant le système immunitaire déjà activé lors de la primo infection avec en plus l'avantage de réactiver une partie orientée et plus optimale de la réponse plutot que de réactiver toute la réponse contre tout le virus (y compris des zones qui si elles sont ciblées ne gènent en rien le développement viral) Par contre ca ne marche pas contre des variants si l'immunité initiale est contre des souches non mutées En ce qui concerne la gravité des réinfections, ca semble être assez commun et peut être lié à la tempête immunitaire. L'équilibre est fragile entre une réponse trop faible, une réponse efficace et une réponse réactivée qui va trop loin et bascule en dommages pour l'organisme
    2 points
  44. 1) Le chiffre précis n'est pas disponible. Ca irait de 8 à 15% avec un consensus qui tourne plutôt autour des 12%. Mais on ne trouvera pas je pense de donnée incontestable sur le sujet. 2) Les vagues espagnoles, italiennes, polonaises sont intégrées. On ne parvient plus à les distinguer tant ils se sont assimilés (hormis le patronyme). Par exemple Ils n'appellent plus leurs enfants Luna, Enrico, ou Andrzej, et parlent un français parfait. Mais ca n'a pas été facile ! lire le très bon livre de Cavana : "Les Ritals". 3) Plus récemment mais en moins massif : les boat people. Insérés, intégrés, on n'en entend plus parler. 4) Il y a une vague en cours : C'est 300 à 400.000 immigrés qui entrent sur le sol Français par an. Majoritairement d'Afrique. Via le regroupement familial, via les demandes de naturalisation et aussi de manière illégale.
    2 points
  45. 2 points
  46. BOn artticle ce matin dans la tribune. Les espagnols n'ont plus d'argent pour le MALE RPAS. Indirectement on peut se dire que ca va pas être simple pour le SCAF dans ces conditions.
    2 points
  47. Avec le passage au 140 mm, on arriverait au diamètre du MMP : effet d'aubaine pour pouvoir le tirer via le canon comme possiblesur qq tank russes et chinois ? Un argument de plus pour le 140 mm Versus 130mm ?
    2 points
  48. Avec les desiderata allemands récents sur le Scaf, on pourrait en miroir avoir une réponse du berger à la bergère, et envisager un démonstrateur français comme ce projet de char de 45t ? Et même en n'ayant pas l'air de se fâcher... juste pour nos besoins exports (et pour éviter d'être des sous-utilisateurs de dérivés du Leo comme cela sera le cas avec L'E-MBT...) http://www.opex360.com/2021/02/13/fin-du-scaf-lindustrie-allemande-veut-son-propre-demonstrateur-davion-de-combat/
    2 points
  49. Je viens de terminer "Pêcheur d'Islande" de Loti, un très beau classique que je ne peux que vous conseiller
    2 points
  50. Je n'ai pas entendu dire qu'un F-35 aurait copié les Typhoon en se posant avec le train partiellement rentré, mais je ne suis pas au courant de tout... ----> [ ] Eurofighter, c'est le bonheur
    2 points
×
×
  • Create New...