Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 05/01/2021 in all areas

  1. Aviation News a publié un article de HP Grolleau sur le Rafale et @Bon Plan l'a gracieusement partagé. Il y a un résumé de l'état actuel du programme, et plein d'infos sur les standard F4 et F5. Un peu petit résumé rapide: F4.1: - certifié en 2022, livraisons début 2023 - viseur de casque - nouveaux écran, tactiles, avec une meilleure résolution pour afficher l'imagerie du Talios - nouvelle voie recherche/grand champ sur l'IRST - updates des modes radars (GMTI et SAR avec plus de résolution) et Spectra (comme à chaque standard en fait) - AASM 1t - Scalp RMV (plus résistant au brouillage GPS et aussi tirable depuis plus haut) F4.2: - certifié fin 2024, livraison 2025 - routeur/serveur cyber centralisé - tablette de cuisse pour pouvoir charger des nouvelles applis sans toucher au système de l'avion - SATCOM - liaison intrapatrouille qui, comme je le soupçonnais, n'est pas directionnelle, la résistance au brouillage et le LPI étant obtenus par l'utilisation des technos de CONTACT. On attend un standard OTAN sur les liaison directionnelles en bande Ku pour en développer - Galileo - nouvelle voir identification/petit champ sur l'OSF, cette fois en infrarouge pour pouvoir fonctionner de nuit, contrairement à la voie TV actuelle - updates Spectra/RBE2 (bis repetita) (je pense qu'il y aura probablement TRAGEDAC pour faire du multistatisme ou du DTOA avec la liaison intrapatrouille, même si elle ne sera pas super haut débit, on devrait commencer à pouvoir des choses intéressantes et ça devrait suffire à synchroniser des horloges et établir des positions relative en 3D de façon précise) - brouilleur RF stand-in propulsé éjectable depuis le puits des contremesures - brouilleurs RF éjectables (c'est un projet séparé du brouilleur propulsé, ça correspond au brouilleur largable avec des petites ailettes aérodynamiques qu'on avait vu passer il y a un moment et dont le nom m'échappe) F5: - introduction après 2030 - panneaux latéraux multi-fonction GaN, qui seront essayés en vol avant 2025. Je pense que le F4.2 a des modifications dans le nez pour laisser des réserves de volumes/puissance/refroidissement pour les nouveaux panneaux et que c'est pour ça qu'on essaye de revendre des Rafale d'occasion, pour augmenter la flotte d'avions compatibles) - FC/ASW - ASN4G (même si c'est pas dans l'article) - probablement je pense liaison intrapatrouille directionnelle, commune avec le SCAF
    11 points
  2. A ce stade d'une négociation, plus grand chose ne peut être discuté au niveau des équipes. Personne ne lâche l'affaire (les équipes de négociations se sont de part et d'autre beaucoup investies dans le deal et il y a ce sentiment généralement partagé que l'on ne peut avoir fait tant d'efforts pour rien) mais chacun est allé au bout de son mandat et les lignes ne bougent plus. Il faut aller au bout de ce sentiment d'impasse pour que le sujet finisse par remonter au niveau du dessus. Et à ce moment-là, c'est les tripes des décideurs qui parlent et c'est souvent le rapport de force (qui a le plus besoin de faire le deal) qui est l'arbitre au final. Si vous vous souvenez bien, on était arrivé dans cette situation de "blocage" avec des délais successifs et une grande incertitude sur la conclusion de deal à la fin des négociation du Brexit. Et au bout du bout, c'est Johnson qui avait lâché l'affaire (sur la pêche, sur les services financiers...) car il avait plus besoin d'un deal (même imparfait) que l'UE qui avait (contrairement aux idées préconçues) tenue sa ligne. Ici, il va falloir voir qui entre Angela Merkel, Armin Laschet et Emmanuel Macron aura le plus besoin de ce deal. Est-ce que l'Euromale est un renvoi d'ascenseur suffisamment important de la CDU à la CSU (sur le territoire duquel se trouve la plupart les usines et bureaux d'étude aéronautique et défense) en échange de leur loyauté ? Angela Merkel souhaite-t-elle terminer son règne avec une décision forte ? Au contraire, Macron voudra-t-il accrocher cet accord qu'il a voulu à son tableau de chasse pour 2022 à tout prix ? Je sais que certains sur le forum ont peur que Macron soit celui qui finisse par lâcher (bien que ne soit pas vraiment ce qu'il a démontré comme caractère lors des dernières crises sociales du pays...). Mon pronostic perso c'est que cela ne sera pas le cas car objectivement Airbus Germany et MTU ont plus besoin de ce deal maintenant que Dassault/Thalès/Safran. A la fin, ce sont les positions de force qui finissent par parler. Si le SCAF ne se fait pas cette année, Macron peut dire sans se déjuger qu'il a fait son maximum, lancer dans la foulée un plan B et se faire applaudir à la fois par les pro-européens et les souverainistes. Si l'Allemagne laisse passer cette opportunité, il n'y aura pas de plan B pour eux avant l'année prochaine (puisqu'il faudra négocier quelque-chose de nouveau dans le futur accord de gouvernement) et Airbus, Hensold/Leonardo beaucoup d'autres vont se retrouver sans rien à court terme et peut-être rien à moyen-terme selon la majorité qui sortira des urnes.
    9 points
  3. Raaaaah p*tain, ne le lance pas là-dessus: on va s'en manger pendant 3 pages
    7 points
  4. On en revient donc toujours au même point : on cherche a marier des acteurs qui ne jouent pas dans la même ligue depuis des décennies. Le retard à rattraper en Allemagne dans l'aviation de combat est trop important pour que la France ait quoi que ce soit à y gagner en montant ces partenariats. Ce que fait l'Allemagne de manière bien peu discrète sur le spatial devrait être suffisant pour que nos décideurs comprennent les réelles intentions allemandes. Il semblerait que ce ne soit pas le cas. Comment l'Espagne peut elle récupérer 33% de charge NGF, la production de la tubine basse pression, la tuyère, le radar, l'optronique avec Indra tout en ayant été insignifiante dans l'histoire de l'aviation de combat ces 70 dernières années ? Juste expliquez-moi parce que je suis encore sous le choc de l'annonce sur la motorisation. C'était une bonne blague il y a encore un mois, là je suis en panique.
    6 points
  5. Mais si. Il suffit d'accepter que ce jour n'arrivera jamais.
    6 points
  6. 5 points
  7. Je vais bruler un cierge à Lourdes en espérant que tu est raison... Car, pour moi, cet affaire ressemble de plus en plus à une tentative hispano teutonne de braquage de savoir faire français en matière de conception d'avion de combat.
    5 points
  8. ...Mais tu préférerais quand même un Su-57 made in Suisse avec des moteurs de F-22 et entièrement recouvert de photos de skieuses olympiques coréennes.
    5 points
  9. Les antennes latérales ça étend "juste" la couverture angulaire et éventuellement la portée grâce au GaN, mais tu peux déjà faire du multistatisme avec les récepteurs Spectra en notant les temps d'arrivée d'un pulse sur les différents avions de la patrouille et en en déduisant la position de l'émetteur. Ca demande juste une connaissance fine des positionnements relatifs et une bonne synchronisation des horloges. Ou laors tu peux te servir des RBE2, en recevant les pulse émis par un des avions de la patrouille. Comme tu peux partager les paramètres du pulse par la liaison intrapatrouille, les récepteurs peuvent être configurés correctement et tu as pas de problème de faire du LPI contre toi-même. Il faut les mêmes conditions de synchro qui sont aussi fournies en mesurant le temps d'aller-retour de la liaison intrapatrouille.
    4 points
  10. Projection par A 3330 d'une nouvelle compagnie pour le RIMA Pacifique et du personnel en renfort en polynesie avant la projection de grande ampleur qui décollera en juin de métropole pour rallier Tahiti Un navire affreté va aussi arriver dans 10 jours avec du materiel de soutien des VT4 des PVP des camions, des engins incendie pour les pompiers de l'air, des camions citernes du SEO, des containairs de logement modulaires, et pour le soutien Rafale sans oublier un Radar Mobile Aladin qui restera sur place. 4 Rafale 2 MRTT et un A 400 sont attendu en Juin sur l'ile. Un centre de vacance a été loué pour effectuer leur quarantaine COVID
    4 points
  11. Assieds-toi bien parce que je te rappelle que l'Espagne est le lead sur le pilier furtivité. Oui tu sais la furtivité, ce domaine ou la France a fait voler le Neuron, l'Allemagne a le démonstrateur LOUT au sol, et l'Espagne a ... euh bah absolument rien au fait.
    4 points
  12. Trappier ayant clairement dit que partager le background en matière de propriété intellectuelle est une ligne rouge, et Parly ayant fait des déclarations dans le même sens, je pense qu'on ne va pas céder sur ce point. Même Macron ne peut pas forcer Dassault à partager l'IP, qui est la propriété de l'entreprise et sert aussi à la compétitivité de la gamme civile. On n'est pas complètement naïfs non plus, si on file notre savoir-faire en matière de conception d'avion de combat juste pour le démonstrateur du NGF, dans 5 ans l'Allemagne va dire "merci c'était bien ce démonstrateur mais maintenant on va faire notre propre programme en national sur la base des infos que vous nous avez données".
    4 points
  13. Donc c'est finalement une bonne nouvelle cette intransigeance allemande. Les allemands jouent une partie de poker en faisant croire qu'ils sont en position de force car ils estiment que la France n'a que l'allemagne comme partenaire crédible pour mener ce projet ambitieux à terme (ils ont en partie raison car excepté les britons, les allemands et dans une moindre mesure l'Italie, y a personne et comme les britons et les italiens sont dans le Tempest) Sauf que Dassault, Thales, SAFRAN ne vont pas offrir 60 ans de savoir faire au premier "partenaire" venu sachant qu'ils n'ont pas toujours été les partenaires les plus fiables du fait de certains ego industriels nationalistes et de promesses non tenues... J'ai l'impression qu'ils voient la France comme un pays industriellement à la dérive (c'est en partie vraie aussi) et qu'ils pensent que Macron est prêt à tout par idéalisme européen et qu'il va finir par céder sur tout les points importants pour sauver le "soldat SCAF" Sauf que Dassault, Thales , Safran ont aussi leur relais et lobbyiste au sein du gouvernement, du sénat de l'assemblé nationale et que les intérêts vitaux de la nation sont en jeu dans ce projet donc , tôt ou tard, on va dire stop ! Et qu'il existe un autre plan ...
    4 points
  14. F16, F22, F35, F18, Rafale, Gripen ... Etc
    4 points
  15. Et je ne trahirai pas un secret en disant que ce plexiglas n'en est pas mais est, en fait, une vitrocéramique.
    3 points
  16. Covid-19. Une entreprise française planche sur un vaccin universel https://www.ouest-france.fr/sante/vaccin/covid-19-une-entreprise-francaise-planche-sur-un-vaccin-universel-35b44b0c-a9cd-11eb-82b0-b4a8260e4a53 Voilà une autre touche d'optimisme.
    3 points
  17. Du point de vue Allemand c'est du gagnant gagnant :soit il font le SCAF avec la France en décidant de tout et en prenant le savoir faire, soit il achètent américain comme le bon toutou habituel avec le parapluie protecteur qui va avec. Il n'ont rien à perdre. La vraie question est de savoir jusqu'ou est prêt la France à s'abaisser au nom de cet idéalisme européen qui n'existe que dans l'esprit des dirigeants français. Et j'ai bien peur qu'ils soient prêt à toutes les compromissions sur le dos de la nation.
    3 points
  18. Votre seigneurie est bien bonne envers la plèbe ...
    3 points
  19. Les allemands ont fait bouger les lignes qui soit-disant devaient rester immuables. Et ils continueront de le faire. On ne peut pas être "européen" dans ces conditions. Juste le nationaliste de quelqu'un d'autre. Ce n'est pas une inversion accusatoire. L'inversion accusatoire c'est merkel qui se l'est permise. J'espère que les français impliqués dans ces non-projets qui ont aussi in fine pour but de les détruire eux humainement, de les priver de leurs emplois, de leurs perspectives professionnelles, etc, sauront saboter consciencieusement le travail si jamais ça devait se faire. Que les responsables boivent la coupe jusqu'à la lie. Je n'ai, jusqu'ici, toujours pas compris ce que la France gagnait à faire partie de ces programmes à dormir debout.
    3 points
  20. J'avais déjà donné je pense ma vision de la force aérienne suisse. Une vingtaine de Sukhoi Su-57 pour la haute intensité. J'aimerais surtout qu'ils puissent emporter des missiles de croisière et délivrer leurs tirs en territoires ennemis, rapidement et discrètement ; Une trentaine de MiG-35 polyvalents, aptes à toutes les missions (air-air, air-sol...) relativement "rustiques" ; Quelques appareils ultra-rapides, pouvant monter vite et très haut et frapper de loin. Éventuellement même avant que l'adversaire ait franchi les frontières suisses, car la Suisse n'étant pas très grande, il n'y a pas de profondeur stratégique. Pourquoi pas quelques (une dizaine ?) de MiG-31M ? Je me souviens que les écolos et socialistes suisses voulaient un avion léger. Je n'en vois pas l'intérêt, mais pour des raisons politiques (leur faire plaisir en somme), je consentirais à l'achat de quelques M-346.
    3 points
  21. Sauf que ce n'est pas a proprement parler de la dépenses publiques mais des transferts. Après on peut se réjouir qu'en 1970 l'espérance de vie n'était que de 67 ans contre 80 ans aujourd'hui... On peut aussi se réjouir qu'on soigne les gens là où avant ils mourraient etc. Mais disons que c'est particulièrement à courte vue.
    3 points
  22. La Suisse ne souhaite pas se doter d’une version « suissisée » car c’est beaucoup trop cher. Elle veut se doter d’un appareil « sur étagère » et ne souhaite pas se lancer dans une aventure technologique qu’elle n’est pas certaine de maitriser et qui ne peut qu’engendrer d’importants surcoûts. « L’affaire des Mirage » transformés à l’extrême, avec certaines modifications parfaitement justifiées et d’autre beaucoup moins, a été une leçon douloureuse. Plus tard, lors de l’achat des Tiger, seules des adaptations minimes ont été faites. Ces « helvétisations » ont portées sur : l’installation d’un système anti blocage des roues afin qu’il puisse opérer à partir de pistes verglacées ou partiellement enneigées, le montage d’un poste radio supplémentaire, la mise en place d’un IFF et quelques petites modifications afin de faciliter la manutention dans les cavernes. Pour le Hornet, c’est un peu la même chose qui s’est passée. Lors de son acquisition, l’avion n’a été que très peu modifié par rapport à la version en service dans la Navy. La Suisse a tout de même souhaité se doter de la version améliorée du moteur F404 qui en fonction des conditions d’utilisation conférait à l’avion une poussée supérieure de 10 à 20 % par rapport aux moteurs d’origine. Elle choisit également le radar APG-73 plutôt que l’APG-65 : Toutefois, dans ces deux cas, l’armée américaine a également choisi ces équipements pour les derniers lots d’appareils dont elle s’est dotée Il ne s’agit donc pas de modifications faites spécifiquement pour la Suisse. Les seules véritables « helvétisations » sont le renforcement du système de fixation des ailes usiné en titane de préférence à l’aluminium (il se dit régulièrement que les Hornet suisses sont les seuls qui soient certifiés pour encaisser 9 G (7.5 G dans la Navy) et la Suisse avait choisi un système d’autoprotection dont ne bénéficiaient pas les avions de la Navy de l’époque. Il me semble d’ailleurs que les Hornet Finlandais ont un standard très proche de celui des Suisses. La somme nécessaire à l’acquisition d’un nouvel avion étant déjà énorme, on imagine que faire des transformations qui diffèreraient de ce que veut faire le pays vendeur et ceci avant même sa mise en service, engendrerait des coûts supplémentaires tout simplement inacceptables.
    3 points
  23. "Second best" implique qu'il y en a un
    3 points
  24. Bravo à la Suisse qui reprend la souveraineté totale sur son espace aérien. C'est l'aboutissement d'un projet de 5 ans, car le 8h-12h et 13h30-17h d'avant c'était pas sérieux.
    3 points
  25. Aucune arrière pensée
    3 points
  26. En ce qui concerne L’Eurofighter, j’ai lu quelque part (je ne sais plus où), que la version proposée à la Suisse n’était pas la même que celle proposée à la Finlande. Pour les Suisses, ce serait plutôt une version germanisée alors que pour les Finlandais l’avion aurait une ADN nettement plus britannique. Si c’est vraiment le cas, l’Eurofighter ne donne pas une très bonne image et met en évidence la complexité de son programme. Le risque, c’est qu’il y ait une multitude de micro flottes différentes, même entre les pays constructeurs. Pas très pratique le jour où il deviendra nécessaire de faire une MLU avec des standards aussi différents.
    3 points
  27. comme dirait le stroumpf grognon : Moi j’aime pas le marketing sur les armes parce que cela ne doit pas être considéré comme un bien de consommation ... En matière de sécurité, ne parler que de ce qui est nécessaire de dire est une qualité plus importante que de savoir qu’il y a du wifi dans le cockpit du F35 pour pas cher.
    3 points
  28. J'ouvre ce sujet pour parler de tous les canons électromagnétiques (pas seulement les Chinois). Je m'étais vaguement intéressé au sujet il y a quelques années, mais, apparemment, ça n'a pas progressé très favorablement. De mes toutes dernières lectures sur le sujet, les USA avaient eu des problèmes lors de leurs essais (usure accélérée du canon). Depuis, plus rien, sauf quelques éléments sur les canons électromagnétiques chinois, mais ma confiance en les annonces chinoises étant ce qu'elle est (encore pire que les annonces de Vlad le démocrate progressiste sur tout, ou de LM sur le F-35, c'est dire...)... D'où ma surprise en découvrant cet article aujourd'hui : https://www.forcesoperations.com/top-depart-pour-pilum-projet-europeen-de-canon-electromagnetique/
    2 points
  29. C'est le même auteur mais la nouvelle description contredit celle de l'air Fan de 2017. Je ne suis pas sûr que tout soit exact où que l'on comprenne bien les implications. Par exemple l'antenne AESA n'est pas venue avec un changement de Standard : F3O4T en était capable et F3R aussi bien sûr, je pense que F4.2 sera capable des antennes latérales mais qu'il faudra peut être attendre 1 an avant de les installer, en tout cas pas jusqu'à F5. Pour ce qui concerne le multi statisme, on m'a dit plus tard... mais j'espère que vous avez raison.
    2 points
  30. LEA? https://www.air-cosmos.com/article/bourget-2013-de-nouvelles-volutions-du-rafale-prsentes-au-salon-20695
    2 points
  31. Oui. Historiquement, le véhicule, la tourelle et le missile ont été sélectionnés dans divers appels d'offres. Dès le départ, l'intégration de Spike et Hitfist était un problème. Les Italiens voulaient beaucoup d'argent pour l'adaptation et les Israéliens voulaient vendre leur tourelle. De plus, la mission en Afghanistan (plus de 180 véhicules) n'a pas nécessité de capacités antichar. Bien sûr, la saisie de la Crimée a changé la perspective et l'intégration est devenue une priorité. Le ZSSW était initialement un projet du ministère du Développement, qui était une forme de pression sur l'Italie et Israël. En fin devenu l'un des programmes militaires et industriels les plus importants. Hitfist en Afghanistan a montré certaines faiblesses que l'armée voulait éliminer. La version polonaise de la tourelle était légère, faite de plaques d'aluminium. En Afghanistan, avec un blindage supplémentaire, le faible propulsion électrique a échoué. Le chef n'avait qu'un périscope sans stabilisation à sa disposition. Les deux caméras présentes dans Hitfist sont destinées au tireur et l'observation ordinaire met une pression supplémentaire sur la propulsion. Le moment de transition entre la caméra de la tourelle et la caméra du missile était également un problème. Ainsi, la nouvelle propulsion, la construction plus solide et l’optique ont pratiquement fait une nouvelle tourelle. Aucun sens économique. La Pologne a commandé plus que 300 Hitfist-30P et disposera d'environ 900 véhicules Rosomak dans différentes versions. Certains des châssis finis attendent à l'usine, qui doit les avoir produits avant l'expiration de la licence. Il est donc possible de livrer des Rosomaks à de nouvelles unités déjà avec ZSSW. Il y a 90 Rosomaks dans chaque bataillon, dont 62 dans la version BWP (véhicule de combat d'infanterie). Peut-être qu'au debut, ce sera un mélange de différentes tourelles pour fournir des capacités antichar. Uniquement pour le marché local.
    2 points
  32. Ça me semble évident: il faut tuer les vieux.
    2 points
  33. Ben ce sont les spotters qui vont être contents.
    2 points
  34. Bien trop, mais bon, il faut soigner son image.
    2 points
  35. J'ai bien peur qu'il faille attendre la fin de cet idéalisme européen pour se sortir de ce traquenard, cet à dire la fin du mandat de Macron en espérant un successeur plus pragmatique et défenseur des intérêts nationaux. On peut toujours rêver...
    2 points
  36. Pas de changement avec la nouvelle administration américaine https://www.google.com/amp/s/www.timesofisrael.com/biden-reportedly-wont-reverse-trump-recognition-of-western-sahara-as-moroccos/amp/ D'ailleurs African lion aura lieu également au niveau du sahara, l'un des exercices sera la réponse commune à l'attaque d'une milice paramilitaire soutenue par un pays tiers https://www.army.mil/article/242776/plans_underway_for_africas_biggest_military_exercise_in_face_of_covid_19 "The exercise scenario pits this multinational coalition against a state-sponsored and supported paramilitary force with near-peer capabilities. Linked to U.S. European Command's Defender series exercise, African Lion exercise is designed to counter malign activity in North Africa and Southern Europe and increase interoperability between U.S., African, and international partners to defend the theater from adversary military aggression."
    2 points
  37. En faite l'appel d'offre sur 10 ans donne délegation de service public à 2 navires polyvalants pour accomplir les missions suivantes: - Sauvetage Assitance Remorquage aux navires en difficulté. - Capaciter de pomper et d'épandre des produits dispersants avec capacité de stokage à bord d'hdrocarbures récupérés. - Recuperations d'objet flottants à la mer ( containers bois torpilles etc.. ) - Capaciter d'embarquer et de soutenir la section « intervention-engins » (SIE) de la CEPHISMER. Dans le contrat de soutien Marine nationale on est à 11 Navires en 2020 4 Navires Militaires les 4 BSAM Loire Rhone Seine Garonne 4 RIAS remorqueur d'intervention, d'assistance et de sauvetage 3 BSAA ; Bâtiments de Soutien et d'Assistance affrétés (Argonaute le Pionnier et le Sapeur ) Et le nouveau format en 2022 passerait à 4 BSAM + 2 RIAS + 5 BSAA Les 5 BSAA serait plus polyvalents il semblerait également que les 2 RIAS ne changent pas d'affectation ( Brest et Cherbourg ) comme prévu au départ.
    2 points
  38. Je reviens rapidement sur le remplacement des Abeilles Flandres et Languedoc en y incluant mon petit bémol : Les navires choisis (AHTS), bien qu’étant parfaitement dessinés pour leur mission première, sont différents de ceux qu’ils remplacent Les flancs sont hauts, le cul ouvert et il n’y a pas de roof central. Ça permet de stocker plus en plateforme et de bénéficier du pont roulant sur la totalité du pont principal. C’est parfait pour l’offshore quand on souhaite remorquer quelqu’un qui coopère, mais la spécificité de l’Anchor Handling impose de travailler à plat pont (raison pour laquelle le cul est ouvert et parfois équipé d’un rouleau). L’Abeille Liberté présente une plage arrière bien différente : L’avant du cintre est l’espace sécurisé, avec la remorque au dessus des têtes (ne balaie pas les marins qui s’y trouvent) et la possibilité de travailler autour du roof (changement de la remorque quand elle casse, c’est fréquent). Sur le premier étage du tableau arrière de la passerelle se trouvent les winchs pour le passage du va-et-vient indispensable quand le navire assisté ne peut ou ne veut pas coopérer (pas d’énergie à bord pour hisser la remorque, ou raisons humaines si l’armateur ne veut pas de la connexion, si l’équipage est absent, terrorisé, incompétent, etc.) La partie arrière dégagée permet une vision et une action panoramique pour la manipulation du lance-amarre et permet de voir venir les pions dans le gros temps. La lisse arrière permet de travailler debout sur remorque établie en cas de besoin. En conclusion je dirais donc que la solution choisie est la meilleure compte-tenu des modalités de l’appel d’offre : le problème de base étant bien cet appel d’offre sur 10 ans qui ne permet pas l’investissement dans un navire spécialisé, ni la garantie de développer / préserver le savoir-faire. Plus généralement cette procédure présentement inadaptée mais généralisée dans le système politique actuel privilégie l’acteur historique au premier appel d’offre mais voit des solutions purement financières se généraliser par la suite, au détriment de l’efficacité opérationnelle et des compétences de long terme. D’ailleurs si monsieur Hellequin, le président de Mor Glaz, se dit satisfait des compétences et du savoir-faire préservé, c’est surtout qu’il fut représentant syndical du temps qu’il naviguait aux Abeilles et que 10 ans de gagné c’est déjà ça de pris pour les collègues. Sur le fond il a raison puisque le remorquage d’assistance ne sera jamais non plus un sport de masse. Les circonstances actuelles sur le marché offshore permettent l’achat à coût raisonnable de ce type de coque, mais ça ne sera pas toujours le cas avec éventuellement des solutions de moins en moins adaptées pour rester dans l’enveloppe attribuée. Je suis personnellement plus dubitatif quand aux transformations qui seront apportées aux AHTS, mais ça seul l’avenir le dira...
    2 points
  39. Pour descendre des hélicos ennemis, des patmar ou des awacs c'est parfait. Ensuite contre la chasse ennemie, le F35 ne se risquera pas en WVR et sera appuyé par la flotte de toute façon. Et en BVR ça reste un adversaire redoutable.
    2 points
  40. Parce que tu les prives de la jouissance de le propriété... Et qu'en conséquence tu dois les indemniser. Pire leur propriété soumise à tes nuisances perd de la valeur... Et là aussi tu dois payer la différence. Sinon c'est du vol. Pour les secours exceptionnel la question ne se pose pas ... Mais pour les dessertes réguliere le dommage est avéré. Tu as la même chose avec l'avertisseur deux tons de policier et des pompiers en ville... Les riverains font pression sur les mairies qui font pression sur les services pour qu'il l'utilise ua minimum... Résultats souvent ils finissent par encore moins l'utiliser que la sécurité le voudrais.
    2 points
  41. D'un autre côté, pourquoi pêcher du poisson si on n'arrive pas à le vendre ensuite ?
    2 points
  42. Je me souviens avoir vu des études comparatives démontrant que la politique de l'enfant unique n'a en fait pas eu un impact aussi important qu'on aurait tendance à l'imaginer. C'est pas comme si les familles sont passées brutalement de 12 enfants à un seul... La politique n'était tout simplement pas appliquée dans les régions pauvres à très forte natalité, et n'a fait qu'accelérer un peu la transition démographique dans les régions développées. D'ailleurs, la révocation il y a quelques temps de cette politique n'a pas eu d'effet sensible non plus.
    2 points
  43. La tension se crispe entre les deux Chines, les ingénieurs taïwanais en électronique ne pourrons plus travailler en RPC : https://www.01net.com/actualites/semi-conducteurs-taiwan-interdit-a-ses-entreprises-d-exporter-ses-cerveaux-vers-la-chine-2042162.html ''Le ministère du travail du champion technologique d’Asie du Sud-Est vient de publier un texte empêchant ses entreprises ''de ne plus'' (lapsus dans l'article) ouvrir de postes pour les succursales étrangères. ''
    2 points
  44. https://www.bbc.com/news/uk-politics-56932551 échec des négociations de pêche avec la Norvège Cela signifie que les flottes britanniques n'auront pas accès aux eaux subarctiques de la Norvège, connues pour leurs prises de cabillaud. Le gouvernement a déclaré que son "offre équitable" avait été rejetée lors des négociations. L'entreprise UK Fisheries a qualifié cette décision de "honte", affirmant que les pêcheurs de Hull seraient particulièrement touchés par l'absence de progrès. En 2018, les flottes britanniques ont débarqué du poisson d'une valeur de 32 millions de livres sterling dans les eaux norvégiennes, selon le gouvernement.
    2 points
  45. Le communiqué de presse de MTU aero engine* ne parle pas du M88 comme base de travail pour le démonstrateur du nouveau moteur alors que celui de SAFRAN** le mentionne. * https://www.mtu.de/newsroom/press/latest-press-releases/press-release-detail/mtu-aero-engines-and-safran-aircraft-engines-through-their-new-joint-venture-eumet-and-itp-aero-agree-on-cooperation-to-power-europes-next-generation-fighter-ngf/ ** https://www.safran-aircraft-engines.com/media/safran-aircraft-engines-and-mtu-aero-engines-create-joint-company-eumet-lead-engine-activities-next-generation-fighter-ngf-20210429 mais ce n'est pas tout chacun des industriels a sa propre illustration pour le NGF avec le modèle d'Airbus pour MTU aero engine et celui initialement présenté par DA pour SAFRAN. * https://pbs.twimg.com/media/E0KVLk3XIAgG5QN?format=jpg&name=smal ** https://pbs.twimg.com/media/E0KYUHZXMAQ9t33?format=jpg&name=4096x4096 https://pbs.twimg.com/media/E0KZlqzXoAAyotX?format=jpg&name=4096x4096 Belle manière d'afficher l'adhésion à un programme commun
    2 points
  46. Sans compter que les matériel à projeter ont prit du poids et du volume et ne peuvent pas être transporté par un C-130. Un C-130 peut projeter des VAB et VBL mais ne pourra plus projeter du VBMR, Griffon et autre Jaguar. Un A400M oui.
    2 points
  47. 2 points
  48. 2 points
×
×
  • Create New...