Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 10/14/2021 in all areas

  1. Bon des bonnes nouvelles du SNA Perle qui doit être de retour à Toulon vers le 25 Octobre. Vue les travaux sur Missiessy 2 et 3 avec des grosses grues, la construction d'un nouveau musoir etc.. Je pense qu'ils vont le mettre à Castigeau 4 le bassin qui se trouve pas loin de Castigneau 3 la ou on mets les FLF en AT . A voir Avec la coupure et le ralongement d' 1.50 M ils ont du faire des réajustement de son lest. Ils ont égalment inceré à l'intereur* des élements, qui n'étaient pas prévue au départ. Comme des tables numériques identique au Baracuda etc.. Le periscope optique à également était sortie pour être remplacer par un bloc de périscopes optroniques. Un nouveau sonar est aussi prévue . La soute d'arme pour acceuillir les nouvelles torpilles lourdes F21 a été avancé vers l'avant. Cette modification a permis de modifier 2 cabines en rajoutant 5 banettes. 3 dans une et 2 dans l'autre. Mainteant les équipes NG à Toulon doivent reconecter l'ensemble aux matériels qui avaient été débarqués, recharger le réacteur la peinture etc... La Perle doit pouvoir reprendre la mer pour des essais fin 2023. Avec retour dans le cycle des opérations en 2024. Son RSA est mainteant prévu pour fin 2034. Soit à la fin du premier ATM du Suffren. Bréf si tout se passe bien on aura 7 SNA en 2030. Cette incendie aura presque été bénefique. Mais bon le chemin est encore long C'est vrai qu'aprés l'incendie . Mais mainteant je reste optimiste pour la suite. *Le Materiel neuf lors de la découpe a juste été posé à l'intereur et solidement arrimé pour le transfert vers Toulon; Vous imaginez bien qu'une table numérique neuve ne passe pas par une écoutille même grand ouverte d'un sous marin. Tout sera bien sur re connecté en inter-action avec le reste du systeme de combat du SNA.
    7 points
  2. Il y a une données importante à ne pas oublier dans vos discussions et qui surdétermine la nature des sociétés et leur orientation plus ou moins collectivistes : la Chine est une - vielle - civilisation de la rareté Partant de là, le contentement des désirs individuels n'est pas très conciliable avec les intérêts de la société dans son ensemble, à l'inverse de sociétés comme celles des démocraties libérales où le bienêtre collectif est la somme de celui des individus qui la compose. C'est facile. Mais ce n'est possible que grâce à l'abondance de ressources consécutive à la révolution industrielle. Avant ça c'était des sociétés de classes* avec presque aucune mobilité sociale. Je trouve intéressant d'ailleurs que la plupart des penseurs sur la liberté ignore ce fait. Peut être est-ce trop bassement matérialiste ? Aussi, avec la crise écologique qui prend de l'ampleur ça doit nous interroger sur la viabilité de nos systèmes. *Attention, la Chine impériale n'était pas une société de classe, mais une sorte de société collectiviste à l'égalité forcé par un gouvernement impérial composé de fonctionnaires professionnelles chapeauté par un Empereur, le tout flottant sur une masse de paysans très liés entre eux par les solidarités familiales, familles plus ou moins élargies qui représentaient la subdivision sociale de base ; et rien entre les deux, pas de corps intermédiaires, pas de tiers état, et ce sur les 2000 dernières années après l'unification- les 2000 ans avant ressemble plus à l'Europe ou au Japon féodale. Paradoxalement, la dissolution de cette société et le déracinement provoqué par la révolution culturelle qui s'en est suivi pour une majorité de chinois, a facilité le développement du capitalisme en Chine. Pour le Japon c'est encore autre chose. Le rapport entre collectif et individualisme est subtile : en gros on est vraiment libre que grâce aux autres et à leur éffort pour constituer une société vivable, et il n'y a rien de mieux pour se réaliser que le service aux autres aussi.
    6 points
  3. Il m’a fallu remonter 3 pages pour retrouver l’assertion coupable de ce plantureux HS entrecoupé d’un forum drama ! Je trouve personnellement que la France est cohérente : on ne partage pas une arme qui fonctionne mais étant censée ne jamais servir avec un partenaire ayant un avion qui ne fonctionne pas et qui ne sert jamais.
    6 points
  4. Au passage on admirera à sa juste valeur l'incroyable adresse stratégique américaine, qui après avoir désigné la Chine comme ennemi a fait tout ce qui était en leur pouvoir pour fournir un allié stratégique à ce nouvel ennemi. La vigueur et l'insistance avec lesquelles ils ont poussé l'Iran dans les bras de la Chine force le respect.
    5 points
  5. Tu es sûr ? Ça fait bizarre, « ouiche lorraine ». Moi je suis sûr qu’on dit « quiche ». Enfin bon... Ce que j’arrête, c’est les pin’s, vieux. Ça me fait plus marrer. Regarde mes mains, saloperie ! Regarde, je me suis niqué les mains, moi, avec cette saloperie de collec’ de pin’s à la con. Moi aussi je veux faire parti de la bande, j'ai la classe américaine...
    5 points
  6. Faut arrêter de croire qu'on peut vendre quoi que ce soit au Canada. La dernière qu'on leur a fait une offre, ils l'ont écartée au prétexte qu'elle n'était pas assez chère et que c'était donc de la concurrence déloyale pour l'offre devant gagner l'appel, celle de BAE/LockMart. Après ils se sont rendus compte que les termes de leur appel d'offre excluait d'office le bateau de BAE/LockMart sur les critères de maturité et de maîtrise des coûts, alors ils ont modifié leur appel d'offre pour que le vainqueur désigné d'office ne soit pas éliminé d'avance. Ça aurait été inconvenant.
    4 points
  7. Attention quand même, il reste sans doute des nuances. Je t'ai recraché succinctement et grossièrement l'organisation du truc telle que je l'ai perçue, je n'ai pas étudié tout ça dans le détail.
    4 points
  8. Pour le Japon, on le sait très peu, mais historiquement, le mouvement anarchiste y était très fort: https://www.persee.fr/doc/ebisu_1340-3656_2002_num_28_1_1266 Par ailleurs, si on remonte encore dans le temps, tous nos clichés sur les samouraïs sont liés à l'ére Edo, les périodes précédentes étaient sans doute très différentes avec une société nettement moins stratifiée et calcifiée ( Cf encore et toujours l'exemple d'Hideyoshi, fils de fermier devenu maître de tout le pays ). Beaucoup de choses qui nous semblent basiques au sujet des japonais n'ont pu exister que grâce à a dictature figée et vermoulue des Tokugawa, il faut vraiment se garder des jugements hâtifs sur leur supposé "caractère national". La Chine, je connais moins, mais là encore, je me méfie des clichés véhiculés par des régimes dictatoriaux qui étouffent toute tentative d'expression un tant soit peu individuelle des citoyens.
    4 points
  9. Peut-être que la presse du courant principal a réduit l'information à une demi ligne au milieu du journal, pour que cela ne soit pas trop voyant, parce que cela ne cadre pas dans l'iconographie officielle ? https://www.marianne.net/politique/droite/peut-on-instaurer-un-moratoire-sur-limmigration-comme-le-propose-michel-barnier (12 octobre 2021) Pour éviter que ce moratoire ne soit jugé contraire au droit en vigueur, Michel Barnier propose de créer « un bouclier constitutionnel » pour s’assurer « que les dispositions prises durant ce moratoire ne pourront être écartées par une juridiction française au motif des engagements internationaux de la France ». Une précision qui vise particulièrement le droit européen. Michel Barnier avait déjà annoncé la couleur lors des journées parlementaires LR à Nîmes, le 9 septembre. « Nous ne pouvons pas faire tout cela sans avoir retrouvé notre souveraineté juridique, en étant menacés en permanence d’un arrêt ou d’une condamnation de la Cour de Justice européenne ou de la Convention des droits de l’homme, ou d’une interprétation de notre propre institution judiciaire. » https://www.lefigaro.fr/vox/politique/imposer-par-referendum-un-moratoire-sur-l-immigration-20210802 (2 août 2021) M. Michel Barnier s'engage dans une voie révolutionnaire en proposant l'adoption, par référendum, d'un «bouclier constitutionnel» garantissant « que les dispositions prises durant ce moratoire ne pourront être écartées par une juridiction française au motif des engagements internationaux de la France […]». Or, cette proposition se heurte frontalement à l'un des fondements de l'Union européenne qui est la suprématie du droit européen sur le droit national y compris constitutionnel, forgé par la jurisprudence et confirmé par la déclaration 17 annexée au traité de Lisbonne : « les traités et le droit adopté par l'Union […] priment sur le droit des États membres ». Elle rompt de manière radicale avec l'orthodoxie bruxelloise. M. Barnier est-il, compte tenu de son parcours et de ses engagements pro-européens de toujours, le plus crédible pour la présenter? https://www.lefigaro.fr/vox/societe/michel-barnier-pourquoi-il-faut-un-moratoire-sur-l-immigration-20210728 (28 juillet 2021) La tribune, payante, de Michel Barnier ayant déclenché l'affaire. https://www.marianne.net/politique/droite/europeiste-avec-la-pologne-souverainiste-pour-la-france-le-drole-de-jeu-de-michel-barnier (13 octobre 2021) Européiste avec la Pologne, souverainiste pour la France : le drôle de jeu de Michel Barnier.
    4 points
  10. Il y a quand meme un probleme le stockage dans un pays etranger non nucleaire. Le systeme de la double clé peut etre detourner rapidement d’ou le fait que ces bombes sont proteges par des soldats usa en tout temps et la crainte qu’il y a eu en turquie. Combien de temps faudrait il a un pays pour reconfigurer la bombe sous ses ordres ? Probablement tres peu. ensuite il parait evident que si les usa ont besoin, ils lacheront le controle pour ne pas etre responsable de l’utilisation. Les usa sont meme aller jusqua dire qu’en cas de guerre le tnp ne serait plus appliqué, on se prepare donc a le violer. le pacte de varsovie n’avait pas fait ca et ironiquement on a vu le bordel quand l’urss a eclaté avec l’ukraine 3 eme puissance nucleaire au monde. il va aussi falloir expliquer comment les usa uk vendent de l’uranium enriche a plus 80% bien au dela du civil et donc completement illegale a l’australie ? Ils vont aussi nous expliquer que les physiciens sont americians donc ca compte pas. bref l’amerique est bien une nation d’avocat toujours a jouer avec les limites du texte sans jamais comprendre l’esprit ou regarder si les autres se permettent autant. https://web.archive.org/web/20150128114502/http://www.opanal.org/Articles/cancun/can-Donnelly.htm « Le Mouvement des pays non-alignés et les critiques à l'intérieur de l'OTAN estiment que le partage nucléaire de l'OTAN a violé les articles I et II du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP), qui interdisent le transfert et l'acceptation de contrôle direct ou indirect sur les armes nucléaires. Les États-Unis insistent sur le fait que ses forces contrôlent les armes, et qu'aucun transfert des bombes nucléaires ou de contrôle sur elles n'est prévu « à moins que, et jusqu'à ce qu'une décision ait été prise d'entrer en guerre, au cours de laquelle le TNP ne serait plus de rigueur », il n'y aurait donc pas de violation du TNP[27]. Cependant, les pilotes et autres membres du personnel des pays « non nucléaires » de l'OTAN pratiquent la manipulation et la livraison des bombes nucléaires américaines, et des avions de combat non-US ont été adaptés afin de déployer des bombes nucléaires, ce qui impliquerait le transfert de certaines informations techniques sur les armes nucléaires. Même si l'argument des États-Unis est considéré comme juridiquement correct, ces opérations en temps de paix semblent contrevenir à la fois à l'objectif et l'esprit du TNP pour certains détracteurs[26]. Au moment où le TNP a été négocié, les accords de partage nucléaire de l'OTAN étaient secrets. Ces accords ont été divulgués à certains États, y compris l'Union soviétique, qui ont négocié le traité avec les arguments de l'OTAN de ne pas les considérer comme prolifération. Cependant, la plupart des États qui ont signé le TNP en 1968 n'ont pas été au courant de ces accords et interprétations à cette époque[28].« le debat reste vif et au vu des conditions de cette situtation un partage europeen parait completement impossible, personne ne fera cette fleure a la france ou a l’europe. (Peut etre les russes pour creuser le fausse entee ue et us mais des lors ce sera les europeens eux meme qui s’y opposeront). La france qui n’est pas dans le partage nucleaire de l’otan ne pourra pas passer par ce systeme, sans perdre le controle de son propre arsenal, resterait les anglais …
    4 points
  11. Heu... Si, justement, pour les pays de l'est les états Unis font peurs, mais au Russes. Pour nous ils font peurs par leurs manière d'agir. PS : hier j'ai mangé avec moi. Beauf, vous allez me dire, mais qu'est ce que l'on s'en branle. et je suis d'accord on s'en fout. cela dit il a la particularité d'être américain, et je me suis donc mis à lui parler des états Unis et de la possibilité d'une sécession. et globalement ce qu'il en pense c'est que seulement deux états pourrait avoir des volontés d'indépendance ( même si très minoritaires ) la Californie, qui est selon lui très différente du reste des états Unis, avec peut être des états comme l'Oregon et Washington. et le Texas. car selon lui c'est les seuls états qui on conscience d'eux même. les états du sud sont trop faibles, et les petit états du centre non même pas de projets via le....
    4 points
  12. En Belgique, on appelle ça "ensoleillé"
    3 points
  13. Marine nationale : les patrouilleurs océaniques doivent être impérativement à l'heure La DGA a notifié à Naval Group le marché relatif à la conception préliminaire et détaillée des patrouilleurs océaniques. Les livraisons de ces navires doivent intervenir entre 2025 (deux patrouilleurs) et 2029. Crucial ! Le programme de patrouilleurs océaniques (PO) est crucial pour la Marine nationale. Il doit être absolument à l'heure pour éviter d'importants trous capacitaires comme l'avait révélé dans une interview accordée en juillet à La Tribune, le chef d'état-major de la marine, l'amiral Pierre Vandier. La Direction générale de l'armement (DGA) avance. Elle a notifié début octobre à Naval Group le marché relatif à la conception préliminaire et détaillée des patrouilleurs océaniques, qui devront faire face à la croissance du trafic maritime et la prolifération des menaces en mer. Le lancement de la production des PO doit intervenir à l'horizon 2022-2023. La loi de programmation militaire 2019-2025 prévoit d'ailleurs la livraison des deux premiers PO en 2025. À compter de 2025, dix patrouilleurs océaniques remplaceront les patrouilleurs de haute mer (ex-Aviso A69), basés à Brest et Toulon, et les patrouilleurs de service public, basés à Cherbourg. Ce programme engagera la remontée en puissance des bâtiments de deuxième rang de la Marine nationale basés sur les trois façades métropolitaines. Ainsi, ces patrouilleurs océaniques auront pour mission "le soutien à la dissuasion, l'appréciation autonome de situation dans les zones de souveraineté ou d'intérêt, l'escorte, l'évacuation de ressortissants, la souveraineté et la protection des intérêts nationaux dans les approches maritimes", a rappelé Naval Group dans son communiqué publié jeudi. Une organisation industrielle particulière Ce programme s'inscrit dans un schéma industriel innovant faisant intervenir en collaboration des chantiers civils et militaires. Naval Group, en tant qu'architecte d'ensemble du projet, est en charge de la conception de ces navires. La DGA confiera ensuite la réalisation à tout ou partie des chantiers de production attributaires de l'accord-cadre pour des livraisons entre 2025 et 2029. Un autre marché devrait ensuite être notifié à Naval Group pour une prestation de suivi de réalisation des navires. Le groupe naval et Kership ont par ailleurs livré mercredi le troisième patrouilleur océanique multi-missions de type OPV 87 à l'Argentine. Cette notification intervient dans la continuité de la signature de l'accord-cadre en octobre 2020 pour l'étude, le développement, la réalisation et le maintien en condition opérationnelle initial de dix patrouilleurs océaniques pour la Marine nationale. La DGA avait notifié le 23 octobre 2020 un accord-cadre portant sur l'étude, le développement, la réalisation et le maintien en condition opérationnelle (MCO) initial de dix patrouilleurs océaniques aux chantiers Piriou, CMN et Socarenam, ainsi qu'à Naval Group en tant qu'architecte d'ensemble, chargé de la conception des navires. Un trou capacitaire Ce programme est la priorité du moment du chef d'état-major de la Marine nationale, qui sait exactement quel navire il veut. "Nous avons été au bout des compromis que nous pouvions accepter : taille du bateau, équipements et armements pour ses missions et prix", avait expliqué à La Tribune l'amiral Pierre Vandier. Ces navires n'iront pas très vite (22 ou 23 nœuds) mais pourront en revanche accueillir un hélicoptère avec un hangar ainsi que des systèmes de mini-drones aériens SMDM (Survey Copter, filiale d'Airbus), un sonar de qualité et un radar 3D ainsi qu'un canon de 40 mm avec une conduite de tir. "Nous allons globalement retrouver l'esprit de l'Aviso A69 mais avec la technologie de 2030", avait affirmé le chef d'état-major de la marine nationale. Pourquoi ce programme doit impérativement être à l'heure. La Marine doit faire face à une décroissance très forte de sa flotte d'Avisos entre 2024 et 2028. "Nous allons toutefois devoir recycler une partie des frégates de type Lafayette en tant que patrouilleurs pour boucher en partie le trou capacitaire créé par le désarmement des avisos en attendant que les nouveaux arrivent. Il y a une pression temporelle forte", avait souligné l'amiral Pierre Vandier. Une manœuvre qui serait d'autant plus compliquée si le programme des patrouilleurs océaniques prenait du retard. "Le trou capacitaire n'en serait que plus profond car nous pourrions avoir un effet domino, avait-il souligné. Il faudrait mettre des frégates pour faire les missions des avisos en Indo-Pacifique. https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/marine-nationale-les-patrouilleurs-oceaniques-doivent-etre-imperativement-a-l-heure-894376.html
    3 points
  14. 5éme Escadrons Rafale A Orange les traveaux sur la BA 115 vont pouvoir commencer. L'appel d'offres a été attribuée le 10/10/21 https://www.marchesonline.com/appels-offres/attribution/conception-construction-amenagement-entretien-et-mai/am-8577203-1 L'opération concerne la construction et rénovation d un ensemble d'infrastructures verticales afin de permettre l'arrivée de 20 aéronefs rafale sur la base aérienne 115 Capitaine de Seynes à Orange à l'horizon 2024. Les principaux éléments constituant l'opération, objet du présent marché, sont : La démolition du hangar de maintenance des Mirage 2000 (surface d?environ 12 000 mètres carrés) La démolition d'un bâtiment de commandement (surface d'environ 650 mètres carrés) La démolition d?un bâtiment de bureaux (surface d'environ 250 mètres carrés) La construction d un nouveau hangar de maintenance de 11 alvéoles (surface utile denviron 11 500 mètres carrés) La construction d'un atelier de maintenance des réacteurs (surface utile d'environ 2 500 mètres carrés) La construction d'un bâtiment administratif regroupant l'Escadron de Chasse (EC) et le commandement de l?Escadron de Soutien Aéronautique (ESTA) (surface utile d'environ 2 500 mètres carrés) La réhabilitation d'un atelier (surface d'environ 1 000 mètres carrés) La réhabilitation d'une aile d un bâtiment bureau (surface d'environ 140 mètres carrés) Les VRD associés aux bâtiments.
    3 points
  15. Il est responsable d'une partie du retard passé parce qu'il a bien fallu réussir les tests qu'il impose (pouvoir de nuisance), et c'est aussi lui qui repousse sans cesse la déclaration de la FOC parce qu'il manque encore quelques briques pour finaliser l'IOT&E. Ces retards et ces échecs entraînent inévitablement des surcoûts (-> GAO), et au final tout ça rejailli sur les élus et place le JPO dans une situation inconfortable qui constitue une forme de motivation pour ne pas pousser le bouchon trop loin. En théorie le système est bien ficelé, mais il y a un maillon faible : le sénat. A partir du moment où les élus ne jouent plus le jeu en favorisant leurs intérêts territoriaux plutôt que l'intérêt général, le JPO se retrouve quasiment en roue libre.
    3 points
  16. C'est ça, c'est de la branlette intellectuelle. L'objectif (et l'esprit, donc) du TNP ne va pas plus loin que d'empêcher les pays "non-nucléaires" à acquérir une capacité en propre. Mettre des bombes chez eux, sans leur donner la possibilité d'en jouir à leur guise et en prévoyant seulement d'en déléguer l'usage en cas de conflit auquel participerait inévitablement (OTAN) le véritable propriétaire ne va pas à l'encontre de ce principe. Evidemment, les "anti" farouchement opposés à l'existence de ces générateurs de champignon usent et abusent d'interprétations diverses et variées pour pervertir le fond et propager leurs idées. Le contraire serait étonnant.
    3 points
  17. Il n'est pas dans leurs attributions de préempter le pouvoir décisionnaire des autorités en charge du programme (le JPO). Le DOT&E est en quelque sorte un superviseur qui valide, ou pas, le passage de jalons en ce qui concerne les caractéristiques et les capacités. Ca lui donne tout au plus un pouvoir de nuisance (dans l'avancée du programme) si les choses ne sont pas ce qu'elles devraient être. Le retard de la FOC, c'est lui. Quant au GAO, c'est un auditeur qui est les yeux et les oreilles du sénat sur les questions budgétaires. Là, le pouvoir est donc dans les mains du sénat, mais on sait tous que chaque sénateur ou presque a un intérêt particulier dans la poursuite du programme.
    3 points
  18. Ben, aussi étrange que puisse être cette comparaison, je ne la trouve pas complètement dénuée de sens... Il y a un certain confort à être malheureux dans une situation que l'on connait et qui est habituelle, plutôt que de tenter quelque chose de neuf qui représente un risque (même si cela pourrait rendre moins malheureux, ou même plus heureux) Je sais qu'on ne devrait pas comparer un état à une personne, mais l'image reste assez parlante je trouve.
    3 points
  19. Pour la Pologne, nos diplomates, et aussi nos espions, ont un peu de boulot, pour ne pas se trouver en difficulté comme en Tchéquie, ou même éliminés d'office : https://www.ege.fr/infoguerre/la-guerre-de-linformation-fer-de-lance-de-la-reconquete-du-nucleaire-civil-americain-lexemple-de-dukovany Mais plus atlantiste que la GB tu meurs, et EDF y construit bien des EPR.
    3 points
  20. La clé d'un stratège, c'est surtout comment faire avec ce qu'on a...raisonner sur papier, c'est perdre. Bel exemple de ce que je dis... ...parce que l'attrition naturelle disponibilités (Sentinelle...)/formations/repos/préparations est une réalité crue ? ...si c'est déployé organique. Dans les faits, entre GTIA et S/GTIA, ça passe. La "nouveauté" ça sera le ré-emploie d'éléments brigades/divisionnaires.
    2 points
  21. La marine indienne exige du DRDO qu'elle fasse la démonstration que leurs système fonctionne sur une "plateforme". Après je comprend plus trop bien : si la dite marine ne prête pas ses navires pour des expérimentations, je ne vois pas comment les scientifiques du DRDO vont prouver quoique ce soit au-delà des tests à terre... Je crois surtout que l'Indian Navy n'est pas très chaude pour un système AIP et tout ce qui réduirait l'autonomie de ses sous-marins. Entre ça et la Make in India c'est bon pour Naval Group, c'est même très bon !
    2 points
  22. Je suis pas d’accord, que dirions nous si demain le pakistan met des bombes en turquie ? Par exemple… et une fois de plus la france n’aura pas droit au meme largueur que les usa, pour revenir a l’idee d’un partage europeen. tu me diras le pakistan est deja hors tnp mais ira t-on reprocher au voyou pakistan ce qu’on accorde au vertu usa ? et des lors pourquoi ne pas mettre des bombes en pologne, urkaine, corees, japon … ? La havane a precommande a pekin. et surtout c’est oublie l’exemple grec qui a perdu ce statut et ne l’a toujours pas retrouvé.
    2 points
  23. Ah, un sous-marin qui frotte ... Et moi pas trop à la classe Amur, vu le bazar que la classe 677 représente ...
    2 points
  24. L'atout maitre de l'Iran c'est son arsenal balistique qui sert de dissuasion conventionnelle. Dans une attaque de grand ampleur l'Iran exercerait des représailles contre les installations pétrolières de l'autre coté du Golfe, comme ils en on fait la démonstration il y quelques temps, comme ça tout le monde sera perdant. Une campagne de bombardement quant à elle serait insuffisante pour faire tomber le régime qui en plus de son appareil de répression peut compter sur le nationalisme des iraniens.
    2 points
  25. Si c'est l'air chaud du désert la source froide, le rendement ne sera pas bien folichon justement, sans parler des infrastructures d'échange de chaleur liquide/air (pour pas gaspiller l'eau) qui seront surdimensionnés...
    2 points
  26. Il faut forcément une source froide pour que ca fonctionne une machine biterme. Apres le machin étant beaucoup moins puissant qu'un EPR le besoin en "froid" est infiniment moindre ... de l'ordre de 5 fois moins ... ça va être la même chose pour l'eau servant au refroidissement, surtout si on part sur des tours aéroréfrigérante.
    2 points
  27. Compte rendu d'un point sur les drones dans la MN "Si ces systèmes sont encore relativement peu nombreux à ce jour au sein des différentes forces de la Marine nationale, ils devraient connaître un réel accroissement dans les mois à venir, dans le cadre des efforts de l’ambition inscrite dans le Plan stratégique Mercator : "chaque navire devra être en mesure, d'ici 2030, de mettre en œuvre un drone aérien". Actuellement, il y a 3 systèmes à 2 vecteurs aériens S-100 de Camcopter pour les Porte-hélicoptères amphibies (PHA), quelques drones ALIACA (modéle DVF 2000 de Survey Copter), en phase d’essais, pour une cible de 11 systèmes à 2 vecteurs livrés à partir de 2022, 3 systèmes DRAACO (Puma AE d’AeroVironment) pour les commandos marine (bientôt rejoints par 4 autres systèmes livrés en 2022), des micro drones ANAFI US de Parrot en attente de livraison dans les prochaines semaines (pour une cible d'une trentaine de systèmes), une dizaine de systèmes de nano-drones Black Hornet 3 (de Flir Systems) également pour les commandos marine, et (environ) 200 micro drones au dernier recensement (issus du commerce, "off the shelf"), très disparates dans les modéles, acquis pour différents usages, et en phase de rationalisation." https://mars-attaque.blogspot.com/2021/10/drones-aeriens-marine-nationale-france-mercator.html
    2 points
  28. Excellent travail, au demeurant! Dans un esprit assez similaire, il y également la thèse de Didier Robineau, "L’introduction de l’électricité dans la marine militaire, 1880 – 1935", soutenue en mai 2019, qu'on peut dénicher sur le Oueb. De mémoire, c'est le camarade Armen 56, qui me l'avait dénichée. De temps en temps, l'auteur achoppe sur le "détail technique" - il y a de vieux grimoires, qui roupillent sur les rayons la BNF/Gallica et aident bien pour compléter - mais, globalement, c'est du lourd.
    2 points
  29. https://www.20minutes.fr/planete/3147415-20211013-russie-vladimir-poutine-vise-neutralite-carbone-2060 Selon ce plan dévoilé par le journal russe, Moscou viserait à réduire ses émissions de près de 80 % d’ici 2050, notamment en abandonnant progressivement le charbon comme source d’électricité au profit de davantage d’énergie nucléaire, entre autres.
    2 points
  30. Les sociétés occidentales font-elles vraiment prédominer l'humain voire l'individu sur le groupe ? Voire... N'oublions pas que l'Occident a une longue histoire, une riche tradition intellectuelle... qui a donné beaucoup de choses. Et pas toutes dans le sens libéral ni humaniste, c'est le moins qu'on puisse dire Le mot "totalitarisme" est issu d'une langue européenne - l'italien. La pratique la plus aboutie du totalitarisme s'est vue d'abord en Russie et en Allemagne, pays européens s'il en est, avant qu'on commence à en parler en Chine populaire et en Corée du Nord. Et Karl Marx n'était pas japonais. Quant à la Chine populaire, lorsqu'on y joue l'Internationale, on la fait parfois précéder de sa version originale. Qui est bien dans une langue européenne Je me demande même si un Chinois ne pourrait pas pester contre ces Occidentaux qui ont appris aux braves Chinois et à d'autres Asiatiques les doctrines du marxisme et du totalitarisme, avec toutes leurs conséquences en matière d'écrasement des individus... Stop à l'influence occidentale collectiviste ! Retournons aux bonnes vieilles valeurs de l'individualisme asiatique
    2 points
  31. Cà c'est un gros cliché sur les asiatiques, petite fourmis au service de la collectivité. La réalité est que ceux ci sont beaucoup plus individualistes qu'on le dit, parfois plus que nous en occident. Les chinois en particulier ont un fort esprit d'entreprenariat et de réussite individuel complétement à l'inverse du collectivisme. Ils ont aussi un fort sens de la propriété. La japonais, on le voit ne permanence sont tout à fait capable de faire des choses complétement dingues et très individualistes. Les cosplay et les tenues originales montrent que ce ne sont pas vraiment des robots qui veulent se fondre dans un moule, mais que c'est juste une volonté de la société contre les individus. Les kamikazes souvent pris en exemple sont en fait un contre-exemple. Les premiers sont des décisions individuelles qui font une analyse crue et désespérée de la situation sachant leur très fiables chances de survivre de toute façon. Après c'est la hiérarchie militaire qui impose cette stratégie de suicide aux soldats alors que son efficacité diminue. Il faut aussi voir ce qu'est le confucianisme qui n'est pas une forme de collectivisme. Cela prône l'obéissance sociale mais pas sans subtilité. Cela définit clairement des cercles d'appartenance sociale ou les cercles les plus proches sot prioritaires : Père > Seigneur > Roi > Empereur. Et cette obéissance ne se fait que si la personne au dessus en est digne.
    2 points
  32. Probablement oui, mais en quantité à mon avis limité, et surtout absolument pas comme une alternative à des EPR (ou des dérivés) supplémentaires. edit: vu la réponse de Snapcoke après...
    2 points
  33. On achètera du smr aussi en France. Mais d'abord on va dans les deux ans qui viennent lancé la construction de 6 nouveaux réacteurs EPR, technicAtom va certainement finir le développement du nuward d'ici 2028, première construction vers 2032. D'ici a 2028 on devrait en acheter une dizaine, on sera ensuite suivie de quelques marchés exports.
    2 points
  34. Ou quand il décide de te sacrifié car il t'estime différent ou trop libre....
    2 points
  35. Ils souffrent du "syndrome de la femme battue" ...
    2 points
  36. On n’en sait rien et on le sera jamais. si le tranfere est effectif, la turquie n’aura plus le droit mais la romanie ne l’aura pas non plus. Dans les deux cas mieux vaut tenir me statuquo dans le discours. Pour pouvoir remettre les bombes en turquie si ca va mieux et les laisser secretement en roumanie en attendant. L’information a filtré probablement pour mettre la pression aux turcs. c’est maigre mais c’est loin d’etre un article isolé.
    2 points
  37. D'accord sur le fond. Ce que tu écris peut d'ailleurs être résumé en "Lin Junyue a en fait tort" Je me suis relu pour voir si j'avais manqué de clarté. Au cas où ça n'aurait pas été suffisamment évident : je ne soutiens absolument pas Lin Junyue. Ce que je dis en revanche, c'est qu'il a des arguments, au sens d'être capable de citer des raisonnements qui peuvent apparaître convaincants aux yeux d'un certain nombre de personnes, et pas seulement en Chine, et pas seulement maintenant. C'est une tentation, comme l'a résumé Boule75. Et le système mis en place en Chine n'est probablement pas le dernier, et peut-être pas le pire de ce qui risque de se faire dans ce goût-là un peu partout dans le monde.
    2 points
  38. La directrice des ventes d'armes à l'étranger du Pentagone démissionne
    2 points
  39. Sans contre-proposition, le bénéficiaire du marché peut faire exploser ses marges. L'offre limite les bénéfices du concurrent.
    2 points
  40. Oui ils en vendent aux ukrainiens par exemple: https://www.nuklearforum.ch/fr/actualites/e-bulletin/lukraine-choisit-la-technologie-de-lap1000
    2 points
  41. https://www.newstatesman.com/world/europe/2021/10/why-sebastian-kurz-will-now-be-austrias-shadow-chancellor Parti, mais pas disparu. "Sebastian Kurz n'est plus chancelier, mais le 'système Kurz' demeure", a prévenu Pamela Rendi-Wagner, leader du SPÖ, samedi soir (9 octobre). "Kurz sera désormais 'chancelier de l'ombre' et continuera à tirer les ficelles".
    2 points
  42. Bon, je suis finalement allé voir le film en famille avec les petits cousins. Il s'avère que ça n'était pas si woke que ça et pas trop mal. Je mets le reste en spoiler
    2 points
  43. Non mais en fait il ne faut surtout pas se "tromper de combat". Le processus d'acquisition FMS a un rationnel qui est inattaquable, et il est très logiquement pourvoyeur des avantages qu'il promeut, il a été conçu pour ça. Economies d'échelle, jeu sur le volume par commandes groupées, etc. Bien sûr que c'est bien et ça que ça marche ! Prenons un exemple simple : un missile air-air lambda. Le missile existe, il est fiable autant qu'il peut, il a son PK ratio qu'il peut etc etc... Bon, admettons les US en commandent 1000. C'est bénéfique pour tout le monde de dire que, par les FMS, avec les N pays qui en ont besoin aussi, ça permet ainsi un achat groupé, tout le monde est gagnant : l'industriel en donnant un volume et une certitude sur son calendrier industriel (et donc son calendrier de revenus sûrs à moyen/log terme, ce qui aide à obtenir des investissements), qui a plus de valeur que quelques % de marge en plus Les US qui peuvent négocier un joli rabais en passant une commande pour 2000 au lieu de mille Les clients FMS qui voient s'annuler la surfacturation spécial "foreign" plus toutes les complexités de suivi du contrat, du fournisseur, la RH qui est vite un gouffre faisant oublier le prix du matériel, etc... C'est totalement censé, c'est moins de soucis pour tout le monde, ça donne de la visibilité, ça permet de planifier, etc, etc, etc... Le problème est sur le périmètre. Le problème c'est que là c'est pas un objet fini, testé et approuvé. C'est un avion pas encore FOC, avec une liste d'anomalies à régler longue comme le bras malgré toutes celles qui ont été déclassées (juste une manip louche parmi une litanie d'autres micmacs du même tonneau), une obsolescence matérielle qui semble intervenir plus vite que la résolution des dites anomalies, autogénérant de la nouvelle anomalie, bref un prototype vieillissant construits à des centaines d'exemplaires et qu'ils peinent à stabiliser. Alors peut être que le LRIP de cette année sera celui qui règle tout, allez savoir. Je veux bien (être naif), mais ça fait quand même depuis le LRIP5 ou 6 qu'ils disent la même chose. Donc au bout de 7/8 ans continuer à boire ces promesses, ça commence à défier un peu la simple candeur, non ? Et c'est la qu'est tout le sel des rapports du GAO. Le GAO a toujours fait ressortir que ce qui était comptablement évident ne pouvait l'être que parce que c'était un reflet de la situation réelle. Et les rapport du GAO pour l'instant, et avec les mêmes indicateurs, laissent penser qu'on est pas encore dans la phase stabilisée, pas avant de nombreuses années. Où, quand, comment s'établit la pertinence du processus FMS dans un tel cadre ? Bah elle ne s'établit pas. Elle se barre, la pertinence, et elle a bien raison. Economies d'échelles ? oui, au sein d'un même LRIP, donc avec une portée limitée, et sur le prix d'un avion pas FOC Qualité de la livraison ? C'est préjuger qu'il régleront d'ici là un plus grand nombre d'anomalies qu'ils n'ont réussi à en régler sur ces dernières années. I would say : unlikely Produit fini ? Bof, tout dépendra du LRIP. Prix pour le client au final ? Bah il restera à régler le delta entre la LRIP de réception (qui sera accompagnées de CAVEATS correspondant à la liste d'anomalies restant à régler, connues à cet instant ==> avion livré et réceptionné par le client, bugs included as planned) et la version FOC. et celui là personne n'en fait jamais mention, bizarrement... C'est pas le domaine de l'automobile ou de la chipolata, y'aura pas de rappel par le constructeur. LM c'est pas l'armée du salut, l'OBIGGS ou l'OBOGS de remplacement, la version qui marche, elle sera facturée plein pot, pièce et main d'oeuvre. Et au passage ils feront p't'etre bien le coup du joint de culasse, ils auraient tort de se gêner, vu que tout passe. Et là quand tu regardes les termes du contrat FMS, ils sont extrêmement limitants. Pour un missile qui marche, testé et approuvé, produit à 2000 exemplaires, ce n'est pas très gênant. pour un avion pas FOC, permettez moi d'avoir comme un doute...
    2 points
  44. Rhooo ça fait tâche. Tout le monde sait bien qu'on livre très en retard et avec un budget augmenté de 50%.... (grmblblbl)
    2 points
  45. Ou comme je ne sais plus qui le disait " si deux poissons se battent dans une rivière, les anglais sont certainement passés par là..."
    1 point
  46. Je ne suis pas sûr. Venture Orbital ne prévoit pas de lanceurs réutilisables, du moins pour l'instant. Et 2026 c'est bientôt, oui
    1 point
  47. On doit admettre que lorsque les chinois se décident d'agir, il ne vont pas avec le dos de la cuillère. C'est incroyable la vitesse avec laquelle on a été mis sur le fait accompli, par exemple dans le monde vidéoludique l'Etat chinois a réussi à s'impose comme arbitre des débats. Il est donc pas impossible que les chinois imposent leurs propre règlementation dans le domaine des algorithmes, et tout cela avec nos moyens. Par contre ils ne manque pas souffle de parler des mauvaise conditions de travail dans le secteur des livreurs, au vu du scandale qui touche actuellement Alibaba.
    1 point
  48. Dommage que les britanniques et les italiens ne fassent pas un consortium, car si tu associes BAE et Leonardo, tu obtiens le « Bernardo » , ce qui serait dans la continuité du Tornado, le cheval de zorro l’argument marketing qui va avec : le bernardo l’avion le plus silencieux de sa génération
    1 point
  49. Oui justement, mais cela ferait en tout cas un 4.5 disponible immédiatement pour une version USAF ...et pour la Finlande aussi : c'est un appareil de conception nettement plus récente que le F-16. Le F-18 ASV pourrait aussi faire un bon stop-gap pour l'USMC qui opère déjà des F-18 C-D et avec des tactiques quasi STOL avec des brins d’arrêt pour les petites îles. En renforçant déjà les CW des PA et en en dotant l'USMC en remplacement des F-18 C/D, cela ferait du renfort. Il faudrait juste que la chaîne de production monte en charge... ce qui sera toujours plus rapide que le NGAD ou l'improbable déverminage du F-35 ou encore la mise à disposition rapide d'un nouveau 4.5 développé grâce à la Magie des nouveaux outils numériques Si parallèlement les Youesses accélèrent le programme MQ-25 et boostent le programme XQ-58A qui vient de délivrer sa première munition, ils peuvent avoir qq chose de cohérent sur le court terme.
    1 point
×
×
  • Create New...