Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 10/15/2021 in all areas

  1. Cet article confirme ce que nous disons ici depuis un mois. L'offre américaine (les anglais sont des faire valoir) ne comportera vraisemblablement pas d'importants transferts de technologies et le nucléaire restera aux states. Quand on met en rapport les soucis rencontrés sur la construction du premier Hobart et dans l'industrialisation en Australie des hélicos NH-90 et EC 665 on se dit que c'est mieux pour eux ... D'ailleurs toute condescendance mis à part je me demande si NG ne se serait pas arraché les cheveux avec l'industrialisation des Shortfin sur place.
    7 points
  2. C'est vendredi, la semaine touche à sa fin, j'ai le temps d'écrire. Tout d'abord, je remercie ceux qui voudront lire ce long message dans lequel j'essaie de décrire la situation politique actuelle, vue avec mon œil de citoyen La victoire de la gauche dans la récente administrative est due avant tout à une mauvaise gestion et au choix des candidats des partis de droite : alors que la gauche a opté pour des noms importants et connus, la droite a eu recours à des personnalités moins connues. , en payant le prix. Historiquement, en Italie, les élections municipales sont les moins politisées : on fait attention au concret et les votes vont plus au peuple qu'aux partis. Les jeux, cependant, ne sont pas encore clos et par exemple à Rome on devrà aller aux urnes entre le représentant de la droite et celui de la gauche pour le scrutin. Selon de nombreux analystes politiques, même ceux de gauche, très probablement si nous allions voter demain pour réélire le Parlement, la victoire irait à la droite. Certes ces élections ont réduit la droite : la LEGAa a payé pour la dichotomie du parti au pouvoir, avec des ministres clés, mais dont le secrétaire (le patron) Salvini fait un clin d'œil à l'opposition NO VAX, NO GREEN PASS pour rechercher des votes qui semblaient s'enfuir à droite vers les FRATELLI D'ITALIA, l'extrême droite parlementaire. Mais FRATELLI D'ITALIA n'ont pas obtenu les résultats que les sondages semblaient lui attribuer grâce aux votes provenant de la LEGA. Où sont donc passés ces votes ? Tout simplement, de nombreux électeurs de la LEGA ne sont pas allés voter. Pour le moment, la situation dans la Ligue évolue encore et on ne sait pas quelle ligne prévaudra. Les récents affrontements de rue à Rome, qui ont vu des protagonistes de l'extrême droite, les nostalgiques de Mussolini pour être clair, ont créé un grand embarras précisément chez les Frères d'Italie (FRATELLI D'ITALIA). En effet, il s'est avéré qu'une manifestation NO VAX et NO GREEN PASS a été infiltrée par des extrémistes de droite et s'est soldée par la dévastation du siège de la CGIL, le syndicat de gauche avec pour seule motivation évidente la haine politique et la violence. Les accusations d'incapacité adressées au ministre de l'Intérieur par les Frères d'Italie n'ont pas apaisé le climat d'indignation face aux événements qui se sont déroulés. Dans les manifestations d'aujourd'hui, organisées dans toute l'Italie, contre l'obligation du GREEN PASS nécessaire aujourd'hui pour accéder au travail, aucun drapeau ou symbole de la droite n'a été vu. Alors pourquoi la droite gagnerait-elle si elle votait ? Car à gauche le Parti Démocrate, héritier du Parti communiste mais qui est en fait un parti social-démocrate, maintient son électorat sans chocs majeurs. Le Mouvement 5 étoiles (M5S), après l'orgie de votes de protestation reçus lors des dernières élections nationales, qui a conduit le M5S à être le parti le plus représenté au parlement, a dû faire face à sa nature de mouvement composé de gens médiocres, avec tous ses contradictions dues au fait qu'il a agrégé le vote contestataire de tous les fronts politiques, et au faible niveau politique de ses représentants. Giuseppe Conte, l'ancien premier ministre à l'époque professeur de droit à l'université, a été choisi parce que le chef politique du M5S d'alors (ainsi que l'actuel ministre des Affaires étrangères proforma hétérodirigé par Draghi) dans son curriculum vitae aurait pu se vanter d'un emploi de commercial. de boissons non alcoolisées au stade de Naples. Travail certes méritoire comme tous les métiers, mais pas très utile pour être Premier ministre. Conte a réussi à émerger comme une figure politique de premier plan pour le M5S qui a subi une violente réduction de soutien, et il semble que sa conception politique mène le M5S vers le Parti Démocrate. le M5S a donc les chiffres au parlement, mais seulement jusqu'aux prochaines élections, son consensus réel est plutôt faible et même en alliance avec le Parti démocrate il n'atteindrait pas la majorité Heureusement sur tout ce panorama se démarquent les deux figures du président de la République Sergio Mattarella, véritable gardien des valeurs de la République Italienne, et de Mario Draghi l'actuel premier ministre, qui était recherché par Mattarella au pire moment de la crise du covid, . Draghi qui n'était pas impliqué dans la politique (*) grâce à ses compétences incontestées et son charisme se révèle être un excellent homme d'État (du moins à mes yeux) capable de diriger un gouvernement qui a le soutien de LEGA, PD et M5S, ainsi quant aux petits partis. En ce moment se pose le problème de l'expiration à court terme du mandat du Président de la République suivie en 2023 par les élections législatives. Beaucoup souhaiteraient un nouveau mandat pour Mattarella, voyant la possibilité de renouveler Draghi au poste de Premier ministre. Mais Mattarella semble décliner l'invitation, et donc le plus favori de la succession semble être ....... Mario Draghi. Merci encore à ceux qui sont venus lire jusqu'ici (personne je pense ) (*) (la Constitution italienne prévoit que le Premier ministre est nommé par le Président et doit ensuite recevoir la confiance du Parlement, et donc il n'est pas nécessaire qu'il reçoive directement le vote des électeurs)
    6 points
  3. Première blague: les concurrents n'étaient pas supposés étaler leur vie dans la presse justement. Les offres devaient rester confidentielles et ne concerner que les yeux des pros, devinez qui ont été les seuls cons à respecter la règle? Tout ça pour lire "Ohlala les français ne sont pas transparents" Deuxième blague: les Rafale qataris et indiens sont opérationnels avec le Targo II, qui est réalisé par le même ELBIT qui fabrique déjà les JHMCS et JHMCS II du F-18. Et il est à ce jour le seul avion au monde à disposer à la fois du Meteor ET d'un radar AESA OPERATIONNEL. Ce à quoi les autres ne peuvent toujours pas prétendre, alors que ça devrait être le cas depuis minimum 5 ans. Mais à part ça on nous ressort la blague du Rafale orienté "air-sol". Sérieusement? Il faudrait comparer avec les autres alors. Pour le Rafale on a: http://rafalefan.e-monsite.com/pages/dossier-rafale-avionique/m-88.html Groupe Auxiliaire de Puissance Un groupe auxiliaire de puissance (APU) permet à l'appareil de "rouler en 90 secondes" sans recourir à une quelconque assistance. L'APU fournis généralement une importante puissance électrique, pneumatique ou mécanique. Cet APU, le Rubis 3, est fabriqué par Microturbo. D'une puissance de 6kVA, son débit d'air est de 0.9 kg/s. Le transfert de puissance pour le démarrage du moteur principal se fait suivant un mode mécanique ou pneumatique. Pour cette raison, le Rubis 3 est couplé au système de démarrage ATS-305 fournissant 126 kW de puissance sur arbre avec un débit d'air de 1.1 kg/s. Très curieux d'apprendre quelle est la puissance de l'APU sur les autres appareils. F-35 mis à part je pense qu'on est pas mal. Troisième blague: il y a 40% de surface d'écran en plus dans le cockpit d'un Rafale que dans celui d'un F-35... Et l'affichage central de 10 par 10 pouces est même plus haut (même si moins large) que celui du F-35. Et collimaté à l'infini pour éviter de se taper des mots de tête à force de passer du collimateur tête haute au collimateur tête moyenne. Bien sur avec un HMDS ça va encore mieux, mais ça seul le F-35 peut y prétendre. Les autres ne peuvent pas non plus. Et surtout tout est considérablement "de-cluttered" parce que pensé dès le départ avec la fusion de données à l'esprit. Et les écrans latéraux sont tous tacticles. Et toutes les commandes sont HOTAS, et non pas accessibles exclusivment par des boutons à la noix autour des écrans, qui réduisent le temps passé à regarder dehors et à combattre, et surtout forcent le pilote à ôter ses mains du manche et de la manette. Oui bien sûr, c'est "pas impressionnnant par rapport aux grands écrans". ...Je finis par me demander si on a réellement affaire à des gens sérieux en fait. ...avionique dont notamment un radar plus puissant avec certaines sources parlant d'une antenne montant à 14kW, mais aussi un nouvel APU pour les décollages en haute altitude par temps froid. Bref, tout ça sent bon les commérages gratuits destinés à donner une mauvaise image. Non pas qu'on en ait pas l'habitude, bien entendu, ça arrive tout le temps. ... Franchement, à la lecture de ce genre de choses je finis par vouloir que nous donnions aux clients ce qu'ils veulent et rien d'autre, ce qui veut dire un avion: tout carré parce que c'est forcément furtif avec une télé 40 pouces en guise d'écran unique dans le cockpit pour jouer à league of legends et regarder netflix en même temps un casque à réalité virtuelle à la place du HUD, même plus besoin de canopy, ceci est une révolution deux moteurs Vulcain de fusée ariane pour que l'EM-theory de John Boyd soit bien respectée qui ne puisse pas prendre plus de 3G pour être le plus inclusif possible (femmes enceintes, personnes âgées, handicapés moteurs...) avec des commandes vocales basées sur Siri et Alexa et une connection premium au cloud de combat d'Amazon doté d'un armement constitué de 48 missiles Meteor dans une immense soute (ainsi que 2 sidewinder pour le dogfight) vendu à perte contre 1€ symbolique (mais l'heure de vol coûte 100.000€ et si le client ne paie pas pendant les 40 années suivantes à raison de 250h minimum par an il y a une ogive nucléaire surprise cachée dans chaque avion, à noter qu'elle peut aussi servir au mode kamikaze qui était tant prisé d'un général de la Royal Air Force il y a quelques années) Là au moins les journalistes ne tariront pas d'éloges.
    6 points
  4. Moi j'en ai aucun. C'est techniquement impossible, et je mets volontiers 100 balles sur une distance franchissable rebadgée en rayon d'action.
    6 points
  5. Entre temps le Suffren a navigué plus de 120 jours (3,000 heures de plongée) depuis le début de l’année, après plus de 100 jours d’essais l’année dernière. Il passe la moitié de son temps en mer donc… la disponibilité semble bonne.
    5 points
  6. Voilà, c'est une équation à 3 variables. @giants a posté un article ou leTyphoon est décrit supérieur au F35, Dans l'article que j'ai posté, le Rafale est décrit comme supérieur au Typhoon. Donc le Rafale est supérieur au F35 . J'en conclus surtout qu'il y a un lobby ^pro Rafale actif en Asie (Indonésie, Inde , Bengladesh) qui au moins contrebalance le bashing anti Français qu'on voit souvent. Mais OK, c'est HS!
    5 points
  7. A propos de trucs cochons, sale temps pour eux en GB : https://www.courrierinternational.com/article/brexit-le-royaume-uni-offre-des-visas-temporaires-aux-bouchers-etrangers
    4 points
  8. Je met ça là à défaut de mieux. Très intéressant d'avoir une vision ni française ni anglo-saxone (bien qu'exprimée en anglais) sur la complexité de la géographie française et certaines de ces spécificité. Le gars est danois et son analyse semble assez honnête à un ou deux écueils près (son interprétation de l'affaire des enfant de la Creuse en particulier dénote du reste de la vidéo au ton objectif et exempt de malveillance / complaisance). Un document sur la grandeur de la France en langue anglaise qui ne soit pas insidieusement orienté anti-France, c'est quand même pas tous les jours.
    4 points
  9. On connait désormais l'identité du lampiste : Non pas que cet individu n'ait pas commis des fautes. Mais quand on instaure un système de validation mettant au cœur du processus un individu subissant potentiellement les pressions de son employeur... il ne faut peut-être pas s'étonner du résultat.
    4 points
  10. Nous avons été nombreux ici à lire AIr&Cosmos quand nous étions plus jeunes. Nous aimons moins maintenant. 2 raisons principales. Air&Cosmos connait bien le secteur civil et moins le secteur militaire. la seconde raison c'est qu'on attend d'un journal spécialisé des analyses plus poussées et des éléments qu'on ne voit pas ailleurs. Autrement dit les analyses de Air&Cosmos ne sont pas forcément fausses. Elles sont juste inintéressante quand on commence à s'intéresser à l'aéronautique militaire.
    4 points
  11. Article sur le site Augengeradeaus sur les orientations de défense que prendrait une coalition "Feux tricolores" (Ampel = SPD+FDP+Grüne). Ce n'est pas réjouissant pour la coopération franco allemande qui n'est même pas mentionnée: https://augengeradeaus.net/2021/10/nach-den-sondierungen-grundlegendes-verstaendnis-der-ampel-koalition-in-der-sicherheitspolitik/ Traduction par google trad revue par moi Compréhension de base de la coalition "feux tricolores" dans la politique de sécurité Après les élections fédérales du 26 septembre, le SPD, les Verts et le FDP ont mené des discussions exploratoires sur une éventuelle coalition" feux tricolores" - et sont arrivés à la conclusion qu'ils voulaient pour une coalition gouvernementale des trois partis. Même si les pourparlers réels de la coalition sont toujours en suspens, un document de résultat donne un premier aperçu des positions communes des futurs partenaires potentiels - un aperçu de la politique étrangère et de sécurité. Dans leur document conjoint, qui a été publié avec la recommandation de négociations de coalition vendredi (aujourd'hui), le SPD, les Verts et le FDP ne dessinent bien sûr que des lignes directrices très approximatives. Ce n'est guère surprenant et des négociations détaillées sont encore à venir. Voici qq extraits des passages essentiels: La responsabilité de l'Allemagne envers l'Europe et le monde. L'Allemagne fait face à sa responsabilité mondiale. En tant que pays, nous ne pouvons faire face seuls aux grandes tâches de notre époque. Nous renforcerons l'Union européenne (UE) pour assumer nos responsabilités. Nous rendrons notre politique étrangère, de sécurité et de développement plus valorisante et plus européenne. Nous voulons accroître la souveraineté stratégique de l'Europe. (...) Nous sommes déterminés à rendre l'UE plus capable d'agir et plus démocratique et sommes attachés à une UE qui protège ses valeurs et l'État de droit en interne et en externe et renforce sa capacité d'action. Nous prônons une coopération accrue entre les armées nationales européennes. Notre sécurité et la protection de nos moyens de subsistance nécessitent une coopération mondiale, un renforcement des Nations Unies et un ordre international fondé sur des règles. Nous soutenons et renforçons des initiatives telles que l'Alliance des démocraties. L'alliance transatlantique est le pilier central et l'OTAN élément indispensable de notre sécurité. Pour nous, la sécurité d'Israël est une affaire d'État. Nos soldats apportent une contribution indispensable à la sécurité internationale. Nous améliorons leur équipement ainsi que celui de la Bundeswehr. Nous voulons renforcer le principe de la guidance intérieure. On veut revoir la mission d'évacuation de la mission en Afghanistan en commission d'enquête parlementaire. De plus, nous souhaitons évaluer l'ensemble du déploiement dans une étude avec une expertise scientifique. Les connaissances acquises doivent être préparées de manière pratique et prospective afin de pouvoir être utilisées dans la conception de futures missions allemandes à l'étranger. En regardant sous différents angles, nous voulons développer une compréhension commune du rôle de l'Allemagne dans le monde. La politique étrangère allemande devrait à l'avenir consister en un cadre qui agit et développe des stratégies conjointes entre les départements. L'objectif est la coopération multilatérale dans le monde, en particulier en lien étroit avec les États qui partagent nos valeurs démocratiques. Il s'agit également d'une concurrence systémique avec des États autoritaires et des dictatures. Nous voulons présenter une stratégie de sécurité nationale. (...) Nous avons besoin d'une politique offensive de désarmement et voulons jouer un rôle de premier plan dans le renforcement des initiatives internationales de désarmement et des régimes de non-prolifération. Pour une politique d'exportation d'armes restrictive, nous avons besoin de règles plus contraignantes et souhaitons donc coordonner un règlement européen correspondant sur les exportations d'armes avec nos partenaires européens. C'est très détaillé en - quelques - parties, comme l'annonce de la commission d'enquête et de la commission d'enquête sur la mission en Afghanistan. Pour l'essentiel, cependant, il s'agit de l'énoncé fondamental d'une politique étrangère et de sécurité sur la même base qu'auparavant. Intéressant ici : une coopération accrue des armées nationales européennes peut certainement être comprise comme un rejet d'une armée européenne, voire d'un leadership plus européen des missions internationales. C'est pour ainsi dire la formulation la plus faible dans ce sens, même si l'on dit que nous voulons accroître la souveraineté stratégique de l'Europe - aussi (encore ?) la formulation la plus faible possible pour elle. En revanche, étonnamment claires, de mon point de vue, les déclarations sur les exportations d'armes : Les trois parties semblent être en faveur d'une réglementation restrictive. Un certain nombre de points susceptibles d'être contestés sont laissés de côté : qu'adviendra-t-il de la participation nucléaire (et donc aussi du remplacement de la flotte vieillissante de Tornado ?). Comment un tel gouvernement de coalition, alors dirigé par un chancelier et ancien ministre des Finances Olaf Scholz, gère-t-il l'objectif de deux pour cent de l'OTAN ? Cela et probablement bien d'autres encore devront alors être discutés dans les négociations de coalition.
    3 points
  12. C'est bien vu mais seulement si l'on part du principe que le swarming consiste à envoyer une masse de drone sur toute la largueur du front. Les Américains n'ont sans doute pas pour ambition une waaag dronique. Si l'on conçoit le swarming comme le fait d'envoyer un masse de drones au bon endroit au bon moment, il devient possible de doter temporairement les mosaïquiers disponibles sur zone (F-35, F-15, peut-être F-36 kingsnake ou T-7 Red Hawk) d'un essaim de drone male performant, voire de petits drones largués par des drones-gigogne ou avions-cargo. Il est entendu que les SALA mis en service par la Turquie en 2021 et ses doctrines innovantes en matière d'emploi des drones ont créé la panique avec accélération du développement des SALA, loyal wingmen et mosaïques tactiques partout. Que ce soit stupide appelle réflexion et je tendrais à la penser. En revanche, les Américains y croient et il faut bien reconnaître que le SCAF reproduit le concept de mosaïques tactiques: la différence est le F-35 est un mosaïquier qui a été présenté comme un système d'arme complet alors qu'il n'est qu'une pièce d'une mosaïque tactique tandis que le NGF est d'entrée de jeu présenté comme un pièce du SCAF, en espérant qu'il vaudra quelque chose sans effecteur déporté. J'ai l'impression que tout le monde cherche à développer sa version du concept du F-35, comme tout le monde a cherché à développer sa panoplie de crupellaire numérique suite à la médiatisation du programme LandWarrior. Naturellement, il y a de forte chance pour que les Britanniques et les Américains s'associent pour créer un pool d'effecteurs déporté communs, compatibles à la fois avec leurs mosaïquiers à eux et le Tempest. Oui dans le futur. Reste à savoir de quel type de mosaïquier il s'agira: - Un intercepteur avec des drones d'assaut. - Un (chasseur-)bombardier avec des effecteurs déportés défensifs et/ou porteur de munitions. Pour développer ma réponse à Deres, les Américains semblent comprendre que les effecteurs déportés ne suffiront pas à combler leur déficit de masse aérienne. Ils tentent d'augmenter les effectifs de pilotes bien formés dans le cadre du programme Rebuilding The Forge, grâce à un important parc de T-7 Red Hawk. Puisque tu as démontré que la dotation de F-35 restera limité pour raison budgétaire, je me suis demandé ce que la nouvelle génération de pilotes étaient destinés à piloter, s'il n'y avait pas un avion X caché dans l'ombre du F-35 et du futur échantillon de NGAD. Waagdox a fourni la réponse. Comme quoi, les Européens se sont fait encore plus entuber que prévu dans le programme JSF. Mais, là, je ne suis pas sûr que les gouvernements européens étaient plus au courant que les électorats. La bonne nouvelle, c'est que, finalement, en cas de conflit en Europe de l'Est, on aura un successeur au F-16, comme promis, mais après beaucoup de péripéties dispendieuses.
    3 points
  13. Il y a aussi une autre critique sur la puissance électrique brute générée par le rafale qui serait "inférieure" à certains de ses concurrents. A supposer que cela soit le cas (ces données ne sont pas publiques me semble t'il) cela repose sur le postulat que l'efficacité des systèmes est directement corrélée à la puissance électrique générée, sans tenir compte de la conception de ces systèmes, qui peuvent demander plus ou moins de puissance pour le même résultat. C'est exactement pareil pour le rapport poids/puissance des avions dans les missions d'interception sans tenir compte de leurs conceptions aérodynamiques, ou encore sur le nombre de lignes de code pour juger de la sophistication d'un système...
    3 points
  14. Il faut vite que le Telegraph dénonce la main mise française qui pilote en sous main ce gouvernement irlandais !
    3 points
  15. Dassault à lâché une info pour la Finlande. Commentaire vu sur F-16.net de Magistsu, un des finlandais là-bas. Avec une info importante. je cite : "J'ai jeté un coup d'œil au classement de Siivet dans une bibliothèque locale. Il semble qu'ils aient admis que le projet HX mettait l'accent sur les perspectives d'avenir des systèmes bien plus qu'ils ne le faisaient. Ils ont estimé que le Growler + SH est plus pertinent en combat pour l'instant (ce qui est contestable) mais que le F-35 avait l'avantage en ISR (avec SH+G en deuxième position). Le Rafale a surtout été critiqué parce qu'il a été le moins transparent dans son offre. Mais ce avec quoi je suis d'accord, c'est qu'ils ont estimé qu'il était plus orienté vers la terre et la mer (absence de HMDS, nouveau MICA à venir) que le Typhoon, qui était purement axé sur l'interception aérienne. Ensuite, ils ont estimé que la génération d'énergie du Rafale était insuffisante (tout comme celle du Gripen, dont ils pensaient qu'il faudrait quelque chose d'étonnant à l'avenir en raison de la faible puissance du moteur unique) et que les panneaux n'étaient pas impressionnants par rapport aux grands écrans des autres appareils. Dassault leur a dit que la Finlande exigeait certaines choses spécifiques et ils ont donc baptisé leur offre Rafale F4+. Je pense qu'il comprend probablement une partie de l'avionique supplémentaire demandée par l'Inde. Le magazine a estimé que les deux GlobalEyes de Saab ne seraient utiles qu'en temps de paix. Ils considèrent que seulement deux d'entre eux ne peuvent pas être protégés de manière compétente par un petit détachement de chasseurs ou d'autres équipements. Trop peu de cibles de grande valeur." Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)
    3 points
  16. Ah, mais depuis Einstein on sait que tout est relatif, absolument ! Et en l'occurrence, relativement au reste de la presse britannique, le Torygraph est un journal de qualité ; au même titre que son concurrent gauchiste le Grauniad. Ça, c'est ce que les Britanniques veulent (et ont plusieurs fois suggéré durant l'interminable feuilleton du Brexit). Et donc ça fait une bonne raison de ne pas s'engager sur cette voie. Cependant, je serais tout à fait d'accord envers le fait d'utiliser la situation actuelle pour tordre un peu le bras aux irlandais sur les questions qui fâchent... Obtenir des contreparties à notre soutien, en sorte.
    3 points
  17. Oui, je suis allé jeter un oeil : grande avec des endroits qui semblent assez canons. Je paye mon écot pour ma médisance : L’Aulne, cé bô !
    3 points
  18. Ce qui me fait allusiner dans cette affaire, c’est que le seisme ca a tué bien plus que l’affaire du nucleaire et pourtant on parle encore que de ce dernier. On a plus de morts en france chaque annee a cause des rejets carbonnes, que de morts du nucleaire dans le monde depuis 45 (militaire exclus bien sur).
    3 points
  19. "Avec 400 centrales nucléaires on a un accident majeur tout les 25 ans" Tu veux dire un accident majeur tous les 10 000 ans de fonctionnement ? Cela sous-entend un risque de l'ordre de 10-5 par an. La conception des centrales met ce risque à 10-6 par an je crois (risque de fusion du cœur) et plus faible de ne pas pouvoir le contenir. Donc en théorie, on a déjà le niveau de sécurité dont tu parles au moins chez nous. Il faut quand même relativiser le retour d'expérience : - A Tchernobyl, le modèle de réacteur était dangereux par design et il faut bien admettre qu'ils ont fait n'importe quoi - A Fukushima, on a quand même été confronté au plus gros séisme jamais vu au Japon avec un tsunami hors norme. Il n'y a pas que la centrale qui n'a pas été à la hauteur. L'ensemble des protections côtières japonaise pourtant impressionnantes ont été submergées avec le bilan humain que l'on sait. Une meilleure organisation des secours aurait probablement put éviter la catastrophe (peut être pas pour le réacteur 1 cependant). A noter que les réacteur 5 et 6 plus récents et un peu mieux protégé n'ont pas subit de dégâts importants. En France, je n'ai pas trouvé de chiffres précis mais à grosse maille, on a au moins 56 réacteurs qui ont fonctionné pendant 40 ans soit largement plus de 2000 années de fonctionnement. Pour le monde, j'ai vu un chiffre ancien de 13 000 années cumulés mais il daterait de 10 ans.
    3 points
  20. Donc pour alimenter la population mondiale il en faut 2000 et comme en plus il faut électrifier plein d'usage de l'énergie pour décarboner suffisamment il faut viser 4000. Avec 400 centrales nucléaires on a un accident majeur tout les 25 ans et donc si on ne change pas le niveau de sécurité des centrales avec 4000 unités on aura un accident majeur tout les 2.5 ans, ce qui serait insupportable. Il faut donc améliorer la sécurité par un facteur au moins 10 par rapport à l'existant, je crois que l'EPR est censé aller dans ce sens, il faudrait quand même vérifier qu'on a bien le rapport 10.
    3 points
  21. En quelle configuration le Typhoon à un rayon d'action de 1852km? Ça m'intéresse. Pour le rafale en configuration bombardement (3 bidons, 6 AASM, 2 ou 4 MICA) d'après ce que Dassault a présenté au Brésil, le rayon d'action de tête c'est plutôt 1400-1500 km. Il faudrait comparer le rayon d'action maximum d'un rafale en configuration air-air (on va dire 6 missiles minimum) avec celle d'un F-16 et d'un Typhoon en configuration comparable pour voir si une escorte par des Typhoon est profitable par rapport à une escorte de Rafale ou de F-16. Mais j'ai de gros doute sur le Typhoon rayon d'action de 1800km en configuration de combat.
    3 points
  22. Alors pour ceux qui veulent comprendre le problème de réparation du moteur et visualiser le manque d'anticipation du JPO je rappel quelques chiffres tout d'abord la vitesse de production du F-35 : + 9 en 2011 + 29 en 2012 + 35 en 2013 + 36 en 2014 + 46 en 2016 + 110 en 2017 + 91 en 2018 +145 en 2019 + 114 en 2020 Et donc plus de 100 régulièrement depuis 2017. Pour obtenir les chiffres du moteur, le F-135, il suffit de rajouter 1 moteur en plus par tranche de 30 f-35 à peu prêt. Il y a 3 centre de maintenance prévu : Tinker au US capable de traiter 42 moteur par an à une vitesse de 120j / moteurs. Il y a encore un an un moteur se traitait en 200 jours. https://breakingdefense.com/2021/10/f-35-engine-maker-braces-for-sustainment-cost-spike/ https://www.defensenews.com/air/2021/02/12/an-engine-shortage-is-the-newest-problem-to-hit-the-f-35-enterprise/ Un autre dépot au pays-bas qui vient d'avoir son IOC et qui donc doit monter en charge progressivement et enfin un dernier en AUstralie qui vient également d'avoir son IOC. https://newsroom.prattwhitney.com/2021-08-03-Netherlands-F135-Engine-Heavy-Maintenance-Facility-Achieves-Initial-Depot-Capability https://newsroom.prattwhitney.com/2021-07-20-Australia-F135-Engine-Heavy-Maintenance-Facility-Achieves-Initial-Depot-Capability-for-Fan-Power-Modules Les capacité de traitement de Tinker sont saturée. Il est très probable que celle de l'Australie et des Pays-bas vont prendre le relais. Donc le point critique n'est pas la capacité de prise en charge des moteurs par les services de MCO des clients du F-35. Mais probablement la capacité de PW à fournir des "Modules de puissance" à un rythme qui serait le double de celui d'actuellement. Ce qui évidemment ne peut se faire sans investissement lourd / très lourd. Ces capacités ont été saturées à peu prèt quand le programme a atteind 650 avions et 350000 heures en janvier. Sachant que les F-35 fournissent 100000 heures de vol annuellement actuellement on peut penser que la saturation constaté actuellement va s'empirer très vite malgré les deux nouveau centres de MCO moteurs. La seule solution à mon sens est de baisser fortement la production de f-35 pour détourner la production de "modules moteur" de PW vers la MCO des moteurs existants.
    3 points
  23. Cette autorité n'est pas divine; ici il y a ceux qui exagèrent leurs critiques du F-35 et tombent dans l'outrance. Et puis il existe des contributeurs qui, en raison de leurs connaissances professionnelles réelles ou de leur capacités d'analyses ont un regard sans concessions mais OBJECTIF. L'objectivité n'est pas à sens unique et il est tout autant insignifiant d'être en opposition totale que de refuser d'accepter certaines évidences.
    3 points
  24. Des Italiens prétendent que finalement cela fait 2-1 pour nous, paraît il qu'un certains Brennus avait fait un ''passage remarqué'' par l'Italie... Un certain Hannibal barca propose de remettre les scores à zéro, paraît qu'il a séjourné en Italie une petite dizaine d'années. Certaines mauvaise langues parle d'un certain Alaric, venu du Nord qui aurait refait l'urbanisme de Rome aussi, qui ce porte volontaire pour apporter une aide. Et c'est la que l'on ce rencontre de l'ineptie de ce genre de bataille victimaire...
    3 points
  25. En arrêtant dans parlé, les namibiens actuelles non plus rien a reprocher, et non rien subit de ces horreurs, même l'Allemagne a bien changé depuis. PS : titre de l'avanti Italia : France-italie : comment ''reparer'' 2000 ans après l'invasion de la Gaule ?
    3 points
  26. à titre très personnel, et même si je me défini comme un bondophile, je n'ai pas aimé l'arc Craig. Si Casino Royale était fabuleux, la suite était entre le "convenu" et "pas très intéressant en terme de méchant". De plus j'ai détesté la caractérisation du personnage : un James Bond réaliste OK, mais qu'est ce que le réalisme ? être essoufflé pendant une baston c'est déjà du réalisme, mais la production a choisi une autre direction. A aucun moment, je n'ai eu envie d'être cet homme, et je ne connais que peu de femmes qui ait envie d'être dans ses bras. Enfin bon, je ne sais pas si j'aurais le temps de le voir au cinéma, et je ne sais même pas si j'en ferai une jaunisse si je le manquais
    3 points
  27. L'Iran a construit plusieurs radars dit transhorizon/Over the Horizon Radar. Ce sont des productions locales dérivés du système russe Rezonans-NE russe - le E est ajouté pour la version export- et qui aurait été livré en 2009. Il y a deux variantes, Sepher le plus puissant des deux, et Qadir son junior. il y en aurait deux de chaque. Il me semble qu'il y a aussi une installation construite avec l'assistance chinoise mais je n'ai pas retrouvé l'article où j'ai lu cette info. Quelques site à visiter : https://on5vl.org/radars-protegent/ https://www.globalsecurity.org/military/world/russia/rezonans-n.htm https://www.globalsecurity.org/military/world/iran/radar-sepehr.htm https://www.globalsecurity.org/military/world/iran/radar-qadir.htm Bon, je ne suis pas un grand fan du national interest, mais cet article répond un peu à ta question : https://nationalinterest.org/blog/reboot/battle-or-slaughter-are-irans-upgraded-air-defenses-threat-us-air-force-193920
    3 points
  28. j'ai découvert une petite chaine youtube, Histoire Appliquée, dont l'une des playlists se consacre au réalisme des films antiques et médiévaux. Un petit exemple : après si on parle de réalisme historique et pas de l'équipement, il y a toujours les playlists "GoT et "Motion vs History" de NotaBene :
    3 points
  29. Etrange: Le Typhoon est un intercepteur avec un rayon d'action de 1852 km. Un Rafale en configuration bombardement est un chasseur-bombardier avec un rayon d'action avec un rayon d'action de 1056 km. Un F-35A est, par exemple, un monoplace utilitaire (détection, optronique, liaison satellite) avec un rayon d'action de 1080 km. Ne peut-on dire que le Typhoon et le Rafale sont complémentaires comme l'était les Me109 et Stuka d'autrefois? Ne peut-on dire qu'en cas de conflit de haute intensité, il pourrait être profitable de déployer des Rafales ou F-16 avec une escorte de Typhoon ainsi qu'un ou deux F-35A en appui technique. On me pardonnera d'envisager la coopération entre ses engins "ennemis" puisqu'il est plus probable qu'ils doivent combattre ensemble que les uns contre les autres. Les avions parfaits n'existent de toute façon que dans l'esprit des plus fanatiques des adorateurs de chaque modèle existant. Le F-35 étant un avion de combat comme les autres, sa valeur est tributaire de la qualité des personnels, de la logistique, des systèmes de force auxquels il est intégré et des procédés. Donc, le F-35 doit être meilleur que quoi et dans le cadre de quelles missions?
    3 points
  30. Les radar et les sonars de grande portée ont besoin de puissance électrique et d'un système de refroidissement adapté (surtout les radars). Ces deux conditions impactent lourdement la conception d'un navire (usine électrique, propulsion, bilan de puissance, tout çà..) et rendent toute nécessité de modification ultérieure difficile. L'installation à posteriori de missiles antinavires et de tubes lance-torpilles est plus aisé à ce niveau, avec quelques dispositions architecturales prévues dès l'origine. L'installation de VLS pour missiles-anti-aériens est pour le coup plus délicate. Et il y a des nécessités financières. Si la marine dispose d'une enveloppe d'un milliard d'euros pour 10 patrouilleurs, on arrive à environ 100 mio d'Eu l'unité. 8 exocets sur 10 navires couteront immédiatement de l'ordre de 80 mio d'euro (~ 1 million d'euros l'exemplaire), auxquels on doit rajouter des torpilles. La MN veut 10 patrouilleurs, les équiper maintenant avec ces effecteurs couterait probablement 1 patrouilleur.
    3 points
  31. https://www.eurotopics.net/fr/269711/france-le-nucleaire-pour-decarboner-l-economie (14 octobre 2021) Dans la question de savoir quelle place accorder au nucléaire dans la lutte contre le changement climatique, les positions de Paris et Berlin sont plus que jamais antagonistes, constate Handelsblatt : « Paris fait pression pour que l'énergie atomique soit classée comme une technologie favorable à l'environnement dans le projet de règles d'investissements 'vertes' en Europe. Berlin s'y oppose. Or le gouvernement français n'est pas isolé dans l'UE et peut compter sur le soutien d'une bonne dizaine de membres. ... Si le futur gouvernement allemand veut éviter une grosse querelle avec Paris, il ne lui restera pas d'autre choix que de céder à la pression française à Bruxelles et de mettre entre parenthèses ce sujet délicat. Le nucléaire reste un conflit gelé dans les relations franco-allemandes. »
    3 points
  32. Il est responsable d'une partie du retard passé parce qu'il a bien fallu réussir les tests qu'il impose (pouvoir de nuisance), et c'est aussi lui qui repousse sans cesse la déclaration de la FOC parce qu'il manque encore quelques briques pour finaliser l'IOT&E. Ces retards et ces échecs entraînent inévitablement des surcoûts (-> GAO), et au final tout ça rejailli sur les élus et place le JPO dans une situation inconfortable qui constitue une forme de motivation pour ne pas pousser le bouchon trop loin. En théorie le système est bien ficelé, mais il y a un maillon faible : le sénat. A partir du moment où les élus ne jouent plus le jeu en favorisant leurs intérêts territoriaux plutôt que l'intérêt général, le JPO se retrouve quasiment en roue libre.
    3 points
  33. les boutons à la noix passent encore vu qu'on apprend ou ils sont, et qu'on peut les trouver en tâtonnant. Le pire c'est la révolution tactile, ou on se trompe de bouton dans 40% des cas (chiffre donné de mémoire) à tel point que cette interface est remplacée sans grande publicité sur certains matériel militaire pour revenir aux "bons vieux gros boutons" tellement moins sexy.
    2 points
  34. La fondation Konrad-Adenauer a publié une étude intitulé « Ensemble ou seuls ? La sécurité de l'Allemagne ». En voici un extrait traduit concernant la relation avec les partenaires de l'Allemagne (parmi lesquels la France) : https://www.kas.de/fr/titre-unique/-/content/gemeinsam-oder-allein-deutschlands-sicherheit-1
    2 points
  35. IMHO, je ne suis pas sûr que le terme de réversibilité ait le sens que tu lui confères. Et si on prend l'acceptation commune de la notion de réversibilité, la réversibilité est bien LA qualité dont le F-35 est dénué, en tout cas pour ceux qui ont signés et signeront pour le F-35 sans : ==> rendre : La réversibilité des données ? LM et les US rendraient aux clients les données qu'ils ont injectés dans les cloud tactiques et de support au cours de l'exploitation du bestiau ? m'étonnerait. Ils disent quoi dans les réponses à appel d'offre sur ce sujet ? ==> retourner à l'état initial : La réversibilité technologique ? Les clients pourront-ils réacquérir le savoir-faire aéronautique dont ils disposaient avant de devenir de simples sous-traitants et essentiellement des consommateurs ? m'étonnerait aussi (même si le savoir-faire aéronautique en question était limité à des spécialités pointues) ou au moins au prix d'efforts considérables ==> retourner à l'état initial : La réversibilité doctrinale? Les forces aériennes clientes pourront-ils sortir d'une américanisation de leurs procédures et doctrines d'emploi imposées et encadrées strictement par ce que le F-35 est ou n'est pas capable de faire ? Je ne sais pas. Je doute. Non que ces doctrines US soient en soi mauvaises ou bonnes, ce n'est pas le sujet, juste une question de masse. On a pas la doctrine des US quand on est le Liechtenstein (par exemple)...
    2 points
  36. Je ne citerai pas l'auteur de cette citation pour ne pas alimenter les flamewars et la puissance d'Otshee Monetoo, le côté pile de Gitsche Manitou. Je lui signale simplement que les Européens partisans de la souveraineté de l'Europe ont le droit de critiquer la vassalisation accrue par le programme JSF. Nous n'avons pas à justifier notre désir d'indépendance vis à vis de la "Couronne de Washington". Pour ce qui est des bénéfices que les Américains tirent du programme JSF en terme d'emploi ou de capacités militaires, c'est leur problème. Comme beaucoup, je n'ai pas constaté un soutien unanime au programme JSF aux USA et je ne comprends pas pourquoi j'aurais l'obligation d'encenser le F-35 plus que les Américains eux-même. Je ferai remarqué que j'ai posé beaucoup de questions techniques sur le F-35 et sur l'emploi conjugé des différents avions des pays européens dont le F-35. Qui m'a répondu? Pas grand monde et surtout des contempteurs du F-35. Si les partisans du F-35 sont si convaincus de sa valeur, qu'ils commencent à parler de son emploi opérationnel aux côtés des autres avions européens et anglosaxons en Europe et dans le Pacifique au lieu de faire une fixette sur la furtivité déclarée du F-35 et la soi-disante remise en cause de l'utilité de la furtivité. Le "mixer géopolitique" n'existe pas. Aucune machine n'apporte la victoire juste en poussant sur l'interrupteur. Le meilleur équipement ne vaut rien sans doctrine et entraînement.
    2 points
  37. La compagnie aérienne pakistanaise a interrompu ses vols pour Kaboul, les talibans sont ''non professionnels'' Et ils demandent à baissé les prix des billets qui sont passés à mille dollars contre 150... https://www.air-journal.fr/2021-10-15-afghanistan-pakistan-international-airlines-suspend-la-liaison-islamabad-kaboul-5231033.html?
    2 points
  38. Pour l'histoire des couts du programme CSC .. En 2017, le DND (Department National Defence) canadien fait une estimation de 56-60$c milliards ($c -> dollar canadien) (45-48$ milliards américains) pour le programme CSC. En 2017 le PBO (Parliamentary Budget Officer) affirme se nombre (61$c milliards) mais ça change en 2019 quand une nouvelle estimation du cout du programme indique qu'il devrait couter 69.8$c milliards (55,8$ milliards). Ensuite en Février 2021, une troisième estimation donne 77$c milliards (62$ milliards). Pour autant ça ne s'arrête pas là. En cherchant un peu sur les rapports de 2019 et 2021 on comprend que: - Le passage de 61$c milliards en 2017 à 77$c milliards en 2021 est du principalement au changement de design. Entre 2017 et 2019, le design basé sur la Type 26 est choisi, alors qu'en 2017 le PBO utilisait le tonnage d'un ancien projet (Canadian Patrol Frigate Project) soit 5700 tonnes comme base de calcul. Bref, passage de 5400 tonnes a 6900 tonnes pour base d'étude, donc augmentation logique des couts. Puis entre 2019 et 2021, de nouveaux détails sortent sur le CSC qui ferait 7800 tonnes donc seconde augmentation logique des couts. - Le DND ne prend pas en compte les taxes. Le rapport de 2019 met en avant une taxe de 15% dans la province Nova Scotia où se trouve le chantier naval. Donc augmentation de 8.9% dans l'acquisition totale (différence avec 6,1% utilisé en 2017). Ces couts reviennent dans l'Etat, mais sont quand même calculées. Autant le calcul des taxes est compréhensible, autant l'augmentation proportionnelle au changement de tonnage l'est moins.. En Février 2019, la variante type 26 (avec SPY-7 je précise) est choisie. Dans la même année, le DND adapte le budget du programme a 56-60$c milliards... Ces chiffres devraient être utilisés comme base de calcul, et non pas le rapport de 2017 qui envisageait un navire bien plus petit, et qui a alors faussement augmenté le cout unitaire. Et que peut on dire de l'augmentation de tonnage et donc de cout entre 2019 et 2021 ? La CSC passe de 6900 à 7800 tonnes donc 900 tonnes de plus. Or il y a une grande différence de cout entre 900 tonnes additionnelles de radars, moteurs, électronique, armement, et 900 tonnes additionnelles d'acier et de carburant : Etant donné que la majorité des choix ont déjà été fait en 2019, je suis d'avis que le déplacement additionnel est plus du à de l'acier qu'autre chose. Bref, tout ça pour dire que ce n'est pas parce que des infos officielles sont questionnées par un organe de l'Etat, que ce dernier est vrai. A voir tout les rapports de GAO qui sont très souvent contredit par les réponses de l'USN. Comme d'habitude, la réponse est souvent entre les deux.. Pour le cout unitaire d'une Constellation, réponse dans le fil dédié.
    2 points
  39. @Shorr kan Oui, oui, je sais... Il y a un troisième terme à cette énumération Mais non, je ne pense pas opportun de poster une image C'est vrai, la crémière est jolie, mais... J'ai mon correspondant au NORAD qui me signale un fort risque de tir de TOPOL si je complétais la phrase de Wallaby par une illustration trop graphique du troisième terme
    2 points
  40. Le demonstrateur ngf prend encore du retard, la direction politique et industrielle mis en cause (…) https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/scaf-nouveau-retard-d-an-premier-vol-256740
    2 points
  41. En fait, 90% des victimes l'ont été par le tsunami. Un peu plus de 18 000 morts. Mais le pays est bien équipé en immeuble anti-sismique ce qui a bien fonctionné. Par contre, quand les vagues sont plus grandes que la hauteur des barrières anti-tsunami, elles ne servent presque plus à rien ...
    2 points
  42. Bonjour du Québec. Pour votre information il y a un très beau livre qui est en approche ! Mirage 2000 / L’Histoire dans l’Armée de l’Air de 1974 à nos jours. Hervé Beaumont / Éditions ETAI / 58 Euros. Disponible à compter du 10 novembre prochain. Hiboux 47 Référence sur LesLibraires.Fr : https://www.leslibraires.fr/livre/18245228-mirage-2000-l-histoire-de-1974-a-nos-jours-herve-beaumont-editions-techniques-pour-l-automobile-et-l-indu
    2 points
  43. Pour pouvoir le "quad-packer" Il faudrait surtout une version du MICA sans ses ailes longues (surtout utiles à haute altitude je crois) ou en repliables et avec des dérives repliables. Et il faudrait un système interne car actuellement, je pense que les tubes de lancement ont des embouts destructibles qui n'apprécierait peut être pas les surpressions au sein du SYLVER (pas à l'air libre comme sur le Mamba) lors des tirs successifs de plusieurs missiles adjacents. De plus, si je me souviens des images, le SYLVER ne contient pas des tubes fermés, chaque munition amenant son tube de lancement propre. Donc mettre une munition plus courte veut dire aussi livrer la munition avec un "adapteur" individuel faisant la connection entre le bas du tube de lancement et l'entrée de la fosse d'éjection des flux en bas de SYLVER (ou au dessus). Autrement dit, cela revient à mettre tes munitions dans un tube de lancement propre plus long ... Il faudrait donc fabriquer des ASTER 30 dans des tubes de lancement de 7m pour les mettre dans des SYLVER A70 ... Pareil, les MICA quad-packé devrait donc être livré par groupe de 4 dans un ensemble de la longueur du tube sans à priori possibilité de recharge du groupe. Tout cela ne serait donc pas si modulaire que cela car un ASTER 15 livré dans un tube pour SYLVER A43 ne pourra pas être utilisé dans un SYLVER A50. La, modularité ne serait donc pas en fait dans le SYLVER mais dans le tube de lancement qui est mis autour de la munition. Ce genre de développement implique au final des tirs de qualifications avec des munitions à plusieurs millions. Donc cela chiffre très vite.
    2 points
  44. Bonjour, 75 ans aux prochaines châtaignes. A élu domicile depuis 15 ans dans un petit village alsacien des Vosges du Nord. A usé ses fonds de culottes pendant quelques années dans la Marine. Historiquement & techniquement, s'est arrêté, à peu de choses près, en 1945! Connait quelques membres du forum (Armen 56, Mudrets, Pascal).
    2 points
  45. Il n'y a pas de soucis. Je ne pense pas être sur la défensive, mais j'ai compris que j'avais mal formulé mon message et je voulais le reformuler. Merci de me l'avoir montré. Mon point était qu'ils n'ont pas le pouvoir de réorienter le programme en cas de grosses dérives et j'ai appris que ce pouvoir reste (en simplifiant) entre les mains des politiques US. Ce fonctionnement me parait logique et presque normal, mais je ne sais pas si dans le cas du programme F-35, ce type de fonctionnement est le plus adapté. Mais il faut se souvenir que je vois tout cela avec mon prisme "Français" et que la gestion des programmes d'armement et de défense est un peu différente en Europe. (je ne dit pas que c'est mieux ou moins bien, juste différent)
    2 points
  46. Je trouve que c’est un gros problème ce manque de flexibilité. Et surtout que personne ne se charge de faire le développement nécessaire et y mettre les fonds car ca change pas mal de chose je pense de proposer ça…
    2 points
  47. https://www.lefigaro.fr/international/l-ue-propose-d-alleger-les-controles-pour-reduire-les-tensions-en-irlande-du-nord-20211013 En échange, pour protéger l'intégrité du marché intérieur européen et s'assurer que ces produits n'y pénètrent pas, Londres devrait donner des garanties, comme une étiquette indiquant qu'ils sont destinés à la vente «uniquement» au Royaume-Uni et un mécanisme de «réaction rapide» pour identifier et résoudre les problèmes, sous peine de mesures unilatérales de la part de Bruxelles. Donc des produits à des normes inférieures pourront être vendus moins cher dans les magasins d'Irlande du Nord, mettant sur la paille les magasins d'Irlande du Sud vendant des produits plus chers aux normes européennes supérieures. Et c'est ainsi qu'on "protège l'intégrité du marché intérieur".
    2 points
  48. https://www.google.com/amp/s/www.aninews.in/news/national/general-news/three-more-rafale-fighters-to-arrive-from-france20211013185716%3famp=1 En résumé, 29 Rafale en Inde ce soir, 3 autres en Décembre et 3 autres en Janvier, ce qui ferait 35... Pas de date pour le 36eme qui est spécifique.
    2 points
  49. Toutes, aucun... c’est kif-kif !) J’ai pensé à ça. (Claude Serre. Je fais parfois de la pub pour ce dessinateur génial il me semble complètement oublié) Pause HS
    2 points
×
×
  • Create New...