Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 11/23/2021 in all areas

  1. Ils te semblent clairs, tu les a lu au moins ? Je viens de le faire, et je m'étonne de ne jamais (ou si peu) retrouver dans le document la citation qui se trouve à sa droite. Quand cette citation n'est pas le fruit d'une interprétation toute particulière de ce qui est écrit noir sur blanc. Le fait est que la lecture de ces seuls documents, en faisant abstraction des interférences de l'article, donne une image assez différente. L'un des aspects qui ressort de ces documents est que les objectifs des deux partenaires sont différents ; La France cherche du renseignement sur les terroristes, les égyptiens sont davantage concernés par les trafics, l'immigration clandestine et le terrorisme. Il en ressort une certaine frustration des opérateurs français, en partie privés de leurs objectifs propres du fait des exigences égyptiennes. Quant au chapitre sur le Cesna 208 ayant frappé un pick-up, le discours tenu dans le compte-rendu d'opération ne tranche pas la question. Ce pick-up a été vu par l'ALSR alors que le Cesna était déjà sur zone (filmé par l'opérateur resco), puis l'ALSR a quitté la zone, et lorsqu'il y est revenu 45 minutes plus tard le pick-up était détruit. Est-il exclu de penser que le Cesna l'a trouvé par ses propres moyens alors qu'il patrouillait le long d'une route connue pour être un axe de trafic ? Au bout du compte on peut facilement observer un décalage substantiel entre le ton de l'article et les documents classifiés censés le supporter. Ce qui me conduit à faire un parallèle évident avec ... Médiapart. La méthode de mésinformation est rigoureusement la même, le discours repose sur une interprétation à charge de certains documents et sur des affirmations non sourcées mais présentées comme telles. Le buzz est là, mais la réalité est sans doute à des années lumière de ce qui est rapporté dans ce torchon.
    10 points
  2. C'est beau comme du Tony Stark ! J'en verse une larme. Bon j'espère qu'il a un "Iron Man" en réserve pour continuer à se la péter pour la suite. Par contre, pour ce qui est de "besoin de partenariats solides et durables - maintenant plus que jamais." et "partenariat fondé fondamentalement sur la confiance et les intérêts partagés.", faudra revoir ça, ça fait tâche dans ce magnifique texte.
    9 points
  3. Arrêtez vos conneries : ça a frappé à la porte de mon bureau, j’allais m’échapper par la fenêtre quand ma collègue est entrée me proposer de prendre le café !
    7 points
  4. Son cœur étant fragile il faut alerter Patrick sur les mots de la journaliste, elle s'excuse au nom de journalistes d'avoir dit que le Rafale était invendable.
    5 points
  5. N'importe quoi. A ce compte là il faut enfermer tous les mineurs qui ont extrait le fer qui a donné l'acier servant à forger les lames des couteaux ayant servi à tuer quelqu'un. Bon courage avec cette logique. On leur a seulement donné accès à du renseignement, d'autres leur ont donné accès à des avions de combat, d'autres encore (ou les mêmes) à des munitions. Ce qu'ils font de tout ça est une expression de leur souveraineté, et à moins de les annexer pour y imposer nos lois et nos façons de penser, ça ne nous regarde pas. Tout comme ce que nous faisons chez nous ne les regarde pas. Le jour où ils vont tenter de nous imposer de faire pousser des pyramides tu risques de faire la gueule, non ?
    5 points
  6. Et à quand une enquête sur Disclose tout court? Les seules vérités que je note dans ce papier c'est: - "Rafale". Mot cité 3 fois dans l'article. Début, milieu, et fin. Coïncidence? - "FREMM". Mot cité 1 fois dans l'article. En quel honneur? On parle d'AVIONS. Avions ayant mené des frappes: - "F-16" - "Cessna 208" C'est pas français. C'est américain. Y a-t-il une petite remarque de disclose envers les américains dans ce torchon? Ah tiens! Non! Oh la la, comme c'est étonnant, ooh laa laaaa... Faire porter le poids de ses fautes sur autrui est un grand classique de la manipulation. En clair pour moi tout ça n'a aucun poids, pas plus que n'en avaient les "400.000 civils yéménites sous le feu des canons Caesar", pas plus que n'en a le fait que les nacelles Damoclès des Tornados saouiens servent à larguer des bombes au Yémen. On ne tue personne avec une nacelle de désignation (sauf en la larguant sur la tête de quelqu'un et il faut bien viser...) On ne tue personne avec des renseignements tout pareil. La cause est entendue: ceci est une manipulation de la part d'un service étranger destiné à empêcher de nouvelles ventes d'armes de la part de la France à l'Egypte.
    5 points
  7. Non ce sera des organisations affiliees au plus corruptibe des deux partis voir aux deux. Regarde ce qui se passe deja dans d’autres secteurs. Les petroliers sont plutot rep mais ils etaient tres heureux sous obama. si ca les arrange diviser la pop en fonction de la race et non des questions sociales… ah pardon, c’est deja fait ! s’ils ont interet a creer des extremistes en creant des nazi immaginaires … ah là aussi… s’ils ont besoin de creer des nazi en inventant des nationalistes noirs … pardon ca existe aussi. voila le resultat d’un societe ou les corporations ont pris le dessus sur l’etat et la democratie. C’est une oligarchie qui pourrie et va se transformer en autre chose. Dictature, totalitarisme, separatisme, arnachie … et qu’on soit tres clair, la droite us a une responsabilite enorme dans cette affaire. Notamment les neo conservateurs meme s’ils viennent de la gauche, c’est la droite qui les a mis au pouvoir.
    5 points
  8. Ça ronfle dur chez nous en ce moment les locaux sont dévastés ... La sécurité de la BGC de Pointe à Pitre avait été pointée du doigt depuis pas mal de temps par les OS. La Direction Générale généralement si prompte à l'autosatisfaction est curieusement muette sur ce point ... On nage en plein déni. Ça fait désordre et on avait pas besoin de ce genre de chose ...
    4 points
  9. Ce jour là tu donnes les coordonnées du petit nouveau.
    4 points
  10. Ben, c’est à dire... Tu m’a percé à jours : Lt-Colonel Dahu, de la Chasse, présentement affecté en tant qu’officier de liaison de la DRUM dans un pays chaud, commandant de la TEL 61 sur la base de Marsuh Matra*. Je ne peux pas tout te raconter, frérot, mais en gros, les collègues Basreliefins avec qui je taffe ayant épuisé leur stock de PaNou-PaNou, je me fais iech grave. Alors le big boss à Paris m’a demandé de venir m’exercer soum-soum aux psy-ops ici, où il paraît qu’il y à les esprits les plus fins, que si tu arrives à leur faire croire qu’on va vendre 160 zavions au Boullistan tout en soignant les p’tits zenfants au gros ventre, tu as le droit de rentrer pour une affectation tranquille sur la Côte Basque. *pour des raisons de sécurité, les noms et les lieux ont été modifiés Edit @Niafron : quelle patience !)
    4 points
  11. Si on suit ta logique, Kaliningrad Königsberg redevient Allemande? Le mémorandum de Budapest a été signé par tout le monde, protégeant l'intégrité des frontières Ukrainiennes, Crimée et Donbass compris. Les ex pays du Pava qui ont rejoint l'OTAN et l'UE l'ont fait de leur propre voeux et de manière souveraine. La Russie est fautive de A à Z.
    4 points
  12. https://nationalinterest.org/feature/herbert-hoover-ussr-greatest-humanitarian-campaign-history-196718 À l'été 1921, au moins 35 millions de personnes risquent de mourir de faim. En désespoir de cause, Moscou demande à Maxime Gorki, le célèbre romancier, de lancer un appel à l'aide à l'Ouest. Hoover a répondu dans un télégramme du 23 juillet qui a déclenché l'effort d'aide humanitaire le plus important et le plus réussi de l'histoire. Sous la direction de Hoover, l'American Relief Administration (ARA), une organisation privée, met en place 19 000 postes de secours en Union soviétique, de l'Ukraine à la Sibérie, pour distribuer de la nourriture, des vêtements et des médicaments. Employant à peine trois cents Américains aux côtés de 120 000 Russes, l'ARA a nourri 10,5 millions de personnes par jour. On estime que l'effort américain a sauvé au moins dix millions de personnes de la mort par famine et maladie. Déterminés à rejeter la responsabilité de la crise sur des forces extérieures, les dirigeants communistes de Moscou se sont présentés comme les gardiens de l'intérêt national, prêts à mobiliser toutes les ressources possibles pour sauver de la ruine une population reconnaissante. Les élites libérales de l'Ouest ont avalé la propagande sans broncher. Dans un reportage daté du 15 octobre 1921, par exemple, le New York Times a fait l'éloge du "plan de décentralisation" de Lénine pour "développer un sentiment national russe, par opposition à un point de vue purement communiste". Le Kremlin, explique le Times, avait "travaillé fébrilement" pour fournir de la nourriture aux gens affamés. En juillet 1923, à l'issue de la mission humanitaire, les commissaires du Kremlin organisent un dîner pour le personnel de Hoover. "L'Union des républiques soviétiques socialistes, ont-ils déclaré, n'oubliera jamais l'aide que leur a apportée le peuple américain." La même année, l'idéologue en chef du parti communiste, Nikolaï Boukharine, a déclaré : "Nous avons besoin du marxisme plus l'américanisme." En réalité, les Soviétiques n'ont jamais pu combiner les deux, et ils ont rapidement effacé l'histoire de la générosité américaine de leurs livres d'histoire. Propagande et effacement habiles et réussis, puisque jusqu'à aujourd'hui, je n'en avais jamais entendu parler.
    4 points
  13. 13 novembre 2021 16:03 Considérez-vous Donald Trump comme un autoritaire ? Ai Weiwei : Eh bien, si vous êtes un autoritaire, il vous faut un système à votre service. Vous ne pouvez pas être un autoritaire tout seul. Mais certainement aux États-Unis, dans les conditions d'aujourd'hui, vous pouvez facilement avoir un autoritaire. De différentes façons, vous êtes déjà dans un État autoritaire. Simplement, vous ne vous en rendez pas compte. De quelle manière ? Ai Weiwei : Beaucoup de choses se passent aujourd'hui aux États-Unis qui peuvent être comparées à la Révolution Culturelle chinoise. Comme quoi ? Ai Weiwei : Comme les gens qui essaient d'être unifiés dans un certain politiquement correct. C'est très dangereux. 17:29 : Vous vous croyez purifié par certaines idées avec lesquelles vous êtes d'accord. Cela pose un danger à la société, à une société extrêmement divisée.
    4 points
  14. https://www.google.com/amp/s/www.europe1.fr/politique/rafale-on-peut-avoir-dautres-bonnes-nouvelles-sur-un-certain-nombre-de-pays-4078528.amp Interview de Trappier sur europe1
    4 points
  15. Pour la première fois, un Airbus A340 a atterri en Antarctique :
    4 points
  16. Attention à ne pas se tromper lors de l'achat : La vaseline est un gel de pétrole Le pétrole gélifié est un produit différent mieux connu sous le nom de napalm Si les deux sont en usage externe, l'un laisse plus de séquelles que l'autre.
    4 points
  17. Bonjour, Je voulais faire connaître à ceux qui l'ignorait l'existence de Chiune Sugihara, surnommé en Israël le "Schindler japonais". En tant que vice-consul japonais en poste à Kaunas en Lituanie, il délivra des milliers de visas pour Kobe aux Juifs qui fuyaient les persécutions staliniennes puis allemandes. A l'origine son travail était de renseigner le Japon sur les mouvements des troupes soviétiques et allemandes, et la recherche d'attaques de l'Allemagne contre les Soviétiques. Lorsque l'URSS occupa la Lituanie, de nombreux Juifs demanderont à pouvoir recevoir un visa pour fuir le pays. Sugihura va alors braver les ordres du Ministère des Affaires étrangères japonais et délivrer massivement des visas, travaillant 18 à 20 heures par jour, rédigeant même les documents à la main (normalement ils étaient rédigés à la machine à écrire et complétés à la main) à raison de 300 par jour. Le 4 septembre 1940, le consulat japonais est fermé et il laisse des documents et tampons aux réfugiés pour qu'ils continuent à rédiger eux-mêmes les précieux documents. Il est réaffecté à Königsberg en Prusse orientale, puis en Tchécoslovaquie puis en Roumanie où il est arrêté avec sa famille par les troupes soviétiques. Libérés en 1946, ils retournent alors au Japon. En 1947, il est licencié du Ministère des Affaires étrangères officiellement pour "diminution des effectifs", même si d'après son épouse il paya son attitude en Lituanie. Il part alors s'installer dans une petite ville, où il survit en devenant vendeur d'ampoules et en faisant du porte à porte pour faire vivre sa famille. Maîtrisant le russe, il ira ensuite travailler en Union soviétique pendant 16 ans, vivant modestement alors que sa famille était restée au Japon. Chiune Sugihara n'a pour autant été jamais oublié par ceux qui lui doivent la vie et qui essaieront de le retrouver. L'administration japonaise ne leur facilitant pas la tâche, il faut attendre la fin des années attaché 1960 pour qu'un attaché économique à l'ambassade d'Israël à Tokyo et ancien adolescent polonais sauvé par Sugihara arrive à prendre contact avec lui. L'année suivante, Sugihara est accueilli avec sa famille par le gouvernement israélien et certains rescapés juifs, et visite Israël. En 1984, il est reconnu comme Juste parmi les nations. Il s'éteint en 1986, pratiquement inconnu dans son pays. C'est d'ailleurs seulement quand une importante délégation israélienne se déplace au Japon pour ses funérailles que ses propres voisins apprennent ce qu'il avait accompli durant la guerre. Quand on lui demanda pourquoi il avait risqué sa carrière, voire sa vie, pour aider d'autres personnes, il aurait répondu : « Même un chasseur ne peut tuer l'oiseau qui vole vers lui en cherchant un refuge. »
    3 points
  18. Moi je trouve que dans certain cas, la diplomatie c'est contre productif: Les Suisses nous ont dit qu'ils n'avaient pas tenu compte des rapports divers et variés qui rapportent les différents problèmes du F-35 et qu'ils ont préféré s'en tenir aux données fournies par le constructeur parce qu'elles étaient engageantes. Donc un truc comme cela: https://www.airforcemag.com/fighter-mission-capable-rates-fell-in-2021/ Traduction Cela ne les empêche pas de prétendre que le F-35 a le coût opérationnel le plus bas. Ils n'ont pas fait le moindre début d'une petite enquête pour vérifier ça. Donc c'est de la connerie ou de la complicité. Et ça nous porte tord parce que la plupart des personnes intéressées croient qu'ils sont sérieux et s'ils disent cela, c'est sans doute vrai. Alors la diplomatie dans ce cas, elle est aussi nécessaire qu'avec Erdogan. Moi je propose qu'on les attaque avec des Rafale pour montrer que leur F-35 sont surévalués, ce serait une juste mesure pour rétablir la vérité
    3 points
  19. 3 points
  20. Sauf en dehors des heures de bureaux (17h/8h) durant lesquelles Luxeuil et Saint-Dizier assurent la permanence ... Même pas je sors tient ...
    3 points
  21. extrait d'un vieux grimoire ; désolé n'ai que le Foch
    3 points
  22. Je ne comprends pas trop pourquoi ils s'obstinent avec ces solutions biscornues et à petite antenne alors que les russes ont trouvé une solution plus élégante avec le Ka-31 et son antenne sous le fuselage. Le Cougar Horizon était aussi une solution meilleure avec une grande antenne rotative. Et au lieu de faire tourner les antennes, pourquoi pas faire tourner l'hélicoptère tout entier en prévoyant des sacs à vomi taille XXL pour les passagers.
    3 points
  23. Pour moi, ce genre de problème est quasi-insoluble. Il ne faut le dire trop fort mais la plupart des problèmes de ce type en Europe ont été réglés après la seconde guerre mondiale par transferts forcé des populations. En particulier, il y avait des minorités allemandes partout en Europe de l'Est jusqu'à la Volga ce qui n'est plus le cas. Nous avons donc beau jeu de faire comme si c'était simple à gérer entre gens intelligents. On a vu qu'en Yougoslavie, cela a aussi dérapé assez rapidement et que ce n'est même pas fini. Par contre, avec la chute de l'Union Soviétique, on s'est retrouvé avec des minorités russes un peu partout dans les ex-pays de l'Est et c'est donc le retour des soucis sans fin.
    3 points
  24. Retrait des forces Russes de Crimée et du Donbass, respect des frontières internationalement reconnues. Simple, basique.
    3 points
  25. Ah nan mais j'avais compris ton avis sur la chose la première fois. Faut croire que j'en fais qu'à ma tête… Donc, on va rester courtois et arrêter d'embêter les autres, tu viens m'expliquer par MP en quoi ça te dérange au lieu de me houspiller comme si j'étais un gamin, et comme je ne suis ni désagréable, ni borné, si tes arguments sont pertinents, je m'abstiendrais de recommencer.
    3 points
  26. Ça manoeuvre super bien un porte avion!!! C'est pour les aveugle ... ils tendent les bras en avant et tatonnent. Quelle escorte? Le machin faisait des ronds devant Toulon pour l’entraînement. Surtout quel radar ... si seul le radar de navigation est allumé ... pourtant le Scanter 6000 n'est pas un mauvais radar.
    3 points
  27. Faut arrêter, ce sujet revient tous les 3-4 mois depuis des années. Tout le temps les ukrainiens annoncent que l'invasion russe est pour la semaine prochaine. Si on les avait écouter, l'armée russe serait déjà à Paris. La Russie n'a aucun intérêt à envahir l'Ukraine, point. Si le gouvernement ukrainien n'était pas si con et / ou n'écoutait pas certaines sirènes étrangères ( pour ne pas dire américaines ), ça ferait longtemps que la situation serait normalisée et peut-être même l'Ukraine aurait récupéré le Donbass.
    3 points
  28. De mémoire, les F-16 agressor de Red Flag sont des Block 30. Pour autant, à la limite, on s'en fout ... car on n'a aucune idée de la nature de la menace qu'ils étaient censés représenter. Il faut voir qu'un exercice Red Flag, ce n'est pas l'opposition des F-35 (visiteurs) contre des F-16 à fond de leurs capacités, mais davantage de rôder des habitudes de combat pour les stagiaires, face à des appareils restituant une certaine dynamique et dont les capacités complémentaires (radars, missiles, etc) sont simulées par l'environnement d'exercice (AWACS, L16, ACMI, etc.) Donc le kill ratio de 20:1 n'a aucune, mais vraiment aucune signification vis-à-vis des capacités de l'appareil, hors du contexte de l'exercice. Point final. C'est de la comm'. C'est comme un prof qui dirait que ses étudiants ont 100 % de réussite à l'issue du TD sur lequel il les a assistés. Cela ne préjuge en rien de leurs résultats aux partiels qui vont suivre. [Edit] Pour autant, les étudiants auront, par les TD accomplis, davantage de chances de réussite que ceux qui n'auront pas eu les exercices. Mais c'est juste potentiel.
    3 points
  29. C'est valable dans les deux sens. Se forger une opinion à partir d'un laïus journalistique spécialement étudié pour ébranler l'opinion, accompagné de documents officiels triés sur le volet et sorti de leur contexte, c'est accepter d'être manipulé sans sourciller. Pour le dire autrement, limiter son raisonnement à ce seul article revient in fine à ne pouvoir porter un jugement que sur la foi d'un biais de sélection, doublé d'un biais de confirmation (documents d'accompagnement de l'article), le tout orienté par une grille de lecture (l'article lui-même). S'il y a probablement un sujet à creuser, avec éventuellement un non lieu au bout du compte (si la hiérarchie n'a pas sifflé la fin de la partie, c'est aussi, peut-être, parce qu'il n'y avait pas lieu de siffler), je refuse de me laisser entraîner dans ce genre de manipulation.
    3 points
  30. C'est une déduction de ta part cette partie. Et ça change tout. A priori les missions étaient bien à visée anti terroriste. Seulement quand tu cherches des activités suspectes à la frontière dans le désert, forcément tu tombes sur du traffic civile sans rapport avec le terrorisme. Que l'officier égyptien présent utilise cette information ne te regarde pas en soit. De plus les Égyptiens sont parfaitement capable d'obtenir l'infos eux même. Ça remet en cause notre réel impact dans cette histoire
    3 points
  31. Mais personne ne dit qu'ils n'ont pas posé la question. En revanche personne ne connait la réponse, mais elle a manifestement été convaincante. Quelle qu'elle soit. Et c'est bien cette réponse qui pose question, à plus d'un titre.
    3 points
  32. On suppose donc que les décideurs suisses, qui connaissent mieux que tous leurs "clients", les électeurs suisses, (qui pourraient organiser un référendum pour les désavouer) ne se sont pas posé la question de savoir pourquoi le budget est plus bas. Ni qu'ils se soient posé la série de questions : « LM s'est engagé, mais pour quoi ? Dans combien d'années ? Que se passe-t-il si vous êtes en rupture de stock ? Si la pièce détachée coûte plus cher ? Si Odin ne fonctionne pas ? pas mis à jour comme prévu ? si l'armée américaine arrête la production ? " Ni qu'ils exigeaient des réponses à ces questions.
    3 points
  33. Eric Trappier : « Il faut un nouveau choc de compétitivité en France » Le PDG de Dassault Aviation, élu à la présidence de l'UIMM au printemps dernier, estime qu'il est trop tôt pour dire si le déclin de l'industrie a été enrayé. Il plaide une nouvelle baisse de 30 à 35 milliards d'euros des impôts de production durant le prochain quinquennat, ainsi qu'une nouvelle diminution des cotisations sociales.
    3 points
  34. Il s'agit d'une FREMM ASM ... y a juste quelques petite adaptation pour amélioré les capacité de controle aérien. Mature arriere fine pour réduire la zone aveugle du radar. Radar avec des modules émetteur en plus. Trois console de plus pour le controle aérien. Les VLS Syver A70 ... sont remplacé par des plus court les A50 pour tirer des Aster 30 à la place des MdCN. Tout le reste est absolument identique. Ah j’oubliais la conduite de tir du canon de 76 intègre enfin un radar de poursuite.
    3 points
  35. Les ukrainiens se sont même amusés à faire une carte de la possible invasion : D'un autre coté, déplacer des quantités indécentes de matériels lourds à la frontière de son voisin dont certains viennent directement des bases de réserve censés alimenter les nouvelles unités et mobiliser les réservistes, ça n'aide pas à calmer les esprits non plus. Au passage les USA envisagent d'autres livraisons d'armements type ATGM, Stingers ou mortiers et même d'anciens Mi17 de l’Afghanistan. Les "conseillers" US en vadrouille sur le front ukrainien Les ukrainiens qui apprennent à utiliser les jouets turcs. Et enfin, ce soir, Lavrov annonce que les ukrainiens se seraient retirés des accords de Minsk. Au passage le document divulgué par les russes sur la dernières réunion avec les français et les allemands si ça n'a pas été déjà posté.
    3 points
  36. Il suffit de cliquer sur le titre, c'est assez courant comme procédé
    3 points
  37. Interview du ministre finlandais de la défense : https://www.iltalehti.fi/politiikka/a/6b330c37-bdce-4207-a0b9-36980f9bf1d3 "Il est logique que nous achetions les meilleurs avions" - Kaikkonen rejette les soupçons de politisation de la sélection des avions de combat. Iltalehti a interrogé le ministre de la Défense Antti Kaikkonen sur le choix des avions de combat. "L'évaluation des performances est de la plus haute importance", souligne M. Kaikkonen. Il prendra bientôt une décision sur l'avion qui sera sélectionné. Le maréchal Mannerheim, peint à l'huile, regarde avec une sérénité gesticulante le ministre de la Défense Antti Kaikkonen (au centre) prendre place au bout de sa table. - La table est le bureau du maréchal et des généraux du quartier général de Mikkeli pendant la guerre", explique Kaikkonen. Le sort de la Finlande a déjà été discuté à cette solide table en bois. L'une des décisions les plus importantes du nouveau millénaire est de savoir quel avion de combat la Finlande choisira comme fer de lance de sa dissuasion militaire préventive. Il y a cinq concurrents : le Gripen suédois, l'Eurofighter britannique, le Rafale français et les Super Hornets et F-35 américains. Tous ont leur mot à dire dans la décision. Il proposera au cabinet du Premier ministre Sanna Marin (S&D) les avions que la Finlande devrait acquérir. Le reste du gouvernement a un seuil élevé pour marcher sur la proposition de Kaikkonen. - Je pense personnellement que si, lors de la sélection et de la comparaison, où nous passons en revue les critères que nous avons établis et la comparaison des performances, quelqu'un est clairement le meilleur, alors, dans mon esprit, c'est le combattant que nous devons choisir", explique Kaikkonen à Iltalehdelle. Le ministre de la défense souligne que, selon lui, les hommes politiques ne doivent pas saper les années de travail préparatoire des experts. - Il est logique d'acheter le meilleur avion, et non le quatrième, par exemple. - Mais j'insiste sur le fait que c'est au gouvernement de décider. Ce n'est pas à moi seul de décider. Je suis convaincu que la bonne préparation de nos meilleurs experts en aviation militaire sera valorisée", déclare M. Kaikkonen. La performance est le facteur le plus important Un prix maximum de 10 milliards d'euros a été fixé pour les chasseurs au stade de la passation des marchés. Elle doit fournir un système prêt à l'emploi, comprenant des aéronefs, des armes, des capteurs, une capacité de maintenance et la formation nécessaire au démarrage des opérations. En outre, les coûts annuels d'exploitation et de maintenance ne doivent pas dépasser 250 millions d'euros, soit environ 10 % du budget de la défense. Tant que ces conditions de coût sont remplies, M. Kaikkonen estime que les performances militaires sont la question qui doit déterminer le choix du chasseur. Il n'est pas chaud à l'idée que les partis au pouvoir commencent à élaborer une politique de sélection des avions. - L'évaluation des performances est le facteur le plus important, mais d'autres critères doivent également être remplis, c'est-à-dire que le soumissionnaire doit les réussir. La coopération industrielle est un sujet qui doit être adopté. Viennent ensuite les coûts du cycle de vie et la sécurité de l'approvisionnement. La question des coûts, par exemple, fait l'objet d'un examen très attentif. Nous n'allons pas acheter des machines que nous n'avons pas les moyens d'utiliser", souligne M. Kaikkonen. En août, Kaikkonen a souligné à IL qu'il croit et espère que tous les constructeurs feront le choix final. C'est toujours le cas, puisque la sélection sera faite dans quelques semaines. - Les coûts de fonctionnement sont autorisés à représenter dix pour cent du budget de la défense. Le niveau recherché pour la période précédant le budget a augmenté en raison de ces investissements. Elle peut être inférieure, mais c'est l'un des critères. Le Gripen suédois est une option pour le prochain avion de combat de la Finlande. Les Suédois comptent sur la procédure d'appel d'offres pour impressionner les sélectionneurs avec l'ensemble de missiles de près de 2 milliards d'euros qu'ils offrent à la Finlande.Le Gripen suédois est une option pour le prochain avion de combat de la Finlande. Les Suédois sont convaincus que les soumissionnaires seront impressionnés par le paquet de missiles de près de 2 milliards d'euros qu'ils proposent à la Finlande. Le ministre de la défense n'a pas encore reçu d'informations de la part de l'équipe chargée du projet sur la question de savoir si les cinq appareils passeront l'examen des coûts d'exploitation. Le ministre de la Défense n'a pas encore reçu d'informations de la part de l'équipe chargée du projet pour savoir si les cinq avions passeront l'examen des coûts d'exploitation. - La comparaison est en cours. Je n'ai moi-même encore reçu aucune information à ce sujet. Si une ou plusieurs machines ne répondent pas à ces critères, elles ne peuvent pas gagner le concours. Ce sont de véritables critères. Il est également possible qu'une ou plusieurs machines abandonnent la compétition dans la dernière ligne droite", déclare Kaikkonen. Qui choisira le combattant ? Le travail d'évaluation n'est pas encore terminé, mais il est dans la dernière ligne droite - à tel point que le choix du chasseur a été discuté dans l'enceinte la plus sacrée de la politique de sécurité finlandaise : le comité conjoint de politique étrangère et de sécurité du président de la République et du gouvernement. Le groupe de travail d'experts est dirigé par l'ancien commandant de l'armée de l'air Lauri Puranen. Bientôt, Puranen dira à l'administration quel avion la task force a jugé être le meilleur combattant. Il est raisonnable de demander à Kaikkonen qui - ou qui est - en train de prendre la décision. - La décision sera prise par l'administration de la défense. Les forces de défense le préparent. Les chefs d'état-major interarmées sont impliqués ainsi que le ministère de la défense. En temps voulu, le ministre de la Défense fera ensuite une proposition au Conseil d'État. L'influence de TP-Utva et du président de la République, Sauli Niinistö, sur la décision est un chapitre à part entière, et M. Kaikkonen ne nie pas que M. Niinistö a un rôle à jouer. - En fait, il y a eu une réunion la semaine dernière où la situation préparatoire a été discutée pour la dernière fois dans TP-Utva. En fin de compte, la décision sera prise par le gouvernement lors de sa session générale, ce qui signifie que l'ensemble du gouvernement se prononcera sur cette question", souligne M. Kaikkonen. L'ensemble du Conseil d'État signifie tous les ministres. Si l'élection était soumise à un vote, chaque ministre aurait une voix. - Cette solution a également des dimensions de politique étrangère et de sécurité. Dans cette mesure, TP-Utva a un rôle à jouer dans l'ensemble, mais il s'agit toujours de la décision du Conseil d'État. Devons-nous demander au Président Niinistö ce qu'il pense du choix de la machine ? - Eh bien, le Président de la République mènera le discours dans TP-Utva. Il s'agit d'un organe conjoint du gouvernement et du président de la République, et la question a également été soulevée dans ce forum. Je ne vais peut-être pas entrer dans les détails", déclare M. Kaikkonen. Kaikkonen rejette les soupçons de politisation Au fil des ans, les spéculations publiques ont été nombreuses sur la question de savoir si le gouvernement de centre-gauche souhaitait acheter un avion européen pour remplacer le chasseur américain Hornet. Selon Kaikkonen, ce n'est pas le cas. Selon lui, le choix de la politique étrangère et de sécurité a déjà été fait au moment où il a été décidé quels pays seraient invités à soumissionner pour les avions de combat. - Les implications de la politique de sécurité et de défense peuvent être prises en compte dans le processus décisionnel. Cependant, je dirais que l'évaluation la plus importante à cet égard a été faite au stade initial, lorsque ces entités ont été sélectionnées pour être impliquées. - En d'autres termes, il y aurait bien sûr d'autres candidats pour les avions de combat dans le monde. Des avions suédois, français, britanniques paneuropéens et deux américains sont en compétition. Ce sont tous de bons et importants partenaires pour nous. Bien sûr, ils ont tous des critères légèrement différents", explique M. Kaikkonen. Mais M. Kaikkonen, qui a grandi dans le régiment de défense aérienne de Tuusula, ne cache pas que ce choix déterminera le pays avec lequel la Finlande approfondira le plus sa coopération matérielle. - Le choix est important surtout du point de vue matériel, mais je crois que la coopération peut et va certainement se poursuivre avec tous ces pays. Kaikkonen sirote une boisson au cola. Le temps pour Marskinrypy est seulement quand le travail est fait. Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite) PS : le mot rafale n'apparait qu'une seule fois dans cet article. F-35 et gripen sont largement plus cité. Si le rafale est choisi çà sera vraiment une surprise parmi les média (et moi aussi je dois l'avouer, même si le rejet de l'OTAN pas la Finlande donne des éléments positifs).
    3 points
  38. Les journalistes bénéficient de la sacrosainte liberté de la presse. Ce n'est pas le cas du vulgum pecus, lequel peut avoir des comptes à rendre après (re-)diffusion de documents toujours classifiés (donc protégés) même s'ils ont été publiés.
    2 points
  39. Nous sommes bons princes avec nos voisins sympathiques ... Mais bon hein ! attention, bon prince ne veut pas dire bonne poire ! si le F-35 prend la relève du Hornet il va falloir élargir les créneaux d'intervention de l'AAE et peut-être de ce fait négocier un tarif de prestation mais au prix d'ami bien entendu ! nous sommes bons princes mais également magnanimes avec nos voisins toujours aussi sympathiques mais bloqués dans leurs simulateurs.
    2 points
  40. QUOI !!! c'est ce morveux puceau qui s'est retrouvé en pleine rue avec un fusil d'assaut entre les mains ... on se croirait revenu dans l'est du Congo aux pires moments des exactions des années 90/2000 EH BEN ... sont pas sortis des ronces les ricains.
    2 points
  41. Et pour Marioupol, il est plus simple et plus rentable d'affecter la ville et son usine sidérurgique en fermant régulièrement le passage au niveau du pont de Kerch sous des prétextes divers. Pont qui élimine d'emblée la nécessité d'établir ce corridor qui aurait pu se faire si les séparatistes avaient réussi à percer le long de la mer d'Azov. A ne pas négliger non plus que plus on s'éloigne de la frontière russe et plus les séparatistes s'éloignent de leurs bases logistiques et de leurs appuis. En fait, les Russes jouent davantage la carte de l'armée égyptienne à la fin de la première phase de la guerre de Kippour (on s'arqueboute à la sortie des points de passage, on bétonne la DCA et l'antichar et on attend les contre-attaques) que celle de la folle chevauchée de l'automne 1943 vers le Dniepr.
    2 points
  42. Le gouvernement ukrainien doit aussi tenir compte des groupes extrémistes/nationalistes chez lui et de l'opposition. Je pense que malheureusement, toute démonstration de faiblesse ou disons de "non-fermeté" de sa part donne lieu à des polémiques nationales. C'est malheureux mais il doit être politiquement très difficile pour lui de faire preuve de retenue. Et il y a en plus l'influence étrangère qui jette aussi sans hésiter de l'eau sur le feu. Je suis bien d'accord qu'une approche plus conciliante aurait probablement permis à l'Ukraine de sortir gagnante en récupérant les territoires séparatistes (c'est quand même à prouver ...). Cette approche conciliante était d'ailleurs en parti le contenu des accords de Minsk qui n'ont pas été appliqués. Il faut se rappeler qu'il n'y a là-bas que 50% environ de russophones. C'est d'ailleurs toute la différence avec la Crimée. Mais ils ont fait l'inverse. Par exemple en mettant le maximum de restrictions aux circulations et aux échanges avec les enclaves séparatistes, en ne versant plus les salaires des fonctionnaires locaux, etc. Cela a même obligé les russes à verser les salaires et ouvrir leurs frontières donc à réaliser une assimilation de fait ce qui n'était pas le cas au début. Tout en affirmant vouloir l'unité ukrainienne, ils ont pris des mesures qui bétonnent sur le long terme la partition. On le dit souvent, mais au final, les ukrainiens sont les dindons de cette farce. Pour tout dire, les russes aussi mais cela a probablement toujours été le but.
    2 points
  43. C'est déjà le cas ... Pour l’échange de canon au régiment ... encore faudrait il qu'on est acquis des canons de rechange!!! Pour le retour usine ... c'est qu'un fut est qualifié pour une usure - abrasion à l'intérieur - ... mais aussi pour un nombre de cycle - fatigue du fut et donc risque d'éclatement - . Ces problème de fatigue ne sont pas "réparable" au régiment. Selon les objectif de masse et/ou de durabilité ... on peut avoir des canon ou la limite cycle ... est à peine supérieur à la limite d'usure. Et donc qu'il n'est pas très sûr d'utiliser au delà de la limite d'usure. En général c'est le cas des canon "léger" ... et ça empire s'il sont souvent utiliser à pleine charge.
    2 points
  44. Moi j'ai plutôt l'impression de voir des (mini) mirages juste en dessous du B-52
    2 points
  45. A titre personnel je ne vais pas pleurer. L'Egypte est un pays souverain qui défend son territoire comme elle le veut de toute agression extérieure, qu'elle soit le fait d'une armée étrangère comme de civils. Pour étayer mon opinion, je me souviens d'un ancien général qui disait, en substance, que c'était les petites incivilités quotidiennes (ainsi que les crimes) qui brisaient les possibilités de vivre ensemble dans une société. De plus lorsqu'il s'agit de petits trafics, cet argent permet souvent ensuite de financer de façon grises tout un tas d'autres activités pas très citoyennes voire pas très amicale. Ils plombent aussi l'activité économique d'un pays et ses capacités futures vu que si le petit trafic rapporte plus que le travail normal, alors pourquoi se faire chier à se lever le matin. Donc sans être un fan de la fameuse "tolérance zéro", je ne vais pour l'instant pas pleurer ni faire d'insomnie sur ce qui a pu se passer, ou une éventuelle participation de la France là dedans...
    2 points
  46. https://www.meta-defense.fr/2021/11/22/berlin-sinteresserait-a-lhelicoptere-ah-64e-apache-americain-depuis-2019/ « Enfin, on notera que dans le cas précis du Tigre 3, eu égard au partage industriel dans le programme Tigre lui-même, Paris et potentiellement Madrid seraient contraints d’inclure des partenaires industriels allemands pour la modernisation de leurs propres appareils, sans aucune compensation de la part de Berlin »
    2 points
  47. ben tout est dit, les centrales inertielles fonctionnaient parfaitement, mais le processeur utilisé n'a plus été produit à un moment. D'ou la course au processeur d'occasion à un moment (ne pas oublier que ceux ci doivent être qualifiés individuellement pour leur résistance à la chaleur etc.) , avant que la centrale ne soit re-concue autour d'un nouveau processeur.
    2 points
  48. Pour moi il y a des questions préalables comme la coopération industrielle, les prix, la sécurité d'approvisionnement. Pour ces questions il ne s'agit pas d'être le meilleur mais d'atteindre un niveau satisfaisant. Si on a réussi à remplir tous ces critères, alors on peut participer à la simulation qui est un jeu de guerre, et c'est l'avion qui a les meilleurs résultats dans ce jeu qui gagne. Donc on commence par un examen, et on finit par un concours. Comme j'ai entendu dire que L.M. avait proposé 64 F-35, j'espère que le F-35 sera éliminé à l'examen. Une grande quantité d'armement comme pour le Gripen ne semble pas idiot, cela permet de se battre plus longtemps dans le jeu de guerre. La capacité du Rafale d'être utilisé 1000 h par an ou 350 h par mois en cas de "surge" est un facteur important de résistance à l'attrition, mais ce n'est utile que si on a un stock de munitions important.
    2 points
×
×
  • Create New...