Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 03/11/2023 in all areas

  1. Je peux me tromper mais je pense qu'un tant qu'homme politique de premier plan, il est grillé. Faire le sale boulot pour un homme d'État et être un homme d'État sont deux choses différentes. On parle quand même d'un gars qui a fait de la prison pour braquage et proxénétisme et qui est à la tête d'une compagnie de mercenaires. Ce genre de profils a plus de chance de finir explosé dans sa voiture qu'à la tête d'un État.
    7 points
  2. Prigojine fait une déclaration surprenante. C'est le moins qu'on puisse dire ! M'est avis qu'à un certain moment, Poutine va perdre patience...
    4 points
  3. Le moins qu'on puisse dire est qu'il n'y avait guère de détails dans cette déclaration. Je que j'ai découvert dans l'entretien de Yale, c'est que les chiffres du FMI, qu'on a vu repris partout avec le récit russe du "même pas mal !", eh bien ces chiffres là seraient directement repris tel quel de Moscou. Ce qui est lamentable de la part du FMI d'ailleurs.
    4 points
  4. Je n'ai aucun doute sur le fait que les russes trafiquent leur chiffre. Mais la question c'est : à quel point la situation est-elle plus mauvaise en réalité ? Ce n'est pas parce-que la Russie propose des chiffres rassurants qui se révèlent faux que ça signifie mécaniquement que la situation réelle est catastrophique. J'ai juste parcouru l'article, mais j'ai l'impression que c'est pourtant un peu le raisonnement de son auteur : Les chiffres donnés par la Russie (qui présentent une situation rassurante) sont probablement plus ou moins trafiqués DONC la situation réelle est nécessairement cataclysmique. Ca me semble être une sorte de sophisme. Il faudrait argumenter sur pourquoi la situation réelle est en fait catastrophique, et l'article ne le fait pas hors exemples plus ou moins anecdotiques (automobiles) ou chiffres douteux (les 3 millions de russes qui auraient quitté le pays, chiffre 5 à 10x plus élevé que ce que j'ai lu partout ailleurs, sauf à compter chaque sortie de Russie intervenue en 2022 comme un départ définitif, ce qui est bien entendu stupide et faux).
    4 points
  5. A l'Est, rien de nouveau... Le pastiche d'Erich Maria Remarque est pour m'étonner de l'absence de commentaires (plus de 15 heures) sur ce fil. A moins que le fantôme d'Akhilleus plane sur vos claviers...
    4 points
  6. Je fais également un HS concernant les fortifications, mais les Pays-Bas a partir de 1951 ont construit une ligne de défense avec entre autres des tourelles de chars Shermans et Ram canadiens. En service jusqu'en 1964 : https://nl.wikipedia.org/wiki/IJssellinie
    4 points
  7. Je pense aussi qu'il joue ses billes pour ses ambitions personnelles mais je pense que ça finira comme Joab le dit.
    3 points
  8. "Votre Grandeur Infernale"? Sérieusement? Bon, prochaine fois je m'abstiendrais de questionner la pertinence d'une info
    3 points
  9. Je ne parlais pas que pour vous répondre, Votre Grandeur Infernale. Nous sommes sur un forum, il y a aussi des plébéiens ignares à éclairer.
    3 points
  10. Ou pas. Les Ukrainiens s'entendent très bien avec les Pakistanais à qui ils ont déjà vendu pas mal d'équipements et de technologies, notamment dans le domaine des blindés. Les Pakistanais mangent à tous les râteliers et ont besoin d'argent, les Ukrainiens de chars. Les Ukrainiens ont des copains qui peuvent payer, et si en plus ça peut aider Islamabad à se rapprocher un peu des dits copains tout en faisant chier les Indiens, c'est tout bénéfice. Pour le désarmement, on parle d'une quarantaine de chars d'un type qui alourdit la logistique pakistanaise.Sachant qu'ils ont en gros trois cents T-80 en stock et que ces trois cents chars pèsent peu dans les 2 537 chars recensés par The Military Balance 2023. Sachant enfin que la Chine livre actuellement des VT-4 et que le Pakistan produirait en gros une cinquantaine d'Al-Khalid par an... avec des moteurs ukrainiens. Donc ça devrait aller. Si ça se fait.
    3 points
  11. Si on en croit un article de Challenges les aussies devront acheter 5 Virginia d'occasion donc les plus vieux et financer l'augmentation des capacités de production du chantier de Groton a hauteur de 1 milliard de dollars... les Américains vont faire payer aux Kangourous la modernisation de leur outil de production autant de sous non investis en Australie... niquer à ce niveau c'est du grand art
    3 points
  12. 3 points
  13. Tu fais comment? Tu colle les deux canons à l'Araldite sur les flans de la tourelle? Ça va pas suffire. Si tu mets deux canons, ta tourelle, sa cinématique, sa base mobile vont devoir supporter deux fois plus de poids et surtout encaisser deux fois plus de recule. Donc tu auras une nouvelle tourelle avec une structure nouvelle pour supporter tes deux canons surtout si ils sont sur les flans. Là l'architecture de l'a tourelle sera nécessairement totalement différente. Le système de chargement du CTA peut facilement permettre de mettre les deux canons l'un sur l'autre ce qui réduirait les problèmes de parallaxe en préservant l'architecture générale de la tourelle. Il faut aussi comprendre que la cadence de tir ne fait pas tout. Elle peut même être contre productive en augmentant les vibrations et donc la dispersion. Si comme l'affirment Thales et Nexter leur canon à une meilleur précision que le millenium gun cela peut compenser la cadence plus faible. Un canon qui tir à 1000 cps/min doit générer plus de vibrations qu'un canon qui tir à 200 cps/min. Vibrations qui de plus auront moins de temps pour êtres amorties entre deux tirs. De plus le barillet du millenium dont la rotation est désaxé par rapport à l'axe du canon doit générer des vibrations transversales susceptible de gêner le pointage du canon. Alors que la rotation de la chambre du 40mm CTA se fait dans l'axe du canon et doit donc générer beaucoup moins de vibrations transversales. Dont la meilleur précision est plausible. Si par exemple à la distance d'engagement le canon est deux fois plus précis, le cône pourra êtres deux fois moins large pour avoir la même probabilité de touché la cible. Mais si il est deux fois moins large la densité de bâtonnets de tungsten sera 4 fois plus grande. En tenant compte du nombre plus important de bâtonnets tungsten pour l'obus 40MM CTA 200 contre 152 donc on a des chances de placer 5 fois plus de bâtonnets dans la cible pour chaque obus ce qui compense la cadence de tir moindre. De plus les bâtonnets tungsten sont certainement plus lourds que ceux du millenium. On a 200 bâtonnets pour un obus de 1400g contre 152 bâtonnets de 3,3g pour un obus de 750g. Les bâtonnets Nexter doivent dépasser dans les 4,6g.
    3 points
  14. Quand la Suède à failli ne plus neutre durant la Seconde Guerre mondiale Article de 1957. C'est sérieux ? : La Suède avait l'intention en 1945 de libérer le Danemark et la Norvège révèle le ministère de la défense de Stockholm https://www.lemonde.fr/archives/article/1957/04/22/la-suede-avait-l-intention-en-1945-de-liberer-le-danemark-et-la-norvege-revele-le-ministere-de-la-defense-de-stockholm_2343675_1819218.html Stockholm, 20 avril 1957 - Envahir par surprise la Norvège et le Danemark et mettre hors d'état de nuire les troupes allemandes d'occupation, tels furent à partir de 1945 les plans de l'état-major suédois désignés sous les initiales R.N.R.D. (Radda Norge, sauver la Norvège ; Rassa Danemark, sauver le Danemark). Tous les détails viennent d'en être révélés par le chef des services historiques de la défense suédoise, le colonel Furtenbach, avec l'autorisation du ministère de la défense et sous le contrôle de deux anciens généraux en chef ainsi que des ministres de la défense, des affaires étrangères et des communications de l'époque Ces précisions jettent une lumière définitive sur un épisode curieux qui provoqua en Europe du Word de très vives controverses. C'est à la suite des démarches répétées du gouvernement norvégien libre et du conseil de la résistance danoise de février à fin avril 1945 que l'état-major suédois a mis au point les plans des deux opérations, et ce contrairement à certaines allégations, en plein accord avec le gouvernement. On craignait à Londres que l'Allemagne écrasée à l'est et à l'ouest ne poursuive la lutte dans certains réduits tels que la Norvège et le Danemark, où elle possédait encore des troupes intactes. La Suède avait au contraire la certitude sur la foi des rapports de ses services secrets et des résistants eux-mêmes que les troupes allemandes capituleraient sans effusion inutile de sang danois ou norvégien. Les préparatifs de l'opération sur la Norvège... Ici un chapitre reste obscur : le ministre norvégien des affaires étrangères en exil M. Trygve Lie, s'est plaint amèrement le 23 avril 1945 de la réponse négative du gouvernement suédois à ses demandes d'intervention. Or au même moment le dispositif suédois était prêt à fonctionner avec, notamment, l'appui de la résistance en Norvège même. Que M. Trygve Lie n'ait pas été informé par ses compatriotes reste aussi inexplicable que la sorte de double jeu de la Suède. Dès 1940 la Suède avait envisagé l'éventualité d'une agression allemande. L'état-major avait inclus dans son plan défensif certaines contre-attaques de diversion en Norvège. Au fur et à mesure du recul allemand en Russie ces plans prirent un caractère plus offensif. L'opération R.N. les a parachevés. Les renseignements sur les effectifs des troupes allemandes étaient remarquablement exacts sauf en ce qui concerne ceux de la marine et du corps de D.C.A. Stockholm avait groupé 245 000 hommes sur la frontière norvégienne, auxquels se seraient joints les 15 000 policiers norvégiens entraînés en Suède. Avec l'aide de la résistance norvégienne, les troupes suédoises devaient franchir la frontière par des chemins détournés, encercler par surprise le gros des forces...
    3 points
  15. "C'est de la merde chez nous, mangeons la merde d'ailleurs". Je ne suis pas totalement fan de cette approche.
    3 points
  16. https://www.atterburybakalarairmuseum.org/71st-sos.html @Aisym Légende de la photo , par Collectionneur: By late 1969 the 14th Special Operations Wing had 16 AC-119Gs and 12 119Ks operating from five airbases throughout Vietnam. These crew served with great distinction and earned a reputation for their skilled and timely fire support. The grunt on the ground loved these gunships. The photo is a time exposure of a gunship's massive fire power.
    3 points
  17. Oui, il y aura 40 PC-21 (E.27), pour remplacer tous les C-101 (E.25) et T-35C (E.26) de l'académie générale de l'air de San Javier (Murcie). Nous devons maintenant retirer le F-5BM de l'école de chasse de Talavera (Badajoz) qui a eu 50 ans. Un appareil simple et redoutable. Ceux-ci ont un programme de maintenance des cellules et des moteurs jusqu'en 2028. https://postimg.cc/gallery/682ZxYX Les candidats seraient le M-346 de Leonardo, le KAI T-50 coréen et le douteux Airbus AFJT. Le T-7 Red Hawk et le L-39NG ne sont mentionnés nulle part. Le résultat sera connu début 2024.
    3 points
  18. Pas réussi à trouver une source béton pour la photo... mais c'est plus probablement un AC-47 qu'un AC-130. Et bravo à Aisym pour son record de déterrage.
    3 points
  19. Un bon petit gars Je vous présente Elie 19 ans un des plus jeune pilote de SNA au monde. Engagé à 16 ans à l'école des mousses volontaire sous-marinier. Il réjoint à la fin de sa formation initiale l’École de navigation sous-marine . Affecter sur le Suffren comme Matelot barreur. Félictation Elie "Fiers de toi "
    3 points
  20. Il n'a surtout pas le choix. Il est trop engagé pour pouvoir reculer sans casse.
    2 points
  21. Mon sentiment, c'est l'exact opposé. J'ai l'impression qu'il prend un réel plaisir à jouer les chefs de guerre et le sauveur de la Patrie. S'il l'avait voulu, il aurait largement pu limiter les frais en se contentant de fournir quelques milliers de mercenaires pro au MoD sans faire de zèle particulier pour être en première ligne. On peut même imaginer qu'il aurait pu fournir au MoD des services annexes qu'il a du mal à assumer (sécurisation de convois, logistique, sécurité des arrières) ... exactement comme les PMC américaines en Irak, ce qui semble quand même plus logique pour une organisation comme ça. Un bon moyen d'être utile à l'échelon politique et de gagner de l'argent sans risquer ses précieux hommes dans des tâches trop mortelles. Au contraire, on l'a vu très proactif, faisant tout pour attirer les projecteurs sur lui et mettre Wagner au premier plan, revendiquant un leadership sur les secteurs les plus chauds face au MoD.
    2 points
  22. Un tweet intéressant de @Henri K. Je remarque principalement l'attitude de l'AS qui n'hésite plus à se passer de ses parrains anglo-saxons d'antan.
    2 points
  23. La médiation réussie de la Chine entre l'Arabie saoudite et l'Iran c'est quand-même un tournant extrémement important, bien plus que symbolique ! C'est avant tout une potentielle excellente nouvelle pour les yéménites, victimes complètement oubliées d'un conflit ravageur mais plus globalement un camouflet pour le camp occidental, Israël inclus. Les deux pays sont candidats aux BRICS + et pourraient adhérer simultanément. S'il y a un deal nucléaire en gestation (une bonne nouvelle en soi) on pourra dire que l'Empire du milieu commence à bien porter son nom et assumer ssa position ... centrale.
    2 points
  24. Témoignage touchant d'un para du 8 qui y a été. Je l'ai regardé en totalité, je recommande vraiment.
    2 points
  25. La même tendance a été observée en France soit dit en passant : https://www.lemonde.fr/sciences/article/2023/02/14/un-jeune-sur-cinq-presente-des-troubles-depressifs_6161695_1650684.html https://www.sfmu.org/fr/actualites/actualites-de-l-urgences/la-hausse-des-jeunes-allant-aux-urgences-pour-des-motifs-psychiatriques-depuis-le-covid-se-poursuit/new_id/68746#:~:text=Ainsi%2C les passages aux urgences,chez les 18-24 ans. https://www.santepubliquefrance.fr/les-actualites/2023/conduites-suicidaires-dans-les-regions-francaises-pendant-et-a-la-suite-de-la-crise-sanitaire https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/documents/enquetes-etudes/comment-evolue-la-sante-mentale-des-francais-pendant-l-epidemie-de-covid-19-resultats-de-la-vague-36-de-l-enquete-coviprev C'est étudié sous le prisme Covid/confinement mais la tendance est là.
    2 points
  26. C'est langue de bois: Airbus avait 46% donné par l'Etat Français au moment de la création de EADS, ce qui obligeait les Allemands à donner du Cash pour avoir la parité, un fond de pension Américain a exigé que ces actions soient vendues car aucun pouvoir n'était associé à ces actions puisque la famille Dassault avait 51%, EADS les a donc vendu et c'est principalement la société Dassault qui a racheté ses propres actions pour les détruire (la société a toujours beaucoup de cash disponible). Si Airbus vendait ses actions c'est encore Dassault qui les rachèterait et il n'y aurait pas plus de flottant, comme cela la famille Dassault décide de la valeur de l'action par ses ventes ou ses achats.
    2 points
  27. Je ne dis pas ça. Je dis simplement que c'est très amusant de nous voir devenir un champ de bataille médiatique entre gens qui, chacun, nous la font à l'envers, mais essaient, chacun, de nous convaincre qu'ils nous la font moins à l'envers que l'adversaire stratégique qu'ils se sont choisis.
    2 points
  28. La conclusion de l'article me laisse dubitatif. Je verrais plutôt comme vraie raison les inquiétudes par rapport à leur futur économique ( trouver un vrai emploi ) et le stress que crée toutes les théories de genre qui font qu'une bonne proportion des jeunes "doivent" se sentir angoissée pour pouvoir exister dans le groupe social.
    2 points
  29. Ou les gens de Yale reviennent sur les "bons chiffres économiques" de Russie dont nos médias se sont docilement fait l'écho. Il me semble que c'est la seconde fois au moins que ces économistes font parler d'eux dans ce sens là : Un entretien en anglais du professeur Jeffrey Sonnenfeld de la Yale school of Management avec la Deutsche Welle La liste de suivi de ce que font les (grandes) entreprises qui avaient des implantations en Russie (tenue par la même école) et un article de l'Agefi qui recense des réactions pas trop amusées de plusieurs boîtes françaises listées dans ce classement (voir à la fin de l'article). Rapidement, ce que je retiens : à Yale, on considère simplement que la Russie ment, beaucoup, y compris à travers de ce qui a été publié par le fond monétaire international, et que sa situation économique est beaucoup plus dégradée que ce que les stats officielles russes affirment. On y affirme : que les chiffres du FMI, qui ont fait grand bruit, sont simplement ceux fournis par l'équivalent russe de l'INSEE, et qu'ils sont tout simplement inventés dans bien des cas (ils nous avaient déjà signalé l'arrêt de publication de nombreuses séries statistiques, dont celles des échanges extérieurs) ; que certaines industries en Russie se sont effondrées (-90% pour l'automobile), qu'on y démonte les réfrigérateurs pour récupérer l'électronique que le "cours du rouble" est une illusion complète, vu que personne n'utilise plus le rouble dans un cadre non-administré par l'état russe : plus de négoce, plus de cours.+ la liste des entreprises me fait penser à la tentative de recensement des aides à l'Ukraine par l'institut de Kiel : intéressant mais très imparfait et peut-être même doucement partial. Un bon outil de comm' cependant !
    2 points
  30. @Ciders n'est pas subtil Mais la question sur l’intérêt de suivre un média très orienté comme celui ci est intéressant A partir du moment ou on a le recul suffisant c'est intéressant, on voit ou ils veulent en venir et comment ils orientent leur lobbying
    2 points
  31. C'est ni nouveau ni embarassant. Ça a toujours été comme ça. La France n'a pas la taille critique pour tout faire toute seule... Pas plus dans le nucléaire qu'ailleurs. Rosatom non plus d'ailleurs, tout y btas d'éléments des centrales qu'ils markettent sont français. C'est la même chose avec nombreux pays du monde ... Pour des sujet au moins aussi sensible. Mais Greenpeace qui dénigre le nucléaire français c'est rien de plus qu'une compulsion chez eux.
    2 points
  32. Insigne des forces de surface. Après 300 jours de mer tu reçois le niveau élémentaire Ensuite niveau supérieur Et commandement
    2 points
  33. @Wallaby effectivement cette conférence est intéressante en ce sens qu'il me semble qu'elle remet à plat la situation de l'Urss sur un plan global exposant une fragilité et la vision des dirigeants bien éloigné de l'idéal révolutionnaire qui peuvent expliquer la brutalité de la chute. A écouter également le cycle de 8 conférences de l'Irsem présenté par Henniger consacré à la projection de puissance à travers les âges notamment la 7 sur les banana wars et la 8 sur la stratégie soviétique dans les années 60 70... vraiment enrichissantes
    2 points
  34. Est-ce là le mode de pensée auquel il est fait référence lorsque je lis que les Français "se flagellent et se culpabilisent" ? Exalter les bastions de la loi, de l'ordre, de la paix et de la bonne volonté de l'humanité que sont les BRICS et le Sud mondial ? Ces vilains membres du G7 (attendez, désolé, mode anti-américain, "America & Friends !") ont vraiment besoin d'apprendre une ou deux leçons de pays comme la Chine, la Russie, l'Arabie Saoudite, le Mali, le Yémen, la Corée du Nord, l'Iran, le Brésil, la Turquie, etc. Le monde irait mieux si le Sud ultra vertueux pouvait faire tout ce qu'il veut et si les pays du G7 se concentraient sur eux-mêmes, pas d'aide, pas de commerce (nous ne voulons pas être accusés d'exploitation), rien. Pourquoi votre conscience vous gêne-t-elle tant ?
    2 points
  35. Venant d'un média à la solde de la Chine voilà qui ne manque pas de piquant!
    2 points
  36. Dans les faits, dans cet accord, a court terme (10-15 ans quand meme !), les autraliens payeront au prix fort des sous-marins d'occasion entierement fabriques a l'etranger plus investiront dans les capacites de construction aux Etats-Unis. Tout travail en Australie, n'est que promis a plus long terme (20 ans ou plus) et pas clairement defini. Il y a donc de tres fortes chances de changement de plan d'ici la.
    2 points
  37. C'est une question en grande partie d'hégémonie culturelle je dirais... Et aussi - surtout ? - une question militaire. Ça ce n'est pas Oncle Ben qui le dirait, mais plutôt Oncle Biden... Et Oncle Xi... Et Oncle Poupoute n'est certes pas en reste Et Oncle Napo en son temps n'aurait pas dit le contraire. Et quelques autres. Quant à Tonton Charles il exprimait cela avec une formule bien sentie, format Rome ancienne, le genre dont il avait le secret.
    2 points
  38. En France il aurait pris 12 ans et fais 6 (Et le capitaine du Costa Concordia aurait pris 2 ans avec sursis.) Pas de "populisme judiciaire", je dis ça tout à fait sérieusement au vu des condamnations passées depuis 40 ans en matière d'espionnage.
    2 points
  39. Effectivement L'arme nucléaire permet à la Corée du Nord de survivre, permet à la Russie d'envahir l'Ukraine sans crainte de représailles sur son sol, à l'Inde et au Pakistan de coexister dans un mini équilibre de la terreur ... Bref c'est quand même qu'on le veuille ou non une assurance vie ... celle qui aussi à plus ou moins long terme nous garantira que les Allemands ne défileront pas à nouveau sur les Champs Elysées
    2 points
  40. "Guerre silencieuse" : une ultraviolence qui ne dit pas son nom Petite vidéo sur la concurrence USA / Europe
    2 points
  41. Je les comprends Ils n'ont pas oublié la barriere en bois du 1 er Sept 39, plié par les fantassins gérmaniques, afin d' ouvrir le passage à l'invasion . La fin de l'occupation russe des années 90 reste aussi bien presente dans leur mémoire .
    2 points
  42. … Bon courage pour la montée en puissance et l'ingénierie sociale que va demander la constitution de -bas mot- 10 équipages pour garnir les 5 Virginia ! On parle d'approximativement 113 x 2 x 5 ! 1130 officiers et navigants sur une technologie qu'ils ne connaissent et ne maîtrisent pas ! Navalement parlant c'est une bonne nouvelle pour leur amirauté moins pour le respect de la prolifération nucléaire … Franchement, au vu de l'ampleur de ce qui les attends, c'est à dire exécuter en l'espace d'une dizaine d'année ce que nous avons fait en plus de 50 ans (certes sans aide extérieur) … Pfft, ils sont pas au bout de leurs surprises. L'avantage, c'est que ce fil va s'épaissir et que l'on est pas prêt d'arrêter de boire du petit lait, seul breuvage a même d'apaiser l'outrage qu'ils nous ont fait subir !
    2 points
  43. Conduit un SNA avant d'avoir le permis, c'est beau!;
    2 points
  44. Pareil, mais si ça peut aider: un snle une balle de tennis se cache sur cette image…
    2 points
  45. 1 point
  46. Un enbossement c'est juste un poste de tir aménagé, rien n'oblige d'y rester en permanence. En mission défensive, barrer par exemple, les chars sont en arrière cachés, ou alors seule une partie en observation, ce sont les VBL qui observent. Quand l'ennemi arrive les chars montent à défilement de tir dans leurs embossements, tirent un à deux coups et changent de position. Dans la vidéo c'est l'école du génie qui apprend à faire des embossements, il n'y a pas vraiment de contexte tactique. Dans la réalité, ils seraient camouflés et mis en place dans des lisières par exemple et pas au milieu du découvert.
    1 point
  47. La Nouvelle-Zélande a tous ses hélicoptères dans une seule installation; Les Australies sont dispersées sur cinq bases. Ils ont une approche rationalisée de la logistique avec un point de contact unique et des bases de données modernes et interconnectées. La différence avec l’Australie a été illustrée lors de Talisman Sabre en 2019 lorsque la flotte australienne de MRH a été clouée au sol en raison d’un problème de rotor de queue – mais les Néo-Zélandais ont pu continuer à faire voler le leur parce qu’ils avaient déjà installé le correctif conformément aux recommandations de l’OEM bien avant l’exercice. Au lieu de cela, le système australien CAMM-2 (Computer Aided Maintenance Management) a été mis en service en 2005 pour remédier aux lacunes du CAMM-1, qui était une tentative antérieure de numérisation de la logistique. Très peu d’organisations continuent d’utiliser un progiciel logistique d’il y a 20 ans – certainement aucun dans le monde commercial – et CAMM-2 a été décrit comme exigeant en main-d’œuvre et coûteux à maintenir. Il a été conçu pour prendre en charge les avions militaires – bien qu’il ne soit pas universellement appliqué, à l’exception de la flotte de C-17 de la RAAF avec logiciel du fabricant, Boeing, via l’USAF. Les F-35 sont livrés avec leur propre système d’information logistique automatique (ALIS) fourni par Lockheed Martin qui prend en charge la flotte mondiale d’avions. CAMM-2 était censé s’intégrer de manière transparente à plusieurs autres bases de données telles que la base de données des systèmes d’armes (WSDB) orpheline et distincte de l’armée, mais cela ne s’est pas avéré être le cas. En plus d’être vieux, CAMM-2 a plusieurs limites, par exemple ne pas faire de gestion des stocks. Il existe une véritable soupe alphabétique d’autres progiciels logistiques non connectés tels que MRI, LSAR, MILIS, ADAASS et WFD qui font tous partie de la structure de soutien militaire australienne – en plus des bases de données et des feuilles de calcul locales non contrôlées. Cela signifie que pour l’une des tâches les plus simples qui se produisent fréquemment – un changement de numéro de pièce approuvé par l’ingénieur de l’OEM – doit être saisi manuellement dans environ huit systèmes différents, potentiellement par huit personnes différentes. Ce manque d’intégration et une approche à forte intensité de main-d’œuvre pour mettre à jour la documentation expliquent pourquoi le système australien est un tel gâchis. Ce n’est ni la faute des hélicoptères ni de la société qui les fabrique. Un autre problème en jeu est le chiffre utilisé par l’armée selon lequel le retrait anticipé du MRH plutôt qu’en 2037 entraînera une économie de 2,7 milliards de dollars. Le problème est que ce nombre improbable de 200 millions de dollars par an ne peut être atteint que si des éléments sont inclus qui n’ont aucun fondement factuel – comme de l’équipement qui n’est pas nécessaire ou des mises à niveau qui n’existent pas. On a l’impression que quelqu’un a été chargé de trouver un nombre effrayant et qu’il a travaillé à rebours pour arriver au résultat souhaité. La Défense n’a pas répondu à une demande de ventilation du chiffre. Dans le cadre du processus de diabolisation de Tiger et Taipan, la bulle de Canberra a été inondée de commentaires selon lesquels aucun des deux avions n’était voulu par l’armée en premier lieu, et ils ont été imposés d’en haut par les politiciens. Ces affirmations sont incorrectes. La situation avec le Tiger est claire : il a été préféré par la Défense (Armée) parce qu’il répondait à toutes les exigences de performance clés, était le plus moderne des hélicoptères proposés, le prix était attractif – et il avait un niveau élevé de contenu australien. En termes d’approvisionnement, c’était un slam dunk. Apache était quatrième sur la liste après le Mangusta et le Cobra. Après ceux-ci sont venus le Rooivalk d’Afrique du Sud. La situation avec le MRH est plus complexe. Le Blackhawk et lui répondaient aux exigences de performance et comme la Défense pouvait vivre avec l’un ou l’autre, il a finalement été choisi pour diverses raisons. Il s’agissait notamment d’un niveau élevé de contenu local et d’une meilleure adéquation avec l’objectif global d’AIR 9000 de rationaliser la flotte d’hélicoptères de l’ADF. Ce plan directeur était basé en partie sur l’hypothèse que la version navale du MRH – le NFH90 – serait suffisamment mature pour remplacer les Seahawks de la RAN vers 2016. Cependant, cela s’est effondré avec l’annulation du projet Seasprite en 2008 – la Défense ne s’est pas couverte de gloire après avoir dépensé 1,5 milliard de dollars pour cette entreprise ratée – et cela a conduit à la sélection ultérieure du MH-60R. Une autre affirmation est que d’autres clients de MRH sont également mécontents, et le meilleur exemple est la Norvège. En effet, la Norvège menace de mettre au rebut sa flotte d’hélicoptères. Le seul problème est que les Norvégiens ont acheté la version ASW de l’hélicoptère – le NFH90 mentionné ci-dessus, pas le MRH – et ont ensuite décidé d’installer leur propre sonar plongeant et leur torpille légère indigène, garantissant que ce serait le cauchemar d’un gestionnaire de programme. Cela n’a aucune pertinence pour l’Australie. Pas plus que le cas suédois de leurs hélicoptères MEDEVAC. La taille de la cabine du MRH est l’une de ses caractéristiques attrayantes – étant plus spacieuse qu’un Blackhawk – mais pour des raisons connues d’eux-mêmes, les Suédois ont insisté pour augmenter la hauteur de la cabine de 20 cm. Malgré les retards qui en résultent, ils demeurent une partie importante du programme. Si les principes fondamentaux de la recherche de l’APDR sont exacts – qu’il n’y a fondamentalement rien de mal avec les hélicoptères – quelque chose a mal tourné avec les processus de la Défense. Le résultat est que les gens, des ministres jusqu’aux médias, ont été mal informés pendant des années. Des agences externes telles que l’ANAO qui ont critiqué Tiger et Taipan – mais se sont appuyées sur les informations qui leur ont été fournies par la Défense. Un examen indépendant du programme Tigre mené en 2016 a rapidement été classé SECRET et n’a donc jamais vu le jour. Tout cela doit être vérifié – de toute urgence. Il y a déjà eu beaucoup trop d’utilisation sélective de l’information pour soutenir un résultat prédéterminé particulier, et quelqu’un doit évaluer objectivement la situation et en rendre compte – de préférence publiquement. Les Australiens ont le droit de savoir où va leur argent. Il semble trop tard pour arrêter l’achat d’Apache et de Blackhawk – qui sont de beaux hélicoptères d’une conception plus ancienne – mais il pourrait être possible de réaliser des milliards de dollars d’économies en ralentissant le calendrier de livraison et en maintenant Tiger et Taipan en service plus longtemps. Le problème, c’est que beaucoup de gens puissants – des deux côtés de la politique et à des niveaux élevés de la Défense – courent le risque de passer pour des imbéciles parce qu’ils ne font pas leurs devoirs. Toutes les questions détaillées dans cet article ne sont pas le résultat de l’espionnage, elles sont le produit de poser beaucoup de questions et de ne pas être flouées avec des explications simples. Pour ceux qui ne sont pas convaincus: comment expliquer autrement la grande différence entre les expériences australienne et néo-zélandaise avec le MRH? Malheureusement, tout cela pourrait être balayé sous le tapis parce que l’embarras causé par la révélation des faits sera trop grand – ce qui ne devrait jamais être un facteur lors de la prise de décisions dans l’intérêt de la sécurité de l’Australie
    1 point
  48. Merci pour ces réponses... un site que je regarde histoire de me documenter et qui parait intéressant: https://taiwanmag.net/histoire-de-taiwan/ avec un point sur la décision du parlement européen https://taiwanmag.net/le-parlement-europeen-vient-dadopter-une-resolution-sur-la-situation-dans-le-detroit-de-taiwan/
    1 point
  49. Et ? En quoi les personnels de chez Dassault seraient ils illégitimes à défendre leurs avantages acquis sous prétexte qu'ils ont acquis ces avantages ?
    1 point
×
×
  • Create New...