Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 05/05/2023 in all areas

  1. Bon ben je pense que cette unité , le régiment Azov qui est devenu une Brigade à un très bon niveau de communication , et je peux dire qu'au vu de leurs façon de filmer une de leurs opérations de nettoyage d'une position tenue par les VDV , on a une très bonne traduction au niveau soustitrage. Franchement on est vraiment dans une immersion au coeur du combat , avec des la vision du GV de pointe au chef d'équipe , chef de groupe , chef de section , patron de compagnie et je dirais aussi au niveau brigade . Une mise en image très rare vu la puissance des images et du déroulement du combat , on ressent bien la pression du souffle des explosions et les réactions des combattants ou ben ou l'on ne peut que subir un tir d'artillerie ( ou mortiers ). sur comment réagissent les combattants , on s'aperçoit que souvent on propose aux paras russes de se rendre pour ceux qui sont coincé dans un abri , mais qui refuse de se rendre , et donc ça se fini à la grenade à main . on voit aussi la gestion des blessés , dont 2 que l'on peut voir être blessé , certains par balles , ou les éclats d'obus . on voit qu'ils ont percu la version du M113 néerlandais , l'armement est axée sur diverses modèle de AK , en générale toutes customisé perso , on a aussi une Minimi crosse paras , je sais que cette unité à obtenu des Diemaco qui ont commencé à être fourni à leurs personnel, d'ailleurs dans une autre vidéo de la même chaîne on démystifie la AK sur ses pseudos qualités d'être l'arme rustique ( perso j'ai jamais été dans cette vision après avoir eu l'occasion de la tester ) là où elle fait pas mieux que d'autres armes, et d'après un commandant d'unité qui présente le Diameco canadien , celui-ci c'est bien comporté en zone de tranchées boueuses . Se capitaine explique qu'il avait grandi dans l'optique de la AK supérieure, montrant la sienne , la version courte et il explique bien que depuis il a changé d'avis par rapport à l'AR15 . il y a une vidéo sur cette chaîne qui montre bien le pb des attaques successives ou justement les AK étaient démonter pour être nettoyer ,entre la boue et la poudre qui se cumule au vu de l'intensité des tirs . d'ailleurs le Fameux Predator , le combattant qui avec son binôme ont tenu tête a une dizaine de combattants russe l'explique bien dans la vidéo où sur une chaîne Youtube d'un journaliste ukrainien qui suit de très près les unités ukrainienne au combat , que durant son combat il a eu un paquet de pb d'encrassement avec les AK qui la utilisé dans se combat . Comme me l'avait signalé un membre du forum il a put obtenir un AR15 , une M4 offerte des mains du général ( je crois que c'est le CEMA de l'armée ukrainienne) , car au départ il voulait acheter un AR15 mais au vu de son âge il ne pouvait pas l'acheter . Bon au moins le message est passé avec la vidéo de se journaliste ukrainien . Bon désolé je me part en mode éparpillé ambiance grenade à fusil qui vient de péter , mais franchement cette vidéo est l'une des plus immersives au combat que j'ai put voir . https://youtu.be/Mb2Qa73Sq1E
    13 points
  2. Pour connaitre tant soit peu un peuple, il faut faut aussi connaitre sa mentalité. C'est ce que j'ai essayé brièvement de présenter. Permettez moi de compléter ma pensée Boule 75. L'accord Staline-Ribentrop ou la détention des "dizaines de journalistes arrêtés et condamnés" sont une chose. La mentalité et les croyances d'un peuple ou d'un pays abreuvés de "Bobard" selon votre expression du reste justifié en sont l'une des causes. Je reste convaincu que ce peuple vit toujours avec et dans la mentalité asservie des Moujiks envers un "Tzar". Mais, nous mêmes, ne sommes nous pas dans une descendance des Gaulois d'après notre Président qui s'en soit exprimé publiquement ? Pendant des décennies n'avons nous pas été le pays qui projetait la lumière sur le monde ? Nous étions les seuls à le croire je pense quand on voit la lassitude de nos anciens administrés à notre égard. Que de couleuvre n'avons pas avalés qui nous étaient donnés lors d'un conflit de l'autre coté de la Méditerranée ! J'y participais avec des mois perdus de notre vie d'appelés pour rien. J'ai eu quelques amis Russes de par mon ex épouse tel l'un d'entre eux était un grand nom de l'Héraldique, aujourd'hui retiré et son épouse décédée (vous pouvez retrouvé sa bibliographie sur Internet). Un autre, militaire, que j'ai connu dans le cadre des expérimentations nucléaire du Pacifique, aujourd'hui décédé, travaillait au chiffre en Indochine sur les codes du Vietminh. Tous étaient brillants, des soupes au lait aussi, tous pensaient que leurs dires étaient sans appel et......que nous ne comprenions pas grand chose à la mentalité....Russe. Bref, que c'est dans cette immense pays qu'est la Russie qui possède la raison. Que dire de plus. Oui, la parole de leurs dirigeants, de leur classe politique ne vaut pas grand chose pas plus que leurs signatures sur un accord. En un mot, nous, occidentaux, nous avons fait le paon devant un crotale depuis des lustres. Ce n'est pas prêt de s'inverser. La pensée russe est donc une façon de percevoir et de réagir aux événements propre à leurs pays si immense avec toujours cette servitude envers "un Tzar". On ne change pas des mentalités si facilement y compris la notre qui reste très révolutionnaire ! J'espère avoir apporter un petit complément à mes propos précédents. Cordialement.
    9 points
  3. Ou tout simplement un mensonge commode du MoD ukrainien pour éviter de passer pour des branquignols - même si on peut tout à fait comprendre ce type d'incidents avec l'arche de Noé militaire qui leur sert de DCA, entre les systèmes Soviétiques, occidentaux, les équipes mobiles avec des manpads/canons sur pickup, etc. Un tir ami me semble tout à fait possible, mais on peut imaginer qu'il est préférable pour eux de prétendre un abattage volontaire pour sauver la face.
    9 points
  4. Mais c'est comme ça qu'on apprécie tous notre Gibbs le Cajun national, donc ne changes rien Merci Clairon
    7 points
  5. Cette fois c'est la fin,la population civile russe ne va pas tarder à se révolter Soucieux de sa responsabilité sociale, le groupe spécialisé dans les services de rencontres Match Group prévoit de se retirer du marché russe d’ici au 30 juin. https://www.lematin.ch/story/tinder-quitte-a-son-tour-la-russie-pour-defendre-les-droits-de-lhomme-629691922278
    7 points
  6. https://www.linkedin.com/posts/hervé-dermoune-974641183_toulon-jacqueschevallier-sna-activity-7059968934208245760-kLbj?utm_source=share&utm_medium=member_desktop
    6 points
  7. @Fanch Désolé pour ma réponse tardive . Ben normalement il est interdit de déplacer une pièce qui aurait un obus et une charge dans la chambre du canon . Maintenant , il peut arriver qu'on soit dans une séquence de tir , donc prenons cet exemple que j'ai vécu sur Canjuers . Donc on reçoit l'ordre de tirer 3 obus par pièces, donc en gros une salve de 3 obus tiré dans la foulée . Et là au même moment on entend par radio l'ordre de cesser le tir , le pb c'est que chaque pièce avait déjà chargé le 3ème obus en chambre , et la douille de charge de poudre combustible. Donc comme l'ordre venait pour lancer un changement de position de batterie sur une autre position , ben on a pris en compte les nombreuses sécurités installée sur le 155 TRF1 , donc tant que personne ne touche au bouton champignon qui ne sont pas à pression que l'on enfonce mais que l'on tire vers le haut , un étant au niveau du pointeur , et l'autre dans un boîtier sur une des flèches du 155 TRF1 , en sachant qu'on avait aussi un boîtier de télécommande de secours avec un câble qu'on pouvait relier a distance dans le cadre ou un coup ne serait pas parti , et qui permet de faire un ouverture culasse à distance , Idem on avait un bon vieux cordon pour tirer en mode classique en cas de défaillance du système de mise de feu . Bon perso j'ai pas souvenir d'avoir eu besoin de se cordon , par contre pour une défaillance au niveau long feu oui via une charge qui n'a pas fonctionné , donc la emploi du boîtier et de son câble d'ouverture culasse à distance . Bon je précise ces détails pour surtout montrer tout les moyens pouvant sécuriser un canon ou combler une défaillance , en prenant en compte les nombreux capteurs qui permettaient de sécuriser le canon des que l'on commencer à le reconfigurer pour une mise en batterie , ou la remise en disposition de route ou la on repli le canon via le moteur qui alimente toute l'hydraulique du canon . Alors de facto beaucoup de sécurité disponible , mais on a surtout retirer le barillet d'étoupilles qui est au niveau de la culasse . Pour rappel un coup complet se compose de : l'obus et sa fusée visée dessus . Le container de charge de poudre combustible ( le container est aussi cramer , ce n'est pas une douille comme avec un obus classique ou on mettait dedans les charges de poudre ). L' étoupille qui elle et le moyen qui enflammera la charge de poudre contenu dans le container , en gros c'est une cartouche sans balle . de facto en enlevant déjà le barillet d'étoupilles, aucun risque que le coup parte dans le tube , plus toutes les sécurités cité plus haut , ben voilà aucun danger possible . Maintenant on était dans un cas qui n'arrive pas tout les jours , et cela aurait forcément occasionné un retard fou ,car si il aurait fallut sortir l'obus de la chambre , faut pas oublier que le système de poussoir qui pousse l'obus en chambre ben c'est une sacré pression bien plus supérieure à se que pourrait faire des Artilleurs qui pousseraient l'obus à l'ancienne avec une hampe et la force des bras ... là il aurait fallu monté la hampe complète , installé le cône qui irait se bloque sur la fusée de l'obus , et là pousser ... C'est pas forcément facile à faire vu comment l'obus était vraiment bien pousser et caser en chambre par la puissance hydraulique du poussoir ,même si les 8 Artilleurs de la pièce poussent sur la hampe pour faire sortir l'obus vers l'arrière . donc je pense que ça n'est pas interdit dans un cadre de se type de situation , même si bien évidemment on évitera toujours de laisser un coup complet dans le tube lors d'une remise en disposition de route du canon et se déplacer . enfin voilà en gros se que je peux dire sur le sujet .
    6 points
  8. "Cette fameuse âme russe n'existe pas. Les seules choses tangibles en sont l'alcool, la nostalgie et le goût pour les courses de chevaux". A. Tchekov ---> [ ]
    5 points
  9. La phase ORION 4 s'est concrètement finalisée hier voire avant hier, because of visite des huiles sur Mourmelon/Vouziers. Bref, pas de balles perdues ou de confrontations entre les opérationnels et les convois de VIP. Pour les remarques sur les embossements des chars, travaux du génie, comme beaucoup de manœuvres se déroulaient en terrain ouvert, pas possible de réaliser ces travaux sur des terrains privés ou la voie publique. Idem, interdit de réaliser des coupures de routes, contrôles/chicanes, sur la voie publique. Il y aura cependant quelques dédommagement à faire au profit des mairies qui nous ont laisser occuper certains terrains ou espaces publics. GBC, VBCI, bisons, VAB et autres joyeusetés ont un peu labouré les chemins et parkings. Le tout avec une bonne grosse pluie qui a duré près de 15j. Pour beaucoup de riverains, c'était le débarquement...20 VBL, VAB, PVP, VBCI, GBC, VT4... et environ 2 CIes d'infanterie au milieu d'un village de 500 âmes, ça marque ! Le café et des gâteaux étaient souvent offerts p
    5 points
  10. Ca tombe bien, l'audition du patron de la DRM fournit quelques clés de compréhension de l'utilité, des risques de l'osint et de la façon méthodologique d'y avoir recours Si c'est pas un appel du pied à des candidatures Air Défense, alors je ne m'appelle pas Olivier.
    4 points
  11. Surtout que la vidéo partagée vaut largement la description qu'il en fait. Souhaitons leur à tous que cela se termine au plus vite.
    4 points
  12. Je l'ai évoqué la première fois, avec une traduction imparfaite de son titre, mais en disant qu'il est l'équivalent d'un Jake Sullivan (ou d'un Laurent Nunez quand il était coordinateur national du renseignement). Le qualificatif "coordinateur" ou "conseiller" est totalement euphémique pour ces responsables, intercalés entre les chefs d'agences et le Président. Sur le fond, on est bien d'accord qu'on parle des personnages les mieux informés de leur Etat. Belton, avec Vaissié, deux excellentes expertises sur les renseignements Russes.
    4 points
  13. La DA n'est pas une science exact après les drones à 2000€ qui passent des systèmes à 100 millions qui devraient ne rien laisser passer. Les missiles hypervéloces interceptables interceptés. Attention je ne dis pas que le missile a été intercepté dans sa phase hypersonique ou que c'est fiable a 100% . C'est jusque ça souligne encore une fois qu'il faut ce méfier des effets d'annonces et marketing.
    4 points
  14. Je veux bien pour les éléments de paranoïa géo-stratégique, ok. La tentative d'effacement de Molotov-Ribentrop est antérieure au 24 février 2022, c'est un élément de langage antérieur (Staline n'avait pas d'autre choix que de pactiser avec les nazis car il était menacé par ses généraux noyautés par les anglais, un truc dans ce goût là). Le coup du Yellowstone est super-fumeux ; jamaïcain, même. Quant aux "dizaines de journalistes [qui auraient été] arrêtés et condamnés simplement pour avoir exercé leurs fonctions professionnelles, en rendant compte de sujets que les autorités préfèrent passer sous silence" aux USA, c'est une invention pure et dure. Je ne vois pas ce que ça aurait à voir avec "l'âme russe" : on est juste face à une collection de Gros Bobards destinée à l’abrutissement (dans tous les sens du terme) de la population russe.
    4 points
  15. Bonjour, affirmatif. Ce sont les OPFOR, "résistants" et infiltrés. Le jeu dans l'Aisne était de bloquer leur infiltration et de les shooter lors d'embuscades. Oui quasi toujours dans des camps...mais pas que. Dans certains villages, cela a rafalé dans les 2 sens. Orion 4 se termine pour nous avec les camarades du 501 RCC, du 92 RI, du 132 Cyno, des british, des belges et des ricains. Pour la log --> 121, 511, 515, 516 Exploit à porter aux réservistes de la log --> 2 sections de legos détruites lors d'un plastronage vers Suippes. 4 plastrons VS 2 sections complètes Bon ils nous ont asmaté à plusieurs reprises en mode PRO à d'autres occasions !
    4 points
  16. Mais avec le PrSM, on parle plus d'un équivalent de GLSDB à la sauce AASM mais bien d'une sorte de Hades ...
    3 points
  17. confirmation de la venue de Modi le 14 juillet...
    3 points
  18. La vraie raison c’est presque certainement qu’il ne doit plus rester beaucoup de prisonniers Wagner… entre les pertes et ceux recrutés en Juillet-Octobre qui ont terminé leurs contrats de 6 mois (le recrutement aillant fortement ralenti après et stoppé complètement vers Janvier) il ne doit pas lui rester plus de 1,000 ou 2,000 prisonniers… … bref Prigozhin doit bien trouver un bouc émissaire pour la défaite de Wagner.
    3 points
  19. Ce sont de bons François sur cette vidéo camouflage Centre Europe, gilet Smb.
    3 points
  20. Je retiens : Viseur de casque : Jugé comme un gros manque en AS et AA depuis des années. "incompréhensible" de ne pas l'avoir eu plus tot. Manque de puissance du M88-2 à haute altitude jugé problématique dans certaines situations (ravitaillement, évitement missile). Nombre de radar AESA insuffisant pour supporter l'attrition en guerre de haute intensité IHS et commandes de vol au top (mieux que les avions US). Ouverture point 3 et mica NG excellent mais stock de missiles possiblement trop faible. Rafale dans le top 3 au monde et number one en europe (même si cela ne veut pas dire grand chose)
    3 points
  21. La perception de la présence de la France et du succès de son action étaient bien plus favorablement perçus par les population du nord et centre que par celles du sud.
    3 points
  22. Un dérivé de l'AASM... d'inspiration américaine. https://www.opex360.com/2023/05/04/safran-propose-une-version-sol-sol-de-la2sm-pour-la-capacite-de-frappe-a-longue-portee-de-larmee-de-terre/
    3 points
  23. En fait, si on suit le travail de Belton sur les réseaux de pouvoir russe (dans son livre "Les hommes du Présidents : dans les réseaux de pouvoir de Poutine"), Patroushev serait même le "Svengali" du pouvoir russe. En effet, c'est le mentor de Poutine dans les services de sécurité et il aurait joué un rôle décisif lors des premiers mois de Poutine président avec la série d'attentats (fortement soupçonnés d'être des faux drapeaux des services de sécurité russe) de l'époque qui ont énormément aidé à asseoir le pouvoir de Poutine, décrit comme mal à l'aise, falot et courroie de transmission de la reprise en main des silovikis sur la Russie. En quelque sorte, Patroushev est beaucoup plus qu'un simple conseiller de longue date de Poutine, c'est une sorte d'épée de Damoclès couverte de sang et affûtée qui le nargue d'après Belton. Sa position de secrétaire au sein du conseil de sécurité de la Russie en fait d'ailleurs techniquement le boss de facto.
    3 points
  24. Et sinon, dans la série confus et difficile à lire, je vous invite aussi à aller voir ce que raconte Jack Sullivan à propos de stratégie économique face à la Chine, notamment. L'original est là, une traduction par le Grand Continent est ici. Je vous dois immédiatement une déception : il n'est pas fait mention du volcan du Yellowstone.
    3 points
  25. C’est un simple accord d’assistance technique, oú il est indiqué à propos des soldats français : « article 2: d) Ils ne peuvent, en aucun cas, prendre part à la préparation et à l'exécution d'opérations de guerre, de maintien ou de rétablissement de l'ordre ou de la légalité. » De mémoire, le président malien avait invoqué en 2013 la charte des nations unies où chaque membre peut demander assistance à un autre membre de l’ONU.
    3 points
  26. Habemus papam! On a enfin des précisions sur les évolutions de l'AdT, alors que le texte de la LPM était très flou: https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/16/comptes-rendus/cion_def/l16cion_def2223061_compte-rendu#
    2 points
  27. Et avec les gros comment ils font ? Clairon
    2 points
  28. Les manoeuvres d'évasive pour épuiser l'énergie d'un missile BVR classique (R77, AIM-120, AIM-7, Mica, R-27..., propulsés uniquement quelques secondes au moment du tir) impliquent notamment de pouvoir faire des virages succéssifs à fort facteur de charge en gardant un mach élevé.
    2 points
  29. Le soucis c'est que le Rafale avec tous ses emports externes en configuration air-sol a une finesse très faible (les emports externes augmentent considérablement la trainée), combiné à la haute altitude, au virage du ravitailleur et aux hautes températures et à un rapport poussée/poids très faible en configuration air-sol (10t de poussée PG sec pour 25t de masse max c'est très faible), forcément il y a un manque de puissance. Le F15E, le F16 et le F18 ont le même soucis et même encore pire vu leur charge alaire élevé. Un F16C en configuration air-sol est incapable de faire un virage sans PC à plus de 25 000 ft et doit utiliser systématiquement la PC pour se ravitailler en configuration air-sol (tout comme le Mirage IV). Les emports externes massifs, c'est à la fois un point fort (grande puissance de feu et autonomie) mais également un point faible (finesse et furtivité extrêmement faible). En air-air, avec un avion plus léger et moins d'emports externe, la donne est totalement différente. Le M53 et le M88 sont tous les deux parfaitement optimisé pour la THA vu qu'ils ont un taux de dilution similaire (0,36 vs 0,3), par contre le M53 est optimisée pour avoir une poussée max à mach 2+ alors que le M88 est optimisée pour avoir une poussée max à mach 1.5/1.8 vu leur taux de compression. Le Rafale fait de la supercroisière, pas le Mirage 2000. Non le Rafale a été optimisée pour du air-air en priorité vu qu'il est plus facile d'ajouter des capacités air-sol à un avion air-air que d'ajouter des capacités air-air à un avion air-sol. Le Tornado développer pour du air-sol est nul en air-air alors que le F15 développer pour du air-air est devenue très bon en air-sol.
    2 points
  30. En dog fight en haute altitude, le MRTT gagne contre le Rafale?
    2 points
  31. Un jour nous saurons
    2 points
  32. Nous sommes d'accord mais j'ai un peu l'impression - désolé - que tu joues au Capitaine Obvious, mon propos portant le conditionnel et présentant une interprétation possible. Estimer, de mes propos, que je dis que Patroushev est le véritable dirigeant de la Russie est une exagération. En revanche, ce n'est pas un "simple" conseiller à la sécurité nationale. Dans ma recension du livre de Belton, j'avais résumé la thèse du bouquin à comment les silovikis ont gagné la partie. Et le siloviki en chef est Patroushev. D'ailleurs, on pourra noter que là où passe Patroushev, la doctrine "silovikaire" s'applique. Jusqu'en 2008, c'est en politique intérieur avec la reprise en main du Kremlin sur les ressources naturelles. Puis à partir de son passage au comité de sécurité, c'est le début de l'expansionnisme et ingérence russe avec la Géorgie et le Russki Mir d'abord puis le Donbass etc... Certes il n'est pas tout seul dans l'appareil d'état et pour la partie réactionnaire et expansionniste la faction des "talibans orthodoxes" nourrie par l'argent suisse a fortement encouragé le Kremlin dans ces entreprises. Poutine a rétabli la verticale du pouvoir, le personnalise beaucoup mais in fine, il n'est pas la baleine qui engloutir le krill, l'appareil sécuritaire dont il est issu a une existence propre qui s'incarne plus par Patroushev que par Poutine. En d'autres termes, Poutine a peu de marge vis-à-vis des silovikis et ne peut pas aller à leur encontre. Ce n'est pas une marionnette mais le rapport de force est beaucoup plus équilibré que de prime abord d'après mes lectures.
    2 points
  33. Il n'y a pas qu'une question de boulard... ou pas que chez les gars de la DGA (au-dessus de celui des pilotes, je ne vois que celui des chirurgiens... ce côté demiurge ). Sur d'autres sujets, dans d'autres milieux, j'ai vu des experts criser parce que des gestionnaires refusaient leurs demandes au motif "pas de justification réelle, argumentation insuffisante". Il est vrai que la demande récurrente, justifiée par "mais j'en ai besoin" ou "parce que je ne l'ai pas encore" ne peut qu'être qualifiée de "caprice", quelle que soit la qualité du demandeur. Le pilote explique, maintenant, un réel problème opérationnel, à l'issue d'une expérience qualifiée et ayant probablement fait l'objet d'un rapport. Rapport qui n'a certainement pas été soumis en appui des demandes et justifications qui n'ont probablement pas été fournies à l'époque, faute d'expérience suffisante. Il n'en faut pas plus pour que ça passe dans la case "ressenti personnel du pilote" et que ça ne soit pas pris pour une justification effective de besoin.
    2 points
  34. Il est donc urgent d'attendre et de ne rien faire, avant de savoir comment cette "étude d'opinion" a été réalisée, pourquoi et avec quelle volonté de résultats. Ou de ne le prendre que comme un indicateur limité (dans le temps et l'espace) et pas comme une vérité absolue ;) Pour le moment, j'ai envie de dire que ce n'est plus le problème de la France, ce qui se passe au Mali (même s'il faudrait garder un œil dessus pour ne pas se faire surprendre plus tard), et ce, de part la volonté "du peuple malien" (à voir ce que cela représentait réellement) Et si jamais ils nous rappelaient (c'est un énorme si) au secours, je ne sais pas quel serait la réaction en haut lieu, ou s'ils oseraient refuser, ou faire payer la facture de l'opération militaire par exemple, histoire de faire comprendre que la France n'est pas une vache à lait (enfin, pas trop...)
    2 points
  35. intervention télé (locale) d'un collegue de la BAC nuit de Mamoudzou, délégué départemental syndical, ce matin : hier, ce n'etait pas 12 coups de SIG, mais 17, tirés.. la presse locale du jour : https://transfert.free.fr/bfFpo01
    2 points
  36. Apparemment c'est le système de guidage de l'AASM qui serait utilisé. Roxel produit déjà le propulseur de la MLRS/LRU. En fonction du diamètre des têtes "SAFRAN", des charges (diverses) un propulseur se rajoutera. Le "booster" des AASM est inutilisable en sol-sol, surtout avec les corps des bombes aériennes. Les progrès avec les poudres peuvent autoriser de bonnes portées. De même, les techniques du Katana et Bonus (sous réserve de l'usage de munitions multiples...) sont réutilisables. Dès aujourdhui, un missile de croisière peut être tiré du sol, comme le MdC (version Marine et SM spécifique). Une version "light" ou moins coûteuse est envisageable sans attendre les futurs missiles "NG". Le drone furtif offensif n'est pas à négliger... Avec les Remote Carrier de MBDA ou autre "glider", tout est possible, à condition de la bonne adaptation aux G au départ du coup.... Ce sont les développements associés à leurs coûts ainsi que l'emploi de tels armements qui décideront de la suite... ainsi et SURTOUT de la capacité à détecter et cibler les objectifs.
    2 points
  37. Du coup ça permet de recycler les AASM de l’AAE comme pour les Mica ? En tout cas c’est une très bonne idée qui permet de pérenniser cette munition et continuer son développement en lui trouvant de nouveaux débouchés. il y a une vrais logique industrielle et opérationnel. Ça va dans le bon sens.
    2 points
  38. Et va confier au coco un missile qui vaut plus de 250.000 € pièce, dont il n'aura pas l'usage complet ... Ce qu'on pourrait rajouter peut-être plus facilement, c'est un pod de roquettes laser. C'est pas trop hors de prix, multi-taches (appui, anti-véhicule, AA courte portée) et ça n'a pas 25 modes de fonctionnement différents Clairon
    2 points
  39. Pour se donner une idée, le GLSdB de Boeing-Saab c'est 160 km avec une SdB d'une centaine de kg et un booster M36 le tout tenant dans les 4 m d'un LRU. Par ailleurs sur ce fil, il y a un calcul sur des portées de rockets qui vont à plusieurs centaine de km faits par @hadriel On est donc aisément devant une plus grosse charge mili et une plus longue portée que les 50 km d'un 127 Vulcano.
    2 points
  40. 2023 Congressional Pig Book 1 508 300 000 $ pour trois affectations pour le F-35 JSF, le cinquième montant le plus élevé jamais affecté au programme. La majeure partie des affectations de l'exercice 2023 finance l'acquisition de 18 avions au-delà du montant demandé par le ministère de la défense, dont 11 pour l'armée de l'air et 7 pour la marine. Un petit océan d'encre a coulé pour cataloguer les nombreux problèmes du JSF. Il est en développement continu depuis l'attribution du contrat en 2001 et a subi d'innombrables retards et dépassements de coûts. Le coût total de l'acquisition dépasse aujourd'hui 428 milliards de dollars, soit près du double de l'estimation initiale de 233 milliards de dollars, et les coûts d'exploitation et de maintenance prévus pour la durée de vie de l'appareil s'élèvent à 1,727 trillion de dollars. Le 26 avril 2016, John McCain (R-Ariz.), alors président de la commission des forces armées du Sénat, a qualifié le programme JSF de "scandale et de tragédie en ce qui concerne les coûts, le calendrier et les performances". En février 2014, Frank Kendall, alors sous-secrétaire à la défense chargé des acquisitions, de la technologie et de la logistique, a qualifié l'achat du F-35 de "faute professionnelle en matière d'acquisition", une description qui n'a pas encore été améliorée. Le JSF a été en proie à un éventail stupéfiant de problèmes persistants, dont beaucoup ont été mis en évidence dans le rapport annuel de test et d'évaluation opérationnels du ministère de la Défense pour l'exercice 2019, qui a révélé 873 lacunes non résolues, dont 13 éléments de catégorie 1, impliquant les défauts les plus graves susceptibles de mettre en danger l'équipage et l'aéronef. Bien qu'il s'agisse d'une réduction globale par rapport aux 917 lacunes non résolues et aux 15 éléments de catégorie 1 trouvés en septembre 2018, le rapport indique que "bien que le programme s'efforce de corriger les lacunes, de nouvelles découvertes sont toujours faites, ce qui n'entraîne qu'une diminution mineure du nombre total de lacunes." Les dépassements de coûts résultant des problèmes persistants ont affecté le F-35. Le premier examen complet des coûts du programme depuis 2012 a révélé un déficit de financement de 10 milliards de dollars pour les cinq prochaines années. Le 11 septembre 2020, Bloomberg a fait état d'une étude interne du ministère de la Défense sur le programme JSF, intitulée "For Official Use Only" (à usage officiel uniquement). Daté du 17 juin 2020, le rapport estimait que 88 milliards de dollars seraient nécessaires pour la recherche et le développement, l'approvisionnement, le fonctionnement et la maintenance au cours des cinq prochaines années fiscales. Le ministère de la défense a officiellement demandé 78 milliards de dollars à ces fins. Selon le rapport du ministère de la défense, il existe une grande incertitude quant au coût final du JSF, car l'avion n'a enregistré qu'environ 2 % du nombre total d'heures de vol qu'il accumulera au cours de son cycle de vie. En outre, l'objectif du ministère de la défense de réduire le coût du F-35 par heure de vol de 10 000 à 25 000 dollars au cours des cinq prochaines années "risque de s'avérer irréalisable" en raison d'un "manque d'actions définies" pour réduire les coûts. Bon nombre des problèmes rencontrés par le programme F-35 sont imputables à la décision de développer et d'acquérir l'avion simultanément. Chaque fois que des problèmes ont été identifiés, les entrepreneurs ont dû revenir en arrière et apporter des modifications à des avions déjà assemblés, ce qui a augmenté les coûts globaux. S'exprimant lors de l'Aspen Security Forum le 24 juillet 2015, Deborah Lee James, alors secrétaire de l'armée de l'air, a déclaré : "La plus grande leçon que j'ai tirée du F-35 est que nous ne devrions plus jamais faire voler un avion alors que nous sommes en train de le construire." Le coût élevé, les retards et les performances insuffisantes du JSF ont également créé un déficit de préparation, qui a contraint l'armée de l'air à acheter des avions plus anciens comme palliatif. L'avion de combat moyen de l'armée de l'air a environ 28 ans. La flotte de F-16 de l'armée de l'air, l'un des aéronefs destinés à être remplacés par le F-35, a en moyenne plus de 30 ans. Sans surprise, les taux de préparation de l'armée de l'air ont chuté ces dernières années. Conscient du problème, l'ancien secrétaire du ministère de la Défense, Jim Mattis, a publié en septembre 2018 un mémo ordonnant à l'armée de l'air et à la marine d'augmenter les taux de capacité de mission de quatre aéronefs (dont trois plateformes de l'armée de l'air) à au moins 80 % d'ici à la fin de l'année 2019. L'initiative a échoué et a été rapidement abandonnée par le ministère de la Défense. Les taux de l'armée de l'air ont stagné dans les 70 % au cours des quatre dernières années, dont 71,5 % en 2021. Aussi incroyable que cela puisse paraître, le F-35A, la version de l'armée de l'air du JSF, a conservé un taux de préparation encore plus bas que les plateformes plus anciennes. En 2021, 68,8 % des F-35A étaient en moyenne aptes aux missions, contre 76,1 % en 2020, mais toujours mieux que le taux de préparation de 61,6 % en 2019. Bien entendu, les nombreux problèmes du programme n'ont pas empêché le Pentagone de demander des fonds, et les membres du Congrès de les fournir, en dépassant souvent la demande du DOD. Cette tendance s'est poursuivie au cours de l'exercice 2023, lorsque les législateurs ont ajouté 1,5 milliard de dollars pour financer l'acquisition de 18 JSF au-delà du montant demandé par le Pentagone. Une fois la phase de développement achevée, des fonds supplémentaires seront nécessaires pour moderniser les JSF achetés par le biais d'earmarks, ce qui augmentera les coûts globaux du programme. La large distribution des lignes d'approvisionnement en F-35 à travers le pays n'est pas le fruit du hasard. Selon une carte montrant l'impact économique local du JSF sur le site web de Lockheed Martin, les seuls États qui n'ont pas au moins un fournisseur pour l'avion sont Hawaï et le Dakota du Nord. À l'exception de deux représentants et de quatre sénateurs, tous les États sont donc plus que motivés pour continuer à mettre de l'huile dans les rouages. Les déficiences qui ont affecté le département de la défense ces dernières années ont été identifiées ad nauseum. Les résultats obtenus par le Pentagone en ce qui concerne ses lacunes financières et ses échecs en matière d'approvisionnement montrent clairement que ces problèmes perdureront tant que les membres du Congrès n'imposeront pas au ministère de la défense des normes beaucoup plus strictes en matière d'efficacité et d'efficience. Depuis l'exercice 2001, les législateurs ont ajouté 37 affectations pour le programme JSF, pour un coût de 12,1 milliards de dollars.
    2 points
  41. A noter qu'en cas de perte de contrôle par l'opérateur, le TB2 est capable de rentrer automatiquement à un point de réception par une route en mémoire. Du coup je vois 3 solutions : - Le drone n'avait plus assez d'autonomie pour rentrer au point convenu. - Panne critique sur plusieurs systèmes qui dépasse les redondances. - Engin compromit par les russes.
    2 points
  42. Même concept que le Ground-Launched Small Diameter Bomb (GLSDB), bombe planante GBU-39 + corps de roquette M26. NB : Au point de vue français, le MLRS est une coproduction intergouvernementale USA, Allemagne, G-B et France (par volume d'acquisition) activée en 1979. Ce qui est à l'époque "Aérospatiale - Matra" (=> Airbus) a produit les roquettes M26. A voir si la France possède des droits de licence du fait de cette structure de production ?
    2 points
  43. Le Leclerc ayant été copié, recopié, et présenté ensuite comme quelque chose de super moderne, je ne pense pas qu'on puisse parler d'un échec. Commercial? Sans doute. Technique? Oh que non. Le Rafale a failli subir le même sort. Sur le reste pas d'objection.
    2 points
  44. Les russes ont peut-être réussi à détourner/retourner un TB2 Ukrainien, ou bien en ont obtenu un quelque part ailleurs (Ethiopie, Mali, Burkina, ...) Les drones vont bientôt être comme les espions, on va pouvoir les retourner, on aura des drones doubles ou triples Clairon
    2 points
  45. Si on veut capitaliser sur l'existant et développer les capacités souveraines, il faut s'appuyer sur le fait que nous avons déjà une excellente munition BONUS antichar et une future munition KATANA de precision, les deux en 155 mm. Il serait donc logique d'avoir un nouveau système lance-roquette compatible avec le tir de roquette en 155 mm et le 227 mm existant qui est de fait plus ou moins la norme OTAN. Et on pourrait y caser d'autres produits souverains comme l'AASM, le MdC, l'Exocet, ...Ce qu'il nous faudrait donc, c'est un système equivalent au PULS israéliens, indépendant du porteur et capable de tirer un certain nombre de munitions variées dont au moins une partie serait souveraine et basées sur du materiel existant. Genre 3 ou 4 pods carres de 600 mm pouvant aller jusqu’à 6 m de long avec la possibilité pour chaque pod de 9 roquettes de 155 mm ou 4 roquettes de 227 mm ou un AASM ou un Exocet ou un MdC. Le principal souci est toujours la compatibilité avec le 227 mm des MLRS actuel avec son pod "propriétaire" très spécifique rectangulaire de 6 roquettes avec chargement vers l'avant. Pour pouvoir tiree le 227mm existant, soit il faut envisager des pods carres spécifiques avec les memes roquettes, soit un porteur compatible avec le pod 2x3 donc avec un espace libre entre les pods carres au moins pour la rangee du bas. Le PULS a choisi de prendre des pods rectangulaire en gardant la compatibilité 227mm actuelle au detriment de l’efficacité de ses nouveaux pods qui sont parfois partiellement vides.
    2 points
  46. Personne ne dit le contraire, et pas le camarade Boule75 je pense. Je le rejoins sur l'aspect bobards et délires. Je prends humblement son parti sur l'intérêt de l'article, dans la mesure ou c'est issu d'une interview de Patroushev, qui n'est pas n'importe qui puisqu'il a succédé à VVP au FSB et est depuis plusieurs années l'équivalent de Jake Sullivan aux US (National Security Advisor). Entre l'argument nuke civil sur l'Allemagne, qui est celui de la France en coulisse (et à peu près le seul entendable), les délires impériaux des anglo-saxon, la colonisation militaires US en Europe et l'éruption du Yellowstone, faut bien avouer que c'est assez embarrassant vu la qualité du personnage. Sauf à invoquer la grille de lecture "Medvedev" et l'hypothèse que ces hauts personnages de l'Etat Russe se sabordent publiquement et en particulier vis à vis des occidentaux, pour donner des garanties à VVP qu'ils n'envisagent pas un coup de poignard dans le dos de sa personne. Evidemment, on peut appeler çà un point de vue, une pensée, une profondeur d'âme Slave mais enfin, ça relève bien d'une paranoïa délirante et peut être probablement, un peu surjouée. En en discuter n'est pas troller, car nos propres décideurs doivent se positionner par rapport à ces gens-là, dans le cadre des politiques de soutien (ou pas) à l'Ukraine. Que le Russe du fin fond de la Sibérie pense sincèrement qu'on souhaite démanteler la Russie depuis 100 ans, je n'en doute pas une seule seconde. Le bien peu d'empressement des pays d'Europe de l'Ouest et des US à soutenir l'Ukraine en début de conflit et changer un certain statut quo, démontre pourtant tout le contraire. Idem pour le pivot US vers l'Asie annoncé dès 2011, par les effectifs militaires historiquement bas des US en Europe avant conflit, par la saisie des biens et des avoirs investis (et donc permis) en Occident, pour le mélo drame sur les interdictions de visa aux Russes dans l'UE, sur les achats de gaz et de pétrole jusqu'à ce que NS2 pète, sur toutes les auditions des intervenants défense par la commission de l'AN sur les ingérences étrangères, pointant le rôle actif et responsable des Russes dans la déstabilisation de nos intérêts et sociétés, mais bon passons, ce sont des détails. La faute à la Perfide, ce sera plus simple.
    2 points
  47. Petit HS, mais nous sommes à la page 1664 du sujet, donc une petite chopine pour tout le monde, quoique perso j'aurais préféré que l'on numérote les pages par Triple Karmeliet, Duvel, Omer, ... Enfin on peut rendre hommage à l'adjudant Kronenbourg .... Fin du HS Clairon
    2 points
  48. Elle est quand même pourri la BA 188 aprés des années de sous Investissement. Impossible dans ces petits hangars de rentrer un A 400 M La remonter va être dure. Regardez les murs Heureusement que nos accords de défenses nous laisse encore la responsabilité du control aérien et la gestion de la tour principale de l'aérport de Djibouti . Normalement on voit tout ce qui vol dans la zone même les drone US. Les M 2000 sont en charge de la police du ciel. On doit installer un nouveau radar de detection sur place. Surement aprés la signature d'un nouvelle accord de defense en 2024. Normalement c'est tout les 10 ans que l'on resigne avec la republique de Djibouti. https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000028937046
    2 points
  49. Je crois qu'on dit que le monde serait plus simple si les gens comprenaient le concept d'exponentielle. On parle plus souvent de la croissance exponentielle, mais visiblement la décroissance exponentielle pose aussi problème. Alors oui les russes manquent de munition, et oui ils en ont encore. Et dans six mois* ils en manqueront toujours, mais plus, et ils en auront encore, mais moins. * sauf surprise industrielle
    2 points
  50. Euuuuuh, le mec qui a inventé le hellfire R9x… Un matin il a déposé ses jumelles à la crèche avec un baiser puis il est parti au bureau, a défoncé la porte de son chef et lui a dit -Alfonce, j’ai trouvé !!! -Oullah, dis moi tout Peter. Un donut ? -Alfonce, les sabres, il faut pas les aiguiser. Surtout pas. Pour que ça eclabousse bien, faut pas que ça coupe trop. J’y ai pensé ce week-end quand j’ai emmené les filles à l’anniversaire de Samantha : il y avait une piñata et… … voilà, puis ce matin le blender, rotation rapide, et par association: blender+piñata ça m’a semblé efficace, cool et pas cher. -Oui oui, je vois bien l’idée Pete!!! On testera ça cet après-midi, on a reçu des nouveaux petit veaux… Excellent tout ça! Comment va ta femme ?
    2 points
×
×
  • Create New...