Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 01/18/2020 in all areas

  1. 12 points
    Yep, trop bref résumé "du dernier tir Sol Air de l'armée française". Ne sont pas mentionnés les déboires de la chasse (bordel), donc de la PO (patrouille opérationnelle), la carence avérée du Crotale … C’est un jeune aspirant en poste au radar Centaure qui, en fin de chaine décisionnel, a donné l’ordre de tir au dispositif Hawk. Très tard. Tellement tard que le missile (en fait le deuxième, le premier n’est pas parti de l’affut), n’a pas eu le temps d’armer ses sécurités. Lors de l’impact, le missile rentre littéralement dans les ¾ arrières de l’empennage du TU 22, sans explosion. Il le coupe en deux tronçons. Ensuite seulement les explosions arrivent. Deux bombes au phosphore (sur les quatre en soute) de 1500 kg sont expulsées des flancs, dont l’une vient se planter dans la terre, toujours sans explosion. Résumons-donc la DA du moment ; - Une maitrise du ciel avec dispositif dédié, dont PO. - Une batterie hawk sur site - Une batterie Crotale sur site - Une ribambelle de flak en 20 mm un peu partout Trois intrusions presque à la queue leu-leu plein nord qui passent par le Niger, et détectés depuis très très très fort longtemps Encéphalogramme plat au registre de l’IFF Ordre de feu dans une bande d’environ 10 000 m, chaine de commandement EMA/Bercy/rue St do’ à l’arrache et ordre de feu ^par un aspi’ de permanence… On shoot tellement (trop) près que le missile ne s’arme pas A la disparition du plot radar du 1° Tupolev, les deux autres déguerpissent plein nord Moi je suis en train de faire le tour des génératrices du site Hawk, comme tous les matins vers 6h30. Normale, je suis le sous-Off responsable des groupes électrogènes. Mais ce matin-là je suis aux premières loges. J’ai l’immense avantage d’avoir un visuel plein pot sur la batterie Hawk. Lors de ma ronde, un peu avant 7h00, je me dis « tiens, un affut fait des essais en dynamique, bizarre, les collègues procèdent à de la maintenance si tôt ? »… Après dans l’ordre, Boum le départ du deuxième affut. Paf le Tupolev coupé en deux et re-paff les gerbes d’explosions et de feu. Re-paff aussi la sentinelle du 2°REP qui par peur saute de son mirador en bout du site radar. Re-re-paff fait la baffe que je donne à la sentinelle de l’entrée de notre site qui court partout en hurlant « on a tiré, on a tiré » et qui abandonne son poste. Pouet pouet fait le cœur d’un collègue qui est en train de faire son footing un peu plus loin et aperçoit au-dessus de son nez un pélot qui descend gentiment qq centaines de mètres devant lui, sans faire boum. Pouet pouet aussi le petit cœur des collègues du NEDEX qui vont fourailler la terre à 6m de profondeur qq heures après, histoire de neutraliser l’objet. Bien sûr je vulgarise, mais il n’empêche que ce fait d’arme n’a pas été communiqué, ou si peu. L’ADA, en charge du dispositif Epervier, n’a aucun intérêt à ébruiter que sa chasse et sa DA ont répondus aux abonnés absents. Pas de gloriole ni de médailles pour nous autres les biffins. Mais alors je vous laisse deviner le dimensionnement du dégagement de cohésion circonstanciel que nous avons effectué après la relève, le soir dans les bas-fonds de N’Djamena. Pour le reste, une batterie Sol air déployé en veille H24, c’est trois équipes de tirs au lieu d’une prévue et doté dans une batterie en métropole. C’est aussi une seconde batterie en spare et piraté dans le régiment d’origine de la batterie déployé. Et c’est 90% du personnel de la batterie qui possède la double spécialisation sur le système d’arme (exemple conduite de tir et montage, lancement et haute altitude etc…). Même l’armurier était opérateur radar basse altitude.
  2. 11 points
    Et les chrétiens, chittes, et kurdes du canton d'Afrin qui ont été chassés de chez eux par les gentils rebelles islamistes coupeurs de têtes modérés depuis 2011, eux ils peuvent crever par contre j'ai bon? Ils pourront jamais revenir CHEZ EUX, mais c'est ok, c'est ça? Le marché au esclaves d'Idlib c'est ok aussi j'ai bon? Le génocide des yazidis c'est ok aussi? https://jrs.net/fr/nouvelles/yezidis-reclament-justice-cinq-ans-apres-genocide/ Et maintenant tu veux nous faire chialer avec le devenir des familles de djihadistes? Dont beaucoup d'étrangers qui n'ont rien à foutre en Syrie et qui, si dieu existe ce qui est très fortement improbable à ce stade, ont gagné depuis belle lurette un aller simple pour l'enfer au vu des horreurs qu'ils ont commises? Ce forum n'est pas un lieu de propagande erdoganienne. Le jour où la rue turque reconnaîtra les massacres et les horreurs absolues commise par son pays au cours de son histoire sanglante, on acceptera les leçons de morale à deux balles à base d'enfants morts ouin ouin ils ont froid ouin ouin. Tes copains djihadistes ont aussi tué des enfants en France. C'était à Nice le 14 juillet 2016. Tu as oublié? NOUS PAS.
  3. 11 points
    Ça, pour éclater, on leur fait confiance ! *sort*
  4. 9 points
    Mais tout le monde se félicite des décisions qu'on a prises au lancement du programme Rafale, même sur le plan financier, on a eu l'avion qui correspondait à nos besoins pour 60% moins cher que si on avait continué avec le programme eurofighter. Donc notre déficit à 100 % du PIB devrait nous inciter à prendre la même décision. On n'a pas les moyens de se lancer dans une coopération.
  5. 9 points
    « Both fights were a standard set-up and merge at 21,000ft and 30,000ft he recounted, adding that the higher the fight the better the Eurofighter liked it. He singled out the Eurofighter's excess power as its trump card over the Rafale....." "Rafale is a great, versatile, multi-role jet, and it does most things better than the aircraft it replaced. But in air to air its a slightly sh*t Hornet - dangerous if you get suckered into a low speed, high alpha fight, but lacking in 'grunt' and no match for a Typhoon....." « Rafale may (may!) have slightly more agility in certain regimes, and it certainly has much less in others » « Even laden with six 1,000-lb bombs Typhoon turns pretty impressively, as my old friend Parts demonstrated at Farnborough a few years ago » « Ive heard a lot more military pilots friends in Europe, the Middle East and the US directly opining that Typhoon is a much better air to air aircraft than Rafale. And that includes guys who have flown both. » « Even without a helmet sight, the consensus seems to be that the F-22 does pretty much rule the roost in air combat, though a well-flown Typhoon can give the Raptor a hard time. » En fait JL a hiberné depuis 2012, il vient de se réveiller en pensant avoir fait un mauvais rêve (Suisse, ATLC, Collins, MRCA, etc..). Il pense toujours être en 2007 : l’AESA n’est pas mûr, une antenne mécanique offre des meilleures performances, @TMor a 20 ans, Bob Sinclar est n•1 des ventes, typhoon.starstreak.net est toujours en ligne, sa femme est à la maison, jackonicko est une cover crédible et il a toujours une réputation de grande plume de l’aéronautique. Quelqu’un ici pour lui dire qu’il n’a pas dormi ?
  6. 8 points
    Chacun son tour
  7. 7 points
    Trup veut son mur et demande aux armées de participer. La navy trouve de l'argent en sacrifiant 2 f-35B et l'USAF dans un programme d'amélioration du F-35. https://www.defensenews.com/breaking-news/2020/02/13/pentagon-seeks-to-cut-f-35s-other-equipment-to-pay-for-trumps-border-wall/ Il n'y a pas que le f-35 qui morfle mais je trouve ça très drôle.
  8. 7 points
    Un jour faudra qu'on m'explique quand même d'où ça vient ça Parce que trouver la France plus arrogante que le Royaume-Uni, les Etats-Unis d'Amérique ou l'Allemagne, franchement, je veux bien qu'on me le démontre. Les Britanniques n'ont jamais voulu de la monnaie européenne et sortent de l'Europe parce qu'ils se trouvent mieux tout seuls, les Américains dans la série volonté d'être les maîtres du monde, ils se posent là, quand aux Allemands, donner des leçons d'économie à toute l'Europe, ça ce n'est pas de l'arrogance, non ?
  9. 7 points
    On rigole on rigole mais le Domaine des Dieux est probablement l'un des meilleurs albums de la franchise. C'est aussi, sauf erreur, le seul où les romains arrivent avec plan qui annule tous les effets de la potion magique au profit d'une approche indirecte et offrant une solution politique au litige.
  10. 6 points
    Pour le premier commentaire, le problème est que c'est une réalité mesurée (ça ne préjuge en aucun cas des qualités d'un individu donné ni ne pose de jugement moral: ce sont les quantifications scientifiquement disponibles) dont de nombreuses personnes, y compris noires, ont essayé de parler en place publique pour voir à quoi c'est du, savoir s'il y a des solutions.... Et à chaque fois, la réponse est la même, et plusieurs carrières de gens absolument sans animus raciste en ont souffert. Un exemple de la censure quasi religieuse de la science sur de nombreux sujets. Savoir si ce gars évoquait la chose dans ce contexte, c'est autre chose. Faut avouer que, de façon absolument instinctive au vu de sa tronche, je n'écarterais pas la possibilité de racisme, ou de mépris élitiste. Pour le deuxième commentaire, allez! Faut pas se leurrer: qui veut croire que ce n'est pas une pensée récurrente dans les élites de droite, du centre, de gauche, dans un grand nombre de pays, depuis bien avant que le mot "eugénisme" existe? Et encore plus depuis le développement de l'Etat Providence? Y'a pas eu besoin d'attendre les théories et politiques de ce style fin XIXème-début XXème pour savoir que c'était dans les pensées et discussions des gens "de qualité". De toute façon, dans cette culture, à moins que l'accusé du jour et tous ceux qui le connaissent de près ou de loin renoncent à tout dans leur existence, rampent nus sur du verre pilé et fassent un sepuku complet, ils sont tous Hitler à jamais. Et encore, les insultes, la diabolisation et l'instrumentalisation outrancière du moindre propos, du moindre hochement de tête, pour alimenter la trame narrative voulue, continueraient sans doute quand même. Dans de telles conditions, pourquoi donc admettre le moindre tort, même s'il y en a de légitimes? C'est pour cela que les accusations de l'autre bord sont balayées d'un geste, qu'elles soient justifiées ou non (parce qu'elles ne le sont pas la plupart du temps), et qu'il n'y a pas de recherche d'entente ou de sacrifice d'un "des siens" face au lynchage permanent, dans le contexte médiatique tel qu'il a évolué. Quel gain pour le concept même de place publique. On devrait réécrire Roméo et Juliette dans ce contexte, tiens; l'animosité Montaigu/Capulet, c'est soft et civilisé, à côté. Dans l'Angleterre post-Brexit, une Juliette militante socialo-féministe noire rencontre un mâle toxique et conservateur pire que blanc (genre aristo, riche et rouquin), et malgré tout, ils tombent amoureux et changent tous deux de sexe avant la fin du récit (et meurent tous deux de complications post op). Un net progrès par rapport à la fadasse histoire Harry/Meghan.
  11. 6 points
    Au même temps 6 c'est tout juste, faut pas avoir un PB. Avant les pseudo dividendes de la paix on avait planifié 8 SNA. Ce qui est incohérent, c'est de dire partout que la conflictualité augmente, que si le retour des puissances et blabla, et continuer sur des schémas programmatiques post années 90.
  12. 6 points
    1 Alouette III deux Gazelle c'est Apocalypse Now !
  13. 6 points
  14. 6 points
    Cette décision a été réfléchie depuis quelques mois. Moi personnellement cela fait 2 mois que je sais que le renforcement était prévu avec toujours l'idée du GTIA en plus venant grandement de cote d'ivoire. Tout cela se confirme et ces 600 hommes sont un GTIA. Le mois de février est un mois de relève, pour l'efficacité d'une force qui se veut complémentaire, on ne pouvait pas voir et avoir des fractionnements de relèves, sinon vous ne pouvez pas avoir un effet de masse durable. Je sais c'est complexe, mais les forces doivent être calculées en fonction des besoins opérationnels, il n'y a pas que l'effectif présent à l'instant T qui compte. Il faut savoir aussi qu'avant ces renforts, il y a eût des manoeuvres internes qui a déplacé des troupes pour les concentrer autour des 3 frontières. Un mandat voir deux qui ont été préparatoires à ce qui va s'ouvrir dans les semaines à venir. Descendre les forces de Kidal et autres sur des positions comme Menaka, voir plus récemment le 2e REP de côte d'ivoire que certains présentent comme faisant parti du renfort ne sont en réalité que des forces préparant le mandat à venir. La saison des pluies c'est vers début juillet que ça commence vraiment et ce n'est pas non plus le déluge tous les jours. Il y a bien 1,5 mandat qui feront sans les inconvénients d'un terrain partiellement humide. La saison des pluies durera 2 ou 3 mois, mais cela ne signifie pas qu'il va pleuvoir durant ce tout ce temps. Ce qui est désavantageux pour nous le sera aussi pour ceux d'en face, sauf que n'oublions pas que nous avons les moyens aériens que l'ennemi n'a pas et quoi qu'on en pense, l'ennemi cherchera à fuir nos unités au sol et c'est par les airs qu'ils seront traqués, neutralisés dans la plupart des cas. Ce renfort est théoriquement prévu pour préparer l'arrivée de Takuba. Il doit nettoyer le terrain des 3 frontières et tout se joue sur les 2 mandats à venir. Ce n'est pas sensé durer, Takuba + le g5 sahel reste la force autour de laquelle on compte contrôler la zone et on a pour ambition de retirer petit à petit nos troupes, même si cela ne sera pas un retrait général.
  15. 6 points
    Juste pour le sourire: https://www.lalibre.be/galerie/belgique/politique-belge/le-dubus-53182ad335704b2d2766d026
  16. 6 points
    Erdogan prévient les Européens qu'ils feront face à "de nouvelles menaces" s'ils ne soutiennent pas el-Sarraj en Libye "L'Europe sera confrontée à une nouvelle série de problèmes et de menaces si le gouvernement légitime de la Libye devait tomber ", a écrit Erdoğan. "Les organisations terroristes telles que Isis et Al-Qaïda, qui ont subi une défaite militaire en Syrie et en Irak, trouveront un terrain fertile pour se remettre sur pied. " D'une part c'est complètement faux. Le maréchal Haftar, soutenu par Egypte, Emirats, Russie et... France, n'est absolument pas proche des djihadistes, tandis que les supplétifs envoyés par Erdogan en Libye eux sont bien des djihadistes. D'autre part... devant ce genre de menace à peine voilée - si vous ne faites pas ce que je veux, la prochaine fois je les envoie chez vous ? - le minimum serait de convoquer l'ambassadeur de Turquie en France et de lui exprimer clairement que si la France devait déterminer que la Turquie aide contre elle des djihadistes à nouveau - après la "grande proximité" de la Turquie et de l'EI vers 2014-2016, elle ne passera plus l'éponge comme précédemment et que les conséquences seront désagréables
  17. 5 points
    https://www.lenouvelespritpublic.fr/podcasts/194 (16 février 2020) Béatrice Giblin : Poutine se place dans la lignée des grands dirigeants qu’a connue la Russie (et j’insiste : la Russie, pas l’URSS). Qu’il s’agisse de Catherine ou d’Alexandre, il s’agit d’apposer sa marque et de restituer à la Russie une place qui lui revient, le respect (voire la crainte) envers l’Etat le plus étendu du globe. C’est semble-t-il sa première préoccupation, et il me semble qu’il a plutôt réussi sur ce point, dans la mesure ou ses interventions, par exemple auprès de Bachar el-Assad en 2015, ont été fructueuses. Il n’a pas d’états d’âme, mais désormais la Russie est très présente au Moyen-Orient, et reconnue comme une force avec qui compter. Il a su garder des relations satisfaisantes à la fois avec Israël, avec l’Iran, et même avec la Turquie (avec qui cependant des désaccords existent, notamment à propos de la Libye). A première vue, il a donc plutôt bien réussi à conférer à la Russie une vraie puissance et une vraie place. En revanche, quand on regarde la situation intérieure, elle paraît bien plus difficile. Si Moscou ressemble aujourd’hui aux autres grandes capitales occidentales (technologiquement parlant), dès qu’on s’enfonce un peu dans les terres, la situation est bien moins reluisante. Le taux de pauvreté est important, et le programme visant à la réduire paraît invraisemblable au niveau des délais. Avec quels moyens le mettra-t-on en œuvre ? L’économie russe est largement basée sur une rente puisque près de 50% vient du pétrole et du gaz. La recherche russe n’est performante qu’en ce qui concerne le complexe militaro-industriel, on voit donc mal comment le pays pourra continuer à fonctionner avec cette reconnaissance extérieure (flatteuse pour le nationalisme russe), un important appui sur l’Eglise, mais aussi avec une population dont 53% des jeunes aspire à partir ? La majorité du peuple russe est convaincue que les difficultés à venir seront pires que les problèmes actuels. Cette situation est très paradoxale. Sylvie Bermann (ambassadeur de France à Moscou jusqu’en décembre dernier) : En mars 2018, Poutine a obtenu 76% des voix, il reste populaire. Beaucoup de gens le critiquent mais votent tout de même pour lui. Certes, il y a peu d’autres candidats sérieux à ne pas avoir été empêchés, mais in fine, les gens votent Poutine. Il est vrai aussi qu’il est là depuis 20 ans, et que toute une génération n’a connu que lui, mais le souvenir des années Eltsine, avec les magasins vides et les 2500% d’inflation est encore très présent. Poutine est donc vu comme celui qui a restauré la stabilité. Le moment où cela se transformera en autre chose reste une question ouverte. Les Russes nous reprochent en réalité de constituer un Occident collectif aux ordres de Washington. C’est pourquoi la position d’Emmanuel Macron a vivement intéressé les Russes dernièrement. Environ 50 000 Russes quittent leur pays chaque année, et c’est effectivement une fuite préoccupante des cerveaux. Jean-Louis Bourlanges : On a le sentiment, peut-être parce que Poutine aime la force tandis que l’UE apparaît désespérément pusillanime et fragmentée, que le souci principal du président russe est d’arbitrer ce qui se produit entre la Chine et les USA. Et que comme l’Europe semble inféodée aux Etats-Unis, il s’en désintéresse. Sylvie Bermann : La fonte du permafrost en revanche est une vraie préoccupation, car certaines villes sont construites sur pilotis, il y a donc un vrai danger pour les populations. Aujourd’hui Poutine tient un langage très favorable à l’action écologique. Les relations avec le Royaume-Uni sont au point mort après l’affaire Skripal, et Angela Merkel sur le départ leur paraît affaiblie. Pour eux, l’interlocuteur c’est Macron, et cela se sent dans la manière dont les diplomates français sont traités à Moscou par rapport aux autres.
  18. 5 points
    entre acheter un avion américain et ne rien avoir, et acheter un avion germano-franco-espagnol et avoir une partie du travail et des connaissances correspondant à leurs compétences.... je ne sais pas ce qu'il faut aux parlementaires allemands. Donc désolé de ne pas être d'accord avec toi, mais le parlement allemand se comporte plus comme un (fond) prédateur que comme un partenaire correct et responsable.
  19. 5 points
    Osef de l'OTAN, nous avons l'armée de l'UE pour défendre le centre spatial .... *grand silence* Bon aller, nous aurons droit à quelques infirmières allemandes non?
  20. 5 points
    Ah bah zut, il y a des conséquences. :-D
  21. 5 points
    tu fais ch... Hirondelle, détend toi !!!
  22. 5 points
    Comme tu le découvriras, ce n'était qu'un charlatan cisgenre qui a tout volé à sa femme, qu'il battait et humiliait régulièrement avec ses collègues masculins. Il était même probablement un peu homophobe.
  23. 5 points
    Je propose d'envoyer une mission de l'ONU pour les aider à faire des élections viables.
  24. 5 points
    Ce qui est rigolo, c'est que justement la mythologie héroïque de sa création, c'est le terrorisme. Massacres génocidaires (extermination totale de la population de villages mal défendus), attentats à la bombe sur des cibles prestigieuses (comme le King David Hotel), assassinat du médiateur de l'ONU, etc. Ces groupes terroristes sionistes sont devenus, une fois l'état d'Israël officiellement établi, les noyaux autour desquels se sont formés Tzahal, le Mossad, et aussi des partis politiques comme Hérout qui évoluera plus tard en Likoud. Mais bon, il y en a pour qui le terrorisme est autorisé et pardonné, et d'autres pour qui c'est une tare à jamais inexpiable qui justifie de faire de tout un peuple des pestiférés. Cette volonté de renvoyer dos à dos l'oppresseur et l'opprimé sert avant tout à légitimer le status quo, en donnant l'impression que les torts sont partagés et que donc il n'y a aucun parti à prendre. C'est pratique pour se laver les mains de l'affaire, mais il est plus simple et plus honnête de dire "je m'en fout de ce qui se passe la bas" plutôt que de dire "oui mais les Palestiniens gna gna gna". Ça permet aussi de faire croire qu'il y a une égalité effective entre les deux, et donc qu'ils pourraient tous les deux faire des concessions pour parvenir à un compromis. Or ce n'est pas le cas, les Palestiniens n'ont aucun pouvoir et les Israëliens ont déjà pris tout ce qu'ils voulaient avoir. La seule chose que les Palestiniens peuvent encore donner, c'est le renoncement. Le "pouvoir" palestinien est corrompu ? La belle affaire ! Le pouvoir palestinien est un machin complètement fantôche, en réalité le pouvoir palestinien c'est Israël (occupation militaire, faut-il le rappeler ?) et toute personnalité politique palestinienne trop agaçante peut se faire assassiner par les israëlien à tout moment. On ne peut pas juger de la corruption d'un gouvernement sous occupation, c'est comme critiquer l'hygiène d'un prisonnier croupissant dans une oubliette médiévale. Peut-être qu'il est suspendu 24h/24 par les bras au mur, et que des rats viennent lui ronger ses orteils, mais il pourrait faire un effort de toilette quand même ! Prendre une douche, se raser, mettre des habits propres... C'est le minimum pour être pris au sérieux !
  25. 5 points
    ahhh SMBC, j’adore :) Je crois que mon strip préféré est le suivant (et je pense qu'il a bien sa place dans ce fil de discussion) :
  26. 5 points
    Vous aimez le jeu des 7 erreurs ? Amusez vous bien. J'ai déjà commencé dans les commentaires à les énumérer. Autant en jouer, parce qu'à ce niveau là... Y'a autant de choses sympa que de trucs qui m'ont fait bondir de mon canapé. Have fun !
  27. 5 points
    Si je puis me permettre, on ne sait jamais !
  28. 5 points
    Le BEA s'est décidément fait une solide réputation...
  29. 4 points
    Peut-être également que les campagnes et attitudes "bisounours" durant les formations initiales (on a vu des encadrants se faire très fortement recadrer pour avoir infligé une punition de type pompes à des primos-engagés qui refusaient de se séparer de leur téléphone ou qui perdaient leur Famas à la première marche ...) ont faire comprendre à certains états-majors qu'ils étaient sur la mauvaise voie ... Clairon
  30. 4 points
    L' état d'ou viennent les "Russes" s'appelle la "Fédération de Russie" qui est issue de "l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques". Le "ciment" de l'URSS était l'adhésion idéologique. La surface de la Fédération de Russie, c'est la surface de l'URSS moins la surface des états périphériques, c'est a dire des états mitoyens du monde "extérieur". Ce sont le Kazakhstan, le Kirghisistan, l'Ouzbékistan, le Tadjikistan, le Turkmenistan, l'Azerbaïdjan, l'Arménie, la Géorgie, l'Ukraine, la Biélorussie, la Lituanie, la Lettonie et l'Estonie. Le ciment de l'Actuelle "Fédération de Russie" c'est le texte constitutionnel de la Fédération, texte auquel 24 états et 60 Oblast sont censés adhérer. Mais la cohésion de cet ensemble est bien fragile car la Fédération s'étend sur plus de 17 millions de kilomètres carrés et il n'en reste pas moins que c'est un empire colonial dont les conquêtes se touchent. La survie de l'unité de la Fédération de Russie suppose d'Isoler la Turquie des Républiques d'Asie centrale qui sont Turcophones et Musulmanes. La Fédération de Russie et la Turquie sont concurrentes pour le couloir de circulation terrestre entre l'épicentre productif chinois et le centre logistique de l'Europe proche des rives de la mer du Nord. Le trajet le plus court entre ces deux espaces passe par Moscou, mais le trajet le plus rentable en retours économiques et d'influence passe par les républiques d'Asie centrale, l'Iran et la Turquie... Voila le tableau des enjeux.
  31. 4 points
    Un excellent suivi du coronavirus en Chine, qui montre que les reportages occidentaux sur le sujet s'éloignent de la réalité, parfois même tenter de politiser l'événement, notamment l'histoire du Docteur LI. Comme l'auteur disait : "rather than endless debating let the data speaks for itself", c'est tellement vrai. J'ai téléchargé la vidéo, pour éviter de ne plus le trouver sur YouTube bientôt... Ça, c'est le vrai journalisme que j'attend, malheureusement c'est tellement rare. Henri K.
  32. 4 points
    Le débat ci-dessus sur le Stug passe à cotés du déroulement historique qui explique bien des choses. Quand il est créé, c'est pour motoriser les pièces d'artillerie d'accompagnement de 75 mm courte dans des régiments d'infanterie motorisé. Pour cette usage, c'est un gros succès étant infiniment supérieur et mobile par rapport à un canon de 75 même tiré par un camion et souvent par des chevaux et poussé en position à la main, le tout sans blindage. A l'époque, pas de pièces anti-tank de ca calibre qui serait sur-dimensionnée. Avec la course à l'armement pendant la guerre, les pièces anti-chars deviennent plus lourdes et moins maniables (37 mm puis 50 mm puis 75 mm, …). Monter un 75 mm long existant sur ce véhicule existant est donc extrêmement logique. C'est ce qui est fait aussi sur le Panzer IV. Le Stug fait alors office d'artillerie directe et de canon antichar pour l'accompagnement des divisions motorisés et mécanisés qui se développent. Il est infiniment plus mobile et protégé qu'un canon antichar, y compris par une attaque de flanc et peut même se replier en sécurité après une embuscade. Le point suivant vient de l'obsolescence du Panzer III. Malgré le réarmement de 50 mm de 60 calibre de long, il est complètement dépassé à l'Est. Comme la chaîne est déjà existante et opérationnelle, il s'en serve à 100% pour les autres véhicules se servant du même châssis, véhicule de commandement, Wespe et Stug. C'est la chaîne originalement prévu pour être celle du char moyen, donc elle peut produire beaucoup de véhicules. Comme les besoins en véhicules blindés sont urgents, ils produisent beaucoup de Stug plutôt que de manquer de véhicules. Si ils avaient eu pleins de capacités de production au point et excédentaires sur de meilleurs véhicules, ils auraient probablement fermés cette ligne. J'ajoute qu'au niveau économie, le Stug n'a que 4 membres d'équipages et aucune mitrailleuse au début (puis une puis deux).
  33. 4 points
    Je pense sincèrement qu'une défense (au sens strict) des territoires nationaux des pays européeens est le domaine qui peut politiquement le mieux passer (bien plus que des coopérations sur opex etc.)
  34. 4 points
    D'après un grossiste de matériel de protection que j'ai eu au téléphone, une des usines française de fabrication de masque homologué ffp1, ffp2 et ffp3 va être réquisitionné pour le compte de l'état anglais pendant 6 mois à compter de ces jours-ci. Faut croire que les états commencent à redouter une propagation à grande échelle et commence à se préparer.
  35. 4 points
    Multiplie les chiffes d'export par 100 et je te suis mais uniquement avec des bombes françaises sous clé française et commandement français prépositionnées en Europe. 40 Rafale c'est 4 milliards d'euros flyaway ou 10 milliards sur 40 ans. Notre dissuasion vaut plus que ça. Facilement 10 fois plus et je suis gentil, quand on voit les PIB des pays qui seraient protégés par un tel parapluie nucléaire, qui serait allègrement de 10.000 milliards d'Euros. Il suffirait de comparer avec le PIB des USA et leur investissement dans le nucléaire pour se faire une idée. ... Bref. Les allemands, ou plutôt le clan merkel CDU/CSU sont devenus FOUS À LIER. Ce n'est pas la première déclaration du genre. Et elles sont toutes plus dingues les unes que les autres Supprimer le parlement de Strasbourg Donner le siège de la France au conseil de sécurité de l'ONU à l'Europe maintenant donner les armes nucléaires françaises à l'Europe Et si il y a encore des gens à ce niveau pour ne pas voir le péril en la demeure, et bien je vous décerne la médaille de l'aveuglement. Il va falloir songer au Frexit. Dur à dire mais là ça va trop loin. À moins d'un changement de cap BRUTAL avec élimination des partis allemands concernés du paysage politique, je ne vois pas où ça peut déboucher. Surtout quand on sait que derrière la politique étrangère de l'allemagne, il y a les USA, la Russie, la Chine, la turquie, et tout un tas d'autres acteurs plus ou moins recommandables qui font la pluie et le beau temps en toute impunité. L'allemagne n'est plus un pays, c'est un marché financier doublé d'une usine de machines outils et de bagnoles. La dernière fois Le Drian et plusieurs ambassadeurs ont tapé du poing sur la table. Il va falloir recommencer. edit: @Bechar06 je suis déçu je suis pas dans la liste!
  36. 4 points
    Si on n'a pas les moyens de le faire tout seul, on n'a encore moins les moyens de le faire en coopération. Dire qu'on aurait arrêté le programme Rafale parce qu'on aurait pas voulu payer les 1 Milliard par an que coûtait nos 11 Rafale, c'est du cinéma. Le problème n'est pas le coût de la gouvernance commune, c'est que celle ci prend de mauvaises décisions par incompétence des partenaires qui ne veulent pas le reconnaître.
  37. 4 points
    De mémoire sur un programme Rafale avec un coût total estimé à un peu plus de 40 milliards d'euros la R&D était estimé à environ 10 milliards (dont 25% pour le seul développement de Spectra). 10 milliards sur 40 ans c'est infaisable ? Elle est estimé à combien la R&D du Typoon ? Et dans le cas où on économise quelques milliards sur 40 ans c'est vraiment là où voulez faire des coupes ? Et d'un simple point de vue technologique le rafale est plus évolué. . . Ca se voit tellement. Les belges viennent de prendre du F35, les polonais le souhaitent après avoir pris du F16 et nous avoir mis une grosse douille. Les allemands ont tergiversé un max avant apriori de se rabattre sur leur propre appareil pour remplacer les tornado. . . La vente d'avions de combats c'est également affaire de partenariat géostratégique. . . L'allemagne n'est en aucun cas une valeur ajoutée et plutôt un boulet. Rien que l'Inde où les allemands n'ont finalement pas énormément d'intérêts comparé à leurs affaires avec la Chine pourraient menacer une coopération. On faisait comment avant ? La force de Dassault et donc de ses partenaires c'est toujours d'avoir eu une activité duale civil/militaire pour un maximum de souplesse. Pourquoi d'un coup un système parfaitement viable pendant 50 ans ne marcherait plus ? Et c'est bien sur ce point (parfaitement juste au préalable) que j'estime peu voir pas faisable. Nous n'avons pas la même flotte d'avions (donc les compétences et procédures sont différentes) et pas du tout la même approche géostratégique ( nous sommes interventionnistes avec tout le savoir faire qui va avec pas les allemands). Vous pensez vraiment arriver à un consensus facilement ? Et même si on y arrive cela voudra bien dire qu'on a fait un consensus, qu'on a donc accepté de recevoir un appareil qui ne correspondrait pas tout à fait à nos besoins et qu'on devra se démerder avec. . . Youpi Pourtant comparer une ébauche de partenariat à son prédécesseur me semble loin d'être une vision sélective. la comparaison avec un programme de missiles elle me paraît plus étriquée et sélective pour le coup. L'échelle industrielle n'est absolument pas la même. On l'a vu avec le programme A400 m et le Tigre qui sont tout deux postérieurs au programme Eurofighter. . . Et vu la manière de procéder des allemands actuellement ça prends le même chemin.
  38. 4 points
    Mais cher Monsieur, faut préserver le tour de biceps du canonnier. Imaginez des batteries aux servants filiformes ou pire encore, en courbes femelles. De la rusticité que diable et vive le 105
  39. 4 points
    J'ai profité d'avoir une bonne source sous la main pour détailler les circonstances de sa disparition sur Wiki : Il y a aussi le O-1 Bird Dog qui appuyait la mission qui a disparu sur le chemin du retour, avec deux officiers US à bord. La dernière photo de Thorne, prise quelques jours avant (il est tout à droite sur l'image) : (photo qu'on trouve souvent en noir & blanc et inversée gauche-droite, je ne suis pas sûr de quel est le bon sens) Originalité, Thorne se baladait avec un Springfield 1903 en plus du PM Carl Gustaf m/45 "stérile" qui était initialement l'arme standard standard du SOG.
  40. 4 points
    Attention quand même, parce que le mot "pew" tout seul invite à d'autres significations en anglais: - ça veut dire un banc d'église - c'est aussi l'exclamation qui signifie la révulsion face à une odeur désagréable Le 2ème sens est d'autant plus usité qu'il renvoie à un personnage de cartoons bien connu de la Warner, qui demeure, pour les ricains, un archétype assimilé aux Français.... Pepe le Pew (Pépé le putois par chez nous), le putois narcissique et dragueur à accent français:
  41. 4 points
    On peut estimer raisonnablement que l'été 1940 fut le pire moment : encerclée et ne pouvant compter que sur elle même la Suisse était dans une situation critique : à peine plus de 800 canon anti chars de 47, un réduit qui n'est pas encore pleinement opérationnel, une DCA totalement minable (moins d'une cinquante de canon) pas de chars de combat et surtout un Conseil Fédéral prêt à s'applatir devant le Reich : M. Pilet Golaz va avec l'assentiment de ses collègues du CF prononcer un discours très défaitiste appelant la population à "s'adapter" à l'ordre nouveau, provoquant le doute voire l'abattement de la population. Le Gén. Guisan va avoir un rôle déterminant dans l'esprit de résistance par une action continue et sans relâche, on peut même dire qu'il a fait de la politique. Les combats aériens de 40 (voir plus haut) ont semé un certain doute chez les teutons : certes on peut vaincre facilement sur le Plateau mais quid des villes des forêts et des villages ou des soldats résisteront jusqu'à la mort, quid des transport par les voie alpines qui seront détruites coupant passablement les transports avec l'Italie. Après cet été flippant Hitler va s'intéresser à l'Angleterre puis à l'URSS donc dès 41 entre le renforcement suisse (on aura près de 5000 canon ac en 45 et un Réduit pleinement opérationnel) et la dispersion des forces de l'Axe sur trois front c'était plus du tout envisageable de s'attaquer à la petite Suisse. Sur la collaboration de la Suisse avec le régime hitlérien je dirais qu'une bonne partie économique était inévitable voire indispensable mais que l'on a fait certaines concessions honteuses (le refoulement de beaucoup de juifs, le J apposé dans les passeports en particulier)
  42. 4 points
    Le problème est que le 2ème Amendement n'adresse pas la sécurité personnelle ou le droit de chasser, ou encore le tir sportif, le droit à une collection d'armes ou celui de se défouler sur un champ de tir avec n'importe quel type d'arme: c'est un droit constitutionnel créé et perçu d'emblée comme le "check and balance" politique de dernier recours dans une conception classique des droits humains. Check and balance, parce qu'il est l'incarnation pratique du droit de résistance à l'oppression, qui n'a essentiellement aujourd'hui aucune application au-delà de sa mention dans notre constitution et d'autres. Conception classique du droit en ce qu'il protège spécifiquement un droit (autodéfense, avant tout contre le pouvoir) considéré comme appartenant par nature à l'être humain, et non une chose concédée par l'Etat et révocable à l'envi (le principe est: "j'ai ce droit, monsieur le gouvernant, démerdez-vous avec, ne me dites pas ce qui vous arrange sur le moment"). Je rappelle que cette vision était en France extrêmement présente et vivace à partir de la Révolution, et que c'est à partir des lendemains de la Commune que la mentalité dans les hautes sphères a commencé à voir le principe d'un oeil chaque année un peu plus sale, jusqu'au stade où nous en sommes actuellement. C'est un peu le problème de la démocratie: le droit de résistance à l'oppression est une condition sous-jacente absolue qui place la population comme la barrière ultime aux abus d'en haut, si la loi, la séparation des pouvoirs et les élections ne suffisent pas. La dite population est donc censée pouvoir exercer la plénitude de ses droits fondamentaux pour ce faire. Problème: quelle application pratique? Quelles modalités pour rendre la chose à la fois toujours possible, mais aussi ne pas donner trop d'ouvertures à un chaos potentiellement permanent? Je crains qu'il n'y ait pas de bonne réponse, mais je sais qu'il y en a de plus mauvaises que d'autres. Les ricains s'accrochent un peu plus au concept que cette idée doit avoir et garder une matérialisation potentielle, là où nous avons totalement renoncé, ou presque. Eux ont un débat sur les modalités qui n'arrive plus à trouver de rationalité dans ses échanges, nous, on n'a rien du tout sinon de la râlerie sans effets. Pour la note: aux USA, les problèmes de violence par armes à feu uniques à ce pays ne viennent pas, au-delà du niveau anecdotique, des propriétaires d'armes à feu légales, et encore moins de ceux qui ont des "grosses" armes sérieuses (mitrailleuses, fusils de sniping lourds....), même si l'occasionnel reportage nous montrera des gens qui nous paraissent au mieux.... Excentriques. Mais ce sont ces propriétaires légaux qui prennent en pleine face 99,9% des législations contraignantes (sous formes d'interdits, de stigmas, de procédures lourdes et chères, de taxes, de délais, voire de problèmes judiciaires), ce qui crée un certain ressentiment, et surtout une défiance qui ne va que croissant. Le tout sans que, là où la législation s'alourdit, la situation sécuritaire s'améliore d'un poil, le plus souvent. L'opposition est devenue tellement idéologique et de principe qu'elle ne reconnaît plus la réalité: on a juste des camps s'assénant des slogans derrière lesquels se cachent du mépris, de la peur (et l'envie concomittante "d'infliger" quelque chose à l'autre par la loi et le discours) et d'une absence totale de confiance dans la gouvernance de l'autre. L'une des parfaites incarnations de la chose (le niveau caricatural du discours) dans la situation présente en Virginie est l'importante présence d'individus et groupes afro-américains dans les manifestations, ainsi que de groupes LGBT, gauchistes (dont antifa et un tas de quasi milices très à gauche) ou féministes: la question de l'autodéfense pèse lourd pour beaucoup d'entre eux (surtout les noirs, qui vivent disproportionnellement dans des zones de plus grande insécurité), et ils rappellent souvent que les premières décennies de l'histoire du contrôle des armes à feu remontent à l'ère de la reconstruction, où cette politique s'était constituée particulièrement pour limiter/empêcher l'accès des anciens esclaves aux armes à feu (d'autres aspects visaient aussi les ex-confédérés et les milices de "bushwackers", milieu dont viendront des groupes comme le KKK). La prégnance de l'attachement au 2ème Amendement est assez transpartisane, et à gauche, c'est une certaine partie très militante, organisée et monolithique du parti démocrate qui monopolise absolument le discours, ignorant les factions qui ne veulent rien céder sur ce sujet, ou pire encore, s'acharnant sur elles quand elles parviennent à se faire entendre. La dégénérescence des médias n'a fait qu'accentuer ce fonctionnement d'une certaine bien-pensance absolutiste sur le débat, si bien que ce qu'on a vu ces derniers jours sur la scène grand-médiatique quand à la situation en Virginie, c'est une belle manipulation médiatique essayant de présenter ces manifs comme un "Charlottesville bis", un attroupement d'attardés et de nazillons. C'est la trame narrative voulue par le gouverneur et ses soutiens (dont beaucoup d'associations très financées par des gens comme Bloomberg: Moms demand Action, MAIG.... qui soit dit en passant sont encore plus politisées que la NRA et mieux financées).
  43. 4 points
    Ben ouais on s'en fout, sauf que les perceptions des russes sont faussée aussi. Certes les soviétiques ont encaissé le gros des armées allemandes. Mais c'est normal, en juin 41 les US ne sont pas en guerre et les GiBi ne sont pas capables de faire grand chose sur le continent ; et de toute façon les allemands sont incapables de traverser la Manche aussi. Ce n'est pas une surprise que l'URSS se prennent le gros des teutons. Ils ont mené la guerre que leur géographie / démographie / idéologie leurs permettaient, tout comme les autres en fait. Oui la majorité des morts l'ont été sur le front de l'Est , mais en quoi cela permet aux russes de dire qu'ils auraient gagner la guerre ? Les soviétiques n'ont pas combattu seuls non plus et le matériel livré les a grandement aidés, tout comme le fait que les Allemands maintiennent des forces en Europe de l'Ouest et se retrouvent à combattre en Afrique (merci aux italiens). De la même manière qu'il est faux de dire que les Anglo Saxons auraient gagné la guerre, il est faux de dire que la victoire est russe. J'ai vraiment du mal avec ces tentatives d'attribuer la victoire à un belligérants en particulier. C'est un peu comme étudier la guerre 14-18 en oubliant le front de l'Est (encore lui)
  44. 4 points
    [Attention, mode non-wokisme extrême ON] Le lave-linge le plus courant et efficace n'était-il pas de la marque appelée "gent féminine"? [Attention, mode non-wokisme extrême OFF. Mode évasif hors de la planète ON]
  45. 4 points
    Au final on retombe toujours sur le problème de la pirogue africaine : plein de gouvernants mais pas de gouvernail... (elle est pas de moi)
  46. 4 points
    Corée du Sud : pourquoi la moustache du nouvel ambassadeur américain effraie Sur les réseaux sociaux du pays, Harry Harris est la cible de critiques en raison de sa moustache qui rappelle à certains l'occupation japonaise, rapporte CNN. https://www.lepoint.fr/monde/coree-du-sud-pourquoi-la-moustache-du-nouvel-ambassadeur-americain-effraie-19-01-2020-2358522_24.php
  47. 3 points
    C'est pour moi une erreur de se fier uniquement à l'âge (c'est un facteur complètement relatif). Les programmes Typhoon/rafale sont justes les programmes qui précèdent celui ci. Dans le domaine des avions de chasse, la dernière fois (et donc expérience directe) que l'on a travaillé sur une coopération c'est précisément sur ça. . . C'est donc d'actualité Semblerait quand même qu'on doive bien composer avec eux et là encore se priver de tout concevoir et produire en France à une époque où l'emploi se fait plus rare pour en filer une partie à un concurrent économique, j'ai du mal à voir ce qu'on gagne. Déjà vu ce que l'avion est, ils pourraient nous dire merci. ..On va leur éviter (à priori) un tas d'emmerdes MAIS surtout Qu'est ce qu'on en a foutre ? L'Allemagne nous a t-elle déjà acheté des avions ? Allait on perdre un client historique ? En quoi l'achat d'avions quelle qu'ils soient, US (F18, F15, F35), russes ou chinois iraient nous impacter ? Le fait qu'avec un pays "important" avec le F35, la France allait se retrouver à la marge ? De une les allemands sont loin mais alors très loin de représenter un atout indéniable dans l'armée. Les us s'ils ont le choix entre aller au charbon avec les français ou les allemands, doivent pas hésiter très très longtemps. Deux, si effectivement le F35 va devenir le nouveau standard OTAN dans les décennies qui viennent, le choix allemand n'auraient aucun impact. Ce sont les US qui font la pluie et le beau temps. Ne seraient ils les seuls utilisateurs, que le F35 seraient tout de même devenu la référence. On rappellera les changements apportés lors de la première guerre du Golfe pour faire du F15 le nouveau standard d'alors. Trois, les américains sont pragmatiques. Et si dans 15 ans, une de leur troupe de forces spéciales se trouvent pris à parti, ils seront très heureux de pouvoir compter sur un allié qui peut mettre en œuvre des forces aériennes dans un temps imparti très faible ou être capable de se charger des missions les plus difficiles comme rentrer en premier sur un théâtre d'opération. . . . S'il les aviateurs français en Afgha ont ressenti une certaine amertume où ils ont été mis de côté ce n'est pas entièrement du aux "mauvaises "relations entre France et USA après notre refus de 2003 sur l'Irak. Nos mirages 2000 D tout bon soit il n'étaient pas les appareils les plus adaptés à ce conflit. Avec le rafale aucune chance. Donc là le choix allemand n'impacte mais alors aucunement notre devenir. Différent évidemment s'ils avaient opté pour le rafale (et qui auraient autant de sens du point de vue opérationnelle que diplomatique mais là bizarrement cela n'a même pas été évoqué ou pensé. . .) C'est exactement ce que Bon plan a fait comme remarque. Tout change mais en fait rien ne change. Vous dites : "Depuis beaucoup de choses ont changé, notamment en ce qui concerne les coopérations." Et vous finissez :"Tirer la couverture à soit c'est simplement négocier." Et là grâce à l'expérience du programme Typhoon ( et de bien d'autres) on sait pertinemment que "tirer la couverture à soit" c'est partir sur des programmes boiteux... Donc non la différence étant que l'Allemagne n'a pas mis au point des jets 100%nationaux depuis 75 ans. . . Mais là encore c'est de bonne guerre que le teuton de base se considère toujours comme supérieure sur du pur fantasme alors que l'arrogance du français qui ose se fier aux réalités n'est plus à démontrer. Je sais pas si les fervents supporters de cette coopération sont de nationalités allemandes. Si c'est le cas déjà Bravo pour la maîtrise de notre langue ( et dit sans aucune ironie). Si c'est réel c'est impressionnant et je comprends parfaitement que de votre point de vue cette coopération qui vous est profitable quoi qu'il arrive vous botte autant. Si vous êtes français, bah je dirais simplement que l'autoflagellation permanente entretenu sur tout ce qui nous touche (histoire, industrie, sport, économie, etc etc) a finalement porté ses fruits et qu'on est devenu nos pire ennemies. Constamment nous ramener à notre prétendue arrogance pour mieux nous désarmer moralement et intellectuellement à marché. Enfin
  48. 3 points
    "Menace sur la sécurité stratégique" y en a qui n'ont pas peur des grand mots et Greta c'est une de destruction massive ?
  49. 3 points
    Si la Russie joue cette carte, Erdogan sera complètement isolé et il le sait. Avoir des copains au Qatar c'est bien mais si ça doit mal aller, ils ne bougeront pas pour venir l'aider. Et la Russie, c'est aussi un drit de veto, des copains partout et éventuellement chez les Kurdes et un art consommé de faire chier même sans trop bouger les oreilles. Il n'y aurait rien de pire pour les Turcs que de voir les Russes rappliquer à Athènes et à Nicosie la bouche en cœur.
  50. 3 points
    Si j'ai bien compris, il s'agit de créer un nouveau chantier naval. Il y aurait tout à faire, je cite : "Le futur concessionnaire sera en charge de l’aménagement, l’équipement, l’exploitation et l’entretien du nouveau chantier naval" Naval Group est allié avec les Chantiers et Ateliers du Maroc; si j'a bien compris c'est la seule boite marocaine qui participe à l'appel d'offres. Le projet semble concerner la construction / réparation navale en général, pas que le militaire. CAM semble déjà travailler pour la Marine Royale; la reprise des opérations de maintenance FREMM et autres bateaux qui passent par Concarneau (Piriou) pourquoi pas. L'entretien des MEKO, à voir le contrat de vente le permet (secrets industriels et toussa) https://www.medias24.com/concession-du-chantier-naval-de-casablanca-les-4-candidats-794.html Sur la vente d'OPV, c'est Kership ( Naval Group & Piriou) qui fait une offre d'OPV 90 (type Adroit) Mais Navantia semble tenir la corde avec son 1400 , au bémol près de l'état des relations diplomatiques. https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/armement-le-maroc-achete-un-peu-de-made-in-france-mais-enormement-de-made-in-usa-837558.html Ceci dit, les deux projets sont / semblent déconnectés