Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 09/22/2020 in all areas

  1. 23 points
    Je n'écris pas beaucoup parce que mon français est horrible et surtout oublié. Je le tape à l'aide de Google Translate (pardon). Mais je sais mieux lire le français qu'écrire, alors je passe mon temps à 'lurking'. Je vais essayer de préciser, que le budget pour le HX reste de 10 milliards d'euros, il n'y a eu qu'un retard dans les négociations à cause du coronavirus. Je tiens également à dire que le consensus est que les rapports des favoris dans la compétition sont faux. Je pense que c'est un concours très ouvert.
  2. 17 points
    Alors je voudrais parler de cette histoire de 9000 h de vie opérationnelle pour le Rafale. On remarquera d'abord que cette augmentation ne concerne pas les avions "Marine" pour lesquels on ne sait pas comment évolue la durée de vie. Pour moi les renforts structuraux dont on parle pour F3R ne sont pas liés à F3R mais à cette augmentation de durée de vie opérationnelle. Bien sûr on a du lier les deux pour ne faire qu'un seul arrêt des Rafale modifiés. Ce qui explique l'ambiguïté. Et cette augmentation de durée explique que tout à coup on est capable de proposer des Rafale d'occasion à l'export. En effet les informations venant de nos propositions à la Finlande nous montre qu'en plus de cette augmentation, le Rafale est capable d'être utilisé à un rythme bien plus élevé que celui qui est en vigueur jusqu'à présent: 350 h sur un mois et 1000 h sur un an! Il est donc vraisemblable que la limite de 250 h par an ne soit uniquement que pour ménager le potentiel afin que la durée de vie soit 30 ans. Dans ces conditions on aurait pu consommer 300 h par an. Mais comme on ne le savait pas on a consommé 250 h par an! On a donc une "réserve" d'heures que l'on a économisé que je vais calculer de façon approximative. On a produit des avions opérationnels pour l'armée de l'air de 2006 à 2016 (1seul avion en 2017, je néglige) soit 10 ans, et on a eu 106 avions pour l'armée de l'air (et de l'espace). Pendant ce temps on a volé 10*106 * 250/2 = 132500 h auxquelles il faut rajouter les quatre dernières années soit 4*106*250= 106000 h soit 238500 h en tout (à la fin de l'année). On a économisé le 1/5 de cette quantité soit 47500 h. Cette réserve nous permet d'assurer la transition pour faire des prélèvements pour l'export. Cette transition se ferait en 10 ans : 4 ans pour la productions des nouveaux avions pendant lesquels les avions restant doivent consommer plus que leur potentiel normal annuel. 2 ans neutres où ce sont les avions neufs qui assurent le supplément d'heures qui compensent les prélèvements et 4 ans où les avions neufs remboursent les heures qui ont été perdues ce qui permet aux avions ancien de consommer moins que leur potentiel normal annuel. Il va rester à l'armée de l'air 106 - 24 = 82 Avions qui devront assurer 106 *250 = 26500h soit 323 h par avion. C'est à peine plus que les 300 h qui sont maintenant la norme! et comme on a une réserve de 47500 h on pourrait en rester là, c'est à dire ne pas compenser cette sur consommation temporaire et on aurait encore une réserve de 40 000 h. Par contre on utiliserait les nouveaux avions pour graduellement faire revenir la consommation des anciens en dessous de 300. Avec la vente à la Grèce on va perdre 7000*12 = 84000 h et avec la vente à la Croatie on va perdre 4500 *12 = 54000 h il nous faut donc racheter 15 avions à 9000 h de potentiel, mais j'espère qu'on en rachètera 24 ne serait-ce que pour assurer la charge chez Dassault. Tout cela veut certainement dire qu'on va pouvoir maintenir la qualification de tous nos pilotes malgré les contraintes imposées par les OPEX.
  3. 16 points
    Covid-19 - Un attentat terroriste évité de justesse à Marseille
  4. 15 points
    https://www.jutarnji.hr/vijesti/hrvatska/avioni-za-milijardu-eura-vrh-hrz-a-na-sluzbenom-putu-osobno-testira-rafale-koje-nam-nude-francuzi-15021340 Traduction Google : Ce qui est intéressant, c'est que le Rafale est proposé au même prix que le Gripen (un milliard pour le lot), alors que les F-16 neufs sont proposés à presque le double (1,8 milliards). Et j'aime beaucoup la conclusion. Si seulement d'autres pays avaient pu tirer la même...
  5. 15 points
    "E.T."? "téléphone maison"? Bon sang mais tout s'explique!
  6. 13 points
    Après une longue attente, la vidéo Chillout 7 de la chaîne youtube Chasse Embarquée est sortie. @Fenrir @TarpTent @Banzinou @Shorr kan, je ne vous spoile pas, mais vous allez adorer au moins la première moitié de la vidéo.
  7. 13 points
    Même pas vrai, le GAN du Charles de Gaulle vient de faire des essais de compatibilité avec les F5 Tiger suisses sur le Léman. Ils ont même prévu un H145 de la Rega comme Pedro...
  8. 12 points
  9. 12 points
    Ils disent les même conneries que nous quoi ^^
  10. 11 points
    Salut ! La Finlande a dénoncé le traité lorsque l'Union soviétique s'est effondrée, il n'était donc pas une limitation pour l’acquisition de Hornet. Mais en fin, ce sont des questions financières et politiques qui ont dicté la limite.
  11. 10 points
    Parfois il faut avoir des contraintes fortes pour faire vraiment preuve d'ingéniosité. Par exemple, quand on compare un F-15 et un Su-27 au niveau aérodynamique, l'avion soviétique a un bien meilleur dessin que l'américain. Pourquoi ? Les moteurs américains sont beaucoup plus performants. Ayant un déficit de poussée brute par rapport aux avions des capitalistes décadents, les ingénieurs russes avaient compensé en optimisant pour réduire la trainée de leur oiseau. C'est pareil en informatique. À la grande époque où la capacité de stockage mémoire était très réduite et la puissance de calcul était inférieure à celle d'un type avec un boulier, il y avait des optimisations incroyables qui étaient faites, parfois tellement bizarre qu'elles en devenaient légendaires. Maintenant ? Maintenant tout le monde utilise des bibliothèques bâties sur des bibliothèques bâties sur des bibliothèques, avec des morceaux de codes piqués sur StackExchange pour servir de glue, et roule ma poule, on s'en fiche qu'il faille un giga de mémoire pour faire un jeu du morpion. Bref les Américains ils sont les plus forts, ils sont les plus meilleurs, ils ont des gros moteurs qui fournissent tout plein d'électricité et des gros avions avec des gros nez pour avoir des gros radars. Pourquoi se faire chier à optimiser le moindre millimètre carré et le moindre watt ? C'est pas comme si les abrutis de non-Américains étaient capables de faire un truc qui tienne la route de toute façon. C'est rien que des 4th gens obsolete de merde, rien à voir avec les glorieux game-changers que seuls les Américains savent faire, que seuls les Américains peuvent faire.
  12. 10 points
    Je ne crois pas que c'est la situation en elle-même qui appelle à en rire, mais bien, plutôt, la narration qui en est faite. On détaille ? Les reporters étaient ils "en poste" dans une zone où ils étaient signalés comme tels ? Les arméniens avaient ils les moyens de connaître la présence de presse à cet endroit ? Hors la presse, y avait il des belligérants dans la zone visée ? Parce qu'on peut tout à fait douter du caractère intentionnel du tir sur la presse. Ou alors, si l'on admet qu'il est intentionnel, on peut aussi admettre que la présence des journalistes peut aussi constituer une tentative de bouclier du côté des Azéris - ce qui fait, de facto, de ces journalistes des participants au combat et leur retire la protection évoquée supra - à moins qu'ils n'aient été otages. Ah, bah non ... libres de leurs mouvements, ce n'étaient pas des otages. Tiens, on sait quelle était la nature du véhicule ? Parce que si c'est peut-être un 4x4 Daihatsu avec un gros "PRESS" au scotch sur le capot, je ne serais pas non plus surpris si on m'annonçait qu'il s'agit d'un BMP-2 Azéri qui jouait les promènes-couillon avec la presse turque dans la zone d'affrontements. Tiens, on a un début de narratif ici ... les éléments de langage habituels pour désigner le vilain. Et là, avec les martyrs, on désigne clairement la juste cause. Donc, même si je ne fais pas partie des "petits rigolos" que tu évoques, je trouve aussi la narration de l'événement risible. Entre la victimisation à outrance, les oeuillères manifestes, et la désignation grotesque des gentils/méchants pour soutenir la cause, je ne sais plus m'y retrouver pour identifier l'élément le plus déterminant pour arbitrer entre information et propagande. Ce n'est donc pas la peine de brandir la protection dont jouiraient les journalistes en zone de conflit. Cette protection ne protège que lorsque l'on assure une couverture responsable (en étant identifié et identifiable, en se tenant à l'écart de manière raisonnable des zones d'action et des participants au conflit pour éviter d'être "embarqué" dans les combats). Accessoirement, avant de brandir la page 118, pour la protection il y a un paquet d'autres pages qui exposent aussi les devoirs des journalistes pour ne pas s'exposer (et permettre, ainsi, de bénéficier de cette protection).
  13. 10 points
    Le Rafale de fin 80 fait mieux que le F-35 de fin 2020. On peut en reparler du coup ?
  14. 10 points
    En compensation de quoi ? Les égyptiens ont reçu la totalité de leurs Rafale à ce jour. Ouééééééééééééééééééééééé
  15. 9 points
    Non mais ça doit pas être grand chose. Par contre je me pose la question de comment Dassault a fait pour pouvoir autoriser 9000 h. D'abord ils ont du estimer que les propositions de L.M. avec un F-16 à 12000 h le rendait plus compétitif vis à vis du Rafale et qu'il fallait faire quelque chose. Donc ils ont lancé un programme pour pouvoir annoncer 9000 h. De mon point de vue il y a deux possibilités: Ils ont repris les essais structuraux et sont passé de 22500 h à 27000 h d'essais ce qui demande 6 mois d'essais 24/24. Ils ont comparé l'état des Rafale qui avaient plus de 3000 h de vol à l'état de celui qui subit les essais statiques. Dans ce deuxième cas ils ont du trouver que son état était comparable à celui de l'essai statique à 4500 h sauf là, là et là et que donc si on renforçait ces quelques points, on avait un avion qui allait se comporter mieux que la cellule en test pour les 18 000 heures de test restant, ce qui lui donnait donc, au minimum, un potentiel restant de 6000 h.
  16. 9 points
    Les Indiens deviennent des vrais fan boy du Rafale: quelques exemples traduits: Tout chasseur multirôle/frappeur ayant une portée suffisante est un chasseur à pénétration profonde. Mais le F-15 n'est pas un avion capable de SEAD/DEAD comme le Rafale. Mais aucun de ces avions n'est destiné à défoncer la porte comme le Rafale, le F-22, le F-35, etc. Après le SEAD/DEAD vient la pénétration en profondeur, ce que même le Rafale peut faire, et aussi beaucoup mieux que le F-15EX ne peut le faire dans ce rôle. Les armes françaises sont meilleures. Plus performantes. Le Meteor et le MICA IR sont meilleurs que le Aim-120D et le Aim-9X. La France a des PGM motorisés alors que les États-Unis n'ont que des PGM de vol plané. Le SCALP a une capacité éprouvée de pentration des défenses aériennes. Et ainsi de suite. Quoi qu'il en soit, nous prévoyons d'utiliser principalement des armes indiennes à l'avenir, nous avons prévu des équivalents pour pratiquement toutes les catégories de bombes et de missiles que le F-15E et le Rafale peuvent utiliser. Y compris les supersoniques et les hypersoniques, qui ne sont pas disponibles ou ne seront pas exportés. Les États-Unis n'ont même pas l'équivalent du Garuthmaa indien, alors que les Français introduisent maintenant la version motorisée du Hammer dans la même classe de poids. Les Européens disposent globalement d'armes bien meilleures que celles des États-Unis. La seule bonne arme américaine à laquelle je puisse penser est le LRASM, mais nous n'en avons pas besoin puisque nous avons nos propres plans. Le Rafale peut voler plus haut, plus vite et dispose d'un radar plus performant, surtout avec le prochain radar GaN à 360 degrés. Vous confondez le F-15EX avec l'ancien F-15C. Le nouveau F-15EX est équipé d'un CFT et de réservoirs externes, ce qui en fait un chasseur subsonique pour pratiquement toutes les missions. La seule façon dont il peut voler en supersonique est qu'il renonce à tout son carburant externe et réduise sa portée au même niveau qu'un LCA. Je ne sais pas pourquoi les gens donnent à un avion des capacités qu'ils ne possèdent pas. Le F-15C et le F-15EX sont deux avions de chasse entièrement différents, de deux époques entièrement différentes. Avec le F4.2, il y a deux façons de procéder. La première serait d'en acheter 114 par l'intermédiaire du MRFA et ils ne seront disponibles qu'après 2027. L'autre serait de les acheter comme prochain lot de 36. Passez une commande en 2021 et recevez des F4.2 à partir de 2024, ce qui est la méthode la plus rapide. Le jury n'a pas encore décidé de la capacité réelle du J-20C. L'électronique du F4.2 sera très probablement supérieure à tout ce que les Chinois imagineront d'ici là, nous savons que les Français sont manifestement en avance sur ce point. Nous devrons attendre de voir si les performances et les capacités d'annulation active du Rafale suivront. Mais dans les deux cas, le Rafale devra être notre avenir. Aucun des autres candidats du MRFA, y compris les F-15, n'est à la hauteur de ce qui s'en vient. Le F-15EX qui est encore à 3 ans de la production en série n'est même pas meilleur que le Rafale F3R, alors que le monde passe à un niveau de capacité supérieur dans le monde de l'après 2025 avec le Rafale F4.2, J-20C, Su-57 Mk2, F-22 MLU, PCA, NGAD etc. Les F-15, SH, MKI, Su-35, etc. n'ont pas leur place dans un tel monde, sauf en tant qu'avions de chasse de deuxième rang qui ne peuvent opérer que dans un espace aérien incontesté.
  17. 9 points
    "Découverte d’un mécanisme expliquant certaines formes graves de Covid-19" : http://www.lefigaro.fr/sciences/decouverte-d-un-mecanisme-expliquant-certaines-formes-graves-de-covid-19-20200925 DÉCRYPTAGE - Deux articles publiés dans la revue américaine <i>Science </i>mettent en évidence des défauts dans la défense immunitaire<i>. </i> D’où vient la vulnérabilité des patients souffrant d’une forme sévère de Covid-19, alors que l’infection reste silencieuse ou bénigne chez une majorité de personnes? Dans deux articles scientifiques publiés hier dans la revue américaine Science, le Laboratoire de génétique humaine des maladies infectieuses de l’Institut Imagine, situé à l’hôpital Necker, apporte un premier élément de réponse à cette question essentielle. Ses études mettent en évidence, chez près de 14 % des malades hospitalisés pour un Covid-19 grave, un défaut de production ou d’action des interférons, qui participent à la défense immunitaire de première ligne face aux virus. Cette découverte pourrait à terme mener à un dépistage de ces malades, et à une évolution des traitements qui leur sont proposés. » LIRE AUSSI - Les jeunes adultes aussi peuvent présenter des formes graves «Dès le mois de février, nous avons émis l’hypothèse que le basculement dans une forme sévère n’était pas le fruit de la malchance, mais le résultat d’un déterminisme génétique et immunologique», indique le Pr Jean-Laurent Casanova, pédiatre et généticien, à la tête de ce projet de recherche international. Pour le vérifier, son équipe s’est lancée à la recherche de mutations génétiques susceptibles d’expliquer la variabilité des réactions individuelles lors d’une infection par le virus Sars-CoV-2. «Nous avons constitué un consortium international, réunissant un millier d’hôpitaux dans 50 pays», précise le scientifique. Des échantillons sanguins ont été recueillis auprès de milliers de malades hospitalisés en réanimation pour des pneumonies ou des défaillances respiratoires, mais aussi de patients asymptomatiques dans un groupe «contrôle» permettant une comparaison des résultats. Les scientifiques ont procédé à un séquençage du génome de chaque patient. Ils se sont tout particulièrement intéressés à 13 gènes, précédemment identifiés par le laboratoire comme prédisposant à des formes sévères de grippe. Cet examen a révélé chez 23 malades des mutations pouvant expliquer l’incapacité de leur organisme à produire des interférons de type I efficaces face au coronavirus. Ces molécules sont sécrétées dans les minutes qui suivent l’intrusion d’un virus dans une cellule. Leur rôle est de faire réagir la cellule infectée, de prévenir ses voisines, et donc de déclencher le processus de lutte contre le virus. Une réponse ultraprécoce qui permet de contenir la multiplication du virus. «C’est important car la gravité de la maladie est liée à l’intensité de la réplication virale, souligne le Pr Guy Gorochov, immunologiste à la Pitié-Salpétrière et chercheur à l’Inserm, qui a participé à ces études. Si l’organisme ne parvient pas à bloquer le virus très tôt, ce dernier va croître, infecter d’autres cellules et se disséminer dans l’organisme. Cela augmente le risque de réaction inflammatoire démesurée, et donc de forme grave.» Des anomalies sur ces 13 gènes perturbent la production d’interférons ou leur communication avec les cellules. C’est ce qui explique, chez 3,5 % des patients graves, une réponse immunitaire inefficace dès le début de l’infection. Ce pourcentage peut paraître très faible, mais les scientifiques estiment que le phénomène concerne une plus grande proportion de malades. Pas moins de «300 gènes ont un lien avec les interférons», explique en effet le Dr Laurent Abel, généticien et codirecteur du Laboratoire. Dans un deuxième article publié dans la revue Science, les scientifiques mettent au jour un autre mécanisme expliquant l’inefficacité des interférons. Plus inattendu, il concerne 10 % des patients souffrant de formes sévères de Covid-19. Eux n’ont aucune des mutations décrites plus haut, mais ils ont pour point commun de fabriquer des anticorps contre leurs propres interférons. «Autrement dit, l’organisme de ces malades empêche l’interféron d’approcher la cellule et d’envoyer son signal, ce qui entraîne là aussi une réplication incontrôlée du virus», précise le Pr Gorochov. Résultat intéressant: les scientifiques constatent que ces anticorps anti-interférons sont plus fréquents chez les hommes que chez les femmes. Selon le Pr Casanova, «ceci explique en partie la sévérité plus marquée de l’infection chez les hommes». Ils seraient aussi plus nombreux chez les patients âgés de plus de 65 ans. Ces études constituent une étape importante dans la compréhension des infections graves, et la mise au point de stratégies thérapeutiques. «Elles ouvrent la voie à des essais cliniques sur l’administration très précoce d’interférons de synthèse pour induire une réponse immunitaire, ou sur la plasmaphérèse afin d’enlever les anticorps anti-interférons dans le sang de ces malades», analyse le Pr Gorochov.
  18. 9 points
    J'ai beau être tolérant, je ne veux pas savoir ce que vous faites, @Patrick et toi. Se tripoter les teutons, c'est déjà beaucoup, pas la peine d'aller plus loin.
  19. 9 points
    Dites voir ... quand je lis ça : https://www.bfmtv.com/politique/ferme-la-veran-le-coup-de-gueule-de-la-maire-d-aix-en-provence-contre-le-ministre-de-la-sante_AN-202009240022.html J'ai envie de suggérer : on ne pourrait pas revenir partiellement sur l'amnistie des élus locaux qui faisait partie de l'état d'urgence sanitaire (https://www.franceculture.fr/emissions/le-billet-politique/le-billet-politique-du-mardi-12-mai-2020) ? Parce que, si l'on rouvre le champ des responsabilités, que l'on transforme les consignes du gouvernement en simples recommandations et que l'on laisse le pouvoir aux élus locaux pour décider si oui ou non c'est applicable, je suis persuadé que cette dame va sortir de sa posture et vouloir une bien plus grande sécurité sanitaire, quitte à marcher sur les cafetiers et restaurateurs, de peur de voir sa propre responsabilité engagée. Punaise, ça m'agace de voir les gens protégés marcher contre l'intérêt général de cette manière !
  20. 9 points
    Il va la ou vont les turcs ...
  21. 8 points
    Les relations entre l'Iran et l'Azerbaïdjan sont assez tendues à cause de l'irrédentisme azerbaïdjanais. Comme dit précédemment, il y a une forte minorité azérie en Iran : Et à Bakou, on ne s'est pas gêné pour faire des déclarations comme quoi l'Iran s'effondrera et le peuple azéri sera réunifié. Ce qui a eu l'effet bizarre d'agacer à Téhéran. Du coup l'Iran est l'un des rares soutiens des Arméniens (malgré qu'ils soient chrétiens tandis que les Azéris sont chiites) et du coup Israël est un soutien fidèle de l'Azerbaïdjan. La géopolitique est parfois du niveau cour de récréation dans une école maternelle.
  22. 8 points
    Lorsque l’on dit que cet achat va pénaliser le domaine social ainsi que les secteurs de la formation et de la santé, cela a un impact important sur la réaction de beaucoup de gens. Même si ces arguments sont faut, étant donné que cet achat se fera dans le cadre du budget ordinaire de l’armée. Des personnes qui ne s’informent que de manière superficielle se laissent influencer par ce genre d’arguments. Apparemment, les Romans sont plus sensibles à ce genre d’argument. T’inquiètes pas trop Patrick car selon le premier débriefing télévisé de ce résultat, un politicien roman appartenant au parti des verts (un parti qui était contre cet achat et qui se trouve donc dans le camp des perdants) se montre déjà très réticent à acheter un appareil américain car il juge que la Suisse deviendrait trop dépendante des US dans le domaine militaire. A l’époque, SAAB avait fait une erreur monumentale en participant à la campagne de votation en finançant des pubs pour son avion dans la presse. Ce genre de chose est très contre-productif car les Suisses n’aiment pas se faire dicter leur choix par des organismes étrangers. Cette année, c’est IKEA qui s’est invité à cette votation pour une initiative visant à ce que certaines familles bénéficient de déduction sur les impôts. IKEA était pour cette initiative et le peuple suisse a dit non à 63.2% . Pour les retombées économiques, cela ne se passe pas tout à fait de cette façon. En général il y a une répartition des accords compensatoires par région linguistique. Pour la région francophone cela devrait donner du travail à environ 60 à 80 entreprises pour un montant d’un milliard de franc suisse. Pour les autres régions du pays, je ne sais pas.
  23. 8 points
    "Ankara s'en prend à Pelosi, qui a cité la Turquie parmi les pays non-démocratiques" : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/ankara-s-en-prend-a-pelosi-qui-a-cite-la-turquie-parmi-les-pays-non-democratiques-20200925 Ce qui est vraiment inquiétant pour la démocratie américaine, c'est l'ascension de Nancy Pelosi pour devenir présidente de la Chambre des représentants, compte tenu de sa flagrante ignorance», a tweeté le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu. «Vous allez apprendre à respecter la volonté du peuple turc», a-t-il ajouté à l'adresse de Mme Pelosi. LOL
  24. 8 points
    Il y en a eu jusqu'à l'affaire des S400 il me semble. Et si Macron accepte alors son Q.I. est encore moins élevé que celui de trump ou biden et ni l'un ni l'autre ne peuvent pifrer erdogan. C'est dire! Donc je n'y crois absolument pas. Menaces contre nous et contre les pays riverains dont surtout la Grèce. Soutien au terrorisme. Illumination du Courbet, acte de guerre. Insultes. Demandes d'excuses (!!!) pour LEURS conneries. Menaces. Propagande hallucinante destinée à nous nuire. Déclarations lunaires "nous pouvons prendre le Charles de Gaulle en 2 jours". Accusations mensongères. Projet à peine voilé de coloniser des territoires grecs. Et maintenant ces ahuris veulent... nous acheter des armes? Pour pouvoir nous faire la guerre avec? ou faire la guerre à nos alliés en Europe et dans la région? Et ils vont payer avec quoi? Avec l'argent qu'on leur donne (donnait?) pour ne pas servir de rampe de rampe de lancement à une immigration illégale invasive et massive? Mon dieu les cons! Les cons!
  25. 8 points
    Ça y est j'ai trouvé ! Après des années de recherche, j'ai enfin compris pourquoi le Rafale est loin au dessus de ses concurrents. J'avais une idée derrière la tête mais si je la balançait telle quelle on m'aurait pris pour un fou, un complotiste de la pire espèce. Mais aujourd'hui, j'ai une preuve. Le Rafale a été en parti conçu avec des technologies d'alliés qui... Ne proviennent pas de notre planète. Je m'attends à être pourchassé par les autorités en dévoilant cela, mais je sais qu'à partir d'ici, la nouvelle va se répandre tellement rapidement que si je disparaît, tout le monde le saura et c'est ce qui me protégera. La preuve tient dans le fait que Éric Trappier n'est pas humain. Enfin tout du moins, il n'est plus humain... Enfin pas tout à fait :
  26. 8 points
    https://www.t-online.de/nachrichten/ausland/eu/id_88621894/eu-asylplaene-kurz-nennt-fluechtlingsverteilung-in-der-eu-gescheitert-.html (23 septembre 2020) Au vu des tensions actuelles entre l'UE et la Turquie, M. Kurz a plaidé pour une position claire des États membres de l'UE. L'UE ne doit pas seulement réagir rapidement "lorsqu'il s'agit du Belarus ou d'autres pays du voisinage oriental, mais aussi lorsqu'il s'agit de tracer clairement des lignes rouges vis-à-vis de la Turquie", a déclaré M. Kurz, en référence aux débats actuels sur les sanctions dans l'UE. "Absolument problématique", a-t-il dit, c'est que dans le conflit gazier avec la Turquie "il n'y a pas assez de solidarité avec Chypre et la Grèce", a critiqué M. Kurz. Le Chancelier a également fait l'éloge du Président français Emmanuel Macron, qui a pris "une position claire" sur Ankara dans le conflit.
  27. 8 points
    alors la si ça se confirme : http://www.economiematin.fr/news-ecologie-nucleaire-changement-idee-evolution-electricite-redacteur?fbclid=IwAR0ufOE5pdznankytCOOm-_0jsP3xbk6GXRruhxInT1Aq07rfh8f_OA-qeY Deux figures de l'écologie outre-Rhin sèment la zizanie dans leur propre camp : en cause, leur soutien affiché à l'énergie nucléaire pour réduire la production de gaz à effet de serre. Une prise de position qui déchire les Grünen et bouscule certaines certitudes . Une onde de choc qui pourrait toucher la France   ? C'est un mariage de raison qui électrise en ce moment le petit monde écologiste outre-Rhin. Celui, pas banal, de Veronika Wendland, historienne des technologies, et de Rainer Moormann, spécialiste de l'énergie atomique. Deux figures de l'écologie allemande, passées toutes les deux par le militantisme antinucléaire, avant de finalement changer d'avis devant l'urgence climatique. Une bombe politique. En juillet dernier, tous deux prenaient effectivement position médiatiquement d'une même voix pour demander un report de la fin programmée de l'énergie nucléaire en Allemagne à 2030. Et, par conséquent, un maintien en état de fonctionnement des six centrales restantes, dont la date de mise hors circuit avait été initialement prévue pour 2022. La raison ? Les énergies renouvelables ne sont pas, selon eux, encore assez développées, à l'heure actuelle - notamment pour répondre à la hausse de la demande durant la période hivernale. Or, sans l'atome, l'Allemagne sera obligée de recourir au gaz et au charbon… Une aberration écologique. Un recours au gaz pour pallier l'abandon du nucléaire et l'intermittence des renouvelables qui est d'ailleurs problématique pour la souveraineté de l'Allemagne, car il profiterait aussitôt au principal fournisseur de gaz en Europe, à savoir la Russie de Vladimir Poutine. La prise de position de Veronilka Wendland et Rainer Moormann sème la pagaille chez les écologistes allemands. Et pour cause : les deux spécialistes ont été, à des moments différents de leur carrière, des figures de la lutte antinucléaire. Si Veronilka Wendland, proche ces dernières années des mouvements écologistes dits « éco-modernistes », défendait le nucléaire et les nouvelles technologies pour juguler les effets du réchauffement climatique, cela n'a pas toujours été le cas. Dans les années 90, après une visite de Tchernobyl dans le cadre de ses études, elle fut l'une des jeunes expertes en pointe dans la lutte contre le développement de l'énergie nucléaire. Le parcours de Rainer Moormann est à front renversé : d'abord salarié dans l'industrie nucléaire allemande, il est finalement muté et placardé en 2008 après avoir dénoncé une faille dans le fonctionnement d'un réacteur. Une injustice qui le poussera dans les rangs des antinucléaires, où il sera un des plus médiatiques porte-parole de la cause. Les écologistes pronucléaires sortent du bois Deux figures de l'écologie allemande, deux manières de concevoir la lutte contre le réchauffement climatique : l'une technophile, l'autre décroissante. Mais deux personnalités emblématiques qui désormais font front commun. Leur credo : si dans deux ans, au moment où l'Allemagne doit sortir du nucléaire, le pays décidait plutôt d'arrêter ses réacteurs au lignite (un charbon composé à 70 % environ de carbone), les gains en termes d'émissions carbonées seraient considérables, puisque celles-ci diminueraient de 10 %. Moins de charbon, plus de nucléaire : voilà ce qu'ils ont présenté mi-juillet dernier, et qui a provoqué une véritable secousse dans le monde écologiste outre-Rhin. Hans-Josef Fell, diplômé en physique et ancien député (Verts) au Bundestag, s'est par exemple empressé de minimiser le chiffre avancé, affirmant que le maintien de l'activité des centrales nucléaires ne réduirait les émissions de CO2 que de 2 à 4 %. Chiffre contesté par Veronika Wendland, pour qui il existerait au sein du parti écologiste, toute une frange d'élus en accord avec sa vision, mais qui souhaiteraient rester discrets. Une « chape de plomb » sur le sujet qui commencerait à se fissurer en coulisse. Car de nombreux cadres du parti admettraient en creux que l'uranium n'est certes pas exempt de tout reproche, mais qu'il est préférable à l'augmentation des émissions carbone. L'un d'eux, sous couvert d'anonymat, aurait déclaré au quotidien allemand « Frankfurter Allgemeine » : « Nous nous attaquons au mauvais problème  » en parlant du nucléaire. «   Il est donc temps de changer de cap en matière de politique énergétique , estiment Veronika Wendland et Rainer Moormann dans une tribune publiée en juillet dans "Die Ziet". Les six dernières centrales nucléaires allemandes devraient rester sur le réseau pendant une période limitée. [...] Elles constitueraient clairement la forme d'approvisionnement énergétique la plus respectueuse du climat par rapport au charbon.   » Et un gage en termes de sécurité énergétique du pays, ajoutent-ils. «  À quand l'équivalent en France, à savoir des ex-antinucléaires prenant la plume pour dire que, au vu du contexte climatique, ils ont changé d'avis, et ils ne considèrent plus la baisse de l'atome à 50 % comme la première priorité de la politique énergétique, au sens des milliards utilisés   ?  » s'interroge sur Linkedin le spécialiste du climat Jean-Marc Jancovici. Il est vrai que les Verts allemands ont toujours eu une longueur d'avance sur leurs homologues outre-Rhin, devenus une puissance politique dès les années 80 et anticipant un virage social-démocrate 10 ans avant les Verts français. Métronomes de l'écologie politique à l'échelle européenne, les Grünen ont une influence considérable sur le continent. Si la question de l'abandon du nucléaire, autrefois véritable totem des écologistes, est abandonné pour lutter plus efficacement contre le réchauffement climatique, cela pourrait produire une onde de choc idéologique chez tous les Verts européens, et notamment français. Et peut-être plus rapidement que prévu, alors que faute de production d'électricité nucléaire, l'Hexagone a commencé à faire tourner ses centrales... à charbon.
  28. 8 points
    Je n’arrive pas à voir la vidéo, par contre la brochure “Rafale for Finland” est pas mal: https://www.ilmailuliitto.fi/wp-content/uploads/2020/08/rafale_finlande_13x18_1219_pap_v7.pdf A noter qu’ils soulignent la disponibilité du Rafale comme étant un point fort... 350h de vol en 1 mois (>10h/jour!), 1,000h de vol en un an, cellule capable de voler 9,000h. Ça c’est sûr, ce n’est pas un F-35...
  29. 8 points
    De manière générale, les torpilles légères sont faites pour l'anti-sous-marin, et les torpilles lourdes pour l'anti-navire. Même si désormais elles sont toutes polyvalentes. La MU90 est une unique munition utilisée à la fois par les lanceurs internes de la FREMM et par ses hélicoptères, avec une seule soute commune. Tirée depuis la FREMM, elle sert d'arme d'autodéfense contre un sous-marin trop aventureux, même si a priori la frégate sera déjà morte le temps d'arrivée à portée de tir de MU90 (sauf très très vieux sous-marin). Pour le coup, la MU90 n'est offensive que depuis un hélicoptère ou fixée sur un missile, comme le font les italiens sur leurs FREMM ASM. La F21 est un peu différente. De base, c'est une arme antinavire comme toutes les torpilles lourdes (une MU90 ne suffit pas à couler un gros navire). Après, comme sur la quasi totalité des sous-marins occidentaux (sauf en Suède), les torpilles lourdes servent aussi de torpilles anti-sous-marines, car qui peut le plus peu le moins. Mais avec la F21, on arrive quand même vraiment sur une torpille intrinsèquement polyvalente. Contrairement à une Black Shark par exemple, la F21 peut être tirée à vitesse maximale et immersion maximale par son lanceur (Scorpène, Suffren, ou autre). Du coup on est un peu sur une "super torpille" capable d'être tirée dans un combat sous-marin de très haute intensité, à la fois pour attaquer et se défendre (tir "derrière l'épaule"). Mais ce n'est "que" une évolution du concept de torpille lourde 533mm. On notera cependant que les choses bougent un peu, notamment en Suède et aux USA, mais aussi en Italie, avec le développement de torpilles légères et ultra-légères pouvant être tirées depuis des sous-marins. Pour les torpilles légères suédoises, le but est clairement de disposer d'une torpille ASM adaptée aux mers fermées. Une F21 qui file à plus de 50km quand tu as rarement une ligne de visée de plus de 20 bornes ça ne sert effectivement pas à grand chose, ce qui fait que les A26 suédois pourront embarquer à la fois des torpilles lourdes et légères. Les torpilles ultra-légères par contre, ça a clairement deux nouveaux usages: servir de défense active contre les torpilles ASM, et détruire des cibles sous-marines et de surface légères et maniables, autrement dit des essaims de drones. On notera que la MU90 est disponible en option avec une capacité hard-kill anti-torpille, mais ça n'a pas été sélectionné par la marine nationale. Ce qui est un peu con sachant que c'est à peu près le seul usage tactique crédible qu'on pourrait faire des lanceurs de flanc des frégates
  30. 7 points
    Et tout cela à Bakou ... (Pas besoin de me raccompagner, vous cassez pas ... =>)
  31. 7 points
    A force de s'effondrer, elle va finir par trouver du pétrole. Ou du gaz. Oh wait...
  32. 7 points
    C'est historiquement exact, la Russie s'est étendue vers l'Est (allant jusqu'à l'Alaska) à l'époque où les pays d'Europe de l'Ouest se batissaient des empires coloniaux outremer. Cette progression s'est faite selon les méthodes coloniales classiques, y compris le repeuplement -- c'est comme ça que l'Oblast Juif Autonome a été créé très à l'est, et aussi qu'il avait été question d'une "Ukraine Verte" sur la rive pacifique de la Russie. La Turquie s'est explicitement bâtie sur la conquête, le génocide, et le repeuplement -- les Turcs en sont très fiers d'ailleurs -- et personne n'aura l'idée saugrenue de nier que les USA sont nés d'un projet colonial, avec massacre puis assimilation forcées des populations autochtones. L'Europe conserve encore des territoires coloniaux par-ci par-là, la France n'étant pas des moindres en étant le seul pays à avoir conservé un outremer continental avec la Guyane. Quant à la Chine, il suffit d'aller sur le fil approprié pour voir les discussions sur sa politique de sinisation de la Mongolie Intérieure, du Tibet, du Xinjiang... Bref.
  33. 7 points
    Oui et non. Développons le concept... On peut faire, mais il faut alors savoir comment exploiter le résultat. En l'espèce, ça donne une indication du prix maximal d'un avion nu, ce qui est à l'opposé de ce qu'on cherche à nous servir à chaque fois. Ca ne donne ni une idée du prix moyen, ni une idée du prix plancher. C'est la borne supérieure, point. Ne pas pouvoir faire mieux c'est déjà admettre de devoir se contenter d'un résultat approximatif, donc manifestement faux. C'est déjà bien de s'en rendre compte, mais s'appuyer là-dessus pour faire des comparaisons revient donc à comparer des choses qu'on sait fausses. Et comparer deux choses fausses donne un résultat naturellement aléatoire. Mieux vaut s'abstenir que de démontrer une lacune, non ?
  34. 7 points
    Médicament contre le Covid-19: l’Institut Pasteur de Lille découvre une molécule efficace « Nous ne pouvons donner son nom. Les stocks sont limités et nous avons besoin de réserves pour l’essai clinique. Nous souhaitons également éviter toute frénésie. Si cela fonctionne, sa production sera augmentée dans la sérénité et non sur la base d’une demande sauvage. » Vu de l'IHU de Marseille, ces nordistes sont à l'âge de pierre. :-)
  35. 7 points
    Je ne suis pas d'accord on a jamais eu besoin d'appareils alliés pour constituer les 3/4 du GAé et dès 2003 les SEM du CdG opéraient au dessus de l'ASTAN Sans les Marines le QE est à poil d'avions et encore pour un bout de temps Ils en sont à essayer de ne pas perdre les compétence récemment réacquises C'est assez pathétique ... çà plus les frégates ...
  36. 7 points
    F 35 & dégradé pléonasme de ce vendredi
  37. 7 points
    Je ne le voyais pas comme ça le Sea Gripen...
  38. 7 points
    Pense que le Jaguar aussi était un "Silent killer", vu qu'il n'avait même pas de radar... Tout ça c'est de la communication. Mieux vaut sous-interpréter que l'inverse.
  39. 7 points
    On a pas la même doctrine, mais notre doctrine est vieillotte, car elle se repose sur une superposition des moyens que nous ne sommes plus en mesure d'assurer aujourd'hui. Le gonze qui va me jurer ses grands dieux qu'on aura pas besoin d'un second hélico et/ou de Milas la prochaine fois qu'on sera face à un sous-marin parce qu'on aura réussi à envoyer sur place (ou ? notre arc d'action s'élargit de plus en plus) deux de nos rares frégates plus un de nos tout aussi rare PATMAR, je le traiterais de naïf ou de menteur, au choix, mais pas de bon stratège, ça c'est sûr. Et quand bien même ce serait le cas,, ça voudrait dire qu'on limite drastiquement notre liberté de manoeuvre navale en se refusant d'envoyer une FREMM opérer seule face à une menace un peu concrète, et ça c'est triste. Notre logique c'est de dire qu'avec un seul hélicoptère, grâce aux nouveaux sonars FLASH, on est capable d'assurer une bulle de protection assez lointaine pour ne pas risquer de voir un sous-marin surgir de nulle part. Bon, on a une foi indéfectible en notre matos, mais pourquoi pas, ça se tient sur le papier. Par contre si ça barde, notre NH90 avec sa paire de MU90 (ou son unique torpille s'il doit opérer longtemps) il aura intérêt à traquer le sous-marin ennemi vite et bien, et à pas le louper si il tire, parce que la frégate aura pas de deuxième hélico pour prendre la relève et garder le contact pendant que le NH retourne ravitailler. A l'inverse, une FREMM italienne peut assurer une traque permanente, mais surtout une livraison d'arme instantanée et permanente. Et si son hélo rate son coup, elle n'est pas obligé d'attendre que le deuxième hélicoptère arrive sur place, elle peut directement expédier un Milas sur zone. Bref, je ne dis pas que nos navires sont à poil, pas du tout. Je dis juste que les MU90 de sabord sur une FREMM ou FTI, ça sert pas à grand chose à moins de leur donner une capacité anti-torpille hardkill. Là ce serait de vraies armes d'autodéfense face à des menaces modernes. Avoir des Milas c'est cohérent avec le double hélicoptère, on est sur de l'ASM de mêlée en quelque sorte. Mais avoir des MU90 sans payer pour la capacité hardkill, ça fait un peu petit joueur. ça a déjà été dit par d'autre, mais les capacités de la F21 tiennent à deux chose: le fait de pouvoir être compatibles avec un lancement par air comprimé ou par piston d'une part, et les capacités mécaniques propres à la torpille. Elle est solide, très solide (et donc chère) ! Elle peut être tirée à haute vitesse, sous hautes pressions, et virer très rapidement après sa sortie sans que ça ne pose de problème à sa cellule ou sa propulsion, ce qui n'est pas toujours le cas de la concurrence. Pour d'autres torpilles lourdes, le soum n'a pas forcément besoin d'être à l'arrêt, mais il ne peut pas forcément tirer quand il est lancé à 25 noeuds par exemple. Et pour tirer à 300 ou 500m de fond, il faut grignoter une grosse réserve d'air comprimé. En ASM "par dessus l'épaule", on se fout de la fibre optique, le but est de tirer vers l'agresseur et se barrer au plus vite en laissant la torpille faire son boulot. D'ailleurs si la F21 a 50km de fibre optique, elle peut en réalité aller bien plus loin en toute autonomie, ou orbiter longtemps sur place. En gros, en phase d'attaque, le fil est systématiquement coupé et la torpille se démerde. Mais si ça cible lui échappe, elle retentera une passe, encore et encore jusqu'à épuisement du carburant ou destruction. Ce truc est un vrai vampire, quand sa cible est acquise, ça ne la lâche pas ! C'est plus lent qu'un Exocet, mais bien plus dangereux et vicieux. Et c'est là que la capacité de tir à profondeur maximale des pistons des soums français ont tout leur sens. En anti-navire, quand un SSN doit attaquer un convoie ennemi ou une flotte par exemple, il est souvent obligé de remonter à une immersion raisonnable, parce que balancer 4 à 10 torpilles en profondeur épuisera sa réserve d'air comprimé. Les Suffren/Scorpène n'ont pas se problème. On peut rester à 350m de fond, pour peu qu'on sache à peu près où est l'adversaire, balancer une première F21 à faible vitesse pour qu'elle fasse une reconnaissance de cibles, et ensuite tirer 15 ou 20 torpilles sans remonter au-dessus de la thermocline. On peut même prendre le temps de faire manoeuvrer nos torpilles pour qu'elles attaquent d'un autre angle. C'est une vraie vraie vacherie bien vicieuse cette torpille ! Et ça mérite amplement d'être l'arme la plus cher de l'inventaire de la marine nationale (hors ASMP)
  40. 7 points
    De mémoire, le problème des anglais, à ce stade, c'est qu'ils n'ont que très peu modernisé leurs Awacs depuis leur acquisition et donc ils se retrouvent avec un chantier de rénovation très couteux à mener afin que leurs avions (plus tous jeunes) ne deviennent pas purement et simplement obsolètes. Du coup, ils se sont dit que ça devenait rentable d'acheter des avions plus récents (même si le Wedgetail n'est plus de prime jeunesse non plus) qui auront un potentiel d'évolution plus important. La différence avec les USA, et même avec nous, c'est que les avions ont été maintenus à des standards plus récents ce qui rend les discussions au sujet de leur remplacement, sinon moins pertinentes, du moins moins urgentes.
  41. 7 points
    Ca doit probablement poser des problèmes techniques bien casse bonbon vu que rien n'est séparé actuellement, mais les problèmes techniques éventuels sont secondaires dans l'esprit des décideurs de facebook (leurs techos se démerderont avec ça). Le vrai problème, c'est que ça leur coutera plus cher alors que ça ne rapportera pas plus. Et ça, ils aiment pas. Leurs menaces de ne plus proposer leurs services en Europe, c'est du gros pipeau pour faire pression. L'Europe, c'est une minorité de leurs utilisateurs, mais une minorité riche donc c'est une grosse partie de leur revenus. S'ils ont de vrais problèmes techniques insurmontables, ils magouilleront pour contourner les lois, et au pire, il sépareront les européens du reste du monde pour continuer à gagner leur fric.
  42. 7 points
    Faudra pas qu'ils s'en imprègnent trop non plus parce vu le nombre d'avions commandés la représentation Kabuki risque de s'achever avant l'horaire prévu
  43. 7 points
    quel connard. Un mec vient dire que chez toi c'est chez lui, et il faudrait "négocier". Il nous fait une Anschuss-inversée... ça me donne envie de m'ouvrir un compte twiter juste pour lui répondre et l'insulter
  44. 6 points
    L'arroseur arrosé ? On finirait presque par croire que c'est vrai que des malveillants s'acharnent contre la Turquie: tous les prétextes sont bon pour justifier que la livre turque continue à s'effondrer !
  45. 6 points
    Pour en avoir discuté avec des soignants mieux vaut peut-être mourir à 84 ans que se traîner à vie les séquelles pulmonaires que l'on voit apparaître chez certains "survivants" beaucoup plus jeunes ... Faudra pas venir pleurer. Non personnellement les "jeunes" dans leur ensemble ne m'impressionnent pas au contraire certains d'entre eux font preuve d'une insouciance qui me fait peine ... On peut avoir la fraîcheur d'âme de ses 25 ans mais faire preuve de responsabilité envers les autres mais aussi envers soit et surtout assumer en cas de problème. Mais l'attitude face au problème actuel c'est un peu comme le cannabis, il y a ceux (de tous les milieux) qui se torpillent la cervelle avant 30 ans et ceux qui auront plus d'opportunités grâce aux places laissées par les premiers. C'est Darwin revisité
  46. 6 points
  47. 6 points
    Pour ceux qui veulent suivre "en direct" l'évolution du résultat de la votation suisse relative à l'achat de nouveaux avions de combat : https://www.swissinfo.ch/fre/résultats-de-la-votation-du-27-septembre-2020/46031560
  48. 6 points
    Le F-35 Lightning n'a pas pu effectuer sa mission à cause d'un orage Le 28 août dernier, six bombardiers B-52H Stratofortress de l’armée américaine ont participé à une opération sur une journée, baptisée “Allied Sky”. Comme le relatent Business Insider et The Avionist, ils ont survolé les 30 pays de l’OTAN. Pour l’occasion, des avions de combat et de ravitaillement aérien de plusieurs pays de l'OTAN les ont accompagnés durant cet exercice. Mais alors qu’ils étaient annoncés parmi les listes des “participants”, les F-35A Lightning II de la Royal Netherlands Air Force n’ont finalement pas pris part à “Allied Sky”. En cause, un risque d’orage, qui a contraint l’armée de l’air néerlandaise à retirer ses appareils de cette mission. Selon Business Insider, les Pays-Bas n’ont voulu prendre aucun risque alors qu’un problème avec le carburant des F-35 en question pourrait faire exploser l’appareil en cas de “rencontre” avec la foudre ! Un défaut de conception qui n’a été porté à la connaissance des autorités néerlandaises qu’en avril dernier, relate Algemeen Dagblad. L’armée a ainsi décidé qu’aucun risque ne serait pris “si cela n’est pas nécessaire” avec les F-35 Lightning, qui ont coûté chacun 70 millions d’euros, a confirmé Sidney Plankman, porte-parole du ministère de la Défense. Les F-35 norvégiens ont pu voler L’armée néerlandaise a également confirmé ce problème dans un communiqué de presse, précisant qu’il a été “été conseillé à tous les pays équipés de F-35A d'éviter les vols à proximité des cellules orageuses et de protéger l'avion au sol avec un abri ou un paratonnerre”. Algemeen Dagblad assure que Lockheed Martin, la société américaine à qui l’on doit le F-35 Lightning, travaille pour trouver une solution à ce problème. Cela ne devrait pas empêcher pour autant les Pays-Bas de créer un escadron de F-35 sur la base aérienne de Leeuwarden. La Norvège n’a quant à elle pas hésité à envoyer ses F-35 participer à “Allied Sky”. Mais les conditions météorologiques étaient plus clémentes à l’endroit où ils ont accompagné les B-52H Stratofortress de l’armée américaine. Bon, nous on connaissait ce défaut depuis des années. Peut être que les pays bas pourraient nous passez un petit contrat de consulting pour qu'on leur raconte les autres défauts.
  49. 6 points
    Je commence une recherche sur ce qu'a dit ce député russe Alexei Jouravlov et sur le contexte, et voici ce que je trouve : 1) Jouravlov parlait lors d'un débat à la TV russe sur l'émission de télévision danoise Ultra Strips Down, durant laquelle des adultes entièrement nus s'exposent devant des enfants et répondent à toutes questions de ces enfants. Il s'agirait de combattre les préjugés sur le corps. Cette émission - qui existe vraiment, oui - a causé quelques levées de sourcil, et pas seulement en Russie - Un député de la Douma d'État a déclaré en direct à propos d'un "bordel" avec des tortues créé au Danemark Le parlementaire russe a fait la déclaration correspondante lors d'une discussion sur la populaire émission de télévision pour enfants Ultra Strips Down, dans laquelle des adultes complètement nus devant de petits téléspectateurs. Les enfants, à leur tour, leur ont posé des questions sur la puberté et la pilosité corporelle. Selon lui, sous couvert d'éducation sexuelle, les auteurs de l'émission télévisée "violent la psyché des enfants". "Quel est le problème avec leur cerveau?" - “ Ultra Strips Down ” : l’émission danoise qui fait débattre des adultes nus et des enfants « Ultra Strips Down » c’est le nom d’une émission de télévision danoise dont le concept est quelque peu étonnant. L’idée est la suivante : cinq adultes se tiennent complètement nus face à des enfants de 11 à 13 ans. Ces derniers peuvent alors leur poser toutes sortes de questions sur leur rapport au corps. Sans grande surprise, le programme qui est diffusé depuis 2019 et qui a, par ailleurs, reçu le prix de la meilleure émission pour enfants au Danemark, fait polémique. - Lien vers une vidéo de l'émission ===> Sur ce point, Jouravlev n'est pas le seul à tiquer. 2) Dans la foulée de sa critique de l'émission danoise où des adultes nus s'exhibent devant des enfants, Jouravlov a immédiatement embrayé sur le cas du ministre danois des affaires étrangères actuel, qui a reconnu avoir eu une relation sexuelle avec une adolescente de 15 ans alors qu'il en avait 34, et est tout de même nommé à ce poste important Jouravlev a demandé et rappelé l'incident lié au ministre des Affaires étrangères du Danemark Jeppe Kofod. «Le ministre danois des Affaires étrangères viole un enfant de 15 ans et s'excuse:« Eh bien, désolé, c'est arrivé. » Et rien. Rien du tout. Personne ne dit rien. Pensez à ceci, à ce qui se passe. ===> Ce cas est bien réel. Simplement, l'âge du consentement au Danemark étant de 15 ans, Kofod s'en est sorti avec des excuses, parce que suivant la loi danoise il n'était pas coupable de viol. Si ça s'était passé en Russie, où l'âge du consentement est de 16 ans, Kofod aurait été condamné pour viol. 3) Jouravlov a continué dans la foulée sur la zoophilie au Danemark Ils ont ce premier porno ... le stand a ouvert pour les zoophiles. Peux-tu imaginer? Cela fonctionne officiellement pour les zoophiles au Danemark - vous pouvez y aller, je ne sais pas, violer une tortue ===> Ca, c'est faux. Mais pas aussi délirant que ça n'en a l'air… car l'erreur de Jouravlov est qu'il est en retard, les Danois ont interdit la chose en 2015 Danemark: le paradis des zoophiles ferme ses portes le 1er juillet Mardi, le Parlement danois a voté en faveur de l'interdiction de la zoophilie. Depuis quelques mois, le Danemark se transformait doucement en nouvelle Mecque des zoophiles. La loi encadrant les relations sexuelles avec les animaux étant particulièrement vague - elle autorisait la zoophilie "tant que l'animal ne souffre pas" -, s'étaient donc créés des bordels zoophiles attirant une catégorie un peu spéciale de touristes, comme le documentait un reportage de Vice en août 2014. En 2011, une étude indiquait que 17% des vétérinaires danois soupçonnait qu'au moins un animal passé entre leurs mains avait été abusé sexuellement. (…) "La législation actuelle ne protège pas assez les animaux, a ainsi déclaré le ministre de l'Agriculture danois Dan Jorgensen. C'est difficile de prouver qu'un animal souffre quand il a un rapport sexuel avec un être humain, et c'est pourquoi nous devons accorder à l'animal le bénéfice du doute." Voilà, voilà… étonnant, non ? Je suis parti à la recherche de contexte en imaginant tomber sur du grand n'importe quoi. Eh bien non ! Jouravlov est simplement quelqu'un qui est en retard, il ne sait pas que les parlementaires danois ont déjà réagi. Bon, sur d'autres points, Jouravlov a l'air assez excité il faut le reconnaître - De l'article de Lenta.ru déjà cité plus haut : "En janvier, Zhuravlev a expliqué que l'une des raisons du temps anormalement chaud dans le pays pourrait être l'utilisation d'armes climatiques par les États-Unis. Il a noté qu'il considère que les changements climatiques en Russie ne sont pas accidentels. Le parlementaire a déclaré que pour la première fois, les Américains ont testé ce type d'arme au Vietnam et, malgré l'interdiction internationale moderne, ils continuent à le développer" - De son profil Wikipédia : "En 2020, il soumit à la Douma d'État un projet de loi annulant la résolution du Congrès des députés du peuple de l'URSS de 1989, qui condamnait le pacte Molotov-Ribbentrop (signé en août 1939 avant l'attaque d'Hitler contre la Pologne et le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale)" et "En 2020, Zhuravlev a fait appel au bureau du procureur général avec une demande de contrôle de la chaîne de restaurants japonais Tanuki, le député voyant l'utilisation des symboles LGBT comme une opportunité de «nuire à la santé et au développement des mineurs»" - Mais le plus beau du plus beau c'est ce petit bijou "Ses initiatives: «Nous proposerons des amendements selon lesquels s'il est déviationniste et jusqu'à l'âge de 27 ans ne voulait pas servir dans l'armée pour des raisons irrespectueuses, il devrait naturellement se voir refuser ses droits. Il ne devrait pas pouvoir entrer dans la fonction publique ou municipale, pour quelque poste que ce soit, il est obligé de payer une certaine taxe viagère sur l'armée, même si c'est une petite taxe, mais à vie. Et une personne comprendra qu'elle est un déviateur jusqu'à la fin de sa vie et paiera pour cela » ... Dans le même temps, Jouravlev lui - même n'a pas fait de service militaire dans l' armée soviétique" !
  50. 6 points
    Je ne pense pas avoir vu ce document posté... https://www.ilmailuliitto.fi/wp-content/uploads/2020/08/rafale_finlande_13x18_1219_pap_v7.pdf