Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Ali Khodja

Members
  • Posts

    304
  • Joined

  • Last visited

    Never

Posts posted by Ali Khodja

  1. On ne remerciera jamais assez BHL et Sarko pour avoir transformé la Lybie en arsenal géant pour Al Qaida

       Western and Arab sponsors have ratcheted up their military assistance by giving them tanks, 20 Russian-made T-62s from Libya, paid for by Qatar, The 20 T-62 tanks from Libya were unloaded last week at the Turkish port of Iskenderun, already painted over with FSA insignia. They were handed to Syrian rebel teams trained in tank warfare and have since crossed into northern Syria.

    http://www.debka.com/article/22273/Syrian-rebels-armed-with-first-T-62-tanks

  2. Il existe toujours une porte de sortie, la scission ... qui préserverait l'acces a la mer pour les allaouites et leurs alliés

    C'est marrant tu viens d'exposer mot pour mot le Plan Yinon . C'est surement une bonne solution pour les vue strategiques Isreliennes a long terme mais c'est une catastrophe pour les Arabes

    A l’automne 1982, soit quelques mois après l’invasion israélienne du Liban, la Revue d’Etudes Palestiniennes avait publié un article d’Oded Yinon, intitulé : « Stratégie pour Israël dans les années 80 », qui lui avait été adressé, avec une courte préface, par le regretté professeur Israël Shahak, ancien président de la Ligue israélienne des droits de l’homme. Nous le republions, avec l’accord de nos amis de la REP, car nous le jugeons toujours d’actualité en ce qui concerne la situation du Moyen-Orient (et cela même s’il commence par des considérations sur l’URSS et ses visées expansionnistes, totalement démenties par les faits ultérieurs).

    Dans sa préface, Israël Shahak avait attiré l’attention des lecteurs sur la proximité entre cette « stratégie pour Israël » et la pensée néo-conservatrice américaine, la même qui présidera à la politique étrangère des Etats-Unis depuis l’accession de George W. Bush au pouvoir. L’éclatement de l’Irak, les tensions communautaires dans la plupart des pays arabes, l’annexion aussi de Jérusalem et d’une bonne partie de la Cisjordanie dotent l’article d’Oded Yinon, vingt-cinq ans après sa publication, d’une funeste actualité.

    Stratégie pour Israël dans les années 80

    Le front ouest qui, à première vue, semble poser plus de problèmes, est en fait plus simple que le front est, théâtre récent des évènements les plus retentissants. La décomposition du Liban en cinq provinces préfigure le sort qui attend le monde arabe tout entier, y compris l’Egypte, la Syrie, l’Irak et toute la péninsule arabe ; au Liban, c’est déjà un fait accompli. La désintégration de la Syrie et de l’Irak en provinces ethniquement ou religieusement homogènes, comme au Liban, est l’objectif prioritaire d’Israël, à long terme, sur son front est ; à court terme, l’objectif est la dissolution militaire de ces Etats. La Syrie va se diviser en plusieurs états suivant les communautés ethniques, de telle sorte que la côte deviendra un Etat allouite chiite ; la région d’Alep, un Etat sunnite ; à Damas, un autre Etat sunnite hostile à son voisin du Nord : les Druzes constitueront leur propre Etat, qui s’étendra sur notre Golan peut-être, et en tout cas dans le Haourân et en Jordanie du Nord. Cet Etat garantira la paix et la sécurité dans la région, à long terme : c’est un objectif qui est dès à présent à notre portée.

    http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=2244

  3. les Chinois se debarrassent de leur dollars par tout les moyens

    La Chine envisage de sextupler ses réserves en or

    Une ruée vers l’or commence en Chine. Pékin se prépare à augmenter la proportion de l’or dans ses réserves, et pas de quelques dizaines de pourcents, mais d’emblée de six fois. C’est ce qui ressort de la recommandation des économistes chinois, publiée à la une du journal étatique Renmin Ribao.

    Cela ne signifie pas que Pékin se lancera immédiatement à acheter des lingots d’or, mais, de l’avis des experts, signale clairement : la demande du métal précieux de la part de la Chine va sûrement monter en flèche.

    La RPC se distingue d’autres grandes économies du monde par ses réserves modestes en or, 2 % sur toutes les réserves chinoises. Actuellement la Chine possède quelque 1.000 tonnes du métal précieux, à peu près autant que la Russie.

    Pour le moment, car au début de ce mois la Banque de Chine a publié un rapport, suivant lequel le gouvernement du pays n’excluait pas une seconde vague de récession économique dans le monde. Sur cette toile de fond peu radieuse, Pékin a moins confiance dans ses principales devises étrangères. Pour cette raison, la Chine veut rajouter aux 1.000 tonnes d’or qu’elle possède, 5.000 autres tonnes.

    Du moins, à en juger d’après la publication dans Renmin Ribao. Voici le commentaire de Sergueï Sanakoïev, en charge du Centre sino-russe de coopération économique et commerciale :

    « Je pense que le chiffre de 5 000 tonnes relève plutôt d’une évaluation analytique. Mais en réalité les achats ne seront pas aussi importants. Ils vont acheter dans des lieux différents, y compris, probablement, en Russie et en Afrique, bien sûr. Pour le temps, cela pourrait prendre au moins un an ».

    Dans cet article concernant l’or publié dans Renmin Ribao, certains experts ont entrevu une chose beaucoup plus substantielle. A leur avis, la sortie de la Chine sur le marché de l’or est de nature à porter un coup au dollar US. D’autres estiment que la Chine achètera de l’or graduellement, sans causer de préjudice sensible au cours de change de la devise nord-américaine. Sinon, les Chinois seront les premiers à en souffrir. C’est ce que considère, notamment, Sergueï Sanakoïev, qui dirige le Centre sino-russe de coopération économique et commerciale.

    « Les Chinois vont probablement soutenir le dollar US par quelques autres démarches. Puisque son écroulement conduira à la dépréciation de leurs propres réserves en dollars US ».

    Quel que soit l’impact de la prochaine manœuvre de la Chine sur le dollar US et sur d’autres monnaies mondiales, les experts sont unanimes à prédire une hausse inévitable du prix de ce métal précieux.

    La Voix de la Russie

  4. Not one of the R8 billion arms deal submarines is operational

    Image IPB

    SA Navy submarines in the dry dock at Simon's Town Naval Base. S102, rear, is in for routine maintenance, while S103, front, apparently hit the ocean floor, hence the protective blue plastic hiding it from sight.

    South Africa's fleet of attack submarines, which cost an estimated R8-billion in the infamous arms deal, are all in dry dock after the only operational vessel crashed into the seabed

    The SAS Queen Modjadji, named after South Africa's rain queen who lived in Limpopo, struck the ocean floor while conducting training exercises between Port Elizabeth and Durban last week.

    The Sunday Times photographed the German-built submarine undergoing repairs in Simon's Town this week.

    And yesterday the SA Navy acknowledged she had been damaged during a "training exercise".

    This means that all three submarines - meant to police the oceans - are presently undergoing repairs and maintenance.

    l'article complet sur ce lien :

    http://www.timeslive.co.za/local/2012/08/12/not-one-of-the-r8-billion-arms-deal-submarines-is-operational

  5. Espagne : Supermarchés dévalisés pour distribuer de la nourriture

    Que se serait-il passé si Robin des bois avait fait ses courses au supermarché ? Les étals bien garnis de ces temples de la consommation ont en tout cas donné des idées à une centaine de membres du Syndicat andalou des travailleurs (SAT). Les militants sont allés mardi 8 août se servir dans les rayons de deux supermarchés sans passer par la caisse. L’objectif : redistribuer leur vingtaine de chariots remplis de produits alimentaires à des ONG locales.

    Un moyen de protester contre la vie chère et les inégalités sociales, alors que l’Andalousie est une des régions d’Espagne les plus touchée par la crise, avec 33,92 % de sa population au chômage.  “Est-ce du vol ? Un acte symbolique ? Une atrocité ? Un fait violent ?” s’interrogeait mardi 8 août El Pais, en relatant la scène.

    Et le scénario ne s’est pas déroulé de la même manière dans les deux supermarchés visés. Dans le premier, des affrontements entre les militants et la police ont eu lieu, tandis que le second supermarché a finalement accepté de lui-même d’offrir une dizaine de chariots remplis de provisions, pour une valeur de 1 000 euros.

    Mais ce qui provoque le plus de débats dans les médias espagnols, c’est la présence d’élus parmi les militants. José Manuel Sanchez Gordillo, député régional du parti de gauche Izquierda Unida, a en effet dirigé les opérations armé d’un mégaphone. Un journaliste de la radio ABC a ainsi fait la morale à l’élu :  “J’espère que c’est la dernière fois que j’interroge un élu qui vole dans les supermarchés”. “C’est un acte répréhensible à 100 % !” a-t-il insisté. José Manuel Sanchez Gordillo n’a pas manqué de répartie.“C’est cette crise qui est un vaste vol !” a-t-il lancé, à grand renfort de chiffres et de statistiques.

    Un acte “intolérable” pour le ministre de l’intérieur, Jorge Fernandez Diaz, qui a lancé un mandat d’arrêt contre les militants. “Nous sommes tous conscients que ça va mal pour les gens, mais la fin ne justifie pas les moyens. Ce serait la loi de la jungle” a-t-il justifié. Un constat partagé par le président socialiste de la Junte d’Andalousie, José Antonio Grinan, “C’est une atrocité d’attaquer un supermarché quand on est député.”

    “Prendre de la nourriture et la donner aux familles en grande difficulté, si cela c’est du vol, alors oui je suis coupable” a répliqué le militant Francisco Molero, 23 ans. Après avoir passé une nuit au commissariat de Séville avec un autre militant, il a été remis en liberté hier mais sera poursuivi pour vol et action sous la contrainte. L’élu José Manuel Sanchez pourrait aussi être entendu par un juge. “Si je finis en prison parce que j’ai pointé du doigt les effets de la crise, ce sera un honneur pour moi” a-t-il réagi.

    D’après El Mundo, la police a également été dépêchée dans une exploitation agricole du ministère de la défense occupée depuis plus de deux semaines par ces mêmes militants pour réclamer une meilleure répartition des terres dans cette région où se perpétue la tradition des grands propriétaires. L’évacuation s’est faite “sans le moindre incident” note le quotidien.

    Le Monde

    une video

  6. Une base secrète de la CIA en Turquie forme des rebelles syriens

    Le Canard Enchainé, dans sa dernière livraison, révèle l’existence d’une base secrète en Turquie, où Américains et Français formeraient à la guerre civile des « insurgés » syriens.

    Il y a une dizaines jours, nous apprenions, par CNN et NBC, que le président américain Barack Obama a autorisé la livraison d’armements « lourds » aux rebelles anti-Bachar. Les choses sont allées très vite, puisque l’hebdomadaire français révèle qu’une base de la CIA, qui se voulait être secrète, a été installée en Turquie, non loin de la ville d’Adana, à une centaine de kilomètre de la frontière syrienne.

    « Là, des officiers américains de la CIA, français de la DGSE, turcs et britanniques ont commencé à former des Syriens à l’utilisation d’appareils de communications cryptées ou au tir de missile antichars », indique le Canard Enchainé

    La proximité de l’importante base d’Incirlik, concédée par la Turquie aux Etats-Unis et à l’OTAN, permettra l’atterrissage d’avions cargo transportant des armements fournis par le Qatar et l’Arabie saoudite.

    L’hebdomadaire français précise encore que, « dans Kurdistan irakien, une unité rebelle est en voie de formation accélérée par des conseiller américains », et qu’une « autre mission » de formation aurait également été confiée à des officiers de la CIA au Kosovo.

    http://www.mecanopolis.org/?p=25588

  7. Il est clair que les US ont un agenda pour cette crise, quel est-il?

    il ne faut pas perdre de vue la question gazière dans cette attaque contre la Syrie ( Nabucco, off-shore Libanais , gisement géant découvert au nord de Damas ...)

    Tu crois que les américains ont demandé l'autorisation de l'ONU pour envahir l'Irak en 2003, ou les Chinois s'ils veulent le faire à Taïwan.

    a ma connaissance ni la Russie ni la Chine n'avait utilisé son droit de veto au CS pour empecher l'invasion de l 'Irak . Ici ce n 'est pas le meme contexte  les Russes ont une base sur place et les Américains sont ruinés

  8. 10 fregates bon sang tu sais combien ca coute a acheter et a entretenir ? et a quoi elle servirait a flatter ton ego de gamin ? tu as deja entendu parler de doctrine d’emploi ? franchement la tu dépasses les bornes et tu nuit a la crédibilité de ce Forum

  9. bien balèze le KA 52K navalisé embarqué sur les futurs Mistralsky , meme radar AESA que le Mig 35 et il pourra même tirer des  Kh-31 et des Kh-35 pour l'anti-navire

    Image IPB

    Image IPB

    Special version of Ka-52K Helicopter with advanced radar and antiship missiles for Russian Mistrals

    Russian Navy Mistral-class landing ships could see their power projection capabilities greatly improved thanks to a special version of the Kamov Ka-52 Alligator attack helicopter. The Russian Navy is designing a special version called "Ka-52K" to equip the four Mistral-class amphibious assault ships ordered from France.

    The Ka-52K is a navalised version of the ground-based Ka-52 Alligator combat helicopter operated by the Russian Air Force. The special "navalized" version of the helicotper will be specially equipped to conduct attack missions against targets at sea and on the ground which requires different sensors and armaments than those used on the basic Ka-52 helicopter.

    The major difference will be the radar: A modified version of the Mig-35 fighter's Zhuk-A phased array radar is currently being developped to fit into the Ka-52K nose cone. This will be a major step forward compared to the base Ka-52 helicopter as the AESA radar Zhuk-A is among the most advanced radars to date in Russia. The radar is stated to provide a detection range of 130 km for a head on target with up to 30 targets tracked and 6 of those engaged at any one time.

    Ka-52K will also feature folding rotor blades, folding wings and anti-corrosion treatment to fuselage and systems which is a necessity for any helicopter set to operate from a ship.

    Another significant improvement for the Ka-52K over the Ka-52 is the reported possibility to launch Kh-31 (AS-17 'Krypton') and Kh-35 (AS-20 'Kayak') anti-ship missiles.

    http://www.navyrecognition.com/index.php?option=com_content&task=view&id=559

×
×
  • Create New...