Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Ponto Combo

Members
  • Posts

    2,318
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    8

Posts posted by Ponto Combo

  1. Il y a 6 heures, Claudio Lopez a dit :

    Ne pas oublier que Thales est un rejeton de Dassault et de l'ancienne ALCATEL et d'une partie de aérospatiales

    Thales est né de la fusion de la division électronique de Dassault  et  la divison éléctronique de ALCATEL et les sociétés aérospatiales , ce qui a donné Thompson CSF.

    Gné?

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Thomson-CSF

    Citation

    Dassault Électronique était une société française dans le secteur de l'électronique professionnelle, anciennement dénommée « Électronique Marcel Dassault » puis « Électronique Serge Dassault ». Elle a été absorbée par la société Thomson-CSF en 1998.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Dassault_Électronique

    • Upvote 2
  2. Deux cas de malgré-nous dans ma famille mosellane parlant le francique rhénan.

    Le premier était le plus jeune oncle de ma mère. Il refusa de se cacher malgré les avis de sa famille, pour leur éviter des représailles qui pouvaient aller jusqu'à la déportation et dont il y avait de nombreux exemples. Envoyé sur le front de l'Est, il fut blessé et mourût dans l’hôpital où il était soigné dans un bombardement à priori américain.

    Après la guerre, un de ses camarades rescapé de Tambov est venu voir ses parents persuadé qu'il s'en était tiré. Ce fut la seule source d'information sur ses derniers moments sur le front de l'Est.

    Le deuxième cas est un cousin au 2e ou 3e degré de mon père. Pendant une permission alors qu'il était déjà dans la Wehrmacht, son père le convainquit qu'il pouvait gérer les représailles s'il désertait. Il avait été adjudant dans l'armée allemande pendant la PGM et avait un portrait de lui en uniforme qu'il mit bien en évidence. Quand la gestapo a débarqué il y est allé à l'esbroufe: "Comment ça vous avez perdu mon fils... Jamais ce ne serait arrivé du temps du Kaiser... Qu'est ce que vous attendez pour le retrouver...." De fait, il ne fut pas inquiété.

    Le cousin lui était descendu du train à Sarrebruck près de la frontière et après un périple pu s'engager dans la 2e DB. Pendant la bataille pour la libération de Strasbourg il eut face à lui un autre cousin, observateur d'artillerie, comme il le découvrira après la guerre quand les deux cousins se retrouvèrent pour encadrer une troupe de scouts dont faisait partie mon père.

    • Upvote 1
  3. RID talks about Nerviano, the home of IRST

    https://www.leonardo.com/en/focus-detail/-/detail/leonardo-irst-nerviano

    Citation

    Le rédacteur en chef du RID, Pietro Batacchi, a visité l'usine Leonardo à Nerviano, près de Milan, où sont développées certaines des technologies spatiales, radar et électro-optiques les plus avancées au monde. Parmi ces dernières figurent les IRST (Infra Red Search and Track), des technologies de repérage infrarouge "anti-stealth", capables de voir sans être vues.

    Située dans la banlieue de Milan, l'usine Leonardo de Nerviano est un centre d'excellence pour une grande variété d'activités, allant de l'espace aux systèmes radar et électro-optiques. Lorsque nous parlons de systèmes électro-optiques, dans ce cas, nous faisons référence aux systèmes aéroportés de recherche et de poursuite par infrarouge (IRST). Fort d'une longue expérience dans la fourniture de produits de pointe, de plus en plus demandés sur le marché grâce à leurs caractéristiques innées de capteurs passifs, Leonardo est devenu un leader mondial dans ce secteur. En effet, les IRST peuvent détecter des cibles dans un certain rayon d'action, sans produire d'émissions, ce qui rend la plate-forme indétectable. En bref, il s'agit d'un œil qui voit sans être vu. Cela s'applique également aux cibles à faible réflectivité radar, une caractéristique anti-silence qui a rendu les IRST de plus en plus populaires. Aujourd'hui, l'IRST est devenu indispensable pour le chasseur moderne et il le deviendra encore plus dans les systèmes de combat aérien de sixième génération.

    L'expérience de Leonardo et Nerviano en matière d'IRST a commencé avec le projet PIRATE de l'Eurofighter Typhoon. Développé par le consortium EuroFirst, dont Leonardo est actionnaire majoritaire, il peut détecter et suivre une cible aérienne, en fournissant à l'ordinateur de bord sa position (c'est-à-dire l'azimut et l'élévation), sa vitesse, son accélération, sa trajectoire d'approche, etc. Au fil des ans, PIRATE a été constamment mis à jour afin d'améliorer ses performances et il est désormais au cœur de l'évolution à long terme de l'avion de combat européen.

    L'expérience acquise avec PIRATE a conduit au développement de SkyWard, qui est désormais le produit phare de la société dans le secteur. SkyWard est un système "propriétaire", entièrement fabriqué à Nerviano, avec le soutien du site de Leonardo UK à Southampton. Grâce à ses performances exceptionnelles en matière de balayage et d'imagerie du terrain, il peut détecter les avions furtifs à des distances importantes. Très compact (la "tête" pèse moins de 25 kg, tandis que le processeur pèse moins de 15 kg), le système est disponible dans différentes configurations et est déjà utilisé sur les chasseurs Gripen E/F des forces aériennes suédoises et brésiliennes. SkyWard a également été acheté par le chasseur KF-21 de cinquième génération de la Corée du Sud et par un client d'Extrême-Orient pour être utilisé sur un avion piloté à distance. En fait, dans le domaine des systèmes de combat aérien de sixième génération, les drones sont appelés à jouer le rôle de "compagnons" pour le chasseur-mère, en complétant ses fonctions par des capacités air-air pures et des capacités d'ailier (loyal wingman ou adjunct).

    Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

     

    • Upvote 1
  4. il y a une heure, Kelkin a dit :

    Avant de recevoir leur premier Rafale, l'aviation de combat du Qatar c'était 12 Mirage 2000 et 6 Alpha Jet. Donc le choix est limité.

    Ils ne sont d'ailleurs pas retirés du service. Le vivier de pilotes expérimentés est vraiment faible.

  5. la DGA livre un pod TALIOS amélioré à l’armée de l’Air et de l’Espace

    2016-07-27-5521Rr-1_cr%C3%A9dit%20Thales

    Citation

    Direction : DGA / Publié le : 17/11/2022

    La Direction générale de l’armement (DGA) a livré le 3 novembre 2022 le 31ème pod TALIOS, nacelle aéroportée de désignation d’objectifs terrestres, maritimes et aériens. Il est destiné à l’armée de l’Air et de l’Espace.

    La Direction générale de l’armement (DGA) a livré le 3 novembre 2022 le 31ème pod TALIOS, nacelle aéroportée de désignation d’objectifs terrestres, maritimes et aériens. Il est destiné à l’armée de l’Air et de l’Espace. Ce 31ème pod s’enrichit de deux nouvelles capacités. :

    il dispose d’une capacité « haute définition » permettant de fournir à l’équipage une image proche-infrarouge plus résolue et d’intégrer une capteur grand champ visible couleur qui permettra de coloriser les vidéos haute définition à partir du standard F4.2 du Rafale ;

    la nouvelle liaison de données intégrée au pod permet d’émettre vers des troupes au sol une vidéo ainsi que des métadonnées afin d’améliorer la coordination des opérations (désignation d’objectif, conduite de tir, etc.).

    Les 36 pods restant à livrer le seront dans cette configuration.

     

    Qu'est-ce que le TALIOS ?

    Le TALIOS (TArgeting Long-range Identification Optronic System – système optronique de désignation et d’identification à longue distance) est une nacelle (pod en anglais) optronique multifonctions fabriquée par Thales. C’est un équipement majeur des Rafale de l’armée de l’Air et de l’Espace et de la Marine nationale pour leurs missions air- surface.

    En effet, équipé de ce pod, le Rafale couvre l’ensemble du spectre des missions de renseignement, d’acquisition, de poursuite et de désignation de cibles, en fournissant des images dans le domaine proche-infrarouge comme dans le domaine infrarouge. Il dispose également de nouvelles capacités de suivi de cibles fixes ou mobiles plus performantes, d’une capacité de détection automatique des cibles mobiles ainsi que d’une nouvelle interface homme/machine.

    Au total soixante-sept pods TALIOS ont été commandés pour les armées. Les trente-six nacelles qui restent à livrer le seront d’ici à 2025.

    https://www.defense.gouv.fr/dga/actualites/dga-livre-pod-talios-ameliore-a-larmee-lair-lespace

    • Like 1
  6. Il y a 4 heures, Niafron a dit :

    Info qui ne vaut rien de mon point de vue si elle émane de JL... je rappelle que le coup des F 22 AVEC bidons contre les Rafale en 2009, c'était une pure invention de sa part.

    C'est le compte twitter d'un Qatari qui est à l'origine de l'info comme indiqué dans le tweet de Tusa. JL l'a également repris.

    • Like 1
    • Thanks 1
  7. JL jubile...

    Il semblerait que les cochers des Typhoon qataris soient d'anciens du 2000 plus expérimentés.....

     

    • Haha 1
  8. EXCLUSIF : Le dernier Rafale de l'IAF est en vue, l'Inde apporte de nouvelles améliorations.

    https://www.livefistdefence.com/exclusive-final-iaf-rafale-in-sight-india-squeezes-in-more-enhancements/

    Un 36e avion de combat Rafale, la dernière cellule d'une commande indienne passée en 2016, sera livré à l'armée de l'air indienne dans un mois, complétant ce que la France espère n'être que la première commande du jet. La cellule finale, en fait la première à être construite pour l'Inde, est restée en France depuis le début des livraisons à l'IAF en octobre 2019. Le spécimen a servi de banc d'essai pour une liste de logiciels spécifiques à l'Inde, de guerre électronique et d'améliorations des capteurs qui devaient être certifiés aux côtés de logiciels propriétaires sur le jet.

    Livefist peut confirmer que les améliorations spécifiques à l'Inde ont en fait dépassé la liste des améliorations initialement convenues. Elles concernent principalement des systèmes de communication avancés, au moins deux modes de détection personnalisés supplémentaires et l'installation d'équipements de guerre électronique indiens. La demande d'améliorations supplémentaires de l'armée de l'air indienne a été acceptée car elle s'intégrait parfaitement dans les essais déjà en cours et ne présentait pas de problème de procédure, de dépassement de coût ou de retard. Il est entendu que les améliorations supplémentaires découlent, du moins en partie, de l'utilisation par l'IAF de chasseurs Rafale à partir de la mi-2020 dans le secteur du Ladakh, dans un contexte d'affrontement militaire important - et continu - avec la Chine.

    Un officier supérieur de l'IAF associé au programme Rafale déclare à Livefist : "Le Rafale est désormais pleinement opérationnel dans le service indien. Ces deux dernières années ont apporté un regard neuf sur les jets et la façon dont nous les utilisons. Il y avait une poignée d'ajustements que nous voulions dans la mise à niveau finale des améliorations, que nous voulions effectuer sans délai. Le partenariat s'est avéré très efficace pour accepter et inclure rapidement ces améliorations. Le "Rafale-I" sera donc une version encore plus améliorée de l'avion de combat que nous avons mis au point.

    Le processus de mise à jour des Rafale existants a commencé et se poursuivra jusqu'en 2023.

    Dassault et le gouvernement français ont fait pression pour que l'armée de l'air indienne double rapidement sa commande de 36 Rafales depuis 2019, date à laquelle les livraisons ont commencé, mais une combinaison de facteurs fait que l'IAF est à nouveau confrontée à un concours où elle doit choisir (ou plutôt le gouvernement indien doit choisir) la voie à suivre.

    Les Rafales de l'Indian Air Force ont été repérés pour la première fois avec des chargements SCALP en octobre de l'année dernière, quelques semaines après que le système d'arme ait atteint le statut opérationnel dans la flotte.

    Les deux escadrons de Rafale de l'IAF - l'un à Ambala, dans le nord de l'Inde, et l'autre à Hasimara, dans l'est du pays - sont pleinement opérationnels depuis plus d'un an maintenant. Les améliorations spécifiques à l'Inde ayant été testées et validées, elles seront intégrées à la flotte de 35 avions en service. Vous pouvez lire toutes les spécifications du Rafale de l'IAF dans cet article détaillé ici.

    Alors que le Rafale en service en Inde est une version modifiée du standard F3R, le standard F4 amélioré en spirale avec des améliorations spécifiques à l'Inde est proposé à l'armée de l'air indienne pour son programme d'avion de combat multi-rôle (MRFA), qui prévoit l'achat et la construction locale de 114 jets. Dans cette véritable répétition du programme MMRCA (avion de combat multirôle de taille moyenne), le Rafale affronte théoriquement le jet qu'il a surclassé pour la commande de 2016 - l'Eurofighter Typhoon - mais, de manière plus réaliste, il est confronté à deux jets américains, le F-15 Eagle II et la dernière version modifiée du F-16, remaniée pour le concours indien sous le nom de F-21 Super Viper.

    Vous pouvez lire ici l'histoire des deux avions de combat de Boeing en Inde, une histoire détaillée par Livefist, ainsi que les efforts continus de Lockheed Martin pour créer des capacités d'approvisionnement et de fabrication en Inde. Lockheed Martin a tenu sa 9e conférence annuelle des fournisseurs indiens à Bengaluru au début du mois. Les deux entreprises américaines ont régulièrement stimulé la production locale de systèmes et de sous-systèmes de plus en plus complexes pour les produits de défense mondiaux, une tendance qui ne devrait pas ralentir alors que l'AMRF est en train de se réchauffer.

    Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

     

    • Like 1
    • Thanks 3
  9. il y a 1 minute, Patrick a dit :

    Bon, les indiens ont leur propre OSF spécifié rien que pour eux et il fonctionne

    La version indienne est la base pour la version F4.

    • Thanks 1
  10. Il y a 6 heures, Patrick a dit :

    C'est pas connu depuis un bail que l'IAF avait réclamé une boule IR spécifique dans le cadre des ISE?

    Les indiens s'enflamment un peu pour rien sur ce coup-là je crois. En tout cas le verre de l'optique ne ressemble pas à ce qui avait été montré par Thalès il y a des années.

    Ça ressemble à ça... Avec un IR-dôme très différent de la première génération:

     

    OSF_IRST_dms_ecs_12112020__thumbnail700x

    • Like 1
  11. Il y aurait deux rafale équipés du nouveau IRST. Celui qui soi-disant équipe le F4 Testbed ressemble plutôt à l'ancien IRST avec l'IR-dôme mobile en gisement alors que celui du F3R(I) a un IR-dôme fixe comme sur la photo de Thales sortie il y a un moment déjà.

    FhCc9IAVUAA6mAI?format=jpg&name=large

    • Like 1
    • Thanks 2
    • Upvote 1
  12. il y a 27 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

    Tu n'as pas lu ça:

    Ça me parait contestable. Le HMDS a un axe de visée et si la verrière est d'épaisseur constante il n'y a pas de déviation angulaire de cet axe mais juste une translation due à la réfraction. Pour qu'il y ait déviation angulaire il faudrait qu'il y  ait une variation de l'épaisseur qui ferait qu'elle se comporte comme un prisme.

  13. Il y a 8 heures, LePetitCharles a dit :

    Elle était fabriqué aux USA (sauf a priori pour les 80 commandes espagnoles qui auraient été fabriquées à Mérignac).

    Je ne pense pas.

    De ton lien; http://www.paxaquitania.fr/2016/05/visite-demmanuel-macron-chez-thales.html

    Citation

    Contrairement au TopOwl, le Scorpion est produit aux Etats-Unis, Thales ayant acquis l'activité de la société Gentex.

     

    Il y a 3 heures, Ardachès a dit :

    … D’ailleurs, à ce sujet, j’ai été étonné qu’un pilote instructeur comme « Marty » annonce ne pas connaître ce casque. 

    Volonté d’être discret ? 

    Rien d’étonnant, les pilotes de l'AAE ne voient pas forcément ce qui se  passe entre les différents services de la DGA et les industriels

    Edit: j'avais pas vu la réponse de @LePetitCharles

  14. Il y a 10 heures, LePetitCharles a dit :

    Est ce que vous comprenez, comme moi, de cette interview que la Version du casque Scorpion qui est en cours d'intégration au Rafale F4 est une version plus évoluée du Scorpion équipant, depuis de très nombreuses années les F16 & A10 américain, F18 espagnol, etc. ?

    Ça ne me parait pas évident.... Le contrat pour les F16 date de 2022

    https://www.thalesgroup.com/en/united-states/press-release/thales-tapped-supply-air-national-guard-f16-pilots-scorpionr-helmet

    Il y a 10 heures, LePetitCharles a dit :

    PS : J'ai du mal à imaginer la quantité d'information qu'un écran monoculaire peut projeter.

    Mono ou bino ça ne change rien en terme de quantité d'information affichée, les données sont colimatées. Quand tu regardes quelques chose à l'infini tu ne peux pas dire que c'est l’œil gauche ou l’œil droit qui "voit", l'information est fusionnée par le cerveau.

    • Thanks 1
    • Upvote 1
  15. Il y a 1 heure, Kovy a dit :

    Le mach 1.6 max refait surface :mellow:

     

    Et c’est Marty qui le dit...

    Quelques anecdotes dans la vidéo suivante:

     

    • Thanks 2
  16.  

    A l’occasion de la commande 42 unités pour la France, l’occasion de faire le point sur ce programme (export, modernisation, production, retour d’expérience, etc). Par Fred Lert

    Point Fixe : Le programme Rafale & les Viseurs de casque

     

    • Thanks 3
  17. Il y a 2 heures, bubzy a dit :

    béni soit l'algorithme de YouTube qui me propose une vidéo que je n'avais jamais vu jusqu'à présent. 

    Pourtant...

     

    • Like 1
  18. il y a 25 minutes, Alberas a dit :

    Question: ça fait partie de la charge utile, ou c'est inclus dans la masse à vide ? :blush:

    Masse à vide forcément, c'est de base sur l'avion.

×
×
  • Create New...