Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Ponto Combo

Members
  • Posts

    2,549
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    8

Posts posted by Ponto Combo

  1. il y a 12 minutes, Patrick a dit :

    ce qui ne colle donc pas avec l'aspect du dôme qui semble entièrement translucide.

    L'IR-dôme ne peut pas faire plus de 180° pour des questions de polissage interne. Il est collé sur une monture métallique. Comme c'est équivalent à une lentille divergente ça peut donner l'impression d'être plus grand. L'angle de prise de vue ne permet pas de voir l'arrière de la sphère, on voit uniquement que c'est mobile ce qui n’était pas évident à priori.

    • Thanks 1
    • Upvote 1
  2. Il y a 1 heure, Patrick a dit :

    Justement je ne vois pas ce que je suis censé voir.

    On voit sur la vidéo que l'IR-dôme est mobile. Il doit donc être possible de l'orienter vers l'arrière lorsqu'il n'est pas utilisé ce qui augmente sa durée de vie. On voit donc, dans cette position, sa monture métallique qui comporte les zébrures (ou les tigrures au choix...)

    • Upvote 1
  3. il y a 3 minutes, Patrick a dit :

    Ça ne serait pas tout simplement des protections apposées sur l'optique désormais quasi-sphérique de la nouvelle voie IR de l'OSF NG?

    Avec deux ouvertures pour laisser passer assez de lumière afin de conserver une capacité résiduelle sans endommager gratuitement la sphère du fait de l'impact d'éventuels éléments propres au milieu dans lequel évolue l'avion? (poussières etc)

     

    Non, à priori ces bandes sont sur le dos de la sphère qui est mobile autour de l'axe vertical comme on peut les voir sur cette vidéo (bien regarder à la base de l'IR-dôme):

     

  4. il y a 6 minutes, PolluxDeltaSeven a dit :

    Très bonne question, je me posais la même.

    Visiblement, pas la même boule sur les deux avions, et il ne me semble pas avoir déjà vu une boule IR.

    Du coup si quelqu'un a une explication, je suis preneur.

    Ça ne peut qu'être l'IRST NG.

    L'autre boule est un lest classique qu'on voyait habituellement jusqu'à présent.

    Au passage une photo que je n'avais pas encore vu:

    jlvRIoW.jpeg

    • Sad 1
  5. 1701352879031?e=2147483647&v=beta&t=wkE3

    Citation

    Pour relever le défi de la #furtivité, sans nul doute l’un des enjeux majeurs du combat aérien, Thales mise sur le spectre infrarouge (#IRST - Infra Red Search & Track) pour complémenter la capacité radar. Le système passif IRST permet une recherche, un suivi et une identification tout aussi précis pour les menaces furtives (faiblement observables au radar). La détection passive longue portée d’une menace qui se pense toujours furtive renverse ainsi l’avantage du combat aérien. En assurant la livraison des premiers IRST à l’armée de l’air française, Thales accroit ainsi les capacités Air/Air du Rafale pour le maintien de la supériorité dans l’espace aérien

    Citation

    Testé et approuvé sur rafale Indien Beau retour de ce capteur venant ainsi (re)épaulé son copain de la voie TV

    https://fr.linkedin.com/posts/thales-defence_furtivité-irst-activity-7135991188561481729-iR-f

    • Like 2
    • Thanks 1
  6. Le 21/06/2024 à 17:52, Lecteur de passage a dit :

    Toutafé, zérodur avec des coefficients de dilatation de quelques 10-8 m/°C, inventé en 1968.

    Avec la fibre, c'est différent, on gagne en sensibilité par le nombre de tours (non plus dans un triangle mais dans une bobine), mais d'autres problèmes apparaissent. L'un dans l'autre, la fibre c'est mieux mais aussi beaucoup plus subtil, et les spécialistes gardent jalousement leurs secrets.

    Les FOG ont probablement plus de potentiel que les gyrolaser. Mais c'est quand même le gyrolaser qui a remplacé le GSE, pour la navigation des SNLE en France, il a donc encore de beaux restes alors que Safran maitrise les deux technos. Les anglais sont passés aux FOG pour leur sous-marinade avec IXblue comme fournisseur. Deux fournisseurs français pour les deux marines dotées européennes. Quand on pense que Rickover disait en substance que les US pouvaient bien aider les frenchies pour la mise au point de la propulsion nucléaire, de toute façon on n'arriverait pas à obtenir les performances de précision de navigation...

    • Thanks 2
    • Upvote 2
  7. Il y a 23 heures, Lecteur de passage a dit :

    "La navigation, totalement autonome après le largage, est assurée par la centrale inertielle à gyrolaser du missile/ une petite merveille technologique utilisant un rayon laser circulant en triangle dans un bloc de polymères en lieu et place des gyroscopes mécaniques…"

    Ce n'est pas un bloc de polymères mais de la vitrocéramique (souvent du Zerodur de chez Schott) dont la particularité est d'avoir un coefficient de dilatation quasiment nul. Matériaux également utilisé pour les miroirs de grands télescopes.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Zerodur

    • Like 1
    • Upvote 3
  8. il y a 11 minutes, herciv a dit :

    Je ne me souviens pas. Tu peux redire de quoi il s'agissait ?

    Ben, c'est ce dont on  parle, le retard de livraison des chasseurs de mines...

    Citation

    « À la demande de Belgium Naval & Robotics, la livraison des quatre premiers futurs navires de lutte contre les mines aura lieu avec un certain retard », écrit la Défense belge. Les « circonstances imprévues » constituent la base. Le COVID-19, la guerre en Ukraine, la crise de l’énergie et des matières premières ainsi que la pénurie de main-d’œuvre sont évoqués.  Le retard affecte à la fois les vaisseaux-mères et les boîtes à outils. Ces boîtes à outils comprennent les drones déployés depuis les navires pour identifier et, si nécessaire, désactiver les mines à distance de sécurité. Ceux-ci sont construits par la société française Exail, qui a construit une usine à Ostende, en Belgique. Les vaisseaux-mères sont construits sous la direction du groupe naval français. Premier navire belge huit mois plus tard, le Vlissingen cinq à six mois.

    https://marineschepen.nl/nieuws/Belgische-en-Nederlandse-mijnenbestrijdingsvaartuigen-8-maanden-vertraagd-080524.html

    • Thanks 1
    • Upvote 1
  9. En tout cas, le PDG de Exail a été lourdé suite à l'affaire belgo-néerlandaise. Ça l'a miné et il a sauté.

    Remplacé par l'ancien CEO de iXblue.

    • Thanks 1
  10. La supériorité aérienne, prérequis aux engagements militaires

    Le contexte international actuel voit la prolifération de stratégies A2/AD soutenues avec conviction par les compétiteurs stratégiques de l’Occident. Le paradigme occidental de supériorité aérienne, fondé sur une campagne aérienne massive privilégiant la rapidité d’exécution et la puissance de feu, est-il menacé durablement ? Quels sont ses vulnérabilités ? Comment les forces aériennes occidentales peuvent-elles conserver l’ascendant tactique et opératif ? ----------------------------

    Avec :

    ▶ Justin Bronk- senior Research Fellow for Airpower, Royal United Services Institute

    ▶ Stéphane Groën- CDAOA, Armée de l'air et de l'espace

    ▶*Jean Luc Moritz*- Chef de projet opérationnel du SCAF, Armée de l'air et de l'espace

    ▶*Antoine Noguier*- Senior military advisor, Airbus

    ▶*Adrien Gorremans*- Officier inséré à l'IFRI, Armée de l'air et de l'espace

     

    • Thanks 4
×
×
  • Create New...