Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

ARMEN56

Members
  • Posts

    5,956
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7

Everything posted by ARMEN56

  1. Enquête : La collision avec le fond de l'USS Connecticut , laxisme ………. https://news.usni.org/2022/05/24/investigation-uss-connecticut-south-china-sea-grounding-result-of-lax-oversight-poor-planning
  2. Source linkedin NG Eric PAPIN (*) Directeur Technique et Innovation de Naval Group, était l’invité de l’Institut Montaigne et du Cercle de l’Union interalliée pour une table-ronde sur la haute intensité. L’occasion de détailler les solutions de Naval Group pour répondre à ce défi, aujourd’hui et demain. La haute intensité dans le domaine naval : quelles implications ? -élargissement du champ de la conflictualité, qui nécessite plus d’interopérabilité, tant entre milieux (terre, mer, air, espace) qu’aux niveaux informationnels, électromagnétiques, cyber… -exploitation maximum des capacités des navires et des équipages -nécessité de durer au combat même en mode dégradé Systèmes de combat performants, forte autonomie, grande disponibilité, furtivité à toute épreuve : autant de capacités qui permettent aux navires d’aujourd’hui de répondre aux défis de la haute intensité. Zoom sur quelques exemples… 1 Les frégates multi-missions (FREMM). Les FREMM bénéficient de capacités navales supérieures dans tous les domaines de lutte, tout particulièrement dans le domaine de la lutte anti-sous-marine et des frappes dans la profondeur. 2 Les sous-marins nucléaires d’attaque (SNA). L’arrivée des Barracuda contribuera à renforcer les capacités de la Marine Nationale : tous domaines de lutte, soutien à la dissuasion, frappes dans la profondeur, surveillance de zone étendue, coopération au sein de coalitions… 3 Les frégates de défense et d’intervention (FDI). Polyvalentes, endurantes et capables d’opérer, seules ou au sein d’une force navale, dans tous les domaines de lutte : antinavire, antiaérien, anti-sous-marin et projection de forces spéciales. 4 Le système de combat des navires de surface SETIS. Conçu pour les opérations navales de haute intensité, son évolution SETIS3.0 permettra de disposer d’une architecture ouverte et d’ajouter des capacités. Et demain ? Naval Group prépare le combat naval du futur en identifiant les thématiques prioritaires pour innover. supériorité de l’information dronisation furtivité renforcée défense contre tout type de menaces maîtrise des fonds marins etc. (*) Eric Papin avant d’être le DTI de Naval Group a été le responsable en ingénierie conception de nos sous marins dont le projet Barracuda.
  3. Perso je n'ai absolument aucune animosité envers nos amis Britanniques ? Encore moins pour ceux et celles qui se naturalisent français et qui vivent en France. ( You're welcome ) A moins d'un km de chez moi , vit l'ex bassiste and family des "Jetro tull" zont retapé une ferme. ......... "Cross-Eyed Mary" , j'ai l'album Bon sinon limite qd mme
  4. j'ai pensé à un HOAX mais bon source O/F https://www.ouest-france.fr/europe/royaume-uni/le-pere-de-boris-johnson-a-obtenu-la-nationalite-francaise-ed31f1b6-d78b-11ec-862e-32dcdc637907 Ancien député européen, le père de Boris Johnson, le Premier ministre britannique, a obtenu mercredi 18 mai 2022 la nationalité française. Il en avait formulé la demande en novembre, pour garder un lien avec l’Union européenne après le Brexit. "Conservateur comme son fils Boris, défavorable au Brexit en 2016 avant de changer d’avis l’année suivante, Stanley Johnson, né en Angleterre le 18 août 1940 d’une mère française, avait demandé la nationalité française auprès du Consul général de France à Londres le 18 novembre 2021. CECI DIT; « Cette déclaration n’a d’effet qu’à l’égard de M. Stanley Johnson et ne s’étend pas à ses descendants », a précisé le ministère.
  5. Je t'avouerais que j'ai un peu de mal à suivre ; le sujet de départ initié par l'opinion de notre ami Merchet concernait des fuites de vapeur au niveau d'une turbine , or la discussion porte maintenant sur du "supportage" en rapport à la discrétion acoustique. Le terme "supportage" peut aussi compris comme un carter ; sur une turbine le stator est composé de deux 1/2 carters ,sauf qu' ici n'ayant jamais mis les pieds à bord du Suffren sait pas dire comment le "power plant" turbo réducteur est physiquement assemblé même si j'ai une très bonne idée du comment la cinématique est constituée.
  6. Moi aussi je les ai tous téléchargé voici plus de 20 ans quand ils étaient accessibles sur le site plans de navires du SHD ; hélas depuis que le site a été piraté , le SHD a verrouillé
  7. Oui les critères de stab sont différents , vents de 100 nds en mili et 50 nds en marmar , c'est pas pareil ...
  8. On a le DCC déplacement charge complète fin de vie qui prend en compte les évolutions avec tout ceci , une garantie des critères On le DCC avec surcharge ( situation exceptionnelle) , et donc avec dépassement du DCC pour lesquels les critères ne sont pas forcément tous garantis. Cela concerne les consommables liquides dont GO et TR5 avec du quantitatif supérieur aux allocations. Discussions serrées entre indus et étatiques pour savoir jusqu’où aller avec forcement le nom du coupable en bas de feuille au risque d'une mutation au "rond point" .....
  9. Les plans d’armement croisé à pyramide des grades des années 50 conférait aux AE une habitabilité standard d’époque ( tassée- 214 pax) mais améliorée par rapport aux ainés EE et ER , les AE avaient le conditionnement d’air par exemple et rodé au climat froid puisque comme on le dit aujourd’hui « winterisé » Ceci dit il n’étaient ni stabilisé ni aux normes environnementales puisque qu’à ma connaissance le réglementaire MARPOL n’existait pas ;bref eaux grises , eaux noires dalotés à la baille au port pour gaver mulets ( friture grasse beurk ) et goélands nettoyeurs. Aujourd’hui on récupère tout en caisses et on rejète au-delà des 12 miles je pense et dans la gestion des rétentions on fait gaffe au émanation d’H2S à bord , une vraie saloperie …. Sinon vivres et gazole pour du long cours ; quelques vieilles données en vrac : Une tourelle de 100 seule c'était 23 tonnes ...
  10. Ca risque d'être quand même délicat pour les boscos à mettre en oeuvre avec une plage avant couverte , une étrave inversée
  11. La solution de pantoire en nylon ( soulageant le maillon pendant ) est une solution adoptée en MN et RN , pour FDI ne vois pas d'autre solution
  12. Complètement , voir d'autres cas de bulbe hydro dont Abeille Bourbon http://www.marine-marchande.net/Galerie/Cozanet/Bulbes/index.htm ça devient plus problématique avec un bulbe sonar
  13. Assemblage des blocs FDI en avril, et mise en étanchéité des œuvres vives calée sur une prochaine mise en eau de la forme La forme était ouverte vendredi dernier pour la sortie d’une GWD , on devine la FDI en retrait sur la gauche malgré mauvaise qualité de l’image iphone ( désolé) prise dans le trafic de mon véhicule.
  14. tu as raison , à la lecture du rapport succinct en lien , je comprends qu’il s’agit de cela aussi ; “REGIONAL MAINTENANCE CENTERS INSPECT 01 LEVEL, BOTH PORT AND STBD, WHERE THE SHELL PLATE VERTICAL FLAT BAR MEETS THE DECK BETWEEN FRAMES 35-36 AND 45-46” https://s3.amazonaws.com/static.militarytimes.com/assets/pdfs/1651867928.pdf Un complément d’illustration , Estimation des niveaux de contraintes ; Par logiciel études élément fini EF pour déterminer les « concentration de contrainte ( points chauds) , Par mesures des contraintes via les jauges extensiométriques posée ( en jaune ) « Conclusions Les caractéristiques de fatigue du trimaran sont différentes de celles des navires conventionnels, ce qui résulte de l'effet combiné de la charge des vagues et des caractéristiques de la structure du navire. D'après les résultats des calculs, on constate que la liaison entre la coque principale et le pont transversal à l'avant subit le plus de dommages par fatigue. Les dommages de fatigue prévus sont considérablement supérieurs à la valeur de conception, ce qui indique la nécessité d'un renforcement et d'une optimisation de la structure à cet endroit. Étant donné que les dommages dus à la fatigue sont sensibles au diagramme de diffusion des vagues, le diagramme de diffusion des vagues de zones de navigation spécifiques doit être pris en compte. Étant donné que la mer de travers et la mer oblique contribuent davantage aux dommages de fatigue, pour réduire le conservatisme, nous suggérons d'adopter une répartition inégale du temps de cap des vagues pour un trimaran lors de l'étude des dommages de fatigue ». https://www.mdpi.com/2077-1312/7/3/62/htm
  15. Ce programme ( mono coque ou tri ) traine les emmerdements depuis leur admission au service actif Sur les mono ; propulsion complexe lié à des vitesses de pointes de 45 nœuds dont le besoin USN ne semblait pas évident … et tout ceci en // d’un équipage très réduit . Bref une équation de maintenance/dispo direction le mur . https://2n.mit.edu/sites/default/files/documents/LCS_PP.pdf https://breakingdefense.com/2016/09/lcs-troubles-may-stem-from-double-engine/ Sur les tri , des fissures de fatigue , dont on sait que l’aluminium est beaucoup moins endurant en cyclage par rapport à l’acier . https://www.usna.edu/NAOE/_files/documents/Courses/EN400/00.0_EN400_Course_Notes_Spring_2020 extrait page 5-13/5-14 Avec les FASM ( coque en acier ) nous sommes passés pas là ; fissures de fatigue , en attendant les bulges renfort de poutre , consigne de lever le pied aux sea-state mouvementés Bref ici ne sais pas quoi penser sachant que les ingénieurs concepteurs NE sont pas des burnes … trop de prises de risque ? dans les échantillonnages on sait pas tout ( part de probabilité ) … règles de classe à revoir ….. ? https://www.thedrive.com/the-war-zone/the-navys-independence-class-littoral-combat-ships-are-cracking
  16. ARMEN56

    Le successeur du CdG

    Sachant que des 1600 pax PA2 évoqués, fallait compter environ 1000 pax pour la fonction avia ; GAE + Flottilles
  17. ARMEN56

    Le successeur du CdG

    Pour PA2 classique , le plan d’armement aboutissait à un effectif de 1600 pax environ dont flottille embarquée , avec en déclinaison le surfacique fonction vie et dépendances( logements/pyramides des âges, vivres, potentiel de production eau douce, donc gestion eaux usées, climatisation ( puissance frigo ) ….etc
  18. ARMEN56

    Le successeur du CdG

    D’autant que voici plus de 20 ans les études comparatives en cout de possession entre PA NUC et NON NUC avaient toutes été basées sur un référentiel durée de vie de 40 ans du CdG
  19. Me semble avoir lu que c'est cette frégate qui avait récupéré l'équipage du Moskva ....
  20. Pour information fin des années 50 les américains avaient : - un pétrolier nuc , USNS American Explorer cf Planche 174 , - un cargo à passagers , US du Savannah cf Planche 153, proche de l’enveloppe d’un BRF , mais bon çà date …… https://lynceans.org/wp-content/uploads/2018/07/Marine-Nuclear-Power-1939-2018_Part-2B_USA_surface-ships.pdf
  21. parce qu’il y a une FREMM au bassin parce que c’est le péristyle 2022 enjolivé de PSIM ( çà pousse comme des champignons , PSIM par ci PSIM par là) Pas que , construire un navire de ce type en transfert techo (T.O.T) avec une gestion au cordeau du "detail design" suivant les supports informatiques et formation ad hoc , c'est maousse costaud pour un navire armé de ce calibre Un exemple en tête celui des frégates delta ; une faite à Lorient , les cinq autres chez STM , avec toutefois une équipe de soutien d'une trentaine de personne et plus sur 4 ans à faire la "burette d'huile" en dialogue permanent avec la maison mère.
  22. parce que c'est beau CEMIS (Centre d’expertise pour la maîtrise de l’information, des facteurs humains et des signatures), l’un des centres de Naval Group Source Linkedin NG et autre .. https://www.naval-group.com/fr/ia-data-science-la-decouverte-des-metiers-du-cemis
×
×
  • Create New...