Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

ARMEN56

Members
  • Posts

    5,785
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7

Everything posted by ARMEN56

  1. @xav .faudrait savoir quel est le niveau contractuel de perf SER pour les SIGMA qui visiblement ne doit pas être du mme niveau que nos FLF et FREMM . A moins qu’on puisse boucher ces ouvertures par des mini rideaux SER grillagés à mailles fines ( très peu probable)
  2. @collectionneur ; « plus de hublots », réduction de la SER oblige , il faut des surfaces lisses plutôt que des décrochements qui créent de la réflexion ….
  3. @tiebs : eh oui la maitrise du process nucléaire ne se trouve pas sous les sabots d'un chval ….il en faut des années pour maitriser la coexistance métallurgiques des Inconels , zircaloy, incoloy sous contrainte de 150 b et 300 degré et plus dans un jus de flotte qualité nucléaire polluée d’acide borique …..et sans parler de la conception de la cuve nuc en acier forgé spécifique mécanosoudée beurrée en multicouches inox par des soudeurs qualité « chirurgicale » de 10 ans d’expérience ….. =) @xav ; super… un profil banané , une attaque du milieu silencieuse et un appendice dorsal bien raccordé au corps , je soupçonne les « hydros » de vouloir imiter le dauphin ….
  4. J’ai trouvé ceci http://www.nuclearinfo.org/article/safety-uk-fleet/design-and-construction-failures-afflict-hms-astute De là à considérer que ce soum n’est pas réussi , donc raté ? Tous les programmes,je dis bien tous ( chez les brit comme chez nous,sont émaillés de soucis plus ou moins importants d’autant plus avec les premiers de série qui essuient les plâtres . Ceci dit,un problème de vis de quatre marginal sur un BS peut conduire à une cascade d’évènements catastrophiques sur un soum ; cf cas de l’USS Thresher perdu lors des essais de plongée en 1963 , la commission d’enquête de l’époque avait évoqué des soucis de fuite à des raccords brasés….. http://en.wikipedia.org/wiki/USS_Thresher_(SSN-593)
  5. un 802 ? http://defence.pk/threads/c-802-anti-ship-cruise-missile.7477/ sur clichés des 056 n’ai pas observé de déflecteur de jet avec revêtement thermique style plaques Abladur que l’on voit sur les pas de tirs ( FLF/Crotale , FAA/Tartar, FDA/MM40….) http://www.aero-consultants.ch/page.php?id=710&language=en
  6. @mat : je dirais des fouets HF....enfin je crois
  7. Zavez oublié l’HMS Victory , les brit ont besoin de symbole …..fallait il sauvez le Dugay Trouin ? http://hmsbd.free.fr/implacable/implacable.htm désolé pour le HS
  8. vitesse de transit cf article 54 entre 8 et 9 nœuds selon la partie du canal http://www.uscg.mil/imo/slf/docs/tonnage/Suez_Canal_Rules_of_Navigation_2007.pdf Dans ces eaux très resserrées avec courant il doit s’agir de vitesses minimum de sécurité assurant la manoeuvrabilité des « gros cul » qui n’ont pas de PE ,le temps de réaction est lent dans le transfert et l’abattée …
  9. le chiffre de 530 MF est aux conditions économiques de 1989; j'avais 500 MF en tete ( 300 pour la plateforme et 200 seulement pour le SdC avec quelques équipements de récup : canon de 100 modèle 1968 non modernisé , shelter MM38 provenant des AE....ETC Avec du matos neuf le navire armé aurait couté bien plus cher
  10. A ce tarif de « figures imposées » d’un mauvais patinage je crains qu’on ne tienne le calendaire de la LPM ; existe-t-il des modérateurs à la DGA ? BSAH ; un enterrement de première classe ? http://www.meretmarine.com/fr/content/le-programme-bsah-totalement-remis-plat
  11. 60/70m€ doit correspondre à un prix de vente navire complet : plateforme + système de combat
  12. A titre d’info la TLD de Frégate LAFAYETTTE a duré 3 mois Le Kirov était impressionnant par son top side hyper chargé , cela supposait forcément des contraintes fortes en CEM fonctionnelle …. La zone avia en particulier le spot de posé semble particulier ; visiblement pas de fontaines d’amarrage , pas de grille nid d’abeille d’harponnage mais un simple filet tendu dans un carré de saisinage . Un design ancien ou une autre façon de penser liée aux grands froids ; pour éviter à l’hélo voire aux pilotes de déraper sur le pont verglacé ?? Sinon pourquoi cette couleur « ocre orange » sur les ponts ext des navires russes ?
  13. Le dossier scorpène singap était-il plié au printemps ? en tout cas les dernières manœuvres étatiques n’y ont rien changé . Cet échec suscite beaucoup de questions ….Visiblement nous n’avons pas assez convaincu , la stratégie commerciale était-elle la bonne ? Pourtant un atout de taille, nous y sommes présents à singap depuis plus de 10 ans avec le projet Delta , c’était l’occase pour maintenir des « intimités fortes » avec le client , aurions-nous levé le pied trop tôt ? Sinon il n’aura échappé à personne le changement de tête récent à la direction SMA de DCNS dont le départ de Monsieur Quichon , ingénieur émérite de plus 30 ans dans la sous-marinade ….. http://www.meretmarine.com/fr/content/dcns-pierre-quinchon-et-olivier-dambricourt-changent-de-postes Bref des messages forts vers un client très loin d’être un lapin de 6 semaines ; on vous donne nos secrets acoustiques et parallèlement on vire ( on ne peut pas appeler çà autrement) un des pères des soums modernes notamment des scorpènes … A moins que bien évidemment le client ait considéré l’offre des teutons techniquement comme « the best »
  14. ARMEN56

    Le successeur du CdG

    Passer de 27 à 33 nds implique presque de doubler la puissance , si pour un PA ( 27 nds ) j’ai 80 mw qui transitent via 2 LA , pour ce mme PA ( 33 nds ) il faudrait alors un peu moins de 160 mw , et là outre les difficultés évoquées dans la gestion des volumes , ben je pense que 4 lignes d’arbres seraient alors nécessaires ...au-dessus d’une certaine puissance on est limité mécaniquement et par le diamètre hélice également ( pente LA , jeu de coque ….etc ) …. Quelques ordre de grandeur CDG 238m , 27 nds , 44000  2 x 30.5 = 61 mw KUD/Russe  280 m , 32 nds , 67500  4 x 37 = 148 mw CVF /US  317 m, 30 nds , 90000  4 x 48 = 192 mw
  15. ARMEN56

    Le successeur du CdG

    J’ai en mémoire 27 nds max Sinon ; “Midlife modernization4 for nuclear-powered carriers is estimated to be almost three times as expensive as a conventionally powered carrier—about $2.4 billion versus $866 million (in fiscal year 1997 dollars)” http://www.fas.org/man/gao/nsiad98001/ns98001.pdf
  16. Intéressant ces clichés, en particulier l’effet de rugosité de la peinture antidérapante du pont d’envol La réfection d’un pont de PA çà coute une blinde …. http://www.ncms.org/wp-content/NCMS_files/CTMA/symposium2006/presentations/2006%20Presentations/amSurface/1000%20tricou.pdf
  17. Courant 2010 l’armateur de la Caspian Offshore Construction LLC , compagnie du Kazakhstan, a fait construire des remorqueurs brise-glace chez STX Roumanie . http://www.akerarctic.fi/publications/pdf/aker%20arc%20104.pdf http://www.coc.kz/ J’en parle d’abord parce ces navires ont un très faible tirant d’eau pour une exploitation spécifique dans le nord de la caspienne et ensuite parce qu’accès = transit obligé par canal « volga-don » contrôlé par la Russie . Les avis divergent …. http://www.irdiplomacy.ir/en/page/1453/Getting+Out+of+the+Caspian+Sea+is+Still+Difficult.html
  18. ARMEN56

    Le successeur du CdG

    Mouais….. rien que concernant la proposition de POD cela suppose ; -Un concept de substitution au SATRAP , puisqu’en l’état les safrans contribuent à stabiliser , et on remplace le SATRAP par quoi ? -Un concept de POD militaire à maturité qui , entre autres , tient au choc c a d au fouettement de l’onde primaire . C’est le cas des appendices du CdG , safran et bras de chaises étudiées pour …. Début des années 2000 le POD mili était encore un concept de R&D
  19. La piste de HAO , base arrière CEP/DIRCEN , était aussi considérée comme un plan B d’atterrissage de la navette spatiale et il me semble avoir capté lors de mon passage que la NASA y avait injecté qqes dollars . http://fr.wikipedia.org/wiki/Hao Y a tellement de « jus » dans la passe Kaki qu’on y a perdu un pousseur et puis récemment l’IFREMER, aidée par la Marine Nationale , a fait des mesures de courantologie en vue d’y installer une hydrolienne http://wwz.ifremer.fr/cop/content/download/51828/735995/file/Rapport%20Ifremer%20Etude%20des%20courants%20-%20Hao%20-%20septembre%202011.pdf
  20. un grand lessivage à l'eau douce , y aura de la perte c'est clair mais le WD40 fait des miracles .. En 1972 on avait remis en état la Sirène qui avait coulé dans son alvéole en sortie d'IPER , http://www.netmarine.net/bat/smarins/sirene/histoire.htm
  21. reste plus qu'à chiffrer les dégâts et à comparer au prix du neuf , le topside semble indemne c'est déjà çà !
  22. Je n’avais pas pris connaissance du complément d’info de M&M . cause possible ; L’injection d’eau pulvérisée qui sert à refroidir les gaz , a peut-être été activée par inadvertance , ainsi lesmoteurs de fonctionnant pas l’eau n’a pas vaporisé , et a ruisselé en chemin inverse vers les soufflantes puis entrée d’eau moteur via soupapes d’échappement ??
  23. Les problèmes rencontrés sur les P400 sont essentiellement dû à une suralimentation disons exotique incompatible avec les contre-pression à l’échappement et donc cycle thermodynamique perturbé….au bilan bq de casse moteur et un retour aux échappement aériens. A signaler que les patrouilleurs type EPEE ont fait toute leur carrière ave de l’échappement au bordé sans remise en cause. Deux types d’artifice SIR existent : -Pour échappement en cheminée du type éducteur/diffuseur à air genre Davis ( par exemple) http://www.davis-eng.com/exhaust_cooling.html -Pour les échappements au bordé avec injection de brouillard d’eau de genre MECMAR ( par exemple ) http://www.mecmar.no/files/Mecmar_Brochure.pdf Les problèmes de pulsations acoustiques sont en principes filtrées par le silencieux Outre les exigences déjà évoquées , les échappements au bordé prennent en compte les risques d’envahissement , positionnement parrapport aux les V lines en stabilisation dynamique. En ce sens sur la ligne d’échappement on prévoit un coude pour éviter mise en eau accidentelle des moteurs voire du compartiment,
  24. Parce que capacitairement parlant , moyens/missions des uns ne fait pas moyens /missions des autres , bref elles n’ont pas le même « coffre »... Qqes chiffres FORMINABLE ; 3800 tonnes DCC , Vmax > 27 nds , distance franchissable de 4000 nm à 18 nds FSAM ; 4500 tonnes DCC , Vmax de 29.75 nds , distance franchissable de 9500 nm à 17 nds FREMM ; 5800 tonnes DCC , Vmax de 27 nds , distance franchissable de 6000 nm à 15 nds
  25. Voir quelques idées intéressantes sur cet avant- projet de porte avions (drones) , mis en lien sur le fil drone aérien , le format semble correspondre aux caractéristiques enveloppes évoquées : - Déplacement DCC 25943 tonnes - Longueur ; 201 metres - Coque et lignes d’eau inspirées d’un LPD 17 - Vitesse 24 .5 kts à 100 % MCR - Propulsion non nuke mais elec de 3 TAG WR21 de 21 Mw - Puissance BHP de 55352 horse power soit 41276 kw - Tenue à lamer voir les polaires - 2000 m3 de TR5 ….etc http://www.dept.aoe.vt.edu/~brown/VTShipDesign/CUVX%20Team%201%20Report.pdf
×
×
  • Create New...