Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

ISE

Members
  • Posts

    108
  • Joined

  • Last visited

    Never

Posts posted by ISE

  1. J'aimerais pouvoir dire que je suis très etonné  =(

    Le problème est qu'aujourd'hui les besoins se font à nouveau ressentir, le niveau de sélection (aveu meme d'une source interne) a été revu a la baisse (bien qu'il ne soit pas nécessaire d’être au top niveau pour la réserve) donc des recrues moins réceptives, un degres d'apprentissage moindre/plus long et toutes les autres conséquences que cela engendrent bien que cela ne soit pas rédhibitoire.

    Je pense que le problème est au niveau de l'administration et de l'encadrement de l'EP en premier lieu et non pas des moyens (secondaires je pense).

    Je le dis sans langue de bois, il serait de temps mettre a la retraite les 30 ans de service actif ou les décharger d'un minmim de responsabilité terrain, sans parler de leurs salaires astronomiques aux vues du travail effectué pour qui l'entrainement physique se résume a un présence quotidienne au rapport du matin. Toutes leurs logiques décisionnelles "guerre froide" ("on partait avec la b*** et le couteau" je cite)  qui bloquent totalement tous les personnels (démotivation, arret maladie sur commande...)

  2. Non. Et pourquoi prendre systématiquement des exemples US comme point de référence?

    Henri K.

    J'aurais dit Durance et ses 17 900, quelle aurait été la réponse ? Chauvin ? pas comparable ?

    Inutile de se braquer pour si peu. On compare avec ce que l'on connait.

  3. Je comprends, et c'est lamentable...

    Normalement tu aurais du avoir accès a des formations (CAM etc.), mais je ne suis pas qualifié pour en discuter, j'ai toujours fui l'aspect FMIR comme la peste. Qu'en dit on au bureau réserve de ta base? Il faut bien voir cependant que tourner en sous off en EP t'amènera à être chef GPI, ce qui ne passera certainement pas sans une certaine expérience en tant qu'homme du rang... Et même avec il te sera difficile de faire ton trou avec certains vieux MDR.

    Ce que je voulais dire c'est que d'après ta description l'EP de la base en question ne semble pas avoir joué le jeu... Quitte à s'en mordre les doigts (et pénaliser leurs hommes) un jour si ils ont plus de détachements etc. à gérer.

    Je me souviens de cette discussion... Peut être aurais tu intérêt à te rapprocher d'un autre EP si tu as toujours la motivation? (de toutes facons, si tu pars faire de la réserve en EP c'est par blocs d'une semaine en général).

    Bon courage en tous cas et félicitations pour avoir (ou avoir eu) la motivation  ;)

    Vous faites bien de mentionner le bureau réserve, il faut savoir que l'EP et le bureau réserve n'ont jamais communiqué à ce sujet. Pour illustrer : l'année qui a suivi la formation FMIR  l'EP et moi même avons convenu le calendrier prévisionnel d’activité réserve (pas sur du terme exact), j'avais droit a 22 jours, à ce moment la mon contrat arrivait à son terme (je n'avais signé que pour 1 an), j'avais donc entamé les démarches pour résigner environ 6 mois plutot. Je n'ai eu aucun retour de la part du bureau pendant plusieurs mois et après un appel de ma part, il se trouvait qu'il manquait un papier non envoyé par l'administration avec le dossier ESR et bien sur personne n'a pris la peine de m'en informer.

    Pour la petite histoire ce papier est destiné a ceux qui ne souhaitent pas résigner (ce papier disait quelque chose comme : "si vous ne souhaitez pas vous réengager, veuillez indiquez l'adresse a laquelle vous vous retirez") En parallèle, l'EP n'était pas au courant de cette vaste blague...

    J'ai eu l'impression de me retrouver dans un cirque administratif comparable au civil...

    Pour en revenir a la partie sous off, j'avais mentionné dans l'entretien de fin de formation : je m'en souviens au mot près tellement la réponse de mon interlocuteur m'avait déçue : "mon objectif est d’acquérir progressivement de l'expérience et des responsabilités comme prémice dans ma volonté d’intégrer l'ESM. On m'a répondu : prétentieux...

    Au milieu de tout cela, j'ai eu l'opportunité de migrer vers une unité plus "uppée" car besoin de compléments individuels pour palier les nombreux déploiements. Après de multiples tests, formations et autre (du bonheur et ce n'est pas ironique =)) le choix était tout trouvé.

    J'ai eu l'impression de découvrir un monde totalement différent. Des personnels avec des convictions, une dévotion comme je n'en jamais vu ailleurs, du respect, de la considération pour les réservistes, une véritable vitrine de toutes les valeurs militaires.

    Dans une situation comme celle la, mon unique objectif était de donner le meilleure de ma personne contrairement à la "période EP" ou un véritable dégoût de l'institution s'était très vite installé.

    Aujourd'hui j'ai quitté la réserve à mon grand regret, mes études devenant beaucoup trop prenantes, l'entrainement quotidien et quelques contacts sont les seules choses qui subsistent.

  4. @ISE tu es tombé sur un drôle d"EP... Un tir mensuel est obligatoire pour le CATI

    @clem c'était quand? A quel grade? Les EP (du moins quand je les féquentais en tant que réserviste) avaient un gros besoin de cadres intermédiaires (chef GPI, voire chef PC)

    Bien évidemment, mes propos sont volontairement caricaturaux. Je te renvoie à la discussion que nous avions eu il y a quelques temps page 99 sur le topic Remplacement FAMAS ou je mettais en doute l’utilité d'une séance  25m ballplast.

    Un autre exemple : le refus qu'il m'a été fait de passer le CATI PA alors que j'étais inscrit dans un club de tir à cette époque... 2 mois plus tard je ne sais plus quel service  m'a proposé de participé au AIR RAID suite a un désistement, impossible puisque certains pontes  n'étaient pas disposé à me faire passer ce fameux CATI PA, obligatoire pour le raid.

    Lors de l’entretien de fin de formation cocoye, on m'a rit au nez quand j'ai mentionné mes ambitions sous off.

    Attention je parle d'un mois de formation qui fait suite a la formation initiale et perfectionnement d'avril et non pas l'EFCA Dijon dont il n’était pas question d'y être envoyé pour des raisons que l'on ne m'a jamais transmises malgré mes demandes répétées alors qu'il s'agit en théorie d'un passage indispensable l’année suivante ce qui bien évidemment engendre une incompréhension des actifs qui vous rangent dans le même panier que les inaptes temporaires

  5. personnellement, la cession balai devant le PC ne nous a jamais été imposée...

    Les jeunes les plus motivés qui intègrent la réserve vont majoritairement signer, tôt ou tard dans l'active. Ce qui permet d'avoir un à priori positif de ces jeunes quand il travaille avec des réservistes. Mais cette problématique avec les gens d'active sera une constante.

    Après il existe un vivier, de personnes de 25 à 40 ans, qui ne s'engageront jamais pour diverses raisons (perspective de carrière plus intéressante dans le civil, dépassement des limites d'age, classement en Y4,....) mais qui ont une réelle envie de servir avec des compétences.

    Pour moi le CDU devrait être quelqu'un d'active pour pouvoir gérer à temps plein l'administratif, pour mieux gérer les cycles d'entrainement, pour être capable d'expliquer au C1 ce dont est capable son unité et de lui demander des moyens.

    Je ne parle pas de départ en OPEX mais d'un vrai soutien dans les OPINT.

    Ce qui est assez paradoxal c'est qu'un an après avoir arrêter de passer le balai, mon escadron d'origine a eu subitement des besoins en réservistes (5 quand je suis arrivé, le dernier à être parti...) et a ce moment la vous avez l'impression de parler a des personnels totalement différents. On vous promet un équipement de FS, des formations a la pelle....

  6. Essayer de parler de la réserve opérationnelle dans son ensemble n'est pas possible. Trop d'éléments spécifiques à chaque régiment ont une incidence sur l'activité :

    - le CDU de la compagnie de réserve, son implication, sa capacité à se vendre, son relationnel avec le BOI et une gestion équilibrée des activités de sa part (trop d'activité au quartier obère la motivation, trop d'activité sur le terrain entame le temps pour les formations théoriques) ;

    - le chef de corps, sa volonté d'utiliser ses réservistes, son envie de lui fournir des moyens pour les périodes d'instruction ;

    - la présence d'un noyau dur de cadres motivés pour faire vivre la compagnie, former les jeunes, percevoir le matériel, connaitre le régiment et ses éléments indispensables

    - la présence d'effectif par sur le papier mais sur les rangs (ne pas pouvoir constituer une section pour un vigipirate, ça passera 1 fois pas 2)

    Parce que du boulot, il y en a. Entre les encadrements de PMD, de FMIR, les vigipirates, ... les programmes sont vite chargés.

    On est d'accord mais pour avoir pas mal voyager dans les bases, il n'y aucune envie de la part des actifs des unités lambda.

    Perso, le choix été vite fait entre passer le balai devant le PC et intégrer une unité "de première ligne" ou il y a de vrais échanges et envies réciproques.

  7. A la fin de mon service militaire comme Fusillier commando, j'ai demander a integrer la reserve, on m'a repondu qu'on n'avait pas besoin de moi... voila tout ce que je sais  :lol:

    Dans ma base, il n'y a avait aucun besoin en 2011 selon des anciens camarades sauf  pour l'organisation de gros évènements. Aujourd'hui c'est l'inverse, dérogations a tour de bras pour pouvoir dépasser les 30 jours par an.

  8.     Ca demande une capacité de lancer un nombre important de MdC, ce que nous avons déjà.

    Capacité que l'on possède c'est relatif : pas encore en service, encore moins opérationnel, un stock prévu de 200 soit a peine plus qu'un ohio full tactom (154)...

    Après oui c'est possible mais on grillera tout le stock en quelques jours si nos alliés ne possèdent pas cette capacité eux aussi encore pire si on passe a la frappe saturante.

  9. Au fait pour ceux qui plaident pour remplacer nos SNLE par des silo, vous voulez en installer dans nos DOM COM ou vous prévoyez d'offrir certains de nos territoires lointains à des puissances lointaines ?

    Nos argumentations respectives restent de l'utopie pure, c'est une vision personnelle qui prend en compte des paramètres  que nous considérons d'importance capitale en supprimant certains volontairement en tout état de cause.

    Bien évidemment que nous voudrions tous un format décrit par foxzz par exemple.

    C'est une sorte de topic "défouloir"  qui vise a évacuer la frustration ressentie résultante la situation actuelle de la défense nationale.

  10. Alors je remarque que c'est les petits nouveaux qui pondent des tartines de texte  ;)

    Moins de SNA et plus aucun d'Atlantic 2 n'est pas un bon choix.

    Car les SNA sont de formidable machine polyvalente comme les Atlantic 2.

    Après redéfinir les missions de l'ADA et de L'ADT oui surement.

    L'idée de mettre sous cocon du matériel est une bonne chose. Avec moins d'effectif actif (plus de réserve).

    Ainsi on passera la crise budgétaire sans perdre les compétences.

    Et avec les "miettes" qui reste développer des nouvelles compétences.

    Exemple un petit stock pod aéroporté de brouillage offensif

    Pour les SNA, j'ai du mal avec le peu d'armement disponible (on parle de 20 armes sur les suffren F21 EXOCET SCALP) certes il reste un formidable  outil (passif la est le problème selon moi, je reste adepte du modèle sna virginia voir ssgn) de renseignement/detection

    zt Il me parait indispensable de se les secouer  rapidement en ce qui concerne la souveraineté nationale/présence ZEE sinon autant plier bagage.

  11. Mon expérience de la réserve : après une prise de contact par mail suivit d'un rendez vous au régiment ou mon dossier a été officiellement créer je n'ai plus aucune nouvelle depuis plus d'un an. Il semblerait qu'ils n'aient pas le budget pour faire passé des visites médicales.

    Conclusion : Un peu plus de budget ne leur ferait pas de mal.

    Même problème pour ma première spécialité, je reprends mon post hs du topic remplacement FAMAS :

    Pour avoir connu les fusiliers commandos (avant de migrer avec vers "un monde meilleur"), en dehors de la formation initiale :

    - AUCUNE sortie terrain en 3 ans

    - Séparation stricte réserve/actifs dans mon cas.

    - AUCUN maintien de la condition physique

    - AUCUNE perception d’équipement minimum hors paco de base (et encore)

    - Sans parler des séances de tir a 25m avec balles plast d'une utilité douteuse

    - Les idées reçues de certains actifs : comme on est mal équipé à la base, on achète nous même du bon matériel ce qui suscite des rivalités, sans parler des aprioris sur la vie civile.

    De fait, vous ne pouvez compter que sur vous même en tout point de vue qui augmente la fracture entre actifs et réservistes.

    Pour illustrer mes propos, sur les 25 de ma promotion au départ seulement 4 ont signé un ESR... Sur ces 21, une bonne partie avait des convictions, la rémunération n'entrait pas en ligne de compte.

    Qu'on ne vienne pas me parler de pseudo fidélisation des personnels vu les ridicules moyens employés pour y parvenir.

  12. Le scénario 2 paraît séduisant mais il faudrait plus de détails sur ses contours précis.

    Sinon je crois que l'on peut faire des économies sur les équipements en arrêtant une fois pour toutes de sortir des chars de bataille et des avions de combat purement nationaux, sans compter les VBCI etc. Il faudrait dorénavant opter systématiquement pour des programmes en coopération européenne pour jouer sur les grosses commandes et  faire baisser le prix.

    Si les grosses commandes passées ne se transforment pas en petites au final....

    Il ne faut pas oublier l'ABM

    Je doute que nous nous lançons une jour dans l'ABM "lourd" genre SM-3 ou GBI deja que rien n'est acté pour l'ASTER 30 Block 2...

  13. Je me lance donc dans la création d'un sujet dédié à la réserve comme la suggéré Coriace il y quelques temps ici post 2951 :

    http://www.air-defense.net/forum/index.php/topic,11889.2940.html

    Il sera question d'aborder tout ce qui se rapporte la réserve :

    - Opérationnelle/Citoyenne

    - Toutes branches : Air/Terre/Mer.

    - Liens avec les personnels d'active/Société civile.

    - Les conditions d'accès à cette entité.

    - Les expériences personnelles des membres du forum, avis et ressentis.

    - Actualités/publications.

    - Situation actuelle et perspectives.

    - Débat/critique sur sa pertinence/utilité

    - Propositions réalistes ou fictives concernant une possible réorganisation.

    N'hésitez a compléter cette première ébauche  =)

    A vos claviers

  14. Marrant, personne ne s'occupe du génie, du train, de l'artillerie, du NRBC, de la cyberdéfense, Satellites, etc...

    Je croyais aussi, visiblement à tort, que le livre blanc n'était pas qu'un catalogue de matériels.

    Le conflit afghan selon moi a calmé les ardeurs de nos dirigeants a s'installer durablement dans des pays étrangers en état de guerre d'ou le fait que je n'ai pas détaillé le transport de matériel dans mon argumentation.

    Je le répète mon analyse se fonde uniquement et à tort volontairement sur ce que je considère comme la priorité de demain

    Il y a beaucoup d'idées mais pas trop d'économie

    Dans les économies :

    Moins de Bases/ports/casernes principales mais inter-arme. On pousse plus loin le concept de base de défense (proposition de la cours de comptes).

    Exemple : la Base aérienne 123 Orléans-Bricy, on peut y mettre des unités de la 11BP

    et on garde surtout du bétonner, du lourd comme Drachenbronn.

    Après un peut créer des bases secondaires/temporaires mobilisables en cas de crise (dispersion du matériel) mise en œuvre par des réservistes.

    Plus de M2000

    Un seul escadron de Rafale N.

    D'autres idées ?

    Aujourd'hui je serais pour mettre une sorte de GTIA au centre de l'organigramme de l'Adt

    Pour résumer : simplifier l'organigramme en 2 grandes catégories : Forces spéciales/GTIA

    A voir également le Regimental combat team dans ses grands lignes

    par exemple : Regrouper les unités d'infanterie en une seule sous entité (alpins/TDM/infanterie...) cela permettrait un transmission des méthode de combat, des savoirs faire  afin d'acquérir une excellente polyvalence (des hommes capables d’évoluer dans tous les milieux pour faire court)

    Les autres sous entités d'un GTIA  sont bien évidemment la cavalerie génie, artillerie, alat... On aurait alors des groupes totalement autonomes  qui s’entraîneraient ensemble en permanence.

    Facilite la planification d'exercices et le déploiement en Opex (rapidité considérablement augmentée)

    Si demain on devait jouer un remake A stan on enverrait "le 6eme GTIA" et non pas 150 personnels de tel régiment d'infanterie, 3 helo du 1 RHC etc, 10 VBCI du 35ème RI etc...

    Bon après la composition précise, nombre de personnels est a définir ce n'est qu'une ébauche utopique.

    Cependant c'est impossible a réaliser car cela reviendra a enterrer la culture et les traditions respectives des unités soumises a une "fusion".

    une réorganisation bcq trop lourde, la cohabitation entre les unités serait difficile et il y aurait une indisponibilité de déploiement sur plusieurs années du fait de cette restructuration et j'en passe.

  15. En réponse a Chelnar :

    Je n'ai personnellement jamais vu le CDG comme un outil de projection de puissance aérienne ultime (il suffit de voir le parc quelque peu limité à l'heure actuelle) mais plus comme un symbole d'ou mon idée de supprimer celui ci.

    Par contre si demain il était décidé de développer un "Nimitz Like" bien évidemment je signe sans hésiter.

    Les hélo permettent dans l'optique des conflits actuels de mieux s'adapter au traitement des menaces (frappes préventives de SCALP pour SEAD/DEAD)

    Je vais essayer dans ce poste de rester un minimum réaliste.

    En ce qui concerne les BPC et le développement de bâtiment > a 200m, je suis pour une bâtiment intermédiaire entre un MISTRAL (200m) et WASP/AMERICA (257m) cad :

    - 20 voir 25 aéronefs  8-10 Tigre / 8-10 TTH / 2 EC725 CSAR / 2-3 Drones de combat a voilure tournante type fire scout / 2 HTH

    - Un équipage en terme d'effectif doublé par rapport au MISTRAL disons 400 personnes pour voir large

    - Radier pouvant accueillir SMX 26 / L CAT 44 / EDAR XL / LCAC.

    - Je considère personnellement l’armement de ce type de navire pas nécessaire  car ce sont des bâtiments d'importance première  donc escorte obligatoire

    - Capacité d'accueil EM et hôpital

    - Augmentation de l'emport de véhicules et de troupes (500-600 ?)

    - 2 TCD NG si l'un est en maintenance/panne ou autre.

    - 4 SNA car : pour faire court 1 par groupe aero amphibie, je suppose qu'on ne devrait pas déployer 2 groupes d'un coup encore une fois dans les contextes actuels (intervention interallié, conflit asymétrique etc...) ce qui laisse 1 ou 2 SNA pour d'autres missions (renseignements...)

    - 4 FREMM ER polyvalentes au minimum (voir mon post précédent) ce qui permet en temps de paix de ne pas déployer un groupe au complet

    6 au total avec les HRZ la encore même logique que les SNA concernant les autres missions.

    3-4 SSGN car : je suis le premier partisan de la FOST cependant je me demande parfois qui se risquerait à menacer les intérêts de notre pays (ce qui  engendrerait des représailles  avec des forces conventionnelles selon mon idée) au vu du dégoût des peuples pour la guerre depuis la fin de la 2ème GM ?

    Cette analyse peut paraître réductrice mais Les considérations vont au delà du volet militaire dans ce cas

    OPV ADROIT : Ceux ci souffrent de problèmes de jeunesse non négligeables (voir le topic dédié) donc attendons...

    Lafayette : a quand de vrais bâtiments de guerre adaptés a la surveillance ZEE ? d'ou Gowind combat /SMX 26

    J'ajoute également le renouvellement des aéronefs  de surveillance maritime (ATL2)

    Nécessité d’augmenter moyens de détection/guerre électronique/ armement Air-Mer

    Les économies réalisées permettraient le lancement d'autres programmes (voir le petit plus de mon post précédent) tout cela sans grand dépassement budgétaire, mère de tous les vices selon nos pseudo dirigeants.

    Ce format ajouté a une excellente politique étrangère (alliances, coop...) garantie la sécurité nationale à mon sens.

    Pour résumer : Polyvalence des plate formes / Puissance / Projection / Moyens air-terre-mer / Déficit capacitaire actuel comblé.

  16. Mon format pour la marine (utopique) que je considère comme la clé de demain pour la puissance française, garante de la ZEE et de l'intégrité territoriale :

    Il s'articule essentiellement autour de groupes aéro amphibies.

    J’oublie volontairement de détailler dans mon argumentation l'augmentation des commandes d'armement (ASTER, SCALP, MU90....)

    Je reprends une partie des idées de stormshadow

    - Abandon du PA et de ses composants (aviation embarquée etc...)

    - Abandon des SNLE au profit de 3 SSGN et M51 basés a terre.

    - Réduction à 4 SNA (rôle d'escorte essentiellement)

    - Abandon de la dissuasion nucléaire aéroportée et M2000

    - Réduction du nombre de bases (45-50)

    - Construction d'un BPC 4 de 214m (Cf gamme DCNS) comme prémice a une futur classe de LHA/LHD aux capacités démultipliées (20 aéronefs minimum, emport d'une plus grande force projetable hommes et véhicules, plus grand radier etc...)

    - Lancement d'un programme "TCD NG",  idée mentionnée dans un article fauteuil de colbert (très pertinent de mon point de vue) basé sur je cite :

    "Emport carburant important.

    Un radier plus grand que celui du Mistral (environ 110 m de long pour l’accueil de 3 EDAR, ou 2 EDAR XL ou 2 SMX-26 ou 2 patrouilleurs d’environ 50 m)

    Une capacité d’emport en personnels supérieure à celle du BPC (environ 900 personnes).

    Une capacité aéronautique inférieure (de 4 à 10 appareils).

    Aucune ou très peu de capacités en matière de commandement ou médicales".

    - Programme BAT LOG (Concept BRAVE inverted bow =)) à mettre en lien avec le TCD NG : 4 unités pour remplacer 11 navires  (BCR, PR, bâtiment atelier, bâtiment soutien mobile)

    - Groupes aéromobiles : 40 tigres (20 HAD +20 HAP) de l'AdT transférés à la MN idem pour les NH90 TTH

    - Augmentation de la commande de NFH 27 + 13

    - Remplacement des Lafayette/Floréal par 10 Gowind Combat (ou SMX 25/26 ces derniers pouvant être intégrés aux TCD NG )

    - 4-6 FREMM ER (basé sur un modèle destroyer polyvalent, non pas a moité comme les ASM) a 64 silos : aster 30 block 2, capacité ABM léger/AVT (calculateur scalp et A70 pas nécessairement de missiles dès le départ), minimum ASM, narwhal x2, 1 CWIS hangar.

    - 11 FREMM ASM

    - 2 HRZ

    - Renouvellement OPV, remplacement nombre pour nombre.

    - Augmentation possible commande EDAR ou développement futur L-CAT 44 (mini JHSV US je trouve)

    Petit plus en vrac :

    - Lancement d'un programme européen type HTH acquisition de 10-15 unités pour la marine

    - Développement du concept SLIM de DCNS + CVS 401 + artillerie longue portée avec obus dédiés (modèle AGS)

    - Drone de reco et combat a voilure tournante

    - ASTER NG

    - Remplacement EXOCET à terme ?

  17. Je termine la saison 2 de the Walking Dead, c'est pas mal, mais je m'attendais a mieux avec le buzz fait sur le net et aux USA. Pas mal de matos militaire dans la saison 1, mais ils ont deja perdu...

    La premiere partie de la saison 3 diffusée entre septembre et décembre 2012 a été très bonne, supérieure aux 2 premières saisons.

    Par contre, AMC a licencié le showrunner Glen  Mazzara qui lui même remplaçait deja frank darabont. Allociné mentionne par ailleurs dans un article a ce sujet que cette décision a fait polémique dans le milieu car la série avait eu un net regain d’intérêt suite aux critiques des fans par rapport a la BD.

  18. C'est sûr.

    Pour l'ASW, il y a toujours le ou les MH-60R prévus qui pourront engager des torpilles, ainsi que les missiles VL-ASROC.

    2 il me semble ou 1 + 3 fire scout (a verifier)

    Des infos circulent elles sur les capacités de détection/brouillage etc ? la superstructure me laisse dubitatif par rapport a un mat classique

  19. Tiens ça a du changer alors, car à une époque il me semble qu'ils ne voulaient que lui mettre des ESSM...

    Énormément d'incertitudes dans ce programme, peu d'infos véritablement exploitables.

    J'essaie de retrouver la source

    Je viens de lire par exemple qu'il est censé remplacer les spruance et Perry (naval-technology).

    Ce même site qui mentionne à la fois  ESSM et SM-3... et aucun armement ASM (malgré tout l'Electronique dédié qui est présent)

    Il me parait assez incohérent de ne pas doter ces coques au minimum de sm-2, ce qui signifiera l'escorte d'un cg 47 ou ddg 51 pour palier aux défaillance AA et donc la furtivité de la bête fortement relative dans ce cas (simple supposition, nous ne connaissons pas la doctrine d'emploi : réseau ou non etc... )

  20. la vache plus de 7 millars le croiseur

    Destroyer et non pas croiseur

    Les Tico devaient être remplacés par une autre série de croiseur, basés sur la coque Zumwalt mais avec un armement et des senseurs orientés air-air, comme les Tico et AB, domaine où les Zumwalt n'auront que des capacités minimes (je ne crois même pas qu'il soit prévu d'embarquer des SM-2 ou SM-6 à bord).

    SM-2 sont prévus.

    Voir l'article meretmarine sur le prolongement des Destroyer AB (10.10.12)

    93 de prévu, 40 ans entre le premier et le dernier de la série (2032)

  21. A lire le papier sur lefauteuildecolbert qui énumère les défis liés a ce programme

    Le coût d'un navire est de 3.3, 6.6 avec RD incluse

    Il me semble que le premier de la série ne possédera pas de canon EM.

  22. Il n'y a plus de permanence FAS depuis des années

    Pour ce qui est de la composante nuc aéroportée çà coûterait bonbon de supprimer ex nihilo les ASMP A, mieux vaut les garder de toute façon le Rafale offre une versatilité totale on est loin du 2000 N, le Gascogne d'ailleurs a pour autre spécialité le tir SCALP... en revanche avec le Rafale l'arrêt du nuc. signifierait à terme au retrait des 2000 la fin de la filière NOSA.

    Là encore l'annonce sur les SNLE frise le ridicule, on a 3 lots de M 51 because le 4 ème SNLE a les tripes à l'air 3 lots pour 3 SNLE c'est du gaspillage et le tout à l'avenant ...

    Bien évidemment concernant la composante aéroportée, je souhaite que l'on conserve cette capacité à l'heure actuelle, les missiles viennent d'entrer en service, évitons le "ferraillage" à tout va.

    Mais je pense qu'il aurait été plus judicieux d'abandonner cette filière après l’obsolescence de l'ASMP. Attendons dorénavant celle de l'ASMP A.

    Concernant les SNLE, je n'ai pas relevé de réactions de la part des politiques. Faut il y voir dans ce cas une approbation indirecte ?

×
×
  • Create New...