Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

mayamac

Members
  • Posts

    604
  • Joined

  • Last visited

Reputation

607 Excellent

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

1,818 profile views
  1. Moi je l’avais avec Hélène, pas Irène
  2. y a du vrai, mais j'apporterai les compléments suivants: - la France et l'Ukraine n'ont aucun accord d'alliance, l'Ukraine ne faisant pas partie ni de l'UE, ni de l'OTAN, ni d'accord bilatéral. - la France a me semble t-il bien été la seule à soutenir la Grèce il y a peu contre la Turquie, respectant ses accords, - la France a me semble t-il bien respecté ses accords de défense avec le Mali à l'époque. néanmoins, à chaque fois, l'adversaire n'était pas la Russie.
  3. Bonjour à tous, Tout d'abord, un petit avis sur les bouquins et l'auteur Castle68 qui intervient sur ce forum. Je me suis offert à Noel les 2 tomes de Partout ou Nécessité fait Loi et Chevalière temporelle. La commande s'est passée directement auprès de Castle 68, et très rapidement après (1 semaine?) la livraison s'est fait chez mes parents en métropole (j'habite à la Réunion). Une petite dédicace accompagnait chaque ouvrage, ça fait toujours très plaisir. Les livres sont gros, lourds, il y a de la matière. ça pèse lourd dans la valise. D'ailleurs, pour lire le soir dans le lit, c'est pas facile! J'avais déjà pris les versions PDF de "Partout ou nécessité fait Loi" sur le site d'autoédition ThebookEdition, mais le PDF, c'est chiant à lire, et les histoires m'avaient tellement plu que je voulais avoir les versions physiques. J'ai pu du coup les prêter, notamment à mon beau-père ancien de la coloniale, qui a bien apprécié aussi. Je conseille à tous ces lectures, on s'attache aux personnages, et l'aventure est là. Concernant Chevalière Temporelle, j'avais promis à Castle68 de lui faire un feedback. Tant qu'à faire, j'en fais profiter tout le monde. J'ai fini le livre il y a quelques semaines, et je vais tenter de ne pas faire de spoil. Dans Chevalière Temporelle, Castle68 se lance dans un genre nouveau avec un peu de fantastique. Aussi, on retrouve avec grand plaisir des personnages principaux de ces romans précédents mais plutôt au second plan, alors qu'un personnage de second plan des romans précédents se retrouve au devant de l'affiche. Personnellement, le fantastique, c'est pas mon truc. Jamais lu ni même vu un seigneur des anneaux, c'est pour dire. Bon là, le côté fantastique est léger en comparaison. Sur ce roman, peut être un peu plus personnel pour l'auteur qui semble y avoir mis un peu de lui (ou de ses rêves) dedans, ça défouraille du méchant, ça découpe, ça éparpille, ça explose, bref, ça se fait plaisir ! ça lutte contre des organisations secrètes, contre des organisations d'espionnage, en provenance des US, de l'UK, de Turquie, du Vatican, ...., ....un joyeux mélange de ce qui a pu se faire de mieux dans la littérature romancée de ces dernières décennies. Il y a son kilo d'action à la page. En contre point, je dirais que s'il y a un bémol, c'est que le héro est fort, très fort, et que du coup, on ne crains pas trop pour lui... à méditer pour les prochains ouvrages. Ce roman peut se lire sans avoir lu les précédents, mais franchement, je conseille à tous de lire "Partout ou nécessité fait loi", ça aide quand meme bien pour connaitre les personnages et les relations entre eux. Bref, j'encourage Castle 68 à continuer, et j’espère qu'il continue, car j'ai bien envie de lire des suites! Les +: - toujours l'humour de l'auteur, c'est pas toujours très fin, mais c'est pas du Bigard non plus, rassurez vous, - de l'aventure, de la camaraderie, de l'action, du suspens, des frissons,... - un zest de fiction fantastique Les - : - quand même pas mal de fautes d'orthographe et de grammaire ! - un zest de fiction fantastique !
  4. Sur certaines photos, on dirait de la lave en fusion qui s’écoule… ça fait bizarre
  5. Je ne connais pas le contexte Corse, mais un contexte insulaire pauvre, oui (La Réunion), ou il y a un mouvement indépendantiste/autonomiste plutot faible, mais latent, comme toujours sur des territoires insulaires. Pour reprendre en partie ton poste : il y a des CHU, et s'il n'y a pas d'autoroutes, il y a des 2x2 voies plutot belles, il y a un enclavement intérieur monstrueux (on compte aussi en heure de trajet meme si le territoire est plus petit). Le coût de la vie y est élevé, on a laissé se constituer des cartels économiques qui font exploser les prix alors que la région est déjà une des plus pauvre de France. La gestion des déchets existe, même si ce n'est pas satisfaisant encore. Rien à dire concernant l'application de la loi, ça ne m'a pas choqué. Néanmoins, les 2x2 voies récentes, sont construites avec l'aide de l'état et de l'Europe, et ce sont des services de la Région qui initient les projets et vont chercher les subventions. Le traitement des déchets, c'est de la responsabilité locale. Les routes secondaires sont de la responsabilité locale. La Région se finance sur Impôts et octroi de mer. C'est une source de revenu important, et qui renchérit beaucoup le coût de la vie. y a t-il un octroi de mer en Corse? La population de la Réunion est bien plus grande que la Corse (x2,5), pour un territoire plus petit( le tiers). Le financement des équipements est d'autant facilité sans doute. Autre territoire que je connais bien : l’Ardèche. Population quasi identique. superficie 2/3 de la Corse. Relief comparable même si culmine pas à beaucoup plus que 1000m. Mais pas de mer (et pas le tourisme qui va avec) et bien sur limitrophe du reste de la France. Des CHUs mais pas d'autoroute. Pas de gare de train de voyageur. Pas d'aéroport. Pas de Port. bien sur, il suffit de traverser le Rhône pour avoir tout ça dans la Drome par exemple. Équipements scolaires misérables et souvent éloignés. Routes secondaires en mauvais état, enclavement fort, climat pas terrible en hiver... La Réunion, c'est mieux équipé, et largement! Bref comparé n'est pas raison, mais il y a sans doute un biais culturel que je ne vois pas, et je veux bien lire ce fil pour piger ce qui apparait, il est vrai, un peu comme une victimisation quand on y connait rien.
  6. Je confirme, ma mère greffée récente depuis deux ans, dois régulièrement se rendre à l’hôpital. De plus, multi vaccinée, le traitement anti rejet rejette aussi le vaccin anti Covid. Du coup, on prend de grosses précautions pendant ces périodes de fêtes, mais c’est super dur, des qu’on rencontre quelqu’un, il est cas contact ou positif…
  7. Voilà peut-être un exemple de "à quoi ça sert qu'on réponde à l'appel d'offre Finlandais" : à faire baisser le prix de l'offre US. Et par un effet de bande, un autre prospect se sent arnaqué par les US, du coup on récupère la mise...
  8. Bon je me cite, ça fait bizarre, mais c’est pour dire que je vais avoir ce beau cadeau à Noël. Merci @rendbo de m’avoir fait découvrir cette bd.
  9. Messieurs, vous avez tout mon respect. D'ailleurs, à ce sujet, une proche (très proche) est prof au collège. Lors des derniers conseils de classe, ils ont discuté du cas d'un élève, qui apparemment fait l'objet de harcèlement. Le principal adjoint qui présidait le conseil de classe (un con fini par ailleurs) commence son grand discours grandiloquent en présence des délégués parents, comme quoi, si rien n'est fait pour faire remonter les infos, il ne peut pas être informé et prendre les mesures qu'il faut.... que c'est de la faute des profs et pas de son incompétence... Ma connaissance le coupe et lui fait remarquer deux choses : - elle a fait un rapport en ce sens au sujet du harcèlement en septembre (et peut être que d'autres profs en ont fait - mais là, il y a un sujet de coordination à avoir) - que maintenant qu'on en parle au conseil, il n'est jamais trop tard et il va pouvoir agir. Ma connaissance s'est fait pourrir par le principal, vexé, mis en porte-à-faux et mysogine, à tel point qu'elle en a quitté le conseil de classe. Comme toujours, les mauvaises personnes au mauvais endroit, au mauvais moment, font que des jeunes vivent des drames personnels sans aucune aide. Ma connaissance, toujours, est dernièrement revenue en pleurs, au sujet de deux élèves qui pour le coup, sont mal barrés dans la vie. Elle venait d'avoir une discussion avec l'assistante sociale du collège. Il ne s'agit pas de cas de harcèlement, mais de cas ou, meme si on nait tous égaux, il y en a qui partent dans la vie avec de sérieux boulets aux pieds. Bref, elle m'a dit que c'était très dur de trop s'impliquer et s'investir auprès de ces élèves, et qu'elle se rend compte qu'elle met une barrière entre eux et elle, il en va de sa santé mentale. Ce qu'elle ne faisait pas à ses débuts. Du coup, ça reste très administratif, rapport, voie hierarchique, on fait son boulot, et on évite l'affect...
  10. Mes enfants, au collège actuellement, ont tous été sensibilisé au probleme du harcèlement scolaire. Je crois même que ça avait été le cas dès la primaire. En tout cas, il y a des actions et réflexions menées dans l'éducation sur cette problématique. Si utile au débat.
  11. Non mais bien sûr, y a d'autres héros. Mais dans mon imaginaire, Goldorak est tout la haut. Cobra, capitaine Flam, Ulysse, pour moi, c'est bien en dessous. Mais San Ku Kai, c'est vrai, ça doit atteindre la cheville d'Albator.... et quel générique de dingue ! on n'a jamais fait mieux! Quand à Spectreman, je me souviens plus du générique (la musique) que des images !! (quoique dans mon souvenir, c'était Spectroman).
  12. Alors pour les petits jeunots, voilà ce que représente Goldorak pour le Quadra bien avancé que je suis: Actarus, c’est le hero ultime. le symbole du courage. l’éloge de la simplicité dans une bravoure immense. l’altruisme incarné. Un modèle de generosité. bien au dessus de tous les autres héros existants, que ce soit Zorro, James Bond ou Spiderman ou Luke Skywalker. le seul qui lui arrive à la cheville est Albator. tout le reste ne vaut pas tripette. en cette période de Noël, je vais donc suggérer ce livre à m’offrir.
  13. Nous à la réunion, j’ai pris rdv sur Keldoc dimanche dernier: TOUS les créneaux de la semaine étaient disponibles. Ma femme a eu son rappel mardi, et moi ce sera vendredi. On a choisi du coup ce qui nous arrangeait le mieux. Quand ma femme est allée à son rdv, il y avait 2 files d’attente: une file pour les Rdv (elles étaient 2) et une file pour les sans Rdv : il y avait une longue queue et les esprits s’échauffaient car les gens n’acceptaient pas d’attendre un peu longtemps.
×
×
  • Create New...