Wallaby

Members
  • Content Count

    12,079
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    36

Everything posted by Wallaby

  1. https://www.politico.eu/article/huawei-germany-court-case-privacy/ (29 juin 2020) Huawei condamnée : Un juge a statué le 5 mars que Huawei avait enfreint la législation européenne sur la protection de la vie privée en ne se conformant pas à la demande de l'ancien directeur de consulter les données que la société avait conservées sur lui. Le tribunal du travail a décidé que Huawei devait fournir les catégories de données qu'elle avait conservées sur lui dans le passé et les raisons pour lesquelles elle avait conservé ces données. L'entreprise n'a pas non plus respecté les délais obligatoires pour répondre à la demande, a constaté le juge, en lui imposant une amende minime de 5 000 euros.
  2. Ma première phrase était une réponse à Alexis portant uniquement sur la Californie. Les courbes des cas et des décès sont sont côte à côte sous le titre "New reported cases and deaths in California, by day", au milieu de la page suivante : https://projects.sfchronicle.com/2020/coronavirus-map/ La courbe des décès est en baisse presque rectiligne depuis 80 morts par jour (en chiffre moyenné sur une période de 7 jours) le 22 ou le 23 avril jusqu'à 60 morts par jour le 29 juin. Par contre la courbe des cas est en hausse constante depuis le mois de mars avec un coup d'accélérateur à la mi-juin. Cette non corrélation entre les deux courbes me laisse perplexe. Juste au-dessus il y a le cas de la Baie de San Francisco, et ça a l'air un peu mieux corrélé avec une légère hausse des décès du 10 au 29 juin (en gros, passant de 4.5 à 5.5 morts par jour). Mais ce n'est pas un gros coup d'accélérateur comme on voit sur la courbe des cas.
  3. En effet, la BBC disait "plus de 50" et non 50. J'avais lu trop vite. J'ai corrigé.
  4. https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2020-06-19/l-us-navy-confirme-la-revocation-du-commandant-du-porte-avion-infecte-a-la-covid-19 L’US Navy confirme la révocation du commandant du porte-avion infecté à la COVID-19 L’amiral Gilday lui-même avait recommandé sa réintégration. Mais à l’issue de cette enquête fouillée, qui a donné lieu à un rapport de 88 pages, le plus haut gradé de l’US Navy a changé d’avis. Brett Crozier et le vice-amiral Baker, qui était lui aussi à bord du Theodore Roosevelt, « ont échoué à s’attaquer au problème (de la COVID-19) et à prendre leurs responsabilités et, en plusieurs instances, ils ont placé le confort de l’équipage avant la sécurité de l’équipage », a poursuivi l’amiral Gilday. « Ils n’en on pas fait assez, ni assez vite, pour remplir leur principale obligation », qui est d’assurer la sécurité de leur équipage, a-t-il ajouté dénonçant leur « immobilisme », notamment l’absence de plan pour évacuer les 4865 marins le plus vite possible dès l’arrivée du navire à Guam.
  5. Avec un chiffre des décès qui reste stable, donc la courbe des cas et la courbe des décès ne sont pas corrélées, donnant de la crédibilité à la théorie que le nombre de cas est surtout fonction de la politique de test (si on teste peu on voit peu de cas, si on teste beaucoup, on voit beaucoup de cas) et à la théorie que ce sont les jeunes qui se contaminent et qui ne meurent pas. source : https://www.bbc.com/news/world-us-canada-53229560
  6. https://www.bbc.com/news/world-asia-india-53232486 (30 juin 2020) L'Inde bannit 50 [plus de 50] applications chinoises, dont Tiktok et Wechat. En 2017, le navigateur UC Browser d'Alibaba avait été suspecté pour avoir prétendument divulgué des données mobiles d'utilisateurs indiens. Et cette année-là, le ministère indien de la défense a demandé à tous les personnels et officiers armés de désinstaller 42 applications chinoises qu'il classait comme des "logiciels espions", selon les médias. L'Inde est le plus grand marché étranger de TikTok, avec un nombre d'utilisateurs estimé à 120 millions.
  7. Augmentation des cas en Californie : https://www.sandiegouniontribune.com/news/california/story/2020-06-24/alarming-spike-in-coronavirus-spark-fear-california-starting-to-lose-this-battle (24 juin 2020) Le Dr Sara Cody, responsable de la santé du comté de Santa Clara, a déclaré que l'augmentation des cas était inquiétante. "Cette augmentation pourrait s'accélérer", a déclaré le Dr Cody. "Cette augmentation reflète à la fois la généralisation des tests - nous constatons un plus grand nombre de cas existants - mais elle reflète également une augmentation des cas parce que le virus continue de se propager. Il est un peu tôt pour dire si cela se traduira par une augmentation significative des hospitalisations et des décès à l'avenir".
  8. https://www.faz.net/aktuell/politik/inland/schulterschluss-gesucht-so-umgarnt-macron-putin-16836577.html (28 juin 2020) Avant sa rencontre avec la chancelière allemande Angela Merkel ce lundi à Meseberg près de Berlin, le président français Emmanuel Macron a réaffirmé son souhait d'un "dialogue de confiance et de sécurité" renouvelé avec la Russie. L'objectif est une architecture de sécurité européenne "de Lisbonne à Vladivostok", a déclaré M. Macron lors d'une conversation avec le président russe Vladimir Poutine. Pendant plus de deux heures vendredi après-midi, les deux présidents auraient échangé leurs points de vue par transmission vidéo, rapporte le Palais de l'Elysée. Le dialogue aurait été "profond et substantiel", selon un communiqué du bureau présidentiel français. Le service français de "Russia Today" (RT) a diffusé un enregistrement vidéo du premier quart d'heure de la conversation sur les réseaux sociaux samedi, qui donne l'impression d'une amitié étroite entre Poutine et Macron. Les deux hommes seraient remarquablement proches, et Macron a souligné à plusieurs reprises la "longue amitié" des deux nations, qui remonte à l'époque de leur lutte commune contre le nazisme. Macron avait initialement prévu d'assister au défilé de la Victoire à Moscou le 9 mai.
  9. https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/sahel-victoire-est-possible-estime-t-on-a-l-elysee-218863 (18 juin 2020) Depuis le début de l’année, les choses ont pourtant évolué favorablement dans plusieurs domaines. L’armée française, renforcée de 600 hommes, a mis le paquet, avec un changement de tactique militaire. Le 2e Régiment étranger parachutiste, l’une des meilleures unités françaises, a engagé sur le terrain 220 hommes pendant 61 jours au Niger, sans jamais s’enfermer dans une base. Cette manœuvre, très éprouvante, a permis de reprendre l’ascendant sur les groupes armés qui avaient porté des coups très sévères à l’armée nigérienne à la fin de l’année dernière.
  10. https://www.polskieradio.pl/395/7784/Artykul/2541031,BREAKING-Incumbent-wins-most-votes-in-Polish-presidential-election-but-not-outright-majority (28 juin 2020) Ballottage favorable pour Duda à 41.8% contre 30,4% pour Trzaskowski. Second tour dans deux semaines.
  11. https://www.jeuneafrique.com/mag/909987/politique/le-marechal-haftar-lami-libyen-controverse-de-lelysee/ (18 mars 2020) Alors que le quinquennat de François Hollande prend fin et que va débuter celui d’Emmanuel Macron, Scarbonchi œuvre auprès de Jean-Yves Le Drian pour une coopération plus poussée avec le maréchal Haftar. Celui qui est encore ministre de la Défense, et qui sera nommé aux Affaires étrangères quelques mois plus tard, rencontre Fadel el-Dib à Paris par l’entremise de Scarbonchi. Sous François Hollande déjà, entre 2014 et 2015, et alors qu’il est à la Défense, Jean-Yves Le Drian songe à prendre en main le sujet libyen, dans lequel la France est alors marginalisée. Aux yeux de Paris, l’instabilité du pays représente deux menaces : migratoire en Méditerranée, sécuritaire dans le Sahel. Une vision qui donne aux militaires la haute main sur le dossier, au détriment des diplomates du Quai d’Orsay. « Pendant cette période, Paris est obsédé par l’idée de trouver un interlocuteur libyen unique pour tous les volets de la crise – militaire, politique et économique. De fil en aiguille, Le Drian commence à marcher sur les plates-bandes de Laurent Fabius [alors ministre français des Affaires étrangères] », raconte Jalel Harchaoui, chercheur à l’Institut Clingendael et spécialiste de la Libye. « Il n’y a pas de doutes sur l’axe qui s’établit à ce moment entre Mohammed Ben Zayed [MBZ, prince héritier des EAU] et Le Drian sur la Libye », commente un observateur. Certains décèlent, dès 2011, l’empreinte des EAU dans la politique libyenne de la France, jusqu’alors, sous la présidence Sarkozy, plutôt proche du Qatar. À l’Élysée, où Emmanuel Macron s’installe en 2017, Paul Soler, ex-13e régiment de Dragons parachutistes, est propulsé « Monsieur Libye ». Promu depuis commandant dans l’armée de terre, l’homme, qui était déjà présent sur le terrain en 2011, est apprécié à l’Élysée pour sa connaissance du contexte libyen. « Il a même été brièvement arrêté par les kadhafistes ! raconte Michel Scarbonchi. Il avait une très bonne image auprès du clan Haftar grâce à ça. Et il était déjà écouté sous Hollande. »
  12. À l’arrivée, devant le chaos régnant en Libye et tirant les leçons de ses mésaventures syriennes, la diplomatie française a choisi par pragmatisme de s’appuyer discrètement sur l’homme, qui lui paraissait le plus en mesure de reprendre le contrôle de l’intégralité du territoire, le maréchal Haftar. Cette phrase me parait un peu approximative. Je pense que c'est plus les militaires français qui ont soutenu Haftar, que les diplomates du quai d'Orsay. Le fait que Le Drian ait changé de casquette a bien sûr brouillé les choses. D'autre part l'appui s'est fait de moins en moins discret : https://www.lenouvelespritpublic.fr/podcasts/212 Il faut se souvenir du sommet à la Celle Saint-Cloud en 2017, qui a vu pour la première fois le maréchal Haftar mis au même rang que le Premier ministre reconnu par l’ONU, el-Sarraj. Je me souviens que la diplomatie allemande était très choquée par cette mise à égalité. Et puisque l'auteur du Figaro revient sur l'histoire ancienne, ce ne serait pas du luxe que de rappeler que Haftar est l'ancien ennemi de la France au Tchad, battu et fait prisonnier lors de la bataille de Ouadi-Doum. Et encore une fois : pas un mot sur le rôle, sur le positionnement des Etats-Unis. Donc je reste un peu sur ma faim.
  13. https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/06/26/pour-le-royaume-uni-l-age-d-or-avec-la-chine-est-fini_6044273_3234.html Boris Johnson a autorisé, en janvier, la participation de Huawei dans le réseau téléphonique 5G britannique, mais dans un maximum de 35 % des équipements et hors des éléments stratégiques du réseau. Le locataire du 10 Downing Street semble maintenant sur le point de durcir sa position. En juillet, il doit annoncer une nouvelle politique, sans doute pour limiter encore plus l’accès de Huawei aux télécoms britanniques.
  14. https://www.lejdd.fr/International/Europe/presidentielle-le-maire-liberal-de-varsovie-rafal-trzaskowski-est-le-candidat-de-lespoir-polonais-3976410 (24 juin 2020) Pur Varsovien, fils de pianiste et petit-fils de linguiste, Trzaskowski a été deux fois ministre dans les années 2010, du Numérique puis des Affaires européennes, député européen et à la Diète. Docteur en sciences politiques, il a étudié à Paris et Oxford. Pour la touche arty, il a eu, enfant, une courte carrière d’acteur. Pour la touche tradi, il est marié, père de deux enfants et catholique pratiquant. Depuis qu’il est candidat, Trzaskowski mène une campagne dynamique, rassemble des foules qui agitent des drapeaux polonais et européens. https://lepetitjournal.com/varsovie/actualites/election-presidentielle-polonaise-portrait-de-rafal-trzaskowski-283521 (25 juin 2020) Son arrière-grand-père Bronisław Trzaskowski était linguiste, enseignant et directeur de l'école de Tarnów, il a fondé les premiers lycées féminins en Pologne. Son père Andrzej Trzaskowski est pianiste et compositeur. Son demi-frère Piotr Ferster est le directeur du célèbre cabaret littéraire cracovien Piwnica pod Baranami – la cave sous les moutons -. En 1980, à l’âge de 8 ans, Rafał Trzaskowski a joué dans la série télévisée Nasze Podwórko. Avant les élections de 1989, il s'est porté volontaire pour aider le comité citoyen de Varsovie de "Solidarité" dans le café Niespodzianka sur la plac Konstytucji. Pendant ces études, il travaille comme interprète anglais/polonais et comme professeur d’anglais. Il parle aussi très bien français. En 2004, il a obtenu un doctorat en sciences politiques de l'Université de Varsovie sur la base de l'ouvrage intitulé "La dynamique de la réforme institutionnelle dans l'Union Européenne". En 2019, Rafał Trzaskowki a participé à la réunion du groupe Bilderberg.
  15. https://www.latribunedelart.com/la-restitution-de-la-couronne-de-ranavalona-iii (22 juin 2020) Dans la nuit du 3 décembre 2011, le patrimoine malgache, déjà très éprouvé par l’incendie du Palais de la Reine en 1995, fut une nouvelle fois frappé par le vol de la couronne de la reine Ranavalona I, qui avait régné sur l’île entre 1828 et 1861. Est-ce la disparition de cette couronne qui a transformé une autre couronne provenant également d’Antananarivo et conservée au Musée de l’Armée à Paris (ill. 2) en couronne royale, cette fois de la reine Ranavalona III ? S’il s’agit effectivement d’un objet ressemblant à une couronne, celui-ci, réalisé dans un matériau beaucoup moins noble (du zinc doré), n’est en aucune manière celle de la reine, mais un élément décoratif qui surplombait la structure éphémère en forme de dais qui fut utilisée lors de la cérémonie (appelée Grand Kabary) pendant laquelle la souveraine prononça la déclaration de guerre contre la France. Contrairement à la couronne dérobée, qui était assimilable à une regalia, cette fausse couronne relève davantage des décors éphémères qui étaient montés en Europe lors des cérémonies d’entrée dans les villes. Un élément intéressant donc de l’histoire malgache, et de celle des rapports parfois difficiles entre la France et Madagascar, mais en aucun cas une œuvre majeure. https://www.latribunedelart.com/le-patrimoine-d-antananarivo-en-danger (6 mai 2020) Or, la haute ville d’Antananarivo est proposée par Madagascar pour être inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, et le palais de la Reine en est un élément essentiel. C’est peu dire que les travaux en cours, menés par une société française, Colas, qui n’est en aucun cas spécialisée dans la restauration de monuments historiques, risquent de compromettre grandement cet objectif. Après avoir « restauré » l’intérieur de manière peu conforme à l’original, le projet va s’attaquer à l’extérieur en construisant notamment dans l’enceinte du palais un « Colisée » (sic) à la manière du Colisée de Rome (et bien sûr sans aucune justification historique) et en rajoutant une espèce de flèche en métal, plus haute que le palais et dont le rôle n’est pas vraiment défini. Nous n’avons trouvé aucun visuel officiel de ces additions sur Internet (notre illustration 7 provient de l’avis d’appel d’offre publié sur un compte Facebook), en revanche, ce Colisée est annoncé sur le site de la Présidence de la République. On y lit que cette construction aura pour rôle de « faire revivre aux visiteurs les scènes de l’histoire » sans préciser s’il s’agira de l’histoire de Rome ou de celle d’Antananarivo ! Un autre bâtiment est désormais totalement dénaturé par des travaux de rénovation qui s’apparentent davantage à de la reconstruction qu’à de la restauration : la grande poste d’Antananarivo. Il s’agissait d’un très bel exemple d’architecture Art déco.
  16. https://www.marianne.net/societe/la-relation-entre-groupe-sanguin-et-risque-de-contracter-le-coronavirus-est-aujourd-hui Groupe sanguin : L'avis de l’immunologue Jacques Le Pendu, directeur de recherche à l’INSERM revient sur ces études et nous livre son analyse.
  17. https://foreignpolicy.com/2020/04/21/libyan-civil-war-france-uae-khalifa-haftar/ Pour l'auteur, le méchant, c'est les Émirats Arabes Unis, avec la France qui leur sert de protecteur au niveau diplomatique. Le rôle joué par les États-Unis en Libye n'est pas du tout évoqué. On notera en passant que Middle East Eye, où a travaillé Kashoggi, est considéré comme pro-Qatar par les Saoudiens : https://en.wikipedia.org/wiki/Middle_East_Eye Jamal Khashoggi a écrit pour le MEE avant de rejoindre le Washington Post. Selon un post sur le site du MEE, Khashoggi a écrit pour eux sur une période de deux ans. Selon le MEE, ses articles d'opinion ne lui ont pas été crédités à l'époque en raison de préoccupations pour sa sécurité, car nombre de ses articles pour le MEE sont critiques à l'égard de l'Arabie Saoudite et de sa politique, et du clivage de l'Arabie Saoudite avec le Qatar. Khashoggi, un chroniqueur du Washington Post a été assassiné lorsqu'il est entré au consulat saoudien en Turquie le 2 octobre 2018. En 2016, les Émirats arabes unis ont bloqué le Middle East Eye dans ce qui était une interdiction nationale. Le MEE dit avoir contacté l'ambassade des Émirats arabes unis à Londres pour obtenir une explication, mais n'a jamais reçu de réponse. L'Arabie saoudite a également bloqué le site web dans tout le pays en mai 2017. Suite aux protestations contre le président Abdel Fattah el-Sisi en septembre et octobre 2019, l'Égypte a également bloqué le site web. En juin 2017, l'Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, l'Egypte et le Bahreïn ont mis fin à leurs relations diplomatiques avec le Qatar, suivi d'une liste de 13 demandes pour le rétablissement des relations diplomatiques. MEE a été mentionné dans l'une des demandes exigeant sa fermeture par le Qatar, même si l'organisation de presse nie avoir reçu des fonds de leur part, déclarant que "la demande est une tentative pour "éteindre toute voix libre qui oserait remettre en question ce qu'ils font".
  18. https://www.france24.com/fr/20200627-l-égypte-l-éthiopie-et-le-soudan-s-accordent-pour-reporter-la-mise-en-eau-du-barrage-sur-le-nil (27 juin 2020) Alors que l'Éthiopie avait annoncé son intention de procéder au remplissage du réservoir du Grand barrage de la Renaissance (Gerd), la présidence égyptienne a finalement annoncé, vendredi 26 juin, que l'Égypte, l'Éthiopie et le Soudan s'étaient entendus pour reporter la mise en eau de cette gigantesque structure construite sur le Nil. "Un accord final légalement contraignant et visant à prévenir toute action unilatérale, y compris la mise en eau du barrage, va être envoyé au Conseil de sécurité des Nations unies afin qu'il y soit examiné lors de sa réunion de lundi sur la question du Grand barrage de la renaissance", ont indiqué les services du président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi.
  19. https://web.de/magazine/politik/laender-schotten-touristen-corona-hotspots-34829646 (26 juin 2020) Les Länder se ferment aux touristes en provenance des hotspots Selon la décision, les États fédérés prendront des précautions dans les zones particulièrement touchées afin que "les voyageurs en provenance d'un arrondissement ou d'une ville indépendante ayant un taux cumulé de plus de 50 nouvelles infections pour 100 000 habitants au cours des 7 derniers jours ne puissent être hébergés dans un établissement d'hébergement touristique ou entrer dans un Land sans mesures de quarantaine que s'ils disposent d'un certificat médical sous forme papier ou numérique confirmant qu'il n'existe aucune preuve d'infection par le coronavirus SARS-CoV-2".
  20. https://www.sixthtone.com/news/1005850/weibo-and-the-decay-of-chinas-public-sphere (23 juin 2020) Lorsque Yang Liping a mis en ligne une vidéo d'elle mangeant seule de la fondue chinoise au début du mois, la célèbre danseuse de 61 ans ne s'attendait probablement pas à se retrouver au centre d'un débat en ligne sur la question de savoir si les femmes sans enfants sont des "ratées". Mais peu de temps après que Yang, qui est divorcée à deux reprises et sans enfant, eut posté le clip du dîner, une de ses abonnées féminines, qui a ensuite prétendu être une fan, s'est défoulée sur elle : "Le plus grand échec d'une femme, c'est de ne pas avoir d'enfants", disait son message, qui a rapidement recueilli plus de 10 000 votes et s'est retrouvé sur la page des sujets tendance de la plateforme de microblogage Weibo. "Peu importe que vous soyez belle ou que vous réussissiez : Vous ne connaîtrez jamais la joie d'être entourée de vos enfants et petits-enfants quand vous aurez 90 ans". Yang n'a pas réagi immédiatement, mais des actrices, des journalistes et des universitaires se sont précipités à sa défense. Et c'est ainsi qu'a repris l'une des guerres d'invectives les plus persistantes de la Chine. Non pas qu'elle se soit jamais vraiment apaisée. Moins d'un mois auparavant, Jiang Yilei, la blogueuse populaire mieux connue sous le nom de "Papi Jiang", avait été prise dans une "controverse" similaire, non pas parce qu'elle n'avait pas d'enfants, mais parce qu'elle avait un fils - et pire encore, parce qu'elle avait donné un mauvais nom à son fils. Pour la fête des mères, Jiang a publié une photo du nouveau-né et d'elle-même sur son compte Weibo, mais elle a été confrontée à des hostilités pour lui avoir donné le nom de famille de son mari plutôt que le sien. Certains utilisateurs de Weibo ont déploré le fait qu'une femme indépendante et prospère ait choisi de devenir une "machine à faire des bébés", tandis que d'autres l'ont rejetée comme étant un "âne marié".
  21. Je ne pense pas que "bai" veut dire "blanc" ici. Bai est un mot qui dans certains cas veut dire qu'on fait une chose en vain. Voir ici : https://chine.in/mandarin/grammaire/ASGTIMTS Une traduction assez littérale de "baizuo" serait "gauche vaine".
  22. https://www.lemonde.fr/international/article/2020/06/26/le-realisateur-russe-serebrennikov-condamne-a-trois-ans-de-prison-avec-sursis-pour-detournement-de-fonds_6044316_3210.html Kirill Serebrennikov a été condamné, vendredi 26 juin, à une peine de trois ans de prison avec sursis.
  23. https://www.welt.de/politik/deutschland/article210449497/Baden-Wuerttemberg-Schottergaerten-sollen-per-Gesetz-endgueltig-verschwinden.html (26 juin 2020) Le Premier ministre Kretschmann les trouve depuis longtemps "horribles" : on ne doit plus trouver dans le Bade-Wurtemberg de jardins faits de pierres entassées, et certains propriétaires doivent même supprimer les jardins existants. Cependant, ce n'est là qu'un point du projet de loi Verts-CDU sur la protection des espèces. Le Bade-Wurtemberg veut bannir les jardins de gravier du paysage. Le gouvernement de l'État, composé de Verts et de la CDU, a présenté jeudi au Parlement son projet de loi pour une meilleure protection des espèces. Le projet de loi prévoit notamment que les jardins de gravier doivent être évités dans l'intérêt de la protection des espèces et de la biodiversité. Les critiques se plaignent que cette forme d'aménagement des jardins entraîne le réchauffement des villes et met en danger la biodiversité car les insectes et les micro-organismes ne trouvent plus de nourriture dans les déserts de pierre. D'autres objectifs : La part de l'agriculture biologique devrait passer à 30 à 40 % d'ici 2030. À partir de 2022, l'utilisation de tous les pesticides est interdite dans les réserves naturelles. Les vergers jusqu'à 1500 mètres carrés doivent être plus strictement protégés qu'auparavant.
  24. Brunei a remarquablement bien résisté au coronavirus, au risque de froisser la Chine : https://thediplomat.com/2020/06/how-brunei-beat-covid-19/ (22 juin 2020) En plus d'isoler les arrivants de l'étranger, le Brunei a interdit aux Bruneiens et aux étrangers de quitter le sultanat le 15 mars afin de tenter de contenir la propagation du coronavirus. Le 23 mars, le ministère de l'intérieur du Brunei a encore renforcé des restrictions qui étaient déjà parmi les plus sévères d'Asie du Sud-Est, en bloquant tous les entrants étrangers et en fermant des restaurants. Le sultan du Brunei, Hassanal Bolkiah, s'est placé à la tête des efforts de son pays pour combattre le coronavirus. Il a conseillé le public sur la gravité de la pandémie et a fait part de l'urgence de la menace dans un discours prononcé fin mars, appelant les Bruneiens, en tant que nation, à utiliser du désinfectant pour les mains et à porter des masques faciaux. Les ministères bruneiens de la santé et des affaires religieuses ont coopéré pour fermer les mosquées dans tout le pays et désinfecter plusieurs d'entre elles. Au 16 juin, le sultanat ne comptait que 141 cas et trois décès dans une population estimée à un peu plus de 437 000 habitants. Plus impressionnant encore, le pays n'a signalé aucun nouveau cas depuis le 7 mai. Dans les premiers jours de la pandémie, les responsables chinois ont critiqué les autres pays pour avoir imposé des interdictions de voyager, ce qui laisse penser que les diplomates chinois se souviendront de la défiance de Brunei. Plusieurs pays asiatiques, tels que l'Iran et la Thaïlande, sont allés jusqu'à privilégier la survie de leurs relations avec la Chine plutôt que de se préparer au coronavirus, mais Brunei semble avoir fait un calcul différent au nom de la santé publique. Néanmoins, les responsables de Brunei ont fait quelques concessions. Le 17 mars, Brunei a ouvert le pont de Temburong, un projet que la Chine avait financé dans l'espoir d'amener le sultanat dans la sphère d'influence chinoise. Étant donné que l'accumulation rapide de piétons a sapé le message des fonctionnaires bruneiens sur la distanciation sociale, le geste semblait destiné à mettre en valeur les relations entre Brunei et la Chine au détriment des efforts de Brunei pour lutter contre le coronavirus.