Kal

Members
  • Content Count

    897
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by Kal

  1. Kal

    [Rafale]

    Je me demandais où il était passé, j'avais raté ça. Dommage, j'ai apprécié nombreux de ses messages.
  2. Kal

    [Rafale]

    + des décennies de guerre restée froide et maintenant de guerres asymétriques, qui peuvent fausser l'analyse.
  3. Kal

    [Rafale]

    Bon sang ! Ils ne savent pas que le combat rapproché c'est terminé (dixit certains ici). ;) Finalement, on dirait bien que les gens qui sont au premières loges pensent le contraire. Ah non, on me dit dans l'oreillette que ceux qui le pratiquent n'ont jamais pensé autrement, parce que sortir vainqueur d'un combat (aérien) c'est justement envisager les cas de figure les moins favorables : annulation des stratégies mises en place par les deux camps, ennemi en nombre et/ou capacités supérieurs, bordel généralisé avec des avions partout dans le ciel, furtivité qui renforce la possibilité de se retrouver nez à nez s'en s'être détecté, armes longue portée épuisées, etc...
  4. Le Super Hornet est effectivement un choix qui semble logique et rationnel. Le meilleur scénario serait pour eux de se passer du F-35. Le Super Hornet n'est pas spécialement un avion de supériorité aérienne, il peut jouer ce rôle mais a aussi de nombreuses limites en la matière, dont certaines sont identiques à celles du F-35. Bien sûr le parapluie américain devrait limiter la casse. Néanmoins, rien à voir donc avec un duo F-22/F-35, bien plus cohérent. (mode blague) Laisse tranquille les armoricains tu veux, il n'ont rien à voir là-dedans ! (/mode blague off)
  5. Kal

    Mirage 2000 D

    Le soin de définir des modèles très sûrs, je laisse cela à des gens plus calés que moi. En revanche, identifier des manquements graves à la sécurité dans des millieux sensibles, ça il ne faut pas un niveau très élevé pour le constater. J'ai souvent été interloqué en constatant le nombre de PC dont les ports USB étaient totalement exploitables, dans des endroits où cela ne devrait pas être le cas et cela rejoint tout à fait la première partie de ton message.
  6. Kal

    Mirage 2000 D

    Sauf que tu n'es pas le seul à évoluer dans le monde réel et que nous constatons aussi des tas d'erreurs et de manquements, monsieur le professeur. Quand à la qualité de nos décideurs... Est-il vraiment besoin d'en discuter ?
  7. Kal

    Mirage 2000 D

    Malheureusement, c'est une fois de plus dans la grande lignée du constat d'incompétence que l'on peut faire au sujet de la plupart de nos décideurs. La phrase peut faire un peu cliché, mais dans les années 90, lorsque j'étais vissé sur une chaise au lycée, lorsque j'écoutais mes profs d'économie nous expliquer que la mort de l'industrie en France ne serait pas grave, que l'avenir serait pour nous de travailler dans le tertiaire, cela me faisait bondir. Je voyais bien que les produits électroniques étaient en train d'envahir tous les milieux, et qu'au delà de trouver comment occuper nos actifs, il était relativement facile d'anticiper qu'en renoncant à la fabriquation de tous ces matériels, nous allions en perdre la maîtrise, en plus de détériorer de manière importante notre balance du commerce extérieur et d'empêcher toute relance par la consommation à moins de mesures hautement protectionnistes. Aujourd'hui, si cette erreur est actée, je pense que beaucoup de nos décideurs, sont tout autant à la masse sur les enjeux de sécurité et de libertés individuelles autour de l'informatique. C'est un domaine qui évolue bien trop vite pour eux, malheureusement...
  8. Kal

    Mirage 2000 D

    Formidable ! C'est encore pire que ce que je pensais. Du même niveau que ce qui se passe dans la plupart des entreprises civiles non sensibles. Lors de la prochaine guerre sérieuse (le plus tard possible), cela risque d'être sympathique avec un système informatique qui aura été, au choix de l'ennemi : infiltré, modifié, retourné, désactivé, corrompu.
  9. Il faudrait l'éclairage de spécialistes de la question, ce qui n'est pas mon cas. Toutefois, je suis assez certain que notre doctrine découle d'une stratégie qui prend en compte la probabilité non nulle d'avoir des avions abattus et il me parait probable que l'on envisage des frappes à l'aide de vecteurs multiples, afin de garantir qu'au moins l'un d'entre eux parvienne à mettre un coup au but. Pour l'AWACS gênant sur zone, dont l'élimination peut être confiée à d'autres en mission de supériorité aérienne, on a le METEOR. ;) Dans le cas d'un conflit asymétrique les AWACS sont d'incroyables démultiplicateurs de force pour des pays comme la France. Rien à craindre d'eux dans ce cas de figure, car il y en aura pas en face. Maintenant, dans le cadre d'un conflit déclaré entre grandes puissances, compte tenu de leur haute valeur stratégique et de leur vulnérabilité, je n'arrive pas à envisager que les AWACS ne tombent pas comme des mouches de tous les côtés dès les premières heures d'affrontement, mais si vous avez des arguments percutants, je suis à l'écoute...
  10. Ah bon ? Le F-35 spécialiste de la pénétration TBA ? hum... hum... Moi je crois plutôt que je valide le concept Rafale + drone issu du démonstrateur Neuron. Désolé. Pour la furtivité du F-35, je ne vais pas revenir dessus ici longuement, mais elle est décevante par rapport à son propre cahier des charges (dixit le pentagone). Non, mais ils rendent compte à la hiérarchie de leur perception de la situation réelle. Ca fait aussi deux cerveaux humains dans la boucle juste avant l'ultime étape de délivrement de l'armement. Je préfère cela à un type qui appuie sur un bouton à des milliers de kms de là, au mieux avec une ou plusieurs camera(s) ou radars, qui peuvent ne pas retranscrire fidèlement la complexité et l'évolution de la situation tactique au plus proche de l'action.
  11. Puisque selon toi la première phase est incontournable, donc tu n'aimes pas le F-35, puisque sa furtivité est avérée comme très imparfaite et en deçà des attentes ? C'est juste pour mieux comprendre ton propos. :) En toute franchise, moi je me demande si ca n'est pas au contraire pour la première phase dite d'approche furtive que des drones seront parfaits, bien plus faciles à faire évoluer concernant leurs capacités dans ce domaine, qu'un programme d'avion de chasse très très très cher, qui aura mis plusieurs décennies à être réalisé et qui est devenu entre temps obsolète. En revanche, après une pénétration en très basse altitude chez l'adversaire pour aller délivrer de l'armement nucléaire, j'espère que l'on conservera pendant longtemps encore un pilote humain, au plus près du réel, pour bénéficier de son appréciation (NOSA y compris) de la situation avant de presser sur le bouton.
  12. Non, tu caricatures, ce n'est pas un Mirage III. Un pilote de 2000 expérimenté peut tenter plus d'un virage serré, en étant moins bourrin et le taux de roulis est excellent également. L'autorité du nez permet de prolonger la dangerosité du mirage pour son adversaire, en pouvant toujours aligner la cible en éloignement malgré le peu d'énergie restante, caractéristique qu'il partage avec le hornet et qui semble faire défaut au F-16.
  13. Kal

    Mirage 2000 D

    Clem200 faisait de l'ironie par rapport à mon message qu'il interprète comme une généralisation, même si force est de constater que les comportements ont changé (il suffit de voir, par exemple, comment l'immense majorité de la jeunesse s'est jetée tête baissée dans les réseaux sociaux), il n'insulte directement personne.
  14. Kal

    Mirage 2000 D

    Pfff ces vieux, sont dépassés, rien à faire de leurs conseils !
  15. Kal

    Mirage 2000 D

    Tellement vrai, mais tellement courant de nos jours... On dirait que les nouvelles générations ne comprennent plus le risque que peut représenter un logiciel ou un matériel dont on ne maîtrise plus toutes les briques. On accepte des situations qui auraient été totalement inenvisageables il y a 20 ans. C'est particulièrement vrai dans le déploiement logiciel et cela touche le militaire comme le civil.
  16. Kal

    [Rafale]

    Merci pour ces superbes clichés, j'apprécie beaucoup.
  17. Kal

    F-22

    Un peu moins serré, sauf si le pilote insiste et de ce fait il perdra moins d'énergie. La façon dont la poussée vectorielle est utilisée en meeting, semble peu représentative des intérêts qu'elle représente et qui semblent se situer plus en supersonique, là où les gouvernes perdent de leur efficacité. En même temps pour impressionner la foule massée en bas, le Raptor n'ayant pas de plans canards, c'est une bonne méthode pour obtenir le but recherché. L'édition de mes propres messages délire complètement... Les fautes ne seront donc pas corrigées.
  18. Cela veut dire qu'ils reprochaient à nos avions, en les caricaturant, de détruire leur énergie après le premier virage et de se retrouver au mieux assis dans le ciel à la merci de leur prédateur ensuite, voir de tomber comme une pierre.
  19. Oui et si tu lis attentivement son "avis", c'est très loin d'être vraiment positif. Cela fait un moment que l'on sait que les capacités d'accélérations du F-35 (en comparaison de ce qui existe déjà) sont médiocres. En gros, il explique que son avion est incapable de tenir en virage soutenu et que donc sa seule chance consiste à détruire son énergie dès le premier croisement et effectivement à utiliser l'autorité du nez pour obtenir une position de tir. Cela ne vous rappelle rien ? Si j'étais méchant, je dirais que LM vient de réinventer en 2015 le Mirage III au sujet des performances en combat rapproché. Méchant pour le Mirage III, car nous ne sommes plus en 1960 et de nos jours, des avions avec une forte autorité du nez, mais capables en même temps de ne pas détruire complètement leur énergie et/ou de la regagner rapidement cela existe. En France, la solution s'appelle Rafale. P.S. : quand je pense à la façon dont certains anglosaxons moquaient nos "sitting ducks" de Mirage, cela me fait doucement rigoler de les voir mettre cela en avant pour le F-35.
  20. Kal

    Le F-35

    Brouillard de guerre créé par qui, et entretenu au bénéfice de qui ? Chacun est libre de se faire sa propre opinion, mais moi je trouve qu'au contraire, plus le temps passe (et dieu sait ce qu'il passe le temps pour ce programme) plus les choses deviennent claires et les faits indéniables et curieusement, les prévisions pessimistes concernant l'avion, émises par de nombreux spécialistes dès la genèse du programme, se vérifient une à une.
  21. Kal

    Le F-35

    Et la désinformation continue... Non pas des détails, mais des points cruciaux, qui menacent même la faisabilité de certaines de ces mises à jours. Le risque est fort de se retrouver dans la même situation qu'avec les Eurofighter T1, en pire.
  22. Kal

    Le F-35

    Oh oui, je sais de quoi tu parles, j'ai regardé cette vidéo une bonne dizaine de fois, c'est une mine d'informations, mais c'est vrai qu'avec la faible qualité de la vidéo, on peut louper ce clin d'oeil la première fois. Ce visionnage permet de mieux goûter les propos récents d'un fameux général au sujet du F-35 : C'est une réalité, je peux le voir lors des meetings, donc il existe. Il y a un abîme entre ces deux réalités.
  23. Kal

    Le F-35

    Merci à toi, merdouillé dans mes copiés collés :).
  24. Kal

    Le F-35

    Et justement il ne l'était pas. A tel point que l'avion devait contourner les orages. Je renvoie ceux que ça intéresse aux vidéo sur la mise au point du Mirage F1, afin de recadrer un peu les choses et de vous faire une idée sur la façon dont les essais en vol sont poussés avant l'arrivée dans les forces d'un nouvel avion, lors d'un programme normalement mené. Cela ne veut pas dire que tout est parfait, mais un déverminage avancé, permet d'éviter que les cellules déjà produites finissent à la benne; faute de pouvoir supporter des modifications structurelles conséquentes. http:// https://www.youtube.com/watch?v=qIQ1F4ujWzA (Ce n'est qu'une toute petite partie filmée de l'ensemble des essais, mais très intéressante question rigueur des procédures de test). Hors pour le F-35, on en est là : la modification des avions déjà en service, risque de coûter plus cher que de fabriquer de nouveaux avions. C'est la conséquence logique lorsque, acculé par un cahier des charges improbable, qui a provoqué des retards importants et explosé le budget, on préfère mettre en service un avion avec des restrictions énormes sur son domaine de vol, plutôt que de pousser les prototypes dans leurs derniers retranchements et d'appliquer les modifications nécessaires pour que l'avion de série puisse entrer en service en étant véritablement opérationnel, malgré la nécessité d'ajustements ultérieurs mineurs.
  25. Kal

    Le F-35

    Léger ? Ok, puisque tu affirmes en ignorant, voici les liens pour t'instruire un peu : Pour sa nullité en combat à vue : https://medium.com/war-is-boring/test-pilot-admits-the-f-35-can-t-dogfight-cdb9d11a875#.2nz119ygq Pour son entrée en service trop tôt : Lieutenant Général Bogdan de l'AIr Force à 12 minutes : https://www.youtube.com/watch?v=pRJ5kXrrjGc