Kal

Members
  • Content Count

    897
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by Kal

  1. @Boule Tu te crois très malin à balayer d'un revers de la main tous mes arguments et à prétendre que je ne délivre rien de concret malgré les points précis que j'aborde, les liens que je donne. Tu as le droit de ne pas être convaincu, mais descends un peu de ton perchoir. L'argumentation totalement vide c'est bien la tienne, mis à part la suffisance qui te caractérise. 75 c'est ta date de naissance ou ton département ? Tu prétends que RT n'est pas digne de confiance, par contre citer les chiffres du Figaro ne te pose aucun problème. A qui servent en immense majorité les travailleurs détachés : aux grands groupes, bâtiment, hôtellerie, transport, médecine souvent privée, etc... A qui appartient le Figaro et quels intérêts sert-il ? Le pacte de Marrakech a été soutenu en Europe par tous les mondialistes et combattu par les souverainistes. Le rapport est donc direct, il participe de la même idéologie sans frontièriste où on détruit les nations pour mieux pouvoir déplacer des populations au seul bénéfice des actionnaires. Concernant la loi de 1905, l'esprit de la loi est totalement en accord avec ce que j'en disais, séparation de l'église et de l'État, liberté de culte dans la sphère privée et primauté des lois de la République. Fais-la toi expliquer si tu as du mal... @Ben On voit bien le projet. Le démantèlement de la France. Bien-sûr que tu as le droit de continuer à voter en ce sens, autant que j'ai le droit de penser que les gens qui votent pour faire disparaître leur nation sont des traitres. Le plus drôle c'est que tu penses que cela ne changera rien. Ta région face aux multinationales et aux tribunaux d'arbitrage privés, avec pour écrire la loi une commission et un parlement européen totalement infiltrés jusqu'à la moelle par les lobbies de ces mêmes trusts. Attends toi à quelques "petits" changements et à aucun recours possible. Il contrôleront juste le moindre aspect de ta vie.
  2. @Skw Il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre. Vous êtes en train de discuter d'une langue européenne afin de pouvoir échanger entre les peuples. Dans mon boulot je suis confronté tous les jours à des gens qui ne parlent pas 3 mots de français et chaque année cela s'aggrave. La première langue à apprendre serait peut-être le français, non ? Sinon concernant la laïcité, tu me fais le fameux coup du "Oui mais sans l'Union Européenne cela aurait été pire" et bien j'affirme le contraire, il suffit de lire les traités européens pour le comprendre. Tu n'as toujours pas délivré d'argumentation étayée pour démontrer que j'étais dans l'erreur car tu serais bien en peine de démontrer que l.U.E. renforce ou même stabilise notre laïcité. Je vais donc te retourner ta question : "En quoi notre politique sociale et économique aurait été aussi négative vis à vis de la laïcité dans le cas où la France aurait conservé son entière souveraineté ?". Je vais faire un peu plus d'efforts que toi, je vais t'inviter à aller lire les traités européens et la directive sur les travailleurs détachés, estimés à plus de 600000 en France. Tu penses bien que ces personnes viennent dans notre pays pour épouser notre laïcité, c'est évident ! Je me permets également de t'inviter à aller lire les récents accords de Marrakech pour de bon, pas la soupe relayée par nos media de désinformation pour endormir le peuple français. On pourrait aussi parler de l'espace Schengen qui a fait de l'Europe une véritable passoire pour l'immigration illégale et le grand banditisme. Je t'accorde que ce n'est pas directement dans les traités, mais le traité a été signé par les mêmes en France : les europeistes, car il participe de la même idéologie sans frontièriste. Une petite dernière en date pour la route : offensive U.E. contre la laïcité. Enfin, en ce qui concerne la définition de la laïcité elle est très simple, mais certains qui veulent la voir disparaître s'amusent à brouiller les pistes pour tenter de faire croire qu'il s'agit d'une notion relative, brouillonne et que l'on y comprendrait rien. C'est tout le contraire en fait. La laïcité est une notion simple, claire, limpide et qui assure la paix entre les communautés religieuses en facilitant le fameux "vivre ensemble" qu'on entend sur toutes les bouches, auquel je préfère de loin l'expression de vivre en fraternité tel un seul et même peuple. La laïcité c'est : un État défait de tout lien avec la religion dans ses lois, son fonctionnement ou ses principes. La liberté de culte pour chacun dans l'espace privé et la mise sur un pied d'égalité de toutes les pratiques religieuses qui, par ailleurs, ne doivent jamais supplanter les lois de la République. Par contre, il est certes difficile d'appréhender la notion de laïcité pour quelqu'un qui ne maîtrise pas le français, surtout qu'elle n'a quasiment pas d'équivalent dans le monde. Donc, ce que vous proposez, c'est de revivre plusieurs siècles de chaos, jusqu'à ce qu'au gré des rapports de force, une culture peut-être très différente de la notre s'impose à tout l'espace européen ? Laissez-moi réfléchir... En fait, non ! Au risque de passer pour plutôt terre à terre et rétrograde, comme je ne vois pas où votre affaire va nous mener, mis à part à la disparition de mon pays, ni les bénéfices que pourra en tirer ma descendance, je vais tenter de garder ma culture française. Je sais... C'est mal !
  3. C'est bien mon avis, mais comme Boule75 caricature mon propos, je tenais à le préciser...
  4. @Boul Balivernes ! Je n'ai employé aucun de ces termes. Il y a des héritages culturels communs entre la France et certains pays d'Europe et avec d'autres très peu (d'où la folie de l'élargissement) mais les peuples sont différents. En revanche, plaider pour une citoyenneté autre que la citoyenneté de son propre pays, est pour moi un acte de trahison.
  5. Une argumentation étayée pour dire que ça n'est pas le cas ? C'est justement pour cela qu'il ne se laissera pas mourir. Merci d'élever le débat Bechar, heureusement que tu es là ! L'enfant n'aime pas sa famille d'accueil. Réponse de l'éducateur : "Cela n'a aucune espèce importance !". Désolé si les masses populaires n'ont pas envie d'être sacrifiées au profit d'une réussite ultérieure tout à fait hypothétique dans quelques siècles. Les pauvres aussi n'ont qu'une seule vie. Les peuples ne se construisent pas par la volonté de quelques-uns, ils se construisent eux-mêmes à l'épreuve de l'adversité. On retrouve bien là, cette fâcheuse tendance qu'ont les mondialistes à entendre décider ce qui est bien pour le peuple sans le consulter. Le dernier qui a voulu créer un peuple avait une petite moustache très fine juste sous le nez. Lorsqu'on a voulu créer des peuples artificiellement à partir de frontières géographiques dessinées sur une carte, cela a donné : la Yougoslavie, les pays africains qui coupent des ethnies en deux et Israël en guerre depuis sa création. Que de brillantes réussites ! Là où je te remercie Ben, c'est que tu clarifies le projet, qui est bien la dissolution des Etats-nations. Au moins, tu as la franchise de le dire. A partir de là il n'y a plus de débat autour de la perte de souveraineté, elle est actée !
  6. Je te rends bien ton mépris Boule, tes arguments sont éculés et font de moins en moins recette, d'où peut-être l'agressivité de tes réponses. L'Union européenne n'a tenu aucune de ses promesses pour le petit peuple et chacun peut constater le déclin de la France et sa perte de souveraineté dans tous les domaines. Je peux probablement anticiper ta réponse : "Il faut plus d'Europe !". J'ai essayé de soigner un ivrogne en lui resservant à boire, à ma grande surprise cela n'a pas marché. Tu as bien fait de couper la citation de ma réponse juste avant la partie sur la foi et la religion, qui mettait en lumière que de nous deux, le moins tolérant c'est peut-être bien toi... Un travers que partagent beaucoup d'europeistes convaincus. Ce que tu as dit de la foi c'est que nous nous en sommes débarrassé dans nos contrées, celles de ton fameux "peuple" européen, ce qui est totalement faux et très facilement vérifiable. La religion est même encore présente dans plusieurs constitutions ou textes fondateurs de pays européens. Si le projet est de la remplacer par une idéologie dogmatique faisant de nous des consommateurs identiques à l'échelle du continent, non merci ! Je préfère ma citoyenneté française. Tu veux de l'exception culturelle ? La laïcité à la française, à laquelle je suis très attaché et qui est en train de voler en éclat depuis que l.U.E. nous impose sa politique économique, sociale et migratoire, est une spécificité française. Accroche-toi tant que tu veux à cet ancien monde dont tu as probablement bénéficié, l'avenir nous départagera mais tu risques de constater que "Nous sommes le nombre !".
  7. Disons qu'ils sont unis par leur mépris de classe, leur amour du pognon et une certaine façon d'afficher leur reussite, effectivement...
  8. Mon opinion n'est pas plus relative que la tienne, nous serons jamais du même avis sur ce sujet alors il est inutile de t'afficher comme plus nuancé, toi qui declares quelques lignes plus bas catégoriquement que l'on aurait jarté la foi en Europe. Foi et religion sont deux choses différentes, mais passons..., ce que tu affirmes est faux même en France (où seule la chrétienneté a reculé, mais pas disparu) maintenant je te suggère d'aller faire un tour en Pologne par exemple, pour voir si la foi a disparu. Il n'y a pas de peuple européen parce qu'à part Hollywood, MacDo, Apple, Coca-Cola, etc... Nous ne partageons ni la même culture, ni la même langue, et qu'une partie des moeurs et aspirations diffèrent et que c'est très bien comme cela. Après tout n'est-ce pas l'intérêt de voyager : aller découvrir l'autre dans sa différence ? Pour la mobilité, elle ne concerne qu'une minorité de français et très honnêtement les seuls qui se reconnaissent dans l'utopie européenne sont la plupart du temps les classes supérieures des grandes villes européennes, vivant en autarcie dans leur petit monde de privilégiés. Ceux-là, oui, se ressemblent beaucoup de Paris à Londres, Rôme ou Berlin, mais ils sont tout aussi proches de leurs homologues à New-York, Sidney ou Séoul. Ce ne sont pas des européens mais une élite mondialiste. Je t'accorde qu'une certaine jeunesse souvent, elle aussi privilégiée, se drape de vertues universalistes souvent à la limite de la caricature et qui tiennent parfois plus du syndrome "A nous les petites anglaises" que de la profonde réflexion sur ce qui fait que l'autre est autre. La curiosité l'emporte et c'est bien normal à cet âge plus "innocent", de moins percevoir les dangers de la remise en question d'un mode de vie de toute une société, pour la livrer aux seuls intérêts du marché. Pour le reste je partage le point de vue de g4lly. P.S. : des européens se mariaient entre eux bien avant l'apparition de l'Union européenne et je ne crois pas me tromper en affirmant que cela continuera après. Nous pourrons bientôt en juger de l'autre côté de la manche.
  9. Il n'y a pas de peuple européen, donc pas de nation européenne, donc il ne peut y avoir de souveraineté européenne, c'est aussi simple que cela. Donc non, je maintiens que ce n'est pas une opinion mais un fait. Il n'y a pas plus de souveraineté européenne que de guerre propre ou chirurgicale, ou de croissance négative ou de plan de retour à l'emploi. Ce sont des mots inventés pour contraindre au dysfonctionnement de la pensée.
  10. La souveraineté ne s'entend qu'au niveau national. La souveraineté européenne est un oxymore.
  11. On parle de notre filière nucléaire ou pas ? Aussi bien civile que militaire à travers les turbines, ou plus grave encore la sûreté de nos missiles M51pour nos SNLE rattachés au groupe Airbus, dont petit à petit les allemands ont confisqué la plupart des postes de dirigeants. Parallèlement le traité d'Aix la Chapelle remet profondément en question notre doctrine en plaçant l'Allemagne sous notre protection nucléaire ("tous les moyens utiles"). Enfin, des hauts responsables allemands font des déclarations dans les média sans aucune gêne depuis plus de 2 ans, en demandant à ce que la France "partage" son siège au conseil de sécurité avec l'Europe, ce qui revient à le céder à l'Allemagne. On le voit, que des petits sujets mineurs... Maintenant, allons-y, perdons la maîtrise complète de nos programmes d'avions de chasse et ce sera une nouvelle brique de souveraineté qui s'envolera. Pendant ce temps, la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée du sud et d'autres travaillent dur pour tenter d'acquérir cette compétence. C'est sans doute la différence entre un pays décadent dirigé par des élites devenues folles (pour ne pas dire autre chose) et des pays qui, eux, comprennent toujours la notion de souveraineté et auront un avenir. Une nation n'a pas d'amis, elle a des ennemis et des alliés de circonstance qui peuvent se retourner contre elle à tout moment au gré de leurs intérêts. Il convient donc de préserver l'essentiel de ses ennemis mais également de ses alliés.
  12. On a plus le temps... Et pour ceux qui n'ont rien vu jusqu'ici, je ne prétends pas être en mesure de leur ouvrir les yeux. J'ai déjà tenté quelques fois ici et ailleurs, cela fait glisser la conversation vers un énorme hors sujet et en face on continue à te répondre : "Je ne vois pas de quoi tu parles", même avec des preuves évidentes sous les yeux. Je vise plutôt les gens qui sentent bien en leur for intérieur que toutes les promesses ont été trahies et qui constatent à la lumière de l'affaiblissement de la France qu'il y a eu surpercherie mais qui n'ont pas encore la volonté de faire une volte-face assez douloureuse.
  13. Tu confirmes ce que je viens de dire, merci. Tu as vécu dans une grotte c'est 20 dernières années ?
  14. Comme-ci, malgré une opposition de façade, nous n'avions pas une multitude de cas précédents où nous avons sacrifié notre souveraineté et nos intérêts au profit d'une idéologie, d'un dogme, d'une chimère ! Je ne suis pas énervé, mais atterré qu'une large partie de l'opinion ne comprenne plus rien aux enjeux de souveraineté. L'endoctrinement a été puissant ! Comme le dit g4lly, ce n'est que le début de l'histoire et je ne suis pas sûr qu'il reste aujourd'hui suffisamment de gens raisonnables/influents dans les hautes sphères du pouvoir pour convaincre les pantins qui nous dirigent de s'extirper de là au plus vite.
  15. C'est regrettable de constater que nos décideurs n'ont rien appris de notre participation à l'Eurofighter. Dassault pensait peut-être cette fois contourner l'obstacle en se voyant confier la direction du programme, c'était sans compter avec la souveraineté allemande. A quand la fin du programme faute de compromis ? Combien de savoir-faire français sera pillé d'ici là ? Récupérer des briques de savoir-faire peut tout à fait être l'objectif réel de notre "partenaire". Bien-sûr, il reste la possibilité de tout leur céder et pouvoir affirmer que la collaboration se passe pour le mieux. En plus nos politiques pourront parader dans les média en disant que la France a le "leadership", avec un mot anglais cela ne peut-être qu'une preuve de sérieux !
  16. Parce que lorsque nos régiments du génie font un travail de terrassement au profit de nos soldats, il n'y a pas de valeur ajoutée pour toi ? Irais-tu jusqu'à dire qu'ils ne sont pas des guerriers ? A la différence d'un ouvrier de chez Bouygues, nos soldats du génie savent réaliser les tâches qui sont les leurs (entre autres du terrassement) dans en environnement de combat.
  17. Kal

    Achat suisse

    Je n'aime pas trop corriger les hommes ;), néanmoins il me semble que c'est plutôt qu'ils ne disposent que de missiles air-air à courte portée. Si le radar est déficient, ils n'auront qu'à faire de la défense aérienne au canon, histoire de perdre le peu de crédibilité qu'il reste à leurs capacités, après avoir racheté des avions devenus inutiles aux allemands parce que leur refonte coûterait plus cher que des appareils neufs. A la place de notre gouvernement, j'aurais tenté de leur refourguer nos vieux Mirage F1CR pour faire de la DA, on sait jamais, quand tu as un bon client, ça peut passer... ;)
  18. Kal

    Achat suisse

    Surtout pour un "brillant" intercepteur, dont certains utilisateurs vantent le plafond opérationnel plus élevé que celui du Rafale.
  19. Kal

    MICA IR et Meteor

    Ah oui, quand même... Ce n'est pas inutile de me le rappeler en tout cas, mes connaissances en la matière étant assez limitées.
  20. Kal

    MICA IR et Meteor

    Tu as raison je pense pour la plus grande pertinence de comparaison avec l'AIM-120C. Cela dit, justement, je pensais que l'AIM-120D dégradait moins rapidement son énergie. Il y a un monde dans ce domaine entre le Meteor et l'amraam que ce graphique illustre parfaitement.
  21. Kal

    MICA IR et Meteor

    Lors du visionnage de la vidéo "F-22 Vs Raptor" (Lien ici) publiée par Hadriel dans le sujet Eurofighter, un graphique a retenu mon attention (à 1min sur la vidéo en question). En admettant que les données qui y figurent sur l'enveloppe de l'AIM-120D sont exactes, cela relativise de façon non négligeable la communication sur la portée effective de ce missile contre une cible supersonique qui n'est pas en rapprochement. Après environ 60 Kms parcourus, sa vitesse passe sous Mach 2 et sous Mach 1.5 après environ 80 Kms. Quelqu'un a-t-il le même genre de graphique concernant le MICA ?
  22. Kal

    [Rafale]

    J'aime ! (mais je n'alimente pas le profilage). Sinon, ce n'est pas si mal d'avoir encore du Mirage 2000 quand la flotte entière de Rafale Air est clouée au sol...
  23. ultrapériphérique... C'est bien connu, tenter d'analyser les manoeuvres judiciaires et politiques que nous livrent certains Etats dans l'affaiblissement ou la disparition de certains de nos fleurons industriels, cela ne sert à rien. D'ailleurs, personne n'a annoncé depuis l'été dernier qu'Airbus serait la prochaine cible de ce genre de pratiques. Tout va bien. Le 747-8 est l'ultime évolution d'un avion formidablement bien vendu et demandait moins de révolutionner les procédures que l'arrivée d'un tout nouvel appareil dans une flotte, comme ce fût le cas pour l'A380. Néanmoins, il a fait face au même problème que les autres quadri : la concurrence directe des gros biréacteurs, les versions supérieures du B777 principalement (la vie est bien faite hein ! ). Pour le glyphosate, comme tu fais semblant de ne pas comprendre l'explication pour tenter de la discréditer, je ne vais pas remettre une pièce dans la machine.
  24. Avec les anciennes règles ETOPS, je parle de sécurité des vols avec contrainte de déroutement possible plus importante pour les biréacteurs, les quadri n'auraient pas eu à affronter la concurrence frontale des bi et c'est en grande partie la raison de l'arrêt de l'A340. De même, l'A380 a été tué par la concurrence frontale des gros biréacteurs en matière de rentabilité et les routes empruntées ont un impact sur l'exploitation des avions (temps de vol augmenté= consommation en hausse et diminution du nombre de rotations possibles). Après, je ne prétends pas que c'est la seule cause, mais ce paramètre est non négligeable, contrairement à ton affirmation, mais si tu peux démontrer le contraire, je serais intéressé (sincèrement) de lire tes arguments.
  25. OK, pas une souris, un petit rat alors ;), je te conseille de relire l'accord pour comprendre à quel point rien n'a été obtenu en la matière, je ne développe pas ici, ce n'est pas le sujet. En ce qui concerne le glyphosate, je ne cherche pas à savoir qui a raison, je me sers de cet exemple (un de plus) pour tenter de te montrer à quel point il est presque impossible d'obtenir le consensus en UE et donc à quel point tout ce qui n'est pas dans les traités est voué à l'échec, y compris une pseudo volonté que pourrait avoir l'État français de contrer l'extraterritorialité du droit américain dans le but de protéger ses champions, Airbus en l'occurence...