Kal

Members
  • Content Count

    897
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by Kal

  1. Et bien l'Histoire jugera. Et en ce qui concerne ton propos initial sur une décision indépendante de l'U.E. à cette occasion, c'est juste de la désinformation pure. C'est la seule option pour échapper aux chaînes des traités, des accords de gré à gré entre Etats. Néanmoins, même cela a peu de chance d'aboutir. Le dernier a avoir tenté cela était le Général et au dernier moment les allemands ont fait volte face sous la pression venue d'outre atlantique.
  2. Comme ce dernier épisode le prouve à nouveau... ou la plupart de nos voisins se foutent royalement de la proposition française. Par contre tu as raison, si la voix de la France s'aligne sur toutes les positions de nos voisins, alors nous serons probablement entendus.
  3. Rappelle-moi la date de création de l'eurocorps ? Il ne s'est rien passé depuis, est-ce cela aussi une interprétation ? L'entrée dans l'OTAN obligatoire pour rejoindre l'U.E., est-ce une vue de l'esprit ? L'oncle SAM qui vient se mêler de la constitution d'une défense européenne alors que ce pays n'est pas membre, cela a-t-il eu lieu ou pas ? Cependant tu as raison, il en faut pour tous les goûts. Du coup, tu m'autoriseras à penser qu'au bout de 30 ans, ne toujours pas avoir compris, cela ressemble furieusement à du masochisme.
  4. J'ai (nous avons) pour juger 30 ans, au moins, de soumission de l'U.E. et SURTOUT la lecture des traités qui nous régissent. Tu veux une Défense européenne ? Bien ! Il te faudra 27 signatures pour l'avoir. Un seul refus et le projet est mort. Il t'est jamais venu à l'esprit, que la première étape pour entrer dans l'U.E. est justement de rejoindre l'OTAN ? L'attitude de tous les "décisionnaires" dans cet épisode est totalement conforme aux attentes, chacun est resté dans son rôle. A savoir : 1- Les ricains ont tapé du poing sur la table en désignant l'OTAN comme seule alternative. 2- Les pays du centre et de l'est de l'E.U. (mais pas qu'eux) se sont empressés d'aller se cacher dans les jupes de l'oncle SAM en renouvelant leur serment d'allégeance. 3- La voix de la France s'est retrouvée totalement isolée (comme souvent hélas...). Pour les lectures, je te laisse chercher, je ne veux pas être taxé de vouloir influencer les opinions politiques des utilisateurs de ce forum, car les textes émanent de différentes formations politiques ou de structures associées.
  5. Comment peut-on être député et ne rien comprendre à ce point à ce qu'est l'U.E. ? Cela me sidère ! C'est le "leadership", comme on dit là bas, qui est en jeu. Justement non, contrairement à ce que la campagne de Trump laissait envisager et c'est bien pour ça que l'OTAN vient de resserrer la vis et qu'évidemment l'Europe de la Défense en restera là où elle en est : embryonnaire. @Boule Le sens de ma remarque concernait ton analyse d'une supposition de preuve d'indépendance de l'U.E., alors qu'il vient de se passer exactement le contraire. Une nouvelle fois elle s'est soumise à l'OTAN et la France avec sa posture volontariste s'est retrouvée totalement isolée, même ridicule, hélas... Du temps où nous avions encore une vraie diplomatie, avant que le président n'engage sa parole, des accords étaient obtenus au préalable, en sous-marin avec certains pays partenaires, histoire d'éviter de se retrouver à poils trop souvent. Cela n'empêchait pas les échecs, mais les humiliations cuisantes, jamais bonnes pour l'influence internationale d'une nation, étaient moins nombreuses. Depuis quelques mandats, on semble se plaire à collectionner les gifles. Il serait plus sage de revenir aux sujets sociétaux, à la réforme du bac ou aux obsèques de chanteur belge par exemple et de laisser les "grands" s'occuper des vraies questions. Tel que les traités que nos élus ont signés le prévoient. A moins de vouloir passer pour le sujet de rigolade des dirigeants du monde entier.
  6. Tu exagères Boule, préviens avant de faire une blague aussi violente. J'en ai mal au ventre !
  7. Kal

    Eurofighter

    Ce genre de démo, bien que fascinante à regarder, flirte avec les limites en offrant une marge de sécurité plutôt faible. Le moindre souci technique ou défaillance du pilote et la sanction intervient très très vite. La voltige sous 500 pieds avec un jet, ce n'est pas un sport de masse. Des accidents il y en aura encore, hélas ! Je craignais un peu que cela finisse par arriver à un présentateur Rafale. Finalement c'est un pilote deTyphon qui se tue, cela n'est pas plus réjouissant. Respect pour ces pilotes exceptionnels et à la mémoire de celui-ci.
  8. Kal

    Le F-35

    Alors Dany, un petit message pour nous expliquer comme le F-35 a brillé en exercices, oui, non ? Là, il s'agit juste d'un Vice-amiral U.S. qui nous explique que l'avion en l'état ne sert à rien ou presque... Mon petit doigt me dit qu'il ne fait pas partie des militaires satisfaits par l'avion que tu décrivais.
  9. Kal

    Eurofighter

    Parce que les allemands, eux, n'ont pas beaucoup profité d'une U.E. taillée pour eux peut-être ? Il vaut mieux entendre ça que d'être sourd... Pendant ce temps là ce sont bien la France et l'U.K. qui ont fait le boulot au niveau militaire, pendant que Bruxelles nous faisait sermon sur sermon pour nos dépassements budgétaires.
  10. Les avions utilisés pas la PAF sont issus des escadrons et y retournent au bout d'un certain nombre d'heures de vol (que j'ignore), afin de de répartir la fatigue des cellules sur une grande partie de la flotte, plutôt que de la concentrer sur une poignée d'avions. De ce fait toutes les éventualités de micro flottes me paraissent peu probables, à moins d'accepter d'user ces avions jusqu'à la corde et de les remplacer au bout de quelques années. Peut-être que le passage sur une voilure delta (plus endurante) nuance un peu le problème, mais à mon avis pas au point de pouvoir supporter ce traitement pendant 15 ou 20 ans avec des coûts d'entretien acceptables. Surtout qu'un Mirage 2000 ou un Rafale, peuvent effectuer des manoeuvres encore plus extrêmes que l'Alphajet et que je ne doute pas que nos pilotes démonstrateurs auront à coeur d'utiliser ce potentiel et nos forces armées de le montrer...
  11. Je ne vais répondre qu'à cette partie pour rester dans le coeur du sujet et parce que de toutes façons on ne se convaincra pas sur le reste. Un sempiternel "marchera pas" ? Bon sang de quoi parles-tu ? Dassault justement cela marche très bien, c'est chez nos voisins que l'outil aéronautique militaire ne ressemble plus à rien. Il faut nous excuser de vouloir préserver le notre. C'est un domaine hyper exigeant, où l'échec d'un projet d'avion entraine souvent la disparition de son concepteur (voir l'histoire des acteurs U.S. de cette industrie). Alors oui, il ne s'agit pas de jouer aux apprentis sorciers et de mettre en danger un existant efficace au profit d'un quelconque avenir radieux vendu sur catalogue. On nous a déjà fait le coup un certain nombre de fois.
  12. A ton avis, qui a fait de l'Allemagne et du Japon, des pays vaincus pour ne pas dire écrasés à la fin de la seconde guerre mondiale des puissances de premier plan en à peine quelques décennies ? Chacun est libre de croire aux théories fumeuses que l'on trouve dans les manuels scolaires, outils de désinformation de masse, à savoir : la rigueur allemande et la displine dans le travail des japonais. Sans nier un certain fond de vérité à ces qualités que l'on attribue à ces peuples, le fond des choses est tout autre. Ils ont collaboré au service de l'Empire, renonçant à toute influence géopolitique de dimension mondiale, acceptant le rôle de capo ou d'administrateur de leur zone géographique proche au service de leur maître, en échange de quoi le destin funeste qui devait être le leur s'est transformé en une brillante reconstruction éclaire comme l'Histoire en a rarement vue, au point de surpasser la totalité des pays vainqueurs (à l'exception du chef d'orchestre parce que là quand même il ne faut par déconner). Le contexte était de lutter à tout prix contre la diffusion de l'influence communiste. L'U.E. est une construction du même acabit, je sais, on nous a vendu un tout autre projet de contre poids aux USA et bla bla bla... Il suffit de parcourir les documents déclassifiés de la CIA pour se faire une idée définitive à ce sujet. Après ce bref rappel Historique (forcément un peu réducteur mais nécessaire), je suis en mesure de répondre à tes arguments. Donc libre à toi de toujours penser que la France et l'Allemagne vont la main dans la main défier l'organisation du monde et devenir un contre poids à l'hégémonie américaine. Tant qu'un maximun de français et d'allemands penseront cela, les dirigeants U.S. peuvent dormir sur leurs deux oreilles. 50 ans de paix (relative, on pourrait demander l'avis des (ex)yougoslaves par exemple), c'est sympa pour la génération du baby-boom et celles venues après, mais à l'échelle de l'histoire de notre continent, ça n'est pas grand chose. Par ailleurs, si aucun conflit majeur n'a eu lieu entre grandes ou moyennes puissances durant cette période, la raison en est la guerre froide et la dissuasion nucléaire avec le risque de voir des millions de personnes se faire vitrifier en quelques secondes et non une quelconque autre chimère. P.S. : je ne reproche rien à la RFA (puis Allemagne) et au Japon qui ont fait au sortir de la guerre le seul choix possible, la France aurait probablement fait de même. Le terme "choix" est il approprié tant de toutes façons les événements se sont imposés à ces nations comme résultante de leur décisions passées.
  13. Tu n'as qu'à relire 2000 ans d'Histoire des peuples puis des nations, tu trouveras quelques sources j'en suis sûr. Tu me fais penser à certains stagiaires qui pensent pouvoir tout changer au bout de 3 jours dans une entreprise, puis la réalité les rattrape.
  14. Ce qui ne change pas Boule, c'est que le seul pays dans l'U.E. qui puisse contrebalancer la puissance de l'Allemagne c'est la France. Les pays n'ont pas d'amis, que des intérêts, renforcer l'industrie aéronautique militaire de la France n'est pas l'intérêt de l'Allemagne, elle ne pourrait y consentir qu'à condition de la piller ou à moins que ses intérêts vitaux soient menacés. Dernier cas de figure possible, si l'Allemagne était dirigée par un pantin agissant contre les intérêts de son peuple et de son pays. Les allemands ont de la chance, ce n'est pas le cas.
  15. Alors c'est moi qui t'ai mal compris. http://info-aviation.com/?p=8932
  16. J'ai jamais dit le contraire. Lecture en diagonale je présume.
  17. Elles le sont devenues oui, avec beaucoup de pays, la faute à une politique étrangère illisible et souvent à l'encontre de nos propres intérêts (en tant que Nation). Minute info : comme les autres, tu es déjà piégé, tes enfants aussi, ainsi que tes petits enfants et pas par des "gauchistes" (ils ne peuvent pas avoir tous les torts tout le temps). Cela s'appelle le service de la dette. Probablement. La raison principale, c'est que premièrement la France n'est plus vue comme un pays ayant sa propre politique étrangère et que deuxièmement nous considérons à tort tous les pays hors U.E. comme de simples clients potentiels, en voulant à tout prix réserver les partenariats pour l'intra zone U.E. Du coup, cette attitude "nouvelle" d'ouverture serait considérée comme suspecte, de la même manière que lorsque le Japon sollicite Dassault pour un appel d'offre et que la France n'y croit pas. Attendons encore 50 ans de plus d'échec de la construction de l'Europe de la Défense pour comprendre cela. Je ne pensais pas au RU. C'est bien le problème du manque de hauteur de vue qu'impose l'ambiance actuelle et bien sûr je ne parle pas de toi personnellement, je ne te connais pas assez, mais pour illustrer mon propos je vais te donner un exemple : dans ta vie, parmi tes meilleurs amis, combien en comptes-tu dans ton voisinage immédiat (même palier de portes) ? Parfois un pays plus éloigné peut très bien avoir dans un domaine précis beaucoup plus d'intérêts communs avec le tien qu'un autre jouxtant tes frontières. Par ailleurs, nos frontières ne se limitent pas à la seule métropole. Et cela illustre parfaitement ce que j'ai expliqué sur les voisins immédiats...
  18. Je ne jouerai pas avec toi à celui qui détient la réalité. Ce que je sais c'est que la réalité de la relation franco allemande, elle, ne me fait du tout pas fantasmer. Ah ouais, quand même... ! C'est vrai, c'est pas comme si on était en pleines discussions pour définir une Europe de la défense appuyée sur complexe militaro-industriel européen. Et puis c'est bien connu, le F-35 est un avion bien né, ayant prouvé son efficacité et qui apporte une réponse aux problèmes des trésoreries européennes... Par contre dis-moi stp, de la part de l'Allemagne, n'avoir jamais envisagé une seconde l'achat de Rafale, un avion ayant totalement fait ses preuves et permettant tout à fait de remplacer les Tornado en air-sol, c'est normal ou pas ? Si oui, pourquoi ? Sais-tu combien avons nous été capables de mobiliser en quelques semaines et ce à plusieurs reprises pour sauver nos banques ? Si ceux qui dirigent la France ont à coeur de maintenir une aviation militaire de premier plan et bien les 40 milliards nécessaires pour assurer la sécurité de 66 millions de français, ils les trouveront. Pour les associations à l'international il y a effectivement 2 types de pays partenaires possibles en fonction de la capacité ou non de participer de manière poussée au développement. Un pays comme l'Inde serait bien sûr avant tout un client et peu importe si elle ne met pas grand chose sur la table au départ, à condition qu'elle s'engage contractuellement sur un achat ferme d'un certain nombre d'avions. Elle pourra récupérer aux passages certaines briques manquantes à son industrie aéronautique, en consolider d'autres et s'assurer de bonnes conditions d'acquisition et d'exploitation de sa future flotte, en ayant accès au coeur du projet. Afin de ne pas dériver sur une polémique nous entrainant loin du sujet de cette rubrique, je ne citerai pas d'exemple de partenariat possible avec un pays disposant d'un réel savoir faire en matière d'aéronautique militaire.
  19. Dogme. L'expérience de ces 3 dernières décennies prouve le contraire. Par ailleurs, sans l'UE ne veut pas dire seuls. D'autre part, je me méfie toujours des raisonnements "aussi simples que ça", la vie était souvent plutôt complexe.
  20. Oui, mais c'est du sentiment ça, après il y a les faits : les allemands n'achètent pas d'avions de chasse français.
  21. Evidemment qu'il n'y a aucune chance et c'est bien pour cela qu'il me parait totalement absurde de vouloir faire de ce pays notre principal partenaire dans le développement de notre futur avion de combat.
  22. Pour moi c'est leur intérêt et cela ne devrait pas être un supplice pour eux, mais, semble-t-il, c'est le cas. Ils font mine de s'intéresser au F-35 tout en faisant la danse des 7 voiles autour de l'aéronautique militaire française, j'espère que nos décideurs ne seront pas dupes. Le meilleur de la réussite du Rafale est à venir. Dassault n'est pas du tout dans la situation bancale du consortium eurofighter et je pense que les partenariats sont à chercher ailleurs, hors zone Euro. Le monde est vaste et nos intérêts ne sont pas concentrés uniquement que dans le seul espace européen, il serait temps de le réaliser.
  23. ... ou peut-être que tu passes juste du coq à l'âne.
  24. Ce dont l'Allemagne a besoin, c'est du Rafale. Je propose qu'ils ravalent leur fierté, en achètent quelques dizaines et ensuite on pourra envisager un quelconque avenir commun.