Kal

Members
  • Content Count

    897
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by Kal

  1. Moi je vois surtout des petits malins, qui doivent remplacer le Tornado, qui savent que le Typhoon est loin d'être une réussite, qui n'ont pas payé pour le programme Neuron, mais qui se disent qu'ils peuvent faire dans le militaire ce qu'ils ont fait dans le civil avec Airbus group : assimiler les compétences tierces et rafler la mise, mais je dois voir le mal partout...
  2. C'est moi où cette idée là, d'un avion avec les allemands, puis d'autres qui veulent rejoindre le programme, on l'a déjà vécue... Non ? Il me semble que cela s'est traduit pas un fiasco, du côté français en tout cas (peut-être même du côté des partenaires qui se sont maintenus dans le programme, si j'en crois tous les déboires du Typhoon...). Ok, ok, si il faut en passer par là pour, qu'une nouvelle fois on comprenne que nos besoins sont incompatibles, que nous claquions la porte et que nous accouchions d'un Rafale 2 aussi bien réalisé que le premier du nom, alors j'achète !
  3. Kal

    Eurofighter

    En tout cas, si l'avion en question était le Rafale et non le Typhoon, j'ose à peine imaginer ce qu'on aurait entendu comme noms d'oiseaux, de tous côtés (y compris français), à l'encontre des qualités du bouzin et de son constructeur. Le retour de bâton sera à la hauteur de l'arrogance et du dénigrement systématique éhonté à l'encontre du Rafale. Bonne fin de carrière au "second best fighter" !
  4. Kal

    [Rafale]

    Tu as oublié l'avion de wonderwoman, il est déjà invisible depuis des décennies... Le Rafale est vraiment à la bourre grave !!!
  5. Kal

    [Rafale]

    Plutôt qu'un éventuel développement d'une poussée max plus importante, je serais heureux d'apprendre qu'on a enregistré des progrès sur la tolérance des moteurs à donner leur plein rendement de façon plus prolongée. Ce sujet semble un peu sensible. Je serais curieux d'avoir des éléments de comparaison avec des moteurs américains par exemple. Ont-ils une limitation en secondes de l'utilisation de la PC (hors atteinte bingo fuel ) ?
  6. Kal

    Bonjour !

    Bravo pour tes messages sur le PC-21 ! Cela me rappelle l'histoire du remplacement du FAMAS, mais là aussi il y avait le fameux argument ridicule : "La solution sur étagère coûte moins cher." Evidemment qu'au bout du compte cela coûte, en fait, beaucoup plus cher, en indépendance nationale, en emplois sur notre territoire, etc... Seulement pour comprendre cela il faut avoir quelques notions d'économie et/ou d'histoire, ce qui fait cruellement défaut à beaucoup de français.

    Comme tu l'as mentionné, il faut avoir une vision globale, patriotique et à long terme pour notre pays, mais nombreux de compatriotes préfèrent la soumission et le renoncement, comme nos choix politiques récents le démontrent parfaitement. Un mal très français...

     

    1. Carl

      Carl

      Merci ;)
      Hélas, comme tu l'as constaté, même sur ce forum beaucoup ne comprennent pas les conséquences néfastes de ces achats sur étagères sur le long terme. Et sur le fil PC-21 en particulier, ils n'est visiblement pas de bon ton de critiquer le choix de leur cher pioupiou :happy:

    2. Kal

      Kal

      C'est d'autant plus difficile pour eux que l'avion est bon, il faut le reconnaitre. Cela demande un effort supplémentaire d'abstraction et de projection dans le futur.

  7. Kal

    [Rafale]

    C'est pourtant important. On parle d'un excès de masse de quelques centaines de Kg que l'avion va devoir "assumer" à cause de la PC et ce même lorsqu'elle ne fonctionne pas. Si l'avion avait une masse d'environ 2 tonnes, l'incidence sur le comportement en vol serait notable. Lorsqu'on parle du Rafale qui décolle avec une masse comprise dans une fourchette (à la louche ) comprise entre 12 et un peu plus de 20t, quelques centaines de Kg supplémentaires sont beaucoup moins susceptibles de modifier fondamentalement et de manière négative le comportement de l'avion. En contrepartie, récupérer une poussée supplémentaire de plus 2 tonnes quand cela s'avère nécessaire, cela a du sens (toujours ramené à la masse globale).
  8. Kal

    [Rafale]

    Je trouve la démonstration mathématiquement peu convaincante. 417 Kg supplémentaires, ramenés à la masse globale de l'avion, c'est un excès beaucoup plus "relatif". Les 2200 kg de poussée supplémentaire sont par contre tout à fait appréciables et c'est bien sûr pour les avantages que tu as cités que les ingénieurs ont fait le choix de la réchauffe. J'ajouterais le gain en accélération qu'offre un tel dispositif, paramètre important pour un intercepteur. Ce qui est intéressant dans ta démonstration, de mon point de vue, c'est qu'elle met bien en avant que le gain de la post combustion n'est là que lorsqu'elle fonctionne. Cela parait évident à dire, mais ton propos met le doigt sur le fait que la masse supplémentaire, en revanche, on se la traine pendant tout le vol et démontre par de voie de conséquence, le manque d'intérêt pour un avion subsonique, un avion léger, ou une machine dont l'intérêt n'est pas spécialement de grimper et/ou d'accélérer en un temps record.
  9. Kal

    [Rafale]

    Pas compris. A l'arrêt, Ok ! .
  10. Kal

    [Rafale]

    Le plus tard possible j'espère, comme pour les pilotes. Si il y a bien 2 choses qui pourraient me faire renoncer à mon attrait pour l'aéronautique, c'est que l'humain sorte de la boucle et/ou que les machines s'affranchissent du besoin de portance générée par la cellule de l'aéronef. Néanmoins, les considérations opérationnelles et stratégiques des militaires n'ont pas grand chose à voir avec le fait de contenter les passionnés, j'en ai bien conscience.
  11. Kal

    [Rafale]

    Non seulement tu as raison, mais il ne s'agit pas uniquement de ta seule constatation. C'est un fait avéré que pour pour les missions air-sol (encore plus pour celles actuelles qui sont souvent du CAS de longue durée) notre armée de l'air préfère les biplaces. Si je ne m'abuse, la marine nationale fait avec de façon brillante mais a émis parfois le "regret" de n'avoir que des monoplaces en M.
  12. Kal

    Le F-35

    On parle de participation à la première journée qui est un échauffement au combat à vue. Ne t'inquiète pas, ils justifieront sûrement leur présence en tirant quelques bombes. Aucun rapport pour moi avec le Rafale F1, il n'était pas du tout question de concomitance mais de futurs développements et de corrections d'erreurs de jeunesse. La concomitance c'est comme appliquer la recette du gâteau que tu es déjà en train de manger.
  13. Kal

    Le F-35

    La concomitance est une hérésie qu'ils n'ont pas fini de payer et cela n'est pas un problème de compétences. Le meilleur maçon du monde ne pourra jamais vraiment récupérer une maison si ses fondations sont loupées. Les problèmes s'enchainent en cascade et la résolution de certains d'entre eux en entraine de nouveaux, c'est un combat sans fin.
  14. Kal

    Le F-35

    La vérité est probablement que compte tenu du fait que le domaine de vol du F-35 est très loin d'être totalement ouvert, ils n'ont le choix qu'entre rester au sol ou prendre une monumentale branlée. A moins d'opter pour l'approche suicidaire qui consisterait à risquer de le voir sortir de son domaine de vol et à tomber en morceaux ou à embrasser la planète en plein milieu d'un combat à vue. Rien de surprenant quand on équipe sa force aérienne de quelque chose qui tient plus du prototype en développement que de l'avion de chasse...
  15. Kal

    [Rafale]

    Ne vous emballez pas, il s'est juste fait une tache de stylo sur la combi
  16. Comme quoi tout est possible en matière de perversion... Même lourds, avec une petite queue et un gros PIF certains parviennent à séduire ;) Blague mise à part, merci pour le partage de cette superbe vidéo.
  17. Kal

    Eurofighter

    Vous êtes en forme ! Il y a plusieurs réparties excellentes.
  18. Kal

    Le F-35

    Donc on ne peut rien imaginer du tout, puisqu'il est question de furtivité active avant tout dans cet exemple au sujet du Rafale et qu'on ignore tout des capacités en la matière du F-35. La seule conclusion possible est plutôt que la furtivité passive n'est pas la seule voie. Bien essayé quand même ! Je ne suis pas d'accord avec cela non plus. Diminuer la signature radar c'est particulièrement efficace en temps de paix ou lors de conflits asymétriques. En gros, lorsque la menace potentielle ne scrute pas trop le ciel et a un équipement limité. Dans un conflit entre "grands", les aéronefs en l'air seront innombrables (les drônes vont accentuer ce phénomène comme jamais auparavant) et au sol les renifleurs en alerte maximale. Dans ce contexte, il est très difficile de passer inaperçu, même pour un avion discret. Finalement, plus le temps passe et plus une stratégie de saturation par le nombre me parait opportune, mais c'est un autre débat...
  19. Totalement irrationnels comme propos, alors que nous savons tous que la référence absolue est et restera toujours le Mirage III, qui pourrait même affronter une escadrille entière de X-Wing et en sortir sans la moindre égratignure... ;)
  20. J'appelle ça en##### les mouches, mais bon...
  21. Je vois bien que tu plaisantes. Au cas où cela ne serait pas le cas, je suis juste réaliste. Le Typhoon est autrement plus récent, a quelques avantages à faire valoir et le fait que le 2000 puisse lui donner du fil à retordre montre à quel point cet avion était et est encore efficace, surtout bien utilisé par ses cochers. On pourrait en dire tout autant du F-16 par exemple, qui au gré de remises à niveau, reste crédible malgré le temps qui passe, mais bon c'est un autre sujet... Après si tu as des infos de première main selon lesquelles les 2000-5 atomiseraient en BVR les Eurofighter, fais nous le plaisir de les partager stp .
  22. "Pas sûr mais probable..." Et ma réponse s'adressait tout autant à Dark Sablo.
  23. Le Typhoon ne sera jamais la plateforme idéale pour faire de l'air-sol, on l'a bien compris. De même en combat tournoyant il ne domine pas outrageusement comme certains voulaient le faire croire. Néanmoins, vouloir le dénigrer en BVR n'a pas grand intérêt à mon avis. C'est bien le domaine où il peut être dangereux avec des équipages capables. Pour ce qui est du radar AESA, c'est une avancée certaine, mais ce n'est pas l'étoile de la mort non plus. Il faut considérer tout le système d'armes et la capacité à en tirer le meilleur parti. Exemple : l'enveloppe des missiles simulés. Si tu as du MICA des deux côtés...
  24. Le 2000-5 est un redoutable intercepteur, ce n'est pas comme si on avait envoyé des 2000-C. En plus tu ne raisonnes que "matériel", mais ce qui compte tout autant c'est la qualité des équipages et ceux sur 2000-5 sont spécialisés A2A, donc au sommet de leur art. D'après le peu qui filtre des confrontations simulées Rafale contre Mirage 2000-5, la chose est prise très au sérieux par l'ensemble des protagonistes et c'est l'expérience ainsi que les stratégies employées qui permettent à certains de tirer le meilleur de leur matériel et d'emporter le morceau. Enfin les avions s'intègrent dans un dispositif global et c'est l'efficacité de l'ensemble à réaliser la mission qu'il convient d'apprécier. Nos amis spécialistes de l'est savent tout cela et pour ce qui est "des masses", Rafale, Mirage, pas de différence : cela va vite, fait du bruit et leur passe très loin au dessus de la t^ete...