jeansaisrien

Members
  • Content Count

    1,003
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    11

jeansaisrien last won the day on August 18 2014

jeansaisrien had the most liked content!

Community Reputation

376 Excellent

About jeansaisrien

  • Rank
    Vétéran

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

1,044 profile views
  1. bonsoir, au passage, je reste toujours aussi interloqué que des politiques de haut rang, qui jouent dans la cour des grands au niveau mondial, se montrent, avec leurs équipes, aussi naïfs, bisounours, candides, etc ... avec les technologiques électroniques. De tout temps les propos personnels ou restreints des politiques peuvent être rapportés, cela fait les délices en France d'un journal du mercredi, mais il est toujours aisé de démentir. Cette fausse sécurité du démenti ou du noyage de poisson fait souvent oublier que les possibilités d'enregistrement ont prodigieusement progressé : micro ou caméra caché accessible par monsieur tout le monde, enregistrement de conversations téléphoniques ou assimilées ... Pompon suprême, les messageries électroniques et toutes les traces de documents informatiques. Si on peut rire de tout mais pas avec n'importe qui, il est ahurissant de voir les politiques et leurs s'épancher électroniquement et sans précaution sur tout ce qu'ils pensent font prévoient etc ... Tout peut leur revenir en pleine poire répété, amplifié, déformé, et ils n'en prennent conscience que quand cela leur pète à la gueule. Je ne sais pas si des politiques à l'ancienne comme un Mitterrand par exemple sauraient résister à ce tourbillon de mails, sms, réseaux sociaux et autres épanchements électroniques, mais ils avaient un art du fusible, de la discrétion, des écrans multiples etc ... bref tout un art de la pratique politique qui fait défaut de nos jours. Pourquoi pas un jour un responsable politique qui raconterait en temps réel ses mille et un petits secrets du pouvoir pendant qu'on y est ?
  2. Bonsoir, Le XIVe amendement de la constitution américaine assure que nul citoyen ne peut se voir restreindre le droit de voter, avec la possibilité de sanctionner les états qui ne respectent pas ce droit. Or les autorités fédérales, malgré tous les efforts entrepris depuis les années 60, n'ont jamais pris ce problème de représentation à bras le corps pour permettre à tous les citoyens de pouvoir être inscrits sur les listes électorales et d'être en moyen de voter. Il suffit de voir dans certains états républicains quelles zones et quelles communautés ont été touchées par les suppressions de bureaux de vote cette année. En 2016, des états américains ont encore été condamnés pour mesures discriminatoires concernant les élections. Mais c'est tout le système qui est plus ou moins archaïque. 51 ans après le voting rights act, tous les citoyens américains n'ont pas d'égal accès aux droit de vote. C'est plus facile de posséder legalement une arme (pas d'âge minimum en Caroline du Nord pour une arme de chasse, pas de licence nécessaire pour un fusil d'assaut semi automatique ...) que d'être inscrit sur les listes électorales. Un quadrillage à la française reste une utopie aux Etats Unis en raison de la répartition des compétences et de l'autonomie des exécutifs. Le plus étonnant vu de France est le relatif laxisme des autorités, républicaines comme démocrates, face à cette question. Comme si les 2 grands partis ne semblaient pas à l'aise de favoriser le vote de tous, partisans enregistrés ou non, minorités, marginaux territoriaux ou sociaux ... Dans un système où les 2 grands partis se partagent tout, sont ils motivés pour impliquer les citoyens indépendants ? Dans un système où les circonscriptions sont taillées sur mesure pour orienter le résultat du vote, est il nécessaire d'augmenter la participation et avec elle l'incertitude du vote ? Si les citoyens américains sont beaucoup plus consultés que chez nous (j'en vois qui rêve rien qu'à l'énoncé de certains référendums locaux validés hier ...), c'est souvent avec des participations qui n'honorent pas une démocratie. Et on ne parle même pas du rôle de l'argent, des PAC, super PAC, tutti quanti ... de la corruption avec par exemple 4 des 10 derniers gouverneurs de l'état de l'Illinois qui ont fait de la prison (ca doit être le record pour un état américain). Mais quelque part, ca tourne encore. Il sera intéressant de suivre ce que deviendront les lois électorales dans les états sous la nouvelle mandature.
  3. bonsoir, Tsushima n'est pas véritablement décisive, Port Arthur est déjà tombé, c'est plus une mise à mort finale. Dien Bien Phu est typiquement une bataille décisive, dans l'esprit de ses concepteurs elle devait changer la donne du conflit, dans ses résultats elle a précipité la conclusion des accords de Genève. Pour le front français, la bataille décisive serait plutôt la dernière offensive qui échoue pour l'Allemagne en 1918, quitte ou double, ca passait c'était banco, ca échoue l'Allemagne ne peut même seulement figer le front et doit inexorablement reculer, c'est le début de la fin. Pour Napoléon Waterloo a été une bataille décisive, en fait ce qu'il n'a jamais réussi à obtenir, une bataille qui clos définitivement le cycle de guerre. En 1940, la bataille navale de Koh Chang est décisive dans le sens où la victoire française contre la flotte Thaïlandaise retourne la situation globale très défavorable pour la France sur terre, et provoque l'implication du Japon (puis les sanctions américaines etc ...).
  4. bonsoir, Si la tradition démocratique américaine est respectée, le président US sortant ne prendra aucune initiative qui pourrait engager son successeur, cela devrait en toute logique figer les activités et les capacités de réactions américaines au proche orient pendant 2 mois et demi. Et vu que cela risque de beaucoup changer ensuite point de vue orientation US, y a un créneau qui se refermera le 21 janvier pour tous ceux qui veulent foncer sans trop craindre de courroux ou réactions américaines. Le pouvoir turc aurait tort de se priver. O, devrait donc revoir bientôt les grands classiques de la scène syrienne : bombardements de masse, usages de gaz ou autre armes chimiques, nettoyages de zones entières, trafics en tout genre, ... et certainement pas un peu tout le monde. Si Mossoul tombe avant fin janvier 2017, c'est Obama qui en aura le crédit, les autres grosses puissances présentes sur le terrain vont vouloir elles aussi leur morceau de victoire. Et les Européens auront droit à un nouveau stock de réfugiés pour noël.
  5. bonsoir, la fin de campagne sans dérapages et les premières heures réglées au millimètres sentent surtout un gros travail de titan de son équipe proche pour gérer tout ca en pro. Reste à savoir combien de temps ils vont parvenir à canaliser le volcan, voir à le domestiquer. 2 tweet en 24h, un jour de victoire, ils ont dû lui mettre des mouffles pour qu'il ne puisse plus tappoter le clavier de son ... euh il a quoi en smartphone le Donald ? Quand même pas un truc fabriqué en chine avec des composants étrangers quand même ?
  6. Bonsoir, Lockheed, les midas de l'industrie, tout ce que cette boîte touche devient plus cher que l'or ... Je n'ose même pas imaginer s'ils fabriquaient des caleçons ou des rations de combat pour l'armée.
  7. bonsoir, F-35 et LCS, c'est peut être pas glorieux comme résultats, c'est cher, ca coûte la peau des fesses des pauvres sans ronds pour leurs médocs, mais c'est en acier américain ! Comme le 4x4 de Chuck Norris. (il est pas prévu au gouvernement au fait ?) Sinon pour les projets médiatico politiques de Donald Trump, il pourrait peut être prendre exemple sur notre Giscard national et profiter de sa position pour lancer son propre mouvement politique tout dévoué à sa personne et sa politique.
  8. Bonsoir, vous trouvez peut être cette carte bidon, mais tous les groupes cités sont bien présents sur place, et aux lieux concernés par les combats. A Alep ce n'est pas l'armée syrienne officielle qui est en fer de lance. Le commandement iranien au sol et russe dans les airs n'est pas non plus contestable. Pour ce qui est de la confessionnalisation des combattants, je ne pense pas que ce soit les rebelles qui rajoutent les banderoles, drapeaux, slogans etc ... dans les rangs des combattants libanais, irakiens, iraniens ... Les insultes religieuses envers les infidèles du camp d'en face, on pourrait même dire des camps d'en face, avec toute la gamme entre ceux qui défendent leurs mausolées, ceux qui veulent les détruire, ceux qui ne veulent pas une minorité imposer sa loi etc ... ne sont le monopole de personne en Syrie. Sans compter les minorités non musulmanes à qui certains vont dire qu'ils n'ont le choix qu'entre soutenir ou aller se faire tuer chez l'état islamique. Pourtant y a bien des chrétiens chez les FDS. Toute proportion gardée, l'armée syrienne me fait de plus en plus penser à l'armée libanaise du temps de la guerre civile et de la main mise d'Haffez El Assad sur ce pays.
  9. bonsoir trop tard, ils sont déjà là monsieur Vincent (c'est de l'humour hein, d'ailleurs sans eux il n'y aurait pas de cheval de fer Pacifique Atlantique ...) : http://www.star-telegram.com/news/politics-government/article80386057.html " The Chinese purchasers, many of them state-owned or with close government ties in Beijing, are responsible for almost 100,000 American jobs, according to a recent report by Orlins’ organization and the Rhodium Group, a New York company that provides research on global business trends to U.S. and foreign companies. One of those jobs is held by Brad Meltzer, president of Plaza Construction Florida, which is building One Thousand Museum, set to open by next spring with a $49 million penthouse and condos starting at $5.7 million. The Miami-based company’s parent group, Plaza Construction, is headquartered in New York. It’s owned by China Construction America of Jersey City, N.J., a subsidiary of China State Construction Engineering LTD in Beijing. “That investment has offered us dynamic growth opportunities,” Meltzer told McClatchy."
  10. bonsoir, d'ici que ce soit des groupes de btp chinois qui remportent le marché en invoquant leur très ancien savoir faire dans les longs murs pour fermer les frontières ...
  11. Bonsoir, un porte avions refait à neuf, un autre déjà assemblé, un 3e en conception ... il doit envier parfois ses collègues chinois. Pour le futur, c'est la Chine qui pourrait bien un jour être en position d'aider technologiquement la Russie, pour les catapultes par exemple.
  12. bonsoir, et qui va construire les tours de Trump s'il n'y a plus d'illégaux ? Qui va faire le ménage, la cuisine, l'entretien, etc ... dans ses casino ? Vu ses bisbi en ce moment avec ses employés et ses promesses contre ceux qui exploitent les travailleurs américains, il va devoir se punir lui-même ! Sinon, dans le vote, pas sûr que beaucoup aient voté par enthousiasme pour Trump, mais plutôt pour le candidat dont la présence est la plus susceptible de bouleverser le cours des choses : prenez l'exemple de l'Obamacare, l'argument de l'inflation de son coût (mais qui a savonné la planche de la réforme et la rendue bancale dans le monde politique de Washington ...) a pesé lourd, notamment chez les classes populaires qui sont hantées par le spectre du déclassement et de la paupérisation, entre Clinton qui continue droit devant, et Trump qui dit tout remettre à plat, beaucoup de votes ont dû hésité chez les démocrates et s'affermir chez les républicains. Bill Clinton est beaucoup plus fin politique que sa femme, il avait senti le problème de ce sujet, mais cela n'au final donné qu'un pataquès entre les Clinton et les Obama. A tort ou à raison, une bonne partie des électeurs s'est mis à considérer l'Obamacare comme une machine folle incontrôlable qui allait leur exploser financièrement à la gueule. Et rien chez HR Clinton ne donnait l'impression de prendre la mesure de cette inquiétude de gens qui peinent à financer leur vie. Trump se vend comme un richard,mais qui aime parler populo. En quoi HR Clinton était elle emballante ? Son programme était surtout de la continuation de l'existant avec une teinte de thème Sanders en essayant de faire semblant qu'elle y croyait. Tandis que Trump lui était convaincant dans son affirmation qu'il veut faire dynamiter le système pour tout changer. En 2008 Obama était pareil, quelque de neuf qui n'avait rien prouvé en politique mais crédible quand il affirmait qu'il allait tourner la page des 8 années Bush. Je suis curieux de voir ce qui sera le Gantanamo de Trump.
  13. bonsoir, les Kardashian doivent être en pleurs, qui va s'ennuyer à regarder leur real TV alors qu'il y aura 100 fois mieux à la maison blanche ? Avec des moments que tout le monde attendra avec gourmandise : Donald réussira-t-il à pécho Angela ? Y aura-t-il concours de mèche avec Boris Johnson ? Combien de candidats à la primaire de la droite en France vendront père et mère pour être photographié avec Donald avant le premier tour de la primaire ? La maison Blanche sera-t-elle reconstruite avec un tripot au sous sol ? Suspens Plus sérieusement sur les accord climats, rien qu'avec le Congrès américain il n'y a pas besoin de chercher bien loin des facteurs de blocage, Trump ne viendrait qu'en cerise sur le gâteau (au goudron ...)
  14. bonsoir, amusant revirement de sputnik sur ces élections américaines : lundi : Tromper les machines de vote aux États-Unis? Pas de problème! https://fr.sputniknews.com/international/201611071028566268-usa-tromper-machines-de-vote/ "Une entreprise américaine montre comment, avec l’accès physique aux appareils de vote, on peut falsifier les résultats des élections." ... "Par ailleurs, environ 130 000 Américains ont signé une pétition contre l'utilisation des machines de vote fournies par Smartmatic, une société liée au financier George Soros. Cette pétition a été publiée fin octobre sur le site du Congrès américain." mercredi : La victoire de Trump, le plus grand succès des services secrets russes? https://fr.sputniknews.com/international/201611091028613513-trump-moscou-services-secrets-complot/ "Les auteurs de ces spéculations n'ont pas l'air d'être au courant de l'actualité. Donald Trump a à plusieurs reprises rejeté les accusations sur ses liens avec Moscou pendant sa campagne électorale." ... "Qui plus est, les partisans de la théorie du complot ne prêtent même pas l'oreille aux déclarations du Federal Bureau of Investigation (FBI), qui a aussi démenti l'existence des liens entre Moscou et le président élu Donald Trump. En été dernier, le FBI a procédé à une enquête dans plusieurs directions, tentant de détecter des liens entre M. Trump et les milieux d'affaires russes, ainsi que de contrôler les liens de ses conseillers. À l'heure actuelle, l'enquête n'a pas donné de résultats, selon le New York Times." C'est Sputnik qui le dit, quand le FBI dit que son enquête n'a pas donné de résultats, c'est qu'il n'y a rien et que la personne est de bonne foi. Dit tatie Dan... Hilary, pourquoi tu tousses ?
  15. Bonjour, Ce n'est pas tout à fait exact, Wikipedia donne 55,6% en 2016, 60,7% en 1968, mais entre les 2 on a 55,7% en 2004 qui n'est une élection Obama. De plus, avec 55,1% en 1972 et 55,2% en 1992, on est dans les mêmes eaux que 2016. Apparemment l'analyse serait de trouver que 2016 marque un "boost" de la participation, ce qui n'est pas réellement le cas, même en tordant le bras aux statistiques en mettant de côté les élections "Obama" (et d'ailleurs pourquoi seraient elles hors normes ???). Statistiquement, ce sont plutôt les élections de 1988,1996 et 2000 qui ont constitué un creux, pas 2016 qui se distingue. http://www.electproject.org/national-1789-present Au passage, en 2010 aux élections de mid term, c'était 40,9% et 36,4% en 2014 en terme de participation http://time.com/3576090/midterm-elections-turnout-world-war-two/ Au passage, quand on voit qu'en France la plus mauvaise participation à un premier tour de présidentielle était de 71,6% en 2002, j'ai un peu de mal à comprendre qu'un pays comme les Etats Unis qui se présente souvent comme champion de la démocratie dans le monde, laisse perdurer un système qui ne voit s'exprimer qu'un électeur inscrit sur 2, voir beaucoup moins aux élections intermédiaires. Quand on constate qu'en 2016 le nombre de bureaux de vote a baissé alors que la population augmente, et ce pour faire des économies, le système semble a bout de souffle..