Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

nemo

Members
  • Posts

    4,392
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Everything posted by nemo

  1. La Russie a passé son pic de pétrole la production va donc progressivement baisser. Mais je serais très méfiant sur des annonces de date comme celle de 2032. Le rythme de cette baisse peut être très lent. Voir la cas norvégien par exemple. Si la Russie cesse ses exportations de pétrole la crise sera globale et ne concernera pas que les russes. La baisse de la demande prophétiser suite à la crise Covid ne s'est pas matérialisé et la hausse actuelle des prix parait durable vu que personne ne semble capable de relancer la production y compris les US et leur "miraculeux" pétrole de schistes. Il est intéressant de voir d'ailleurs que les rares pays ayant une capacité d'augmentation de la production sont soit dans le camp du "mal" (Iran, Venezuela et donc en panne d'investissement et des technologies nécessaires), soit incapable de la faire suite aux actions occidentales (Irak mais c'est même pas certain et Lybie). Par ailleurs le pic gaz est pas si loin dans l'avenir lui aussi et sera d'autant plus proche que l'on "piochera" dedans.
  2. C'est peut être le jeu russe. Forcer les US à se rendre compte qu'ils risquent de pas pouvoir gérer les deux fronts et finir par choisir de leur lacher la grappe pour faire face à leur vrai adversaire stratégique la Chine. Mais je suis pas sur que les dirigeants tazus est une conscience claire du fait que la Russie est maintenant une puissance qui ne peut en aucune façon remettre en cause leur hégémonie.
  3. Plutôt parce que la "solution" des uns est le "problèmes" des autres. Les puissances impliqués ne veulent pas se mettre d'accord sur un compromis chacun préférant le merdier à la "solution" du voisin.
  4. Je vous laisse imaginer ce qui arriverait à un gars qui s'amuserait à bruler un drapeau tazu au Texas pendant une réunion de la NRA. Il finirait peut être pas mort mais j'y mettrais pas ma main à couper.
  5. C'est clairement le meilleur choix pour l'Ukraine à mon avis aussi 1) la paix 2)des opportunités économiques avec tout le monde 3) des liens historiques et culturels "normaux" et donc apaisés. Mais comme tu dis ça conviens pas aux US.
  6. Il y a de toute façon une forme de déni vis à vis de ce genre de manipulations et même quand c'est admis à contrecoeur on minimise au maximum parce que l'alternative est d'admettre que sans une réforme de fond en comble (voire révolutionnaire ) le système n'a plus de démocratique que le nom. Bien sur les faits étant têtus et des personnages comme Trump parvenant maintenant au pouvoir (et ce n'est qu'un début!) le déni devient de plus en plus difficile. Mais qu'on se rassure d'expérience je sais qu'il n'y a quasi pas de limite à la capacité des individus à nier ce qui n'envahi pas directement leur espace physique.
  7. Malheureusement si les anti-psychotique guérissaient les psychose ça se serait su. ça empéche les (la plupart du moins) épisodes délirant ça change pas le fonctionnement "quotidien" ordinaire. On a pas encore inventé la pilule anti-connerie.
  8. La composition est une autre question. Le juridique a un aspect technique et comme toute technique ça demande une formation particulière. Comme dit plus haut si le cadre convient pas ou plus on le change mais c'est plus difficile et ça demande une délibération collective de changer une constitution et c'est un processus bien plus lent. Sinon il est normal et même souhaitable que le cadre soit garantit par des gens qui sont différent des législateurs et de l'exécutif. Et il est certain que le conseil constitutionnel gagnerait à avoir une tout autre composition mais là one st dans le "comment" pas dans la légitimité du processus.
  9. Que la cour supréme laisse faire un truc pareil en dit long sur le niveau de déliquescence qu'à atteint le système tazu.
  10. Il l'a dit donc c'est vrai et personne ne doit dire le contraire. Quelques élément de réponse dans ce fil de discussion de Lemonde avec leur envoyé spécial là bas. https://www.lemonde.fr/politique/live/2021/12/12/referendum-en-nouvelle-caledonie-quelle-suite-apres-la-troisieme-victoire-du-non-a-l-independance_6105742_823448.html
  11. Quand il y a des question de culture, de langue, d'organisation de l'espace public... Je pense pas qu'on parle de théatre. Sinon y a pas souci à faire l'enseignement en l'anglais dès la maternelle.
  12. Possible (pas certain du tout loin de là) mais c'est à eux de décider de leur destin et pas à nous. En effet l'Australie ou les US sont la pour montrer que c'est efficace. Pas sur que ce soit souhaitable par contre.
  13. De dédouaner les pouvoirs publiques en donnant à des individus (j'aurais bien un autre mot pour désigner le genre de personne faisant ça mais ce serait pas très politiquement correct) la capacité de faire appel à la justice. Vraiment contraire à la mentalité française mais complétement dans celle des tazus par contre...
  14. Oui proposer une autonomie large qui suffirait aux indépendantistes me parait envisageable. La France à beaucoup à offrir en échange des avantages qu'elle souhaiterait maintenir en Nouvelle Calédonie. Mais apparemment c'est pas le plan. Garder de force dans la république une population qui n'y est que par la colonisation me parait pas une très bonne idée mais c'est effectivement la voie qu'on va continuer à suivre.
  15. Si la défaite était certaine le décalage de 9 mois aurait rien changer. La notion même de "répression légitime" est problématique dans le contexte. Au lieu de chercher à éviter le conflit et trouver des compromis acceptable pour tous on crée les conditions pour celui-ci. Pas grave les victimes seront bronzés à l'autre bout du monde.
  16. Ben les deux premiers avait pas été boycotter c'est tout à fait différent. Là ils ont un prétexte valable.
  17. On parle de repousser le référendum et ce n'est pas arrivé de toute façon c'est donc trop tard. Je pense que c'était une erreur mais c'est fait. Avec le maintien et le boycott les futures négociations risque d'être compliqué. Le référendum sera vu comme illégitime par une part de la population au moins. Que vont-ils faire j'en sais rien mais ça me surprendrais pas que du coup ils demandent un 4éme référendum. Ce que bien sur le gouvernement va refuser. Reste à voir quel genre d'action ils vont entreprendre après cela. Et non "être d'accord avec ceux "d'en face" " c'est pas se coucher. Se coucher c'est quand tu renonces à des positions de principe ou des "lignes rouges" majeures.
  18. Pourquoi pas dans 5 ans parce que c'est pas ce qu'ils demandent. Et "on se couche" pas les 3 référendum faisaient parti de l'accord c'est pas comme s'ils nous l'imposaient après chacun des deux premiers. Si les accords de Nouméa nous convenaient pas il aurait fallu le dire à ce moment là et en négocier un autre. Après tu crois pas que cela fait sens aussi du point de vue électoral? Mais le fait même que tu en parle en terme de "se coucher" montre que l'apaisement est pas dans tes plans.
  19. Si les indépendantistes sont négligeable (et ceux que tu appelles "ultra" le sont semble-t-il) alors le référendum ne serait pas à craindre : ils n'auraient aucune chance. Ensuite dans la rhétorique indépendantiste le "cadeau" c'est eux qui le font en acceptant que les colons votent. Il y avait un compromis à trouver. Je maintiens que la demande n'avait rien d'exorbitante et ne leur faisait pas gagner grand chose. Après si on souhaite une situation post-référendum apaisée ou au contraire conflictuelle on fera des choix différents j'imagine.
  20. "considération négligeable"? je comprends pas ce que tu veux dire. L'accord de Nouméa lui même peut être vu comme un "cadeau" mais je suis pas sur qu'il soit interprété de la même façon par les deux camps. Et pour les reports multiples on verra si cela arrive et comme je l'ai dit ce serait un bon motif 1) pour déconsidérer le camp indépendantiste 2) pour refuser .
  21. D'après wiki la date a été imposé par le gouvernement au moment de la réunion de mai/juin les indépendantiste demandais déjà une date en 2022. La tenu du référendum lui même est une demande du gouvernement début avril alors de "longue date"... Par ailleurs s'il demandait de multiple report (outre que cette fois on aurait de bonnes raisons de refuser) il se déconsidérerait vis à vis de la population. Disons que cette mauvaise volonté du gouvernement alors que la demande parait raisonnable (un report de 9 mois c'est pas comme s'il demandait 10 ans) n'augure pas d'une suite très encourageante.
×
×
  • Create New...