Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

castle68

Members
  • Posts

    955
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by castle68

  1. hé oui... Louis-Charles de St-Jacques, Général 3 étoiles de son état, est le papa du capitaine Justine de St-Jacques, co-héroïne du roman. j'ai voulu le papa intrépide et un peu tête brulée, caractéristique commune à tous les St-Jacques depuis l'Empire !... Donc tout naturellement j'ai voulu le faire participer à une partie des réjouissances. Maintenant "Corne d'Abondance" est un roman, je me doute bien que dans "la vraie vie" le général serait plutôt resté dans son Etat-Major !... Encore que je ne connaisse pas de Général... peut être y a t-il dans l'Armée Française 1 qui ait ces caractéristiques =D
  2. Bonjour à tous, 2ème extrait... de l'action, de l'action ! " La vision était tout simplement dantesque ! Il ne manquait plus que des haut-parleurs d’une Rave Party géante crachant « La chevauchée des Walkyries » de Richard Wagner pour être dans l’ambiance. Sur un même front 3 chars Leclerc cote à cote, à pleine vitesse en tout terrain c’est à dire à près de 60km/h, créant de monstrueux nuages de poussières, les longues antennes presque rabattues à l’horizontal par la vitesse… « Jupiter » décolla littéralement du sol sur une bosse passée à pleine vitesse !… Et continua comme si de rien n’était grâce à sa suspension oléopneumatique qui procurait à l’équipage un confort exceptionnel tout en stabilisant la plate-forme et permettant ainsi une précision de tir en roulant diaboliquement fantastique ! 168 tonnes d’acier et de feu en mouvement. Les 2 VBCI encadrèrent les chars, ils leur étaient impossible de rester en arrière. - Messieurs choisissez bien vos cibles, bonne chasse les Braves Gens ! A l’attaque feu à volonté ! dit le général de St-Jacques - UBIQUE PRIMUS ! répondirent en cœur les 2 autres chefs de char. A 4 km de leurs cibles détectées grâce à la camera thermique équipée d’un mode de détection automatique des points chauds, toujours à pleine vitesse, les 3 chars tirèrent simultanément un obus flèche perforant de 120mm, dont le tireur pouvait voir le point rouge filant à 1800m/s vers la cible désignée à travers le réticule du viseur tireur. ... Un déluge d’explosions, de flammes impressionnantes, et de fumées noires. Moins d’une seconde plus tard un 4ème tir toucha un autre char libyen qui fît exploser et éjecter la tourelle en forme de poêle renversé qui retomba lourdement au sol écrasant une partie des ses briques réactives. La carcasse brûlant en dégageant beaucoup de fumées noires. Après ce 2ème tir « Aboukir 1799 » vira à 180° sur place tout en maintenant le canon pointé sur sa 3ème cible, tira détruisant un autre char T-72S qui à l’arrêt avait tiré sur lui mais hors de portée pour être réellement dangereux. La portée de tir du T-72 est bien inférieure à celle du Leclerc et en plus il ne peut tirer en roulant, la probabilité de réussite du tir alors est tout à fait infime. - Joli coup, c’est nickel Chef, ça mérite une bière quand on sera rentré ! dit le général souriant en regardant le résultat du tir à travers le réticule Puis « Aboukir 1799 » se dirigea vers Castle et ses hommes. « Montgobert » et « Jupiter » continuant à détruire méthodiquement le dernier char libyen et les 5 transports de troupes blindés à chenilles BMP-1 dont certains tiraient sur les 2 chars Leclerc avec leur canon de 73mm pour un résultat nul. Le dernier BMP-1 tira un missile anti-char filoguidé AT-3 Sagger contre le char « Montgobert » qui pour sa protection déclencha le tir de fumigènes camouflant ainsi le char en totalité. Le missile se perdit dans la nature. ... Des combats violents faisaient rage. Les djihadistes nombreux, fanatisés et shootés à la cocaïne lançaient des attaques kamikazes contre les Français. « Dénicheur » tira sa dernière roquette contre un groupe de combattants islamiques qui du coup prirent leur envol avant de retomber au sol désarticulés. Thomas Castle repéra le chef du détachement et lâcha une rafale, avec une Kalachnikov récupérée sur un cadavre, contre lui. Aliou Malabar fût touché à 3 reprises. Il tomba à genoux, posa la main sur ses blessures, regarda sa main pleine de sang, et s’écroula sans vie. Le dernier pick-up, dont la plate-forme arrière était équipée d’un canon de 23mm, jusqu’à présent camouflé par les fumées de véhicules détruits, voulu faire demi-tour afin de s’enfuir de cet enfer quand il rencontra de face un obus explosif HEAT tiré par « Aboukir 1799 ». Il fît alors un très joli vol plané !… La carcasse carbonisée atterrissant de manière nettement moins élégante… Le général de St-Jacques ouvrit l’écoutille et sortit la tête, puis le torse et regarda le champ de bataille. Les derniers djihadistes se faisaient abattre par le canon des VBCI et les tirs des membres du commando. Le char Leclerc s’arrêta devant Thomas Castle. Il vit un homme âgé, les cheveux ras, s’extirper de la tourelle et descendre du char. - Je constate avec satisfaction que l’on meure de saturnisme aigu ici ! dit Louis-Charles de St-Jacques en enlevant son casque et en passant sa main sur ses cheveux gris (enfin sur ceux qui lui restaient) … Thomas Castle resta figé sur place. "
  3.     Superbe photo; parfaite illustration de l'extrait de mon roman "Corne d'Abondance" que vous pourrez lire dans 15jours ! Oui... je sais le suspense est insoutenable !...
  4. Bonjour, Les "finitions" de mon roman avançant bien, j'ai pensé que peut être cela vous ferait plaisir de lire quelques tout petits extraits de "Corne d'Abondance". J'avais pensé à 4 extraits, pour les 4 prochaines semaines... Dans les prochains extraits il y aura des Rafales, des combats terrestres, avec ou sans Leclerc... Pour ce 1er extrait, un peu d'humour dans ce monde de brutes !... Bonne lecture !... "... Profitant de cette arrivée, le malien prit un revolver sous ses amples vêtements, sauta d’un bond vers sa femme et se plaquant contre elle, lui mît le revolver contre sa tête. - Si vous avancez, je la tue ! cria t-il paniqué, puis il dit : - J’ai rien fait, c’est pas moi… ils m’ont forcé !… La situation pour le moins inattendue était tendue. Les 2 autres agents arrivèrent et mirent l’homme en joue. - Baissez vos armes ! ordonna Castle qui voulait faire baisser la tension. - Laissez moi partir ou je la tue !… La grosse matrone commençait à rouler des yeux et ses mentons gélatineux à trembler ; elle le suppliait en dialecte. Thomas Castle essaya de parlementer après avoir rengainé son pistolet dans son étui sur le torse. « Boiingg » !!!… Justine de St-Jacques était arrivée silencieusement derrière lui et sur la pointe des pieds, de toute ses forces, elle abattit sur la tête de Ag Sidamou la marmite en fer qu’elle avait trouvé dans la cuisine. Le malien tomba dans les pommes, la marmite, avec l’empreinte de la tête du bonhomme, tomba au sol également !… - Aïe ! ça, ça doit faire vachement mal ! J’ai toujours dit que les rousses étaient assommantes ! Sauf votre respect Capitaine… dit Bernard Grim sérieux comme un pape. - C’est sur que c’est pas lui qui dira le contraire ; mais toi franchement, tu es un peu de parti pris ; tu dis cela parce que… entre ta mère, ton ex, et tes 2 filles… t’as un peu du mal avec les rouquines ! dit Thomas Castle hilare. La grosse matrone voyant son homme assommé, se mit à insulter Justine de St-Jacques, puis Thomas Castle, les accusant de meurtre !… Un comble, c’est bien la peine de rendre service !… Elle était complètement déchaînée et hystérique. On peut dire qu’elle avait les « boules » bien qu’on soit loin du modèle « geisha »… Thomas Castle décida de rétablir le calme en lui mettant un « pain » en pleine figure sans autre forme de procès et avec une délicatesse retenue, l’assommant à son tour. Elle s’écroula sur son homme, pour lequel se fût un 2ème gros choc !… Devant le charmant spectacle du couple à nouveau réunit Bernard Grim dit sentencieusement : - Oui… mais enfin, y-a pas à dire Thomas, toi tu sais parler aux femmes ! ça m’étonne pas que tu sois tou-jours célibataire ! Vous 2 vous faîtes vraiment la paire, vous faîtes un concours ma parole !..."
  5. castle68

    [Rafale]

    Bonjour, l'achat d'avions de combats est autant un choix de qualité de l'appareil, mais pas uniquement. il y a aussi l'envie politique... une fois ces 2 portes ouvertes passées aucun marché n'est impossible. Juste un exemple: dans les années 60 Dassault a vendu des Mirage III à l'Australie ! Si le forum avait existé à ce moment là, qui entre nous aurait parié un seul centime (de franc !) à la réussite de cette vente sur un pays si résolument anglo-saxon ?... La réussite sourit aux audacieux dit-on ! Bien sur c'est pas gagné, les américains ( et LM )feront tout pour torpiller cette possibilité qui serait pour eux "une claque" percutante ! Mais s'il existe une infime possibilité, il faut la jouer à fond; cette fois-çi les américains ne peuvent user du même argument politique que pour la Corée du Sud il y a quelques années. Un Rafale à la feuille d'érable ça aurait de "la gueule" ! Néanmoins pour moi l'achat le plus "logique" serait le F-18 E/F Super Hornet...
  6. Bonjour à tous, le "gros œuvre" est à présent fini ! je suis en avance sur mes prévisions (alors que dans le bâtiment c'est pas forcément toujours le cas !!!... oups...). Maintenant c'est au tour des finitions et corrections, néanmoins je pense que le livre sera disponible mi-avril. A suivre...
  7. Non, en cliquant sur le lien on arrive sur la page du " Syndrome de la 2ème marche" et on peut le commander. Pour le paiement par carte c'est le même processus que quand on commande des billets de trains à la SNCF. Le problème vient peut être de votre portable, chez moi cela fonctionne correctement. Essayez de "rafraichir" l'écran en appuyant sur la touche "f5", c'est ce que je fais lorsque parfois une page "bloque". En ce qui concerne " Corne d'Abondance" le "bébé" avance bien !date de parution début mai 2014, peut être même mi-avril...
  8. Bonjour, quel sera le rôle qui sera dévolu au J16 ?
  9.     Merci beaucoup, c'est très gentil d'avoir mit le lien. il y a quelques "clins d'œil" au style Gérard de Villiers, mais beaucoup moins que dans le 1er roman ! A l'exception notable d'une scène que le héros rêvait et que j'ai repris en intégralité! J'ai retenu du style Gérard de Villiers le fait que l'histoire parte d'une information géopolitique historique réelle. Le techno-thriller se prête moins à ces scènes crapuleuses, je n'en ai donc pas abusé (plutôt suggérés parfois...), tout comme les scènes de tortures !...(un peu mais pas trop...) Il n'y a que sur l'action, le suspense, la plausibilité de la partie romancée ( à cette occasion j'ai demandé de l'aide aux lecteurs de ce forum afin de répondre à certaines questions dont je n'arrivais pas à trouver les réponses; merci ceux qui m'ont donnés les réponses), la réalité et la précision de certains évènements historiques et l'humour où je n'ai pas lésiné !
  10.     Le "teaser" fait une 30aine de pages et se trouve en intégralité dans le 5ème chapitre du "Syndrome de la 2ème marche" Cela fait peut être beaucoup comme illustration sur ce forum !... En fait quand en 2012 j'ai voulu écrire un roman j'avais pensé à un thriller ou à ce qui allait devenir le "Syndrome...". J'ai choisi la 2ème solution, plus originale quant à sa forme et j'y ai intégré des extraits du Thriller afin d'illustrer le roman. Le "Syndrome..." n'est pas une autobiographie, mais il y a un peu de moi quand même. C'est un mélange de genres ( une part d'autobiographie, une part de Thriller, un mélange constant de réalité et de fiction plausible notamment après le chapitre 5, une pincée de pensées philosophiques parfois, sur un fond d'histoire d'Amour d'où quelques scènes érotiques chaudes sans être vulgaire, le tout avec un suspense et une fin inattendue). Une petite centaine de lecteurs et lectrices m'ont donnés des commentaires généralement très positifs; néanmoins on ne peut pas plaire à tout le monde. Je suis également conscient que c'était mon 1er roman et qu'il a des petits défauts (fautes d'orthographes ou quelques fautes de syntaxes qui m'apparurent une fois que j'avais envoyé le fichier !) Par contre une énorme majorité m'a demandé s'il y aurait une suite. Or au vu de l'organisation du roman, notamment au niveau de la conclusion, une suite est difficile et ferait "réchauffé". J'ai donc décidé de réalisé le Thriller et il devint "Corne d'Abondance". Il y a bien sur la base que l'on retrouve dans le Chapitre 5 du "Syndrome de la 2ème marche" mais également beaucoup de nouvelles pièces du puzzle afin que l'image soit beaucoup plus attractive et que les lecteurs qui ont lu le 1er roman lisent le 2ème avec autant de plaisirs que s'ils découvraient un nouveau roman. Le même principe que pour les films où les extraits que tu vois au préalable te donne une idée de l'histoire et envie de voir le film; ce n'est pas tout le film.
  11. Bonjour, je voulais vous annoncer l'arrivée prochaine de mon 2ème roman, "Corne d'Abondance", qui est un techno-thriller. Au niveau stylistique il s'agit d'un mélange de Tom Clancy et de Gérard de Villiers, mais ce n'est pas un copié-collé, ayant mon style propre. Croisement d'histoires qui telles des pièces de puzzles au départ indépendantes se rejoignent pour former une image complète la fin. Il s'agit bien sur d'un roman de fiction plausible, mais sur un fond historique. Le mélange des 2 étant constant. La toile de fond se déroulant au Mali en 2013 pendant l'Opération SERVAL. Action, suspense, humour et une petite touche d'histoire d'amour au menu du héros qui est un agent de la DGSE au style anti-conformiste, le Lieutenant Colonel Thomas CASTLE. L'action outre le Mali, se déroule en Colombie, aux Etats-Unis, et en France. Avec quelques "Guest Star" comme le Rafale, le char Leclerc, l'An-124 Ruslan, etc...   Les très rares personnes ayant pu lire quelques extraits du roman ont beaucoup apprécié ce style d'écriture très cinématographique. Il existe un "teaser" de "Corne d'Abondance" dans le chapitre 5 de mon premier roman "Le Syndrome de la 2ème marche..." paru aux EDITIONS DU NET.COM Date de parution prévisionnelle Mai 2014 aux " EDITIONS DU NET.COM ".
  12. bonjour, qu'elle est la distance d'atterrissage et de décollage du Condor en étant chargé svp merci
  13. Ce serait bien si la France participait également. Notre Leclerc y serait à l'aise ! Même si bien sur l'équipage a un rôle décisif.
  14. Merci pour ces infos. En poursuivant mes recherches j'ai découvert qu'effectivement il y avait un détachement de 4 SU24MK2 de Laghouat sur la base de Tamanrasset... ce qui rend plus plausible mon idée ! Comme quoi la réalité rejoint la fiction car l'aviation aurait détruits plusieurs colonnes djihadistes qui cherchaient du carburant. Effectivement j'avais pensé à du classique: bombes pour le 1er Fencer et roquettes pour le 2ème. Combien de missiles Raptor2 sont portés par le Fencer ? je pense vu la taille de la bête, 1 sous chaque ailes ? en ventral cela me semble un peu difficile.
  15. Bonjour à tous, Etant dans la réalisation de mon 2ème roman "Corne d'Abondance" comme je l'ai déjà évoqué, une scène se déroule dans le sud algérien où une paire de SU-24 détruit une colonne djihadiste, trop éloigné pour être traité par des Hind, grâce aux infos des militaires français. C'est un techno-thriller et même si c'est romancé j'essaye d'être le plus plausible possible: j'ai vu une vidéo d'un su24 lourdement chargé (30 bombes) mais je pense que cette configuration lourde était dû à un entrainement sur un champ de tir à proximité. Pour une attaque "normale" d'une colonne de véhicules dans le désert qu'elle est la configuration habituellement utilisé par l'armée de l'air algérienne pour ses Fencer ? et il me faudrait le nom de leur base d'attache (c'est mieux que d'écrire que "les avions décollent d'une base aérienne..." en restant trop vague !) sans bien sur vouloir dévoiler des secrets militaire. merci par avance
  16. Bonjour à tous, je suis entrain d'écrire mon 2ème roman (Corne d'Abondance): dans une des scènes 3 chars Leclerc provenant des 17 exemplaires du 1er régiment de chasseur qui ont participé à Gulf Falcon 2013 sont présent et en action notamment contre des T72 . Bien sur mon roman est une fiction, mais une fiction plausible. Raison pour laquelle je voudrai pousser le détail jusqu'à donner des noms de baptème qui sont effectivement ceux des Leclerc qui ont participé à la manœuvre aux EAU. Quelqu'un pourrait il me renseigner; sinon j'utiliserai des noms de chars que j'au vu sur des vidéo ou des photos, mais je trouverai cela + class si c'était effectivement des noms de chars qui auraient pu réaliser mon roman... merci par avance.
  17. Bonjour, A part le futur contrat pour l'armée libanaise, a t-on des échos des 2 grands contrats entre la France et l'A.S.( notamment le contrat pour la défense sol-air ?
  18. castle68

    [Rafale]

    Bonjour Ben, je vais faire court car je suis un peu hors sujet: j'ai réalisé mon 1er roman " Le syndrome de la 2ème marche..." (Editions du Net) cette année. C'est l'histoire d'un homme qui réalise un thriller par défi et la réussite de ce thriller (qui s'avère être prémonitoire) va lui permettre de changer de vie. la toile de fond étant une histoire d'amour, mais pas seulement, c'est un melting pot littéraire et non une autobiographie. Donc pour illustrer ce Thriller j'ai dans le chapitre 5 du roman écrit des extraits du thriller afin d'illustrer mes propos. A ce jour près de 80 exemplaires ont été édités et les lecteurs et lectrices ont bien aimé et m'ont demandé s'il y aura une suite au "Syndrome de la 2ème marche" Or une suite étant difficile j'ai donc décidé de réaliser le Thriller avec comme titre provisoire quasi définitif: " Le Thriller alias La chasse par Serval 2 l'Ansar Dine" (jeu de mot avec la chasse par serval de la sardine !...) Basé sur des faits historique (l'idée de départ est partie du crash du casa 295 algérien en novembre 2012) j'ai brodé dessus une œuvre de fiction plausible. Mélange du style des romans de Tom Clancy et de Gérard de Viliers, c'est un techno-thriller pour lequel il y a du suspense et de l'action, dont le héros est un agent de la Dgse nommé Thomas Castle. Une partie de l'action se déroule au mali et en libye avec en guest star: le rafale, l'An-124, le char Leclerc et même le F-22 Raptor vers la fin... Même si c'est un roman de fiction j'essaye d'être cohérent et réaliste, d'où des recherches de ma part sur les différents lieu des actions ou les protagonistes. il sera édité, comme le 1er roman, aux Editions du Net et peut être dans une maison d'édition "classique" si le manuscrit plait. date de sortie prévisionnel Juillet 2014 (peut être plus tôt) car je suis déjà au chapitre 4... Voilà je referme cette parenthèse hors sujet et je vous prie de m'excuser d'avoir été un peu long.
  19. castle68

    [Rafale]

    Merci Pascal pour la réponse. Je savais que la GBU-24 était uniquement disponible en position ventrale. Par contre je n'ai pas d'infos, ni vu de photos sur un emport "mixte". Dans mon roman cela s'avèrera utile à un moment donné. Bien que cela ne soit qu'un roman, j'essaye quand même d'être cohérent et plausible avec la réalité.
  20. castle68

    [Rafale]

    Bonjour à tous, lecteur assidu de air-défense.net je viens vers vous pour une petite question. je suis en train d'écrire mon 2ème roman, un thriller dont l'action se déroule pendant l'opération Serval au Mali, avec à un certain moment le Rafale en "guest star". Mélangeant fiction plausible et réalité historique, je voulais savoir si la configuration du Rafale avec 1 bombe de 1000kgs en ventral ET 2 AASM ( 1 sous chaque aile) est possible, étudié mais non retenu par l'AA ou impossible. Merci pour vos réponses.
×
×
  • Create New...