Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Ezco

Members
  • Posts

    251
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Ezco

  1. C'est exactement cela, on appelle cela la segregation of duty plutôt que conflit d'intérêt mais c est l'idée. Cela est effectivement proscrit sauf dans certains cas de routine qui ne s appliquent pas là sauf à prendre des risques sur le dos dans notre cas de vies humaines comme on en a eu l'exemple récemment dans l'aéronautique civile. En engineering cela existe depuis tout le temps. Si tu prend un moteur de formule 1 et que tu le met sur un test bench, du point de vue du moteur tu est en pleine ligne droite à Immola alors qu'en réalité tu es en région parisienne attaché à des tubes. C'est d'autant plus utilisé en software qu' in fine ce n est "que" une succession d input et d'algorithme ensuite. Vu l'informatisation d appareil comme le F35 il est logique que c'est aspet simulation devienne preponderant sur une partie consommatrice en couts et et pour du software. La ou le bas blesse, c est que bien souvent les communicants vont présentés cet aspet comme une optimisation, du genre on peut faire sans mais ca serait plus chère, alors que la réalité certains systems sont tellement complexes qu'il est en fait impossible de faire sans. Mais dans ces cas le design et le development est fait pour pourvoir être simulé, c'est pensé dès le départ pour cela. Sinon c'est la cata... Je serais intéressé pour connaître les conséquences pour LM de cette décision. Parceque si comme tu le décris l'initiative viens du donneur d'ordre alors il y a clairement accointance entre ce donneur d'ordre et le fournisseur, jamais dans le civile un donneur d'ordre va venir enlever une épine du pied de son fournisseur avant que celui ci reconnaisse qu'il est en impossibilité de livrer (même avec du retard), avec toute les conséquences qu'on imagine et qui sont saines. Dans le militaire c'est peut être une pratique répandue. Comme tu l'as très bien c'est une question de technical debt et de patate chaude... N'imaginant pas que le donneur d'ordre puisse passer à coté de cela c'est donc assumé. Je t'encourage à poster les chiffres de ventes F35 dur les sujets dédiés du forum. Cela fait 3 topics que je lis ou tu interviens, et 3 fois ou lorsque tu n'as plus d'arguments tu nous balances des chiffres de vente comme un vendeur d'aspirateurs... c'est usant.
  2. Ezco

    Achat suisse

    Ce qui est inquietant c est que les leviers politiques dans le cas de la Suisse, le France les a. Mais ont ils été utilisés ? Cette discussion personellement m intéresse plus que l aspet technique en l état des informations dispo.
  3. C est évident, tu penses qd même pas que les US ont appris la news dans air et cosmos Les us était au courant avant la visite de Biden. Air et Cosmos n est qu un border effect à retardement.
  4. Je n ai malheureusement pas accès à la section détente mais j y travaille...
  5. Je t en commande 2, un sur les capacités du simulateur Rafale, travail en réseau etc. un second sur l aspect géopolitique de l achat Suisse.
  6. Vous dispersez pas c est pas cette initiative qui sauvera le Rafale. Par contre j aime bien l idée de pousser le simulateur rafale, si il a moyen en plus de recycler les composants du simulateur Rafale pour en faire des bouteille PET de Rivella alors c'est gagné haut la main.
  7. Je suis d accord avec la premiere partie, sur l'origine mais moins d'accord avec la justification. La raison est que pour engager une négociation des articles génériques du type le F 35 est compétiftif auraient été suffisants. Donc a mon avis la seule raison pour laquelle le CF a donné ces détails de coûts, d'impact environmental et de rapport qualité prix est que cette fuite est en faite la réponse du CF a une première fuite. Celle qui a permis au US d être au courant que le Rafale allait gagner et qu'il avait a ce moment là le meilleurs rapport qualité/prix. Cette première fuite a du se passer un peu avant la visite de Biden. La seule réaction possible coté US pour optimiser ce ratio Qualité/Prix est de faire une offre de prix impossible à refuser, offre arrivant quelques heures après la visite de Biden. Cette offre a ruinée les plans du Conseil Fédérale et c est ce qui a provoqué la seconde fuite, celle venant du CF pour expliquer la conséquence de la première fuite. Comme dis dans l article de NZZ la conseillère à la défense n'a "pas le choix", elle aurait pu aussi dire "plus le choix". Pourquoi ? Parce que suite au scandale Grippen toute autres considérations que le rapport qualité/Prix ne sera pas comprise en Suisse. Une fois le choix fait, les rapports d'évaluation seront rendus public y compris ce rapport qualité/Prix. Voilà mon scenario, qui pour le moment, je l'admet est de la science fiction ;-) mais qui a le mérite d expliquer et de coller a tous ce qui s est passé ces dernières semaines. Alors si le prochains client export du Rafale n'est pas la Suisse on pourra nourrir des regrets. Le premier est celui de ne pas avoir pu placer le rafale lors du premier appel d'offre, celui ou le grippen a été sélectionné. Cette première erreur incombe a la Suisse. La seconde c est d avoir sous estimé la volonté des US (depuis Biden) de tuer toutes concurrence dans l oeuf, y compris si il doivent donner des F35. La troisième, c est que quelqu'un n'a pas pu fermer sa bouche et l a ouverte trop tôt... un Suisse pourrait dire c est typiquement Français ;-) La 4 eme c'est de ne pas avoir pu profiter d'un environment politique ultra favorable au Rafale. Du moins pour la partie politique interieure. Il faut savoir qu'en Suisse le peuple est favorable au Rafale surtout en Suisse Romande. Lors des votations pour le budget d'acquisition, Les suisses autour de moi ne disait pas j ai voter pour le budget mais j ai voté pour le Rafale. Le résultat de ces votations s'est joué a 8000 votes...Les raisons sont que les Suisse sont habitués a se plonger dans les détails techniques, il le font a chaque votation c'est à dire plusieurs fois par ans. ils sont donc au courant des performances. Il y a aussi pour les Suisses Romands un choix de coeur vis à vis de la France. Les Suisse Allemands sont plus pragmatiques et pour eux le rapport Qualité prix est le plus important. Donc dans ce scenario de science fiction le status actuel serait: Jusqu'à tres récemment le Rafale avait une autoroute degagée pour gagner cette offre. Des informations sur la décision en faveur du Rafale et le pourquoi sont arrivées aux US. Une offre de dernière minutes de dumping sur les prix suite au départ à une fuite a été faite par les US et soulignée par Biden lors de sa visite. Le CF prix a son propre jeu de transparence et a cause de la fuite initiale a tappé du poing sur la table en faisant publiés le nouvel état des forces suite a cette offre F35. Les possibilités pour sortir de l'impasse: Que le rapport qualité prix du Rafale soit updaté pour résoudre le problème F35. En sachant qu'il ne sera pas possible de remettre en cause celui du F35 puisque ca reviendrais à officialiser que les US ont cheaté les coûts, les Suisses ne le feront pas, surtout suite à l évocation de Biden. Si cette première approche n est pas possible alors if faut trouver un argument pour convaincre la partie alémanique du CF de s asseoir partiellement sur le principe du ratio qualité prix. Si ces deux approches ne sont pas possibles alors le F35 sera sélectionné. Voilà je rajoute un peu de dialogue et j envoi a Netflix
  8. Ezco

    Achat suisse

    Faut aussi avouer que le simulateur propose aux Suisse est particulierement impressionant. plus que 50 messages et je peux aller dans la section detente...
  9. Ezco

    Achat suisse

    ben comme ca on sait d ou vient la fuite au moins !! Les articles à l origine sont ecrits en Allemands, ne parlant pas allemands j ai personellement du mal a saisir les nuances. Par exemple concernant le fait que le F35 ait remporté l evaluation c est au conditionnel, a l inverse il est parlé d'un "dumping" sur les Prix pour le F35. La Conseillere federal ne pouvant pas renier la procédure d'évaluation, cela peut être une manière d alerter ou de mettre en tous cas ur la table les points importants pour la négociation. Bon tout ca c est des hypothèses mais ca montre que cela doit fighter fort en coulisse.
  10. Ezco

    Achat suisse

    2 initiatives sont prêtes, une pour le F35 et une pour le SH, puisqu officiellement le but de ces initiative est d eviter un achat americains qualifier d'overkill pour la Suisse. Il n y a pas d initiative legal ou illegale mais pour le moment au niveau du conseil Fédérale on estime pas que ces initiative changerons quoique ce soit au résultat finale. Donc disons plustot que c est la credibilité de ces initiatives qui est en doute. Les Suisses ce sont dejà prononcés, en générale quand on veut rejouer le partie ca se passe plustot mal.
  11. Ezco

    Achat suisse

    Cote Business la plus grande majorité du business Suisse est fait avec l Europe. C est un partenaire vitale pour la Suisse et qui ne pourra pas être remplacé par US ou Chine. L accord UE qui est tombe à l eau est un coup de froid sur les liens diplomatics avec l Europe, il sera normalement sans consequences économiques car compensé par la voie bilatérale. Dans ce contexte l achat d un Avion Européen peut être une aide pour ré affirmer l importance des liens Europe Suisse. Dons le fait que l accord Europe soit tombé à l eau ne favorise pas un achat F35, au contraire. A balancer avec le fait qu'après le feuilleton Grippen il est clair que seul les argument liés a l evaluation technique devront être mis en avant pour la justification du choix finale. Il y a déjà eu un vote, je ne parierais pas que meme en cas de victoire du F35 une initiative soit possible. Contrairement à ce que je lis ici on ne parle pas de rumeurs, la position publiée dans la presse de l équivalent du MinDef en France est que le F35 est victorieux sur la base de l evaluation de performance. Cela n est pas du tout comparable aux précédents articles. Garder la tête froide oui.... mais pas non plus dans le sable ;-) le match est en train de se jouer en ce moment même et il y a 1 - 0 pour le F35.
  12. Ezco

    Achat suisse

    a peu pres tout ce qui vole dans les vallees Suisse est de toute facon invisible au radars...
  13. Ezco

    Achat suisse

    According to swiss papers today (Blick) the current status of the evaluation or at least the components that leaked are : - maintenance cost of the F35 (the plane not the simulator) are higher that its competitors - manoeuvrability is a weak point compare to his European competitors that is as explained in the article is potential issue regarding Swiss geography - F 35 climb slower than its competitors - few words also about the fact internal canon suffer from a poor precision compare to its competitors - few words about dependency with Odin etc. But... - F35 is almost none visible on radars - flying a simulator is cheaper than flying a real plane - Flying a simulator decrease noise level as well as CO2 that is good for the planet ! I hope there will be additional leaked like for the Grippen few years ago as I am a bit frustrated ... nothing new. there ! ------------------ D'apres les journaux Suisse aujourd'hui quelques resultats des eval: - couts de maintenance plus eleve pour le F35 - grimpe moins vite - moins manoeuvrable - manque de precision pour le canon interne - risk d independance cause Odin etc. Mais... - Avion Invisible au radar - Les heures de simulateur sur F35 coute moins chere que les competiteurs(avion pas simu) - Le simulateur F35 fais moins de bruit et pollue moins que les competiteurs (avion pas simu)
  14. Ezco

    Achat suisse

    https://www.lematin.ch/story/le-f-35-de-lockheed-martin-fait-une-belle-remontee-a-berne-268343831848
  15. Pas mal d employé ayant joué les jeux du télétravail notamment en reportant à leur hiérarchie que pour eux tout se passait bien ne font que scier la branche sur laquelle ils sont assis. Dit différemment le jour où ton employeur comprends que télétravail égale économie de coût fixes. Et qu en plus ça marche au top, alors surtout en Suisse je ne donne pas longtemps avant que les postes soient délocalisés Pour 1 employé Suisse tu as 5 Polonais. Pour délocaliser tu n as besoin que d’un bon digitale workplace et de t’assurer que les infra fonctionne dans le pays ou tu vas bouger tes postes. Amis Suisse même si le télétravail vous plaît. Dites à votre employeur que c est difficile, que vous souffrez, que maintenir la productivité ne se fait qu avec de gros sacrifices personelles. Télétravail 2 jours par semaines top mais pas plus. Sinon c est la porte.
  16. Je ne tape pas du poing sur la table, je constate que dans la vrai vie, les anglais vaccine 400 000 personnes par jours alors qu’on se moquait de la NHS il y a encore quelque mois. Nous on a des problèmes de doses (c’est jamais chez nous le problème) avec un rythme 4 fois moindre. Je ne parle pas des premières semaines de Janvier…. Dans la vrai vie des gens organisent des convois de déchets ultime nucléaire, des convois de tronçons d’airbus A 380. Ces gens-là savent ce qu’est une montée en charge, savent ce que c’est que surdimensionné volontairement un outil même si la ressource se fait rare au début. Parcequ ils savent que quand le gros du travail arrive, il est trop tard pour changer. Vous pouvez considérer que je suis dans le yakafaukon, je considère qu’ a force d’avoir des expectation minimum, on a un service minimum. J’espère me trompe mais si on gaspille 5 doses le soir en en ayant 200 pour la journée, avec le system mis en place on en perdra 50 quand on aura 2000 dose dans la journée.
  17. On est d'accord, j'etais aussi sarcastic avec mon frigo ;-) Mais on a quand meme fait le minimum niveau logistic pour le moment. et une partie des problemes rencontre et vus dans ces dernieres pages en decoule.
  18. Pas besoin de commander ils sont déjà là. Il n y a plus qu’ à se servir. Je pense que tu es bien placé pour savoir que sur certains sujets comme développer un vaccin, certains ne se sont pas contenter de délais « normaux « . Alors pour déplacer un frigo… mon dieu que c’est difficile.
  19. On a touché le fond et on continue de creuser... Cela fait des mois qu'on savait que le vaccin potentiellement approuve en premier nécessitait des conditions de conservation spécifiques. Le stockage a -80 est un pre requis obligatoire, ce point aurait donc dû faire l'objet d'un minimum d'anticipation. Il n'en est rien apparemment. Il faut dire qu'on nous a préparé le terrain en expliquant que ce stockage était presque logistiquement insurmontable, alors que c’est faux. Des frigos -80 ce n’est pas du hightech, ce n’est pas insurmontable, et il en existe plusieurs milliers en France ne serait-ce que dans les labo de recherche, universités, inserm, CNRS etc. Pourquoi est-ce important ? et bien parce que cela implique qu'en l’état les centre de vaccination ne sont pas autonomes et doivent travailler en flux tendus. De fait on a les inconvénients des centres de vaccination: regroupement et non mobilité, sans les avantages: autonomie logistique et gestion stock vs priorités. au doigt mouille un frigo c'est 2000 flacons. Dans un centre de recherche de taille moyenne il y en a 20 à 30. Y compris dans les labo prive pour lesquelles 80% des employés sont actuellement en télétravail. Pour équiper décemment un centre de vaccination il en faut 2, 1 pour les doses et 1 en spare. Il était donc parfaitement possible de déployer ce matériel et ainsi éviter une bonne partie des problèmes rencontrés. Sans ça, alors autant créer des antennes de vaccination mobiles, qui certes devront se ré approvisionner à l’hôpital, comme le font les fameux centre de vaccination, mais qui auront au moins l’intérêt de rendre la vaccination plus accessible. Apres certes c’est moins sexy pour un préfet ou pour un journaliste que de visiter un bon vieux centre... Donc non la situation n’excuse pas tout. une grosse partie des problèmes rencontrés on s’y est mis tout seul. Ou plutôt les organismes étatique Français nous y ont mis.
  20. Les Chinois ont l air de considérer que la vaccination empêche la propagation. L avenir nous le dira.
  21. Dans un premier temps, l'objectif de la vaccination n'est pas de ralentir les contaminations, mais d'éviter que les services de santé ne soient submergés. Or c 'est bien les personnes âgées qui représentent la majorité des hospitalisations et décès. Il y a donc bien une logique.
  22. J ai checké je n ai pas vu ce tweet posté sur le forum :
  23. Pour les tous petits le doute subsiste, pour les ados il me semble pas qu il y ait une vrai différence avec les jeunes adultes. Ils sont moins affectés par les symptômes mais autant contaminant. Il y a bien des foyers de contagions découverts au sein des écoles dans des pays européens. Bizarrement ces foyers là on en parle que très peu...alors que les conséquences sont autant désastreuses dans la cellule familale. Sur le sujet des écoles, systématiquement les institutions, les décideurs ou ceux qui ont accès aux données donnent des réponses ambiguës. Qd on les interroge sur la contagiosité ils répondent que les jeunes sont le plus souvent asymptomatique, en faisant semblant de pas comprendre le vrai sens de la question. D’une manière générale les stats pour cette deuxième vague sont opaques. Je précise qd même que c’est un reconfinement à la Suisse...
  24. Je ne suis pas épidémiologiste ni statisticien chevronné, cependant j'ai une bonne base scientifique biologiste, je suis observateur curieux et surtout je ne crois que très peu au hazard. J'aimerais simplement apporter quelques réflexion et savoir si des personnes ici ont le même sentiment. Il y a quelque chose sur cette seconde vague qui est différent. J ai l impression qu'un paramètre est absent de l équation, que tous ces comportements dont on parle ne sont finalement pas le noeud du problème. Ce sentiment c'est une impression de fatalité, un coté inéluctable. On peut essayer d'expliquer que les jeunes sortent trop ou ont des contacts trop rapprochés seulement pour moi ca ne colle pas avec la dynamique des chiffres sur plusieurs mois. On peut expliquer que tel pays ou tel population à un comportement plus ou moins a risque. Seulement on ne voit pas de schéma, du moins pas de schéma sur lequel on peu influer sur quoique ce soit. Quand ca explose, ca explose, et généralement pas au moment prévue Ce que je vois autour de moi, dans le pays ou je vis c'est que les mesures barrières sont respectées, que personne n'entre dans un magasin sans masque et cela depuis plus de deux mois. Les distances de sécurité sont respectées même a l exterieur. Cela n a pas fondamentalement changé ces 2 derniers mois. Il n'y a pas eu de relâchement, bien au contraire. Et pourtant sans que personnes ne sache vraiment pourquoi le nombre de cas a explosé, comme ca , le temps d un week end. On peut dire qu il y avait des prémices, un bruit de fond de contamination assez soutenu, assez pour inquiétés les spécialistes. Mais finalement, ca tenait, l augmentation n'étais pas exponentielle ou alors très localisée, alors que les conditions d'un point de vue strictement population étaient bien pires qu'aujourd'hui. On peut prendre l'exemple de l activité touristique mais le pic des touristes c'était il y a plus de 2 mois. De la même manière on accuse les soirées étudiantes comme si les étudiants hibernaient en Juin Juillet Aout Septembre. Pour la Suisse nous sommes passé de 400 cas à 9 000 contaminations par jour en 3 semaines. A l échelle de la France cela représenterait 90 000 contamination par jour. Mais en Suisse, il n y a pas de metro surchargé, il n y a pas de bar bondé, il n y a pas de manifestation il n y a pas de supporter Italien qui débarquent, les cours a l université ne ce font pour la grande majorité qu'a distance et cela depuis la rentré. La quarantaine est appliquée pour les voyageurs de pays a risque depuis 3 mois. On a le résultats d un test en moins de 48h et tous les gens testés sont confinés en attendant le résultats. Les cas contacts sont également mis en quarantaines avant que le résultats initial soit rendus. Même si le test est négatif, si vous avez des symptômes la quarantaine s applique. Pour la majorité des gens que je connais tout cela est tres bien appliqué et respecté. Bref toute ces petites choses qu'on pointe du doigts pour la France, tout cela n empêche pas qu'aujourd'hui dans un pays comme la Suisse la situation est bien pire qu'en France. Le directeur des hôpitaux genevois à fait une tres bonne conférence, il a superposé la courbe des entrées en reanimation de Mars et celle d'Octobre. Ce sont les mêmes, même pentes, même profile. Autrement dit une population alertée, avec gel hydroalcoolique partout à l entrée des magasins, avec des masques à profusion, des distances de sécurité, personnellement je télétravail depuis Mars non stop... et bien malgré cela on ne fait pas mieux qu'en Mars, on est même partie pour faire pire. Bref on s'écharpe sur des points qui finalement dans un autre lieu ne change pas la donne, on déplace la vague ici ou la de deux semaines, ou 3 mais finalement on la prend quand même, la hauteur de la vague semblant n être influée que pas la date de mise en place d'un confinement totale.
×
×
  • Create New...