Picdelamirand-oil

Members
  • Content Count

    9,055
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    182

Everything posted by Picdelamirand-oil

  1. Et puis on met les avions sur le pont bien avant de les faire décoller.
  2. Mais la modification étudiée par Dassault a pour but que l'installation de ces extrémités soit tout à fait comparable à l'installation des pylônes (d'ailleurs ils ont la même fonction donc ils peuvent avoir les mêmes interfaces systèmes). Donc mettre un missile sous l'aile ou à l'extrémité de l'aile, ça prend le même temps.
  3. Non, si tu enlève les extrémités ça passe mais très juste donc tu est obligé d'être très attentif et sur un bateau...ça bouge. Si tu ouvre le nez tu as un peu plus de marge.
  4. C'est un modèle Anglais, qui roule à gauche comme en Inde! Sur le Viky oui, les ascenseurs sont fermés sur quatre côtés. C'est pour ça qu'ouvrir la pointe avant a un petit intérêt, c'est un substitut à faire dépasser l'avion dans le vide.
  5. Picdelamirand-oil

    [Rafale]

    Tu as voulu dire "une qu'on traite de niveau 2 ou 3" ?
  6. Cependant, ce qui a échappé au radar, c'est l'effort massif déployé par l'armée de l'air indienne pour permettre, soutenir et compléter cet effort, tant en termes réels que par des mesures coercitives. Jamais une telle charge et un tel effectif n'ont été envoyés au Ladakh par l'IAF, pas même en 1962. Le ciel au-dessus du Ladakh résonne maintenant du son des Soukhois, des MiG-29, des Rafales, des C-17, des C-130, des Chinooks et des Apaches, alors que Leh s'impose comme l'un des aérodromes les plus fréquentés de l'IAF. Des images de l'entraînement des forces spéciales avec des éléments d'aviation de l'armée de terre et de l'IAF sur le terrain accidenté témoignent de l'amélioration de la synergie entre les deux services. https://indianexpress.com/article/opinion/columns/power-in-the-air-7061634/lite/?__twitter_impression=true Finalement nos Rafale ils ne sont pas à Ambala, ils ont plutôt l'air d'être à Leh
  7. Normalement, l'aérodynamique ayant changée, il faut refaire tous les essais de séparation de charge!
  8. Là c'est des détails qu'on laisse aux ingénieurs encore en activité
  9. Tu as raison pour ce qui concerne l'altitude, mais sur le plan horizontal on va pouvoir utiliser des trajectoires différentes: le missile peut rester en dessous de 30 Km d'altitude pour continuer à accélérer tout en se rapprochant de sa cible même si elle est éloignée. Puis il va reprendre de l'altitude et passer en propulsion à poudre. La partie la plus chère c'est le missile lui même avec son autodirecteur, donc ça devrait être abordable.
  10. Justement je ne suis pas sûr que le Mirage 2000 ait à rougir de sa maniabilité par rapport au Gripen, même si il n'a pas de canard, les strakes conservent l'efficacité de la dérive aux hauts angles d'attaque, ainsi avec ses strakes et ses becs hypersustentateurs automatiques sur toute la longueur du bord d’attaque le Mirage 2000 a une maniabilité à faible vitesse grandement améliorée, et sa vitesse d’approche tombe sous les 150 kt. De plus il est instable lui aussi grâce à ses FCS et n'a donc rien à envier au Gripen.
  11. Tu prends un ASTER 30 et tu remplace le Booster à poudre par un Booster à statoréacteur. Et tu garde le missile lui même tel qu'il est, à poudre. Pour la même masse ton missile ira plus loin.
  12. UN Rafale dans l'ascenseur du Viki: dessin à l'échelle. Il faut enlever les extrémités d'aile pour que ça passe. On peut aussi ouvrir la pointe avant comme si on voulait accéder au Radar et incliner le Rafale du bon coté.
  13. Avec un Meteor tu peu descendre un AWACS, pas un Mirage 2000, ou alors pas à la portée maximale. En plus on était dans un contexte où on parlait de BFM.
  14. Moi je pense qu'un Mirage 2000-5 F est dans la même catégorie qu'un Gripen E.
  15. Entre l'Europe et le grand large, on choisira toujours le grand large
  16. Une sortie de mon stagiaire, il est bien ce petit... http://www.opex360.com/2018/03/06/dassault-aviation-espere-vendre-pres-de-200-avions-rafale-de-plus-a-lexportation/
  17. USA: J. Biden pourrait bloquer la vente de F-35 aux EAU afin de reprendre les pourparlers avec l'Iran (expert israélien)
  18. Débuts d'Odin sur le F-35 Après des années de problèmes avec Alis, les Marines commencent à voir leurs F-35 équipés du système qui va succéder au calamiteux Alis, Odin. Plus léger, moins encombrant et à priori moins sensible aux pannes, il va équiper pour le moment un escadron de F-35B. D'Alis à Odin Enfin, serait-on tenté de dire. Le 29 septembre 2020, les Marines de la base aéronavale de Yuma, dans l'Arizona, ont terminé l'installation du nouveau matériel Odin (acronyme de Réseau intégré des données opérationnelles) sur un seul escadron de F-35B. Plus tard ce même jour, l’USMC a effectué le premier vol réalisé avec ce nouveau matériel et a effectué quatre autres le lendemain. Ce fonctionnement réussi valide les serveurs de nouvelle génération en tant que successeur viable du système Alis et fournit une mise à niveau significative des performances vers les unités F-35. Vers la fin des problèmes de maintenance Ainsi que les Marines l'ont annoncé plus tôt cette année, Odin est le remplaçant prévu d'Alis, dont le développement a été jalonné de problèmes et de fausses erreurs. Odin est un système natif du cloud qui intègre un nouvel environnement de données et une nouvelle suite d’applications centrées sur l’utilisateur. C'est un pas important pour améliorer les performances de soutien et de préparation de la flotte de F-35. Odin est conçu pour réduire considérablement la charge de travail de l’administrateur et des mécaniciens des F-35, augmenter les taux de capacité de mission pour toutes les variantes de F-35 et permettre aux ingénieurs logiciels de développer et de déployer rapidement des mises à jour en réponse aux nouvelles exigences. Gains de masse significatifs Odin apporte de nombreuses améliorations par rapport à Alis, puisqu'il s'agit d'équipements aux dimensions réduites. Alors que les serveurs Alis existants sont constitués d'armoires électroniques d'une hauteur équivalente à celle d'une personne de taille moyenne et nécessitent des modules de secours supplémentaires, le matériel compatible Odin s’inscrit dans deux boîtiers transportables comparables à deux bagages à main. A la clé, une réduction de poids significative, puisqu'un serveur Alis pèse plus de 360 kg tandis que les deux modules Odin pèsent chacun moins de 31 kg. Reste désormais à valider le système, qui mettra peut-être fin à une longue période de problèmes de maintenance sur le F-35.
  19. Picdelamirand-oil

    [Rafale]

    Pour ça il suffirait d'en prélever 3 Plus sérieusement la marine a déjà une très bonne disponibilité en opération: toutes les pièces de rechanges sont au pied de l'avion et l'équipe de maintenance ne prend pas de RTT. Donc la mise en œuvre de Ravel n'améliorerait pas beaucoup la situation et ne permettrait pas de justifier un prélèvement.
  20. Picdelamirand-oil

    [Rafale]

    MCO : Dassault Aviation veut encore faire mieux La mise en place de la verticalisation du MCO du Rafale a permis à Dassault, à la DMAé et aux Forces d'assurer une disponibilité des avions de combat meilleure que prévue. Le Dassault Rafale entre les mains de RAVEL Le bilan d'étape dressé par la ministre des Armées, Florence Parly, sur la réforme du maintien en condition opérationnelle (MCO) des matériels des Forces est l'occasion pour Dassault Aviation de souligner que la mise en place de la verticalisation du MCO des avions de combat Rafale de l'Armée de l'Air a permis d'assurer une disponibilité de 76 % des Rafale, mieux que les 73 % prévus par le contrat connu sous le nom de Ravel. A ce dernier, mis en place depuis 18 mois, vient de s'ajouter celui portant sur les avions de surveillance maritime ATL2. Un outil numérique à venir Dassault Aviation annonce que "la qualité de ce service va encore s’améliorer au fil du temps, comme prévu, avec notamment la mise en place d’un système d’information bâti en coopération avec les opérationnels par Dassault Aviation ; un outil qui s’appuie sur l’expertise de Dassault Systèmes en matière de gestion/analyse des données et qui sera basé sur sa technologie Cloud et son logiciel EXALEAD". Le plateau physique permanent de la DMAé Dans l'entretien accordé à Air & Cosmos par la directrice de la DMAé, l'ingénieure générale hors classe Monique Legrand-Larroche, (Cf. du numéro spécial MCO du 18 septembre 2020), cette dernière indiquait que les premiers retours du contrat Ravel étaient "positifs puisque le nombre d'aéronefs en attente de décision a été diminué par deux". Et de souligner l'efficacité du "modèle de plateau permanent" mis en place pour le MCO de l'Airbus A400M mais aussi du Dassault Rafale. Pour moi cela confirme mes hypothèses dans mes explications sur la possibilité de prélever temporairement des avions de l'armée de l'air pour faire des ventes export d'avions d'occasions.
  21. Phase finale pour la construction de l'IAC1:
  22. La question c'était pour une bombe de 250 Kg
  23. C'est fait de façon subtile : par exemple l'autonomie du SH est mise en avant comparée à celle du MiG 29 ce qui fait que tu penses que c'est le meilleur sur ce critère puisqu'on ne parle pas de l'autonomie du Rafale, or l'autonomie du Rafale est meilleure que celle du SH...
  24. Bien sûr, sinon il ne serait pas omnirole.