G55

Members
  • Content Count

    275
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

144 Excellent

About G55

  • Rank
    Connaisseur

Profile Information

  • Pays
    Italy

Recent Profile Visitors

1,424 profile views
  1. Je me souviens bien, il y avait des nouvelles que Kadhafi avait bombardé les manifestations contre lui avec la force aérienne on parlait de milliers de morts et des photographies de cimetières Tripoli avec les fosses communes sont également apparus. Puis l'évêque de Tripoli a tenté d'expliquer qu'il n'y avait pas eu de bombardements et que les photographies représentaient le travail qui est régulièrement effectué dans les cimetières pour déplacer les restes et avoir un nouvel espace mais la première victime de la guerre est la vérité.
  2. Les missiles Javelin trouvés en 2019 dans un camp militaire d'Haftar ne sont pas une belle carte de visite de la volonté du gouvernement français de faire respecter l'embargo sur les armes imposé à la Libye, puis il y a toujours le problème qu'une mission uniquement par mer n’arrête pas les armes qui arrivent par voie terrestre et aérienne à l'avantage de Haftar. IRINI, loin de créer les conditions pour mettre fin aux hostilités, bénéficie simplement l'un des deux adversaires dans un moment où la situation sur le terrain est totalement contre l'LNA et où Haftar essaie de sauver la seule carte qu'il lui reste: la zone de puits de pétrole entre Syrte et Benghazi.
  3. Un bon début serait d'éviter d'oublier les missiles Javelin entre les mains de Haftar et en tout cas les armes arrivent au maréchal par voie aérienne ou terrestre alors que la mission navale n'affecte que l'arrivée d'armes pour Serraj, la mission navale n'aide qu'une partie celle qui est maintenant soutenue par la Russie et la France. Mais peut-être que maintenant l'Italie et la France vont ramer dans la même direction, maintenant que Haftar n'assiège plus Tripoli, mais j'ai l'idée qu'Erdogan ne s'arrêtera pas et nous verrons comment cette histoire se terminera. P.S.Je crois que l'Italie au temps du colonel a obtenu divers contrats d'extraction parce qu'elle avait accepté de payer à la Libye des royalties supérieures à celles que les entreprises françaises et américaines auraient jamais voulu payer, donc l'Italie a conservé ces contrats aussi parce que étaient des accords justes et bénéfiques pour les deux Pays et j'imagine parce que l'intervention de l'OTAN peut avoir rendu d'autres accords obsolètes.
  4. La discussion s'est toujours déroulée sur ces pistes, le recours à la force a été émis comme hypothèse et limité à la défense aérienne libyenne, ainsi Le Figarò expliquait ce qu'il etait sur le table des négociations une semaine avant le vote: https://www.lefigaro.fr/international/2011/03/10/01003-20110310ARTFIG00620-qu-est-qu-une-zone-d-exclusion-aerienne.php Les médias ont insisté sur le fait que Kadhafi bombardait les civils et donc une zone d'exclusion aérienne semblait une réponse adéquate, mais après l'action française ont commencé diverses critiques, car la France est allée au-delà de ce qui était attendu, faisant confiance à la généralité du paragraphe 4: https://www.lefigaro.fr/international/2011/03/20/01003-20110320ARTFIG00137-la-ligue-arabe-critique-les-frappes-aeriennes-sur-la-libye.php Et non, votre gouvernement est intervenu là pour maintenir le statu quo, car le statu quo est à l'avantage de la France. Puis il y a toujours une raison pratique peut être parce que au Niger il y a l'uranium et le Mali est trop près les mines pour risquer, je suppose qu'il y a aussi d'autres raisons, mais la bonté d'âme ou des raisons humanitaires je les exclurais, ce sont des concepts qui n'existent pas en politique.
  5. Alors le gouvernement français l'a fait pour les civils? Ne nous leurrons pas, qui sait pourquoi les seuls civils qui intéressent sont ceux des pays riches en matières premières et en tout cas quelles ont été les conséquences? Guerre civile, le Pays détruit et une Nation divisée en deux qui ne pourra peut-être même pas se réunir, un chef-d'œuvre géopolitique.
  6. Récapitulons comment on a obtenu cette résolution: pendant des semaines nombreux appels sont venus pour établir une zone d'exclusion aérienne sur la Libye (paragraphes 6-7-8-9-10-11-12 de la résolution) suivie d'une indication que pour la réaliser en toute sécurité la défense aérienne libyenne pourrait devoir être détruite, dans ce contexte la résolution a été interprétée (et probablement pour cette raison, il n'a pas été opposé avec le veto par la Russie qui toutefois a immédiatement critiqué le caractère trop général utilisé par le texte). En fait, l'administration Obama a immédiatement demandé que des actions plus incisives que la seule zone d'exclusion aérienne fussent autorisées par le Conseil de sécurité de l'ONU, mais cet objectif a été dépassé immédiatement quand la France a commencé à chasser les chars et les colonnes de véhicules libyens https://www.repubblica.it/esteri/2011/03/17/news/gheddafi_vuole_misurata_raid_aerei_su_bengasi-13718920/ Entre autres choses, l'Italie était également contre une intervention en Libye, ce qui bloquait la voie à une action de l'OTAN (aussi parce que sans les bases italiennes et la possibilité de traverser l'espace aérien italien l'action etait plus difficile), mais après avoir vu les modalités d'intervention françaises, passer l'action sous le chapeau de l'OTAN était probablement la meilleure garantie pour limiter les intérêts français, et comme preuve de l'hostilité avec laquelle le gouvernement français a obtorto collo accepté l'intervention de l'OTAN: https://www.lesechos.fr/2011/03/libye-juppe-annonce-le-soutien-de-lotan-dici-a-quelques-jours-407708 sur la licéité des raids aériens: et quelques semaines plus tard: https://www.lefigaro.fr/international/2011/04/12/01003-20110412ARTFIG00724-la-base-aerienne-de-solenzara-a-l-heure-libyenne.php et puis:
  7. Le principal terminal pétrolier et gazier d'ENI en Libye est situé à Mellitah sur la côte ouest de Tripoli, puis l'immigration vers l'Italie commence par la Tripolitaine, en outre au début et pendant des années, la seule aide reçue par Al Serraj est venue uniquement de l'Italie il y a donc de nombreuses bonnes raisons pour soutenir le GNA. Le gouvernement français a voulu la guerre en Libye à tout prix. Rappelez-vous que le mandat obtenu au Conseil de sécurité de l'ONU ne prévoyait pas de bombardement mais plutôt d'imposer une zone d'exclusion aérienne "pour protéger les civils", mais sur cette dernière phrase le gouvernement français de l'époque a commencé la campagne de bombardement. Officieusement on dit que lorsque la France a commencé à bombarder la Libye serait arrivée la menace de frapper le terminal de Mellitah en cas de soutien direct ou indirect à Kadhafi, en conséquence comme contre-mouvement, et peut-être contrecœur parce que malgré tout les relations économiques entre l'Italie et la Libye etaient énormes et fructueuses pour les deux Pays, les forces italiennes sont entrées dans l'opération mais en imposant la direction et le contrôle de l'OTAN, avec de grandes protestations du côté français. Je me souviens également d'une indication d'un accord qui prévoyait que le 40% ou 60% des exportations de pétrole libyen aurait passé dans les mains françaises en prenant ces quotas principalement aux entreprises italiennes. Vous n'êtes pas des preux chevaliers blancs, comme nous ne le sommes pas.
  8. G55

    Marina militare

    Selon l'ANSA, le gouvernement aurait décidé de vendre les deux Fremm Bianchi et Schergat à l'Egypte https://www.ilmessaggero.it/mondo/egitto_italia_vendita_fregate_fremm_news_oggi_cairo-5275880.html
  9. G55

    Marina militare

    Les 6 frégates sont les deux dernières Fremm de la Marina Militare Spartaco Schergat et Emilio Bianchi + 4 autres Fremm à construire à partir de zéro. Si le gouvernement accepte la vente, la Marina Militare veut faire construire deux nouveaux Fremm pour remplacer ceux vendus (la Marina en veut toujours 10), actuellement un problème est que Schergat et Bianchi sont équipés de systèmes non-export qui ne peuvent pas être transférés vers un pays non membre de l'OTAN et à l'avenir peut-être même potentiellement hostile, un autre problème est que la frange de gauche du gouvernement ne veut pas vendre armes à l'Égypte.
  10. Maintenant le GNA contrôle Tarhouna et les troupes de Haftar abandonnent la Tripolitaine: https://www.lepoint.fr/monde/libye-succes-majeur-des-forces-gouvernementales-face-a-haftar-05-06-2020-2378597_24.php
  11. Haftar perd le contrôle d'Al-Asabia, ses troupes dans la région ouest de Tripoli sont maintenant encerclées, ça pourrait être le point tournant de la guerre. Explosion (très proche) d'un missile intercepté par le Pantsir?
  12. Le GNA a pris le contrôle de la stratégique base aérienne d'Al-Watiyah et des véhicules ennemis ont été capturés (au moins des lanceurs GRAD et un Pantsir S1). Maintenant la situation des forces de Haftar dans la région devient précaire, des indiscrétions journalistiques en Italie supposent que des F16 turcs pourraient être déployés sur la base, une réponse au déploiement de certains Mirage 2000 des EAU à Sidi El Barrani en soutien au LNA. https://www.almasdarnews.com/article/turkish-backed-libyan-forces-capture-strategic-base-near-tunisian-border/
  13. Presque certainement rien de rien, la production aura lieu aux USA dans les chantiers navals de Fincantieri et les systèmes destinés à être montés sont américains.
  14. Le premier ministre du luxembourg Xaviel Bettel n'a pas raconté l'histoire de la même manière: http://www.lequotidien.lu/a-la-une/luxembourg-un-hopital-provisoire-de-lotan-voit-le-jour-pres-du-chl/ C'est le gouvernement luxembourgeois qui a fait la demande à la NSPA.
  15. Vous devez considérer qu'il n'y a pas beaucoup de fabricants de respirateurs médicaux et que les capacités de production sont limitées. En Lombardie des respirateurs sont retirés des salles d'opération, en reportant les interventions, et l'achat à l'étranger MAINTENANT semble très compliqué, suite à une demande du ministère italien de la santé aucun pays de l'UE ne voulait fournir de respirateurs à l'Italie. La seule entreprise italienne qui les produit (et je crois aussi l'un des trois seuls producteurs européens) a annulé les commandes étrangères, a été pratiquement militarisée et fournit 500 respirateurs par mois (seulement 16 par jour) aux hôpitaux italiens et la Chine nous a donné la priorité sur un millier d'appareils respiratoires. Vous fabriquez des respirateurs dans des usines françaises ou devez-vous les acheter en Suisse, en Allemagne, en Chine ou en Italie?