G55

Members
  • Content Count

    246
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

103 Excellent

About G55

  • Rank
    Connaisseur

Profile Information

  • Pays
    Italy

Recent Profile Visitors

1,162 profile views
  1. Le Kronos Power Shield est l'équivalent italien du S1850M et est considéré pour remplacer le radar de Thales sur les destroyers italiens Orizzonte, le substitut de l'Empar est le Kronos Dual Band, en pratique deux radars en bande C et X fonctionnant simultanément qui permet de voir loin mais aussi de voir bien très proche, la double bande permet également d'avoir moins de problèmes de perturbations environnementales et est une version, à quatre faces fixes améliorée du Radar des Fremm italiennes. Radar de surveillance à distance: https://www.leonardocompany.com/it/products/kronos-power-shield Radar bi-bande: https://www.leonardocompany.com/en/products/kronos_dual_band Radar des Fremm italiennes, un AESA rotatif, mais avec capacités anti-balistiques, récemment démontrés: https://www.leonardocompany.com/it/products/kronos-grand-naval-1
  2. L'Italie est dans le programme Tempest: https://www.agenzianova.com/a/5d77c32fb3c704.06607707/2598707/2019-09-10/difesa-ministero-italia-partner-del-regno-unito-nel-programma-tempest
  3. Nouvelles de La stampa, il semblerait que l'Italie se joindra au programme Tempest (nouveau gouvernement permettant), des rumeurs dans le passé déjà disaient que l'Aeronautica Militare et l'industrie préféraient le projet anglais au programme Scaf: https://www.lastampa.it/esteri/2019/09/04/news/difesa-a-5-stelle-l-italia-aderisce-al-progetto-tempest-il-caccia-che-sostituira-eurofighter-1.37413809
  4. G55

    Le F-35

    Les opinions rapportées des pilotes italiens sont sans équivoque et à mon avis, ils ont une connotation générale confirmant ce qui a été dit dans diverses interviews: Maurizio De Guida, commandant du 13ème groupe: Davide Marzinotto, commandant de la 32e escadre: Formiche s'occupe du sujet et régulièrement on peut trouver des articles ou des interviews avec les opinions des généraux de l'Aeronautica Militare, des experts ou des représentants de l'industries. Quand en Italie a été présenté le rapport de la Cour des comptes sur le F35 Formiche avec un article d'Alegi, l'un des principaux journalistes aéronautiques italiens (et aussi historien) était l’un des rares à avoir présenté les résultats correctement (sans les renverser) De toute façon, que ça plaise ou non, l'F35 est pratiquement le nouveau standard de l'OTAN pour les forces aériennes et à l'avenir si l'Europe voudra encore vendre des avions de combat, au moins devra être capable de faire quelque chose de comparable dans les domaines où une cinquième génération a étendu ses capacités, ce qui n'est pas sûr, et cette attitude de rabaisser et de se moquer ne sera d'aucune utilité.
  5. G55

    Le F-35

    Voici un article en italien sur l'exercice trinational avec plus d'éloges sur l'avion que la version en anglais, les pilotes italiens sont euphoriques au sujet des capacités du F35: https://formiche.net/2019/07/italia-usa-uk-f35-amendola/
  6. Les forces du gouvernement libyen reconnues par l'ONU reprennent la ville stratégique de Gharyan à Haftar: https://www.lorientlejour.com/article/1176604/libye-revers-pour-haftar-dans-la-bataille-de-tripoli.html
  7. G55

    Le F-35

    Je me souvenais d'avoir vu des machines pour le traitement et la pose de ciment quand a ete donné la nouvelle de la création le champ expéditionnaire qui représente le pont d'un porte-avions à Grottaglie, mais c'est vrai au-dessus ils ont mis des plaques d'aluminium: http://www.epcsrl.it/portfolio/aeroporto-militare-grottaglie/
  8. G55

    Le F-35

    Je pense que l'F35B peut fonctionner seulement de la place carrée de n mètres correctement pavée par le Génie Aéronautique, ce sont les transports tactiques qui apportent les fournitures logistiques qui nécessitent aux F35B pour rester prêts au combat qui peuvent utiliser les pistes semi-préparées.
  9. G55

    Le F-35

    Non, c'est comme du ciment et il devrait être tout aussi rapide pour préparer et déployer
  10. G55

    Le F-35

    Les avions à réaction russes sont dotés de protections pour les prises d'air du moteur (pour l'utilisation de pistes en ciment?) mais devraient toujours pouvoir fonctionner à partir de pistes en ciment ou en asphalte
  11. G55

    Le F-35

    Je me souviens d'une interview ou d'une audition d'un général de l'Aeronautica Militare, peut-être devant une commission de la défense, qui parlait de petits aéroports, structures incapables de faire atterrir un avion de chasse ou par la longueur de la piste ou par son état. L'utilisation de ces petits aéroports ou pistes de terre, d'herbe ou de sable aurait l’avantage de pouvoir utiliser C130J et C27J pour le support logistique directement sur le site grâce à leur capacité de opérer à partir de pistes vraiment austères, ces lieux sont énormément plus communs que les rares aéroports capables de faire atterir un avion à réaction, tandis que l'F35B n'a besoin que d'un carré de n mètres pavé d'un matériau particulier pour fonctionner.
  12. G55

    Le F-35

    L'avion décolle en 100 m et atterrit verticalement, quelles autres preuves tu veux.
  13. G55

    Le F-35

    Sauf que le F35B nécessite pour décoller et atterrir un terrain de 100 m de chaque côté qui peut être construit par le Génie Aéronautique où vous voulez en peu de temps, les autres une piste d'aéroport en bon état et de la bonne longueur et donc ce fait explique le concept "Expeditionary", même la partie maintenance du F35B est conçue pour être utilisée dans des situations "austères"
  14. G55

    Le F-35

    Parce qu'après avoir décollé l'avion (pas F35B) a besoin au moins de 1000 m (de piste en excellent état) pour atterrir avec le risque que si pour une raison quelconque les 1000 m ne suffisent pas et les barrières et les crochets ne sont pas assez la Force Aérienne a perdu un avion Exactement
  15. G55

    Le F-35

    La chose a du sens à la lumière du concept "expéditionnaire", un F35A nécessite un bon aéroport pour fonctionner, un F35B peut le faire à partir d'une place construite à cet effet ou d'un petit aéroport (qui sont beaucoup plus que les grands aéroports) incapable de faire fonctionner les F35A, et dans une mission à l’étranger il peut donc être placé très près des objectifs. Mais au sein de l'OTAN, officiellement, dans le domaine expéditionnaire seulement trois pays ont la capacité de construire une structure pour faire fonctionner les STOVL (USA, UK et IT)