Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Arland

Members
  • Posts

    1,652
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Everything posted by Arland

  1. Ils ont rejoint ou veulent rejoindre une alliance anti-russie (OTAN) de leur propre vœux et cette dernière à juste à fermer sa gueule et en plus laisser à l'OTAN sa principale base en Mer Noire, effectivement c'est simple comme un jeu d'enfant... C'est avec ce genre de vision aussi simpliste et idéaliste que l'on se retrouve avec des conflits à la chaine pour rien. On aurai pu laisser la fin du règne de Poutine (dernier vestige de la guerre froide) arriver et voir quel genre de transition en Russie mais non il fallait surtout forcer les choses et laisser une bande d'hystériques revanchards rejoindre la sainte alliance du bien contre le mal (russe) histoire de remettre de l'huile sur le feu et là vous proposer tout simplement de continuer à creuser ce fossé histoire d'être certain de favoriser une partie nationaliste et anti-occident dans la transition russe. Bienvenue dans la réalité de l'histoire humaine, vous pouvez appliquer cela à n'importe quel hégémon, USA inclus mais bon ceux-là c'est les gentils (comprendre ceux de notre camp) donc ça va, c'est excusable même quand ça tombe sur notre poire.
  2. Les ukrainiens se sont même amusés à faire une carte de la possible invasion : D'un autre coté, déplacer des quantités indécentes de matériels lourds à la frontière de son voisin dont certains viennent directement des bases de réserve censés alimenter les nouvelles unités et mobiliser les réservistes, ça n'aide pas à calmer les esprits non plus. Au passage les USA envisagent d'autres livraisons d'armements type ATGM, Stingers ou mortiers et même d'anciens Mi17 de l’Afghanistan. Les "conseillers" US en vadrouille sur le front ukrainien Les ukrainiens qui apprennent à utiliser les jouets turcs. Et enfin, ce soir, Lavrov annonce que les ukrainiens se seraient retirés des accords de Minsk. Au passage le document divulgué par les russes sur la dernières réunion avec les français et les allemands si ça n'a pas été déjà posté.
  3. C'est beau comme du Tony Stark ! J'en verse une larme. Bon j'espère qu'il a un "Iron Man" en réserve pour continuer à se la péter pour la suite. Par contre, pour ce qui est de "besoin de partenariats solides et durables - maintenant plus que jamais." et "partenariat fondé fondamentalement sur la confiance et les intérêts partagés.", faudra revoir ça, ça fait tâche dans ce magnifique texte.
  4. Ils n'ont plus qu'à reprendre la loi de Lynch, sortir un Hoover et un McCarthy, mélanger le tout et attendre que tout le monde soit d'accord ...
  5. Ce n'est pas tant le fait que les chinois soient capables de faire tel ou tel chose ou non qui importe, ce qui importe c'est ce dont les militaires et les politiques américains sont convaincus. Si ils partent du principe que la chine représente une menace existentielle contre les USA par le biais d'une "possible" force nucléaire largement supérieure qualitativement, alors le principe de première frappe les pousserai à balancer leurs ogives sur la Chine à titre préventif dès les premières heure d'un conflit avec cette dernière, il est là le soucis, plus d'escalade, on colle tout dès le début, au cas où...
  6. Je viens de m’apercevoir qu' @Henri K. avait déjà posté l'article de CBS, désolé pour le doublon sur un autre fil. Sinon d'autres détails sur le sujet : https://www.ft.com/content/a127f6de-f7b1-459e-b7ae-c14ed6a9198c Rajoutez le fait que le lancement aurai été réalisé sur un mode bombardement orbital fractionné ça commence à être du lourd, même pour les USA.
  7. https://www.cbsnews.com/news/china-hypersonic-weapons-test-details-united-states-military/?intcid=CNM-00-10abd1h Bon les détails sont assez ... vagues mais c'est quand même pas mal pour des personnes qui ont peur de ne pas voir venir la chose et la conclusion est un comble venant d'un pays ayant envoyé lourder le principe du NFU à plusieurs reprises (au nez des chinois en plus). Par contre, qu'il considère les armes chinoises comme tel sous-entendrai un écart circulaire probable suffisamment petit...
  8. Jamais bon de trainer avec un mec (oncle Sam) qui fantasme sur le chaos et à la fin du monde en permanence, ça se termine en suicide ce genre de chose.
  9. Syndrome de Kessler, si la génération de débris dépasse les pertes par retombée (ce qui sera la cas avec ces destructions provoquées), arrivé à une certain seuil ça devient impossible à arrêter avec un profil en exponentielle et franchement il n'y aura pas besoin de beaucoup de missiles, juste des coups bien placés pour une politique de la terre brûlée.
  10. C'est sur que si ils prennent tous les véhicules de reco pour du commandement, je comprend mieux la paranoïa polonaise.
  11. En complément : Il n'y a pas à dire, l'attaque plongeante est privilégiée pour cet entraînement, après, à mode d'attaque spécifique (anti-navire balistique), entraînement spécifique, cela montre qu'ils prennent les choses au sérieux.
  12. Si les responsables US sont si convaincus par cette hypothèse c'est qu'ils savent très bien de quoi ils parlent, les USA sont parmi les pionniers avec les russes sur les armes à effet dirigé (laser, faisceau d'ondes EM, canon plasma, électrolaser...) depuis les année 60-70 et en 2004 un programme d'arme antiémeutes utilisant l’énergie dirigée a été développé sous le nom de MEDUSA (Mob Excess Deterrent Using Silent Audio) qui a les même effets que ceux constatés avec le syndrome de la Havane (bruit strident, maux de tête, nausée). Officiellement ce programme a été abandonné pour des raisons éthiques (Comme si les militaires et la CIA se souciaient de l'éthique, je dirais plus une relocalisation dans un pays moins regardant) et les traces effacées des sites officiels. Le cerveau est malheureusement un organe très fragile et il ne faut pas grand chose pour le perturber voire l'endommager, dans le cas de MEDUSA c'est l'effet de Frey qui est en jeu où les micro-ondes à la bonne fréquence et sous forme de pulsation entrainent un échauffement localisé des tissus cérébraux et l'apparition de petite ondes de choc suffisantes pour endommager le tissu, c'est sans doute la propagation de ces ondes de choc jusqu'à l'oreille interne qui provoque les bruit stridents pour la victime. https://www.theguardian.com/science/2021/jun/02/microwave-weapons-havana-syndrome-experts Nullement besoin d'arroser tout l'immeuble, MEDUSA par exemple devait être transportable est applicable depuis la pièce d'à coté, donc sur de très courtes distances, avec la possibilité de cibler un individu en particulier. Donc pour détecter ça, il faut que le capteur soit avec la victime potentielle au moment de l'action qui ne devait durer que quelques minutes. Je ne sais pas si les responsables du syndrome de la Havane usent du même système mais visiblement il est suffisamment discret pour ne pas éveiller les soupçons dans notre monde archi-surveillé. Pas n'importes quels fonctionnaires quand même, des espions et leurs responsables, le genre de personnes que tu veux virer le plus rapidement possible de ta zone d'opération et rien de mieux que la peur face à un danger (qui pourrai les tuer) qu'ils ne peuvent voir venir et contrer efficacement pour les faire fuir. Les tuer c'est pas forcement productif, c'est pas discret et le gars est remplacé rapidement en prenant en compte les raisons qui ont conduit à la mort du précédent.
  13. Non, non c'est pour un scénario de guerre imminente où les USA fourniraient à l'Australie, clef en main, ces SNA, nous sommes tout à fait d'accord qu'il serait impossible pour les australiens de sortir eux même une flotte de SNA opérationnels d'ici 2030 (même 2050 c'est optimiste ). Tout est à créer chez eux dans l'industrie militaire, à commencer par le professionnalisme. Le coup du moyen de pression US contre la Chine en utilisant les australiens et le transfert, potentiel, de techno et matériel nucléaire c'est tout à fait possible mais c'est un méchant coup de poker qui, si il ne marche pas, ouvrira une sacrée boite de pandore. Et franchement, vu le nombre de tête nucléaires potentiellement déjà braquée sur le territoire chinois, j'ai de gros doute sur la crainte de ces derniers de voir les USA distribuer de la matière fissible qualité militaire comme des bonbons et donc de céder si facilement au bluff. Au sujet de START, sauf si les chinois admettent publiquement une augmentation considérable de leurs têtes nucléaires, je vois mal comment les y intégrer en l'état à moins d'accepter un retour de boomerang contre le couple Russie/USA ou contre les autres puissances nucléaires moyennes (dont nous). Mais bon, j’admets que l'idée de voir les australiens avec une éolienne sur le kiosque de leur sous-marins me ferait bien rire, pire que le goudron et les plumes à ce niveau.
  14. Mouais, c'est vrai que pour le premier exportateur mondial de Charbon c'est un comble et puis tout le monde sais que le nuc de l'oncle Sam c'est le plus propre et ceux qui oseront encore s'y opposer pourront toujours aller méditer en prison pour atteinte aux intérêts supérieurs de l'état.
  15. Le terme "sérieux" est surtout là pour montrer le délire de Morrisson qui n'a pas l'intention de justifier ses actes ou de faire preuve de rationalité. Après, il faut voir quelle est la place exacte de l'Australie dans la stratégie US et quels moyens ces derniers ont décidé d'y consacrer. Si ça doit passer par la construction de 10 SNA en mode industrie de temps de guerre et la formation express des équipages australiens avant 2030, ils le feront sans problème. Si l'objectif c'est d'avoir de la chair à canon pour occuper les chinois face à leurs ports, on peut faire l'impasse sur certaines "sécurités". Ça fait déjà un moment que la politique étrangère de Morrisson se retourne contre son pays, il ne fait qu'approfondir le trou maintenant et les USA veilleront à ce que les suivants ne contestent pas ses décisions.
  16. Ce qui me fascine la plus dans cette histoire ce sont les couilles en acier trempé des opérateurs 14.5 sur leurs coquilles de noix qui mettent en joue un destroyer US à quelques dizaines de mètres sans avoir la moindre idée de ce qui pourrait se passer la seconde suivante...
  17. Hypothèses valables dans l'ancienne situation politique et géostratégique mais je crois que le message australien est assez clair : "On passe aux choses sérieuses, dégagez les français, nous on prépare la guerre totale aux cotés des USA contre la Chine". L'absurdité et la précipitation de cette décision politique sur leur flotte sous-marine est un exemple supplémentaire. Dans ce cadre il est illusoire de croire à une contre-proposition française (ou tout forme d'appel d'offre à la régulière) car elle aurai été promptement rejetée car pas compatible avec la grande stratégie anti-chinoise orchestrée par les USA. En fait cela nous a peut-être même évité une grande campagne de dénigrement et de désinformation contre nos industriels, nos produits et le pays tout entier de la part de l'Australie, des USA et du caniche anglais.
  18. Les problèmes venaient surtout de la partie australienne, demandes trop ambitieuses d'un sous-marin à la pointe face à une main-d’œuvre locale adaptée inexistante, présence des US dans le projet par l'intermédiaire de LM australie, torpillages réguliers des opposants au programme (qui ne peuvent pas nous piffer par principe), le tout avec un gouvernement australien de plus en plus tourné vers la ligne dure des USA sur le Pacifique et qui commençait à se débarrasser du matériel non US même neuf en inventant des problèmes ou en balançant les leurs sur les autres (chien, rage, toussa...). Et après, comble du cynisme, vous faites fuiter une communication confidentielle sur une demande de confirmation de la suite du programme (légitime pour une année charnière et vu votre passif déplorable en terme de relations internationales) en prétextant que c'est une preuve nous savions au sujet de l'ampleur de votre trahison à venir. Au passage, vous tentez de dévier le sujet sur une simple rupture de contrat. Il n'y a pas à dire le culot ça vous manque pas, restez donc avec vos "amis" US, vous êtes bien pareils, on en reparlera quand vous leur servirez de bouclier...
  19. Questions pas évidentes car nous n'avons aucune certitude quant à l'impact réel des drones, pilotés ou non, sur la finalité d'un combat haute intensité entre des adversaires de taille importante (hors nuc). Ils seront bien évidement à prendre en compte et nécessiteront des contre-mesures et une grosse industrie derrière car ils seront largement plus sacrifiables que les humains mais savoir si ils peuvent être décisifs sur l'issue du combat c'est autre chose et je pense qu'il n'y a que les premiers combats sur le champ de bataille qui pourront y répondre.
  20. Langage diplomatique/passage de pommade mais pour les représentants US nous n'avons jamais été qu'un allié de seconde zone pas toujours très fiable, comprendre qui refuse d'accepter la bonne parole du chef absolu, et ce malgré les mémorables excès de zèle de nos derniers présidents. Au final pour les USA (et pas que leurs chefs) nous ne sommes qu'un enfant qui fait un caprice et qui ne veut pas comprendre qu'il est bien peu de chose aujourd'hui dans le grand échiquier. Dans cette histoire, ce qui les gêne le plus c'est nullement le fait de nous avoir humilié ou vexé (un éléphant ne va pas humilier une mouche, il en a juste rien à foutre) mais plus le bruit que nous faisons et qui pourrai ternir la grande unité "démocratique" pour leur nouvelle "guerre sainte" contre le "mal chinois".
  21. Oh ils savent très bien qu'ils sont observés depuis le temps que la mission de l'OSCE (et d'autres beaucoup moins officiels...) montre leurs positions et c'est encore plus vrai pour de l'arti fixe qui vient de balancer un pruneau dans le jardin de l'adversaire. Et puis pour un coup de pub dans le cadre d'un "cessez-le-feu" officiel ça aurai fait, pour le coup, vraiment tâche de mettre une grosse bombe ukrainienne dans la tronche de "civils armés". La munition, c'est peut-être la MAM-C de 6.5kg, largement suffisante pour pourrir un canon et ses servants avec les shrapnels.
  22. D'un autre coté c'est juste un communiqué de presse et en plus posté sur Twitter, donc pour le coté officiel et définitif il y a mieux. Pour en revenir au sujet, j'espère l'augmentation de la salinité des jupons de Boris, à cause des syndicats de camionneurs et de pêcheurs, suffira à arrêter ses tentatives de chantage et de bluff, cependant, le cynisme abyssal des dirigeants anglais me laisse un doute.
  23. Option 4 : ils prennent ça juste pour coup de com de la part des ukrainiens et des turcs (réponse de berger à la bergère suite aux bombardements russes contre les mercenaires turcs en Syrie). Franchement, il ne s'agit que de l'attaque d'une position d'artillerie (donc même pas sur le front) par un drone et dont on ne connait pas grand chose du contexte.
  24. Oui mais attention, il y a la version 2020 maintenant, ça ne rigole plus !
×
×
  • Create New...