cracou

Members
  • Content Count

    1,540
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Posts posted by cracou


  1. il y a 1 minute, Boule75 a dit :

    Ah. Je vois où tu veux en venir : il t'a manqué une virgule après "même" pour en clarifier l'usage, l'espace ne suffisait pas.

    Là cela peut se discuter. Avant un "quand" je ne mets pas de virgule.

    il y a 6 minutes, Shorr kan a dit :

     

    Ta phrase a clairement un problème de formulation.

    "principe même " est une formulation courante. Je ne vois pas de problème de formulation là dedans. 

    il y a 6 minutes, Shorr kan a dit :

    Son protectionnisme est grotesque et en fait aide la Chine et les concurrents... Le protectionnisme est absurde quand c'est fait en dépit du bon sens. Et c'est ce qu'il faisait;

    J'ai enlevé dans son principe même

    et donc tu vois le sens? 


  2. il y a 1 minute, Shorr kan a dit :

    Quand tu dis "le protectionnisme" il est évident qu'il est question du concept en général, et pas juste de la politique de Trump.

    Non, non, évidemment. Il y a trois phrases. Je parle du protectionnisme de Trump à la première.  Je parle du protectionnisme de Trump à la troisième. Ohh miracle, la deuxième phrase parle du protectionnisme de Trump. Tu auras beau tenter de déformer les propos que cela ne change pas ce qui est écrit: Son protectionnisme est grotesque et en fait aide la Chine et les concurrents... Le protectionnisme est absurde dans son principe même quand c'est fait en dépit du bon sens. Et c'est ce qu'il faisait;

    il y a 1 minute, Shorr kan a dit :

    Et d'ailleurs en adjoignant la suite même quand c'est fait en dépit du bon sens. Et c'est ce qu'il faisait " , c'est pire, ça en devient juste incompréhensible 

    Je t'invite à relire la phrase en une fois et tu vas voir que cela a un sens. 

     

     

    il y a 1 minute, Boule75 a dit :

    La fin de la phrase, graissée, n'ayant proprement aucun sens, reste le début, qui est beaucoup trop général et des exemples historiques le prouvent, comme pas mal de raisonnements en terme de souveraineté.

    Tu le fais exprès de ne pas couper la proposition au bon endroit...  "Le protectionnisme est absurde dans son principe même   (espace car c'est là qu'on change de partie ) quand c'est fait en dépit du bon sens". 

     


  3. il y a 2 minutes, Shorr kan a dit :

    Ta phrase est interprétable. Je me suis rabattu sur son sens le plus probable. Lever l'ambiguïté/clarifier son sens est de ta responsabilité, pas la mienne.  

    Non, tu as délibérement mis en gras une partie de la phase en coupant la suite. Ta responsabilité est de répondre à ce qui est dit, pas à un morceau qui n'a aucun sens.  Te donner la capacité de clarifier ce qui se passe dans ton cerveau est ta responsbilité, pas la mienne. 


  4. Le 06/02/2021 à 12:38, Shorr kan a dit :

    Le protectionnisme est la seule bonne partie du programme de Trump. 

    Son protectionnisme est grotesque et en fait aide la Chine et les concurrents... Le protectionnisme est absurde dans son principe même quand c'est fait en dépit du bon sens. Et c'est ce qu'il faisait;


  5. il y a 46 minutes, Alexis a dit :

    Une proposition de modélisation de la situation Covid-19 en France entre début janvier et début mars 2021

    Coronavirus - Combien coûte le décalage du confinement

    Il est possible de reconstituer à partir des données publiques une modélisation de l’épidémie dans la période de début janvier à début mars 2021. Les conclusions sont sans appel. La simulation :
    - Rend compte du "plateau" actuel dans les contaminations

    - Montre l’augmentation accélérée qui suivra en deuxième moitié de février, et qui rendra tôt ou tard inévitable un nouveau confinement strict

    L’outil permet encore de modéliser l’effet de ce nouveau confinement en fonction de la date à laquelle il sera décidé.

    Trois semaines de décalage supplémentaire ===> + 2 semaines de confinement, + 29 000 morts, - 35 milliards de PIB et + 20 milliards de dette publique

    Les développements, calculs et justifications sont sur le lien.

     

    Cette modélisation c'est.... de la merde. En gros c'est une feuille de caicul très simpliste qui nie la majorité des effets, la prise en compte des vaccinations, les changements de comportements etc etc. Moi aussi en deux clicks je peux te générer une feuille de ce type mais cela n'a pas la moindre solidité.

     

    • Upvote 2

  6. En fait, et c'est le problème: l'algo n'a PAS de biais raciste, il ne fait que reproduire ce qu'on lui donne à manger.

    Exemple: un noir et un blanc sont libéreables. Et on se demande si les risques sont les mêmes.

    Sauf que le noir habite un endroit plus pouri, il a une famille détruite, il était plus souvent dans un gang etc etc... et donc l'algo a construit un profil type qui discrimine de facto les nois sans que l'origine ait le moindre impact. Il ne fait que constater qu'une personne pauvre dans un environnement dégradé a plus de risques de récifiver... or qui est dans ce profil? Bien plus les noirs!

    Dans le même genre un algo va très souvent suppose que l'infirmière est une femme et le docteur est un homme car ce qu'on lui donne à manger lui permet de valider cette affirmation. si on lui fait manger tous les bouquins de la littérature, le risque d'erreur à postuler les genres est faible. Et l'algo n'est pas misogyne: il ne fait qu'appliquer les règles qu'on lui donne.

     

     

     

     

    • Upvote 3

  7. Le 10/01/2021 à 18:47, Wallaby a dit :

    En fait je ne suis pas d'accord avec le quotidien Helsingin Sanomat de Finlande. Les universités britanniques sont de très haut niveau et continueront d'attirer des étudiants de nombreux pays du monde y compris d'Europe. Le degré d'internationalisation des universités britanniques ne changera pas. Les bourses Rhodes existent depuis 1902. Cette tradition d'ouverture est profondément ancrée dans la culture universitaire britannique.

    Rien du tout.
    L'approche générale dans le monde de l'éducation c'est : qu'ils se démerdent. Personne est intéressé par leur nouveau système à la con .

    Avant le principe était simple: chaque étudiant paye comme SON université et erasmus se charge des différence (en simplifiant). Le nouveau système anglais c'est "tu payes comme un anglais en plus de ton université et tu payes en plus car tu es étranger". Ils parient sur le désir européen de venir et la réponse collective est : "va chier". A partl a langue, c'est pas attractif et les irlandais ont bien compris en développement massivement l'offre (pas cons les mecs).

    • Like 1
    • Upvote 2

  8. Il y a 2 heures, Connorfra a dit :

    mais L'événement qui faire craindre le pire aux services de renseignements interieurs la "milion militia march" un evenement lancé sur parler par les "alt-right pro-trump" qui consisterait à remonter armée à 1 miliion pour tenir tête au 20 000 gardes nationaux présent à Washington DC le jour de l'investiture de Joe Biden.

    Trump a appelé à la révolution pendant deux semaines pour avoir moins de 10.000 clampins à l'arrivée alors les délires sur le million etc, j'y crois moyen.

    • Upvote 2

  9. Il y a 7 heures, Snapcoke a dit :

    Ils estiment que l'élection est truqué, étonnamment pas forcément sur le nombre de votes, mais sur le rapport de force des médias et de l'infotainement, sur les votes par correspondances...La bas ils ont regardé la prise du Capitol comme une sorte de ''reconquete''
    Il est contre de voir la garde nationale ce déployer... ( J'ai dû mal a comprendre sont état d'esprit, je vais essayé de l'expliquer )

    Et bien accrochés vous bien... Il en a rien a foutre, ce n'ai pas le nombre de votants qui compte, c'est les états, et pour lui les votes par correspondance n'aurais jamais dû être utilisé, il est d'accord avec Trump là dessus

    Merci pour l'info...
    Donc en gros il base sa position sur des mensonges éhontés, ce qui est assez fou et il ne prend pas en compte le vote réel. 


  10. Les démocrates doivent évidemment lancer la destitution.

    Si ça marche, ils sont crédibles vis à vis de leurs électeurs et ont eu la peau de l'unité républicaine
    Si ça marche pas, ils sont crédibles vis à vis de leurs électeurs et les républicains marquent leur soutien à un bouffon indéfendable, ce qui aide les démocrates pour les élections suivantes.

    Concernant le nucléaire, la procédure (tant qu'on le sait) c'est double confirmation si pas d'urgence et pas de double si urgence mais toujouts avec contrôle militaire (en gros c'est PAS un code mais une déclaration validée selon une procédure avec contrôle de la présence, légitimité etc etc). 

     


  11. il y a 18 minutes, Wallaby a dit :

    https://www.vice.com/fr/article/bvxyav/les-reseaux-sociaux-nous-empechent-de-nous-regarder-en-face (8 janvier 2021)

    Une fois de plus, il faut donc poser la question : les grandes démocraties souhaitent-elles réellement confier tout ou partie du contrôle du discours public aux grandes plateformes ? Oui ! Avec joie, répondent les faits. Depuis des années, par exemple, politiques et journalistes acceptent de bon cœur de laisser Twitter et consorts participer à la quête de la vérité.

    ???? Cela n'a aucun sens. Quelle "quête de la vérité"? La réalité c'est que twitter est insondablement vide et avec TRES peu de gens. Uniquement ceux qui veulent s'écouter parler. Dans la réalité c'est creux et avec très peu de messages réels. On dit "ohh, il fait le buz, il a 20.000 partages". Mais C'est l'équivalent d'un quartier à Chateauroux. Ouuuuu le gros message! Les ordres de grandeur sont trompeurs. 

    il y a 18 minutes, Wallaby a dit :

    Au moins 35 médias dans 24 pays reçoivent de l’argent de Facebook pour rédiger des articles de « fact-checking ». En France, les titres concernés sont Libération, Le Monde, France 24, 20 Minutes et même l’AFP, et ce depuis 2017. Pour une raison ou une autre, cette relation nébuleuse ne déclenche pas de scandale.

    Quelle relation nébuleuse? Tout est connu et public depuis des mois. Cela a été largement discuté partout. En gros les journaux ont dit que si Facebook ne donnait pas des rons, FB pouvait se torcher le cul avec les liens vers les articles. FB a répondu alors que ok, ils bloqueraient, mais qu'ils s'arrangeraient pour tarir la pub et les redirections vers les journaux.
    Alors les journaux ont dit "on veut bien, mais faut payer les journalistesé
    FB a dit "on veut bien payer si cela nous aide à nous crédibiliser car sinon on sait que les gouvernements vont nous bloquer"

    Donc les journaux touchent un montant connu de FB pour faire des articles de qualité et du fact checking. 

    Et il est où le problème? Est ce que une personne a vu UNe fois, UNE article checké qui n'était pas exact? 

     

    • Thanks 1

  12. Il y a 2 heures, nemo a dit :

    On peut aussi vivre sans transport en commun ni école obligatoire.

    bonne tentative de comparaison mais cela n'a rien à voir. On peut aussi vivre sans remontées mécaliques et boite de nuie à Quimper. Cela n'a aucun rapport.

    Il y a 2 heures, nemo a dit :

    Le fait que ce soit un service publique ou pas est une question qui mérite un débat.

    Quelle est ta définition de service public? Car là même en tordant la définition dans tous les sens, va faloir aller loin pour justifier que twitter a une mission de service public (et encore plus selon la définition US puisque la notion même de délégation de service puiblic leur est vaaaachement étrangère). 


  13. il y a 3 minutes, Boule75 a dit :

    Ca vient d'être reconduit d'ailleurs lors du vote de la loi de défense, celle à laquelle Trump avait mise son veto, la première sur laquelle il ait été mis en hyper-minorité dans les deux chambres.

    Ce qui est rigolo c'est que cette loi l'aurait probablement fait éjecter bien plus vite de twitter.
    Pour résumer: on peut vivre sans réseau social, non ce n'est pas du service public.

     

    • Like 1
    • Upvote 3

  14. il y a 14 minutes, Skw a dit :

    Twitter est un média...

    euhhh.... non. Selon la définition de "média"

    C'est un lieu de discussion entre personnes privées. C'est comme si les gens discutaient entre eux. Le fait qu'il y ait du monde ne change rien à cette structure. Ce n'est pas média dans le sens journalistique du terme avec synthèse et présentation des informations. Ce n'est pas une rédio, un journal, une TV, un site de news,... 

    il y a 14 minutes, Skw a dit :

    Est-ce dire qu'il conviendra de développer des équivalents publics ?

    Cela existe déjà. ce sont les conférences de presse et toutes les annonces réalisées sur les sites officiels (Elysée, maison blanche)... Libre à chacun de le lire.

    C'est lui qui a délibérément choisi de se mettre en dehors.

    il y a 14 minutes, Skw a dit :

    Par ailleurs, on peut s’étonner du fait que Twitter et Facebook soient si prompts à rappeler qu'ils ne sont pas responsables des contenus postés sur leurs réseaux sociaux tout en estimant devoir réguler/policer.

    Tu mélanges deux choses:

    - avoir une responsabilité légale

    - désirer ne pas voir des trucs chez soi.

    C'est ce que tu fais dans ta maison. Si tu as un invité, tu ne peux pas l'empêcher de faire une connerie en tirant depuis chez toi. Donc pas de responsabilité légale. Mais tu le mettras dehors s'il commence à pisser sur le saumon. Ben c'est pareil ici. 

    il y a 14 minutes, Skw a dit :

    Il y a une ambivalence, et qui n'est pas seulement du fait de ces sociétés privés mais aussi d'un cadre trop ambigu,  que je trouve problématique. Pour moi, s'ils souhaitent pouvoir réguler/policer, ils doivent alors également assumer la responsabilité légale de manière partagée. 

    Donc si quelqu'un fait le con depuis ton jardin, tu es aussi coupable car c'était ton jardin? Et même si tu n'avais pas vu entrer? C'est absurde.

    à l’instant, Snapcoke a dit :

    Bon mon beauf arrive ( un américain du Dakota du Nord )

    Je lui pose quoi comme questions qui peut vous intéresser ?

    euhhh.... Il comprend les questions? (bon ok, c'est faciiiiiiiiiiiile). :)

     

     

    • Like 1
    • Upvote 1

  15. Il y a 1 heure, Snapcoke a dit :

    et bien même si c'est peut etre mieux, effectivement cela y ressemble, on laisse rentré la foule, on pretend que la democratie est menacé, et hop on commence a donné des ordres a qui on a pas a en donné, et surtout on s'assure le soutien ou la neutralité de l'armée.

    sur la video au dessus : pourquoi laissé entré les gens ?

    d'un coté on tir squr une femme qui escalade une barricade de l'autre on laisse entré les gens tranquille... ce n'ai pas sérieux cette affaire...

    Tu vas faire une chose: tu vas mettre un sujet défini à toutes tes phrases et supprimer le "on". 

    • Like 1
    • Haha 2