cracou

Members
  • Content Count

    1,528
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Everything posted by cracou

  1. Non. Je t'invite à tenir des propos construits. Aligner des phrases sans lien logique ne donne pas du sens. Serait-il possible d'expliquer le lien logique entre les deux phrases et en quoi cela prouve quoi que ce soit. Si tu veux dire "l'aigle sur le bureau regarde vers notre gauche"... oui. C'est la règle américaine depuis l'ordonnance de 1945. Et? Non plus. Strictement aucun rapport. Au hasard pour prespecter les lois US. Pour respecter leurs usages et leurs traditions. Et faire remarquer que "ça revient au même" est totalement absurde. Par contre pourrais tu écrire SA et non ça. Moi je vois surtout une incompétence crasse de son équipe de campaghne qui ne se rend pas compte que les aigles américains traditionnels regardent vers notre gauche et que le symbole du parti nazi regarde à droite... Alors si c'est de famille, je ne peux plus rien (copyright Audiard, non?)
  2. Alors on va commencer par apprendre ce que veut dire le mot sceau. Comme tu n'as pas encore compris le principe, je te rappelle que le sceau est à l'envers, pour imprimer une image à l'endroit. Donc ce que tu montres en affirmant "tu voisssssss, tu es trop nul, tu vois bien que c'est à gaucheeeeeee"... est assez pathétique. Et j'ai même un scoop: c'est pareil avec les sceaux de tous les pays. Remarque que c'était assez évident: dans dans le site que tu copies il est marqué à plusieurs reprises "photo inversée"... forcément, sinon ce n'est pas lisible. Deuxième chose, je parle du sceau des USA et le site que tu mets en lien me donne raison sur toute la ligne https://www.wikiwand.com/en/Great_Seal_of_the_United_States).... et donc tu montres les sceaux personnels des présidents... Voilà voilà.... Je t'accorde d'ailleurs chez eux bien volontier l'inversion à la fin du XIXe quand tous les pays se sont posés des questions (en pratique on ne pose plue le sceau sur aucun document ou presque et donc la question s'est posée: doit on faire un sceau inversé qui ne sert jamais ou bien un sceau non inversé qui représente le dessin lui même. Et en 1945 la réglementation a bien fixé la norme pour les sceaux des présidents comme regardant à leur droite parce que, faut pas déconer non plusd, on, vient de gagner contre les nazis.
  3. Et donc tu vas expliquer pourquoi l'aigle américain sur leur sceau officiel regarde vers la (je me mets alors dans ton sens de lecture)..... gauche... Soit vers le passé selon ta propre lecture. En héraldique c'est loin d'être anodin et cela n'a rien à avoir "avec le cinéma". La tradition allemande est bicéphale puis un aigle qui regarde "à gauche"' (selon ton sens de lecture). L'aigle américain traditionnel "bald eagle" regarde aussi "à gauche". L'aigle du parti nazi regarde à droite (et ce n'est pas l'aigle du reich allemand). D'ailleurs le parti nazi avait délibérément repris cette version modifiée des armoiries tradtinnionnelles (en plus ils ont modifié la forme des ailes). Oui, et vu les derniers événements c'est fort probable. Je ne pense même pas au message mais à l'incompétence crasse et au "oh, c'est joli quand j'inverse sur mon calque sur photoshop". Une incompétence qui ne permet pas de remarquer la réutilisation du symbole nazi par simple manque de culture et de connaissance.
  4. Et donc tu dois forcément remarquer que la gestion de crise managée par les pompiers n'a strictement jamais pris en compte un risque de plusieurs mois.... Avec une telle expérience, je suppose que tu comprends les problèmes de temporalité. Aux dernières nouvelles les pompiers ne font pas, n'ont jamais fait et ne sont pas formés à ce genre de crise. Décontaminer un lieu: oui. Gérer un attentat, oui. Gérer un accident massif, oui. Gérer sur la durée des problèmes de logistique au niveau mondial et les flux dans les hopitaux: pas une seconde. Donc je reprends ma question de base: qu'est ce que les pompiers auraient fait de mieux?
  5. Et quelle compétence as tu pour dire que ce n'est pas le cas? Sinon c'est pas comme si c'était dans la première ligne de leur propre site (et en plus je t'accord un peu plus, je suppose qu'on leur donne aussi toutes les missions de sécurité civile). "l'alerte des populations ainsi que la protection des personnes, des biens et de l'environnement contre les accidents, les sinistres et les catastrophes par la préparation et la mise en œuvre de mesures et de moyens appropriés relevant de l’État," Tu me mets la pandémie dans accident, sinistre ou catastrophe? Le dictionnaire dit bien que l'on parle d'événement soudain et ponctuels. Bon après tu peux toujours changer le sens des mots.
  6. Comme tu as bien remarqué, il ne faut pas mélanger l'aigle nazi et le symbole allemand classique (armoiries allemandes classiques).... Des certains cas tu montres des symboles du PARTI nazi et dans d'autres des symboles allemands... L'héraldique c'est très précis. Pourquoi penses tu que justement l'aigle nazi regarde à droite et que l'aigle allemand classique regarde à gauche (et d'ailleurs historiquement est bicéphale). Tu n'as visiblement pas saisis que l'on parle du regard de l'aigle par rapport à sa position... Le "seal of the speaker" confirme exactement ce que je dis: l'aigle regarde A SA DROITE (donc pour toi à gauche. Je suis certain que devant un miroir tu peux comprendre). Voilà voilà...
  7. Non. Ce n'est pas une crise dans le sens "sécurité/accident". C'est évidemment une "crise" sociale, économique, humaine etc.... Les pompiers sont bons pour gérer des cycles courts de quelques heures. C'est leur métier et leur compétence. Là la crise dure/durera plusieurs mois.
  8. - l'aigle américain est un symbole fondamental des USA. C'est le "bald eagle" (Pygargue à tête blanche). Il a une particulartité: il regarde à DROITE dans tous les symboles officiels et usuels (et sinon de face). Il a les ailes qui MONTENT - l'aigle nazi regarde à GAUCHE et il a les ailes horizontales. Choisir un aigle qui regarde à gauche est effectivement utiliser un symbole associé aux nazis. En héraldique ça change tout.
  9. Au risque de répéter des évidences: les pompiers (bon ok en toute rigueur la sécurité civile) sont des gestionnaires des CRISES. Eh bien j'ai un scoop: la pandémie n'est PAS une crise. Hein? Accordez vous déjà sur le sens que vous donnez à crise. Si on veut dire "événement soudain et imprévisible qui génère un grand nombre de victimes" alors oui les pompiers sont les meilleurs pour le tri/ramassage/évaluation. Maintenant si on parle d'un "événement de 3 à 12 mois avec impact sur tout le système de santé et la société"... ben ce n'est plus le travail des pompiers. Pour faire une caricature, les pompiers peuvent te monter un hopital en quelques minutes près d'un TGV qui déraille. Ils ne sont par contre pas capable de gérer les flux dans les hopitaux d'un service à l'autre... car on leur a jamais demandé et ce n'est pas leur travail. Donc ma question est: supposons qu'on ait donné plus de place aux pompiers. Qu'est ce qu'ils auraient fait en pratique? (de différent).
  10. Salut les gens. Vous avez une mission: définir l'organisation et le matérielle d'une compagnie de 120 personnes.... infanterie soit mécanisée soit classique. Le budget est illimité mais tout doit pouvoir entrer dans des véhicules existants (et on ne part pas dans un délire avec des M1 pour tout le monde). Attention il faut que ce soit cohérent: la menace est "conflit haute intensité" classique "centre europe" ou "Chine aux hormones". Si vous donnez une minimi à tout le monde vous devez expliquer comment vous empoirtez les munitions etc. Vous avez le droit de mettre des mortiers de 120 ou même des AUF1 mais va falloir les armer vet les ravitailler...
  11. Au hasard c'est peut être parce que c'est justement un sujet que j'enseigne en M2: l'importance de la reproductibilité et de l'approche R&R entre autre en métrologie. Si tu veux on peut parler de la décomposition de la variabilité entre appraiser variation, part to part variation, equipement variation... C'est ancien et très connu. En résumé des entreprises ont survendu des médocs en faisant une étude moisie sur leur effet et cette étude n'a pas été validée par une étude indépendante. Rien de bien neuf sous le soleil. Et remarque que ça arrive dans les domaines où la mesure des effets est vaseuse (psycho etc). C'est du jamais vu pour soigner le sida car le test existe et on peut tout vérifier de suite.
  12. Je vois que tu ne comprends pas la différence entre répétabilité et reproductibilité et la démarche scientifique en elle même. Tu sembles penser que l'on doit obtenir les mêmes résultats quand on fait deux expériences. Eh bien on devrait mais n'importe quel chercheur sait que ce n'est pas vrai parce que justement on a une variation inhérente au domaine étudié. Pourquoi penses tu qu'on fait des méta analyses? Parce que justement on s'est rendu compte du problème. Tu penses probablement que l'on fait "étude: expérience, 100 fois le même truc" --> conclusion alors que la bonne recherche c'est "étude, expérience, 100 fois le même trucs" PUIS plein de gens doivent refaire la même et obtenir la même chose et seulement après on accepte l'affirmation. Pourquoi penses tu qu'on criotique Raoult? Parce que ses résultats ne sont pas reproductibles... donc on dit que ce qu'il montre c'est du vent. "Intuition" ça ne veut rien dire. Si tu veux dire "penser à une maladie dont on a entendu parler pendant ses étrudes et constater que le cas clinique correspon et juger que c'est plus probable qu'une autre maladie" ben... Cela s'appelle avoir de la compétence professionnelle. Genjre "homm, 50 ans, surpoids, effort, douleur dans la poitrine à gauche". J'ai une putain d'intuition sur une crise cardiaque. J'ai un scoop: les méthodes scientifiques sont les mêmes. Et même que ça marche. Ben non... ,Le platre fonctionne pareil quel que soit ton médecin. De même pour une infection. Et là tu vas me parler de l'effet placébo... qui existe et paradoxalement, il marche mieux sur les trucs qui ne sont pas "vrais" (genre ressenti ou loudleurs diffuses).
  13. Je ne suis pas d'accord. Donne moi une seule expérience en biologie d'un fait réel qui n'est pas reproductible. Ahh... en fait tu veux parler de la variation inhérente aux réactiuons biologiques... Ben c'est normal. Si on fait 100 fois la même expérience, au hasard sur des cellules, on va toujours avoir une variation et c'est normal. Cela ne change en rien le fait que l'expérience est rep^roductible et donnera les mêmes résultats avec en gros les mêmes variations. Aucun rapport avec la science. Et l'intuition ne veut rien dire. La science c'est "si médicament A alors effet B ou C". Penser au médoc c'est de la compétence professionnelle, rien d'autre. Totalement absurde. On croirait revenir au XVIII avec des affirmations pareilles. Tu nies 200 ans de mathode scientifique et de progrès dans la rechercher des preuves. J'ai un scoop: le platre qui permet à l'os de se ressouder n'en a rien à péter te ta relation avec le médecin. Et le point de suture non plus. De même l'infection se contretaper de la relation personnelle. C'est purement de la physique et de la biologie (et oui, l'effet plcebo existe aussi)
  14. euhhh..... ben si à la base de la base de la base. Les axiomes sont fondés sur des observations de na lature (après, je suis d'accord, c'est parti en sucette). L'homme a observé que 1+1 = 2 et a considéré ça comme une observation. La géométie euclidienne est basée sur l'observation. De même les suites et séries. pour la topologie, j'avoue que c'est de loin et dans le brouillard.
  15. Grosse erreur. Les maths ne sont pas "la logique" et c'est une science. En tout cas selon la définition donnée depuis 200 ans. C'est même la seule science exacte, en toute rigueur.
  16. Oui, les français sont des cons. C'est pas un scoop. Et il a tout faux. Son argument est stupide car il considère comme équivalentes les sciences expérimentales et autres sciences. C'est une erreur très courante mais fondamentale car cela change toute l'approche scientifique. Il y a grosso merdo TROIS type de preuve en science. 1) la démonstration. On part d'axiomes et on prouve par une démonstration. Ce sont les maths (je caricature évidemment). 2) l'hypothèse testable par l'expérience. On postule un truc et on crée une expérience qui devrait foirer si ce qu'on affirme est faux ou qui devrait marcher si ce qu'on affirme est vrai (ou le contraire). C'est la preuve par l'expérience. Ce n'est pas une démonstration. C'est le cas d'Einstein: il a affirmé un truc et il en a déduit de prédictions comme "si j'ai raison alors on doit avoir une courbure de la lumière" et c'est ce qu'on a observé donc il a PROBABLEMENT raison. En tout cas sa théorie est compatible avec l'expérience donc c'est valide jusqu'aà ce que UNE seule personne dans UNE seule expérience arrive à montrer qu'une prédiction foire. C'est là que se situe la médecine et les tests car "si le médicament marche alors on peut prédire que le % de morts diverge etc etc". 3) l'hypothèse non testable par l'expérience... ou difficilement. En gros la macroéconomie, la météo etc etc. Le problème fondamental c'est qu'on ne peut PAS faire d'"expérience. Pourquoi? Ben si tu veux tester une théorie économique comme solution à la crise de 29 tu dois revenir en 29, appliquer ta théorie et ensuite mesurer les différences. Et c'est forcément pas possible. Aussi on crée des modèles COMPATIBLES avec les observations du réel (c'est le minimum) mais après... ben on regarde si les modèles prédisent bien ce qui se passe. Et là tout dépend de la qualité des données, du nombre de données et de la prise en compte de la suridentification (pas le temps d'"expliquer). Dansd ce troisième cas compter le nombre de scientifiques pour ou contre est intelligent. Cela montre l'état du concensus scientifique. Dans le cas d'Einstein c'est débile. D'ailleurs personne a jamais été "contre" Einstein. Les gens se sont plus demandés comment tester et surtout comment expliquer sas théorie qui colle avec les observations.
  17. Je me demande quelle est la structure pare age et degré de gravité. C'est 25% oui mais chez qui? On a intubé tout le monde même les cas désespérés (85 ans, diabétique, cardiaque) ou que sur du 30 ans sain?
  18. Bon si tu as raison: la sécurité civile, pas les pompiers (traduction: service feu et secours à la personne). Je te crois. Y compris avec la baisse de 96% des acciidents voie publique.
  19. Ben je ne suis pas certain... Ben.. pas leur taf ni leur compétence Ben.... pas leur taf non plus. C'est un bloulot de sécurité civile à la rigueur euhhh.... clairement pas dans mon coin. En tout cas 1 pour 15? villages. Oui ils sont très compétents mais les pompiers sont.... des pompiers. Ce ne sont pas des logisticiens ni des médecins. L'immense majorité est volontaire ou assimilé (donc peu disponibles au lon,g cours) et ils ont déjà pas mal de taf (leur métier usuel) sans avoir trop de gras. Je les vois assez mal gérer au niveau local.
  20. Par curiosité, qu'est ce qu'ils pouvaient apporter? Le pompiers sont dans le paramédical en gros. Là les cas relevaient du médical lourd. C'est pas trop leur domaine.
  21. Attention: le rapport a raison et tout à fait tort. La réalité c'est que maintenant on se rend compte que l'on pouvait se contenter de déplacer les gens vers les cliniques locales MAIS (et c'est le grand mais) Le jour où la décision a été prise on ne savait pas du tout si le système n'allait pas exploser sous la pression et l'idée de transférer les gens vers d'autres régions pour conserver de la réserve localement était intéressante. N'oubliez pas que les services se remplissaient de 25% de la capacité initiale... pour JOUR. Les mes services sont passés en mode panique en voyant qu'ils allaient exploser dans la semaine. Maintenant qu'est ce que diraient les mêmes personnes si on n'avait pas déplacé les gens et que les cliniques avaient été saturées? On est passé à quelques jours de la catastrophe (en gros reculer le confinement de 8 jours en plus et on était dans la merde). Il aurait suffi d'un seul événement genre les protestants dans l'est pour tout faire sauter. Attention; les chiffres sont faux... mais on le sait: les chiffres sur les contaminations dans certains pays sont risiblement sous évalués (Inde, Pakistan...) donc la réalité est bien pire. Les américains sont "moins mauvais" que ce que montre la courbe: on sous évalue les morts ailleurs. Et on n'en est juste au début. Je suis allé en Inde et rien qu'à penser au truc là bas, je suis terrifié. Il va y avoir une casse pas possible (et j'espère me tromper).
  22. Ce qui me manque c'est la nature et la structure des contaminations. Si on arrive à relier chaque cluster alors on est TRES bien parti car cela veut dire qu'"on arrive à traver les liens. Si c'est le contraire alors cela veut dire que tu as plein de comtaminants qui se balandent et c'est la merde. Un Ro élevé mais dans la même famille est bon en fait (car cela reste dans la famille). L'indicateur le plus fiable est "nombre de consultations aux urgences avec problème respiratoire" ou bien "avec perte de saturation". Là c'est un critère objectif et mesurable et surtout qui ne change pas.
  23. Bon, il ne faut qu'enfoncer des portes ouvertes: tous les dictateurs du monde veulent que Trump soit réélu. Il a paralysé l'action US dans le monde et flingué ses propres alliances. On ne peut pas rêver de mieux. Et en plus c'est un faible.