Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

cracou

Members
  • Posts

    2,589
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    8

Everything posted by cracou

  1. Au hasard, juste parce que les gens prennent spontanément parti pour l'attaqué qui n'a rien demandé à personne. Ou peut être parce que la Russie est une dictature. Va savoir. Les Russes ont largement la matériel pour continuer longtemps mais ils manquent d'hommes car il serait politiquement suicidaire pour Poutine de forcer la conscription. Les Ukrainiens ont besoin de matériel mais théoriquement ils ont largement les hommes. Les pertes des deux camps sont telles qu'il est difficile d'imaginer autre chose qu'une pause dans les opérations offensive qui exposent du monde. Je veux dire par là que l'artillerie continue à taper mais si on regarde bien, les attaques actuelles sont faites sur des fronts réduits, avec des forces (en infanterie), réduites.
  2. Effectivement je déplore ce que @Boule75 a fort bien résumé: "L'un dit oui, l'autre non. Pourquoi les renvoyer dos à dos ? Dans la série "fausse équivalence", ça se pose là. Une constante chez toi, j'en suis navré." Maintenant soyons sérieux cinq minutes: on n'est plus dans un jeu de négociation ou d'influence. La situation est celle d'une guerre avec des dizaines de milliers de morts. Des milliers de plus chaque semaine. La position de ménager la chèvre et le choux, c'est fini. Qu'on l'admette ou pas, la France est attaquée. Ah oui, on va dire qu'elle n'est pas attaquée militairement. Elle est attaquée économiquement par la réduction de l'envoi de gaz russe (entre autres), socialement (par RT qui pendant des années tenté de mettre la zizanie dans la structure de la république). Elle est menacée par le ministre des affaires étrangères d'une puissance nucléaire afin qu'elle accepte d'abandonner un autre état souverain. Je considère que 1) les intérêts fondamentaux de la France (c'est à dire, entre autre, sa capacité à maintenir son mode de vie) sont actuellement en jeu. Je parlerai même plus de position morale voir d'honneur. Se désintéresser du sort de la république Ukrainienne (avec tous ses multiples défauts) c'est tourner le dos aux principes fondamentaux des idéaux de ce qui définit la nation. 2) le responsable central est la Russie, à cause de ses tentatives permanentes de déstabilisation. 3) la Russie nous considère comme un ennemi (le "inamical" étant plus policé mais revient au même). Je conclus par conséquent que L'ennemi actuel est la Russie. Que la Russie (ou plus exactement Poutine) ne comprend que le rapport de force et voit dans tout appaisement une faiblesse. Qu'à chaque fois que les occidentaux ont livré des armes, il a menacé et.. rien. Que je suis probablement politiquement très très loin de certains membres du forum mais que sur ces éléments de base on se rejoint Ma position sur le petit fils et Gustave est dont maintenue: le soutien affiché clairement ou indirectement aux positions de Moscou sont pour moi contraires à nos intérêts. Edit: arrêt total des livraisons de gaz à la France. https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/energie/grtgaz-annonce-que-la-france-ne-recoit-plus-de-gaz-russe-par-gazoduc_AD-202206170236.html
  3. Je constate la liste des posts sur ce fil et strictement personne soutien les propos de Gustave. Le meilleur résumé étant: Quelle que soit la personne qui fait ça, c'est dans la situation actuelle totalement indigne.
  4. Ce qui est quand même plus rapide. Avec rotation des conducteurs, le truc est à la frontière Ukraisienne dans 26-30 heures. Les frontières sont probablement averties d'oublier de ralentir le convoi.
  5. A mon grand regret, je suis totalement d'accord avec @Patrick. Et si on dit tous les deux qu'il dit de la merde, c'est que c'en est probablement. Maintenant, on peut parler de ton cas, @gustave. Aux dernières nouvelles tu as eu des positions indéfendables aussi. Tu es abonné à la défense de ces positions justement indéfendables et que d'ailleurs ici personne soutien. Tu roules pour qui?
  6. Tu vas me dire que tu soutiens des débilités pareilles? Venant de l'ambassadeur Russe, c'est prévisible. Venant d'une personne qui est censée comprendre avant tout les intérêts de la France, défendre les positions les plus infédendables d'un pays qui est devenu un ennemi de facto, c'est quoi? Trahison ou gâteux?
  7. C'est marrant, je le voyais pas comme traitre (en l'occurence à l'Europe et aux intérêts évidents de la France).
  8. Bonne question. Il faut donc regarder où sont les RA en France, où ont les terrains d'entrainement et les ports. Si le truc est à 10km de la frontière Italienne au delà de tout ce qui est logique en France, alors c'est départ à l'étranger. Sinon c'est peut être un simple transport (mais déjà ça c'est pas courant).
  9. De tout ça on ne retient qu'une chose: comme tu ne l'aimes pas, tu dis n'importe quoi pour dire du mal. C'est plus compliqué et tu le sais parfaitement. Ah ben si c'est le cas, ils devraient lire le fond qui est assez nuancé. Non pas que je le soutiens, mais le fond est BIEN plus précis. dédire en quoi? Dicté par qui? Relecture totale. Une autre version est "comme il a bien senti que les élections seraient compliquées, il montre à tous les électeurs ce que fait un vrai leader et un vrai président, au lieu de faire le trotoir en promettant n'importe quoi". Cela a d'autant plus d'intérêt pour lui que ses deux adversaires principaux, Mélenchon et LP ont aligné conneries sur conneries dans le traitement de la Russie. Le message est tès clair, c'est "si c'est pas moi, ce sera un bouffon grotesque déjà discrédité à l'étranger".
  10. De multiples sources confirment que les UKR progressent au sud. Par contre, comme toujours, on ne sait pas si c'est une recco en force, un raid, une offensive majeure ou juste une rectification des lignes. Toujours est-il que ça rend Kherson plus compliqué à tenir. On dirait que tout le front de la zone bouge un peu, en fait. Ca permet aux gens de comprendre. Et puis vive le chaterton.
  11. Un rapport qui semble montrer une offensive Russe au nord. Ceci étant difficile de parler d'offensive majeure. En tout cas ce ne serait pas une idée géniale car les Russes n'ont pas réussi à prendre la zone il y a trois mois et depuis elle doit être minée et fortifiée dans tous les sens. Juste une distraction pour attirer des réserves? Tout à fait d'accord. Disons que cela relève du plus haut comique. En substance quand il y a la question "qui est tu pour parler comme ça", on doit s'attendre à "et toi?". Et là silence radio total. Rien du tout. Chose étrange car si on veut prouver qu'on a des compétences supérieures, faut bien les montrer. Donc Kevin depuis la cave de sa mère ou un ancien du CID? En général quand on évite soigneusement le sujet, c'est que c'est pas glorieux. Non: un mec qui dit qu'un officiel non nommé aurait dit.... Le chef d'état major US a répondu, dans l'article, que lui voyait plus un truc comme 100 morts et 300 blessés Je ne vois pas un mot sur ça dans l'article. Le mot "odessa" n'y est d'ailleurs pas.
  12. Avance incongrue des UKR. Pas la première fois que je le vois: la forêt ouest d'Izium récipérée, avec trois villages (dont deux perdus dans la forêt). C'est un terrain dégeulasse où seule l'infanterie légère peut progresser ou presque. La quantité de troupes est inconnue mais cela met la pression sur Izium. Cherche pas, quand on lui demande d'où il parle, il ne répond pas.
  13. Airbus de Macron abattu en Ukraine.... ... non, jdéconne, c'est pour voir qui est réveillé . Bon, sinon qu'est ce que ça donnerait si un chef d'état se faisait trouer par un obus russe perdu?
  14. C'est possible voir probable. Vu la capacité des canons à tirer, il est totalement possible que 100 tirs par jour et par tube soient envisageables. Supposons un usage tès réduit: 60 coups / jour / canon (ce qui fait 10mn de feu pleine vitesse par jour). On en est déjà à 1000 obus / jour pour ces 18 pièces. C'est rigiculement faible (selon les normes soviétiques) mais c'est pas rien pour un stock occidental post-1991. Il semble que la rhétorique Russe de "c'est la 3eme guerre mondiale" soit finalement assez vraie dans les faits de l'usage des armes et munitions. Si on prend du recul, on pourrait même se dire "pourquoi exactement conserver préciseusement des montagnes de stocks au cas où puisque LA guerre où les Russes se sont limer les dents est là". Et effectivement on peut se demander à quoi exactement les armes de l'OTAN peuvent servir par ailleurs. Je pense en particulier à tous les pays qui ont avant tout des stocks de munitions qui ne risquent clairement pas de servir. On peut se demander si les Italiens, Espagnols etc etc ne devraient pas envoyer au moins 30% des stocks.
  15. Je pensais que c'était pour pas oublier la liste des voyelles classiques.... Son anglais est excellent mais ça sonne désespérément comme le colonel Klink.
  16. Effectivement, une petite salve par jour ça suffit pour rendre le coin vraiment malsain. Cette carte est étrange car Velyka est confirmé UKR depuis pas mal de temps mais il parle lui d'un recapture des forêts de l'ouest d'Irium (zone un peu comme des landes, très très boisée et sans route ou presque).
  17. On va commencer par y répondre. Quelles sont tes compétences objectives sur le sujet? Je ne pense pas que les autres lecteurs aient envie d'un concours de kiki. Tu préfères que je dise auditeur EdG? Et toi?
  18. Pour le moment, j'attends encore (1) les indications de documents qui montrent que tu as des compétences sur le sujet (élémement publiés, cours suivis...) et (2) le fait de donner une réponse simple et directe sur la phrase précise: ""Combat ineffective est le dernier degré d'efficacité avant destruction des unités." Le fait de prendre un lien random après avoir fait une recherche rapide sur google n'est clairement pas une idée pertinente (surtout quand on voit que c'est un papier de 1959 sur, essentiellement, l'efficacité des armes nucléaires). Ce n'est pas MA classification, c'est la classification TTA. Chose que tu devrais savoir. Et non, pas qu'elle est détruite ou qu'elle a perdu toute cohésion. Tu mélanges strictement tout. Une unité de 5 chars qui en a 2 d'actif est BLACK. Et paradoxalement elle est encore capable de se battre. En tout cas c'est ce qu'on fait les Israéliens sur le Golan en 73, et avec des unités toutes "BLACK". "Combat Ineffective" a un sens très précis et très normé qui ne veut PAS dire détruite, PAS hors de combat etc. Tu peux le tripatouiller dans tous les sens mais les TTA donnent un sens unique au mot. Et c'est ce sens qui est utilisé dans les briefs anglais. Si tu voulais parler spécifiquement du feu de l'artillerie, il aurait alors été plus pertinent de présenter les missions classiques de l'artillerie (sachant qu'en fait l'artillerie US s'est beaucoup basée sur la doctrine française dans l'entre-deux guerres mais évidemment a changé en introduisant les FCD, FIST et toutes les méthodes modernes) et de comprendre que ce qui est définit par "combat effective" a un sens très spécifique pour un artilleur, dans le cadre spécifique de ses missions. Il aurait aussi été plus pertinent de citer un article qui aurait évoqué les trois missions (et pas les deux) missions usuelles (où est passé la supression? ). En fait tu confirmes mes propos en montrant un lien qui dit qu'une unité qui subit un tir de destruction est rendue "combat ineffective" en cas de destructions effectives... Ca on s'en doute un peu. C'est même l'objectif. Je laisse passer les tentatives d'attaques ad-hominem mais j'aimerais que tu répondes sur le sujet. 1) D'où parles tu? 2) Peux tu me sortir un document (comme un TTA ou un DoD ou un FM) qui présente ta définition de "combat ineffective". Moi je te cite le FM 101-5-1 par exemple dans sa version MCRP 5-2A, page 30 et suivantes.
  19. Bon, alors comme visiblement tu ne connais pas les termes de base et que tu ne connais pas le domaine, je me permet de rappeler quelques évidences. Là tu cries au monde ton incompétence sur le sujet. Au fait, aurais tu des éléments sur le sujet pour prouver une compétence quelconque? (genre un ouvrage publié avec ton nom dessus?). Définition Combat ineffective : en regardant la définition exacte (c'est la base des définitions, c'est le bon vieux FM 101-5-1), c'est "unité qui est entre 50 et 69% de sa dotation théorique". Ce n'est pas le "dernier état avant destruction" pour deux raisons: "dernier état avant destruction" n'a aucun sens militaire et surtout il existe une situation en dessous, c'est la situation "a besoin d'une reconstitution avant la prochaine mission". C'est même une définition classique, avec un code couleur usuel qui ne date pas d'hier. Je cite donc le document qui est leur équivalent de nos TTA. Chez nous ça devrait être du côté du 106. GREEN indicates that the unit is at 85 percent or greater strength (combat capable) AMBER indicates that the unit is at 70 to 84 percent strength (combat capable with minor deficiencies) RED indicates that the unit is at 50 to 69 percent strength (combat ineffective, unit has major losses or deficiencies) BLACK indicates that the unit is at less than 50 percent strength (requires reconstitution before next mission). Dans le langage courant, "combat inefective" veut dire spécifiquement "incapable d'une mission (d'attaque) avec efficacité". Ce n'est pas qu'il ne peut pas le faire, mais que la probabilité de succès est très réduite à cause de problèmes dans l'unité. Cela correspond au cas des BTG qui ont perdu de l'infanterie, par exemple, et qui ne peuvent plus attaquer avec efficacité. La mesure de l'efficacité au combat C'est un domaine de recherche très classique où l'on tente de comprendre les éléments qui permettent de mesurer l'efficacité au combat. Il existe un grand nombre d'articles (on ne peut pas tous les lister), en particulier à la Combined Arms Library (qui reprend pas mal de mémoires de l’école d'application de l'armée de terre US ou de ce qu'on pourrait appeler "l'école de guerre interarmes). Un exemple typique est le papier de Wainstein dans l'IDA (ça date, c'est 86) Lien: https://professionalwargaming.co.uk/TheRelationshipBetweenBattleDamageAndCombatPerformance.pdf Un autre exemple de mémoire sur le sujet, orienté vers les changements d'un TO&E au niveau compagnie/battalion: https://apps.dtic.mil/sti/pdfs/ADA441883.pdf Une version scandaleusement simplifiée de la formule serait Efficacité = (% de dotation en armement)*(moral des hommes en %)*(ravitaillement en %)*(formation des hommes en %). Une unité qui aurait tout sauf un bon moral a une efficacité réelle très faible. Une autre qui a tout sauf une bonne logistique a aussi une efficacité faible. Dans les deux cas, elles sont "combat inneffective" pour des raisons très différentes et avec des conséquences très variables. Les conséquences de la mesure de l'efficacité au combat L'établissement de prévisions sur les pertes et les conséquences d'un action sont fondamentales, aussi une fois que la mesure de l'efficacité a été introduite, on s'est logiquement demandé comment deux armées opposées réagiraient. C'est une version simplifiée et modifiée qui a été introduite dans des titres de wargames comme The Operation Art of War III, par exemple. C'est là qu'on parle des équation de Lanchester, ou plus exactement de la modification géométrique des équations. C'est très imparfait, mais cela présente fort bien l'attrition relative des deux armées: https://en.wikipedia.org/wiki/Lanchester's_laws pour une introduction très rapide. C'est juste un système de deux équations différentielles. Et donc toi, tu peux me sourcer exactement ton affirmation: "Combat ineffective est le dernier degré d'efficacité avant destruction des unités." ?
  20. Si tu veux faire un concours de kiki, je veux bien. Bon, après (comme ici certains savent), j'ai été considéré comme assez nul pour avoir écrit des (tous petits) morceaux de la FTL ou conseiller pour d'autres bouquins du même genre (en fait ma spécialisation est plus sur l'articulation opérationnelle/tactique). Ou pour avoir dirigé des mémoires de M2 sur des questions de défense. Bon, quelques uns qui connaissent le reste rigolent bien. Tu proposes lequel, de wargame? N'importe quoi de SPI? Harpoon? J'ai encore ASL en haut de l'étagère. La différence entre "60 et 80%" (si tu veux) et "tout". Si tu utilises 1500, il en reste.... 800 environ..... à 5 par jour, ça fait.... pas mal de jours. Et donc en quoi ces gens se sont trompés? On en est à voir passer des vieux missiles navals des années 70. Comme tu l'a remarqué dans le lien que tu postes toi même, il est marqué "1/3 des BTG combat innefective". Et c'est probablement le cas à cette date. Et cela a empiré après. Et ils ont été obligé de faire retraite. Et ils ont passé du temps à recompléter des unités. Donc en quoi c'est incompatible? Tu as eu des unités anéanties, d'autres qui s'en sortent pas mal. Toutes avec pas mal de pertes et des recomplément. J'ai un exemple de scoop: certaines divisions US entre le débarquement et la fin de la guerre (11 mois) on eu des pertes jusqu'à plus de 80% des effectifs... et elles ont continué à fonctionner. Renforts, tout ça tout ça. Au hasard, cela a été engagé à Pospana et incapacité totale à exploiter: 2 jours pour faire 25km et 35 jours pour faire 5km. Combat ineffective ne veut pas dire inapte au combat, cela veut dire pas efficace au combat. Cela veut très spécifiquement dire, dans le sens anglo-saxon (car c'est une traduction) "incapable de mener une mission de combat (le sujet est lui même sujet à pas mal de recherches sur les modes de calculs https://assets.researchsquare.com/files/rs-408649/v1_covered.pdf?c=1631861993 ). Et j'ai un autre scoop: la majorité des unités russes sont effectivement combat innefective. Leurs attaques sont très localisées tout simplement car la majorité des BTG ne peut qu'utiliser de l'artillerie car leur infanterie est lessivée (entre autre). Avec plus de 150.000 hommes sur le terrain, se limiter à quelques attaques qu'on qualifierait de presque locales, c'est le signe qu'un truc ne va pas. Et ce n'est pas leur logistique vu les lignes racourcies.
  21. Faut alors vraiment être con pour attaquer avec des T72 de base et des BMP1. C'est ce que tu veux entendre. Ce qui est dit, si on reprend les sources, c'est que 40 à 60% de leur stock initial a été utilisé. De fait la fréquence des frappes est très significativement inférieure au début. Quelques tirs par jours contre quelques centaines au début. Ce qui n'est strictement pas incompatible: une masse qui ne peut plus attaquer mais qui tient la ligne et utilise l'artillerie et quelques unités en pointe. Par exemple il est très difficile de comprendre pourquoi Pospana n'a pas été accompagné par une attaque d"Izium. 30 jours entre les deux attaques, c'est vraiment pas logique. Les UKR manquent de ma tériel et les russes, d'hommes.
  22. Comme vous le voyez au dessus de ce post, ce n'est pas le cas et ce ne sont pas des "paramètres de départ indépassables" pour certains. Je n'en disconviens pas. Effectivement il est opportun de parler des opérations militaires. Le filtre idéologique a par contre le défaut de pousser à des analyses fortement biaisées puisqu'il y a un agenda politique/social/... derrière. ------------------------------------------------------------------------------------- Pour revenir au sujet : il y a une évidence, le point central a absculé vers Bohorodychne. Au sud, il n'y a plus d'avancée significative depuis Pospana. Cette ville a le très gros intérêt pour les russes de leur permettre de sortir de la zone d'Izium où ils sont plantés depuis 40 jours et de permettre la mise en place d'une seconde liaison nord-sud car cette ville peut permettre l'installation d'une liaison terrestre (même si le pont lui même a sauté). Les arrières russes sont dans la forêt juste au nord (on dirait une colline) et il n'y a qu'une route qui traverse cette forêt où on semble se battre depuis pas mal de temps.
  23. Ben justement non.... 1) A titre personnel je n'ai rien pour les Ukrainiens (ni pour les Russes d'ailleurs). 2) je vois un biais que je retrouve globalement chez 5 ou 6 personnes (pas plus, mais c'est pas compliqué, on va voir la liste dans les "like" du post) où le biais pro-russe est au delà du présent. Plus exactement cela relève d'un refus de la réalité. Si tu veux je te fais une liste. Cela s'exprime comment? Partager des post twitters sortis de nulle part (dans le sens "pas un posteur dont l'historique montre un compte crédible) et qui disent strictement n'importe quoi Exemple factuel il y a quatre jours "les russes sont passé au sud du Donetz"... ce qui est faux. Le problème n'est pas que ce soit faux, mais que ce soit affirmé sans prise de recul et après que ça parte en débat sur un fait inexistant. Remettre systématiquement en question tout ou presque même quand c'est devenu absurde. Exemple factuel: remettre en question la responsabilité Russe dans les massacres du nord de Kiev. C'est, comme le disait un autre posteur, l'un des crimes les mieux documenté au monde. Mais non... Adopter une position de relativisation globale. Rien est grave. Rien est important. Exemple factuel: dire que finalement que tirer dans la foule c'est pas si grave et compréhensible, quoi! (et dans le sujet, le fait que ce soient des Russes ou des UKR n'a aucun intérêt. Ca se fait pas, point barre. ) Dans quelques cas, tenter de mettre la responsabilité sur d'autres personnes. La palme au post (tu peux le retrouver, c'est pas plus d'une semaine) qui explique que finalement si le mec sur le front s'en prend plein la gueule, c'est forcément la faute des USA (d'ailleurs chez le posteur tout est toujours à la fin la faute des USA). Considérer que tout ce qui n'est pas pro-russe est forcément pro-ukrainien. C'est un faux dilemne. Les russes disent n'importe quoi. Les UKR en sont aussi largement capables. Après, je n'ai rien pour les UKR. Il y a un niveau remarquable de corruption dans ce pays, les scories soviétiques limitent fortement les changements et je suis certain que le mec sur le front, quel que soit son camp, s'en prend plein la gueule et aimerait clairement ne pas y être. J'ai l'impression que quatre réalités indépassables ont du mal à rentrer dans les têtes L'agresseur c'est la Russie Les russes sont largement responsables de crimes de guerre, massifs, répétés (et les UKR sont pas des anges non plus mais le degré est incomparable) La guerre peut s'arrêter en une minute si Poutine le décide. Pour l'armée Russe, ce qu'on voit depuis plus de trois mois, c'est pas glorieux. Est ce que tu as une idée de la porté de ce genre de truc? Aucune idée.
  24. Il a juste donné les chiffres de ce qui est en face de lui. Son raisonnement est simple: si je dois gagner, il me faut au moins les mêmes armes. Il compte en quantité et pas en qualité. Sur le décompte, il n'est pas totalement déconnant. Après que l'OTAN puisse lui donner autant d'unités que ce qu'il y a en face... peu probable, mais il énonce des faits.
  25. C'est probable. Ce qui est rigolo (ou pathétique), ce sont des messages qu'on voit ici et qui reprennent deux éléments de langage: Les ukrainiens sont les méchants. Plus exactement que c'est quand même bien de leur faute. Et les exemples utilisés sont bien souvent les false flag les plus minables qui soient (palme quand même aux deux républiques autoproclammées dans leur nullité à produire de la propagande qui tient la route). Les russes défoncent tout et tout le temps. Plus exactement ils avancent toujours et tout ce qui est dit en face est faux, et ils prennent bien les villes et... mais pourquoi ils sont pas arrivés à prendre en 110 jours une petite ville de la taille de Nancy. Tous les jours on a "les russes avancent", "la contre attaque UKR était un mensonge" etc etc et à la fin, les lignes ne bougent pas. C'est quand même pas super grand, Nancy.
×
×
  • Create New...