cracou

Members
  • Content Count

    1,540
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Everything posted by cracou

  1. Tout à fait d'accord. Le nom, je suis d'accord. Le côté codifié tu dois bien savoir qu'on ne sait pas vraiment. A part de I33 (je pense à la 4eme garde Capiti) on n'a pas de source écrite. Et le i33 date d'environ 1280. Pour la longueur des épées tu proposes une longueur trop courte ( http://crm.revues.org/2511#tocto3n4 ).
  2. je suis d'accord j'ai écrit en minuscule et c'est passé en majuscules (???)
  3. Comme vous le savez il existe un immense sujet pour lister toutes les absurdités des séries TV, des films et des livres. Pourquoi ne pas faire un sujet sur ce qui est, pour une fois, positif et pertinent. Je me permets de commencer ------------------- Dans le film Kinkgom of Heaven le vieux soldat donne sa première leçon au jeune premier. Il lui dit de tenir son épée vers le haut. Il fait référence à la posture du faucon. Analyse: cette posture existe vraiment et se retrouve dans les écrits de Fiore De Liberi dont on possède encore quatre exemplaires. Ecrits vers 1400 ils présentent un système complet de combat à l'épée longue batarde/à deux mains dans la tradition italienne (par opposition à la tradition allemande de Liechtenauer). La seule critique est que les croisades sont bien plus anciennes. La posture est donc probablement une inside joke. Il est par contre tout à fait probable qu'une posture équivalente existait sous un autre nom à l'époque. ------------------- Dans la série Game of Thrones, les batailles sont sales, mortelles et les blessés laissés sur le terrain nombreux. On crève facilement d'infection après coup Des idées?
  4. Pour moi le 10RC ou équivalent est probablement le meilleur compromis dans la zone Africaine: - légèreté évidente, ce qui réduit la contrainte logistique - longueur démente du canon. Non non je ne rigole pas. N'oubliez pas que le concept de char lourd dans de nombreux pays africains... Ben c'est un concept. Le 10RC c'est gros, ça a un gros canon et ça peut taper loin. Et ça ressemble à un tank... - Le 10RC est démesurément sous blindé... et alors? Dans l'immense majorité des cas ce n'est pas très important. C'est cette légèreté qui permet d'en déployer assez et de ne pas demander trop de crédits MCO. Cela devient grave quand en face il y a quelque chose qui tire de plus loin avec précision (et c'est pas courant) ou quelque chose qui tire de près et qui touche (finalement pas courant non plus). Si on regarde le nombre de tirs RPG sur les 10RC au fil des ans il faut bien dire que les tireurs sont dans l'immense majorité des cas totalement incompétents ou stressés. A égalité de dépense, je me demande ce qui les militaires sur place préféreraient: un VBCI moderne et sa logistique ou un (deux?) peloton de 10RC nouvelle formule rustique, pas forcément au top (mais avec une cage anti RPG), sans numérisation, avec une mécanique très simple (mais réparable par n'importe quel mécano dans un bled pommé) , avec des pneus commerciaux d'un prix risiblement faible etc... De toute façon VBCI ou 10RC les deux ne tiennent pas le chox contre un véritable obus de 120 ou un AT un peu moderne.
  5. 2014 long mais chaud (en tout cas chez moi) Le problème de ce qu'on appelle "chaud". Comment calcules tu la moyenne: tu fais la somme des stations météo? Et en mer? et si elle est en ville? Et dans les déserts? Et tu fais la moyenne annuelle ou la moyenne des moyennes horaires? Ensuite "plus long" ne veut pas dire "plus bas". Bref c'est compliqué (et les gens déteste le compliqué et veulent une explication simple à un phénomène horriblement compliqué).
  6. et tu ne sais pas vraiment ce qu'elles veulent dire. Le coeur d'une approche scientifique est de d'abord savoir de quoi on parle. Pour avoir ton mot çà dire tu dois savoir comment ces courbes sont conçues. montrer qu'un scientifique a des opinions farfelues et indéfendable en science est pertinent pour juger de ses compétences scientifique. Il croit par contre ce qu'il veut. oui et? Au hasard, en France on peut isoler quelques formations. Je copie colle la fiche métier: Le corps des ingénieurs des travaux de la météorologie accessible sur concours (niveau des classes de mathématiques spéciales M, P, T, TA ou master de sciences). Le corps des ingénieurs de la météorologie accessible par concours sur titres à l'issue de Polytechnique, l'Ecole normale supérieure, ou concours sur épreuves pour les titulaires d'un diplôme d'ingénieur ou de certains masters de sciences. ICertains diplômes universitaires enseignent les sciences du climat. 1/ qui te dit qu'elle n'interpelle pas? 2/ des centaines de personnes dont c'est le métier essayent de comprendre 3/ la science c'est aller plus loin et mieux modéliser. C'est ce qui est fait. Maintenant tu peux quitter le débat. Je te fais remarquer que tu n'as pas évoquer un seul argument scientifique complet. C'est un domaine dans lequel je te suis bien volontiers. Pourquoi ne pas commencer par parler de la sensibilité de la modélisation au degré de granularité de la modélisation et de la définition du plan d'expérience optimal?
  7. Essaye de trouver l'erreur dans ta phrase: les mesures GLOBALES. Et comment as tu ces mesures globales? Selon quels critères? Avec quelle pondération locale? En as tu la moindre idée? Et que sais tu du Cp/Cpk des instruments de mesure par exemple. Tu ne sais pas comment sont fabriquées ces courbes (comment est réglé le problème des points manquants? ils font un hot deck ou bien une imputation multiple ou bien un Expectation-maximization?), tu ne sais donc pas ce qu'elles représentent et comment les analyser correctement. Ce serait bien que tu répondes à une seule des environs 10 questions scientifiques que j'ai posé, non? Disons que quand ta référence scientifique accepte des théories grotesques et pense qu'on doit enseigner en classe le créationnisme biblique ça le rend vaaaaachement moins crédible pour moi. Hors sujet et en plus c'est une citation courante mais tronquée... Lien? preuve? qui n'est donc pas climatologue.... Non. Tu affirmes un truc en utilisant des courbes. Je te met le nez dans ton incompétence sur le sujet et ça ne te plait pas. Remarque que je ne dis pas non plus que je suis compétent puisque je ne suis pas climatologue. Ca s'appelle la science. 200 ans après Newton on s’est rendu compte que ça déconnait et on a trouvé mieux. Pourtant la gravitation existe toujours...
  8. Plusieurs erreurs: il y a bien plus de 5 courbes. En fait des centaines, chacune issues d'un modèle et d'y type d'approche. Chacune a ses intérêts et ses inconvénients. Deuxième erreur: affirmer savoir ligne une courbe aussi facilement fait fi de cent ans de statistiques. Il est facile de s'improviser lecteur de courbe mais je crois que tu devrais t'informer préalablement. Et comme toute personne dans le monde des stats sait bien que parler d'évolution significative est très compliqué. Tu parles d'évolution significative dans un modèle de régression simple? C'est du loess? Et comment construits tu les intervalles de confiance? En resampling ou en bootstrap/jacknife? Ils raisonnent en panel? Chaque mot que je viens d'utiliser a une signification et correspond à un outil statistique adapté à un cas précis. Quelle est ta légitimité dans le domaine et ta compétence pour analyser les modèles? J'ai beau connaitre les outils je me garde de toute conclusion justement par manque de compétence. Maintenant tu peux t'estimer plus compétent que 99.89% de tous les spécialistes mondiaux. Je remarque que tu ne parles pas de ton premier pseudo scientifique. Alors spencer, c'est bien celui qui dit que c'est en fait dieu qui a créé le monde et qui signe des papiers "I finally became convinced that the theory of creation actually had a much better scientific basis than the theory of evolution". C'est vrai que ça fait sérieux tiens! Le deuxième dit juste que les modèles ne sont pas forcément bons (et c'est ce que dit tout scientifique) et qu'on a probablement oublié des morceaux. Le troisième est POUR le fait que climat change (Revkin, Andrew (November 27, 2009). "A Climate Scientist Who Engages Skeptics". New York Times. Retrieved 24 April 2010.) Encore raté... La prochaine fois prend des personnes qui ne sont pas à la marge de leur milieu et à qui on n'a pas fait dire ce qu'ils n'ont pas dit...
  9. Hors sujet. Avant de débattre d'une théorie scientifique il faut commencer par maitriser les outils qu'elle utilise. Je ne suis pas climatologue alors je me garde bien de conclure quoi que ce soit. Je maitrise cependant certains de leurs outils et je peux suivre les développements statistiques et mathématiques. Cela me pousser à dire que c'est TRES loin d'être à la portée du premier venu. Avant de parler des données avec un graphe commençons par réviser les notions de cointégration et de stationnarité des séries temporelles et là on aura un vrai débat. Maintenant si tu veux utiliser comme référence Steve McIntyre qui est un bac + 3/+4 en math (traduction: vraiment pas bien haut et qui n'a pas les connaissances pour les modèles élaborés) sans formation de climatologue, sans article publié, libre à toi de le faire. Ses papiers font vraiment niveau licence (j'en sais quelque chose, j'enseigne en +3 et +5 ce genre de modèles). Il n'évoque même pas des outils comme le bagging, le boosting etc.
  10. Jojo , avant d'aller plus avant je te conseille de relire un bon bouquin sur les théories d'échantillonage, les estimateurs (genre Horwitz Thomson) et les mécanismes de calage ex post des échantillons et on reparle du problème.
  11. Un truc du genre "on fait du bruit et on rameute le mec"... Peut être. C'est quand même une bonne image de la différence entre la théorie et le terrain.
  12. C'est fort probable. Il est plus simple de se focaliser sur des données (finalement l'approche américaine) que sur l'ensemble (un peu le holisme asiatique)
  13. Il faut arrêter de faire les surpris: n'importe qui peut prendre une arme et tirer. C'est courant - comprenez au moins une fois par an - aux USA. Heureusement que nous avons un contrôle des armes bien plus performant sinon tout comme eux nous aurions les fusillades dans les écoles causées par des gamins instables. Le système fonctionne parce que dans la pratique le nombre de personnes prêtes à commettre un tel acte est très faible. Même au plus fort de la guerre d'Algérie et des attentats il faut bien se souvenir que c'était le fait d'une incroyable minorité de la population. De même pour les actes de résistance pendant la guerre. Le plus dangereux dans les entrainements et les gens qui reviennent de Syrie ne vient probablement pas de l'endoctrinement mais de l'acceptation psychologique de la violence crue comme un élément normal. De nombreuses études (voir les RETEX sur le sujet) sur le stress au combat (y compris si je n’abuse celle du colonel Goya) montrent qu'un homme normal confronté pour la première fois à la guerre et à son niveau de violence perd les pédales ce qui conduit à des prises de décision absurdes ou à une passivité mortelle. Le vétéran a cette habitude et cet engourdissement (le mot est de Norman Mailer) salutaire. Celui qui revient de Syrie a cette expérience, a survécu à un processus darwinien et continuera à fonctionner en situation de stress, ce qui le rend d'autant plus dangereux.
  14. Ce sujet fait suite à une remarque sur un autre fil: Le débat peut porter sur plusieurs points. Soyons bien conscient du fait que les assassinats ciblés de ressortissants étrangers ou pas en dehors du cadre judiciaire sont évidemment hors-la-loi (au sens littéral du terme) et sujets à provoquer des dérives. En effet qui jugerait de l'opportunité d'assassiner? Et selon quels critères? - La légitimité de ces actions - L'efficacité des actions - La nature de l'autorité en charge de la décision - le cadre dans lequel agissent les hommes: que se passe-t-il en cas de découverte? - l'existence d'un cadre légal pour encadrer ces activités illégales. que dit la loi sur les "groupes alpha" français? Je crois avoir lu que la seul limite était l'interdit d'assassinat d'un ressortissant français. - l'opportunité de faire une action lisible c'est à dire de bien montrer que c'est une exécution et non pas un "accident" - La nature des actions: faire agir une équipe ou financer un groupe concurrent qui éliminerait la principale menace n'est pas la même chose. A ma connaissance les assassinats de ce type ont toujours existé. Certains exemples sont connus comme les célèbres actions contre les responsables de Munich (avec justement des erreurs de cible si je ne m'abuse). Il est cependant évident que l'immense majorité des actions est probablement restée dans l'ombre. Je suis d'ailleurs bien incapable d'estimer le nombre d'actions menées par chaque pays. Avant de conclure je donne un rapide avis personnel: je ne vois pas de justification morale satisfaisante à l'utilisation du cadre extra judiciaire mais je ne suis pas non plus aveugle devant les réalités et je comprends très bien le concept de raison d'état et ses conséquences: la mise en œuvre d'actions pour défendre la nature même d'un état soumis à une menace.
  15. Pour revenir sur le sujet - suite à un appel, les policiers se déplacent. Leur posture dépend fortement du message envoyé par le dispatcher. Si le message est "coups de feu potentiels quartier machin" (donc potentiellement des gamins qui font les cons) la réaction sera très différente de "hommes armées et AK devant Charly Hebdo". La zone n'est pas "attirante" pour le criminel moyen (bijouteries...). - le temps de réaction dépend comme le disait très bien g4lly & all de la densité policière. Le choix c'est plus 3 par voiture qu'un par voiture. Chaque approche a ses intérêts. Maintenant si tu veux mettre un policier à 5mn de tout le monde il faut quelques milliards d'euro par an. On coupe où? - le fait de "foncer dans le tas" ou pas dépend de la doctrine et de la situation: si tu as un mec avec un AK à 50m qui te tire dessus, descendre de la voiture est débile. Entre un AK à 50 et un SIG à 50m je parie sur l'AK même si le policier est excellent. A 5m je ne dirais pas la même chose (encore faut il arriver à 5m). - la réaction des terroristes n'est pas "classique" dans le sens où le policier intériorise le comportement des criminels ce qui est logique puisqu'un policier a une chance infime de rencontrer un jour un terroriste. Un criminel, même fou et dangereux sait bien que les tirs attirent la police et tirera pour se dégager et gagner du temps. Le policier a intérêt à le neutraliser (facile à dire), à le fixer (de même) ou à le pousser à adopter un comportement moins dangereux pour la population (le faire fuir). Il est bien moins dangereux de coincer un criminel par la suite en le logeant qu'en tirant avec des passants. Je ne dis pas que c'est bien mais ces éléments sont à prendre en considération. - un GPB ne serait pas forcément efficace contre un AK... (euphémisme) Les conséquences à moyen et long terme sont énormes: - une population choquée (et en particulier le "peuple de gauche" pour qui les dessinateurs étaient des références absolues en temre d'irrévérence et de non collusion avec les pouvoirs). - un rapprochement potentiel entre la population et la police. - un rejet probable et bien plus important de tout ce qui est musulman et islamiste (je fais exprès l'amalgame puisque les gens vont le faire). Je suis certain que les groupes Dans les média j'ai déjà vu des relents nauséeux (tout ce que je vais dire c'est du lu): - les américains qui expliquent que c'est la faute des français car ils n'arment pas la population et le mec qui filmait aurait dû avoir un M16 (ben tien). - le complot sioniste ou des services secrets (!!!). Complot de gauche aussi, ou de droite, c'est selon. Je me demande s'il ne faudrait pas enfermer tous ces abrutis des fois! - des média US qui mettent les unes de Charly Hebdo... floutées parce que bon, faut pas heurter les sensibilités... Concernant le manque de nouvelles, je crois que c'est la conséquence de l'appel de Valls aux média: "fermez la sur l'enquête". Sur un autre sujet: quelle est la probabilité qu'un exécutif (de n'importe quel pays) dise "bon ça suffit tout ça, j'accepte que l'on monte des opérations homo sur les cibles les plus importantes". La forme serait par exemple des "disparitions" d'agitateurs notoires ou des "disparitions en mer"de personnes repérées en arrivant ou en repartant de Syrie?
  16. Pour rester factuel car ce genre d'événement ne me donne vraiment pas envie de faire de l'humour. Pour moi Cabu c'est mon enfance (fin années 70 et 80). - il faut s'attendre à ce que les policiers changent leur manière de faire (si c'est bien deux morts et deux blessés): ils risquent (malheureusement et logiquement) de prendre moins de risques si ça se répète et il peut y avoir de la casse (et particulier s'ils sont dans un cas différent). - si ce sont des franco-algériens ça va vraiment vraiment dégrader la perception des "immigrés-descendants d'immigrés-musulmans" (je mets tout en semble à dessein puisque justement n peut s'attende à de multiples amalgames. - je n'ai pas envie de parler politique mais j'espère VRAIMENT qu'il n'y en n'a pas un qui va tenter de surfer sur ça pour faire des voix.
  17. Dans CS tu n'as pas le recul, la position, la conscience des événements (situation awareness) etc...
  18. Est ce qu'une personne compétente en la matière pourrait commenter la manière de tenir les AK? Est ce logique? Existe-t-il des "écoles" dans le domaine? Cela pourrait donner quelques indices.
  19. "qu'à des action islamistes (en général ces derniers sont des Kamikazes(barbus) qui restent sur place, prennent des otages sans essayer de s'échapper" Je ne suis pas spécialiste mais ce n'est peut être pas la majorité puisque c'est finalement assez peu courant (par rapport à toutes les actions dans le monde). Nous nous focalisons sur les quelques cas connus. Pas mieux. Je ferais un pari au pif pour des délinquants radicalisés avec un passé en prison mais sous toute et prudente réserve.
  20. C'est attaquer l'image même de ce qui fait la France telle que nombre des français se voient: irrévérencieux, avec une totale liberté de parole. Le plus emblématique est Cabu. Il est connu par des générations entières grâce à son personnage de dessinateur légèrement évaporé, la durée de sa carrière et le nombre de ses interventions: Pilote et Hara-Kiri (génération de années 60-70), Charlie Hebdo (70 et 90) sur Antenne2 (chez Dorothée) dans les années 80. A ma connaissance c'est la victime la plus connue de tous les attentats de ces dernières années (entre autre!).
  21. oui mais moi j'ai l'uniforme + perruque de Worf... (next generation, avec le communicateur)
  22. ah non, pas tous, juste certains (dans le genre je tends une perche...) Ce n'est pas non plus ce dont je parlais. Je disais (premier message) que nombre de personnes évoquent d'avantage les armes en elles même que le cadre d'utilisation d'icelles. Dans l'exemple USA/Chine il est vain de passer des heures à comparer les armés sans prendre le moindre du monde en compte l'environnement stratégique dans lequel évoluent ces deux pays. Ceci expliquant le "recule" au lieu de "recul" (deuxième perche )
  23. Deux possibilités: soit tu fais exprès de ne pas comprendre que l'on parlais d'un scénario hypothétique (ce qui ne fait pas avancer le débat et fait légèrement troll) soit tu ne te rends pas compte de l'inanité de la remarque (chose que je n'ose envisager). 1/ Où ais-je dis ça? Je suis preneur du copié collé. 2/ pas en commerce international (mais dans un domaine connexe) 1/ quel lien avec le sujet? Si tu veux continuer à évoquer des arguments fallacieux, je t’invite à relire cette page qui devrait te donner quelques idées (et en particulier les généralisation invalides) 2/ j'aimerais que tu me cites des noms des économistes marxistes dans les universités (ce serait assez rigolo) plutôt que de rester dans des généralités approximatives 3/ Bohm-Bawerk a affimé que les positions marxistes ne tenaient pas (étant issue de l'école autrichienne, c'est logique). Lui même a été remise en cause (Von Mises était plus convainquant). Enfin ces digressions nous éloignent encore du sujet: l'incapacité des participants à prendre du recul et leur tendance à s’appesantir sur un détail mineur.
  24. On ne parlait pas de ça. Le message disait " pourquoi des milliers de messages pour comparer les mérites respectifs des missiles chinois et des avions américains.... Cela revient à poser un paradigme: le conflit se résume à leur opposition. Cela revient à nier quelques "petites" évidences stratégiques comme blablabla". De quoi parles tu? On se place dans le cas où la guerre existe déjà. 1/ pas forcément des mêmes pays, ça s'appelle le commerce international 2/ autant je ne suis pas forcément compétent dans certains domaines autant là j'ai malheureusement un argument d'autorité
  25. C'est un post sur le manque de considérations stratégiques dans le forum, pas sur la pertinence du déploiement d'un SM dans un scénario hypothétique pas clairement défini (ni soit dit en passant sur le caractère rural des communes). Comme je le faisais remarquer, à chaque fois qu'on tente de prendre de la hauteur ça repart dans des pinaillages qui n'apportent finalement pas grand chose au fond du problème... et c'est très courant.