Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

cracou

Members
  • Content Count

    1,544
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Everything posted by cracou

  1. C'est un excellent article. Fondamentalement, si l'argent était disponible ET si l'entrainement suivait, il faudrait équiper les soldats en fonction de la mission et en changer à chaque fois. C'est totalement absurde dans une guerre type otan-pacte mais c'est faisable dans l'optique Mali-Afghanistan où les RETEX donnent rapidement le sens du vent. Pour la défense d'un check-point il faudrait du calibre 12 Pour de l'engagement à longue portée du 7.62 Pour de l'engagement à courte portée après dépose par blindé qui a lui même une arme de soutien du 5.56 et ainsi de suite. J'aime a
  2. "En mixant soigneusement les deux, les talibans en sous nombre et sous armé pouvait presser serieusement sur une compagnie OTAN." là c'est un problème de compétence, pas d'armement
  3. "Pour toutes ces raisons et toujours avec le 5.56 les chances de neutraliser rapidement un taliban a 300m sont bien plus faibles qu'avec par exemple une 7.62 et du coup ça augmente significativement les chances de laisser le temps a l'opposant de presser la détente de son RPG, d'enfourner son obus de mortier ou de faire pèter son IED." Justement: à 300m c'est pas grave s'il met 10 secondes à finir à terre. A 20m oui c'est fondamental de mettre le mec au sol immédiatement pour éviter qu'il te saute dessus. A 300m avec une balle dans le corps il peut continuer à agir mais fera n’importe quoi
  4. Tu n'as pas vu la suite: pas dans les types d'engagement classiques. Tu prends n'importe quelle action typique de l’Afghanistan ou du Mali et ça ne change pas grand chose. Dans un assaut type Airbus-Marignane là oui c'est fondamental. Le mec qui me dit "le 7.65 c'est mieux pour stopper en montagne" (ce qui est peut être vrai) me fait rigoler car il va pas se taper le fusil et les munitions à monter dans ladite montagne avant.
  5. Ce qui est rigolo c'est que c'est un débat très américano américain : ils passent des années sur leurs fora à débattre de ça alors que c'est très théorique et qu'en pratique on s'en fout un peu: 1/ la puissance d'arrêt nait du besoin de mettre l'adversaire à terre immédiatement (de toute façon il tombe quand même en quelques secondes si ça ne marche pas). 2/ Vu les distances d'engagement et les types d'engagement classiques, on s'en fout un peu (quand le taliban est à 300m derrière un muret, peu importe qu'il se vide en 3s ou en 30s). Oui ça peut entrer en ligne de compte mais bien moins
  6. Le poids du missile était délirant (2 tonnes) donc l'utilisation d'un Excocet est logique: plus léger, plus simple à mettre en oeuvre. Le marusca pouvait toucher un navire (à l'aide d'une trajectoire un peu foireuse "semi ballistique") mais il était très sensible (comme tous les missiles de cette génération) aux leurres et brouillages (en gros il suffit de proposer une cible radar plus grosse). Il n'aimait pas non plus la grosse mer (pour viser des navires) car les "clutters" noyaient rapidement le navire et rendaient le ciblage compliqué. A titre perso je considère que l'utiliser dans
  7. En regardant les capacités des FREMM et des nouvelles frégates (bon, ok on devrait les appeler des destroyers) on se rend bien compte que la marine a changé de siècle: les capacités n'ont plus rien à voir.
  8. oui, tu as tout à fait raison. après la chute du mur ce genre de document a commencé à apparaitre mais ils supposent tout plus ou moins que l'OTAN ne répond pas par du chimique / nucléaire Ce plan là a l'avantage de monter que l'OTAN réagit. Indépendamment de qui a "gagné" tu verras que la capitale a été atomisée... Difficile de parler de victoire dans ce cas.
  9. Sauf erreur de ma part... pas forcément. - Tout pays peut demander l'aide des autres en cas de terrorisme (et le nombre d'exemples de ce genre est très élevé, sans même revenir au GIGN à la Mecque). - Si c'est une guerre civile ils peuvent demander de l'aide et en intervenant la Russie se place de facto en pays en guerre contre le pouvoir en place - Si c'est une guerre "internationale" (si on reconnait les "républiques indépendantistes" alors c'est une guerre classique et l'aide de la Russie peut la faire devenir co-belligérante. Bref, et en étant très hypocrite, c'est loin d'être simpl
  10. D'un côté comme de l'autre les informations sont parcellaires et sans valeur aucune. Tout le monde peut faire une carte et prendre en photo un pauvre BTR sous 50 angles. Les seuls à savoir où ils en sont sont probablement (et dans cet ordre): - les russes (car ils savent qui ils ont envoyé et où mais ils ne contrôlent pas vraiment ce que font les séparatistes) - les ukrainiens (de même sauf pour leur "brigades" folkloriques) - les séparatistes (et encore, pas forcément) - les américains (écoutes etc mais probablement assez mal renseignés sur le terrain lui même: c'est bien beau de voir
  11. Si tu penses que "les réseaux sociaux" ont la moindre importance dans la "vraie vie" Et alors? La charge de la preuve est à celui qui affirme. Dans ce cas il affirme qu'un Su 25 a descendu. Ok, qu'il montre les éclats typiques d'un missile IR (dans les réacteurs en général)... euhhh... et alors? J'ai un scoop: il y a toujours au moins un satellite US au dessus de la Russie. Ca fait environ 40 ans que c'est le cas. Et? Réfléchis un peu: est ce leur intérêt? De monter les capacités de leur matériel? de ne plus laisser à Poutine de porte de sortie "honorable"? Prend
  12. Certainement pas. C'est un gros atout dans la manche des fois que quelqu'un en Russie commencerait à vraiment prendre la tête. Ne mélangez pas ce qui est dit aux média et ce qui se fait en coulisse. Les américains sont probablement assez content de voir Poutine patauger... Et oui il patauge car il se met dans une position de plus en plus difficilement défendable. Il serait même bon pour les américains qu'il laisse ses barbouzes vraiment envahir l'Ukraine (et Poutine est sous pression de sa propre population). Remarquez bien que PERSONNE a garanti quoi que ce soit à l'Ukraine (dont les diri
  13. Image d'un tank détruit, emplacement inconnu, pays inconnu, unité inconnue, date inconnue Tout le reste n'est qu'une affirmation. C'est peut être vrai mais pas forcément....
  14. Les USA ne reculent pas. Tu peux le voir comme: - ils ne veulent pas dévoiler les capacités des satellites - ils ne veulent pas dire qu'ils ont du monde au sol - ils ne veulent pas dire qu'ils ont piraté les lignes téléphoniques russes (ce ne serait pas la première fois) etc etc Tout est possible et même (le plus probable): ils ne sortent pas en public la chose pour ne pas enfoncer quelqu'un et lui laisser une porte de sortie honorable tout en montrant les trucs sous le rideau Ce qui est publique est très parcellaire et c'est un JEU plus ou moins codé (et USA et Russie détestent pr
  15. Boule75, tu as tout à fait raison, mais... (et là je parle en tant que statisticien), c'est presque ingérable. En simplifiant de manière outrancière voici le problème: le fatras de données est tellement important que les "signaux faibles" sont noyés au milieu d'une foultitude de fausses alertes. Exemple: avant le 11/9 l'information existait et les médias ont dit "ils savaient et n'ont rien fait". La vérité c'est que cette information était noyées sous des montagnes d'autres alertes aussi crédibles mais fausses. A postériori on peut remonter dans les données et comprendre ce qui c'est passé
  16. Tu as une vision biaisée de la réalité: les règles de base en ce qui concerne la sécurité sont 1/ l'impossibilité physique: tu ne relie pas en réseau ce qui est crucial 2/ ou bien tu le fais sur un réseau indépendant et non relié aux autres, de préférence avec un protocole propriétaire 3/ tu n'utilises pas ces réseaux pour faire du critique 4/ tu privilégies les liaisons humaires... et tu obtiens le très célèbre Millenium challenge: http://en.wikipedia.org/wiki/Millennium_Challenge_2002 Lis le truc, c'est à mourir de rire. Sinon il est probablement plus facile de pirater
  17. La différence c'est que ça les arrange bien que la France y aille et pas eux: ils profitent du surcroit de sécurité global mais refusent de participer ou pe payer.
  18. Il faut l'activer Il faut l'utiliser Il faut le comprendre et il faut que le mode choisi perpette aux appareils civils d'être identifié comme tels et il faut ne pas s'en foutre totalement comme si par exemple les appareils Ukrainiens émettaient des codes civils...
  19. ok, des satellites voient... une batterie (j'y crois), des soldats (ok), en uniforme (sans blague), ukrainien (dans une guerre civile c'est fort de le savoir), bourrés (là faut pas pousser). Ils voient des bouteilles... De bière? Bues à ce moment là? Avoir une photo c'est bien mais on ne peut pas lui faire dire plus que ce qu'elle montre. Ce qui est important n'est pas ce qu'on y voit mais OU elle est: même le plus obtus théoricien du complot aura du mal à expliquer ce que faisait une batterie sol air ukrainienne en plein milieu de la zone des séparatiste et où elle serait passée.
  20. Je recommande l'arrêt du délire sur le SU-25, ça fait pas super sérieux d'imaginer ce genre de truc (l'équivalent du A10) aller tirer un liner. Les éclats vont très rapidement montrer quelle était la nature du missile alors je vois vraiment pas quelqu’un faire ça.
  21. Falsifier quoi? Il n'y a rien à falsifier. On verra des variables partir totalement n'importe comment et puis c'est tout. Sinon falsifier ce genre de truc c'est mission hautement impossible. Il n'y a que quelques labos au monde qui peuvent décoder correctement ce genre de données alors de là à les bidonner...
  22. Factuellement tout dépend de la distance entre l'avion et l'explosion mais 70kg c'est largement suffisant pour arracher net une aile ou faire exploser la carlingue. Après c'est de la balistique. Je dirais "quelques km" parce que je n'ai pas de quoi faire les calculs ici et que ce serait très pifométique. Tu peux par contre assez facilement retrouver le point d'impact: à l'impact au moins un morceau est parti en l'air et est tombé directement. Ceci dit il suffit d'avoir l'heure du choc pour savoir où il a été touché (on connait sa vitesse et sa trajectoire avant).
  23. Et sur le billet tu as même le nom du mort. La famille appréciera.
  24. Je suis bien d'accord: le tir est volontaire mais ils ont peut être ciblé ce qui passait sur le ton du "ce qui vole ici n'est pas à nous donc c'est à eux" , ce qui avait fonctionné deux fois la semaine précédente. Si si, surtout si c'est un missile IR. La pire saloperie pour l'instant (en dehors des missiles radar vraiment de dernière génération) c'est un système de type VL-MICA-IR si j'ose dire: un radar détecte l'avion et lance le missile sur la trajectoire et celui ci a un autodirecteur infrarouge qui n'émet pas d'ondes... Le pilote ne voit pas forcément venir le truc et comme
×
×
  • Create New...