Phacochère

Members
  • Content Count

    1,666
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by Phacochère

  1. Ligne de défense / Aircrash n°11 est disponible sur www.aircrash.info http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/08/18/aircrash-n-11-est-disponible-sur-www-aircrash-info-21379.html "Le 11e Aircrash est disponible sur www.aircrash.info Ce numéro traite de la décennie 2010-2019, une période agitée et difficile pour les forces armées françaises. Comme pour les précédents numéros, on trouve bien plus que les accidents et incidents tout au long des 262 pages qui font revivre une décennie chargée avec des informations souvent inédites. Encore un travail de titan réalisé par deux inséparables amis qui ont créé ces fascicules depuis de nombreuses années. Michel Garcia et Jean-Louis Gaynecoetche ont été épaulés dans leur travail par quelques noms bien connus de la sphère des spotters français. "On peut se moquer des types qui gribouillent des immatriculations d’avions sur leurs petits carnets, mais reconnaissons que lorsque l’on met bout à bout comme ils le font des informations fragmentaires, l’image globale qui en ressort est exceptionnelle" se félicite l'un des auteurs."
  2. Le Monde / La Russie sous le choc après le probable empoisonnement d’Alexeï Navalny https://www.lemonde.fr/international/article/2020/08/20/la-russie-sous-le-choc-apres-le-probable-empoisonnement-d-alexei-navalny_6049481_3210.html "Le principal opposant à Vladimir Poutine est dans le coma. Vendredi matin, les médecins de l’hôpital ont à nouveau refusé de délivrer les documents nécessaires à une évacuation, jugeant le patient intransportable."
  3. Je pense qu'il y a un peu de ça. Mais je serai pas étonné que même le HZB soit arrosé. Genre: "prenez le pognon, fermez-la et sourriez pour la photo . Venez pas jouer les troubles fêtes sous 4 mois, sinon ça va barder ". La crainte de l'administration Trump, c'est que ça parte en sucette prochainement et que son plan de paix régional séquencé tombe à l'eau. L'un des narratifs de sa campagne. Mais je vois pas l'Iran jouer le jeu..
  4. "Ah, mon vieux mettez-y un peu du votre, c'est déjà assez compliqué comme ça !" (kamellot) Alors le truc, c'est que le plan de paix au proche Orient marche au forceps ces derniers jours: Aujourd'hui les EAU, on annonce Bahreïn et Oman dans les prochains jours. Bref, un plan de comm organisé par le beau fils de Trump qui tombe à point nommé. Non pas que Trump soit belliciste mais jusque là, il s'en tappait royalement. Le plus dur sera pour lui de restituer les éléments de langages et les noms des pays concernés. Quand à les placer sur la carte...
  5. Michel Aoun, vient également de préciser que l'enquête -qui restera libano-libanaise- prendra du temps. En clair: "ça reste ente nous et c'est pas pour tout de suite..." Par contre et franchement, les ricains, on a dit beaucoup de mal d'eux mais en fait ils ne cherchent que la paix, surtout en ce moment. #peacemaker#élections#preneznouspourdestruffes
  6. OK, mais ça laisse pas trop de place aux rêves...
  7. Pour les apéros prononcés et les brûlures d'estomac: un lien: https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2520695-brulure-estomac-cause-remede-traitement-que-faire/
  8. Ça pointe notre retard en Europe. Acheter une solution performante sur étagère c'est souscrire aussi à un principe de réalité. Edit: sachant que la France achète du reaper... Principe de réalité
  9. Donc pas de guerres de chapelles, c'est le cadre budgétaire qui impose la donne comme souvent. "Les arbres ne montent pas au ciel" .
  10. Il a initié et commence à avoir pas mal de dossiers à gérer, les nuits sont courtes.
  11. Le point / Tensions en Méditerranée : Ankara ne reculera devant aucune « sanction » https://www.lepoint.fr/monde/tensions-en-mediterranee-ankara-ne-reculera-devant-aucune-sanction-15-08-2020-2387845_24.php Erdogan a affirmé qu'il allait continuer à « défendre les droits » de son pays « en utilisant tous les moyens » à sa disposition (déclarations en date d'hier) "Le chef d'État Recep Tayyip Erdogan, lors de son discours retransmis à la télévision, a ajouté : « Sur cette question, notre pays a entièrement raison et nous allons défendre nos droits en utilisant tous les moyens à notre disposition. » « Nous ne reculerons pas devant les sanctions et les menaces », a-t-il fait encore savoir." [...] "Tayyip Erdogan a affirmé que son pays était prêt au dialogue, mais s'en est de nouveau pris de façon virulente samedi à la Grèce, accusant notamment Athènes de maltraiter les minorités musulmanes et turcophones sur son territoire. Les autorités grecques « doivent sans délai mettre fin aux mesures qui ressemblent à du terrorisme d'État. Il y a des attaques contre nos mosquées et nos écoles », a déclaré le président turc, sans préciser davantage son propos."
  12. Opex 360 / Un contrat de 160 millions d’euros notifié à General Atomics pour 4 drones MQ-9B SkyGuardian à la Belgique http://www.opex360.com/2020/08/15/un-contrat-de-160-millions-deuros-notifie-a-general-atomics-pour-4-drones-mq-9b-skyguardian-a-la-belgique/ "Le montant du contrat était alors estimé à 600 millions de dollars [532 millions d’euros], soit une somme comprenant, outre les quatre drones, la livraison de deux stations de contrôle au sol, différents capteurs [radars à synthèse d’ouverture AN / APY-8 Lynx], des systèmes d’évitement, des piéces de rechange pour une durée de cinq ans, des équipements de soutien et la formation du personnel."
  13. Très intéressant ton premier schéma sur les RC. On entrevoit clairement les possibilités offertes.
  14. À noter que le président de CGM CMA Rodolphe Saadé, franco-libanais, a mis à la disposition des premiers intervenants français un Global Express 6000. https://lemamouth.blogspot.com/2020/08/trois-avions-pour-beyrouth-bientot-plus.html?m=1
  15. On est effectivement sur des questions touchant au regalien avec des acteurs privés qui assument désormais certaines de ses composantes. Bien vu.
  16. Avec des pressions énormes sur les non-permanents ces derniers jours... comme pour la Tunisie. https://www.un.org/securitycouncil/fr/content/current-members pour un mandat de deux ans : Afrique du Sud (2020) Allemagne (2020) Belgique (2020) Estonie (2021) Indonésie (2020) Niger (2021) République Dominicaine (2020) Saint Vincent et les Grenadines (2021) Tunisie (2021) Viet Nam (2021)
  17. Pour Spicer, j'avoue ne pas avoir relevé, par manque de connaissances. Pour Spicer et la comparaison avec Steve job, ça vaut ce que ça vaut. Un rapide rappel de l'historique des premieres compagnies eu été bienvenue. Maintenant, il s'agit de s'adresser à "l'auditeur moyen"- que je suis- la vulgarisation et un format, cela entraîne parfois des approximations ou des facilités. Mais tu as raison le factuel présenté doit être vérifié. Toutefois, je trouve intéressant, l'angle pris par cette nouvelle saison, avoir élargi le monde renseignement au privé et montrer que le renseignement et ses intervenants ne sont plus qu'étatiques et qu'il concerne de nouveaux acteurs. Edit: je trouve que le travail d'enquête, journalistique est sérieux et cela se constate au cours des entretiens. Plusieurs fois les intervenants qui pensaient servir leur soupe" sont relancés sur des incohérences ou limites de leur activité. Si tu as l'occasion d'en écouter d'autres, je serai intéressé par ton retour. ------ Direct France culture 11h00 - Le monde des espions les nouveaux corsaires S2 / E6 - Michael Stock, l'administrateur privé des pays en liquidation https://www.franceculture.fr/emissions/le-monde-des-espions-saison-2-les-nouveaux-corsaires/michael-stock-ladministrateur-prive-des-pays-en-liquidation "Michael Stock est un entrepreneur qui a choisi d'investir dans les pays ayant fait faillite et restant sans attrait pour susciter une reprise par une coalition internationale. L'objectif étant de remettre à flot les Etats conseillés et encadrés, puis à terme de récupérer le capital investi. Citoyens somaliens autour d'un avion de l'US Marine Corps. La société-ONG Bancroft Global de Michael Stock intervient notamment en Somali.• Crédits : David Turnley - Getty Que fait-on des pays quand ils font faillite ? Quand ils n'ont plus de gouvernement, plus d'armées, plus de budget, plus rien ? Les entreprises qui cessent de fonctionner sont confiées à des administrateurs judiciaires, mais qu'en est-il des pays ? S'ils ont une valeur stratégique, comme c'était le cas de l'Irak après la chute de Saddam Hussein, les pays sont repris en main par des coalitions internationales. Mais quand un pays failli ne pèse pas lourd sur l'échiquier international, les choses sont très différentes. Une entreprise privée décide de se charger, sur ses propres deniers, de les remettre sur pieds, espérant, à terme, récupérer son investissement. C'est ce que fait, depuis vingt ans, notre invité d'aujourd'hui, le financier américain Michael Stock, à la tête de sa société-ONG Bancroft Global. On a souvent évoqué, au cours de cette série consacrée aux nouveaux corsaires, la propension de la couronne britannique à sous-traiter ses missions les plus essentielles à des organisations commerciales. Mais il existe, aux Etats-Unis, une autre tradition : celle des philanthropes richissimes, d'Andrew Carnegie à Bill Gates, dont les fondations finissent par prendre le pas sur les Etats. Michael Stock, le fondateur de Bancroft, s'inscrit dans cette lignée. Il est issu d'une dynastie de banquiers américains qui, un siècle plus tôt, traitaient sur un pied d'égalité avec les dirigeants du monde entier. Au paroxysme de la crise de la Covid-19, il a fallu slalomer entre les restrictions européennes pour aller rencontrer à Genève, dans le lobby d'un hôtel bordant le Léman, cet entrepreneur en zones de guerre."
  18. Dans le cadre d'une position commune et de sanctions européennes? Je pense que c'est tout à fait possible. Les allemands, plus en retenue, n'ignorent pas les conséquences que pourrait avoir une non-réponse sur le futur de la cohésion européenne. L'Allemagne privilégie une solution diplomatique dans un premier temps, c'est son droit, sa politique. C'est aussi une alternative qui offre une porte de sortie à Erdogan. C'est complémentaire. Good / bad cop. Des sanctions peuvent être la conséquence logique d'un échec de leur médiation. Alors tout aura été tenté. Il n'y a pas de raison de dire à une contrepartie "attention aux sanctions", si ce n'est pas envisagé. C'est un message plutôt clair à mon sens . Je pense que la menace de sanctions serait suffisante pour ramener Erdogan à la raison. Parce que la colère le patriotisme, ça va un moment mais dans le temps ton peuple te tient pour responsable. Être à la tête d'un pays en faillite, sans plus de superbe et sans projets sultanesques possibles... Enfin, éluder un sujet c'est compliqué en période électorale quand par essence il s'agit de se positionner. Les débats, les médias, les électeurs ne manqueront pas de soulever la question. Comme disait la grand mère de Martine: "quand c'est flou, c'est qu'il y'a un loup !"
  19. Opex 360 / Grèce/Turquie : Berlin « prend acte » du renforcement de la présence militaire française en Méditerranée http://www.opex360.com/2020/08/14/grece-turquie-berlin-prend-acte-du-renforcement-de-la-presence-militaire-francaise-en-mediterranee/ Dans cette affaire, l’Allemagne entend tenir le rôle de médiateur. En juillet, et alors que la marine grecque venait d’être mise en alerte après des mouvements de navires turcs escortant l’Oruç Reis en mer Égée, la chancelière allemande, Angela Merkel, avait contribué à apaiser les tensions entre Athènes et Ankara. Mais, selon un responsable européen cité par l’AFP, elle avait aussi prévenu M. Erdogan qu’il lui serait compliqué d’éviter des sanctions économiques de la part de l’Union européenne [UE] si la Turquie continuait ses forages « illégaux » dans les eaux chypriotes et grecques (Cela a-t-il déjà été mentionné sur ce fil ? Sauf erreur de ma part, je ne crois pas l'avoir vu passer)
  20. Je n'ai pas encore parcouru le document proposé par @armen mais j'ai entendu tout sorte de théorie à son sujet (k-129) Celle de rendez-vous avec X m'avait parue loufoque. Un avis ?